14 juin 2018

STÉPHANE REIMHERR (2016) : 28 SAISONS SUR LES ROUTES (29° partie)

2016 LA DER DES DERS AVEC LE TEAM CYCLISTE PERIGORD

2016 Bègles ter

Podium à Bègles où il termine deuxième derrière Vidal (Apogé) © photo sudgirondecyclisme.fr

- Quand on est passionné du vélo, quand on a pratiqué le cyclisme toute une vie, quand on a vécu la grande compétition, quand on a savouré autant de succès, quand on a suivi les Tours de France dès son jeune âge, comment faire pour abandonner un tel héritage qui a marqué votre jeunesse au point d’occuper votre esprit, vos habitudes et de tisser partout des liens amicaux ?

2016 Marigny-Brizay podium

Marigny-Brizay et ses routes de la Vienne avec une 3° place pour le podium

- Stéphane Reimherr a été un passionné. C'est-à-dire une personne qui a eu besoin et envie de projeter ses forces, ses appétits dans une direction unique, pour réaliser une œuvre remarquable. Se défaire de ce cercle, de cette spirale, s’en séparer, ce n’est pas chose simple après vingt-huit ans de compétition. Ceci explique le fait que trois saisons ont été nécessaires pour franchir le pas, définitivement...

2016 Montamisé

Encore dans la Vienne où on l'aperçoit en tête dans l'épreuve de Montamisé

Reimherr TCP

- Il a débuté en 1989 rappelons-le, pour terminer son cycle en 2016. Mais même avant 1989, il y eu les années de pré-apprentissage, l’époque des balbutiements cyclistes où il s’essayait sur un vélo... C’est que notre Reimherr en a vu des compétiteurs. A commencer par ceux nés pendant la guerre et qui en qualité de quadragénaires, voire de trentenaires ont persévéré à ses côtés, jusqu’aux années 80, quand "le Stéph" lui, débutait. Stéphane c’est le cycliste de la fin du 20° siècle et celui du début du 21°. Une période charnière, très riche, qui a transformé et révolutonné le deux roues, qui a mondialisé la discipline et où les technologies de tous types interviennent dans le devenir et le progrès de notre bon vieux vélo !

- Ceci étant dit, Reimherr a donc décidé de faire une année de plus. Le vélo c’est sa vie, le quitter d’un coup c’est compliqué. Les entraînements, les courses, les podiums, les intervieuws, le public, on ne peut pas au risque de se répéter lui enlever ça d’un coup... Ce qui revient à dire que trois ans après avoir annoncé son retrait de la compétition, l’ancien est toujours là avec la volonté et la motivation. Il est vrai qu’en cette saison 2016 une nouvelle structure se met en place en Dordogne avec le Team Cycliste Périgord 24 qui est un peu un "copier coller" de l’Entente Sud Gascogne, voire d’Occitane Cyclisme Formation. Ce nouvel horizon cache t-il de futures ambitions ? Qui sait ? Car Reimherr a toujours manifesté son désir de former des jeunes cyclistes. La mise en place de ce Team a sans doute été déterminante pour rempiler un temps soit peu.

2016 Cent tours Px

Victoire de Pasquet, Reimherr (2°) lève les bras © photo sudgirondecyclisme.fr

- Disons que cette saison 2016 n’a pas été extraordinaire, ce qui est normal vu le chemin parcouru par le Vernois. A son âge, il est venu surtout pour peser les sensations des jeunes et surtout pour les épauler en course, quitte à sacrifier ses chances. Car à 42 ans, le Stéph n’a plus rien à gagner si ce n’est qu’il reste toujours le bienvenu des pelotons et surtout de son public.

2016 Auch bis

3° de la nocturne d'Auch gagnée par l'Albigeois Gaboriaud © photo sudgirondecyclisme.fr

- 2016 c’est surtout une constellation de places d’honneur (boucles de la Haute-Vienne, Marigny-Brizay, Bégles, Tour de la Haute-Vienne, Le Bouscat, Auch, Mussidan, etc...). La saison estivale a permis ensuite de faire ses adieux au Tour de la Dordogne, une épreuve qui l’a tant marquée. Ce dernier Tour Dordogne du Stèph a été le dernier de tous les cyclistes, puique depuis, il n’y a plus eu d’éditions. Aux 100 Tours, ce fut le bonheur de faire triompher l’ami Pasquet sur les boulevards, à Périgueux.

2016 Montpon

Sa dernière victoire à Montpon © photo sudgirondecyclisme.fr

- Le reste de la saison se résume aux classiques comme les Milandes, la Tomate, Puy l’Evêque, une coupe de France à Heugnes où Millour, un ancien vainqueur du Grand Prix de la Fraise triomphe, sans oublier Montpon sa première victoire de la saison et la dernière de sa carrière.

2016 Vic derniere arrivée

Dernière arrivée, dernière compétition à Vic Fezensac où il finira 5°
© photo sudgirondecyclisme.fr

- Puis il a tiré le rideau à Vic Fezensac, au pays de d’Artagnan et des Mousquetaires, là où les Ben Brahim, Saladié, Grassy, Rolleau et Perrucq ont écrit les plus belles envolées cyclistes de ce coin de Gascogne et où les quatre jours de Vic Fezensac ont été tant célébrés.

2016 TD 1° étape

Sur les routes de son dernier Tour Dordogne et de cette épreuve qui sera la dernière édition
© photo sudgirondecyclisme.fr

- Et puis le Gers c’est aussi le pays de votre serviteur, celui de ses racines paternelles, soit une raison de plus d’apprécier cette belle initiative et cette merveilleuse clôture d’une carrière que j’ai évoquée en une trentaine d’épisodes, à ma façon... Pour revoir la carrière de Reimherr, une future publication vous facilitera l'accès. Donc à bientôt ! 

Intervieuw_de_Guy_Dagot_avant_la_dernière_compétition (téléchargez le PDF)

 - MEILLEURES PLACES DE LA SAISON 2016

- 9° Circuit des vins du Blayais (1° Morgan Lamoasson - Vendée U), 3° Boucles Haute-Vienne à Razès (1° Yoann Soubes - CC Marmande), 3° Marigny-Brizay, 36° Montamisé (1° Alexandre Caudoux - UV Limousine), 8° Ladiville (1° Gerbeaud - VC Tulle), abandon Le Coux (1° Mickaël Larpe - Girondins), 2° Bègles (1° Mickaël Vidal - Apogé), 3° Tour de la Haute-Vienne, 4° Le Bouscat (1° Pierre Créma - TC Périgord), 7° Périssac (1° Alexis Guérin - Blagnac), 8° Ladiville, 9° Ronde de la Côle (1° Jean Mespoulède - CC Périgueux-Dordogne), abandon championnat d’Aquitaine à Villamblard (1° Mickaël Larpe - Girondins), 3° Nocturne d’Auch (1° Guillaume Gaboriaud - Albi VS), 68° La Jemaye-Vergt Tour Dordogne (1° Elie Gesbert - VCP Loudéac), 27° Creysse-Saint-Sauveur chrono Tour Dordogne (1° Romain Campistrous - GSC Blagnac), 93° Lanouaille-Peyzac Tour Dordogne (1° Guillaume Bonnet - EC Saint-Etienne), 93° Thiviers-Mensignac (1° Elie Gesbert - VCP Loudéac), 66° Classement final Tour Dordogne (1° Paul Ourselin - Vendée U), 3° Mussidan (1° Damien Lapouges - EC Trélissac CC), 2° Cent Tours des Boulevards Périgueux (1° Audric Pasquet - EC Trélissac CC), 7° Les Milandes (1° Samuel Plouhinec - CS Dammarie les Lys), 1° Nocturne de Montpon, 99° Heugnes Coupe de France (1° Geoffrey Millour - OC Locminé), 6° Puy l’Evêque (1° Yoann Paillot - CO Couronnais), abandon GP de la Tomate (1° Alain Riou - TC Pays de Dinan), 5° Vic Fezensac (1° Killian Larpe - Apogé).

2016 Les Mlandes bis

Les Milandes, un lieu où il a connu des moments de gloire au cours de sa carrière

VÉLO DORDOGNE - STÉPHANE REIMHERR (29) © BERNARD PECCABIN
Prochaine diffusion : 1989-2016 Tout connaître sur Reimherr
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]