17 octobre 2016

ÇA S’EST PASSÉ EN PERIGORD, IL Y A 50 ANS...SEMAINE DU 17 AU 23 OCT. 1966

LA RÉTRO HEBDOMADAIRE DE LA SAISON 1966

- L’actualité du Grand Sud-Ouest :
- Disputé à Libourne, le 3° Prix des Vins du Libournais revient au Scaliste Duboudieu qui triomphe en solitaire et pour la première fois de sa jeune carrière. Quarante trois coureurs ont pris le départ et ce sont les Lindois Lespinasse et Vidal qui occupent les deux autres marches du podium.
- Du Limousin, on apprend le décès du jeune Daniel Gauthier mort subitement au cours de son sommeil. Agé de 22 ans, résidant à Mareuil sur Belle, Daniel Gauthier courait en première catégorie et venait de s’adjuger sept victoires au cours de la saison.
- Le 2° Grand Prix de Saint-Seurin sur l’Isle a été couru sous un beau temps par 59 concurrents. Les chutes de Roger Darrigade et de Francis Campaner ont émaillé les péripéties de cette épreuve qui s’est achevée par le succès de René Grenier (Pont-Château) qui dans un rush irrésistible s’imposa devant Dupuch (SAB) et Charly Guillon (Lyon) ex-æquo.

St

A gauche René Grenier franchit en vainqueur la ligne d'arrivée à Saint-Seurin sur l'Isle
A droite le sprint pour les places du podium ou Dupuch et Guillon seront classés ex-aequo

- Toujours en Gironde, le Prix de Lussac de Libourne revient au Montponnais Michel Brusson qui bat Jean Vidal (Lalinde), Faye (Cenon), Ardouin (SCAL) et Breton (La Rochelle).
- La saison de cyclo-cross se prépare en Aquitaine, avec l’épreuve de Saint-Martin l’Astier qui est annoncée pour le 6 novembre.

- Sur les routes du Périgord

DECES DU MAREUILLAIS DANIEL GAUTHIER

Gauthier Daniel

- C’est avec une profonde stupéfaction que nous avons appris la mort subite du coureur Daniel Gauthier, un des plus sympathiques sociétaires du CRCL et une des figures les plus attachantes de notre région.
- En parfaite santé, Daniel qui était une force de la nature, a été trouvé mort dans son lit. Il était âgé de 22 ans. Avec lui le CRCL perd un de ses meilleurs coureurs, car celui qu’on avait coutume d’appeler le Grand, était estimé de tous. Il était un équipier parfait qui n’hésitait pas dans les courses à étapes à sacrifier spontanément ses chances au bénéfice de camarades mieux placés que lui au classement général. Toujours souriant, qu’il soit premier ou dernier, c’était la bonté même.
- Très populaire, il était en train de se faire un nom dans le cyclisme régional. Champion du Comité du Limousin des sociétés avec l’équipe fanion du CRCL, il possédait à son palmarès sept victoires, notamment à Payzac, Juignac, Meyrals et tout récemment il enlevait le Grand Prix d’Oradour sur Vayres devant Peter, Gestraud et Barjolin. Au quartier Saint-Martin à Périgueux, il terminait deuxième derrière Danguillaume et devant Daunat, Samy et Bordier. Il a également enlevé cette année le trophée Gitane régional.
- Les obsèques de Daniel Gauthier ont eu lieu à Saint-Sulpice de Mareuil au milieu d’une très nombreuse assistance parmi lesquelles Monsieur le maire de Saint-Sulpice, conseiller général du canton de Mareuil, MM. Perrier et Lajat président et secrétaire du comité du Limousin, ainsi que presque tous les dirigeants des clubs de la contrée assistés d’une vingtaine de coureurs, M. Leygues président du CC Périgourdin, les anciens champions cyclistes Jacques Vivier, Michel et Jacques Brun, les coureurs Duteil, Bordier, Mérillou du CC Bordelais, Roudier de Commentry et Pouden de l’UV Limousine, M. Guyardeau ancien adjudant-chef au CMLO qui avait eu Daniel sous ses ordres au cours de son service militaire.
- Suivant le désir exprimé par Mme Gauthier, son regretté fils a été porté jusqu’à sa dernière demeure par ses camarades de club. Le drap mortuaire était également tenu par quatre camarades du disparu, pendant que les autres coureurs aidés des jeunes de la région, portaient les innombrables gerbes de fleurs et couronnes parmi lesquelles on remarquait celles du Comité du Limousin, des dirigeants du CRCL, des coureurs du club, du VC La Souterraine, des cycles Gitane et des Chardons de Mareuil sur Belle.
- A l’issue de la cérémonie, le commandant Perrier a présenté à Mme Gauthier et à sa famille les condoléances émues et attristées du cyclisme Limousin et en particulier celles des dirigeants et des coureurs du CRCL en l’assurant de l’affection et de la sollicitude de ces derniers.

VELO DORDOGNE - IL Y A 50 ANS (semaine du 17 au 23 Octobre 1966) © BERNARD PECCABIN
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]