LA MORT D’UN GÉANT ET D'UN FORÇAT DE LA ROUTE

VH 2017

- Valentin Huot restait un des plus emblématiques champions de notre Dordogne. Né le 1° mai 1929 à Creyssensac et Pissot, il s’est éteint ce matin à 5h00, sans doute affaibli par l’âge et peut-être par la maladie. Double Champion de France des professionnels, ayant couru six Tours de France, il détient un palmarès extraordinaire. Il était un des titans de la route. Celui des époques de Bartali, Coppi, Bobet et autres. Parler de Valentin Huot, c’est évoquer toutes ces équipes régionales du Tour de France, toutes ces épopées qui nous ont donné à nous gamins de cette période, la chair de poule, l’envie du vélo et de rêver...
- Mais Valentin c’était aussi notre ambassadeur pour les venues du Tour de France, c’était sa gentleman annuelle qui rassemblait toutes les anciennes gloires, c’était aussi l’écrivain qui racontait son histoire et sa vie dans les pelotons (Prix Antoine Blondin 2000).
- Pour tous ceux qui veulent revivre toute sa carrière, "Vélo Dordogne" vous invite à cliquer sur sur les liens du paragraphe ci-dessous. Vous y trouverez tous les moments de sa carrière que vous pourrez découvrir les uns après les autres ainsi que de nombreuses photos.
- Les obsèques se dérouleront Vendredi 24 novembre à 15h00 en l'église de Manzac-sur-Vern. En attendant, "Vélo Dordogne" exprime sa vive compassion et adresse ses sincères condoléances à toute sa famille.

VH 2017

LA CARRIÈRE CYCLISTE DE VALENTIN SAISONS APRÈS SAISONS

- Ses débuts en 1951 (1° partie) Première course à Pont Saint-Mamet.
-
Saison 1952 (2° partie) Valentin Huot coureur mythique du Périgord.
- Saison 1953 (3° partie) De la Route de France au Grand Prix des Nations avec les indépendants.
- Saison 1954 (4° partie) Au sein de l’équipe Terrot : Vainqueur de Paris-Limoges et premier Tour de France en équipe régionale.
- Saison 1955 (5° partie) Equipe Rochet. Gagne la Polymultipliée, se marie et abandon au Tour de France (chute).
- Saison 1956 (6° partie) Equipe Mercier. Gagne le circuit de l’Aulne et manque de peu le GP de la Montagne du Tour de France.
- Son Tour de France 1956 - Manque de six points le GP de la Montagne au Tour de France.
- Saison 1957 - Champion de France des professionnels à Châteaulin (1° partie)
- Saison 1957 - Champion de France à Châteaulin (2° partie).
- Saison 1958 - Champion de France à Belvès (1° partie).
- Saison 1958 - Reportage du championnat à Belvès (2° partie).
- La fin de carrière de Valentin Huot

vh 2017

Le matin de son premier titre à Châteaulin Huot avec ses équipiers dans un café
( Bianco, Coste, Jean Bobet, Bouvet, Fournier, Louison Bobet)

Palmarès de Valentin Huot chez les pros :

 1951 Vainqueur à Saint-Mayme de Péreyrol (24), du prix Mounet à Périgueux, du prix d’Eygurande, de Villamblard, du championnat de l’US Bergerac et du prix de Saint-Michel de Villadeix.
1952 Vainqueur du circuit de la Rochette (16), du prix Marbot à Neuvic, du critérium de Monbazillac, 5° du championnat du Limousin à Ribérac (24), 4° Trophée Simplex à Reims, vainqueur successivement à Villeneuve sur lot, Vieilleville (23), Aubusson (23), Saint-Junien (87) et Saint-Céré.
1953 (Terrot-Hutchinson) vainqueur du GP Thermo-Mécanique à Bergerac, du prix Latié à Limoges, du prix Lapasserie à Périgueux, Champion du Limousin contre la montre à Brive, vainqueur à Saint-Aulaye, Meymac, Saint-Sulpice le Guérétois, Bourganeuf, 1° Tour des provinces françaises, vainqueur à Guéret, à Saint-Léon sur l’Isle, vainqueur du Mont Faron (devant Bahamontès, Gaul et Dotto), 2° du Circuit du Macaud, 17° du GP des Nations.
1954 (Terrot-Hutchinson) 1° Paris-Limoges, 1° Oradour sur Glane, 1° Niort, 1° La Rochelle-Angoulême, 1° Challenge Martini au Boucau, vainqueur d’étape Tour Alsace-Lorraine, 1° à Monbazillac, Cenon et Niort clm. Abandon du Tour de France, 14° du GP des nations, 28° Paris-Tours, 29° Championnat de France.
1955 (Rochet-Dunlop) Vainqueur du Tour de Corrèze et de la Polymultipliée. Vainqueur à Cenon, Boucau, Pontivy. Abandon du Tour de France. 2° du circuit de Boussac, 30° Paris-Tours.
1956 (Mercier BP Hutchinson) Vainqueur à Plouay, au Circuit de l’Aulne, à Meymac, Mont Agel, Mont Faron. Deuxième de la Polymultiplée, 3° du GP Pneumatique à Montluçon, 4°  Tour de Corrèze, 5° du GP des Nations, 8° du Championnat de France, 62° Tour de France (3° du GP de la Montagne), 10° du critérium national de la route, 27° Milan-San Remo.
1957 (Mercier BP Hutchinson) Champion de France à Châteaulin, Vainqueur du prix de la Trinité à Guéret et du Mont-Faron clm, 2° course de côte à Saint-Gervais, 3° Midi-Libre, 3° Tour de l’Ariège, 3° Circuit de l’Aulne, 11° du Grand prix des Nations, 20° Championnat du mode à Waremgem, 32° Paris-Tours, abandon du Tour de France.
1958 (Mercier BP Hutchinson) Champion de France à Belvès, 6° Championnat du Monde, vainqueur à Maurs la Jolie, 3° course de côte à Sallanches, 5° du Mont-Faron, 14° Dauphiné-Libéré, 14° Super Prestige Pernod.
1959 (Mercier BP Hutchinson) Vainqueur à Cenon, à Ploneour-Lanvern, à Gourin, 2° course de côte à Sallanches, 3° Mont-Faron, 4° GP de Monaco, 4° Critérium National, 8° du Dauphiné Libéré, 5° Polymultipliée à Chanteloup, 20° Paris-Tours, 21° Tour de Lombardie, 48° Tour de France (4° GP de la Montagne).
1960 (Mercier BP Hutchinson)
Vainqueur du GP du Midi Libre et de la première étape, Vainqueur du Bol d’Or des Monédières, vainqueur à Peyrat le Château, 3° Tour du Sud-Est, 4° Championnat de France à Reims, 2° course de côte d’Arraté en Espagne, 3° du Mont-Faron, 5° Boucles du Bas-Limousin, 7° Prestige Pernod, 10° Boucles de la Seine, 34° Paris-Tours.
1961
(Mercier BP Hutchinson) Vainqueur à Lubersac, 7° Championnat de France, 39° Tour de France, 5° Circuit des cols Pyrénéens, 8° du critérium national, 10° des Boucles de la Seine, 21° Tour de Lombardie, 48° Milan-San-Remo.
1962 (Mercier BP Hutchinson) Reclassé indépendant par la suite (a couru jusqu’en 1965 environ).

VELO DORDOGNE - DÉCÉS DE VALENTIN HUOT - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/