29 septembre 2018

DUSSAC (courses disparues)

CHEZ L’AMI GAUTHIER

110841239[1]

En 1991, M. Gauthier avec les frères Béneyrol premier et deuxième du classement

- Dussac petit village entre Lanouaille et Thiviers a connu une période faste pour le cyclisme. Le CC Périgourdin, l’UC Montpon et l’Asptt Périgueux ont organisé tour à tour le prix des fêtes, en principe placé le deuxième dimanche après la Pentecôte. Le Tour Dordogne a traversé de même à maintes reprises cette commune pour laquelle le garagiste Gauthier s’est investi en faveur de la petite reine.

Palmarès connu : 1923 Camille Leburg, 1982 Jean-Luc Besse (CC Périgueux), 1983 Christian Gaury (CC Marmande), 1984 Jean-Luc Besse (CC Périgueux), 1985 Bernard Mazeau (Asptt Périgueux), 1986 Daniel Delmon (CC Périgueux), 1987 Jean-Jacques Blancheton (UC Montpon), 1988 Patrice Peyencet (CC Périgueux), 1989 Eric Barret (SVA Ruelle), 1990 Vincent Boissarie (Guidon Terrassonnais), 1991 Jean-Yves Béneyrol (Asptt Périgueux), 1992 Cyril Ribette (Asptt Périgueux), 1993 Nicolas Dubois (AVC Copernic), 1994 Thierry Ferrer (CA Mantes), 1995 Frédéric Castagnet (Guidon Agenais), 1996 Thierry Bernagaud (Asptt Périgueux), 1997 Aurélien Monthezin (CRC Limoges), 1998 Christophe Cuménal (CC Périgueux), 1999 Sébastien Bordes (UC Châtellerault), 2000 Vincent Guillout (Asptt Périgueux).

VELO DORDOGNE - DUSSAC - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com

Posté par Bernard PECCABIN à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 septembre 2018

7° TOUR DU PÉRIGORD (séquence rétro)

C’ÉTAIT LE 11 MAI 2003

2003 Tour du Périgord

- Une édition dominée par le CR4C Roanne venu en nombre, puis à un match contre les coureurs de l’US Montauban.

- Revoir la 6°édition sur ce lien
- L’échappée a été lancée par Jérôme Bouchet qui dès le départ est parti avec Baranowski le Polonais de Montauban. Le ton était donné et la course allait se résumer à un match entre ces deux formations, comme déjà dit. Murer un Autrichien enrôlé sous la bannière Roannaise, Pivois (Châteauroux), Delpech (Montauban), le Bulgare Dimitrov (Martigues) et Vignolles (Sud Gascogne) les ont vite rejoint : le bon coup était lancé. Seuls Vignolles (km 12) et Baranowski (km 34) n’ont pu suivre le rythme imposé. Les autres ont reçu le renfort de Luminet, vainqueur l’an passé, Auroux (Roanne) et Dubois (Châteauroux) au km 54 : plus personne n’allait revenir. Avec quatre coureurs sur les huit échappés, le CR4C Roanne jouait sur du velours et l’écart s’est creusé.

2003 Tour du Périgord 2003 Auroux, bonnet caché et Luminet

Le CR4C Roanne en force avec Auroux qui cache Bouchet et Luminet

- Un seul moment d’émotion : les échappées comptaient plus de deux minutes d’avance et il leur fut soudain annoncé qu’un contre s’était rapproché à une minute, puis que les Montalbanais Asmaker et Estadieu étaient pointés à 35 secondes. L’alerte fut sonnée par les Roannais, l’accélération qu’ils imposèrent en tête fatale aux coureurs les moins frais. Jérôme Bouchet, Benoit Luminet et Stéphane Auroux (Roanne) se sont retrouvés en compagnie de Pivois (Châteauroux). Tout danger de retour fut écarté après une belle partie de manivelle mais Pivois se retrouva bien isolé dans le final. Bouchet et Auroux se sont dégagés à un peu plus de cinq kilomètre de l’arrivée pour passer la ligne main dans la main tandis que Pivois trouvait des ressources nécessaires pour aller chercher la 3° place dans la côte d’arrivée après être resté sous la surveillance de Luminet. Ce dernier a payé dans les derniers hectomètres les nombreux efforts produits pour sauver l’échappée.
- L’épreuve qui s’est déroulée dans de parfaites conditions de sécurité, a été suivie par Jean Pitallier, président de la FFC et Patrick Vermeulen, président du comité d’Aquitaine.

2003 Tour du Périgord à Biron

Protocole à Biron avec Auroux et Bouchet (Roanne)

Le classement : 1. Stéphane Auroux (CR4C Roanne) les 133 km en 3h 19’33", 2. Jérôme Bouchet (CR4C Roanne) m.tps, 3. Yann Pivois (Châteauroux) à 28", 4. Benoit Luminet (CR4C Roanne) à 1’35", 5. Laurent Estadieu (US Montauban) à 2’57", 6. Olivier Asmaker (US. Montauban) m.tps, 7. Dimitar Dimitrov (Martigues SC) à 3’22", 8. Dubois (UC Châteauroux) à 4’18", 9. Jean-Luc Delpech (US Montauban) à 5’36", 10. Jean-François Laroche (Canada) m.tps., etc...

VÉLO DORDOGNE - 7° TOUR DU PÉRIGORD (2003) © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et
http://velodordogne.canalblog.com/.
8° Tour du Périgord en 2004, cliquez ici

Posté par Bernard PECCABIN à 22:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 septembre 2018

1993 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (39° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

24 au 30 Septembre 1993

Ferrer Thierry 1992

- Le 7° Critérium national disputé à Brive rassemble de grosses cylindrées d’où Thierry Ferrer (CA Mantes) - en médaillon sous les couleurs du CRCL - sort vainqueur. Hibou (Corbeil) et Bolay (Varennes) prennent les places d’honneur.
- Au Haillan, Daniel Pandelé (CAM Bordeaux) triomphe au Prix Laporte malgré la résistance de Pierre Painaud (CC Marmande) et du Langonnais Bibens admirables jusqu’au bout.
- Le mois de septembre ne se termine pas sans le Tour du Canton de Montguyon, remporté cette année par le Royannais Bruno Ladivalle qui bat au sprint Allin et le Niortais Pérez.
- Cette fin du mois de septembre se termine par de belles courses encore comme le Prix du Comice à Saint-Astier remporté par Jean-Marie Godard l’Orléanais du VS Monnaie qui réussit à s’imposer face aux assauts de Fernand Lajo (Le Bouscat) et de Gérard Ianotto (Guidon Saint-Martinois).
- D’autres victoires avec Cyril Castets (US Bouscat) au 7° Chrono des espoirs à Mont de Marsan, avec celle de Guillaume Destang (CA Mantes) à la 8° Flèche Landaise. Philippe Escoubet (Cycle Poitevin) s’impose à Villenave d’Ornon, Philippe Mondory (CG Orléans) en fait de même à Miallet alors que le même jour à Montguyon, c’est encore Gérard Ianotto qui rafle le prix du comité des fêtes devant Peyramaure du CA Mantes.

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

Saint-Astier 1993

Jean-Pierre Godard vainqueur au sprint devant Lajo à Saint-Astier

- Saint-Astier (Prix de la Municipalité en toutes par JS Astérienne) : 1. Jean-Pierre Godard (VS Monnaie), 2. Fernand Lajo (US Bouscat), 3. Gérard Ianotto (Guidon Saint-Martinois), 4. Philippe Mondory (Cycle Poitevin), 5. Philippe Escoubet (Cycle Poitevin), 6. Thierry Ferrer (CA Mantes), 7. Jean-Paul Defaye (AC Limoges BP), 8. Pascal Peyramaure (CA Mantes), 9. Christophe Eyrolles (UC Corrèze), 10. Bogdanski (Creps Talence), etc...

Miallet 1993

A Miallet, Mondory à droite vainqueur, à gauche Fiacre 1° du club organisateur

- Miallet (séniors par ASPTT Périgueux) : 1. Philippe Mondory (CG Orléans), 2. Bauchaud (Chasseneuil), 3. Christian Roman (Cusset), 4. Alain Ruiz (UC Berry), 5. Thierry Lamy (AVC Copernic), 6. Julien Fiacre (Asptt Périgueux), 7. Bernard Rumanowski (UC Gourcinise), 8. Jean-Claude Bocquier (CRCL), etc...

Echourgnac 93

Départ de course à Echourgnac

- Echourgnac (par CC Montpon) : 1. Antonio Gomez(US Bouscat), 2. Demarchi (Toulouse Cycliste), 3. Esquerre (VC Beaulac), 4. Barbe (Bègles), 5. Galy (Le Haillan), etc...

Echourgnac 93 bis

Passage des coureurs à Echourgnac (édition 1993)

VÉLO DORDOGNE - 1993/39° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 22:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 septembre 2018

1968 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (39° semaine de la saison)

IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

24 au 30 septembre 1968

- Michel Brux (UC Tarbes) a eu la chance à Montguyon où il triomphe devant un parterre de vedettes dont Pierre Beuffeuil (Saujon), André Trochut (VC Charron), Jean-Pierre Barbe (Bègles) et Guy Epaud. Dommage que Bernard Dupuch le Bordelais, victime d’un bris de chaîne ne put disputer le sprint ce qui fit le bonheur du coureur Tarbais.

09

Brux vainqueur et Beuffeuil deuxième à Montguyon

- Par un vent défavorable et une pluie persistante, Bernard Dupuch (encore lui) remporte Paris-Dreux. C’est au 68° kilomètre que le Bordelais s’est placé dans une échappée. Victime d’une chute au 110° kilomètre, il rejoint les fuyards et gagne devant les coureurs de Boulogne-Billancourt que sont Briend, Proust et Thévenet qui terminent dans cet ordre.
- Gérard Vigouroux renoue avec le succès à Damazan, puis à Bourriot-Bergonce. Le coureur Villeneuvois s’impose d’abord à Damazan où il bat Peyre (Ste-Livrade), Sadet et Granzotto ses équipiers puis le Bergeracois Démortier. Vigouroux ressert le potage à Bourriot-Bergonce devant 75 partants. Cette fois il fait la pige aux Marmandais Bertrand et Michel Babin et aux Livradais Chesnais et Traversié classés dans cet ordre.
- En Limousin, le prix Roger Auclair véritable Grand Prix des Nations de la région, disputé du côté de Guéret est gagné par le Parisien Coquery. Celui-ci profite des crevaisons de Guitard (2°) et Jamot (3°) qui sans elles, remportaient facilement cette épreuve.
- Lors de cette dernière semaine de septembre, notons le succès de Jean-Pierre Macalli (Villeneuve) à Saint-Michel de Double, de Beuffeuil (Saujon) à Montlieu la Garde, de Jean Prat (VC Maurs) à Castelnau-Fayrac, de Claude Magni (VC Langon) à Pontenx les Forges et de Maurice Saint-Jean (Beaucaire) à Uza les Forges.

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

- Miallet (toutes catégories par CC Périgourdin) : 1. Jean-Pierre Guitard (Limoges)

Saint-Michel de Rivière 68

Faye fleurit par Mlle Malaise à St.Michel de Rivière

- Saint-Michel de Rivière (2.3.4 par US Coutras) : 1. Faye (Cenon),  2. Lafon, 3. Biale, 4. Poirier, 5. Peydecastaint, 6. Decima, etc...
- Saint-Michel de Double (cadets par UC Montpon) : 1. Jean-Pierre Maccali (Villeneuve), 2. Jacques Raymond, 3. Maurice Bourdin, 4. Christian Le Goff, 5. Christian Coudert, 6. Bernard Fiarotto, 7. Patrick Barrière, 8. Patrick Hottelet, 9. Christian Galles, 10. Francs Piot, etc...

Saint-Michel de Double 1968 Bis

Delfau avec Pierrette Tamarelle et Mazeau (2°) de Ste Foy,
avec Christiane Bouthier à Saint-Michel de Double

- Saint-Michel de Double (séniors par UC Montpon) : 1. Yves Delfau (VC Saint-Roch)
- Lanouaille (2.3.4 par Pédale Nontron) : 1. Michel Peyrat (UV Treignac), 2. Yves Delfau (Saint-Roch), 3. Jean-Jacques Tierce (Saintes), 4. Jacques Lenemberger (Rougnac), 5. Marcel Jolivet (Sarlat), 6. Jean-Claude Dazat (Lalinde), 7. Jean-François Bardoulat (Nontron), 8. Claude Denis (Périgueux), 9. Guy Dutertre (Nontron), 10. Marc Miele (Bordeaux), etc...
- Chamiers (prix des HLM cadets par CC Périgourdin) : 1. Serge Besse (Nontron), 2. Sajous (Girondins), 3. Jacques Cosani (Agen), 4. Lionel Sallat (P. Nontron), etc...
- Chamiers (prix des HLM séniors toutes par CC Périgourdin) : 1. Jacques Marrec (Bon-Encontre), 2. Christian Fauquey (Créon), 3. Lucien Sautier (CRCL), 4. Roger Démartin (CRCL), 5. Raymond Labrousse (CC Périgueux), 6. Roger Jolivet (CC Périgueux), 7. Christian Martinez (Le Bouscat), 8. Francis Casas (Bordeaux), 9. Alain Ravat (Bégles), 10. Claude Hue (Charenton), etc...
- Castelnau-Fayrac (toutes par CC Belvès) : 1. Jean Prat (VC Maurs), 2. Ben Brahim (Villeneuve), 3. Melchior (Lalinde), 4. Mazet (Bordeaux), 5. Hue (Charenton), 6. Sautier (CRCL), 7. Casas (Bordeaux), 8. Lacaud (Agen), 9. Boyer (Belvès), 10. Péquignot (Bordeaux), etc...
- Liorac (3 et 4 par CC Périgueux) : 1. Claude Denis (CC Périgourdin), 2. Sadet (Villeneuve), 3. Christian Arquey (VC Bergerac), etc...

VÉLO DORDOGNE - 1968/39° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 septembre 2018

SAINTE ORSE (séquence rétro)

C’était un 22 août 1983

120399766[1]

- Sur un circuit très sélectif de nombreux concurrents ont prix le départ du prix des fêtes du village placé sous le contrôle technique du Cyclo-Club Périgourdin. Belle course avec la victoire de Michel Laval licencié à l’UC Villeneuve. Cette épreuve était ouverte aux 2°, 3° et 4° catégories.

Notre photo : Miss Sainte-Orse avec le vainqueur.
Le classement : 1. Michel Laval (UC Villeneuve), 2. Patrice Dumas (Asptt Périgueux), 3. Hammel (Beauregard), 4. Perrier (Ruelle), 5. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), 6. Eric Stoïkowitch (EVCC Bergerac), 7. Riou (Nantes), 8. Pérez Yves (Thiviers), 9. Sylvère Truffy (Pédale Faidherbe), 10. Claude Denis (CC Périgueux), etc…

VELO DORDOGNE – SAINTE ORSE 1983 - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 septembre 2018

MONPAZIER (c’était le 5 août 1983)

DANIEL LEVEAU L’HOMME AUX 586 VICTOIRES

Monpazier

Alain Mas meilleur sprinter avec Jean-Louis Gauthier, à droite Leveau lauréat

- C’est devant un public record, évalué à 2 000 personnes que le Normand est venu signer son deuxième succès dans la Bastide après celui de 1981. Alfred Roques ancien international de rugby du Stade Cadurcien libère les vingt-sept coureurs. Et c’est un Britannique, Simon Hook qui attaque dès le deuxième tour. Faisant le forcing, ce solide garçon provoque le retour de Lorang (Créteil), Ignace (VS Marmande), Dubreuil (CC Périgueux), Chaubet (Castres) et Bodin (EC Foyenne). Motivé par les primes, ce groupe ne se démotive pas et compte jusqu’à 50 secondes d’avance sur un peloton où Chesneau, Pineau et Leveau sont les plus actifs. Bodin est mis hors course et l’écart se réduit si bien qu’à vingt kilomètres de l’arrivée, le peloton est regroupé. Fortement encouragé par une colonie de supporters, Ignace attaque et c’est une course poursuite qui s’engage. Le Marmandais est rejoint à vingt mètres de la ligne et c’est Leveau qui gagne sur le fil.

Le classement : 1. Daniel Leveau (CS Villedieu), 2. Loustalot (AJ Montmoreau), 3. Ignace (VS Marmande), 4. Pineau (CC Marmande), 5. Bonnand (Castres),  6. Chaubet (Castres), 7. Ballion (Villenave), 8. Desriac (AS du 20°), 9. Mas (Mantes), 10. Decima (Montmoreau), 11. Biffiger (Villefranche), 12. Ianotto (AC Boulogne-Billancourt), etc...

VELO DORDOGNE - MONPAZIER 1983 - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2018

Christian BORDIER (par Jean-Robert Laloi)

1972 cyclisme

Francis Duteil et Christian Bordier : deux champions, deux voisins, deux rivaux

- Revoir sur ce LIEN le palmarès de Christian Bordier

- Bordier, ce mot synonyme d’une personne exploitant une métairie est aussi le nom d’une mer située près des côtes Normandes. Chez nous dans le grand Sud-Ouest, c’est le nom d’un des plus célèbres et talentueux coureur que le Comité d’Aquitaine ait connu dans ses rangs.
- Originaire de Cherval en Dordogne où il naquit le 29 novembre 1946, Christian Bordier, très connu encore sous le diminutif de "Cricri" était considéré peu après ses débuts par ses adversaires comme une sorte de terreur qui collectionnait les maillots officiels avec une rare constance.
Champion d’Aquitaine des débutants en 1963, champion d’Aquitaine des amateurs juniors en 1965, encore un titre chez les séniors en 1968, un autre pour le compte des sociétés, bref, Christian Bordier ne faisait pas les choses à moitié.
- Grimpeur de talent, rouleur de qualité, sprinter redoutable et maître tacticien, "Cricri" ne se contentait bien sûr pas de sa collection de maillots officiels, il faisait aussi une abondante moisson de bouquets sur les routes du Sud-Ouest, de Bretagne et d’ailleurs.
- Certes le sociétaire de l’Etoile Cycliste Foyenne, n’a peut-être pas connu la consécration que sa classe naissante laissait espérer, mais il reste que son palmarès est riche de quelques 300 victoires dont les plus marquantes sont les prix de Plumelec, de la Trinité de Guéret, de Decazeville, Limoges-Saint-Léonard et retour, les Dix Jours du CRCL et le Bol d’Or des amateurs, sa dernière grande performance.
 - C’est à la fin de la saison 1978 qu’il raccrocha définitivement son vélo au clou. Cette année là encore, en voyant sa silhouette élégante se faufiler dans le peloton et se dégager irrésistiblement sans jamais perdre de sa belle allure, nous pensions à ce coureur de vingt ans tellement doué pour le sport cycliste qui faisait voir sa roue arrière à Labourdette, Villemiane et à tant d’autres encore qui ont fait leur chemin depuis, et nous nous demandions pourquoi ce garçon avait refusé catégoriquement de franchir le Rubicon surtout lorsque des offres sérieuses lui furent proposées.
- "J’avais 23 ans à l’époque et les règlements fédéraux n’autorisaient pas encore les professionnels à redescendre chez les amateurs" me disait l’autre jour Christian Bordier qui poursuivait : "Je n’ai rien d’un cocardier, mais sincèrement j’aurais aimé être professionnel, j’ai eu peur d’échouer dans cette voie si dangereuse et croyez-moi, c’est mon plus grand regret car ce doit être beau d’être professionnel. Bref en ayant été un bon amateur, je pense néanmoins pouvoir être fier de moi."
- "On m’a souvent demandé quel était mon plus beau souvenir de coureur cycliste, honnêtement il n’est pas possible de répondre. Ils sont nombreux et aucun ne se dégage vraiment. En revanche mon plus mauvais souvenir, c’est bien cette chute douloureuse et préjudiciable dont je fus victime lors du Trophée Peugeot à Montbéliard dans les Vosges alors que la victoire ne pouvait plus m’échapper."
- Ayant été obligé d’abandonner la compétition à l’âge de 32 ans pour se consacrer pleinement à son bar et à sa crêperie qu’il ouvrit cette année là sur la plus grande place de Mareuil sur Belle en face du magasin de cycles de la famille Duteil, Christian laissait derrière lui l’image d’un champion raté.
- Il m’est arrivé d’honorer en plusieurs occasions ses invitations dans ce très joli bar stylé et rustique qu’il a baptisé "la Rapière" et j’ai pu constater qu’il mettait autant de dynamisme et de passion dans son nouveau rôle que dans celui du coureur cycliste du plus haut niveau.
Jean-Robert LALOI

1965 Saint-Jean d'Angély avec duteil et ardoin

A Saint-Jean d'Angély avec Duteil et Ardoin en 1965

VÉLO DORDOGNE - Christian BORDIER © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 11:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 septembre 2018

1993 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (38° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

17 au 23 Septembre 1993

- Philippe Mondory (CG Orléans) réussit à rassembler ses forces pour remporter le Tour du Bourgeais. Jean-Marie Doumenge le Camiste et Bogdanski (Montauban) savourent leur plaisir en accédant aux places d’honneur.
- Le lendemain à Cachen, Gérard Ianotto réalise un véritable hold up en s’imposant devant Laulaire (ECF Changé) et le Dacquois Philippe Bésoli.
- Disputé à Vouneuil sous Biard, le 7° critérium professionnel open revient à Laurent Madouas (Castorama) qui ne lâche pas le morceau face à Pineau (Chazal) deuxième et Currit (Gan) troisième.

sem

Mondory, Ianotto, Bolay et Andorra vainquezurs de la semaine

- La 3° Ronde internationale de Bon Encontre rassemble un excellent plateau d’amateurs venus de toute la Métropole. Sylvain Bolay (AS Varennes-Vauzelle) s’impose devant Pascal Churin (Corbeil) et Jean Bogdanski (Creps Talence).
- Le 20 septembre, le circuit de la Chalosse dont l’arrivée se jugeait à Dax, a vu Pascal Andorra (UV Lourdes), à la manœuvre pour l’emporter malgré Bogdanski du Creps de Talence et Hervé Lacomme (FC Oloron) qui lui, prend la troisième place. Le même jour à Saint-Martin d’Ary, le prix du comité des fêtes permet à Grégory Pérez de bien terminer sa saison. Fantino (Mérignac) et Ianotto (Saint-Martin de Seignanx) accompagnent le vainqueur du jour au podium.

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

La Chapelle Gonaguet 93

Denis Bégout (Asptt Périgueux) à La Chapelle-Gonaguet

- La Chapelle-Gonaguet (séniors par Asptt Périgueux) : 1. Denis Bégout (Asptt Périgueux), 2. Gilbert (Montmoreau), 3. Mespoulède (Asptt Périgueux), 4. Aubert (Montpon), 5. Tardieu (Gourdon), etc...

VÉLO DORDOGNE - 1993/38° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 septembre 2018

1968 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (38° semaine de la saison)

IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

17 au 23 septembre 1968

- Malgré un départ très laborieux qui le contraignit dès la troisième étape à tenir un rôle d’équipier, Jean-Pierre Parenteau a terminé 3° du Tour de l’Avenir. Le sociétaire de l’AC Nersac ira à Mexico avec ses camarades de l’équipe tricolore commandée par Robert Oubron. Parenteau s’est remis en selle lors de la 3° étape. Il connut quelques difficultés dans les Vosges puis marqua ses rivaux dans une longue échappée avant de participer à une attaque franco-soviétique destinée à mettre fin aux espérances des Belges et des Italiens. Bilan, une troisième place juste derrière ses équipiers Jean-Pierre Boulard le lauréat et Robert Bouloux le deuxième, ce qui parachève bien l’implication des tricolores lors de ce Tourde l’Avenir.

09

Lapébie, Dupuch, Merland et Bileau dans Angoulême-La Rochelle

- Angoulême-La Rochelle organisé par le Véloce-Club Rochelais a été l’occasion d’ajouter une vingtième gerbe en cette saison 1968 pour Serge Lapébie. La course s’est jouée à 25 km du but où Dupuch, Bileau et Merland s’enfuirent. C’est au prix d’un bel effort, que Lapébie est parvenu à se joindre à eux et au sprint les deux Bordelais devancèrent les deux Maritimes.
- Jean Ricou à Baignes a pris le meilleur sur Barjolin, son compagnon de fugue, Laforest s’assurant du second accessit devant Duteil, Gestraud, Darrigade, Trochut. Dans le même temps Claude Perrotin gagnait à Poitiers devant Mazeaud et le jeune Rousseau, le Civraysien Provost terminant quatrième à six secondes. Le lendemain Perrotin récidivait toujours à Poitiers précédant cette fois le champion régional de poursuite Lorioux, le Tourangeau Pinault, Peter et Barrault terminait à la suite. Mais lundi Perrotin manquait d’un rien la passe de trois à Montbron où il devait s’incliner au sprint devant Champion (Cholet), Perrotin tenait à prouver qu’il aurait eu sa place sur ce circuit où s’était déroulé le championnat de France des hors catégories.
- En Limousin, Yves Rault et Jean-Pierre Guitard ont été sélectionnés pour la Route de France au sein de la formation Peugeot aux côtés de Camella (Puteaux), Mauduit (Tours), Meret (Dijon) et Pérez (Puteaux).

09

A droite Darrigade (1°), Beuffeuil (2°) à Saint-Martin d’Ary

- Belle course que ce 24° Grand Prix de Saint-Martin d’AryRoger Darrigade triomphe devant du beau monde dont Beuffeuil (Saujon), Barjolin (Civray), Gestraud (Civray) et Schwartz (Girondins de Bordeaux).
- Malgré les 150 km de parcours et les nombreuses tentations d’échappées, c’est un peloton compact qui s’est présenté à l’arrivée à Libos. Dans un sprint farouche, le véloce Serge Lapébie a mis tout le monde d’accord laissant aux places d’honneur Brux (Tarbes), Ben Brahim (Villeneuve), Barjolin (Civray) et Arnaud (Gap).

09

Protocole de Bordeaux-Arcachon gagné par Peyré

- Belle victoire de Francis Peyré (Sainte-Livrade) lors de la vieille classique Bordeaux-Arcachon où dans un sprint massif il a fallu être vigilant pour classer Christian Dolhats (Tarnos) 2°, Vigouroux (Villeneuve) 3°, Gelambre (Vic) 4°, Réaud (Bègles) 5° et tout le peloton.
- Très belle participation des meilleurs coureurs régionaux à Auros où malgré la sévère côte, c’est au sprint que Bernard Dupuch signe une nouvelle victoire, cette fois devant Fantino (Marmande), Bidart (CC. Bordelais), Fedrigo (Tonneins) et Lapébie (CC Bordelais).
- Quelques succès en bref avec Bordier (EC Foyenne) à Roullet, Barjolin (Civray) à Saint-Junien puis à Prigonrieux, Claude Magni (Langon) à Uzeste, Adrien Fantino (Marmande) à Piégut, Pierre Desco (Marmande) à Sos et Laforest (Royan) à Aiguillon puis à Chasseneuil.

09

A droite Labourdette vainqueur de la Tomate, à gauche Eyquard vainqueur de la 2° étape

- Fin d’épisode à Marmande avec le GP de la Tomate disputé sur deux étapes et où Labourdette a remporté un beau succès. Celui-ci a été construit lors de la première étape qu’il a remporté avec sept secondes d’avance sur Ribérot (Tonneins), Orus (Lézignan), Fedrigo (Tonneins), Mazet (CC. Bordelais) et tous les poursuivants. La deuxième étape s’est achevée par un sprint massif gagné par Eyquard (CC Bordelais) qui bat Fedrigo (Tonneins), Mario Martinez (Varenne), Terrades (Nantes) et Ous (Lézignan). Labourdette déjà vainqueur en 1967 réalise un beau doublé en retrouvant au protocole Fedrigo (2°) et Eyquard (3°).

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

- Saint-Astier (toutes catégories par CC Périgueux) : 1. Lucien Sautier (CRC Limoges), 2. Guitard (UV Limousine), 3. Barbe (Bègles), 4. Démartin (CRC Limoges), 5. Bérano, 6. Melchior, 7. Borderie, etc...

Saint-Astier 68

Lucien Sautier vainqueur à Saint-Astier

Bourgnac 68

Ulbert à droite félicite Marchand vainqueur à Bourgnac

- Bourgnac (4° catégorie par VC Bergerac) : 1. Gérard Marchand (Lalinde), 2. Jean-Claude Ulbert (Sarlat), 3. Serge Dardennes (VC Bergerac), 4. Alain Barillo (Ribérac), 5. Philippe Audoire (Sam Bordeaux), 6. Christian Strugeon (Périgueux), 7. Michel Verger (Le Fleix), 8. Gérard Cucchi (Villeneuve), 9. Michel Chaumont (Périgueux), 10. René Alled (Marmande), etc...

Echourgnac 68

Jean-Claude Gauvrit fleurit par Yvette Barrat, à droite Claude Denis (2°)

- Echourgnac (3 et 4 par UC Montponnaise) : 1.Jean-Claude Gauvrit (Royan OC), 2. Claude Denis (CC Périgueux), 3. Gérard Gay (Bergerac), 4. Jacques Mazeau, 5. Michel Dubourdieu (Libourne), 6. Max Clémenceau (Saintes), 7. Gilles Périgault (Le Fleix), 8. Patrick Vermeulen (Créon), 9. Jean Moreau (Mussidan), 10. Christian Arquey (Bergerac), etc...

- Léguillac de Cerles (juniors et séniors par CC Périgourdin) : 1. Bernard Bourreau (CA Civray), 2. Michel Gitard (US Lons), 3. Levenberger (Rougnac), 4. Galy (Sarlat), 5. Faurie, etc...

VÉLO DORDOGNE - 1968/38° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 septembre 2018

Christian BORDIER (par Gérard Descoubès)

"Cricri"

ses débuts

- Cette page rédigée par Gérard Descoubès a été offerte à Vélo-Dordogne. Elle sera insérée sur un 3° volume en cours d’édition.

- "Vélo-Dordogne" annonce que d’ici peu, Gérard Descoubès va publier son 3° ouvrage "Patrimoine cycliste du Grand Sud-Ouest". Après les coursiers vedettes de la Libération objet du 1° tome, après ceux de la période 1945-1970 décrits sur son 2° ouvrage, notre écrivain de Saucats va évoquer ceux d’après cette période. Le feuillet de Christian Bordier ainsi présenté constitue un des témoins de ce futur ouvrage, dont "Vélo-Dordogne" reviendra pour aviser les fanas de cette belle époque...

Christian BORDIER

Né le : 29 novembre 1946 à Cherval (24)
Taille : 1,72 m - Poids : 63 kg
Débuts en : 1962
Dernière année en : 1978
Décédé le : 10 septembre 2005 à La Tour Blanche

CLUBS SUCCESSIFS

1962 à 1964 : Cyclo Club Périgourdin (Périgueux)
1965 à 1966 : Cyclo Club Bordelais (Bordeaux)
1967 à 1978 : Etoile Cycliste Foyenne (Ste Foy La Grande)

"Le petit Prince"

- Au milieu des faciès burinés du grand serpent multicolore, sa silhouette élégante son physique juvénile, le tout auréolé d’un perpétuel sourire, en faisait un coureur à part. Dans les pelotons il savait se faufiler avec classe, pour se dégager irrésistiblement sans jamais se départir de sa belle allure naturelle. Grimpeur de talent, très bon rouleur et redoutable sprinter, le tout couronné par une qualité, celle de maitre tacticien. Ses adversaires et tous les observateurs lui prédisaient alors un avenir brillantissime, hélas "Cricri" restera une poussière d’étoile sa carrière durant, à la place de l’astre flamboyant qu’il aurait pu être chez les pros. Quand en 1969 et 1970 des offres sérieuses lui furent proposées pour franchir le Rubicon, il avait refusé catégoriquement toutes les propositions. Des années après avoir pendu son vélo au clou, il racontait toujours avec une grosse pointe de regret "j’aurais aimé être professionnel, mais à l’époque j’étais encore très jeune, les règlements fédéraux n’autorisaient pas encore les coureurs qui se loupaient chez les pros, à redescendre chez les amateurs, et là  j’ai eu peur de me rater et d’être obligé de raccrocher alors que j’aimais le vélo plus que tout, ces refus restent mes plus grands regrets" (Michel Fedrigo fut victime des mêmes appréhensions). Champion d’Aquitaine dans toutes les catégories, capable d’aller faire la fête aux bretons lorsqu’il montait là haut, il réalisa son parcours cycliste main dans la main avec son grand copain et voisin Francis Duteil. Après le vélo il ouvrit un bar crêperie prospère en face du magasin de cycles de la famille… Duteil. Sujet à de fortes crises d’allergie, qui l’âge avançant deviendront de plus en plus sérieuses, il sera emporté par l’une d’elle à l’aube de sa retraite.

CA 63

Champion d'Aquitaine des débutants à Saint-Paul les Dax en 1963

 SON PALMARÈS

1962 : Débutant.
1e des Grand prix de Glane, Saint Germain de Lusignan, vendanges à Saint Aulaye (16/9), 2° Saint-Junien, 2° Vaulry, 2° Rochechouart, 3° Compreignac, 3° Sauviat.
1963 : Débutant 3e catégorie le 10/5/ DILECTA FLANDRIA.
Champion d’Aquitaine des débutants à Saint Paul Les Dax (7/4), 1e des Grands Prix de Charmant (21/4), Allemans (2e Chevrier), Verteillac (14/7), aux Pins (2e Jean-Claude Daunat) (4/8), Suris (1/9), Nantiat (15/9), Feuillade (30/9), Prix Geoffre à La Souterraine, Sainte Marie de Chalais, Saint Sulpice de Mareuil, Lisle.
2e du Pas Dunlop Départemental à St. Aulaye, 3° à Vars, 4° à Riberac, 2° Rochechouart, 3° Birac, 3° Villebois Lavalette.
1964 : Amateur 2e catégorie le 29/11/ DILECTA.
1e des Grands Prix de la Bascule à Payzac (2e Francis Duteil) (9/4), Allemans (2e Tonini), Courcome (12/7), Saint Amant de Boixe (13/7), Cressac de Blanzac (15/8), Berneuil (11/10), Saint Rémy sur Lidoire (25/10), Saint Martin de Ribérac, Cherval, champion d'Aquitaine des sociétés.
2° à St. Front de Pradoux, 4° à Gouts et Rossignol, 9° à Ribérac.
1965 : Amateur Junior 1e catégorie le : 3/6/ BERGER TELEVISION GRAMMONTPEUGEOT.
Champion d’Aquitaine amateur sur route à Saint Pierre d’Aurillac, 1e des Grands Prix de Bellac, Chirac (11/4), Saint Cyprien à Poitiers (1/5), Champagne Le Sec (2/5), Sommières (16/5), Saint Chamassy (17/5), Jurignac (23/5), Mosnac sur Seugne (23/8), Blanzac (2e Jean-Claude Daunat) (30/5), Treignac (2e Henri Rabaute) (16/8), 1e du circuit de la Grande Champagne à Segonzac, 2° Rochechouart, 3° Génis, 3° Limoges le Mas Neuf, 4° Séreilhac.

Sociétés 64

L'équipe du Cyclo-Club Périgourdin au Championnat des sociétés en 1964 avec de gauche à droite
Bordier, Duteil, Roby, Bousquet, Hue, Jacques Leygues et M. Plazanet

1966 : Amateur Junior.
Champion d’Aquitaine des sociétés route chrono avec le C.C Bordelais (F. Campaner-R. Maneau-C. Mérillou-P. Raymond), 1e des Grands Prix de La Rochefoucauld, Sommières (15/5), Javerlhac (9/8), du Mont Carmel à Jonzac, Montignac Vauclaire (2/5), Bouteilles-Saint- Sébastien (2e M. Laforest 3e J. Ricou 4e Henri Rabaute). 2° Limoges prix Raoul Dautry, 2° Rancon, 3° Saint-Mathieu.
1967 : Amateur SARB PEUGEOT.
1e des Grands Prix de Chamberet (6/8), Targon (16/8), Condéon (19/8), Sainte Colombe de Lalinde (2e J. Guiral), Abjat, Saint-Mathieu (4/9), Saint-Amant-de-Boixe (2e J. Villeneuve).
2e Au Gibeau Le Fouilloux (1e Jacques Villeneuve). 2° Bénévent l’Abbaye, 3° Saint-Martial de Valette, 3° Rochechouart.
1968 : Amateur Senior SARB PEUGEOT.
Champion d’Aquitaine sur route seniors à Saint-Emilion (2e Pierre Masseys, 3e Jean-Pierre Barbe) (23/6) à voir sur ce lien,1e des Grands Prix de Roullet (2e Lucien Sautier, 3e Jean-Pierre Paranteau), Champeaux, Jumilhac Le Grand (2e Jean-Pierre Paranteau), Saint Georges de Didonne, Royan, Fromental (Gare), Champereux, La Chapelle Pommier, Saint Amant de Boixe. 2° Périgueux (Trophée Jacques Leygues), 3° Saint-Léon sur l’Isle, 3° Chamberet, 3° Saint-Junien prix Antonin Reix, 4° Au Gibeau-Le Fouilloux.
1969 : Amateur Senior PEUGEOT B.P. MICHELIN.
1e des Grands Prix de Meuzac, Abjat, Saint-Léon sur l’Isle, Ussel (19/7), 1e du circuit Nersacais à Nersac (15/5), Saint-Séverin, Chirac, Malaville, 1e du circuit Montbronnais à Montbron (2e Jacques  Gestraud, 3e C. Perrotin), Nieul-le-Virouil (2e André Trochut), Touzac, Bouteilles-Saint-Sébastien, du Printemps à Clairvivre (2e Francis Duteil), Augignac, du Parc Bignon à Bourbon l’Archambault (2e Jean-Pierre Paranteau) (17/8), Abjat.
2e à Saillat sur Vienne, du Prix Antonin Reix à St. Junien, Vayres, St. Martial Valette (1e Albert Frigo), 3° à Ussel (1e Claude  Aigueparses), 3° Sireuil, Aigueperse (1e Jean-Pierre Paranteau), Cuzac de Curton, Sireuil, 4° à Sauveterre de Béarn (Le Baradat), 5° à Journiac (1e Pierre Beuffeuil), 8° à Périgueux, 9° à Agen, Chevanceaux, 8° St. Laurent (1e Christian Leduc), 10e du Tour du Sud-Ouest.

1965 CC Bordelais sociétés

L'équipe du CC Bordelais avec Duteil, Pineau, Bordier, Bale, Laborde, Suire et Bidart (accroupis)

1970 : Amateur Senior PEUGEOT B.P. MICHELIN.
1e des Grands Prix de Egletons, 1e de la Ronde des quatre Ponts à Guéret, Faubourg Salomon à Nontron (2e Claude Mazeaud, 3e Albert Frigo), Salagnac-Clairvivre (2e Y. Coronas), Evran, Saint Maurice des Lions, 2° à St. Martial Valette, 3° à Angoulême (Prix U.C.A.P.A. Lévitan), 4° à Astaffort, 5° à Duras, 6° Le Coux et Bigarroque, Montlieu-Lagarde, 9° du Trophée Peugeot à Royan, 9° à Figeac, 2° Saint-Junien prix Antonin Reix, 2° Saint-Astier, 3° Penne d’Agenais.
1971 : Amateur Senior PEUGEOT B.P. MICHELIN.
1e de la 3e étape (Lourdes-Pau 125 km) du Tour du Béarn-Aragon (2e Jacques Gestraud, 3e Bernard Daguerre) (27/6), 1e des Grands Prix de Brigueil Le Chantre (6/6), La Trinité à Guéret (7/6), Bussières Dunoise, Antonin Reix à Saint Junien (2e Bernard Bourreau) (8/9), 1e du circuit Nersacais à Nersac, Saint Martial-de-Valette (2e Patrick Raymond), Saint-Mesmin, du Canton à Saint-Astier, Abjat.
2 à Perpezac-Le-Noir (1e Michel Fedrigo), aux Boucles d’Allassac (1e Francis Duteil), Montamisé, 3° à Millac (1e Pierre Villemiane), Pauillac, Valence sur Baise (1e Michel Fedrigo), 3° Saint-Laurent sur Gorre, 4° à Grand-Bourg, 6° à Charmant, 9° à Port Sainte-Foy, 10° à Créon d’Armagnac.
1972 : Amateur Senior (A) PEUGEOT B.P.  MICHELIN.
1e des Grands Prix de Sauviat sur Vige, Chambon sur Voueize, Panazol, Lubersac, Bénévent (25/8), Plumelec (2e Tchan-Tsin, 3e Jacques Simon), Yffiniac, Spézet, Pierre Dumas à Saint-Martial-de-Valette (2e Jean-Marie Valade), Saint-Maurice des-Lions, Chasseneuil (2e Francis Duteil), Excideuil, 1° Bénévent l’abbaye.
2° à La Souterraine (Le Geoffre), Saint-Yrieix la Perche, Condéon, Verdille, Douzillac, Abjat, 3e des Boucles d’Allassac (1e Francis Duteil), Montbron, au Coux et Bigaroque, 4° au Dorat, Chevanceaux, 5° à Augignac, Valence sur Baise, Castelmoron, 8° à St. Junien, La Tomate, Condom, 11° à Saujon.

1968 CA Saint-Emiloin

Champion d'Aquitaine en 1968 à Saint-Emilion

1973 : Amateur Senior A PEUGEOT B.P. MICHELIN.
1e de Limoges-Saint-Léonard et retour (2e Daniel Samy) (1/4), 1e de la 1e étape (Périgueux-Lalinde 135 km) du Périgord-Dordogne, 1e des Grands Prix de : Panazol (2e Francis Duteil), Oradour sur Vayres (2e Francis Duteil), 1e de la nocturne de l’Isle, Port Sainte Foy (2e Jean-Marie Valade), Trophée des Espoirs à Loudéac (2e Jean-Claude Daunat, 3e Michel Grain) (15/8), Malaville (2e Francis Duteil), Avas-Berrogaz à Villeneuve sur Lot (2e Michel Fedrigo), Condat-sur-Vienne, 1e des 10 jours du Limousin.
2° à St. Michel en Charente (1e Gérard. Simonot), Villeneuve sur Lot (1e Francis Duteil), Guéret (la Trinité), Verdille (1e Michel Fedrigo), 3° à Beaupouyet, 6° à Pineuilh, à Figeac, 8° à Condom, à Montbron, 9° à Augignac, à Bénévent l’Abbaye, 2° Limoges Beaubreuil, 2° Guéret prix de la Trinité, 3° Beaupouyet.
1974 : Amateur Senior A VITFRANCE-PEUGEOT.
1e des Grands Prix de Bourganeuf, Meuzac (2e Ceulemans), Albert Gagnet au Grand Bourg (2e Daniel Leveau), Javerlhac, Ussel (13/7), Castelnau-Fayrac, Port Sainte Foy, 1e du circuit de Champniers (3/6), Coulounieix (2e Pierre-Raymond Villemiane) (11/5), Chirac, Troche.
2° du championnat d’Aquitaine à Duras (1e Hubert Arbès) (GP des vins de Duras), 2° de la Route des Vins du Bergeracois (1° Pierre-Raymond Villemiane), 3° à La Souterraine (Le Geoffre), 4° à Tulle, 5° à Abjat, 6° à Saramon, 8° à Figeac, 10° à Sireuil, 2° Saint-Laurent sur Gorre, 2° Lubersac, 3° Saint-Martial de Nabirat, 3° Aixe sur Vienne.
1975 : Amateur Senior A VITFRANCE GITANE.
1e des Grands Prix de La Trinité à Guéret (2e Ceulemans), Roussac, Vidaillac, Langon 1e étape (chrono de 8 km), Chasseneuil, Lesterps (16/3), Decazeville (2e Guiraudie) (15/9), 1e du circuit Nersacais à Nersac, Tursac, 1e du circuit des Etangs, Tursac.
2° à La Souterraine (Le Geoffre), Lestards, Brive prix Claude Brunet (1e Pierre-Raymond Villemiane), Faux la Montagne, Montpazier, 3° de Tarbes-Sauveterre (1e Pierre-Raymond Villemiane), 3° à Saint Laurent sur Gorre (1e Pierre-Raymond Villemiane), Plèlan-Le-Petit (1e Pierre-Raymond Villemiane), 5° de la 1e étape (B) (1e Goussiatnikov) et 4° de la 4e étape (A) (C.L.M.) (1e Ad. Gevers) des Granitiers-Bretons (8e à 2’42’’ de Al. Goussiatnikov 1e) 4° à Montendre, Milhac de Nontron, Brive, Port Sainte-Foy, Montguyon, Vanxains, 5° à Montréal du Gers, Limogne, Roullet, Champniers, 6° du championnat d’Aquitaine sur route, Fontenay le Comte, Piégut-Pluviers, 9° à Saint. Martin d’Ary, 10° à Périgueux.
1976 : Amateur Senior A VITFRANCE GITANE.
1e des Grands Prix de : Celles (2e Christian Jourdan) (8/6), Chemillé (2e Vignolles)
2° à Ste. Foy La Grande, 3° de Tarbes-Sauveterre (1e D. Sanders), Siorac en Périgord, Bessines, 4° à Oradour sur Vayres, 5° à Felletin, 7° à Marsac, 8° à St. Mathieu.
1977 : Amateur Senior A GITANE-CAMPAGNOLO.
1e de Limoges-Saint-Léonard-et retour (2e Dupuytren), 1e des Grands Prix de Glandon, 1e de Limoges-Saint Léonard, Celles (2e Jean-Marc Valade).
2° à Saillat, Le Coux, St. Mathieu (1e Bernard Labourdette), 3e à Romanet-Limoges (1e Jean-Pierre Guitard), Bourganeuf (1e Ceulemans), 3° Rochechouart, 2° aux Monts et Barrages à St. Léonard (clm), Lubersac, 6e de la Trinité à Guéret (1e Ceulemans), du Antonin  Reix à Saint Junien, 8° à Bon Encontre, 3° Monts et Barrages classement général, 3° Monts et Barrages en ligne, 3° Bourganeuf, 3° Lubersac.

1970 Nontron Mazeaud et Bordier

Vainqueur à Nontron du Prix salomon en 1970 devant Claude Mazeaud

1978 : Amateur Senior A PEUGEOT B.P. MICHELIN.
1e du Bol d’Or à Saint Gervais (2e Jean-Pierre Paranteau, 3e Claude Magni).
2° de la Trinité à Guéret (1e Ceulemans), Piègut, Montravel, Miallet, 3° à Chalais, 5° à St. Léon sur l’Isle, Lubersac, Saint. Emilion, 6e des Boucles du Bandiat (1e Daniel Samy), Sarlat, Mussidan, 7° à Touverac, Oradour sur Vayres, Sigoules, 8e à Chambon sur Voueize, Magré-Limoges, 10° du championnat d’Aquitaine sur route, 13° à Sainte-Foy La Grande, 
1979 : Amateur Senior A PEUGEOT B.P. MICHELIN Pas de victoire.
3° à Lesterp.

Descoubès

BIENTÔT UN TOME 3

"Patrimoine cycliste du grand Sud-Ouest" évoque tous les coureurs du Grand Sud-Ouest (Aquitaine, Poitou-Charentes, Limousin, Midi-Pyrénées) et parfois même au-delà lorsque les frontaliers viennent ferrailler sur nos terres. Sur le premier volume parmi les coureurs de Dordogne on y trouve Daniel Dihars, André Dupré, Valentin Huot, Claude Mazeaud, Jacques Vivier, Michel Brun, Angel Barquero, Jo Amigo, Jean-Claude Daunat et Daniel Walryck. Sur le deuxième, Gérard Descoubès évoque les carrières d’Edouard Audibert, André Commerie, Pierre Dory, Lucien Dupré, Georges Dupré, Pierre Frare, Yves Gourd, François Gourmelon, Claude Hue, Robert Jugie, Raoul Pouget pour ceux de notre Périgord. Comme déjà signalé, le troisième se dirigera sur une période riche et intense telles les années 70 et Vélo Dordogne ne manquera pas d’en reparler lorsque la vente sera lancée. En tout cas, un grand merci à Gérard Descoubès de nous avoir offert en exclusivité la page de Cricri Bordier, pour lequel on reviendra pour une présentation faîte cette fois par Jean-Robert Laloi, l’ancien chroniqueur du cyclisme en Limousin, fondateur du Bol d’Or des amateurs qui s’est spécialisé depuis dans l’organisation de séjours et de stages vélo au sein de sa société SPORTOUR.

VÉLO DORDOGNE - Christian BORDIER © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 18:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :