14 mai 2018

1968 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (20° semaine de la saison)

IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

14 au 20 mai 1968

05

Le sourire de la victoire pour Serge Lapébie, son père et François son équipier
lors de la classique Nantes-La Rochelle

- La troisième semaine de mai reste la période des folies, de tous les dangers, de tous les excès avec le mouvement des étudiants et des barricades qui surgissent en France. Certaines courses sont même annulées. Ce qui n’empêche pas Claude Magni d’inscrire à Lencouacq son sixième succès malgré le Béarnais Debaigt et l’Auscitain Gil troisième.
- Autre course importante à Ambarès où soixante coureurs ont signé la feuille de départ. Le Bordelais Espinasseau est venu cueillir son deuxième bouquet après celui de Saint-Ciers.
- Pendant ce temps à Tonneins, le Bordelais Roland Lalanne manque de peu son troisième bouquet et laisse à Ribérat le gain de la victoire devant Della Negra (Montastruc) qui préfère peut-être les secondes places... Et ce jour là Ben Brahim s’offre le Grand Prix du Mont-Pujols.
- En Béarn, le Grand Prix du Haut de Gan est gagné par Manzano (Stade Montois) qui devance de deux secondes Daguerre (Anglet), Mazeau puis Duteil et Barbe.

05

Jumeaux à gauche au Tour du Médoc, à droite Dubédat deuxième

- Une centaine de coureurs étaient présents à Lesparre pour le Tour du Médoc qui a vu le succès de Peydecastaingt (Cenon) lors de la première étape et de Pérot (Barbezieux) lors de la deuxième étape. Au classement général la victoire est revenue à Jumeaux (Cenon) qui précède Dubédat (Saint-Médard) et Brossard (Talence).
- Claude Perrotin se maintient au premier plan en remportant à Parthenay le circuit de la Gâtine lors d’un sprint face à Brard (Rennes), Head (Angleterre) et Testier (La Ferté).
- Jacques Gestraud le papetier imprimeur de la Rochefoucauld s’est octroyé la gerbe à Coulgens devant Ben Brahim, Duteil, Bordier, Joël Thomas et Dubois.

05

Genet et Bideau coureurs vedettes de la semaine

- A Montamisé, Gilles Genet s’est offert le luxe de gagner détaché en se montrant le plus opportuniste d’une échappée où il bat Perrotin, Bideau, Dejouhanet et Métayer. Pendant ce temps n’oublions pas que Serge Lapébie s’est succédé à lui-même lors de Nantes-La Rochelle où il a pris le meilleur au sprint sur l’anglais Head, le Charronais Merland, Joubert (Royan) puis Lapeyrade (La Rochelle) et François (Bordeaux).
- Le Grand Prix du Rouergue échappe aux coureurs Pyrénéens et revient à Jean-Pierre Arnaud (Gap) qui s’impose après un raid solitaire devant Gasquet (Marseille) et Drigo (Saint-Agne).
- A Lalbenque magnifique tiercé des Legnano Saint-Agne grâce à Esclassan, Fava et Drigo classés dans cet ordre.
- En Limousin, belle déculottée des locaux à Fromental et beau succès du Girondin Bordier qui bat Rigaud et Sénamaud (3°).

LA SEMAINE EN PERIGORD

Peu de résultats en raison des évènements de mai 1968 qui secouent le pays et des grèves qui se succèdent

Saint-Pierre d'Eyraud 1968 Marchande

Dupont vainqueur aux côtés de Serge Sicaud le speaker

- Saint-Pierre d’Eyraud (Prix de la Marchande par CC Fleixois) : 1. Dupont, 2. Decima, 3. Demortier, 4. Matignon (ECF), 5. Barbin (Ste Livrade), 6. Sadet (Villeneuve), etc…

VÉLO DORDOGNE - 1968/20° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]