C’ÉTAIT LE 11 MAI 2003

2003 Tour du Périgord

- Une édition dominée par le CR4C Roanne venu en nombre, puis à un match contre les coureurs de l’US Montauban.

- Revoir la 6°édition sur ce lien
- L’échappée a été lancée par Jérôme Bouchet qui dès le départ est parti avec Baranowski le Polonais de Montauban. Le ton était donné et la course allait se résumer à un match entre ces deux formations, comme déjà dit. Murer un Autrichien enrôlé sous la bannière Roannaise, Pivois (Châteauroux), Delpech (Montauban), le Bulgare Dimitrov (Martigues) et Vignolles (Sud Gascogne) les ont vite rejoint : le bon coup était lancé. Seuls Vignolles (km 12) et Baranowski (km 34) n’ont pu suivre le rythme imposé. Les autres ont reçu le renfort de Luminet, vainqueur l’an passé, Auroux (Roanne) et Dubois (Châteauroux) au km 54 : plus personne n’allait revenir. Avec quatre coureurs sur les huit échappés, le CR4C Roanne jouait sur du velours et l’écart s’est creusé.

2003 Tour du Périgord 2003 Auroux, bonnet caché et Luminet

Le CR4C Roanne en force avec Auroux qui cache Bouchet et Luminet

- Un seul moment d’émotion : les échappées comptaient plus de deux minutes d’avance et il leur fut soudain annoncé qu’un contre s’était rapproché à une minute, puis que les Montalbanais Asmaker et Estadieu étaient pointés à 35 secondes. L’alerte fut sonnée par les Roannais, l’accélération qu’ils imposèrent en tête fatale aux coureurs les moins frais. Jérôme Bouchet, Benoit Luminet et Stéphane Auroux (Roanne) se sont retrouvés en compagnie de Pivois (Châteauroux). Tout danger de retour fut écarté après une belle partie de manivelle mais Pivois se retrouva bien isolé dans le final. Bouchet et Auroux se sont dégagés à un peu plus de cinq kilomètre de l’arrivée pour passer la ligne main dans la main tandis que Pivois trouvait des ressources nécessaires pour aller chercher la 3° place dans la côte d’arrivée après être resté sous la surveillance de Luminet. Ce dernier a payé dans les derniers hectomètres les nombreux efforts produits pour sauver l’échappée.
- L’épreuve qui s’est déroulée dans de parfaites conditions de sécurité, a été suivie par Jean Pitallier, président de la FFC et Patrick Vermeulen, président du comité d’Aquitaine.

2003 Tour du Périgord à Biron

Protocole à Biron avec Auroux et Bouchet (Roanne)

Le classement : 1. Stéphane Auroux (CR4C Roanne) les 133 km en 3h 19’33", 2. Jérôme Bouchet (CR4C Roanne) m.tps, 3. Yann Pivois (Châteauroux) à 28", 4. Benoit Luminet (CR4C Roanne) à 1’35", 5. Laurent Estadieu (US Montauban) à 2’57", 6. Olivier Asmaker (US. Montauban) m.tps, 7. Dimitar Dimitrov (Martigues SC) à 3’22", 8. Dubois (UC Châteauroux) à 4’18", 9. Jean-Luc Delpech (US Montauban) à 5’36", 10. Jean-François Laroche (Canada) m.tps., etc...

VÉLO DORDOGNE - 7° TOUR DU PÉRIGORD (2003) © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et
http://velodordogne.canalblog.com/.
8° Tour du Périgord en 2004, cliquez ici