- L’animateur et conteur Pierre Bellemare n’enchantera plus le public et la nocturne de Monpazier. Résidant à Vergt de Biron, à quelques encablures de la cité des remparts, Pierre Bellemare n’hésitait pas de s’investir dans la vie associative de son canton.

107444102[1]

Pierre Bellemare au pied du podium converse en direct
avec Jean-Louis Gauthier avant de donner le départ

- Il était venu pas exemple le 3 août 2000 à la nocturne de Jean-Louis Gauthier gagnée par Eric Darragnès,  comme à d’autres occasions. Véritable moulin à paroles, il s’était collé à la vie de la Bastide et pour les cyclistes comme pour le public, c’était et ce fut un réel plaisir de le rencontrer. On se souviendra longtemps de cet homme simple qui s’est tu à jamais…

107444151[1]

Départ de la nocturne du 3 août 2000, donné par Pierre Bellemare

- Monpazier (Nocturne des remparts en élites par VC Monpazier) : 1. Eric Darragnès (US Bouscat), 2. Drubay (CC Etupes), 3. Schrall (Figeac), 4. Krajewski (Bon Encontre), 5. Delias (Marmande), 6. Gillain (Bry sur Marne), 7. Delpech (Marmande), 8. Sobinski (Blagnac), 9. Pofilet (Etupes), 10. Pavlov (Albi VS).
- Ne manquez pas de lire ce jour et de cliquer sur notre rubrique "il y a 50 ans"

VELO DORDOGNE - ADIEU PIERRE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/