chinour

- Qui n’a pas connu Jacques Chinour licencié à la Jeunesse Sportive Astérienne ? Il était plus bénévole que dirigeant, qui se dépensait pour le bien être du club. Et le bien être du club c’était les barbecues, les repas d’après course d’antan, les soirées grillades sous les marronniers de la place. Ancien cheminot, Jacques œuvrait toujours en compagnie de son frère Paul. Au-delà de ces prestations, il était aussi de ceux qui passaient des dizaines et des dizaines d’heures dans les carrefours des courses cyclistes pour assurer la sécurité des coureurs. Prix du muguet, prix du canton, nocturnes, courses des cadets et minimes, partout Jacquot était présent... Depuis l’ère du président Montagut, en passant par celles d’Henri Gouly, puis de Michel Courbalay et Jean-Michel Dorchin, l’ami Chinour avait répondu présent. C’est par le journal Sud-Ouest, que nous apprenons ce jour son décès dans sa 80° année. Ses obsèques se dérouleront vendredi 3 février 2017 à 10h30, en l’église de Saint-Astier.
- "Vélo-Dordogne" présente à sa famille et à tout le bureau de la JSA ses sincères condoléances.
- Notre photo : Jacques Chinour au premier plan avec son frère Paul en retrait

VÉLO DORDOGNE - Jacques CHINOUR - © BERNARD PECCABIN
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/