CCL 1

LES PREMIERS PAS DU CLUB (1951-1958)

- Fondé en 1951 par M. Toussaint Martinelli, le Cyclo-Club de Lalinde (ou Cyclo-Club Lindois) constituait le plus beau fleuron pour sa ville, comme pour celle du département de la Dordogne. Le Cyclo-Club Lindois constituait une section cycliste de l’US Lalinde. Tout le monde se souvient des sensationnelles organisations, de la fameuse ronde d’été, au palmarès de laquelle figurent notamment Raymond Guéguan, Maurice Pelé, Albert Dolhats entre autres... Le Tour du Bergeracois fut aussi une bien belle compétition courue entre Lalinde et Sainte-Alvère la plupart du temps et gagnée par des coureurs tels que Claude Coutan, Georges Dupré ainsi que Yves Gourd. Et si les organisations ont débuté au cours de la Libération, on le devait à son voisin, le Cyclo-Club Belvèsois qui sèmera ici de la bonne graine, soit de quoi lui donner quelques ambitions pour vivre à son compte et en devenant autonome.

Jouault 1954

- Les éléments les plus marquants du CC Lindois furent successivement Maurice Jouault (en médaillon), Roland Combes, le regretté Christian Estay, Edouard Audibert, André Dupré qui devait alors participer au Tour de France, Georges Dupré, Robert Conty, Claude Mazeaud, etc...
- Le CC Lindois a débuté dans l’arène cycliste en 1951. Mais il ne s’est affilié à la FFC que quelques années plus tard, laissant à Belvès le soin de conduire ses manifestations. En 1952, Belvès fort de son passé et de son expérience, organisait le Grand Prix International de Lalinde qui se courait en deux demi-étapes. On avait accueilli à cette occasion des coureurs comme Antonin Magne, Roger Desbats, Maurice Bertrand, Roger Chupin, Jean Dacquay, Emile Rol, Floch, Louis Londéro, Guy Allory, Georges Gay, Bermuda, Gino Bissetto, Guerrino Pontini, Roger Durand, Armand Darnauguilhem, etc... Le parcours du matin c’était : Lalinde, Pontours, Badefols, Calès, Trémolat, Pézuls, Saint-Alvère, Sainte-Foy de Longas, Grand Castang, Pressignac, Cause de Clérans, Tuillières, Sainte-Capraise, Varennes, Lanquais, Couze, Lalinde soit 90 kms. L’après-midi un petit circuit à parcourir 22 fois par l’incontournable côte des justices soit 110 km.
- On trouve les premiers licenciés Lindois en 1953, certainement date à laquelle le club est devenu autonome en s’affiliant à la FFC. On y remarquait Edouard Audibert, Maurice Jouault, Stéphane Zaccaron, Roland Combe, Claude Laflaquière.
- C’est aussi à cette époque et même depuis 1953 pour être précis que la Ronde d’été est mise sur pied dans la ville de Lalinde, première édition gagnée par Georges Decoux.
- Le bureau 1954 - Présidents d’honneur : M. le maire conseiller général, MM. Michaud industriel, Marcel Vergnolles commerçant, Andréani hôtelier.
Membres d’honneur : les présidents des comités des fêtes de Couze, Trémolat, Calès, Pressignac, Badefols, Pontours, Sauveboeuf, Mauzac, Pézuls, Sainte-Colombe, Journiac, Alles, Lanquais, Sainte-Capraise, Saint-Avit Sénieur, Molières, Cause de Clérans, Saint-Cyr du Bugue.
Président actif : M. Bourrier adjoint au maire de Lalinde
Vice-présidents : MM. Martinelli, Thallet, Parsal, Tristant
Secrétaire : Philippe Fillet
Trésorier : Jean Lartigue
Délégué FFC : M. Martinelli
Conseiller technique : M. Valette
Membres : MM. Huard, Wallebled, Noble, Bourgault, Combe, Fontayne, Carrier, Saintypoly, Estay, Le Boëdec, Marchand, Mézaute, Saccamano.

3

Edouard Audibert, Georges et André Dupré premières locomotives du club

Succès de 1954 (uniquement les victoires sont mentionnées) :
- Ronde_d'été_en_1954_à Lalinde (article de presse à télécharger)
Edouard Audibert : GP de la libération à Sarlat, nocturne de Sarlat, Saint-Laurent des Hommes (la Filolie), Cazals, Libos, Badefols sur Dordogne, Lalinde (prix des fêtes), Lalinde (prix de la paix), Limeuil (circuit Dordogne-Vézère).
- Saison_1954_au_CC_Lindois (article de presse à télécharger)
- En 1955, le CC Lindois alignait parmi ses vedettes André Dupré, Georges Dupré, Gaston Munini, Francis Madur, Maurice Jouault, Edouard Audibert, Robert Conty, Roland Combe, Christian Estay, Christian Paradol, Guy Courtine, Claude Laflaquière.
- Le_canonnier_Maurice_Jouault_de_Lalinde (article de presse à télécharger)
Succès de 1955 (uniquement les victoires sont mentionnées) :
Edouard Audibert : Tour du Blayais, Limeuil Gavaudun
Georges Dupré : Cénac Saint-Julien Bergerac Gare, Tour du Bergeracois
Succès de 1956 (uniquement les victoires sont mentionnées) :
Edouard Audibert : Lalinde, prix des commerçants Marmande, Mussidan, Langon, Gabarret, Capdrot
Georges Dupré : Saint-Aulaye, Cherveix-Cubas, Saint-Martin d’Ary, Le Mouscard de Saint-Chamassy.
1956 : Claude Armand (CC Lindois) vainqueur du 1° Pas Dunlop Limousin
- 1956_Tour_du_Bergeracois (article de presse à télécharger)
Succès 1958 (uniquement les victoires sont mentionnées) 
André Dupré : 1° Grand Prix d’Auzances, 1° Quillan.

NDLR : la suite dans trois autres publications
- Cyclo-Club Lindois (1° partie)
- Cyclo-Club Lindois
(2° partie)
- Cyclo-Club Lindois
(3° partie)
- Cyclo-Club Lindois
(4° partie
-
Lalinde (courses disparues) plus celles de Sainte-Colombe de Lalinde et de Sauveboeuf.

VELO DORDOGNE - CC. LINDOIS (1951-1958) © BERNARD PECCABIN (à suivre)
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/