30 novembre 2017

STÉPHANE REIMHERR : 28 SAISONS SUR LES ROUTES (4° partie)

1991 SON APPRENTISSAGE EN JUNIOR 1° ANNÉE

UNE SAISON DIFFICILE

1991 Bourriot Bergonce (40)

Lors de l'épreuve de Bourriot-Bergonce 

- C’est le 3 mars que les courses débutent en Lot-et-Garonne avec le prix de BiasStéphane Reimherr se tient dans le groupe de tête pendant quinze tours. Junior 1° année, il court maintenant dans la cour des grands puisque bien souvent il roule avec les séniors. Revenons à cette course de Bias où a deux tours du final, il est repris par le peloton. Mais ayant gagné deux primes, ce premier galop reste satisfaisant. Le reste de cette saison sera tout de même honnête avec de nombreux prix spéciaux glanés çà et là. Lors du Championnat du Lot-et-Garonne à Montpouillan, il se classera 8°, Stéphane Grandet le Marmandais étant intouchable ce jour là. Plus tard lors du régional à Seignosse, la victoire reviendra elle, à Stéphane Muet.
- D’autres satisfactions au prix de Finhan et à Agen le Gravier où ne sera pas loin des premiers. Mais en conclusion, cette saison junior, la première a été difficile. D’ailleurs Stéphane tient à le souligner : "En sortant de chez les cadets, il me manquait la distance dans les jambes. Et malgré cet handicap, je courais comme un chien fou, fidèle à mon habitude. En quelque sorte ce fut une année d’apprentissage".

1991 Casseneuil

Onzième à Casseneuil

Palmarès de la saison 1991 : 18° Saint-Romain le Noble, 20° Monsempron-Libos, 4° Agen-Boé (prix spéciaux), 16° Salignac-Eyvigues, 8° Championnat du Lot-et-Garonne à Montpouillan (1° Stéphane Grandet CC Marmande), 10° Lannes (1° Jean-Pierre Escots Guidon Agenais), 4° Finhan et 2° Prix spéciaux, 7° Agen le Gravier et 1° Prix spéciaux (1° Eric Bartherote du VC Bruilhois), 11° Casseneuil, 10° Bequin, 4° Tour de l’Agenais (prix spéciaux).

Juniors de la génération Reimherr (quelques noms de cette période 1991) : Stéphane Lavignac (Asptt.Périgueux), Stéphane Muet (US Bouscat), Cédric Barbeau (CC Marmande), Jean-Yves Elissalde (UC Orthez), Anthony Langella (CC Marmande), Eric Fantino (CC Béarnais), Laurent Anton (UC Orthez), Stéphane Grandet (CC Marmande), Régis Mercadieu (UC Gujan), Olivier Grandet (CC Marmande), Jérôme Lozach (VC Sainte-Livrade), Eric Pascal (VC Salies), Jean-Baptiste Cléda (UC Orthez), Nicolas Jalabert (Cahors VS), Eric Salvetat (VSSL Castres), Olivier Asmaker (VC Rodez), Christophe Rineiro (CA Castelsarrasin), Frédéric Berland (UV Poitiers), Jérôme Bouchet (Vélophile de Naintré), Frédéric Aubert (Cycle Poitevin), Frédéric Mainguenaud (Pédale Saint-Florent), Yann Mauget (VC Saintes), Frédéric Ribardière (JP Lussac), Franck Faugeroux (UV Poitiers), Vincent Sauzeau (UCA Rochelaise), Yann Gassian (US Talence), Pascal Lajus (Stade Montois), Grégory Pérez (VC Charente Océan), Pierre Painaud (UC Le Haillan), Christophe Cuménal (CC Périgueux), Jérôme Paul (CC Périgueux), Laurent Olivier (JS Astérienne), Eric Salvetat (VSSL Castres), David Andrieu (VSSL Castres), Eric Baron (AC Uzerche), Yann Mauget (VC Saintes), Stéphane Augé (CC Béarnais), Stéphane Coulon (AS Saint-Junien), Lionel Dagot (SC Caudrot), Pascal Desmaisons (Asptt Périgueux), Sébastien Quadratti (UV Auch-Lectoure), etc...

1991 Dausse

Avant le départ à Dausse

LIENS SUR LE MEME THÈME

- La saison 1991 dans la FFC. (pour voir qui étaient les têtes d’affiche alors que Reimherr était un jeune débutant).
-
Stéphane Reimherr (premiers pas au Guidon Agenais - 3° partie

VELO DORDOGNE - STEPHANE REIMHERR (4) © BERNARD PECCABIN
Prochaine diffusion : 1992 Deuxième saison chez les juniors
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 novembre 2017

1992 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (48° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST (27/11 au 3 décembre 1992)

- Le sociétaire de la Pédale Faidherbe, Jean-Paul Raymond, signe le 29 novembre sa troisième victoire de la saison à Coirac, sur un circuit boueux, ceci à une quinzaine de jours du Championnat d’Aquitaine. Raymond gagne ainsi devant Bruno Blangeois (Pellegrue) et Bernard Estève son équipier de la Pédale Faidherbe.

IL Y A 25 ANS DANS LE PERIGORD

RJP

- Pas de course en Dordogne, mais on pense déjà aux Championnats d’Aquitaine de cyclo-cross qui se déroulera à Marsaneix le 13 décembre prochain. Jean-Paul Raymond - notre photo - semble d’autant plus en forme après sa victoire acquise à Coirac sur un circuit boueux et ceci malgré des problèmes mécaniques en début de parcours. Mais les prétendants seront nombreux dont Dominique Eyquard le tenant du titre, Bruno Blangeois qui constitue une menace à l’instar de Laurent Dumont. Mais on revendra sur ce championnat d’ici quelques jours...

VELO DORDOGNE - 1992/48° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2017

1967 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (48° semaine de la saison)

IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

27/11 au 3 décembre 1967

- Le Grand Prix des Gentlemen d’Oradour sur Glane a connu un succès populaire. En entendant la voix émue de Georges Briquet, on se croyait revenu à une trentaine d’années en arrière. On a salué la victoire d’André Castagné directeur des meubles Masbou à Limoges associé à un Daniel Samy en grande forme.
- Nouveau succès du Coutrillon Garcia à la cinquième sortie de l’initiation de cyclo-cross. Chez les cadets victoire de Chambaud (Blanquefort).
- Le 7° cyclo-cross de la ville de Talence voit la victoire de Pierre Bernet (Orthez) au parc du château Thouars. L’ex-champion de France a battu Lopez (Navarrenx) et Gabillet (Villeneuve). Par équipe, c’est le club de Navarrenx qui s’adjuge la Coupe de la ville de Talence.
- L’assemblée générale de l’Asptt Bordeaux s’est déroulée sous la présidence de M. Apriou. On a félicité les ténors que sont Jean-Louis Lamouliatte (4 vict.), d’Antoine Moll (5 vict.), d’Alain Cigana le cadet et de Francis Lamouliatte frère de Jean-Louis.
- La Pédale Tonneinquaise satisfaite de sa saison et son président Dartenuc ne manqua pas de souligner les succès de Riberot (cinq), Jospin (quatre), André Lesca (deux), Alex Lesca (deux) et Laurut (une). On ne manqua pas de souligner le titre de champion de France des vétérans d’André Lesca qui a participé en compagnie de Ribérot à 127 courses au cours de la saison. Le président Dartenuc reconduit à la présidence aura le soutien de M. Charrier secrétaire, Gradoloto trésorier et Gasquet directeur sportif.

IL Y A 50 ANS DANS LE PÉRIGORD

Mariage Chassaigne

- Il y a cinquante ans les cyclistes périgourdins étaient présents pour le mariage du speaker Louis Chassaigne. C’était un 2 décembre à Liorac sur Louyre où il épousait en l’église de cette commune Nicole Leygue, petite fille de René Leygue président du CC Périgourdin. René Leygue qui fut dernièrement "Oscar" des dirigeants de l’année 1967. A la cérémonie de ces noces assistaient de nombreux dirigeants et coureurs dont MM. Delteil président du Fleix, Bonnet de Sainte-Foy, Smeet de Lalinde, des coureurs du CC Bergeracois, etc… Sur notre photo on reconnait la haie d’honneur faite aux deux époux pendant qu’Albert Frigo à gauche et Joseph Paré à droite, devenus speakers à l’occasion, les interviewent.

VELO DORDOGNE - 1967/48° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 novembre 2017

STÉPHANE REIMHERR : 28 SAISONS SUR LES ROUTES (3° partie - Saison 1990)

 1990 SES PREMIERS PAS AU GUIDON AGENAIS

1990 Reimherr GA

- C’est en 1990 et au Guidon Agenais que Stéphane Reimherr prend sa première licence FFC, où il évolue en cadet 2° année. Le Guidon Agenais est un club très ancien, fondé bien avant l’UVF (1881). D’ailleurs n’oublions pas que le deuxième président de l’UVF a été Georges Thomas (1880) un Agenais pur jus et que le Sport Vélocipédique Agenais, aîné du Guidon Agenais a pris naissance lui en 1877.
- En 1990, soit 113 ans après, le Guidon Agenais constitue le club de la préfecture Lot-et-Garonnaise. Un club présidé par le gentil René Gayné qui aidé par son épouse Marie-France, occupait cette fonction depuis 1981. René Gayné avait fait du Guidon un milieu associatif exemplaire, une deuxième famille dont il en était le patriarche. Sa fonction lui tenait vraiment à cœur et comme tous les mordus, il ne vivait que pour le vélo. C’est donc dans ce cadre, que Stéphane Reimherr débute le cyclisme, en ayant encore dans l’esprit sa saison passée au club Ufolep de Pont du Casse, là où il avait fait une véritable razzia.

1990 Pellegrue

Première en cadets pour Stéphane à Pellegrue (mars 1990) avec du beau monde au départ

- Sa première course à Pellegrue (25 mars 1990) constitue une véritable prouesse. Car ici, ce n’est plus la même musique. Les pelotons maigrelets minimes de l’ufolep, il faut les oublier dès sa première sortie en FFC... Puisqu’à Pellegrue, ce sont plus de 120 coureurs qui prennent le départ, soit un bon test pour s’étalonner en ce début de saison. Stéphane manquera d’une demi-roue la victoire, il sera quand même deuxième, soit un résultat honorable. Le fougueux coureur a pris de bonnes marques en terres girondines. A plusieurs reprises, il s’est échappé puis une dernière fois seul, à trois kilomètres du but. Mais ce jour-là, c’est un certain Anthony Langella licencié à l’UV Limousine qui l’emportera. Tant pis ! Ce n’est que partie remise, on n’est pas prêt d’arrêter ce licencié du Guidon Agenais, pour qui l’attaque à outrance restera sa règle.

1990 Libos 01

Première victoire FFC à Libos le 1° mai. Stéphane en compagnie de ses équipiers du Guidon Agenais

- Le 1° mai il cueille son premier succès au Prix des fleurs à Libos en gagnant devant Julien Fiacre (Asptt Périgueux) et Eric Loubet (Ribérac).

1990 Le Saumont Championnat

Le 20 mai Stéphane remporte le premier titre de sa carrière en FFC.
Il devient Champion du Lot-et-Garonne des cadets au Saumont

- Le 20 mai lors du Championnat cadet du Lot-et-Garonne à Le Saumont, il écrase ses trente rivaux avec six minutes d’avance sur le second et après avoir terminé seul les quatre derniers tours.

1990 Le Saumont Champion 47

Moulé dans son maillot de champion en compagnie de son président René Gayné

1990 Larressore CA 03

Départ du Championnat d'Aquitaine à Larressore avec son maillot jaune de Champion du 47

- Le 3 juin, au championnat d’Aquitaine à Larressore, il effectue la course seul en tête, dès le drapeau baissé. Cela devient d’ailleurs son habitude. Mais les rondeurs du relief Basque, auront finalement raison de lui puisqu’il sera repris, ce qui n’empêchera pas les sélectionneurs du comité régional de le retenir pour le Championnat de France à Crémieu (38) avec le vainqueur du jour, Laurent Vergès (AS Hossegor).

1990 Larressore en tête

A Larressore, Reimherr toujours devant en solitaire
se bat comme un beau diable... mais il sera rejoint !

- Le reste de la saison restera honorable avec son succès à Aubiac puis quelques places d’honneur.
Palmarès de la saison 1990 : 2° Pellegrue (1° Anthony Langella - UV Limousine), 1° Monsempron-Libos, 1° Le Saumont (Championnat du 47), 3° Sauveterre la Lémance (1° Jérôme Paul - CC Périgueux), 3° Lagupie (1° Eric Fantino - CC Marmande), 1° Aubiac, 7° Champagne-Fontaine et meilleur grimpeur (1° Julien Fiacre - Asptt Périgueux), 3° Lafox (1° Laurent Vergez - AS Hossegor).
Licenciés du Guidon Agenais : Thierry Dulouard, Eric Marès, Frédéric Péré, Jean-Pierre Escots, Vincent Maupomé, Alain Salabert, Philippe Fontagne, Bruno Vigé, André Dattas, Pascal Yon, Philippe Ruzzica, Pascal Morillas, Laurent Schrebert, Stéphane Reimherr, Dominique Péré, Cédric Cavalier, Thierry Grabaski, Frédéric Castagnet, Lionel Chatelas, etc...
Cadets de la génération Reimherr (quelques noms de cette période 1990) : Julien Fiacre (Asptt Périgueux), Eric Loubet (EC Ribérac), Eric Fantino (CC Béarnais), Franck Bouchet (Vélophile de Naintré), Picard (VC Bruilhois), Gauthier (Tonneins), David Bouyssou (VC Bruilhois), Cubiler (VC Nérac), Lagouanère (VC Sainte Livrade), Eric Porte (AVC Libourne), Franck Champeymont (UV Limousine), Stéphane Barraud (AS Saint-Junien), Dewilde (CC Marmande), Cédric Cavalier (G. Agenais), Eric Pascal (VC Salies), Frédéric Dubois (UC Mimizan), Thierry Bernagaud (SC Caudrot), Patrice Deprez (VC Bruilhois), Didier Lauseille (Ribérac), Olivier Feytou (Asptt Périgueux), Jérôme Paul (CC Périgueux), Stéphane Lavignac (Asptt Périgueux), Frédéric Mainguenaud (P. Saint-Florent), Gérald Daragnès (Guidon Saint-Martinois), Christophe Lévêque (UV Limousine), Grégory Pérez (VCCO La Rochelle), Anthony Langella (UV Limousine), Laurent Vergez (AS Hossegor), Vincent Ducasse (VC Salies), François Bareille (VC Tarnos), etc... soient de très bons éléments qui ont eu de beaux lendemains. Et comme Vélo-Dordogne est un peu chauvin, on ajoutera une cadette 1° année avec Elisabeth Chevanne-Brunel.

LIENS SUR LE MEME THÈME

- 1990 - La saison 1990 dans la FFC. (pour voir qui étaient les têtes d’affiche alors que Reimherr était un jeune débutant).
-
Stéphane Reimherr (présentation – 1° partie).
- Stéphane Reimherr (premiers galops en Ufolep - 2° partie)
- LES_DEBUTS_DU_GUIDON_AGENAIS (neuf pages d'histoire à télécharger)

VELO DORDOGNE - STEPHANE REIMHERR (3) © BERNARD PECCABIN
Prochaine diffusion : 1991 Première saison chez les juniors
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 novembre 2017

FUNÉRAILLES DE VALENTIN HUOT

SES ANCIENS COMPAGNONS COMME SES SUPPORTERS

L’ONT ACCOMPAGNÉ JUSQU'Ā LA BANDEROLE DE SA FIN DE VIE

Img_6552

Devant l'église de Manzac, une nombreuse assistance

- Il pleuviotait, le ciel était gris. L’église de Manzac sur Vern égrenait tristement le glas. Dans la rue principale du petit village du Pays Vernois, des petits groupes s’étaient rassemblés et causaient sur la fin de vie de Valentin. Il est vrai que cette avenue avait connu en juillet 2014 le passage du contre la montre du Tour de France en accueillant de nombreux spectateurs. Plus de trois ans après, il y avait autant de monde, mais seule la tristesse avait remplacé le bonheur, tel celui du passage du Tour de France chez Valentin Huot. Il n’y avait plus la foule joyeuse et colorée d’hier, mais celle des amis rassemblés pour une cérémonie funèbre, qui clôturait une vie sportive et professionnelle particulièrement active. Malgré ce temps triste sous ce ciel de novembre, toute la Petite Reine s’était déplacée pour rendre ce jour un dernier hommage à son cher Champion. Celui de l'après guerre, qui avait fait rêver tant de jeunes...
- Parmi l’assistance on remarquait Raymond Poulidor, Jacques Gestraud, Jacques Gervais, Luc Leblanc, Louis Bergaud, Alain Bernard, Didier Virvaleix, Daniel Barjolin, Guy Epaud, Alain de Carvalho et tous les habitués de l’épreuve "la Valentin Huot" courue fin septembre/début octobre et dont vous retrouverez ci-dessous son palmarès. Tour à tour des personnalités ont pris la parole, dont Claude Denis maire de Creyssensac et Pissot et ancien coureur du Cyclo-Club Périgourdin, Jean-Pierre Saint-Amand ancien conseiller général du canton de Vergt ainsi que Luc Leblanc ancien champion du monde sur route. Mais ce fut d'abord Pauline sa petite fille et fille de Bernard, qui en termes émus parla de son grand-père Valentin.
- Claude Denis rappela l’enfance paysanne de ce fils de simples fermiers et de leurs enfants issus d’une famille nombreuse, qui avait travaillé dur pour réussir. Jean-Pierre Saint-Amand a évoqué la carrière du défunt en termes élogieux. Luc Leblanc quant à lui a souligné qu’il aurait aimé courir à cette époque, là où la valeur de l’effort avait une très grande importance. Dans le silence et le recueil, la nombreuse foule a ainsi dit "Adieu" à son champion, à celui qui avait fait tant honneur à son Périgord.
- Valentin Huot repose parmi les siens, au cimetière de Creyssensac et Pissot, son village natal.

LIENS SUR MANZAC-SUR-VERN

le-haut-du-bourg[1]

Lors du passage du Tour de France à Manzac en 2014

- Manzac sur Vern attend le Tour de France
- Mairie décorée pour le Tour de France
- Manzac affiche le contre la montre du Tour
- Passage du Tour à Manzac-sur-Vern

PALMARÈS de "La Valentin Huot"(gentleman du mois d’octobre )

1996* Champeymont-Fraisseix (Limousin), 1997*et 1998* Christophe Cuménal-Mario Ferreira (Libourne), 1999* Stéphane et Didier Meynier (C Marmande), 2000 Jean Mespoulède (Asptt Périgueux)-Jean-Luc Delpech (CC Marmande), 2001 Jean Mespoulède (Asptt Périgueux)-Jean-Luc Delpech (CC Marmande), 2002 Ballanger-Moreau (Jarnac), 2003 Bruno Ceyssat (CC Périgueux)-Marot (UC Felletin), 2004 Julien Bacle (CRCL)-François Samy (CRCL), 2005 Vincent Rivet (UA La Rochefoucauld)-Jean-François Rivet (UC Felletin), 2006 Jean-François Rivet (UC Felletin)-Vincent Rivet (AS Saint-Junien), 2007 Patrick Ballanger-Jacky Galletaud (AC Jarnac), 2008 Maxime Méderel (Crédit Agricole)-Claude Lévêque (ACLBP), 2009 Florian Bonhoure (Trélissac)-Yoan Poirier (Marmande), 2010 Florian Bonhoure (US Montauban)-Gérald Labbe (Bègles), 2011 Mickaël Dhinnin (CRCL)-Aurélien Bru (Bouliac), 2012 Julien Joussely (TSA Uniballer)-Vanaelst Wouters (Saint-Cyprien), 2013 Gabriel Peyencet (CC Périgueux)-Damien Lapouges (EC Trélissac CC), 2014* Jean Mespoulède (CC Périgueux)-Damien Lapouges (EC Trélissac CC), 2015* Philippe Rulleau-Stéphane Burseau (Mérignac VC), 2016* Nicolas Bastien (non licencié) et Guillaume Richard (Sorèze VC), 2017* Sébastien Arbes et Clément Monchaux (CAM de Bordeaux).
(Épreuves courues à Saint-Astier de 2000 à 2013. Les dates suivies d’un astérisque ont été courues à Mensignac (*)

VÉLO DORDOGNE - VALENTIN HUOT © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 23:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 novembre 2017

1992 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (47° semaine de la saison)

PICT0042

IL Y A 25 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

(20 au 26 novembre 1992)

- Couru au Boucau sous l’égide du VC Tarnos, le cyclo-cross de la Gargale est gagné enfin par Laurent Dumont (SC Caudrot) devant Raymond (Pédale Faidherbe) et son équipier Paggiolo. Chez les juniors, succès de Sébastien Dulucq de l’AS Hossegor.

- Le même jour à Châteaubernard, c’est le Rochelais Thierry Turpaud qui se montre le plus costaud en gagnant devant Aigret (UV Poitiers) et Cardinal (Civray).

IL Y A 25 ANS DANS LE PERIGORD

- A Génis, le comité d’organisation de la Roue d’Or de l’Auvézère attend avec une certaine fébrilité Bernard Bourreau l’entraîneur des juniors de l’équipe de France. Celui-ci pourrait annoncer que l’épreuve devienne dès la saison prochaine la finale du Challenge national juniors. Riche des enseignements de la course courue cet été et remportée par le Champion de France Pascal Hervé, l’Asptt Périgueux se contente pour l’heure de cette éventuelle promotion  qui constituera une belle récompense pour ce club qui travaille avec le haut niveau.

- Assemblée générale du Comité de Dordogne à Trélissac où Alain Lavignac - ci-dessus en médaillon - devient le nouveau président en succédant à Yves Brusson. Claude Longueville est président délégué, Annie Jouault secrétaire, Jacques Sciozard trésorier. Côté membres sont élus  Dominique Boivineau, Alain Bricaud, Robert Lasjaunias, Michel Chonis alors que le poste de médecin est tenu par le docteur Yvon Buscail.

Yves Brusson

Yves Brusson honore Elisabeth Chevanne Brunel lors de l'AG de Trélissac

VELO DORDOGNE - 1992/47° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 novembre 2017

VALENTIN HUOT (par Gérard Descoubès)

1_20100427_181258[1]

VALENTIN S'EST ENVOLÉ

- Ce bon grimpeur au punch redoutable, spécialiste des circuits aux côtes à fort pourcentage, où pouvait s’extérioriser sa giclette nerveuse. Individualiste notoire et chronique, il avait le bon chic pour se mettre tout le peloton à dos. En 1958 alors qu’il se trouve pratiquement au sommet de son art, il est écarté du Tour de France, à la suite du véto lancé contre lui, par les directeurs sportifs des équipes, pour qu’il ne soit pas sélectionné. Bête noire de l’équipe de France, jalousé et peu apprécié jusqu’au sein de sa propre équipe, Valentin n’a jamais évolué dans un climat favorable à son plein épanouissement. Il lui aura donc fallu une belle dose de classe, pour réussir à se bâtir un palmarès, qui a certainement dû faire saliver ses adversaires, l’heure de la retraite venue. Pour Valentin rien ne fut facile, sur le vélo il n’a jamais fait de cadeaux à personne, le retour fut largement à la hauteur, mais une chose est sure, il peut être fier de ses victoires car il ne les doit qu’à lui-même. Valentin avait débuté en 1951 et raccroché en mars 1964 après la saison de cyclo-cross, il fut pro de 1954 à 1962 inclus. Il porta les couleurs de : Tendil 1951 et 1952, Terrot 1953 à 1955, Rochet 1956, Mercier B.P. 1957 à 1964. Il fut coureur dans les clubs de : US. Bergeracoise 1951 à 1952, CC. Bergeracois 1953, CC.Périgueux 1954 à 1960, 1961 à 1962 Girondins de Bordeaux, 1963 à 1964 CC. Périgueux. Ses plus grandes victoires sont : ses deux titres de champion de France en 1957 et 1958, Paris-Limoges 1954, le Midi-Libre en 1960, trois fois le grand prix de Cenon 1954, 1955, 1959, etc... Il a participé à six Tours de France : 1954 abandon 13e étape, 1955 abandon 2e étape, 1956 62e, 1957 abandon 12e étape, 1959 48e, 1961 39e. Il savait comme personne, préparer les championnats, en plus de ses deux titres, il s’est aussi classé dans ces épreuves : 8° en 1956, 4° en 1960, 7° en 1961, et 6° du mondial de 1958. Il était né le 1e Mai 1929 à Creyssensac-Pissot il est décédé le 21 novembre dernier chez lui à Manzac sur Vern. Valentin vient de s’échapper pour la dernière fois, aujourd’hui, reste son nom à jamais gravé,dans le marbre de la belle histoire du cyclisme.
- Anecdotes : Lors de son premier titre national remporté à Châteaulin en 1957 une polémique était née. Echappé avec Marcel Rohrbach, ce dernier lui avait lancé son fameux «je veux bien continuer à rouler avec toi mais il faut que je gagne » Valentin avait répondu « O.K.». Dans la dernière bosse à trois bornes du but, Huot oubliait son accompagnateur en route, pour franchir la ligne d’arrivée avec dix-huit secondes d’avance. Rohrbach criant au scandale, Valentin s’expliquera en ces termes «jene lui ai jamais promis la victoire, j’ai juste voulu lui faire comprendre, que s’il continuait à rouler et qu’il soit plus fort il gagnerait forcément ». Bonjour l’ambiguïté, mais en y réfléchissant mieux notre très rusé Valentin se trouvait dans le vrai.
- Dans le Tour de France 1956 Valentin a fait jeu égal dans la montagne (il est passé en tête au sommet des cols de l’Izoard, Montgenèvre et l’Aubisque) avec C. Gaul et F. Bahamontès. Il se retrouve troisième au classement du meilleur grimpeur, à quelques points du Luxembourgeois et de l’Espagnol. Dans les bosses des dernières étapes, lui le puncheur, pense avec juste raison, qu’il va aisément gommer les points qui le séparent de la première place. Eh bien non !! il restera troisième, ses remerciements pourront se diriger, vers les sprinters de l’équipe de France les Forestier, Bauvin et compagnie, qui avaient disputé tous les points en haut des bosses, pour protéger la place de leader de Gaul.

VELO DORDOGNE - DÉCÉS DE VALENTIN HUOT - © GÉRARD DESCOUBES
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 23:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 novembre 2017

VALENTIN HUOT EST DÉCÉDÉ CE JOUR

LA MORT D’UN GÉANT ET D'UN FORÇAT DE LA ROUTE

VH 2017

- Valentin Huot restait un des plus emblématiques champions de notre Dordogne. Né le 1° mai 1929 à Creyssensac et Pissot, il s’est éteint ce matin à 5h00, sans doute affaibli par l’âge et peut-être par la maladie. Double Champion de France des professionnels, ayant couru six Tours de France, il détient un palmarès extraordinaire. Il était un des titans de la route. Celui des époques de Bartali, Coppi, Bobet et autres. Parler de Valentin Huot, c’est évoquer toutes ces équipes régionales du Tour de France, toutes ces épopées qui nous ont donné à nous gamins de cette période, la chair de poule, l’envie du vélo et de rêver...
- Mais Valentin c’était aussi notre ambassadeur pour les venues du Tour de France, c’était sa gentleman annuelle qui rassemblait toutes les anciennes gloires, c’était aussi l’écrivain qui racontait son histoire et sa vie dans les pelotons (Prix Antoine Blondin 2000).
- Pour tous ceux qui veulent revivre toute sa carrière, "Vélo Dordogne" vous invite à cliquer sur sur les liens du paragraphe ci-dessous. Vous y trouverez tous les moments de sa carrière que vous pourrez découvrir les uns après les autres ainsi que de nombreuses photos.
- Les obsèques se dérouleront Vendredi 24 novembre à 15h00 en l'église de Manzac-sur-Vern. En attendant, "Vélo Dordogne" exprime sa vive compassion et adresse ses sincères condoléances à toute sa famille.

VH 2017

LA CARRIÈRE CYCLISTE DE VALENTIN SAISONS APRÈS SAISONS

- Ses débuts en 1951 (1° partie) Première course à Pont Saint-Mamet.
-
Saison 1952 (2° partie) Valentin Huot coureur mythique du Périgord.
- Saison 1953 (3° partie) De la Route de France au Grand Prix des Nations avec les indépendants.
- Saison 1954 (4° partie) Au sein de l’équipe Terrot : Vainqueur de Paris-Limoges et premier Tour de France en équipe régionale.
- Saison 1955 (5° partie) Equipe Rochet. Gagne la Polymultipliée, se marie et abandon au Tour de France (chute).
- Saison 1956 (6° partie) Equipe Mercier. Gagne le circuit de l’Aulne et manque de peu le GP de la Montagne du Tour de France.
- Son Tour de France 1956 - Manque de six points le GP de la Montagne au Tour de France.
- Saison 1957 - Champion de France des professionnels à Châteaulin (1° partie)
- Saison 1957 - Champion de France à Châteaulin (2° partie).
- Saison 1958 - Champion de France à Belvès (1° partie).
- Saison 1958 - Reportage du championnat à Belvès (2° partie).
- La fin de carrière de Valentin Huot

vh 2017

Le matin de son premier titre à Châteaulin Huot avec ses équipiers dans un café
( Bianco, Coste, Jean Bobet, Bouvet, Fournier, Louison Bobet)

Palmarès de Valentin Huot chez les pros :

 1951 Vainqueur à Saint-Mayme de Péreyrol (24), du prix Mounet à Périgueux, du prix d’Eygurande, de Villamblard, du championnat de l’US Bergerac et du prix de Saint-Michel de Villadeix.
1952 Vainqueur du circuit de la Rochette (16), du prix Marbot à Neuvic, du critérium de Monbazillac, 5° du championnat du Limousin à Ribérac (24), 4° Trophée Simplex à Reims, vainqueur successivement à Villeneuve sur lot, Vieilleville (23), Aubusson (23), Saint-Junien (87) et Saint-Céré.
1953 (Terrot-Hutchinson) vainqueur du GP Thermo-Mécanique à Bergerac, du prix Latié à Limoges, du prix Lapasserie à Périgueux, Champion du Limousin contre la montre à Brive, vainqueur à Saint-Aulaye, Meymac, Saint-Sulpice le Guérétois, Bourganeuf, 1° Tour des provinces françaises, vainqueur à Guéret, à Saint-Léon sur l’Isle, vainqueur du Mont Faron (devant Bahamontès, Gaul et Dotto), 2° du Circuit du Macaud, 17° du GP des Nations.
1954 (Terrot-Hutchinson) 1° Paris-Limoges, 1° Oradour sur Glane, 1° Niort, 1° La Rochelle-Angoulême, 1° Challenge Martini au Boucau, vainqueur d’étape Tour Alsace-Lorraine, 1° à Monbazillac, Cenon et Niort clm. Abandon du Tour de France, 14° du GP des nations, 28° Paris-Tours, 29° Championnat de France.
1955 (Rochet-Dunlop) Vainqueur du Tour de Corrèze et de la Polymultipliée. Vainqueur à Cenon, Boucau, Pontivy. Abandon du Tour de France. 2° du circuit de Boussac, 30° Paris-Tours.
1956 (Mercier BP Hutchinson) Vainqueur à Plouay, au Circuit de l’Aulne, à Meymac, Mont Agel, Mont Faron. Deuxième de la Polymultiplée, 3° du GP Pneumatique à Montluçon, 4°  Tour de Corrèze, 5° du GP des Nations, 8° du Championnat de France, 62° Tour de France (3° du GP de la Montagne), 10° du critérium national de la route, 27° Milan-San Remo.
1957 (Mercier BP Hutchinson) Champion de France à Châteaulin, Vainqueur du prix de la Trinité à Guéret et du Mont-Faron clm, 2° course de côte à Saint-Gervais, 3° Midi-Libre, 3° Tour de l’Ariège, 3° Circuit de l’Aulne, 11° du Grand prix des Nations, 20° Championnat du mode à Waremgem, 32° Paris-Tours, abandon du Tour de France.
1958 (Mercier BP Hutchinson) Champion de France à Belvès, 6° Championnat du Monde, vainqueur à Maurs la Jolie, 3° course de côte à Sallanches, 5° du Mont-Faron, 14° Dauphiné-Libéré, 14° Super Prestige Pernod.
1959 (Mercier BP Hutchinson) Vainqueur à Cenon, à Ploneour-Lanvern, à Gourin, 2° course de côte à Sallanches, 3° Mont-Faron, 4° GP de Monaco, 4° Critérium National, 8° du Dauphiné Libéré, 5° Polymultipliée à Chanteloup, 20° Paris-Tours, 21° Tour de Lombardie, 48° Tour de France (4° GP de la Montagne).
1960 (Mercier BP Hutchinson)
Vainqueur du GP du Midi Libre et de la première étape, Vainqueur du Bol d’Or des Monédières, vainqueur à Peyrat le Château, 3° Tour du Sud-Est, 4° Championnat de France à Reims, 2° course de côte d’Arraté en Espagne, 3° du Mont-Faron, 5° Boucles du Bas-Limousin, 7° Prestige Pernod, 10° Boucles de la Seine, 34° Paris-Tours.
1961
(Mercier BP Hutchinson) Vainqueur à Lubersac, 7° Championnat de France, 39° Tour de France, 5° Circuit des cols Pyrénéens, 8° du critérium national, 10° des Boucles de la Seine, 21° Tour de Lombardie, 48° Milan-San-Remo.
1962 (Mercier BP Hutchinson) Reclassé indépendant par la suite (a couru jusqu’en 1965 environ).

VELO DORDOGNE - DÉCÉS DE VALENTIN HUOT - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 16:32 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

20 novembre 2017

1967 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (47° semaine de la saison)

IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST
20 au 26 novembre 1967

- Jean-Claude Daunat professionnel chez Peugeot signera sa future licence à l’UV Limousine, le CC Fleixois son club actuel, ayant décidé d’abandonner la compétition. Daunat retrouvera dans l’équipe au maillot à damiers noirs et blancs Daniel Samy, Henri Rabaute, Yves Rault et Jean-Pierre Sénamaud, bref, quelques uns des meilleurs coureurs du comité du Limousn.
- Dix-huit succès en 1967 acquis sur tous les terrains, voilà ce que Pierre Masseys peut inscrire sur sa carte de visite. Le sociétaire d’Orthez, en contact avec Antonin Magne, rêve d’aller plus haut en 1968. Sur ses coteaux de Laâ-Mondran, il savoure son palmarès orné de cinquante-deux victoires et à 21 ans seulement, il se permet de rêver.
- A Blis et Born en Dordogne, le cyclo-cross s’est déroulé sous une pluie battante. Serge Dubois (VC Capbreton) remporte la gerbe laissant les places du podium à Dutour (Coutras) et à Gabillet (Guidon Villeneuvois).
- Rénato Longo remporte le 13° cyclo-cross de Boeil Bezing couru sous la pluie. Le Transalpin s’est détaché pour laisser Bernet à 42 secondes et Poulidor à 2’10s.
- Le vice-champion de France, Pierre Bernet a triomphé à Seignosse après une belle résistance face au Breton Herbonière (Flers) deuxième et Parenteau (Nersac) troisième.

IL Y A 50 ANS DANS LE PÉRIGORD

Blis et Born 67

Dubois lauréat à Blis et Born avec le speaker et Jacques Leygues trésorier du CC Périgourdin

- Blis et Born (cyclo-cross organisé par CC Périgourdin) : 1. Serge Dubois (VC Capbreton), 2. Dutour (Coutras) à 20 secondes, 3. Gabillet (Villeneuve) à 55s, 4. Péter (Saint-Léonard), 5. Parenteau (Nersac), 6. Garrit (Poitiers), 7. Leunberger (Rougnac), 8. Barreaud (Nontron), 9. Aubert (Saint-Junien), 10. Ditlecadet (Limoges), etc…

VELO DORDOGNE - 1967/47° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 novembre 2017

SALUT CHÈR CONFRÈRE DU LIMOUSIN

archives du Limousin

- Juste ce petit message pour aviser tous les lecteurs de l’existence d’un site dédié aux archives du cyclisme en Limousin. Il sera très utile de le consulter, car n’oublions pas que jusqu’en 1962, notre Dordogne appartenait au Comité du Limousin. Mais vous pourrez y trouver de nombreux palmarès, des résultats d’épreuves et d’anciens coureurs au travers de votre lecture. Les coordonnées :

http://www.cyclisme-en-limousin.fr/

- Vous trouverez d’ailleurs tous les liens intéressants, sur ma page d’accueil colonne de gauche. De plus pour ceux qui veulent être avisés dès qu’une publication est diffusée sur "Vélo Dordogne", je vous invite à cliquer sur la rubrique "m’abonner à ma newletter" et de compléter les différentes rubriques.

VELO DORDOGNE - CYCLISME EN LIMOUSIN - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 18:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]