Stéphane Reimherr le nouveau Champion de France des Masters
gagne le Grand Prix International de Monpazier.

- 47 coureurs sont au départ de cette épreuve classée Elite Nationale au calendrier fédéral, ce qui a permis au Vélo-Club Monpaziérois d’accueillir trois équipes nationales étrangères : la Russie, le Japon et le Kenya.

Monpazier 2015 12

Un beau peloton international au départ à Monpazier

- 65 tours de 1.300 soit 84 km 500 sont au menu de la soirée qui se déroule en présence d’un public record. A 21 h Serge Mérillou Conseiller départemental, Fabrice Duppi, Marc Mattera conseiller régional libèrent  le peloton qui est plein d’ardeur dès les premiers kilomètres. Ce sont les Russes et les Japonais qui donnent le ton, montrant ainsi leur souhait de ne pas faire que de la figuration. Après 15 kilomètres, un groupe de 6 coureurs se forment  sous l’impulsion du Professionnel Théo Vimpère (Auber 93), avec Stéphane Reimherr (EC Trélissac) champion de France Masters accompagné de son équipier l’étonnant Damien Lapouges, Arnaud Labbe (CC Périgueux), Nikita Kugaevskii (Russie) et Toshiki Omoté (Japon). Pendant plus de 40 kilomètres l’écart entre l’échappée et le peloton ne dépassera jamais la minute. Ce dernier revient même à 26’’, mais le moindre relâchement est fatal, car à l’avant personne ne rechigne en prendre des relais. C’est la valse des primes (2000 €), c’est aussi la valse des contre-attaques  avec les Japonais Atshushi Oka, Takuma Akita en chefs d’orchestre, ils sont suivi de Julien Lamy (Team Elancia) et l’ex pro Jean-Luc Delpech (EC Trélissac). Le peloton vole en éclats, la contre  reçoit le renfort deJean  Mespoulède (CC Périgueux), tandis qu’Akita se relève après avoir fait un travail extraordinaire pour son équipe. A 15 tours de l’arrivée le public survolté assiste au retour du quatuor de contre-attaque, ce qui place 10 coureurs en position favorable pour le final plein de suspense. A 7 tours du but, Julien Lamy, avec un braquet phénoménal attaque, lui qui a fait 3 fois second dans cette épreuve. Il est rejoint par Stéphane Reimherr transcendé par  son maillot de Champion de France. Le duo n’est pas rejoint, et Reimherr entre dans l’histoire, puisqu’il remporte pour la quatrième fois le Grand Prix de la Bastide après une course de folie courue a plus de 42 km/h de moyenne sur un circuit composé d’une montée et d’une portion pavée. Le Russe Kugaevskii prend la 3° place, et comprend pourquoi les deux hommes de tête ont tout tenté…

Monpazier 2015 15

Protocole final (documents JL Gauthier)

69°__GP_DE_MONPAZIER__Classement_ (cliquer sur ce PDF)

VELO DORDOGNE - GP DE MONPAZIER - Reportage JLG