14 mars 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1988-1990)

LES TITRES DE 1988 à 1990

ENCORE RAYMOND MAIS BLANGEOIS EST LĀ

CC

1987 Saint-Cernin de l'Herm

1988 le 27 décembre 1987 à Saint-Cernin de l’Herm (Organisation : VC Monpazier).........

- Raymond, Eyquard, Blangeois, telle était l'équation à résoudre au départ de ce championnat. Mais c’est Jean-Paul Raymond, le garde-pêche de Gironde qui remportera ici son 3° titre, soit sa 148° victoire. D’habitude en forme dès le début de saison, Raymond a changé sa manière de faire. Il s’est préparé pour avoir la bonne forme en cette fin de décembre, pour le championnat. D’ailleurs ses sept victoires obtenues au cours de ce mois sont là pour le confirmer.

1987 Saint-Cernin

Les spectateurs dominaient le vallon comme l'on regarde une pièce de théâtre

- Pour l’opposition par contre, le magnifique circuit du Cazalou, - les spectateurs dominaient le vallon comme l’on regarde une pièce de théâtre - restera un mauvais souvenir. De la bande des quatre (Raymond, Eyquard, Blangeois, Le Liard) supposée dominer l’épreuve, ne subsista finalement que le Talençais, en tête dès le drapeau baissé. Eyquard le tenant du titre resta un moment deuxième, mais comme les temps avec le leader s’accentuaient, le Marmandais parut se résigner, au point de s’effondrer peu après la mi-course. Bruno Blangeois craqua encore plus tôt, victime d’une blessure toute fraîche (à Chartres le dimanche précédent) qui le faisait souffrir dans les parties pédestres. Quand à Le Liard, il ne fut jamais dans l’allure, trop contracté sans doute. En définitive, la bonne nouvelle est venue d’un quasi vétéran, Jean-Claude Ulbert (37 ans) un Sarladais qui évoluait près de chez lui. D’un petit gabarit, le tracé qui exigeait agilité et vivacité lui convenait plutôt que la puissance.

1987 St

Raymond pas du tout inquiété à Saint-Cernin de l'Herm

- L’autre surprise a été provoquée par le duo routier Oloronais avec Hervé Gourmelon et Jean-Claude Bagueste. Gourmelon est venu mourir à 13 secondes d’Ulbert. La performance de Gourmelon, champion de France de poursuite olympique avec l’Aquitaine en dit long au moment où il va passer chez les pros. Joli tir aussi des coureurs de l’US Talence avec Raymond, Dumont et Galissaire. Au championnat de France à Munster, le 10 janvier Raymond sera accompagné par Blangeois et Eyquard pour les séniors, par Rudolph et Sébastien Mondory pour les espoirs et juniors. Pour la petite histoire, la bataille de la conquête du titre entre Raymond et Eyquard, revenait à Raymond qui accrochait ainsi un 4° maillot de champion, soit un de plus que Eyquard.

1987 St

Podium avec Ulbert, Raymond, Gourmelon et Rudolph Mondory premier espoir

Le classement : 1. Jean-Paul Raymond (US Talence) les 18 km en 57’16", 2. Jean-Claude Ulbert (Guidon Sarladais) à 1’01", 3. Hervé Gourmelon (FC Oloron) à 1’14", 4. Jean-Claude Bagueste (FC Oloron) à 1’30", 5. Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) à 2’43", 6. Laurent Dumont (US Talence) à 3’29", 7. Dominique Eyquard (CC Marmande) à 4’19", 8. Bernard Estève (Pédale Faidherbe) à 4’24", 9. Bernard Galissaire (US Talence) à 5’14", 10. Denis Le Liard (FC Oloron) à 5’14", etc... Rudolph Mondory (La Teste) premier espoir.
Juniors : 1. Sébastien Mondory (La Teste) à 36’59", 2. Rahmoun (TS. Mourenx), 3. Pellier (La Teste) à 3’27", 4. Fantino (CC Marmande) à 4’31", 5. Sonson (Ste Livrade) à 4’50", etc...

1987 St

Pellier (3°), Sébastien Mondory lauréat et Rahmoun (2°) chez les juniors

NB : Christophe Deluche (UV Limousine) remporte le 1° titre en Limousin. Alain Lagrange (Tarbes) est champion des Pyrénées pour la deuxième fois alors qu’en Poitou-Charentes Yves Cardinal remporte son 14° titre (le dernier).
- Ulbert, Blangeois, Gourmelon et Estève ont évolué sur leur terre. Des terres périgourdines qui organisaient ce championnat régional pour la huitième fois, après Lalinde (1960), Coulounieix (1965), Saint-Barthélémy de Bussière (1972), Saint-Cybranet (1974), Abjat sur Bandiat (1977), Bussière-Badil (1979) et Sarlat (1985).

1989 le 11 décembre 1988 à Fumel (Organisation : VC Fumel)

BLANGEOIS PREMIÈRE

1985 sarlat 1

- Les pronostics généralement émis se sont avérés justes, sur le circuit Fumélois quelque peu roulant au gré de certains, mais il faut reconnaître que les meilleurs sur l’ensemble de la saison actuelle se sont bien vite emparés des rênes de la course pour ne plus la quitter. Seul le Talençais Raymond, cloué par la grippe aurait pu modifier cet ordre établi, tandis que l’on attendait mieux de son équipier Laurent Dumont, 7° et victime de trois incidents.
- Le podium de ce championnat sénior aura donc consacré la classe de trois valeureux garçons, mais aussi leur travail et leur sérieux qui en font de réels espoirs. Pour Hervé Gourmelon on sait qu’il sera professionnel en 1989. Quant à Bruno Blangeois et Dominique Eyquard, voilà deux garçons qui se situent aux dixième et onzième places du challenge national, avant la 3° épreuve, qui ont donc progressé d’une façon régulière et sûre our en arriver là. N’hésitant pas à sortir des frontières de leur comité pour rencontrer une autre opposition, ils en récoltent maintenant les fruits.
- Derrière le trio de pointe, la lutte fut chaude pour les places d’honneur avec le Périgourdin Jean-Claude Ulbert, se rapprochant un moment de la 3° place, avant de céder du terrain et d’être dépassé par un très bon Jean-Claude Bagueste, le routier Béarnais à qui la 4° place lui vaudra de disputer le championnat de France en Normandie. Comme l’an passé, le jeune Testerin Rudolph Mondory (6°) s’attribue le titre des espoirs. Chez les juniors Sébastien Mondory, le frère du précité s’assura une victoire confortable.
- Le cyclo-cross aquitain semble sur la voie du renouveau, avec ces différents espoirs et qu’il nous soit permis d’insister sur le plus sûr d’entre eux, Bruno Blangeois (notre photo), vingt deux ans, qui progresse chaque année, et dont les limites ne sont pas encore connues. Son objectif est de rentrer dans les dix meilleurs français du Challenge National et rentrer dans ce lot au Championnat de France, un honneur que son comité n’a pas connu depuis Pierre Bernet.
Le classement : 1. Bruno Blangeois (Trèfles Sportifs de Mourens), 2. Dominique Eyquard (CC Marmande), 3. Hervé Gourmelon (CA Créon), 4. Jean-Claude Bagueste (FC Oloron), 5. Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe), 6. Rudolph Mondory (AS Testerine), 7. Laurent Dumont (Talence), 8. Denis Le Liard (FC Oloron), 9. Didier Lagouarde (UC Orthez), 10. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), etc...
Espoirs : 1. Rudolph Mondory (AS Testerine), 2. Thierry Fantino (CC Marmande), 3. Thierry Sonson (Ste Livrade), etc...
Juniors : 1. Sébastien Mondory (AS Testerine), 2. T. Laborde (VC Salies), 3. D. Fantino (CC Marmande), etc...

NB : Christophe Deluche (UV Limousine) s’adjuge un 3° titre de champion du Limousin. Dans le comité des Pyrénées, le titre récompense un routier avec Daniel Amardeilh (US Montauban). En Poitou-Charentes, Miguel Albert (Cycle Poitevin) prend la succession d’Yves Cardinal.
- A Fumel les Périgourdins sont là et dommage que Blangeois ne soit plus des leurs. Gourmelon, Ulbert et Estève conservent leur place, dans le ventre mou du top dix.

Quelques pratiquants de cette époque : Christophe Dupouey (Bat. Joinville), Jean-Claude Bagueste (FC Oloron), Alain Lagrange (UA Vic), Didier Lagouarde (UC Orthez), Yves Cardinal (CA Civray), Bruno Blangeois (TS Mourens), Jean-Paul Raymond (US Talence), Miguel Albert (Cycle Poitevin), Gilles Sanders (Kas), Cyril Bonnand (Saint-Juéry), Régis Duros (VC Marciac), Eric Valèze (CC Montpon), Laurent Dumont (US Talence), Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe), Alain Cuisinaud (AC Bourganeuf), Francis Bourdin (Asptt La Rochelle), Xavier Charbonneau (SV Fontenay), B. Aigret (Pédale Jonzac), B. Thoreau (AS Saint-Junien), Thierry Turpaud (VS Chef Boutonne), Christophe Deluche (UV Limousine), Jean-François Morange (VC Neuvic), Sébastien Mondory (La Teste), Eric Granger (CA Créon), David Brulon (VC Châteauroux), Dominique Eyquard (CC Marmande), Guy Chassang (RO Moulins), Hervé Gourmelon CA Créon), Alain Sonson (Sainte-Livrade), A. Becaas (CC Béarnais), Bernard Estève (Pédale Faidherbe), Bernard Galissaire (Talence), Jean-Yves Potet (CA Civray), Alain Cessat (UC Brive), Denis Le Liard (FC Oloron), JL.Maumy (AC Creusoise), Pascal Peyramaure (VC Neuvic), René Princeau (Jarnac Sports), Jean-Mary Despert (Pédale Faidherbe), Bernard Bodin (CC Sarlat), Thierry Fantino (CC Marmande), Fabrice Grand (AC Rilhac-Rancon).

1990 le 17 décembre 1989 à Urdos (Organisation : FC. Oloron)

DEUXIÈME TITRE POUR BLANGEOIS

Le Liard Denis

- Denis Le Liard (notre photo) maître d’œuvre de cette organisation, postier de son état à Urdos, n’avait rien négligé pour que cette épreuve soit parfaite. Cinquième de la course, il s’était préparé et malgré la pression à subir il a su tout gérer pour tout coordonner.
- Circuit glissant, dénivelé de 100 mètres, un beau tracé au pied du Somport, voilà pour le cadre de ce championnat. D’entrée Bagueste prend la tête mais Blangeois surveille et prend la tête de course suivi par Eyquard et Dumont les deux challengers, tandis que Bagueste, Le Liard et Gourmelon perdent toute chance de gagner. Tandis que Blangeois est rejoint par Dumont, celui-ci cherche à le distancer. Eyquard suit à 15 secondes. Puis la suite de la course sera fatale pour Dumont repris puis lâché. Blangeois s’emploie ferme pour décramponner ce beau monde et on assiste à une deuxième course entre Eyquard et Dumont pour la 2° place. Terrible duel avec explication finale sur le macadam, où exténués Dumont parvient à ravir cette deuxième place tant convoitée.
Classement : 1. Bruno Blangeois (TS Mourens), 2. Laurent Dumont (Talence) à 12", 3. Dominique Eyquard (CC Marmande) à 26", 4. Jean-Claude Bagueste (FC Oloron) à 1’24", 5. Denis Le Liard (FC Oloron) à 3’25", 6. Hervé Gourmelon (Montpon) à 3’37", 7. Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe) à 4’18", 8. Lagouarde (UC Orthez) à 4’56", 9. Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe) à 6’17", 10. Jean-Mary Despert (Pédale Faidherbe) à 7’41", 11. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), etc...
Espoirs : 1. Bordenave (Orthez), 2. Rudolph Mondory (La Teste), 3. Barbeau (Villenave), etc...
Juniors : 1. Eric Valèze (CC Montpon), 2. Anton (RO. Mourenx), 3. Yvan Becaas (FC Oloron), etc...

URDOS

Podium des séniors à Urdos avec Dumont, Blangeois et Eyquard

NB : Et de trois pour Christophe Deluche (UV Limousine) de nouveau champion du Limousin. Dans les Pyrénées Sylvain Abadie (Toulouse Sprint-Saint-Lys Olympique) trois fois titré reprend son bien cinq ans après ce qui constitue un bon point. Miguel Albert (Cycle Poitevin) confirme en Poitou-Charentes avec un deuxième titre successif.
- Nos Périgourdins sont en bonne place. Certes Blangeois le Périgourdin est devenu Girondin, mais il est sorti des rangs de la Pédale Faidherbe. Gourmelon se place bien, Ulbert reste régulier, Raymond le Girondin qui est devenu Périgourdin se doit de rattraper sa suprématie alors que Despert et Estève conservent leur place dans le top dix.

Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross (Guyenne puis Aquitaine).
La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
- Championnats de 1958 à 1960.
- Championnats de 1961 à 1963.
- Championnats de 1964 à 1966.
- Le Championnat de France en 1966 à Labatut.
- Championnats de 1967 à 1969.
- Championnats de 1970 à 1972.
- Championnats de 1973-1975.
- Championnats de 1976 à 1978.
- Championnats de 1979 à 1981.
-
Cyclo-cross d’antan en Périgord
(Saint-Paul de Serre 1982).
-
Championnats de 1982 à 1984 (et championnats de France 83 à Salies).
-
Championnats de 1985 à 1987
.
-
Championnats 1991-1993.

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1988-1990 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]