2013 DEUXIÈME SAISON CHEZ L’ENTENTE SUD GASCOGNE

UNE SAISON AVEC UN GOÛT D’INACHEVÉ

2013 Tour Basse Navarre bis

Reimherr à gauche à l'assaut des Pyrénées Basques © photo sudgironde-cyclisme.net

- Souvenons-nous de 2012, de cette fin de saison de Stéphane Reimherr qui s’est terminée par un succès au Tour de Nouvelle Calédonie et une au Tour du Val Saintonge, ce qui lui a valu un total de huit bouquets. Pour une première saison chez Dominique Arnaud, ce fut prometteur. Et dès le début de 2013, cette belle spirale de succès se poursuit. Pour la deuxième fois de sa carrière, Reimherr s’impose dans une épreuve de l’Essor Basque en gagnant le Tour de Basse Navarre entre Larceveaux et Saint-Palais. Ne prenons pas surtout pour argent comptant l’adjectif "basse" (Navarre), car dans ce Pays Basque, il faut toujours monter et descendre et ceci sur des itinéraires très accidentés, sans parler des routes étroites et bourrées d’imprévues... C’est au km 69, après avoir traversé le village de Lacarre, que Reimherr est parti seul ce jour là, alors qu’il venait de se coltiner sous la pluie le col d’Osquich. Il escalade à sa main le col de Gamia et aperçoit Fraissignes (OCF) et Chadefaux (Team Nicolas Roux) qui font la jonction avec lui. A bloc dans la descente, il perd Fraissignes et grimpe ensuite le col d’Ipharlatze avec Chadefaux, bientôt rejoint par Cazaux (Blagnac) dans la descente. Victime de crampes, le coureur de Blagnac lâche la tête de course. C’est alors que Reimherr dépose Chadefaux à six kilomètres de la banderole. Il ne lui reste qu’à foncer sur Saint-Palais et résister à ses nouveaux poursuivants que sont Romain Le Roux (Armée de Terre) et Saint-Martin (Top 16). Mais notre vieux loup de mer résistera et comme en 2006 au Tour du Labourd, pour enrichir son palmarès d’une nouvelle épreuve.

2013 Basse Navarre EB

Reimherr victorieux à Saint-Palais © photo sudgironde-cyclisme.net

2013 BN

Toute la complicité de Dominique Arnaud avec son champion de coureur
© photo sudgironde-cyclisme.net

2013 Le Bouscat

Battu au sprint pour la deuxième place au Bouscat

- La suite de la saison fut plutôt chaotique pour l’homme de Vergt. On note d’ailleurs son absence dans les épreuves du printemps, (Blayais, Saint-Ciers, Mont-Pujols, Tour Lot-et-Garonne, Saint-Barthélémy, le Queyran, la ronde de la Côle, etc...) On ne le revoit qu’en juin et tout d’abord à la nocturne du Bouscat où échappé avec Malbert, Marié et Szkolnik il termine 3°. A la nocturne de Mussidan, il est dans un groupe de neuf unités et se classe 8°. Puis au Tour de la Dordogne, il se montre un peu lors du chrono, sans plus..., nous qui étions habitués à le voir dans les communiqués. C’est alors que la nocturne de Monpazier se dessine. Une occasion pour Reihmerr d’accrocher un 4° succès pour tenter de détenir un record, mais là encore, il rencontre plus fort que lui. Pire en fin de course il annonce au protocole son intention de raccrocher ayant dépassé ses 39 ans. Aux Milandes, même son de cloche où il attaque d’entrée pour disparaître par la suite... Sauf qu’à Bénéjacq (près de Nay), le vieux loup se refait une santé et gagne devant Yohan Soubes, Maxime Martin, Branaa et Sentucq. Et puis il y a eu aussi le Gentioux qui n’est pas du bouillon de malade et où il remporte le bouquet devant Mickaël Larpe, Soubes, Mespoulède et le Confolentais Petiot. La suite de sa saison constituera une série de places d’honneur comme à Bruch, Montpon, Brioude, Montech et même Biran où il avait l’habitude de tenter une action commando. Mais ce jour-là, sous une fournaise mémorable, il y a eu un Anthony Pérez impérial, plus fort que les autres, il n’y a rien à dire...

2013 Bruch

Troisième à Bruch où il retrouve Marcel Cailleau l'organisateur

- Pour la fin de la saison, notons quelques satisfactions comme celle de voir le jeune Ion Pardo gagner la Tomate à Marmande, puis celle de Reimherr qui tente de résister au Pièmont Pyrénéen pour se classer 6° derrière Larpe, le belge Dhaene, Cazaux, Gerbaud et Teychenne. Et enfin tout rafler dans le Tour des Landes, chez Dominique Arnaud dans le doute de reconduire sa formation pour 2014. Il y avait une grande amertume chez les "tango et bleu" de l’ESG, qui se sont vengés sur le terrain en remportant le chrono par équipes, puis en classant tous leurs coureurs dans les quinze premiers. Victoire de Pacher, suivi par Guérin (2°), Comet (3°), Fiefvez (11°), Reimherr (12°), Ballion (15°), soit l’ultime raison de dire merci au patron.

2013 Monpazier bis

La troisième place, une habitude en cette saison 2013, comme ici à Monpazier © photo sudgironde-cyclisme.net

- 2013 s’achève ainsi avec des coureurs qui sont à la recherche d’une nouvelle équipe, ce qui souligne bien la précarité de toutes ces formations qui viennent et partent au gré de leur situation financière, mais aussi et surtout face à une législation sans pitié et qui n’évolue pas toujours selon le bon sens. En Novembre, le classement FFC régional donnera la première place à Alexis Guérin, la deuxième à Ion Pardo, la troisième à Stéphane Reimherr soit trois coureurs de l’Entente sur le podium final. Et on ne savait pas si la formation repartirait la saison prochaine...

2013 Biran bis

Sous la fournaise de Biran, il termine en dixième position

- MEILLEURES PLACES DE LA SAISON 2013
- 5° Boucles de l’Essor (1° Olivier Le Gac - Brest IC), 1° Tour de Basse Navarre, 17° Cénac et Saint-Julien (1° Marc Staelen - Océane Top 16), 6° Primevère Montoise (1° Yannick Marié - Guidon Saint-Martinois), 2° Puymiclan (1° Julien Loubet - US Montauban), dans le peloton Marigny-Brizay (1° David Menut - CR4C Roanne), 7° Championnat d’Aquitaine à Miramont de Guyenne (1° Loïc Herbreteau - CC Marmande), 3° Le Bouscat (1° Mathieu Malbert - Sainte-Livrade), 7° Contre la montre à Saint-Estèphe Tour Dordogne (1° Pierre-Henri Lecuisinier - Vendée U), dans le peloton classement final Tour Dordogne (1° Pierre-Henri Lecuisinier - Vendée U), 1° Tour du canton de Gentioux, 8° Mussidan (1° Mickaël Szkolnick - US Montauban), 3° Monpazier (1° Jean Mespoulède - CC Périgueux Dgne), 7° Brioude, 7° Oradour sur Vayres, 2° Montech, 10° Biran (1° Anthony Pérez - AVC Aix), 6° Montpon (1° Martial Roman - Apogé), Bénéjacq, 3° Saint-Vincent de Tyrosse, 3° Bruch (1° Mickaël Szkolnick - US Montauban), 6° Sauvelade-Laruns deuxième étape Tour Piémont Pyrénéen (1° Mickaël Larpe - Apogé), 6° Classement final Tour Piémont Pyrénéen (1° Mickaël Larpe - Apogé), 1° Contre la montre par équipes au Tour des Landes, 12° Tour des Landes (1° Quentin Pacher - ES Gascogne).

2013 Bruch podium

Bruch et son podium 2013 avec le succès de Szkolnik © photo sudgironde-cyclisme.net

Quelques adversaires de la saison 2013.
- Samuel Plouhinec (CS Dammarie), Pierre Bonnet (CC Etupes), Mickaël Larpe (Apogé), Jean Mespoulède (CC Périgueux-Dordogne), Julien Schick (Occitane CF), Marc Staelen (Océane Top 16), Yannick Marié (Guidon Saint-Martinois), Julien Loubet (US Montauban), Pierre Cazaux (GSC Blagnac), Maxime Martin (CC Marmande), Loïc Herbreteau (CC Marmande), Yoan Vérardo (Ste Livrade), Yoan Soubes (CC Périgueux-Dordogne), Alexis Guérin (Entente Sud Gascogne), Mickaël Szkolnik (US Montauban), Médéric Clain (UV Poitiers), Martial Roman (Apogé), Lilian Calmejane (Albi VS), Jayson Valade (Creuse Oxygène).

2013 Tour Basse Navarre

2013, la fin sous les couleurs de Sud Gascogne et du VC Tarnos © photo sudgironde-cyclisme.net

VÉLO DORDOGNE - STÉPHANE REIMHERR (26) © BERNARD PECCABIN
Prochaine diffusion : 2014 chez les Albigeois et chez les sang et or d’Occitane CF
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/