IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

26/11 au 2 décembre 1968

- 1968, ce fut encore une belle moisson de médailles olympiques de tous les métaux, le record du monde de l’heure, un Bordeaux-Paris hors du commun, un Tour de France pour la première fois gagné par un Hollandais.
- 1968, ce fut aussi les tentatives de records de la toute charmante Michèle Lage, manquée à Bordeaux sur l’heure, puis réussie sur la piste municipale de Vincennes sur 500 mètres, départ arrêté (46 secondes), et sur un kilomètre départ lancé (1 mn 31s 6). Ce fut encore un titre de Champion d’Espagne pour le Montois Ocana, la bombe du championnat d’Aquitaine sur route des sociétés avec les deux première équipes mises hors course pour fait de dopage, et aussi les cent victoires du CA Civray, les 164 victoires du CC Bordelais, la centaine largement dépassée du Royan Océan Club, les 80 du SAM Bordeaux.
- 1968, enfin ce fut le Maillot des As mis sur pied par "Lou Landès". Ce maillot des As fut certainement le sommet de la saison cycliste dans le Sud-Ouest. Il a permis l’éclosion de jeunes coureurs de talent en la personne du vainqueur Jean-Pierre Barbe, mais aussi celle de son fidèle lieutenant Gérard Besse, que la régularité dans l’effort et la persévérance dans les résultats ont placé au meilleur rang, derrière le vainqueur. Ce Maillot des As, de plus, eut son épilogue dont on se souviendra longtemps, tant la lutte fut ardente sur les 65 km qui séparaient cette fois là, Coutras de Libourne. Sans compter que cette finale fut remportée par un autre coureur de talent, l’Orthézien Pierre Masseys. En définitive, 1968 fut une très bonne saison et d’ores et déjà 1969 devrait confirmer des prévisions que nous verrons la prochaine fois.

Chaussat et Bannes 68

- C’est l’équipe Bannes-Chaussat-Rossignol qui a remporté la Gentleman de l’AS Libourne. On reconnaît sur le cliché ci-dessus M. Constantin de dos, de Wilde président de la section, Louit vice-président, Chaussat-Bannes-Rossignol l’équipe victorieuse, puis M. Bouffard derrière Bannes puis Delord le speaker bien connu.

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

VC Bergerac 1968

Jacky Santarossa et Gérard Gay totalisent quinze victoires en 1968

- Préparation de l’assemblée générale du Vélo-Club Bergeracois qui enregistre d’ores et déjà le rentrée au club de Joseph Paré, du professionnel Seurin de l’équipe Mercier. Ces deux coureurs viendront renforcer les rangs des jeunes à l’image de Jacky Santarossa et de Gérard Gay qui ensemble totalisent quinze victoires, dix-huit places de deuxième, vingt et une de troisième, seize places de quatrième et vingt-trois places de cinquième

VÉLO DORDOGNE - 1968/48° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/