07 avril 2018

STÉPHANE REIMHERR (2007) : 28 SAISONS SUR LES ROUTES (20° partie)

2007 TOUJOURS CHEZ LES BÉARNAIS DE L’UC ARTIX

2007 Monpazier bis

Avec cinq victoires, Reimherr peut être satisfait de sa 19° saison

- Nous sommes en 2007 et Stéphane Reimherr entame sa dix-neuvième saison au sein des pelotons. Dix-neuf saisons c’est long ! C’était en 1989 l’époque où le Président Bousquet débutait son quatrième mandat de président d’Aquitaine, qui se terminera onze mois après, par sa démission à Saussignac !

2007 Cénac

3° à Cénac et Saint-Julien en début de saison © Sha

- 1989 la saison où Reimherr était un jeune débutant en Ufolep. Souvenez-vous ! Eric Loubère enlevait le circuit des côtes de Bourg, Jean-Pierre Godard (VS Monnaie) Bordeaux-Saintes puis le Mont-Pujols, Christophe Capelle du Creps de Talence s’adjugeait le circuit des vins du Blayais, Philippe Mondory le circuit de la Chalosse, Hugo Bordet Royan-Blaye, Denis Pellizzari le Circuit du Marensin et Philipe Mondory (encore lui) la Primevère Montoise. Et puis en mai Marino Vérardo triomphe dans l’Enfer Béarnais, Patrick Fiefvez au Tour du Cubzaguais, Patrick Gaillard s’offre Pau-Bayonne alors que le même Marino Vérardo récidive dans Tarbes-Sauveterre. En Dordogne, la classique Périgueux-Bergerac est pour Alain Sonson (Sainte-Livrade), le Tour de Gironde pour Gilles Dubois (Saint-Médard), puis en juin Mondory toujours lui gagne le Tour du Blayais et notre Périgourdin Patrice Peyencet le Tour du Haut Benauge. Au championnat de France junior à Montluçon, Frédéric Péré du Guidon Agenais enlève le titre trois ans après de las Cuevas. Le vélodrome de Bordeaux-Lac ouvre ses portes. En Dordogne l’actualité amateur c’est le duo Lanxade-Peyencet puis Virvaleix-Gourmelon pour celle des pros. Tout çà c’était en 1989, lors de ses débuts cyclistes en Lot-et-Garonne juste lorsque Greg Lémond gagnait le Tour sur les Champs Elysées.

2007 Mont Pujols

3° au Mont Pujols

- Depuis, dix-neuf saisons sont passées et pour Reimherr, 2007 lui ouvre les portes d’une belle victoire, celle acquise au Tour du Canton d’Hautefort. Le Tour du canton d’Hautefort lancé en 1988 constitue une redoutable épreuve et avoir ce Tour inscrit sur sa carte de visite, c’est un signe sérieux sur vos capacités. L’Hautefort, ça fait du bois à casser avec toutes ses bosses dans les contreforts Corrézien. Avant de le gagner, il faut l’apprivoiser, le connaître pour le dompter et vaincre. Et c’est ce qu’a fait Reimherr en remportant cette course qui en était (on ne le savait pas encore) à sa dernière édition. Une course très arrosée avec 77 participants, un succès hors du commun de par les étrangers au nombre de dix-sept et qui ne sont pas venus pour faire de la figuration. Ajoutons des conditions météorologiques dantesques et on comprendra que cette victoire constitue un sacré exploit, taillé pour lui !

2007 Nocturne Mussidan

3° lors de la nocturne de Mussidan

- Auparavant, la saison s’est résumée par une bonne entame. Les courses du printemps (Léguillac de Cercles, Cénac, Mont-Pujols, Blayais, le Coux, Primevère Montoise, etc...) sans connaître le succès, se sont ben passées. Reimherr est aujourd’hui un jeune de 33 ans qui plie parfois mais qui ne casse pas.

2007 100 Tours

A Périgueux lors des 100 Tours des Boulevards © Sha

- Et puis le Tour de la Dordogne lui a laissé un excellent souvenir avec le maillot du plus combatif sur les épaules. Face à une féroce concurrence, Reimherr a tenté de gagner une étape, en vain... mais d’ores et déjà il pense continuer de courir jusqu’à 36ans bien que le travail et le vélo ne fassent pas bon ménage. Pour l’heure il se sent capable de rivaliser sur les épreuves de 100 km sans difficultés. Au-dessus il devra composer et faire en fonction de ses sensations. Ses obligations professionnelles on le voit l’oblige à faire des choix.

2007 TD

Sacré le plus combatif (maillot blanc) au Tour Dordogne

2007 Monpazier

Vainqueur de la nocturne des remparts à Monpazier

- De toute façon il ne mettra pas longtemps à prouver qu’il est à l’aise sur les critériums rapides. Sa vélocité est une qualité maîtresse et à Monpazier, il réalise la passe de trois. Le Stéph aime les remparts, son public, son circuit. Et puis Monpazier est une Nationale qui donne pas mal de fil à retordre pour l’emporter, car là dans les sprints il faut être tonique et explosif tout en sachant puiser au fond de soi-même l’énergie nécessaire pour aller vaincre sous la banderole.
- Le mois d’août constituera une période phare. Gagner Libourne, Monpazier, Saint-Vincent de Tyrosse puis Peyrignac vous laisse tel un gladiateur qui assomme tout le monde, avec ce mélange de fierté et ce sentiment de domination qui vous font progresser.
- Avec cinq victoires au cours de cette saison 2007, Reimherr prouve qu’il faut toujours et encore compter sur lui. Quatrième du classement FFC régional, il est cette fois juste précédé par Cazaux, Marié et Roman.

2007 Milandes bis

Trophée des Châteaux aux Milandes, une course qui manque à son palmarès

- MEILLEURES PLACES DE LA SAISON 2007

- 5° Léguillac de Cercles (1° Gilles Canouet - US Montauban), 3° Mont-Pujols (1° Joseph Cooper - Nouvelle Zélande), 3° Cénac et Saint-Julien (1° Jean-Luc Delpech - Bretagne Armor Lux), 3° Primevère Montoise (1° Blel Kadri (Albi VS), 12° Grand Prix des Vins du Blayais (1° Fabien Rey - AVC Aix en Provence), 7° Le Coux et Bigaroque (1° Gregorz Kwiatkowski - US Montauban), dans le peloton Langon-Sauternes (1° Julien Bonnefoux - UC Villeneuve FL), 1° Tour du canton d’Hautefort, 6° Bègles (1° Fabien Fernandez - Cycle Poitevin), 2° Périgueux Saint-Georges (1° Jean-Luc Masdupuy - UC Felletin), 2° Bétète (1° Christophe Chicaud - VC La Souterraine), 5° Le Bouscat (1° Loïc Larquié - CC Périgueux-Dordogne), 4° Valence sur Baïse (1° Lionel Brignoli - UC Villeneuve FL), 6° Boulazac-Boulazac du Tour Dordogne (1° Pawel Wachnik - CR4C Roanne), dans le peloton et plus combatif Tour Dordogne (1° Julien Simon - Super Sport 35), 2° Lavergne (1° Lionel Brignoli - UC Villeneuve FL), 1° Libourne, 3° Mussidan (1° Willy Perrocheau - CC Marmande), 7° Cent Tours des Boulevards Périgueux (1° Charles-Henri Lebrun - CC Marmande), 1° Saint-Vincent de Tyrosse, 1° Monpazier, 4° Bruch (1° Jean-Luc Delpech - Bretagne Armor Lux), 2° Miramont de Guyenne (1° S. Bergès - UC Artix), 7° Montech (1° Julien Shick - CA Castelsarrasin), 3° Les Milandes (1° Jean-Luc Delpech - Bretagne Armor Lux), 1° Peyrignac, dans le peloton Tour du Piémont Pyrénéen (1° Cyril Druetta - Albi VS).

2007 Peyrignac 2

Fermant la marche de l'échappée à Peyrignac où il gagnera une fois de plus © Sha. 

LIENS SUR LE MEME THÈME.
- Stéphane Reimherr au sein de l’UC Artix -19° partie - 2006) 

VÉLO DORDOGNE - STÉPHANE REIMHERR (20) © BERNARD PECCABIN
Prochaine diffusion : 2008 quatrième saison à Artix
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]