31 mai 2018

STÉPHANE REIMHERR (2014) : 28 SAISONS SUR LES ROUTES (27° partie)

2014 CAMPAGNE ALBIGEOISE AVEC OCCITANE CYCLISME FORMATION

UNE MONTÉE EN DN1 POUR LES SANG ET OR

2014 Cénac

En tête dans l'échappée victorieuse de Cénac et Saint-Julien © Sudgironde cyclisme.fr

- La situation de l’Entente Sud Gascogne étant restée ambigüe, Reimherr décide d’abord d’assurer sa saison 2014 en prenant les devants, ceci malgré ses déclarations d’arrêter la compétition. Face à un avenir incertain, il vaut mieux tenir que courir et c’est pour cette raison que notre coureur Vernois rejoint la formation du président Eric Malbreil dès le mois de janvier.

2014 Le Queyran

En tête au Tour du Queyran, il sera repris à trois km du but © Sudgironde cyclisme.fr

- Occitane Cyclisme Formation est un club qui ressemble par sa structure à la formation de Dominique Arnaud, sauf que les meilleurs éléments sont choisis parmi les clubs que sont Albi Vélo-Sport, CA Castelsarrasin, Guidon Fuxéen, Saint-Juéry Olympique, UV Mazamet, VC Rodez et VS Sainte-Affrique. Disons que notre Stéphane a signé au club d’Albi et de par son niveau et ses résultats, il se retrouve chez les "sang et or" qui évoluent en DN2.

2014 Tour 47

Occitane Cyclisme Formation au départ du Tour du Lot-et-Garonne © Sudgironde cyclisme.fr

- Ironie du sort, fin mars l’Entente Sud Gascogne intègre la DN 2. Repêchée par la FFC, les hommes de Dominique Arnaud ne doivent leur salut qu’après validation de pièces administratives parvenues hors délais. Ce qui fait que désormais les deux clubs deviennent rivaux et auront l’occasion d’en découdre lors des six manches de la Coupe de France (Tour du Lot-et-Garonne, Bourg-Arbent-Bourg, Tour du Périgord, Montamisé, Cherves et Tour de Rhuys).
- Pour Reimherr qui se situe dans sa 40° année, la préparation est différente. Un Essor Basque où il court au profit de la jeune équipe Occitane et où Campistrous, Privat et Capus réalisent quelques prouesses.

2014 Tour lot et gne bis

Tour du Lot-et-Garonne (Manche Coupe de France) © Sudgironde cyclisme.fr

- Le premier rendez-vous important se situe lors du Tour du Lot-et-Garonne comptant pour la Coupe de France de DN2. Fidèle à son habitude, Reimherr applique la consigne, celle de partir dès le premier coup lancé et d’aller le plus loin possible. Il éparpille tout le monde dans les bosses, prend la tête de course, mais cède à quarante kilomètres du but, mais la mission est accomplie, puisque Campistrous, Bouchereau et Fraissignes sont devant et rentrent dans le top vingt ! Lors du Week-End Béarnais, il gagne une étape et se satisfait de sa 3° place au classement général, d’autant plus qu’avec Fraissignes et Campistrous, ils réalisent un beau tir groupé, laissant quand même la place de leader à Arnaud Labbe.

2014 Tour 47 bis

Stéphane Reimherr vainqueur d'un classement annexe au Tour du Lot-et-Garonne

- Il y a eu ensuite l’expédition en Franche Comté lors de la deuxième manche de Coupe de France gagnée par Fraissignes et où Reimherr (30°) a fait sa part de travail. Un Reimherr qui connaissait bien ce parcours de ce Bourg-Arbent, ayant fait 3 et 5 il y a quelques saisons déjà… Ce coup ci, il bouche un trou conséquent, amène ses jeunes équipiers qu’il replace pour engranger des points au profit de l’équipe. Résultats : Campistrous termine 4° et Bouchereau 7°, à nous les points pour la Coupe, soit 191 au total pour cette manche qui permet à l’Occitane de revenir talonner le VC Toucy leader.
- Trois jours après, lors du Tour du Périgord, la joie est à son comble avec le succès de Campistrous qui de ce fait propulse le club en pôle position. Mais là aussi "le Stéph" s’est sacrifié en montant l’ultime difficulté à bloc, pour que Bouchereau se place, chose qui se fera avec le gain d’une onzième place, synonyme de club leader à mi parcours de la Coupe de France.

2014 Le Bouscat attaque

Selon son habitude et dans son style, Reimherr attaque lors de la nocturne du Bouscat

- Au cours de ce printemps il y eu aussi le Tour du Queyran où Reimherr seul est rejoint par Mespoulède, Labbe, Leroy et Herbreteau à trois kilomètres du but. Quand il a revu ceux-là, il en a pris un sérieux coup sur les carreaux "le Stéph", si bien qu’il terminera cinquième de l’épreuve.

2014 Le Bouscat protocole

Stéphane Reimherr 4° au Bouscat connait bien le protocole de cette épreuve
© Sudgironde cyclisme.fr

- Alors qu’on attaque la période chaude de juin, Reimherr se concentre sur les courses de moins de 100 km. Là où il peut encore exceller, sachant que son travail et l’âge, ne lui permettent pas de se consacrer aux longues épreuves. Et pourtant, il n’en gagnera pas d’autres au cours de cette saison 2014. Il y aura la nocturne du Bouscat avec une échappée à quatre, pas de miracle à Mussidan, battu aux Milandes, puis à Montech, à Monpazier, soit dans tous les chantiers où naguère il gagnait la gerbe.

2014 Bruch

Encore à l'attaque dans la douceur de la nocturne de Bruch © Sudgironde cyclisme.fr

- Quand ça ne veut pas rire, c’est comme ça, jusqu’à chez l’ami Cailleau à Bruch où Tourtelot le coiffe sur le fil. Heureusement que le Tour de la Communauté d’agglomération du Bassin d’Aurillac (CABA) lui donne un peu de baume au cœur. En se classant 8° et meilleur sprinter, il s’en contente, ayant eu devant lui de sérieux clients comme la formation de Chambéry maîtresse de l’épreuve.
- Et puis il y a eu Bénéjacq ! Un petit village sur la route de Tarbes-Sauveterre, juste après le raidard de Labatmale et où il avait gagné la saison passée. Victime d’une grosse chute sur les routes étroites et parsemées d’ornières, Reimherr tombe cul par-dessus tête sur les spectateurs. Bilan : une côte cassée qui l’oblige de lâcher du lest.
- Mais le citoyen de Vergt ne l’entend pas de cette oreille et tient à tenir sa place au Tour de Rhuys en Bretagne, pour aider son équipe à bien figurer dans la Coupe de France. Une Coupe de France que le club terminera en 3° position et qui équivaudra à une montée en DN1 en 2015.

2014 Monpazier

Souvent bien placé à Monpazier mais battu dans le final © Sudgironde cyclisme.fr

- 2014 constituera une saison où Reimherr a été parfois dans le dur. Mais il s’est surtout mis à la disposition des jeunes de son équipe, mettant ses ambitions de côté au profit du collectif, chose qu’il a réussit. C’est vrai qu’il avait déclaré vouloir mettre un terme à sa carrière cycliste fin 2013, il a rempilé histoire de se jauger et surtout de servir. Parfois il n’a pu suivre le rythme et il a subit sans doute une petite humiliation. Mais son petit brin de fierté le rappellera à l’ordre pour repartir à la conquête d’une revanche…, car Reimherr en a toujours sous la pédale et ne lâche rien !

2014 Les Milandes

Pas dans le coup aux Milandes où il se classe 18° © Sudgironde cyclisme.fr

- MEILLEURES PLACES DE LA SAISON 2014.
Occitane Cyclisme Formation : Lucas Bleys, Loïc Bouchereau, Romain Campistrous, Damien Capus, Damien Cousinié, Louis Chavanes, Fabien Fraissignes, Thomas Murciano, Jérémy Privat, Julien Schick, Benjamin Trouche, Gaël Vergas, Stéphane Reimherr..
- 7° Montastruc, dans le peloton Tour canton de Saint-Ciers (1° Marc Sarreau - Armée de Terre), 18° Trophée des Bastides (1° Jauffrey Bétouigt-Suire - Apogé), 6° Cénac Saint-Julien (1° Jean Mespoulède - CC Périgueux-Dordogne), 2° Faux la Montagne, dans le peloton Tour Lot-et-Garonne Coupe de France DN 2 (1° Jérémy Maison - VC Toucy), Abandon Montamisé Coupe de France DN 2 (1° Arnold Olavarria Abarca - Bourg Bresse Ain), 30° Bourg-Arbent-Bourg Coupe de France DN2 (1° Fabien Fraissignes - Occitane CF), 4° Orthez-Laa Mondrans Week-End Béarnais (1° Fabien Fraissignes - CA Castelsarrasin), 5° Loubieng-Laa-Mondrans Week-End Béarnais (1° Dumont - FC Oloron), 1° Laa-Mondrans-Laa-Mondrans Week-End Béarnais, 3° Classement final Week-End Béarnais (1° Arnaud Labbe - CC Périgueux-Dordogne), 4° Limoges, 2° Castelsarrasin (1° Fabien Fraissignes - CA Castelsarrasin), 8° de la 1° étape CABA (1° Yoan Soubes - CC Périgueux-Dordogne), 2° Chrono par équipes CABA (1° Chambéry CF), 20° de la 3° étape CABA (1° Jordan Sarrou - Chambéry CF), 7° et meilleur sprinter Classement final CAB Aurillac (1° François Bidaud - Chambéry CF), 4° Le Bouscat (1° Romain Leroy - TC Châteauneuf), 5° Leyritz-Moncassin (1° Romain Leroy - Team Cycliste Châteaubernard), 7° Mussidan (1° Martial Roman - Girondins), 18° Les Milandes (1° Jean Mespoulède - CC Périgueux-Dordogne), 2° Montech (1° Jean Mespoulède - CC Périgueux-Dordogne), 6° Bruch (1° Alexis Tourtelot - CC Périgueux-Dordogne), 17° Monpazier (1° Marial Roman - Girondins), 7° Ussel (1° Marc Staelen - EC Felletin), 94° Tour de Rhuys Coupe de France DN2 (1° Luc Tellier - VCP Loudéac), 3° classement final de la Coupe de France DN2.

VÉLO DORDOGNE - STÉPHANE REIMHERR (27) © BERNARD PECCABIN
Prochaine diffusion : 2015 retour dans un club du Périgord
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 21:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


30 mai 2018

1993 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (22° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

28/05 au 3 juin 1993

- Le Prix des fêtes de Braud Saint-Louis a rassemblé un beau plateau. Stéphane Brigaud (Cycle Poitevin) signe une belle victoire malgré Christophe Allin (Niort) et Loïc de Vincenzi (Guidon Saint-Martinois) qui montent sur les deux autres marches du podium.
- Le 39° Grand Prix de Montamisé n’a pas échappé une fois de plus aux coureurs du Cycle Poitevin, par ailleurs club organisateur. Philippe Escoubet remporte la victoire devant son équipier Bertrand Guerry et le Niortais Christophe Allin toujours présent.
- Quelques succès de cette fin mai avec Frédéric Bonnel (VC Cubzaguais) à Saint-Trelody Lesparre, François Champagne (UC Artix) à Ledeuix, de Guillaume Destang (CA Mantes) au Tour du Verteillacois, de Thierry Lezin (Côte de Beauté) à Aiffres, de Maxime Cazeaux (Bon Encontre) à Monsempron Libos, de Cédric Ribardière (Lussac) à Saillat sur Vienne, de Jean-Pierre Souffache (Longjumeau) au 39° Circuit de la Gatine et de Pascal Tranchée (UC Chauvigny) à Quinçay.
- Lors du dernier week-end de la Pentecôte, le cyclisme a été roi en Charente avec trois épreuves de haut niveau sur le calendrier. C’est ainsi que la Flèche Limousine devenue internationale, a vu le succès du Niortais Christophe Allin devant l’Italien Mosole et le Vendéen Perraudeau. Le lendemain au Tour du canton de Saint-Claud, les mêmes protagonistes se retrouvaient avec un Gilles Casadei (Bataillon Joinville) particulièrement en verve pour gagner devant Berland (Cycle Poitevin) et Amorini (Neuilly). Mais c’est à ce même Frédéric Berland (Cycle Poitevin) que revenait le mot de la fin avec son succès au Circuit de Champniers face à Maasik Mets (Espagne) et Rodeau (Bataillon de Joinville).

Charente-Limousine 1993

Flèche Charente Limousine avec Mosole (Italie), Allin lauréat et Peraudeau

- Le 19° Tour de la Gironde a été dominé par la vitesse et de nouveaux records établis lors des étapes. Première étape d’abord ou plusieurs bordures furent fatales à certains favoris. Le lendemain dans l’Entre Deux Mers, Dubois, Zaïkov, Ferrer et Bogdanski prennent dix neuf secondes à leurs principaux rivaux. Dans une course de quatre jours, cette avance restera suffisante pour un Hristo Zaïkov très attentif. On retiendra alors la victoire de Dominique Péré à Pessac ceci lors d’un sprint massif, puis celle d’Alex Tranchard le lendemain après une chute collective à 100 mètres de la ligne. Pour la première fois, un coureur étranger en la personne de Zaïkov gagne le Tour Gironde et Bloy (Pyrénées-Atlantiques) deuxième à 13 secondes, pourra longtemps regretter son erreur, celle de laisser partir dans la côte de Saint-Germain du Puch de dangereux outsiders, dont celui qui deviendra maillot jaune de l’épreuve. Guy Dubois (Mérignac) prend la 3° place à vingt-six secondes du Bulgare et confirme la bonne tenue de nos régionaux.

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

Saint-Pardoux la Rivière 1993

Protocole général des championnats séniors avec à droite Valentin Huot

- Saint-Pardoux la Rivière (Championnat de Dordogne des séniors par Asptt Périgueux) : 1. Laurent Olivier (Asptt Périgueux), 2. Cyril Ribette (Asptt Périgueux), 3. Didier Lezoray (SC Périgord), 4. Bernard Mazeau (Pédale Faidherbe), 5. C. Denis (Asptt Périgueux), 6. Jean-Christophe Nadon (Asptt Périgueux), 7. Sébastien Bessard (Asptt Périgueux), 8. Nicolas Labrousse (Ribérac), 9. Jean-Jacques Blancheton (UC Montpon), 10. Jean-Christophe Arretche (Cyclisme 24), etc…

CD 93 podium 1 et 2

Podium des 1° et 2° catégories avec Lezoray, Ribette et Mazeau

CD 93 podium 3 et 4

Podium des 3 et 4 avec Bessard, Olivier et Arretche

- Villamblard (Championnat de Dordogne des vétérans par CC Lindois) : 1. Jean-Jacques Blancheton (UC Montpon), 2. Claude Denis (Asptt Périgueux), 3. Ozeray (Ménesplet), 4. Hubert Salves (CC Lindois), 5. Claude Daubisse (Sarlat), 6. Patrick Saint-Martin (Ménesplet), 7. Michel Delugin (Ribérac), 8. Bernard Gazeau (RC Mussidan), 9. Virol (Ménesplet), 10. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), etc…

CD 93 Villamblard

Départ de l’épreuve vétérans à Villamblard

- Villamblard (Championnat de Dordogne des cadets par CC Lindois) : 1. Samuel Blancheton (UC Montpon), 2. Frédéric Maly (CC Périgueux), 3. Isidore Dudrat (EVCC Bergerac), 4. Hilaire (Ribérac), 5. Oyhanondo (CC Périgueux), 6. Auzanneau (EVCC Bergerac), 7. Nicolas Arfel (EVCC Bergerac), 8. Caravaca F. (CCP Nontron), 9. Penny (Saint-Astier), 10. Caravaca Fr. (CCP Nontron), etc…

CD 93 Villamblard podium vétérans

Podium des vétérans avec Denis, Blancheton, Ozeray et Salves

- Villamblard (Championnat de Dordogne des minimes par CC Lindois) : 1. Jean-François Robert (CC Périgueux), 2. Guillaume Carreau (CC Périgueux), 3. Michaël Estève (Pédale Faidherbe), 4. Aurélien Bonnélie (Asptt Périgueux), 5. Christophe Napias (Asca Bergerac), 6. Jérôme Roy (CC Périgueux), 7. C. Lissandreau (Ribérac), 8. Marty (Nontron), 9. Rauzet (Asptt Périgueux), 10. Calvez (Asca Bergerac), etc…

CD 93 podium cadets

Podium des cadets avec Maly, Blancheton et Dudrat

- Bussac (séniors par EC Ribérac) : 1. Eric Jacouty (Ribérac), 2. Leinster (Saint-Astier), 3. Didier Lauseille (Ribérac), 4. Cyril Cornut (Saint-Astier), 5. Christophe Cuménal (Ribérac), 6. Victor Melchior (Mussidan), 7. Alain Ducau (CRCL), 8. Coissac (Ribérac), 9. Dufich (Le Bouscat), 10. Christophe Granger (Saint-Astier), etc…
- Bergerac (critérium open pros par EVCC Bergerac) : 1. Jan Kirsipuu (Chazal), 2. Gannat (Ascair), 3. Bolay (Varennes-Vauzelle), 4. Alain Sonson (Ste Livrade), 5. Furlan (Chazal), etc…

1993 Neuvic Gare

Stéphane Germain lauréat à Neuvic Gare

- Neuvic-Gare (4 et 5 par JS Astérienne) : 1. Stéphane Germain (SC Périgord), 2. Laurent Olivier (Asptt Périgueux), 3. Jean-Jacques Blancheton (UC Montpon), 4. Boisdon (Talence), 5. Claude Denis (Asptt Périgueux), etc…
- Bergerac (prologue séniors par EVCC Bergerac) : 1. Eric Loubet (Asptt Périgueux), 2. Jean-Jacques Massou (Tonneins), 3. Stéphane Lavignac (Asptt Périgueux), 4. Maxime Cazeaux (Bon Encontre), 5. Bourdin (AVC Libourne), etc…

VÉLO DORDOGNE - 1993 - 22 ° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2018

LE VÉLO CLUB ET MONPAZIER ONT PERDU BELLEMARE

- L’animateur et conteur Pierre Bellemare n’enchantera plus le public et la nocturne de Monpazier. Résidant à Vergt de Biron, à quelques encablures de la cité des remparts, Pierre Bellemare n’hésitait pas de s’investir dans la vie associative de son canton.

107444102[1]

Pierre Bellemare au pied du podium converse en direct
avec Jean-Louis Gauthier avant de donner le départ

- Il était venu pas exemple le 3 août 2000 à la nocturne de Jean-Louis Gauthier gagnée par Eric Darragnès,  comme à d’autres occasions. Véritable moulin à paroles, il s’était collé à la vie de la Bastide et pour les cyclistes comme pour le public, c’était et ce fut un réel plaisir de le rencontrer. On se souviendra longtemps de cet homme simple qui s’est tu à jamais…

107444151[1]

Départ de la nocturne du 3 août 2000, donné par Pierre Bellemare

- Monpazier (Nocturne des remparts en élites par VC Monpazier) : 1. Eric Darragnès (US Bouscat), 2. Drubay (CC Etupes), 3. Schrall (Figeac), 4. Krajewski (Bon Encontre), 5. Delias (Marmande), 6. Gillain (Bry sur Marne), 7. Delpech (Marmande), 8. Sobinski (Blagnac), 9. Pofilet (Etupes), 10. Pavlov (Albi VS).
- Ne manquez pas de lire ce jour et de cliquer sur notre rubrique "il y a 50 ans"

VELO DORDOGNE - ADIEU PIERRE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

1968 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (22° semaine de la saison)

IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

28/05 au 3 juin 1968

06

Barbe conserve son maillot des As à La Rochette 

- Le 25° Prix du foyer rural de la Rochette a vu le succès de Mériaux (Civray) qui s’impose sur Archambault (Villeneuve) à une longueur. Le sprint du peloton est revenu à Serge Lapébie (SAM Bordeaux) qui amène dans sa roue et dans l’ordre Ricou (Royan), Jagueneau (Civray), Fédrigo (Tonneins), Gestraud (Civray) et Laforest (Royan). Le fait de course est l’abandon de Jean-Pierre Barbe après crevaison. Le leader du maillot des As n’a plus que 30 points d’avance sur son rival Daniel Dupé du VC Capbreton.

06

Mériaux lauréat et Archambaud deuxième  à La Rochette

- Dans le reste de l’Aquitaine on a dénombré de nombreuses courses annulées en raison des évènements. C’est pour cette raison que nous nous limiterons a citer que les vainqueurs tels Michel Montéro (Ste-Livrade) à Monclar d’Agenais, de Dohlats dans le prix d’Herré (40), de Franck Sajous (Girondins) à Saint-Eulalie de Carbon Blanc.

05

Victoire de Suire au Tour de la Fraise

- Le Tour de la Fraise disputé en deux étapes à Braud Saint-Louis est revenu à Jacques Suire (Parentis). Lapébie (SAM Bordeaux), Saladié (Vic), Bernard (CC Bordelais) et Besse (Bègles) complètent le classement.

06

Mériaux, Barjolin et Gestraud en conversation lors du départ à La Rochette

- Dans le Poitou les poulains d’Yves Moinet ont glané encore de nombreux bouquets. Daniel Barjolin à Montmorillon, Mériaux comme on l’a vu à la Rochette sont les plus probants sans oublier Jacques Gestraud lauréat à Champniers.
- Le Tourangeau Jean-Pierre Danguillaume gagne à la Garde de Blanzay et Trochut (Charron) à Romagne, alors que le Royan Océan Club comptabilise à ce jour plus de 50 victoires.

05

Castaing vainqueur de la 1° étape, Eyquard vainqueur de la deuxième
avec son suivant Sautier lors du protocole de Bordeaux-Clérac

- Le climat social qui se dégrade a contrarié le calendrier du comité des Pyrénées où les plus belles épreuves ont été reportées. A  noter le succès d’Alexis Eyquard sous la pluie lors du Bordeaux-Clérac, de Francis Duteil (CC Bordelais) à Mouthiers, de Patour (Royan) à Matha, de Claude Mazeaud (Lalinde) à Sireuil, de Fauquey (Créon) à Sauvignac et de Claude Fédrigo (Tonneins) à Cléon sur Seugne.

06

Raymond Brenot (CA Créon) vainqueur aux Artigues de Lussac devant Cosani et Macalli.

06

Victoire de Sajous des Girondins à Carbon Blanc

06

Barbançon (UC Villeneuve) avec le speaker Delort vainqueur à Abzac
devant Teillet (Cenon), Démartin (Périgueux), Bénamara (Marmande) et Savy (Libourne)

06

Guy Dolhats vainqueur au Prix Prunis-Mathieu à Mérignac devant Patrick Duteil

LA SEMAINE EN PERIGORD

Pas de résultats en raison des évènements de mai 1968
Les courses ci-dessous sont celles du calendrier

- Impossibilité de savoir si ces courses ont eu lieu, toujours est-il que la presse bousculée par les grèves, n’en parle pas…

- Ste Colombe de Lalinde (3 et 4 par CC Lindois) pas de résultats
-
Salon de Vergt (4 par CC Périgourdin)
-
Fontaines (cadets par CC Périgourdin)
-
Neuvic (3 et 4 par CA Ribéracois)
-
Monsaguel (4 par CC Lindois)
-
Salignac (3 et 4 par Guidon Sarladais)
-
La Tour Blanche (3 et 4 par CC Périgueux)
-
Excideuil (2.3.4 par CC Périgourdin)
-
Saint-Rémy sur Lidoire (cadets par UC Montpon)
-
Le Buisson (3 et 4 par CC Belvès)
-  
Prats du Périgord (séniors par CC Belvès)
-
Saint-Martin le Pin (2.3.4 par Pédale Nontron)

VÉLO DORDOGNE - 1968/22° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2018

STÉPHANE REIMHERR (2013) : 28 SAISONS SUR LES ROUTES (26° partie)

2013 DEUXIÈME SAISON CHEZ L’ENTENTE SUD GASCOGNE

UNE SAISON AVEC UN GOÛT D’INACHEVÉ

2013 Tour Basse Navarre bis

Reimherr à gauche à l'assaut des Pyrénées Basques © photo sudgironde-cyclisme.net

- Souvenons-nous de 2012, de cette fin de saison de Stéphane Reimherr qui s’est terminée par un succès au Tour de Nouvelle Calédonie et une au Tour du Val Saintonge, ce qui lui a valu un total de huit bouquets. Pour une première saison chez Dominique Arnaud, ce fut prometteur. Et dès le début de 2013, cette belle spirale de succès se poursuit. Pour la deuxième fois de sa carrière, Reimherr s’impose dans une épreuve de l’Essor Basque en gagnant le Tour de Basse Navarre entre Larceveaux et Saint-Palais. Ne prenons pas surtout pour argent comptant l’adjectif "basse" (Navarre), car dans ce Pays Basque, il faut toujours monter et descendre et ceci sur des itinéraires très accidentés, sans parler des routes étroites et bourrées d’imprévues... C’est au km 69, après avoir traversé le village de Lacarre, que Reimherr est parti seul ce jour là, alors qu’il venait de se coltiner sous la pluie le col d’Osquich. Il escalade à sa main le col de Gamia et aperçoit Fraissignes (OCF) et Chadefaux (Team Nicolas Roux) qui font la jonction avec lui. A bloc dans la descente, il perd Fraissignes et grimpe ensuite le col d’Ipharlatze avec Chadefaux, bientôt rejoint par Cazaux (Blagnac) dans la descente. Victime de crampes, le coureur de Blagnac lâche la tête de course. C’est alors que Reimherr dépose Chadefaux à six kilomètres de la banderole. Il ne lui reste qu’à foncer sur Saint-Palais et résister à ses nouveaux poursuivants que sont Romain Le Roux (Armée de Terre) et Saint-Martin (Top 16). Mais notre vieux loup de mer résistera et comme en 2006 au Tour du Labourd, pour enrichir son palmarès d’une nouvelle épreuve.

2013 Basse Navarre EB

Reimherr victorieux à Saint-Palais © photo sudgironde-cyclisme.net

2013 BN

Toute la complicité de Dominique Arnaud avec son champion de coureur
© photo sudgironde-cyclisme.net

2013 Le Bouscat

Battu au sprint pour la deuxième place au Bouscat

- La suite de la saison fut plutôt chaotique pour l’homme de Vergt. On note d’ailleurs son absence dans les épreuves du printemps, (Blayais, Saint-Ciers, Mont-Pujols, Tour Lot-et-Garonne, Saint-Barthélémy, le Queyran, la ronde de la Côle, etc...) On ne le revoit qu’en juin et tout d’abord à la nocturne du Bouscat où échappé avec Malbert, Marié et Szkolnik il termine 3°. A la nocturne de Mussidan, il est dans un groupe de neuf unités et se classe 8°. Puis au Tour de la Dordogne, il se montre un peu lors du chrono, sans plus..., nous qui étions habitués à le voir dans les communiqués. C’est alors que la nocturne de Monpazier se dessine. Une occasion pour Reihmerr d’accrocher un 4° succès pour tenter de détenir un record, mais là encore, il rencontre plus fort que lui. Pire en fin de course il annonce au protocole son intention de raccrocher ayant dépassé ses 39 ans. Aux Milandes, même son de cloche où il attaque d’entrée pour disparaître par la suite... Sauf qu’à Bénéjacq (près de Nay), le vieux loup se refait une santé et gagne devant Yohan Soubes, Maxime Martin, Branaa et Sentucq. Et puis il y a eu aussi le Gentioux qui n’est pas du bouillon de malade et où il remporte le bouquet devant Mickaël Larpe, Soubes, Mespoulède et le Confolentais Petiot. La suite de sa saison constituera une série de places d’honneur comme à Bruch, Montpon, Brioude, Montech et même Biran où il avait l’habitude de tenter une action commando. Mais ce jour-là, sous une fournaise mémorable, il y a eu un Anthony Pérez impérial, plus fort que les autres, il n’y a rien à dire...

2013 Bruch

Troisième à Bruch où il retrouve Marcel Cailleau l'organisateur

- Pour la fin de la saison, notons quelques satisfactions comme celle de voir le jeune Ion Pardo gagner la Tomate à Marmande, puis celle de Reimherr qui tente de résister au Pièmont Pyrénéen pour se classer 6° derrière Larpe, le belge Dhaene, Cazaux, Gerbaud et Teychenne. Et enfin tout rafler dans le Tour des Landes, chez Dominique Arnaud dans le doute de reconduire sa formation pour 2014. Il y avait une grande amertume chez les "tango et bleu" de l’ESG, qui se sont vengés sur le terrain en remportant le chrono par équipes, puis en classant tous leurs coureurs dans les quinze premiers. Victoire de Pacher, suivi par Guérin (2°), Comet (3°), Fiefvez (11°), Reimherr (12°), Ballion (15°), soit l’ultime raison de dire merci au patron.

2013 Monpazier bis

La troisième place, une habitude en cette saison 2013, comme ici à Monpazier © photo sudgironde-cyclisme.net

- 2013 s’achève ainsi avec des coureurs qui sont à la recherche d’une nouvelle équipe, ce qui souligne bien la précarité de toutes ces formations qui viennent et partent au gré de leur situation financière, mais aussi et surtout face à une législation sans pitié et qui n’évolue pas toujours selon le bon sens. En Novembre, le classement FFC régional donnera la première place à Alexis Guérin, la deuxième à Ion Pardo, la troisième à Stéphane Reimherr soit trois coureurs de l’Entente sur le podium final. Et on ne savait pas si la formation repartirait la saison prochaine...

2013 Biran bis

Sous la fournaise de Biran, il termine en dixième position

- MEILLEURES PLACES DE LA SAISON 2013
- 5° Boucles de l’Essor (1° Olivier Le Gac - Brest IC), 1° Tour de Basse Navarre, 17° Cénac et Saint-Julien (1° Marc Staelen - Océane Top 16), 6° Primevère Montoise (1° Yannick Marié - Guidon Saint-Martinois), 2° Puymiclan (1° Julien Loubet - US Montauban), dans le peloton Marigny-Brizay (1° David Menut - CR4C Roanne), 7° Championnat d’Aquitaine à Miramont de Guyenne (1° Loïc Herbreteau - CC Marmande), 3° Le Bouscat (1° Mathieu Malbert - Sainte-Livrade), 7° Contre la montre à Saint-Estèphe Tour Dordogne (1° Pierre-Henri Lecuisinier - Vendée U), dans le peloton classement final Tour Dordogne (1° Pierre-Henri Lecuisinier - Vendée U), 1° Tour du canton de Gentioux, 8° Mussidan (1° Mickaël Szkolnick - US Montauban), 3° Monpazier (1° Jean Mespoulède - CC Périgueux Dgne), 7° Brioude, 7° Oradour sur Vayres, 2° Montech, 10° Biran (1° Anthony Pérez - AVC Aix), 6° Montpon (1° Martial Roman - Apogé), Bénéjacq, 3° Saint-Vincent de Tyrosse, 3° Bruch (1° Mickaël Szkolnick - US Montauban), 6° Sauvelade-Laruns deuxième étape Tour Piémont Pyrénéen (1° Mickaël Larpe - Apogé), 6° Classement final Tour Piémont Pyrénéen (1° Mickaël Larpe - Apogé), 1° Contre la montre par équipes au Tour des Landes, 12° Tour des Landes (1° Quentin Pacher - ES Gascogne).

2013 Bruch podium

Bruch et son podium 2013 avec le succès de Szkolnik © photo sudgironde-cyclisme.net

Quelques adversaires de la saison 2013.
- Samuel Plouhinec (CS Dammarie), Pierre Bonnet (CC Etupes), Mickaël Larpe (Apogé), Jean Mespoulède (CC Périgueux-Dordogne), Julien Schick (Occitane CF), Marc Staelen (Océane Top 16), Yannick Marié (Guidon Saint-Martinois), Julien Loubet (US Montauban), Pierre Cazaux (GSC Blagnac), Maxime Martin (CC Marmande), Loïc Herbreteau (CC Marmande), Yoan Vérardo (Ste Livrade), Yoan Soubes (CC Périgueux-Dordogne), Alexis Guérin (Entente Sud Gascogne), Mickaël Szkolnik (US Montauban), Médéric Clain (UV Poitiers), Martial Roman (Apogé), Lilian Calmejane (Albi VS), Jayson Valade (Creuse Oxygène).

2013 Tour Basse Navarre

2013, la fin sous les couleurs de Sud Gascogne et du VC Tarnos © photo sudgironde-cyclisme.net

VÉLO DORDOGNE - STÉPHANE REIMHERR (26) © BERNARD PECCABIN
Prochaine diffusion : 2014 chez les Albigeois et chez les sang et or d’Occitane CF
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 mai 2018

1993 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (21° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

21 au 27 mai 1993

- Disputé le 20 mai et dans des conditions météorologiques peu favorables, le Grand Prix du CA Béglais a été marqué par le succès de Bruno Bannes, sortit seul à quelques encablures de l’arrivée. En se permettant de revenir sur un trio de tête, Bannes a battu sur la dernière ligne droite ce trio dans lequel se trouvait Pandelé (CAM), Bibens (Mérignac) et Blondel junior du CAM qui passent l’arrivée dans cet ordre.

Nersac 93

A Nersac : Fillon, Brigaud, Jean, Asmaker et Ferrer lauréat

- La Prix de l’Ascension à Nersac est revenu à Thierry Ferrer le coureur Limousin qui roule sous les couleurs de Mantes. Echappé avec Olivier Asmaker (Creps Talence), le Niortais Aubert et le Poitevin Guerry ce quatuor s’est défait et seuls les deux premiers cités  a franchit la ligne d’arrivée dans cet ordre. Brigaud, Jany et Aubert ont prix la suite du classement.
- Trois jours après, lors de Mont-de-Marsan-Arcachon, Bruno Bannes a usé de sa connaissance de la course pour gagner en solitaire sur le boulevard Deganne et en franchissant la ligne d’arrivée avec vingt-et-une secondes d’avance sur Bibens (Mérignac) et Pandelé (CAM de Bx).
- Courue du 20 au 25 mai, la 16° Ronde de l’Isard d’Argent a été un succès total pour les coureurs étrangers. Victoire de l’allemand Peschel devant Kaspustis (Lituanie) et Baldinger (Allemagne). Seul Pascal Berger (Tarbes Cycliste) quatrième et Christophe Rinéro (Montauban) huitième, ont tiré leur épingle du jeu du côté de nos régionaux.
- Le Grand Prix de l’Ascension du Cyclo-Club Barthéléméen a vu un doublé des coureurs du Guidon Saint-Martinois. Loïc de Vincenzi remporte le bouquet en s’imposant devant son équipier Gérard Ianotto et le Toulousain Philippe Bocquier.

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

agonac

Cyril Cornut (JS AStérienne) vainqueur à Agonac, à droite Ingrid Chevanne Brunel 1° féminine

- Agonac (Prix des fêtes en 4 et 5 par Pédale Faidherbe) : 1. Cyril Cornut (Saint-Astier), 2. Victor Melchior (RC Mussidan), 3. Jarry (VC Arédien), 4. Aubert (Montpon), 5. Didier Dutertre (CC Périgueux), etc…
- Verteillac (Tour du Verteillacois en toutes par Asptt Périgueux) : 1. Guillaume Destang (CA Mantes), 2. Aubert (Creps Talence), 3. Alain Cessat (CRC Limoges), 4. Olivier Asmaker (CREPS Talence), 5. Eric Daragnès (Guidon Saint-Martinois), etc…

Lalinde 93

De gauche à droite Joubert, Fiacre, Peytour soit trois Pététistes sur le podium à Lalinde

- Lalinde (Championnat Dordogne juniors par CC Lindois) : 1. Julien Fiacre (Asptt Périgueux), 2. Joubert (Asptt Périgueux), 3. Cyril Peytour (Asptt Périgueux), 4. Claude Dudrat (EVCC Bergerac), 5. Desprez (EVCC Bergerac), etc…

VÉLO DORDOGNE - 1993 – 21 ° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2018

1968 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (21° semaine de la saison)

IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

21 au 27 mai 1968

05

Jean-Pierre Barbe revêt à Bègles le maillot des As
A droite, Alexis Eyquard le vainqueur du Prix du CA Béglais

- En raison des évènements de cette fin mai et de tous les mouvements sociaux suivis des grèves, l’actualité cycliste est quelque peu perturbée. Néanmoins la 7° classique du Maillot des As s’est déroulée lors du Grand Prix de la ville de Bègles. Succès du Bordelais Alexis Eyquard devant Barbe, Lapébie, Saladié et Dattas. Jean-Pierre Barbe conforte son maillot au classement général par sa deuxième place et précède Daniel Dupé (Capbreton) son dauphin, qui accuse 50 points de retard.
- Le Prix des vins de Virsac échappe au Créonnais Prim et c’est le Mussidanais Jean-Louis Moreau qui signe sa première victoire de la saison. Claude Denis (CC Périgourdin) termine dans son sillage avec Jean-Claude Napias (Parentis), Guy Dagot (Montpon), Changart (Le Bouscat) et Baille (La Teste).
- Le Royannais Patour est le plus rapide lors de la course Coutras-Pellegrue, Guy Mazet épingle lui le prix de la Force à son palmarès, Roland Lalanne (CC Bordelais) celui de Vézac, Francis Polloni (AC Bon Encontre) celui de Cérillau-Saint-Médard.

05

Sprint magnifique de Jacques Esclassan à Saint-Barthélémy d'Agenais
devant Millas, Rouquette (masqué) et Lescure

- A Saint-Barthélémy d’Agenais le 34° Prix de l’Ascension a réuni un plateau exceptionnel et c’est au sprint que le Toulousain Jacques Eclassan s’impose. Derrière lui on retrouve dans l’ordre Millas (Vic-Bigorre), Dal’Sié (Le Bouscat), Rouquette (Toulouse) et Lescure (Montastruc).

05

Esclassan à Saint-Barthélémy d'Agenais

- A Saint-Aigulin, André Trochut a triomphé dans un fief réservé aux sprinters malgré les Daguerre, Brux, Van der Linden et Paré. Le même jour à Nieul, succès de Beuffeuil (Saujon) qui s’impose face à Ben Brahim, Bordier, Duteil, Provost et Mériaux.
- A Condat en Limousin, c’est Francis Dubreuil le Nontronnais qui recueille les lauriers en réglant Duteil et Démartin ses deux compagnons d’échappée.
- Dans les Pyrénées et malgré une semaine très agitée, le sport cycliste a gardé tous ses droits. Les succès de la semaine sont pour Dinnat (Toulouse Cycliste) à Cézan, Constans (Fronton) à Caussergues, Cazalens (Fronton) à Fronton, Moncassin (TOAC) à Saramon et Charles Fava (Saint-Agne) à Cologne.

LA SEMAINE EN PERIGORD
Peu de résultats en raison des évènements de mai 1968

- Bergerac (3 et 4 par VC Bergerac) pas de résultats.
-
Saint-Martial de Valette
(toutes par UC Nontron) pas de résultats.
-
La Jemaye (3 et 4 par CA Ribérac) pas de résultats.
-
La Force (toutes par CC Fleixois) : 1. Guy Mazet (CC Bordelais), 2. Cruz (Langon), 3. Darrigade (Dax), 4. Maurin (Mont de Marsan), 5. Célérier (Villeneuve)
-
Château-Missier (4 par CC Périgourdin) pas de résultats.
-
Saint-Marcel du Périgord (3 et 4 par CC Lindois) pas de résultats.
-
Vézac (Guidon Sarladais) 1. Roland Lalanne (CC Bordelais)
-
Les Eyzies (toutes par CC Belvès) pas de résultats
-
Abjat (1.2.3.4 par Pédale Nontron) pas de résultats.

VÉLO DORDOGNE - 1968/21° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2018

SAINT-ROMAIN SAINT-CLEMENT (course disparue)

 bonneteau

PETIT VILLAGE, PETITE COURSE

- Disons que ce village de Saint-Romain Saint-Clément a eu la chance de se trouver à la périphérie de Saint-Martin de Fressengeas pour bénéficier d’une épreuve contre la montre dont le départ se faisait là-bas. Et ce village a de même profité du chrono du Tour Dordogne en 2000, où il a traversé le bourg. Mis à part ces évènements, ce petit village qui ne compte que 300 habitants, n’a rien organisé de lui-même mais le Tour Dordogne a sillonné la commune non seulement en 2000 mais aussi en 1998, 1999 et 2001.

Palmarès connu pour Saint-Romain Saint-Clément: 2006 Aurélien Bonneteau (AVC Libourne) contre la montre d’une épreuve dont le départ se situait à Saint-Martin de Fressengeas.

Notre photo : Aurélien Bonneteau vainqueur au bourg en 2006

VELO DORDOGNE - St.Romain Saint-Clément © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com

Posté par Bernard PECCABIN à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mai 2018

23 JUIN 1968 LE JOUR OŪ TROIS PÉRIGOURDINS SONT CHAMPIONS

3 champions

- Il a été une époque où le cyclisme Périgourdin était en état de grâce. Avec trois titres de Champion régional, la saison 1968 a été plus que faste. C’était la saison où Christian Bordier, Francis Dubreuil et Bernard Sautier devenaient Champions d’Aquitaine pour les deux premiers cités et du Limousin pour le troisième. Retour sur ce 23 juin 1968 qui a fait date dans nos annales cyclistes.

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE SÉNIORS A LIBOURNE

CHRISTIAN BORDIER TITRÉ POUR LA QUATRIÈME FOIS

- Au départ de Libourne, on ne songeait guère à s’interroger sur le caractère de l’ultime lutte qui déciderait de l’attribution du titre de Champion d’Aquitaine des séniors. D’emballage massif, il n’y en aurait point, car aux difficultés naturelles du parcours, routes vallonnées et sinueuses, parfois très étroites, allaient s’ajouter des conditions atmosphériques défavorables.
-
Ces prévisions se sont réalisées, si après 173 kilomètres d’une course rendue souvent très pénible par de violentes bourrasques de pluie et de vent, le dénouement se fit au sprint. Celui-ci n’opposait que deux concurrents : le sociétaire du CC Bordelais Pierre Masseys et le Foyen Christian Bordier.
- L’explication s’annonçait très serrée, car si le premier jouit d’une belle réputation de finisseur, les hectomètres précédant la ligne d’arrivée étaient en légère montée et on avait eu tout loisir de remarquer l’efficacité de son rival, durant l’ascension des côtes jalonnant la fin du parcours.
Un sympathique récidiviste
- Aussi bien est-ce sans surprise que l’on vit le jeune Christian Bordier sortir victorieux d’un coude à coude acharné et remporter aussi son quatrième titre régional. Le Foyen né en vérité à Cherval (Dordogne) le 29 novembre 1946 est en fait un sympathique récidiviste particulièrement inspiré par les épreuves officielles.
- Champion d’Aquitaine des débutants en 1963, il fut à nouveau le meilleur des amateurs en 1965, avant de s’imposer l’année suivante avec le CC Bordelais dans la course des sociétés.
- Hier à Saint-Emilion il a fêté son 85° succès et on est en droit de penser qu’il aurait sérieusement enrichi son palmarès s’il n’avait pas été victime d’une chute grave à l’entraînement en début de saison et qui le contraignit à ne reprendre de l’activité qu’il y a deux mois. (une grave chute à l'entraînement qui lui valu la bagatelle de 46 points de suture et une interruption)

Trop de crevaisons, hélas

- Ainsi avec Christian Bordier le comité d’Aquitaine possède un beau lauréat, nous faisant un peu moins regretter l’hécatombe des crevaisons qui élimina de nombreux favoris. Labourdette, Coscojuela, Fauquey, Bérano, Bouchonneau, Perriat, Dupuch, Eyquard furent victimes du silex et on déplorera d’autant plus leur malchance qu’ils figuraient dans la sélection qui s’opéra dès les premiers kilomètres.

CA en 1968 à Libourne

A Saint-Emilion Bordier endosse son quatrième maillot de Champion d'Aquitaine

- On ne dut pas attendre longtemps, en effet pour voir la course se décanter. Après une attaque déclenchée aussitôt le signal de l’envolée, par Eyquard, Labourdette et Caneiro, un peloton de vingt-deux hommes se formait. Outre les trois premiers cités, on trouvait Barbe, Duteil, Chaudet, Borda, Barrière, Masseys, Coscujuela, Comme, Guimberteau, Daniel Dupé, Bordier, Récapet, Périat, Bérano, Dupuch, Fauquey, Mazet, Bouchonneau, Mazeau.
- Le reste du peloton perdait de plus en plus de terrain. Et alors commençait une course par élimination due, hélas, davantage aux crevaisons qu’aux déficiences athlétiques.
- Au 60° kilomètre, la course était déjà entendue. Les accidentés étaient irrémédiablement distancés et le groupe d’avant-garde ne comptait plus que neuf unités, Eyquard, Masseys, Comme, Mazet, Barbe, Bordier, Chaudet, Coscujuela et Dupuch.
- C’était encore trop. Alors que Bordier multipliait les coups de boutoir, à l’occasion de chaque côte, Coscojuela, puis Dupuch et enfin Eyquard (qui avaient déjà effectué deux retours après changement de roue interdit) disparaissaient et sur la fin, seul Masseys était en mesure de conserver le contact avec le remarquable Bordier.
Le classement : 1. Christian Bordier (EC Foyenne) les 173 km en 4h 24’,
2. Masseys (CC Bordelais) m.tps, 3. Barbe (CA Béglais) à 40s, 4. Mazet (CC Bordelais), 5. Chaudet (AS Libourne) à 1’40s, 6. Comme (CC Bordelais) à 1’43s, 7. Dupuch (SAM Bordeaux) à 4’35s, 8. Bernard (CC Bordelais), à 9’00s, 9. Salles (CC Béarnais), 10. Lionnay (CC Bordelais), 11. Peydecastaingt (Créon), 12. Mathieu (Ambarès), 13. Lagrange (SAM Bordeaux), 14. Coscojuela (CC Béarnais), 15. Gorgelin (Marmande), 16. Margueritte (Marcel Dassault).

A PORT SAINTE-MARIE, LAPÉBIE CRÉVE

DUBREUIL EST CHAMPION DES JUNIORS

Dubreuil CA en 68

Déjà titré en cadets, Dubreuil citoyen de Lussac récidive à Agen

- Serge Lapébie était le plus malheureux des coureurs cyclistes qui soient. Le jeune Bordelais a pleuré, beaucoup pleuré de déception. On comprend sa réaction. Il était favori de ce championnat d’Aquitaine route juniors. Il avait pour lui la classe, le sens de l’organisation. Il devait logiquement l’emporter. On ne voyait pas quel concurrent aurait pu l’inquiéter tant il se montra à l’aise tout au long du parcours. Il se contenta de demeurer dans le peloton jusqu’à 50 kms de l’arrivée, contrôlant chaque échappée, chaque mouvement. A la sorte de Sainte-Livrade, il décida de s’enfuir. Avec lui, un compagnon de route également volontaire et valeureux, Dubreuil de Nontron. Dans la côte de Dolmayrac , ils partirent définitivement et ne furent plus rejoints.
- Ce duo se poursuivit ainsi durant le parcours le plus difficile de l’itinéraire, à travers les lacets, les descentes et les coteaux de l’Agenais. A 6 km de Port Sainte-Marie, Dubreuil et Lapébie étaient toujours ensemble. C’est alors que se produisit l’irréparable : Lapébie creva et Dubreuil s’envola seul vers l’arrivée dont il franchit la ligne avec 29 secondes d’avance. Le jeune Périgourdin devait par la suite l’avouer : "Si Lapébie n’aurait pas crevé, il m’aurait battu à l’arrivée."
- Cette épreuve organisée par le Guidon Agenais, fut très dure en raison des conditions atmosphériques. De nombreuses averses et de fortes bourrasques génèrent les concurrents. Ceux qui étaient distancés étaient irrémédiablement perdus. Si bien qu’au total, des 63 coureurs au départ, il n’en n’arriva que vingt. Beaucoup même parmi les favoris et notamment le Girondin Dupouy, vainqueur l’an dernier, le Villeneuvois Rieu et de nombreux outsiders abandonnèrent. L’un d’eux Emile Arbès d’Anglet, chuta et dut être transporté à une clinique pour y recevoir des soins. La dernière partie de l’itinéraire fut notamment sévère pour tous ceux qui n’avaient pas pour eux la résistance et il est évident qu’hier ce sont les meilleurs qui sont arrivés sinon les plus chanceux.
Classement : 1. Francis Dubreuil (Pédale Nontron), 2. Lapébie (SAM Bordeaux) à 20 secondes, 3. Castaing (Girondins) à 2’35s, 4. Espinasseau (Bordeaux) m.tps, 5. Seureau (Libourne) m.tps, 6. Mirou (Gujan Mestras) à 3’55s, 7. François (SAM Bordeaux) m.tps, 8. Besse (Bègles) à 5’35s, 9. Desco (Marmande) à 7’00s, 10. Lespinasse (Se Foy) à 11’00s, 11. Gorostéguy (Bayonne), 12. Labarthe (La Teste), 13. Loustau (Oloron), 14. Arbès (Anglet), 15. Lafaurie (Dax), 16. Febvre (Agen), 17. Lagrave (Talence), 18. Brelaud (Villeneuve), 19. Lacaud (Agen), 20. Castets (Parentis).

BERNARD SAUTIER SACRÉ CHAMPION DU LIMOUSIN

100 TOURS

Trois semaines après le championnat Lucien Sautier remporte les 100 Tours des Boulevards
à Périgueux devant Bordier et Dubreuil les deux champions d'Aquitaine.
(On le remarque ici entouré du speaker Chassagne et du président Moulinier)

- Après les championnats des sociétés qui virent une victoire totale des coureurs de l’UVL, les championnats individuels ont permis aux gens du Cyclo de prendre une belle revanche en classant cinq de leurs coureurs dans les sept premiers.
- A Chéronnac en effet, les coureurs du président Perrier, mortifiés à la suite du cinglant échec essuyé lors des championnats des sociétés, étaient animés d’un farouche désir de vaincre. Dès le début de la course ils passaient résolument à l’offensive et du premier au dernier kilomètre, les maillots rouge et vert du président Perrier menèrent une sarabande effrénée (lire compte-rendu ci-dessous).
- Ce Championnat du Limousin organisé par le CRC Limousin, s’est déroulé à Chéronnac. Les hommes du commandant Perrier, président du CRCL, sont de toutes les attaques. Dès le premier kilomètre Raymond Breuil attaque. Il passe au premier tour, en compagnie de Sauvignat (UVL). Au second tour, il est seul en tête. Au 3° passage Lucien Sautier et Tony Lebourg du CRCL le rejoignent. Ils portent leur avance à deux minutes au cinquième tour. A mi-course, Jean-Claude Sansonnet (CRCL) comble seul ce retard. Quatre hommes du Cyclo sont au commandement mais le peloton s’est rapproché. Lucien Sautier décide de partir seul et va chercher le titre mérité de Champion du Limousin. Raymond Breuil obtient fort justement la seconde place précédant Rigaud (Aubusson), Jamot (Felletin), Sansonnet, Laroudie et Démartin du CRCL, Sauvignat et Mérigaud de l’UVL et Soudanas du CRCL.
Le classement : 1° Lucien Sautier (CRCL) les 165 km en 4h22’12", 2. Breuil (CRCL) en 2’04", 3. Rigaud (Aubusson) à 3’18", 4. Jamot (Felletin) m.tps, 5. Sansonnet (CRCL) à 4’50", 6. Laroudie (CRCL) à 5’18", 7. Démartin (CRCL), 8. Sauvignat (UVL), 9. Mérigaud (UVL), 10. Soudanas (CRCL), etc...
- A noter la crevaison de Rault (UV Limousine) au cinquantième kilomètre. Le changement de roue n’étant pas autorisé dans ce genre d’épreuve ce qui est une hérésie en même temps qu’une injustice profonde pouvant condamner le meilleur, Rault du changer seul son boyau et se trouva d’un coup relégué très loin à l’arrière. Il chassa toute la journée et se classa 12° à 5’30" du champion.

VÉLO DORDOGNE - BORDIER, DUBREUIL, SAUTIER © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2018

CHAMPIONNATS DE DORDOGNE DES ECOLES DE VELO

- Ces championnats qui se sont déroulés le 13 Mai 2018 à Saint-Astier ont donné lieu à de belles confrontations entre nos jeunes pousses qui se doivent mainteant de préparer leur avenir au niveau régional. Bravo à tous les titrés mais aussi à tous les participants, sans oublier les vaillants dirigeants de la JS Astérienne et de son  dévoué président Philippe Leguen.

Dsc_0289 (1)

Le blé en herbe Périgourdin lors des récompenses (photo JSA)

Dsc_0301 85 (1)

Nos vaillants Astériens (photo JSA)

Championnat_Dordogne_des_Ecoles_de_vélo (résultats  - PDF à télécharger)

VELO DORDOGNE -Ecoles de vélo (Championnats) © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com

Posté par Bernard PECCABIN à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]