02 février 2018

STÉPHANE REIMHERR (1999) : 28 SAISONS SUR LES ROUTES (12° partie)

1999 PREMIÈRE VICTOIRE INTERNATIONALE

DE LA SÉRIE NATIONALE A L’ÉLITE

1999 03

L'Essor Basque, point de départ incontournable d'une nouvelle saison

- On prend les mêmes et on recommence. En effet en cette saison 1999, l’équipe de DN 3 du Cyclo-Club Périgourdin ne subit pas de grands changements. On y retrouve Didier Virvaleix, Stéphane Reimherr, Jérôme Paul, Christophe Cuménal, Frédéric Maly, Olivier Ceyssat et Jérôme Roy.

1999 05 Essor Basque

- Le début de saison se court comme d’habitude dans les épreuves de l’Essor Basque où Stéphane Reimherr termine ses courses à l’exception de celle de Cambo. Cette année on innove en se mesurant avec les grosses cylindrées. Pas de course à Léguillac de Cercles, mais cap avec le Bordeaux-Saintes où on apprend beaucoup... C’est sur la Route de la Vézère disputée au Bugue, que Reimherr remporte le premier podium en se classant 3°. Que ce soit au Trophée des Bastides voire à Vergt pour le Petit-Breton ou à Cénac, Reimherr joue déjà les premières places mais il devra attendre l’épreuve de Razac sur l’Isle pour ouvrir son répertoire tout en confirmant à Simorre où seul Sobinski lui dictera sa loi. Tarbes-Sauveterre constituera encore un test "grande dimension" pour le coureur Périgourdin qui terminera dans un bon groupe. La course de Mauvezin dans le Gers sera la satisfaction avec ce titre de champion de France de la DDE et cette deuxième victoire de cette saison. Le Tour du canton de Montendre constituera ensuite une bonne préparation pour lui permettre de remporter le Tour des Ecureuils dans les Landes Girondines, soit son troisième succès de la saison.

1999 09 Simorre

A Simorre où seul Sobinski a réussi à battre le jeune Reimherr

1999 Tarbes Sauveterre

La sélection Aquitaine avec Reimherr lors de Tarbes-Sauveterre

PREMIÈRE VICTOIRE INTERNATIONALE AU TOUR DE GIRONDE

1999 TG

Première victoire internationale à Floirac lors du Tour Gironde

- Voilà depuis longtemps que l’on n’avait pas atteint cette mi-mai avec trois succès dans la musette. Et c’est dans ces conditions que Stéphane Reimherr s’en va au Tour de Gironde affronté les grosses écuries ceci au sein d’une sélection Aquitaine. Avec lui il y a Frutoso, Baillarguès, Malfatti et Ferrara. Dans "Direct Vélo" on avait retenu que c’est là que Frutoso avait vidé ses tripes au soir d’une étape en disant : "De quoi vous avez peur ? Parmi nos adversaires, il y a des gars qui sont pros, d'autres qui vont passer pros. Et alors ? Ils ont deux bras, deux jambes comme vous, et accessoirement un cerveau, comme vous. Alors vous allez tenter des trucs à partir de maintenant".Et c’est dans cette ultime étape Libourne-Floirac longue de 159 km, que Stéphane Reimherr tentera de faire un numéro. Bien sur on était habitué aux numéros de Reimherr, ce chien fou qui bougeait dès le drapeau baissé. Mais là, le Lot-et-Garonnais s’était bien mis dans la tronche qu’il fallait aller jusqu’au bout (paroles de Frutoso). Ce jour là Perreira échappé avait été repris au km 66. Guillôme et Trumpauskas avaient continué jusqu’à 40 km de l’arrivée où Reimherr et Faugeroux prendront la tête de la course. Vu le final accidenté, on ne donnait pas cher pour cet ultime duo. Mais peu avant la jonction, Reimherr en remettait une couche pour être sur de se trouver en tête de course quand le peloton allait exploser lors de la dernière ascension de la côte. Puis le Lot-et-Garonnais se sentant un peu juste décida de monter avec son 51. Et c’est là qu’il se dégagea après un démarrage au sommet juste sous la flamme rouge. Dans le même temps, ses adversaires revenaient sur le "Stèph" mais il ne lâchera pas dans les derniers hectomètres et remportera la victoire laissant derrière lui des clients comme Furé, Faugeroux, Augé, Locatelli, Bodrogi et d’autres s’expliquer pour les places du podium.

1999 Nontron

Championnat d'Aquitaine route à Nontron avec le tiercé
Eric Frutoso, Pierick Fedrigo et Stéphane Reimherr sur le podium

- Que de chemin parcouru depuis ses débuts en 1989 ! Le coureur de Laroque-Timbaut pouvait se repasser le film de sa jeune carrière cycliste. Il y avait les bouquets chez les régionaux, sa saison 1996 où il a galéré à Montauban, puis le renouveau avec une nette progression parmi les AS depuis 1997. Cette fois, ça y était, Reimherr avait touché le sommet. Il n’avait pas pour autant la grosse tête mais il savait que s’il avait réussi une fois, il pouvait désormais tenter encore sa chance pour améliorer sa carte de visite. Après tout la chance, ne sourit dit-on qu’aux audacieux... ?

1999 14 Coursac

Avec Jean-René Villechanoux lors de sa victoire à Coursac

- L’appétit aussi vient en mangeant... Pour la première fois, le citoyen de Vianne parviendra à monter sur une marche du podium lors du Championnat d’Aquitaine route. Seul Fedrigo en pleine ascension et son ami Frutoso le bon prêcheur le précédait. Cela suffisait à sa joie. En quelques jours, sa carrière semblait prendre une autre dimension, d’autant plus qu’au Tour du Tarn et Garonne particulièrement relevé, il confirmera avec une neuvième place.

1999 Td présentation

Tour de Dordogne avec l'quipe drivée par Gilbert Cuménal avec de gauche à droite
Patrice Péyencet, Fredéric Maly, Jérôme Roy, Christophe Cuménal, Vincent Guillout et Stéphane Reimherr

- Début juillet ce sera une victoire à Coursac puis un Tour de Dordogne gagné par Igor Pavlov où il fera l’honneur des communiqués pratiquement à toutes les étapes, ce qui lui vaudra d’être sacré le plus combatif de ce Tour. Vainqueur des 100 Tours des Boulevards, vainqueur des Boucles du Frontonnais, 2° à Mussidan derrière Chouffe, 5° à Monpazier, 5° aux Milandes là où chaque saison il se cassait le nez, 5° à Creyssac puis encore à Douzillac, 2° à Bruch, 7° à la Tomate, on le voit ce fut un été très chaud pour Reimherr, coureur insatiable.

1999 06 vergt

2° du Petit-Breton à Vergt en début de saison remporté par Diemunsch, loin de se douter
qu'un jour il deviendrait un des citoyens de cette ville qui a aimé le cyclisme

- A la fin de la saison, Stéphane se retrouvera 264° dans le classement national et en catégorie élite, soit un grand bon en avant alors qu’il n’a que 25 ans. Le Cyclo-Club Périgourdin qui évolue en DN3 se classe 27° sur 84 clubs. On le voit, à cette époque, la division nationale connaissait ses balbutiements où les épreuves de classes nationales et internationales avaient leur barème (les 1.12. et les 1.13 notamment). Vu le palmarès de Reimherr, on comprend ce résultat pour lequel il a contribué.

- Ajoutons qu’en cette saison 1999, la Fédération Française de Cyclisme présidée par Daniel Baal avait engagé un vaste plan contre les maffias. A ce titre, les primes n’étaient plus réglées sur la ligne, mais par le comité au fur et à mesure des versements effectués par les organisateurs.

1999 CF de la DDE avec son père et son frère

Avec son père et son frère lors du Championnat de France de la DDE où il était équipé par le CAM

Epilogue d’une saison avec Reimherr

- Véritable chevalier de l’impossible, Reimherr ne connait qu’une chose pour sortir du peloton, l’attaque, toujours l’attaque ! Agé de 26 ans (qu’il fêtera d’ailleurs en février 2000), Stéphane se retrouve en élite 2, dans la cour des grands, ceci après une saison époustouflante. Sur le plat, dans les circuits, dans les ascensions, partout notre coureur était là, comme s’il nous faisait chaque fois un genre de come back qui surprenait ses fervents supporters. D’ailleurs son patron ne tarit pas d’éloges et s’excite dès que l’on parle de son coureur, qui intervient tout le temps, homme à tout faire, du trou à combler comme d’une côte à escalader à bloc.
- Constamment au créneau, son tempérament de baroudeur veut qu’il jette continuellement de l’huile sur le feu, histoire de créer une grande brèche dans la course. Il sait tout faire : rouler comme gicler, colmater comme déboucher, s’économiser comme se dépenser, vouloir y croire jusqu’au bout ! Ça y est, vous avez tout compris sur ce garçon exceptionnel, à la dégaine type d’un play boy, lunettes de soleil profilées, boucle d’oreille scintillante, bronzage parfait et surtout ce sourire imprimé en permanence, cette joie de vivre et cette envie d’être toujours là, c’est cela un coureur, c’est tout cela un Reimherr au millésime 1999.

Palmarès de la saison 1999 : dans le peloton Boucles de l’Océan à Anglet (1° Ludovic Turpin - CC Etupes), abandon Circuit de la Nive à Cambo (1° Christian Selin - Wirso/Finlande), peloton Route de l’Atlantique entre Ciboure et Espelette (1° Olivier Lenaïc - Jean Floc’h), peloton Tour du Labourd à Hasparren (1° Markus Anderson - Wirso/Suède), peloton GP de Bayonne (1° Ludovic Turpin - CC Etupes), abandon Montastruc (1° Gilles Zech - 23 la Creuse), 15° Libourne-Libourne (1° Arnaud Labbe - Tarbes Cycliste Bigorre), peloton Blaye (1° Pascal Simon - US. Talence), peloton Bordeaux-Saintes (1° Jean-François Mainguenaud - Vendée U), 3° Le Bugue Route de la Vézère (1° Didier Bouquet - VC Langon), 5° Trophée des Bastides Sainte-Livrade (1° Stéphane Diemunsch - Pédale Combs la Ville), 2° Vergt Souvenir Petit-Breton (1° Stéphane Diemunsch - Pédale Combs la Ville), 4° Cénac (1° Pierre Painaud - US Montauban), peloton Hossegor (1° Pierrick Fedrigo - CC Marmande), 1° Razac sur l’Isle, abandon Le Coux (1° Frédéric Nolla - VS Narbonne), 17° Pau (championnat d’Aquitaine des sociétés contre la montre), 11° Royan-Blaye, peloton Tour Lot-et-Garonne (1° Bruno Thibout - 23 la Creuse), 2° Simorre (1° Henrick Sobinski - GSC Blagnac), peloton première étape Montendre (1° Bouteloup - US Créteil), 16° deuxième étape Montendre (1° Trokimo - US Créteil), dans le peloton classement général Tour Montendre (1° Cyril Bastière - Vélophile Naintré), 18° Tarbes-Sauveterre (1° Olivier Trastour - AVC Aix), 20° Saint-Barthélémy (1° Tomasz Kaszuba - AC Bon Encontre), 1° Mauvezin d’Armagnac (Championnat de France DDE), 2° Langon (1° Pierrick Fedrigo - CC Marmande), 10° Marsac sur l’Isle (1° Eric Daragnès - Asptt Périgueux), 7° première étape Ecureuils (1° Vincent Dedieu - US Talence), 4° deuxième étape Ecureuils (1° Didier Bouquet - VC Langon), 1° troisième étape Tour des Ecureuils, 1° Tour des Ecureuils, dans le peloton première étape Tour Gironde (1° Gilles Zech - 23 la Creuse), dans le peloton deuxième étape Tour Gironde (1° Sylvain Lajoie - VC Roubaix), 10° troisième étape Tour Gironde (1° Dugouchet - UC Châteauroux),18° contre la montre Tour de Gironde (1° Lazlo Bodrogi - CC Etupes), 1° quatrième étape Tour Gironde, 21° classement général final Tour de Gironde (1° Lazlo Bodrogi - CC Etupes), 3° Championnat d’Aquitaine à Nontron (1° Eric Frutoso - Guidon Saint-Martinois), 9° première étape Tour Tarn et Garonne (1° Franck Champeymont - CC Chatillon), 9° deuxième étape Tour Tarn et Garonne (1° Franck Champeymont - CC Chatillon), 35° troisième étape Tour Tarn et Garonne (1° Ludovic Turpin - CC Etupes), 9° dernière étape Tour Tarn et Garonne (1° Franck Rénier - Vendée U), 9° Classement Général Tour du Tarn et Garonne (1° Nicolas Dumont - CC Etupes), abandon Dussac (1° Sébastien Bordes - AC Châtellerault), 3° Monbazillac (1° Sébastien Bordes - AC Châtellerault), 1° Coursac, abandon La Chapelle-Faucher (1° Jérôme Paul - CC Périgueux), lâché première étape Tour Dordogne (1° Stéphane Bellicaud - Poitou-Charentes), dans le peloton deuxième étape Tour Dordogne (1° Cyril Bos - France), 5° troisième étape Tour Dordogne (1° Stéphane Bellicaud - Poitou-Charentes), dans le peloton chrono Tour Dordogne (1° Derepas - Bataillon Joinville), dans le peloton quatrième étape Tour Dordogne (1° Demeyre - Courtrai/Belgique), dans le peloton classement général Tour Dordogne (1° Igor Pavlov - Albi VS), 1° Cent tours des boulevards Périgueux, 2° Mussidan (1° Alexandre Chouffe - CM Aubervilliers), 5° première étape Boucles du Frontonnais, 2° deuxième étape Boucles du Frontonnais, dans le peloton troisième étape Boucles du Frontonais, 1° classement général Boucles du Frontonnais, 4° Périgueux-Faidherbe (1° Christophe Cuménal - CC Périgueux), dans le peloton à Dax (1° Christophe Dupèbe - Guidon Saint-Martinois), 15° Biran, 4° Monpazier (1° Marek Lesniewski - CM Aubervilliers), 10° Vidaillac, 16° Puy l’Evêque, 5° Les Milandes (1° Eric Drubay - CC Etupes), 6° Miramont de Guyenne (1° Marek Lesniewski - CM Aubervilliers), abandon Augignac (1° Stéphane Augé - VC Roubaix), 5° Creyssac (1° Cyril Ribardière - AC Châtellerault), 4° Douzillac (1° Anthony Supiot - Bressuire AC), 11° Bordeaux-Caudéran, abandon Carbon Blanc (1° Emmanuel Berger - VCCO La Rochelle), 2° Bruch (1° Pascal Pofilet - CC Etupes), abandon Lusignan le Petit (1° Gilles Zech - 23 la Creuse), 7° Marmande la Tomate (1° Tadei Valjassec - Slovénie), abandon Mourenx-Iraty (1° Alexandre Botcharov - US Montauban), 15° Tour du Cubzaguais (1° Emmanuel Berger - VCCO La Rochelle), abandon Saint-Astier (1° Gilles Canouet - CC Marmande), 15° Flèche Landaise (1° Stéphane Meynier - CC Marmande), dans le peloton première étape Tour de la Réunion, lâché deuxième étape Tour de la Réunion, 5° troisième étape Tour de la Réunion, dans le peloton quatrième étape Tour de la Réunion, abandon dernière étape Tour de la Réunion avec sélection Aquitaine).

1999 crevaison au pied d'Iraty

Une saison c'est aussi la malchance comme ici dans Mourenx-Iraty où il vient d'être dépanné

Quelques adversaires de la saison 1999

Pierrick Fedrigo (CC. Marmande), Vincent Vierge (US. Dax), Gilles Zech (23 la Creuse), Gilles Canouet (CC. Marmande), Olivier Bossis (Bressuire AC), Christian Jany (UV. Limousine), David Marié (23 la Creuse), Pierre Painaud (US. Montauban), Stéphane Bellicaud (Bressuire AC), Bruno Thibout (23 la Creuse), Olivier Ouvrard (Cycle Poitevin), Loïc Herbreteau (Cycle Poitevin), Anthony Supiot (Bressuire AC), Igor Pavlov (Albi VC), Alexandre Adalbert (AC. Châtellerault), Tomasz Kaszuba (AC. Bon-Encontre), Gilles Dubois (Guidon Saint-Martinois), Henrick Sobinski (GSC. Blagnac), Christian Magimel (23 la Creuse), Alain Lagière (CC. Marmande), Didier Labourdette (Guidon Saint-Martinois), Michel Ambrosini (US. Montauban), Eric Frutoso (Guidon Saint-Martinois), Régis Duros (Tarbes Cycliste), Sébastien Bordes (AC. Châtellerault), Gérard Ianotto (Guidon Saint-Martinois), Cyril Delias (CC. Marmande), Alexandre Botcharov (US. Montauban), Yoann Le Boulanger (PSF. Niort), Jérôme Bonnace (23 la Creuse).

LIENS SUR LE MEME THÈME 
- Stéphane Reimherr première saison au CC Périgourdin - 11° partie - 1998)

VÉLO DORDOGNE - STÉPHANE REIMHERR (12) © BERNARD PECCABIN
Prochaine diffusion : Stéphane Reimherr en catégorie élite au CC Périgourdin (13° partie)
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]