26 juillet 2018

PIERRE-RAYMOND VILLEMIANE (2° partie - 1970-1973)

DE 1970  A 1973 AU VELO-CLUB BERGERACOIS

Bergerac

Pierre-Raymond Villemiane sous les couleurs du Vélo-Club Bergeracois

- Revoir sur ce LIEN la carrière de Villemiane de 1967 à 1969
- C’est en 1967 que Jean Defix a fondé le Vélo-Club Bergeracois. A cette époque, il y avait déjà un Cyclo-Club Bergeracois, mais riche d’un projet, il installe son club sans bruits, trouve quelques jeunes et des partenaires. M. Defix était un artisan qui faisait du sanitaire et des arts ménagers rue Maréchal Joffre à Bergerac. On trouvait dans son bureau des dirigeants comme André Cuisenier le kinésithérapeute, le docteur Jacques Dives, mais aussi Pierre Hubert, Jean Haensel, André Langlade et même Louis Caput le directeur de l’équipe Frimatic Wolber inscrit au VC Bergerac comme conseiller du club.

Pierrot-G

Les coureurs du VC Bergerac avec Villemiane, Lambert, Moro et Dubur

- Pour "Bibi" diminutif donné à Villemiane, ou encore pour Pierrot prénom de ses intimes, la saison 1970 a été faste avec six victoires. Sur ce lienvous pouvez déjà constater qu’on le retrouve dans le classement d’Aquitaine en bonne compagnie et pourtant, il n’a que 19 ans ! Il faut dire qu’à Bergerac, Villemiane court autant qu’il veut, étant soutenu par son club et son président Jean-Marie Defix qui lui offre tous les moyens pour se déplacer. De même il est sélectionné pour le championnat de France juniors à Plumelec avec Claude Magni (VC Langon), Christian Dolhats (VC Tarnos), Pierre Tardy (P. Nontron), Guy Morin (Girondins) et Alain Cigana (US Bouscat).

Palmarès de PR Villemiane connu en 1970 : 3° Rougnac, 4° Prix du commerce à Périgueux, 5° Saint-Astier, 6° Vigeois, 8° Prix d’ouverture à Brive, 8° Boucles du Bas-Limousin, 1° Montanceix, 3° Prix du printemps à Mussidan, 1° Ronde d’Albret, 1° Chillac (16), 1° Fouquebrune (16), 1° Bonneville (16). (cinq victoires)

- Ici lien du cyclisme Bergeracois de 1968 à 1976

1972 CA Frosio Magni Villemiane

Championnat d'Aquitaine 1972 avec Frosio (2°), Magni (1°) et Villemiane (3°)

- La saison 1971 nous amènera un sacré client sur les routes du Sud-Ouest, tout comme en Dordogne où il se retrouve avec de nombreux rivaux. C’était l’époque où les 1° catégories étaient nombreux, notamment en Dordogne où on trouvait avec Villemiane des coureurs promus chez les grands comme André Bentaleb, Bernard Bodin, Roger Démartin, Claude Denis, Christian Dubur, Patrick Duteil, Alain Glaudon, Guy Grellety, Claude Hue, Jean-Pierre Lacaud, Gérard Lambert, Jean-Paul Laud, Jean-Claude Mespoulède, Michel Mournat, Jean-Alexis Puybareau, Régis Royère, Lucien Sautier, Jean-Paul Sauvignat, Michel Simon, Daniel Sorinet, et Pierre Tardy, sans oublier des deuxièmes catégories particulièrement affutés. Du beau monde, sans parler de ceux du grand Sud-Ouest que vous pouvez retrouver sur ce lien. On observe d’ailleurs que notre Foyen devenu Bergeracois est précédé que par Alain Bernard et Michel Fedrigo et compte plus de 20 victoires. Lors du Championnat d’Aquitaine couru à Gurmançon, c’est encore Claude Magni qui l’emporte mais il y avait là aussi du beau monde avec tous ces partants à découvrir :
- Lalanne Roland (CC Béarnais), Dumondin Jean (CC Béarnais), Rannou Pierre (Guidon Bayonnais), Darguerre Bernard (UCS Anglet), Diaz Bernard (Guidon Bayonnais), Labarthe Alain (Aviron Bayonnais), Gorostéguy Gérard (Guidon Bayonnais), Moustrou Francis (SA Mauléon), Barde-Labarthe Denis (SA Mauléon), Durcudoy Pierre (Biarritz-Olympique), Morlaas Emile (VC Salies), Laxalde André (Guidon Bayonnais), Crosa Gérald (Guidon Bayonnais), Rouet Henri (Aviron Bayonnais), Baccabara Jean-Claude (UC Artix), Cuello Marcel (Essor Haut de Gand), Petre Joseph (Pau VC), L'Ebrellec Jean-Claude (Pau VC), Salles Serge (CC Béarnais), Eyquard Alexis (US Bouscat), Barbe Jean-Pierre (CA Béglais), Bordier Christian (EC Foyenne), Frosio Guy (US Bouscat), Porche Bernard (VC Mérignac), Wilhem Gaston (US Bouscat), Fauquey Christian (CA Créon), Reymond Patrick (US Bouscat), Courrège Robert (UC Gujan Mestras), Morin Guy (Girondins de Bordeaux), Valade Jean-Marie (EC Foyenne), Fournier Michel (VC Barsac), Bruat Alain (Girondins de Bordeaux), Canciro Victor (US Bouscat), Marbouty Alain (EC Foyenne), Douteau Didier (VC Langon), Sajous Franck (US Cenon), Beurrier Jacques (UC Gujan Mestras), Guillon Michel (Girondins de Bordeaux), Valade Bruno (AS Libourne), Prieur André (US Cenon), Dumeau Jean-Paul (VC Langon) Rebière Jean-Jacques (CA Béglais), Ferrara Michel (Bordeaux VC), Fay Francis (US Cenon), Laborde Michel (US Talence), Prietz André (CA Béglais), Armenio (CA Béglais), Dolhats Christian (US Dax), Téchène Jean-Pierre (Stade Montois), Panizan Pierre (Stade Montois), Escalier Francis (Stade Montois), Dolhats Guy (US Dax), Beaulieu Jean-Claude (VC Aturin), Menaud Jean (Stade Montois), Maurin Francis (Stade Montois), Avide Jean (Bleuets Labatutois), Lahoun Yves (Stade Montois), Villemiane Raymond (VC Bergerac), Tardy Pierre (CC Périgueux), Sauvignat Jean-Paul (CC Périgueux), Galy Francis (CC Sarladais), Sorinet Daniel (CC Périgueux), Démartin Roger (CC Périgueux), Calmette Jean-Serge (CC Périgueux), Lacaud Jean-Pierre (CC Périgueux), Courtine Jean-Claude (CC Périgueux), Tronche Christian (CC Périgueux), Lécuyer Michel (CC Bergerac), Mespoulède Jean-Claude (CC Périgueux), Denis Claude (CC Périgueux), Durieux Jean-Claude (CC Périgueux), Guillon Jean-Marie (CC Périgueux), Fedrigo Michel (Pédale Tonneins), Claude Magni (VC Langon), Riberot Jean-Louis (Pédale Tonneins), Labat Jean-Louis (Pédale Tonneins), Peyre Francis (UC Villeneuve), Cosani William (AC Bon Encontre), Benamara Claude (Pédale Tonneins), Cosani Jacques (AC Bon-Encontre), Alizie Robert (Guidon Agenais), Laporte Jean-Claude (CC Marmandais), Lafargue Daniel (VC Fumel), Desco Pierre (CC Marmande).

V4

Lors d'une course dans le Bergeracois entouré à gauche par Jean-René Villechanoux
et à droite par son président Jean-Marie Defix, micro en main

Palmarès de PR Villemiane connu en 1971 : 1° Javerlhac, 1° Douzillac, 1° Bordeaux-Bergerac, 2° Augignac, 2° Chalus, 3° Saint-Yrieix la Perche (Prix de la nation), 3° Abjat sur Bandiat, 3° Allassac, 3° Piégut-Pluviers, 5° Prigonrieux, 6° Boucles du Bas Limousin, 7° Saint-Martial de Valette, 7° Prix Reix à Saint-Junien, 1° Sarlat le Pontet, 1° Mensignac (Championnat de Dordogne), 1° Trélissac, 1° Ladouze, 1° Rochefort sur Mer (17), 1° Prix de Brossac (16), 1° Prix du Pontet (33), 1° Prix d'Etagnac (16), 1° Ste Foy la Grande (33), 1° Bergerac ( 24), 1° Villandraut (33), 1° Villognon (16), 1° Langon (33), 1° Villefranche du Périgord (24), 1° Trélissac (24), 1° Lavardac (17), 1° Milhac d’Auberoche (24) - (20 victoires)

Tour du Limousin 72

Villemiane révélation du Tour du Limousin en 1972

- 1972 année olympique, constitue une grande saison. Notre Bibi régional se fait en effet une place au soleil, si bien qu’il est sollicité par les formations pour courir les grandes épreuves amateurs du calendrier. Jacques Suire responsable de l’équipe Peugeot a véritablement du flair. Il ne tarit pas d’éloges à l’égard de sa nouvelle recrue : Pierre-Raymond Villemiane ! J’ai l’impression dit-il que Villemiane va nous épater. Je l’ai vu l’autre jour dans une épreuve, où victime d’une crevaison, il est revenu seul sur le peloton à la vitesse de l’éclair et ensuite il a débouché comme un obus. Au Tour du Limousin, il risque de faire du mal. Vrai qu’il a fait du mal, mis à part les premières places du classement chasse gardée des Soviétiques. Mais si on excepte cette équipe qui se préparait pour la course de la Paix et les jeux de Munich, Villemiane fut bien le meilleur homme de ce Tour du Limousin, le plus beau, le plus international jamais organisé par le président Perrier. Tout au long des étapes, le Bergeracois fit étalage d’une classe naissante qui autorise de belles espérances. Dès le premier jour, Bibi fut dans la course. On le savait bon sprinter, mais on le voyait piètre grimpeur. C’était une idée toute faite. Son sprint fit mouche dans la sixième étape (Tulle-Nexon) mais dans les côtes les plus rudes, la présence de Villemiane ne se démentit jamais. On sait pourtant que du côté d’Ussel ou de Guéret les difficultés font légion. Et pourtant c’est sur ces routes que Villemiane a justifié tout le bien que l’on pensait de lui, à tel point que Suire prétend qu’après Régis Ovion, le Bergeracois est sans doute le meilleur coureur français.
- Il faut tout de même savoir que Pierrot a remporté lors de ce Tour du Limousin le classement par points, qu’il s’est classé deuxième du Challenge du meilleur grimpeur et que de surcroit il fut désigné par le jury coureur le plus combatif de l’épreuve. Quand on pense à la participation exceptionnellement relevée de ce Tour du Limousin, la performance du Foyen prend sa véritable dimension. Il a fait mieux que le meilleur coureur du club France, mieux que les Belges, bref ce fut le meilleur français tout simplement.
- Ces bonnes dispositions seront confirmées lors de la Route de France où il remporte deux victoires d’étapes et effectue une magnifique prestation au Tour de l’Avenir remporté par le Hollandais Den Hartog. Cette saison 1972 constituera un moment clé de la carrière de Villemiane qui se retrouve parmi les meilleurs amateurs du pays et leader du comité d’Aquitaine.
Palmarès de PR Villemiane connu en 1972 : 1° Mussidan prix des rameaux (24), 1° Saint Pastour (47), 1° Bayonne, 2ème Championnat d’Aquitaine route à Pineuilh, 1° Nexon (87), 1° Nersac (16), 1° Saint Yriex la Perche (87), Vainqueur de deux étapes Route de France à Vichy avec ascension Puy de Dôme et 4ème classement général, 8° dernière étape Route de France, 1° St Mesmin (24), 1° Montclar d'Agenais (47), 1° Brive (19), 1°Le Dorat (87), 1° Bergerac (24), 1° Ladouze (24), 1° Limogne en Quercy (46), 5° prologue du Tour Limousin, 9° troisième étape Tour Limousin, 1° de la 5ème étape du Tour du Limousin et 5° du classement général, 3° deuxième étape Tour Limousin, 3° quatrième étape Tour Limousin, 8° de la septième étape Tour Limousin, 1° classement par points du Tour du Limousin et sacré plus combatif, 1° La Machine (58), 1° Autry le Chatel (45), 1° Belin (33), 1° de la première étape du Pays de Brive (Bas Limousin), 1° Classement général Pays de Brive (Bas Limousin), 2° Prigonrieux, 3° Limoges-Saint-Yrieix, 8° troisième étape Tour de l’avenir, 7° classement général du Tour de l’Avenir, 3° classement par points Tour de l’Avenir, 4° Prix Nutsy à Felletin, 1° Bordeaux-Bergerac, 1° Circuit de Villefranche de Rouergue, 2° Trophée Peugeot à Valentigney, 7° Augignac, 7° Bénévent l’Abbaye, 8° Prix de la Trinité Guéret. (23 victoires)

Béarn-Aragon

Dans le Béarn-Aragon qu'il va remporter en 1973

- En 1973, Villemiane poursuit sa belle chevauchée et continue d’étonner. A Bergerac et au Vélo-Club, on vit grâce à lui de très beaux moments. Le club compte 31 coureurs, 20 dirigeants et met sur pied 8 épreuves. René Nénert qui préside le club n’en revient pas et l’exemple de Villemiane stimule les énergies du VC Bergeracois. Au seuil de cette nouvelle saison on évoque ses exploits au Tour du Limousin, confirmés ensuite par le circuit de Villefranche de Rouergue puis par sa deuxième place au grand Prix Peugeot après  un coude à coude avec Michel Fedrigo le vainqueur. On lui doit ses quelques 23 victoires et fut classé en plus 22 fois deuxième. Dans la Route de France, il obtint une belle place d’honneur (5°) et remporta deux victoires d’étapes pour terminer sa saison aussi fort qu’il l’avait commencée en se comportant admirablement dans le difficile Tour de l’Avenir.
- Raymond doit confirmer cette année sa brillante saison 1972. Il sera membre à part entière du club France et pourrait bien y prendre une place de choix maintenant que de nombreux coureurs l’ont quitté pour passer dans les rangs professionnels.
- Raymond Villemiane est donc le fer de lance de son club pour lequel il marquera de son empreinte cette saison 1973.

C

Claude Magni, Alain Bernard, Pierre Villemiane, Bernard Bourreau
et Francis Dubreuil, les cadors d'une époque (de gauche à droite)

Palmarès de PR Villemiane connu en 1973 : 1° Tour des Alpes de Provence, 1° Troche (19), 1° Brive (19), 1° Figeac (46), 1° Marmande (47), 1° St Yrieix la Perche (87), 1° Monbazillac (24), 1° Pineuilh samedi et Pineuilh le dimanche (33), 1° Tour du Béarn Aragon, 1° Eymet (24), 1° Nonaville (16), 1° Javerlhac (24), 1° Couze et St Front (24), 1° Montpon (24), 1° Lubersac (19), 1° Decazeville (12), 1° Nérac (47), 1° Champ S/Tarentaine (15), 1° St Romain en Charroux (86), 1° Bordeaux-Bergerac, 3° Saint-Médard de Mussidan, 1° Troche (19), 3° de la première étape Prix Eco-therm à Brive, 1° de la deuxième étape Prix Eco-Therm Brive, 1° Prix Eco Therm Brive (classement général), 1° première étape Tour Limousin, 1° deuxième demi-étape Tour Limousin, 2° de la deuxième demi-étape Tour Limousin, 1° quatrième étape Tour Limousin, 2° cinquième étape Tour Limousin, 3° sixième étape Tour Limousin, 4° classement général Tour Limousin, 2° Augignac. (27 victoires)

VÉLO DORDOGNE - PR. VILLEMIANE (1970-1973) © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/
Prochaine publication : Sa fin de carrière chez les amateurs

Posté par Bernard PECCABIN à 23:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]