LES TITRES DE 1958 à 1960
1958 ANNÉE EXCEPTIONNELLE POUR LE CYCLO-CROSS
AVEC UN MONDIAL A LIMOGES

1958

Marcel Hinard (Nay)

1958 le 9 février à Coutras (Organisation VAC Coutras) : Quinze coureurs au départ de ce championnat animé par le speaker Jean Francis. La rude côte des Drouillards à gravir neuf fois a constitué la difficulté de cette épreuve. Maurice Bertrand qui avait envie de se distinguer devant son public parti en tête, mais Auguste Diégo le champion sortant l’attaque, relayé par Marcel Hinard (notre photo en médaillon) le Nayais qui sera le vainqueur. Derrière Pierre Bernet a des ennuis avec un dérailleur récalcitrant, mais parviendra à revenir. Au premier tour, Diégo, Hinard, Bertrand Bernet, Dupau passent dans cet ordre. A mi-course Hinard est en tête talonné cette fois par Bernet. Diégo, Dupau, Lebourgeois, Barré, Bertrand, Malfatti, Lembezat, etc... sont hors de portée et battus. Bernet et Hinard prennent un large avantage et une fois de plus Bernet est battu de deux longueurs par Hinard.
Podium : 1. Marcel Hinard (Stade Nayais) les 25,2 km en 1h31’50 s, 2. Pierre Bernet (UC Orthez) à une roue, 3. Auguste Diégo (Oloron) à 2s.
La suite du classement : 4. Michel Lebourgeois (Gujan), 5. Pierre Lembezat (Orthez), 6. Alfred Malfatti (Orthez), 7. Maurice Bertrand (Asptt Bordeaux), 8. Roland Dupau (Peyrehorade), etc...
- Championnat de France prévu à Calais pour Hinard, Diégo, Bernet, Malfatti, Lebourgeois, Bertrand, Bianco.

6026f7d5662ce567ea2fc6b4faf5f826[1]

André Dufraisse patron du cyclo-cross mondial

NB : cette année là, André Dufraisse est champion du Limousin, champion de France à Calais, champion du monde à Limoges.
- Georges Gay (VC Saint-Cyprien) est champion des Pyrénées.
- Jean Currit (UV Poitevine) est champion du Poitou.
- Mis à part les Nontronnais Marc Aubert (5°) et René Grandcoing (7°), nos coureurs Périgourdins sont très loin du podium dans ce championnat. A cette époque les Périgourdins pratiquants ne comportaient que quelques routiers.

LE 5° SACRE MONDIAL DE DUFRAISSE CHEZ LUI Ā LIMOGES

1958 Limoges CM Dufraisse rejoint Wolfshol

A Limoges, Dufraisse sur le point de rejoindre Wolfsholl

- A Limoges, le 23 février par une brume froide, 20 000 personnes sont échelonnées sur le tracé du championnat du monde. Les concurrents auront à aborder la cendrée du stade Beaublanc six fois. Dès le départ, l’Allemand Wolfsholl est en tête. Brûlé en 5° position, Dufraisse en septième. Abandonnant sa tactique habituelle consistant à conserver des réserves jusqu’au moment où il porte une estocade victorieuse, Dufraisse très attentif est aux talons de l’Allemand portant dans les montées des attaques extrêmement dangereuses.
- L’Allemand lui prend quelques longueurs. Avec une régularité de métronome, Dufraisse contrôle son effort, donnant l’impression de connaître à l’avance le sort qui l’attendait. Cependant Dufraisse ne semble pas pouvoir s’en débarrasser. Au deuxième passage, les deux hommes sont de front, suivis du minuscule Italien Séverini à 18 secondes.
- Soudain ce dernier au troisième tour, comblant son retard, vient se joindre au tandem franco-allemand. Dufraisse allait-il devoir s’incliner, usé cette fois par les démarrages incessants portés en ce moment par Séverini ?
- Mais tout comme au Championnat de France à Calais, Dufraisse au contraire en profite pour dévoiler ses batteries. Il s’impose. Ses adversaires paient enfin leurs débauches d’efforts. Au quatrième tour, il est seul, les distançant de quelques secondes. Forçant seulement un peu plus dans les montées, Dufraisse, inexorablement augmente son avance. Ayant chuté au moment de l’attaque initiale, Séverini s’accroche avec une louable énergie, tandis que Wolfsholl, les nerfs brisés se contente de la troisième place.
- Afin de compenser les méfaits d’une crevaison toujours possible, Dufraisse au sixième et dernier tour accélère encore et c’est sous une ovation indescriptible qu’il atteint l’arrivée après avoir dû se battre comme il ne l’avait jamais encore fait depuis qu’il porte le maillot arc-en-ciel.
Le classement : 1. André Dufraisse (UV Limousine) les 21,380 km en 1h11’12s, sur cycle Géminiani, pneus Dunlop (groupe sportif : Saint-Raphaël), 2. Séverini (Italie) à 25s, 3. Wolfsholl (Allemagne) à 1’02s, 4. Longo (Italie) à 1’17s, 5. Brulé (France) à 1’48s, etc...

4019084[1]

Dufraisse champion du Monde chez lui et pour la 5° fois

LABATUT BERCEAU DU CYCLO-CROSS EN GUYENNE

1959 le 25 janvier à Labatut (Organisation : Association Sportive des Bleuets Labatutois). C’est une journée exceptionnellement belle que le championnat de Guyenne de cyclo-cross s’est déroulé. Grande foule, tracé remarquable et pas d’incidents soit une réussite pour le club de Labatut.
- De la course elle-même, pas grand-chose à dire, tant l’Orthézien Bernet surclassa ses adversaires. Seuls Diégo, Lacoste et le tenant du titre marcel Hinart lui offrirent de la résistance durant un tour sur les dix à effectuer. Bernet s’envola avec une régularité déconcertante, augmenta l’effort pour terminer avec plus d’une minute d’avance.
Podium : 1. Pierre Bernet (UC Orthez) les 24 km en 1h10’03 s, 2. Diégo (FC Oloron) à 1 minute, 3. Lacoste (Artix) à 3 minutes.
La suite du classement : 4. Hinart (Nay) 5. Malfatti (Orthez), 6. Lescoutes (Capbreton), etc...
- Championnat de France prévu à Lyon (Saint-Fons) pour Bernet, Diego, Lacoste, Hinart.

1959 Labatut Bernet

Bernet champion de Guyenne à Labatut
En médaillon, Maurice Ricard champion des Pyrénées

NB : cette année là, André Dufraisse est champion du Limousin puis champion de France à Lyon.
- Maurice Ricard (Saint-Juéry Olympique) est champion des Pyrénées.
Jean Currit (UV Poitevine) est champion du Poitou.
- Pas d’évolution pour le cyclo-cross Périgourdin. Seul Grandcoing (Nontron) se dégage du lot suivi par Aubert, Besse, Paulhiac (tous Nontron), Laval, Delmas, Guisti, Audibert (tous CC Lindois) et de Trimoulet (Pédale Faidherbe).

1960 Robert Aubry CCL

1960 le 31 janvier à Saint-Martin du Bois (Organisation : Entente Cycliste du Canton de Saint-Macaire). Pierre Bernet étant hospitalisé, la route du titre est grande ouverte. Et ce sont 24 coureurs qui se sont disputés ce maillot de Champion de Guyenne. Les valeurs déjà cotées comme celle de Miconi, Diégo, Lacoste avaient la faveur des pronostics. D’ailleurs ce sont bien ces trois qui se sont dégagés avec un Diégo quasiment toujours en tête de course et heureux de remporter un deuxième titre.
Podium : 1. Auguste Diégo (FC Oloron), 2. Jean Lacoste (Sauveterre de Béarn), 3. Pierre Miconi (Bruges).
La suite du classement : 4. Albert Barré (Bruges), 5. Pierre Ferrand (Bruges), 6. Lembezat (Labatut), 7. Paul Lescoutes (Capbreton), 8. Francis Barbe (La Réole), 9. Alain Thomas (Saint-Macaire), 10. Pauquet (Bègles), etc...
- Championnat de France prévu à Poitierspour les sept premiers classés.
NB : cette année là, Robert Aubry (CC Lindois) - photo ci-contre - est le premier Périgourdin a devenir champion du Limousin et bat Dufraisse grippé.
- Georges Gay (Saint-Cyprien) est champion des Pyrénées.
- Jacques Currit (UV Poitevine) est champion du Poitou.
- En cette saison 1960 le championnat du Limousin se court en Dordogne. Lalinde est la terre d’accueil et c’est un Lindois en la personne de Robert Aubry qui gagne le titre devant Dufraisse battu au sprint (lire sur ce lien). Robert Aubry est donc le premier Périgourdin a remporté un titre régional de cyclo-cross. Il terminera plus tard 2° du Championnat de France à Poitiers derrière Meunier le lauréat et 3° du Championnat du Monde couru à Tolosa en Espagne, derrière l’Allemand Rolf Wolfsholl et le Suisse Hungerbuelher.
Quelques pratiquants (certains occasionnels) de cette époque : André Dufraisse (UV Limousine), Yves Viecelli (UV Limousine), Marcel Guitard (UV Limousine), Jean-Claude Morelon (UV Limousine), Marc Aubert (Nontron), Marcel Tourade (Pédale Marchoise), Jean Currit (UV Poitiers), Marcel Lucazeau (Saintes), Poirier (Saintes), Georges Gay (Saint-Cyprien-Blagnac), Routaboul (Saint-Juéry), Brousse (UC Finhan), Robert Villemur (Toulouse), Cousinié (Mazamet), Pierre Bernet (Orthez), Auguste Diégo (Oloron), Maurice Ricard (Saint-Juéry), Gay (Sant-Cyprien), Routaboul (Saint-Juéry), Jean Currit (Poitiers), Lucazeau (Saintes), Fedon (Saintes), Jacques Currit (Poitiers), Pierre Miconi (CC Bruges), Pierre Ferrand (CC Bruges), Lembezat (Labatut), Elie Rascagnères (Montastruc), Robert Aubry (CC Lindois), Trimoulet (Périgueux), Boisseau (La Souterraine), Aubert (Saint-Junien), Paulhiac (Nontron), Jayle (CC Lindois).

- Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross (Guyenne puis Aquitaine).
- La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1958-1960 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/