Chronologie de l’histoire cycliste en Dordogne

- A l’occasion du 5° anniversaire de notre blog, "la Dordogne Cycliste" vous présente, un petit historique sur les grands moments du cyclisme dans notre département. Retour en images et par des liens sur cette fabuleuse histoire qui couvre la fin du 19° siècle, le 20° siècle, puis le début du 21° siècle… Histoire qui a été déjà raconté sur le blog initial.

 1885-1900 : les premiers pas du cyclisme à Périgueux. Fondation du Véloce-Club Périgourdin en 1886, soit cinq années après que l’UVF ait vu le jour. Le comte Félix de Fayolle en est le premier président et installe le siège social au 3 rue Gambetta. Louis Didon (notre photo ci-dessous) très actif et propriétaire du café du commerce, devient le représentant de l’UVF en Dordogne.

Louis Didon

rallye cycliste en 1894 sur les boulevards à Périgueux

Notre photo : Rallye cycliste sur les boulevards à Périgueux en 1894.
1908 : Arrivée de Petit-Breton à Périgueux. Fondation du Cyclo-Club Périgourdin et débuts des grandes épreuves dans le département.

Lucien Petit-Breton double vainqueur du Tour de France

Notre photo : Lucien Petit-Breton double vainqueur du Tour de France (1907 et 1908) posant auprès de sa bicyclette. Ci-dessous, le Tour du Sud-Ouest de passage à Périgueux en 1928.

Tour du Sud-Ouest en 1928 à Périgueux

1920 : le cyclisme de l’entre deux guerres à Périgueux prend du galon (cliquez sur ce lien plus ceux en fin de publication pour en connaître l’histoire)
1927 : le vélodrome à Périgueux (Histoire de sa construction, forces en présence et réunions sur piste)

le vélodrome à Périgueux

Notre photo : Départ d’une épreuve sur le vélodrome, au stade Lacoin à Périgueux avec Michel Michard (coureur au milieu) champion du monde vitesse sur la ligne.
1933 : Marius Duteil rentre dans la légende. Histoire d’un cycliste qui a pratiqué la compétition de 1933 à 1953 (suivre son parcours en cliquant sur le lien en bas de chaque publication).

Marius Duteil en 1936 à Gardonne

Notre photo : Marius Duteil à Gardonne en 1936. Ci-dessous et pendant la guerre, concours de vélo fleuri à Périgueux en 1940.
1941 : Fondation de la section cycliste du Racing-Club Mussidanais. Comment un club de campagne a évolué par le biais d’un vélociste passionné par son travail ?

RC Mussidan à la libération

Notre photo : le RC Mussidan à la libération. A droite (chemise blanche et veste grise) Albert Chaussade un des pères fondateurs, vélociste à la Planche, lieu-dit de la commune de Saint-Médard.
1950 : Licenciés au CA Ribérac puis au CRCL, Marius Duteil, Jacques Vivier et Michel Brun, trouvent la consécration en remportant une multitude de courses.

Duteil, Vivier et Brun

Notre photo : Marius Duteil Jacques Vivier et Michel Brun
- Lire la carrièredeJacques Vivier
- Lire la carrière de Michel Brun

Dupré andré

1950 : André Dupré (notre photo ci-dessus) devient professionnel, alors que de Belvès, le Tour de Dordognequi se courait dans l’entre deux guerres renaît…
1952 : Premier passage du Tour de France en Dordogne. De Moulin Neuf à Firbeix, le Tour emprunte la RN 89 et la RN 21 par Périgueux, lors de l’étape Bordeaux-Limoges gagné par Jacques Vivier notre champion, natif de Sainte-Croix de Mareuil.

Jacques Vivier 1° à Limoges

Notre photo : Jacques Vivier vainqueur à Limoges, terme de l’étape qui a traversé le Périgord (1952)
1951 à 1965 : Valentin Huot brille sur les routes de France et d’ailleurs et devient double champion de France des professionnels. (à Châteaulin d’abord, puis chez lui à Belvès)

Huot sacré champion de France

Notre photo : Valentin Huot en bleu, blanc, rouge en 1957 puis en 1958.
1962-1989 : Francis Duteil, originaire de Mareuil, fils de Marius remporte de nombreux succès dans le haut niveau et devient double champion de France des amateurs.

Francis Duteil champion de France

Notre photo : Francis Duteil champion de France des amateurs en 1976 puis en 1979.
1964 : Alors que le Tour de France traverse le Sud du département, une catastrophe, marque à jamais son histoire. Un camion fonce sur les spectateurs à Port de Couze faisant plusieurs morts et blessés.

Port de Couze (1964)

Notre photo : A Port de Couze, le camion s’est retrouvé dans le canal après avoir foncé dans le parapet ou se trouvait les spectateurs de la grande boucle.
1960-1970 : Les années critériums dans notre Périgord, avec notamment ceux de Terrasson, Vergt, Villamblard, Saint-Alvère, Le Buisson, Rouffignac, Mussidan, Saussignac, etc…

Critérium de Mussidan en 1966

Notre photo : Critérium de Mussidan en 1966 où l’on aperçoit Jacques Anquetil, Rudy Altig et Roger Pingeon.
1961 Pour la première fois de son histoire, le Tour de France fait étape en Dordogne avec un contre la montre couru entre Bergerac et Périgueux. Le lendemain, partant de Périgueux, les coureurs rejoindront la ville de Tours.

Départ du TDF à Périgueux en 1961

Notre photo : Départ de Périgueux pour rallier la ville de Tours en 1961.

Jean-Claude Daunat

1966 : Jean-Claude Daunat (notre photo ci-dessus), originaire de Villetoureix passe chez les pros.

Brun Peugeot

1979 : Le Nontronnais Frédéric Brun passe à son tour chez les professionnels au sein de l'équipe Peugeot. (notre photo

Claude Longueville

1982 : Création des comités départementaux par la régionalisation du pays. Claude Longueville, en devient le premier président (notre photo).

Virvaleix et Gourmelon

1989 : Didier Virvaleix et Hervé Gourmelon passent à leur tour dans le peloton des professionnels (notre photo).1990 : Après trois essais (1987, 1988 et 1989), le Tour de la Dordogne est relancé par Serge Sallès et son équipe de l’Asptt Périgueux. L’arrivée de la dernière étape se juge à Trélissac, sur la piste en cendrée du stade (notre photo).

TD 90

Notre photo : Protocole d’arrivée à Trélissac en 1990 avec côté gauche, la présence de Bernard Bioulac président du conseil général.
1994 : Durant trois jours, le Tour de France est de nouveau en Dordogne avec étape à Trélissac et Bergerac.

Bo Hamburger

Notre photo : Bo Hamburger le danois, premier à Trélissac
1994 : Premiers essais d’un Tour du canton dans la région de Mareuil qui au fil des saisons évoluera, pour devenir un manche de Coupe de France des espoirs couru sur trois cantons (Ribérac, Mareuil et Verteillac).

TNCRMV 1992

Notre photo : Le protocole d’arrivée à Verteillac en 2012
2005 : Mickaël Delage signe un contrat professionnel à la Française des Jeux. Il a à peine 20 ans…

Mickaël Delage

Notre photo : Mickaël Delage, un jeune qui a fait ses premières armes au sein de l’UC Montpon.
2007 De Saint-Martial de Nabirat à Mareuil sur Belle et en passant par Périgueux, le Tour de France traverse notre Périgord en diagonale (photos de son passage sur ce lien)

Passage du TDF à Château-l'Evêque en 2007

Notre photo : Passage du Tour de France à l'entrée de Château-l’Evêque en 2007 (près du premier giratoire).
2014 : Le Tour de France fait pour la troisième fois étape en Dordogne (Bergerac et Périgueux).

Passage du chrono à Coursac en 2014

Notre photo : Passage du chrono à Coursac en 2014, avec le maillot vert porté par le Slovaque Peter Sagan.
Le Cyclo-Club Périgueux Dordogne remporte la coupe de France de DN3.

CCPD vainqueur de la Coupe de France de DN 3

Notre photo : L’équipe du CC Périgueux-Dordogne vainqueur de la Coupe de France de DN 3.
- Note à tous mes lecteurs : Je ne connais pas du tout l’identité de mes lecteurs. A ce sujet, je serais très intéressés de connaître qui vous êtes ? Aussi, je vous demande de bien vouloir indiquer en commentaires votre nom et prénom, du moins si vous le voulez bien, juste histoire de me faire une petite idée. D’avance, je vous en remercie !

LA DORDOGNE CYCLISTE 2 - CINQ ANS DEJA - © BERNARD PECCABIN
Toute l’histoire du cyclisme peut se lire aussi sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/