IL Y A 50 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

15 au 21 avril 1969

sud ouest ter

L'équipe du Cyclo-Club Périgourdin au départ du Tour du Sud-Ouest (© Claude Hue)
De gauche à droite M. Chiapino le kiné, Labrousse, Sautier, Sauvignat, Hue et Démartin
En survêtement Yves Perpigna directeur sportif et Bernard Sautier mécanicien

- La première étape du Tour du Sud-Ouest a vu le succès de Pierre Masseys (CC Bordelais) à Biscarosse devant Hubert Arbès (Béarn) et Roger Démartin (Dordogne). Le lendemain à Biarritz Alain Bernard (Toulouse/Legnano) gagne à Biarritz et revêt le maillot de leader. La troisième étape couru sur deux secteurs a vu le succès de Roger Saladié (Peugeot) à Orthez et Marcel Gaffajoli (Toulouse) à Pau, là où Jean-Pierre Parenteau devient leader. La victoire de Joseph Kerner chez lui à Toulouse puis de Michel Lescure (Toulouse/Legnano) à Villeneuve ne changeront pas la tête du classement. Mieux Parenteau accentuera son avance et ce n’est pas le succès du Suédois Jupp Riffel à Bordeaux qui changera les choses. Victoire du Charentais devant le Roumain Constantin Grigoire à 16 secondes, 3° Bernard Lalanne (Toulouse 2), puis viennent l’Espagnol Manuel Santestiban et le Yougoslave Laslo Palvik 5°.

Masseys T SO

Succès de Masseys à Biscarosse (Tour du Sud-Ouest)

Le Coux

Maurice Laforest avec le speaker Jean Tamain au Coux

- Maurice Laforest (Royan) dans un sprint étincelant remporte le prix du Coux et Bigaroque et la coupe Primagaz offerte par M. Vignal. Derrière le coureur arrivent dans l’ordre Roger Darrigade, Mazet, Claude Mazeaud, Ben Brahim, Perrotin, Zannier, Christian Leduc, Cuch et Beuffeuil.
- Le 31° Bordeaux-Saintes aura été marqué par des conditions climatiques désastreuses qui rendirent la course très éprouvante et favorisèrent la victoire du plus résistant, le solide Italien Renato Rossetto, vainqueur au sprint de deux adversaires assez éprouvés : le charentais François et le Saujonnais Jaguenaud. Quant au favori, le Nersacais de l’équipe de France olympique, Jean-Pierre Parenteau, il aurait pu tenir certainement la dragée haute à l’Italien s’il n’avait été victime de deux crevaisons qui le contraignirent à deux courses poursuites d’une vingtaine de kilomètres.
- C’est à Agen sur le circuit du Gravier que s’est déroulé l’éliminatoire du kilomètre d’Aquitaine. Kilomètre régional remporté par Loïck Chalmé (Bordeaux), devant Bruat (Bordeaux), Cosani (Agen), Breulaud (Villeneuve) et Fébvre (Agen).
- En Limousin la même épreuve courue à Bussière Poitevine est revenue au Briviste Jean-Pierre Borderie, qui devance Jamet (UVL) et Savary (CRCL). A Toulouse et pour le comité des Pyrénées, victoire de Mailhe (Toulouse), devant Roux (Castelsarrasin) et Sentenac.
- Et comme d’habitude voici d’autres résultats de cette 16° semaine avec Beuffeuil (Saujon) au Guâ, de Valentin (Royan) à Richemont, de Jean-Pierre Maccali (Villeneuve) à La Réole, de Robert Bideau (Lussac) à Ruffec, de Jean Corblin (Biarritz) à Saint-Vincent de Tyrosse et de Daniel Tremblier (Saintes) à Gensac-La Pallue.

ÉCHOS DE DORDOGNE

Laval Lucien

- Lucien Laval (en médaillon) ancien coureur du Tour de France est décédé subitement à l’âge de 66 ans. Vélociste près du pont des fainéants à Périgueux, il venait de prendre sa retraite. Ancien membre de l’équipe Fontan au Tour de France, il avait couru celui de 1928 avec Mouveroux de Piègut et Calmette de Montpon. Dirigeant du Cyclo-Club Périgourdin, il a été inhumé en présence d’une grande foule et de ses amis cyclistes. (voir sur ce lien)
- Escoire (organisation CC Périgourdin) : 1. Pierre Tardy (UC Nontron), 2. Alain Buffière (Pédale Nontron), 3. Christian Rufet (Bègles), 4. Christian Bertin (Brive), 5. Alain Zoccola (Lalinde), 6. Claude Daubisse (Périgueux), 7. Strugeon, 8. Cossec, 9. Jean-Serge Calmette (tous CCP), 10. Jean-Claude Ulbert (CC Sarlat) etc...

 Sud ouest bis

- L’équipe Périgourdine composée de Sauvignat, Labrousse, Hue, Démartin et Sautier a effectué une belle prestation lors du Tour du Sud-Ouest. Leur mission était d’être présents aux points chauds. Accablés par la malchance, ils n’ont pu terminer dans les cinq premières équipes. Roger Démartin a fini 3° à Biscarosse, Sauvignat 7°, Hue et Sautier 11° ex-aequo. Ainsi le CC. Périgourdin était déjà à la 3° place du classement général. Mais deux jours après, la formation était en déroute avec le matin la crevaison de Démartin, attendu par Sautier et Labrousse. Après 110 km de chasse, nos trois larrons ne purent revenir devant alors que Hue (7°) et Sauvignat (11°) limitaient les dégâts. L’après-midi la série noire continuait avec la lourde chute de Hue et Sauvignat à 10 km de Pau. Ils terminèrent l’étape ensanglantés et ils se sont fait recoudre toutes les plaies dans les bras et cuir chevelu. Mais Claude Hue reçut ce jour-là dans la cité Béarnaise le maillot du plus combatif. Entre Vic Bigorre et Toulouse, c’est Raymond Labrousse qui se déchainait, mettant en difficulté Parenteau et décrochant à son tour le maillot du plus combatif et la deuxième du GP de la Montagne. Tête et bras endoloris, Hue et Sauvignat ont terminé avec le peloton. Le dernier jour du Tour sera pour Sautier et Démartin qui dans un baroud d’honneur ont manqué de peu de remporter la dernière étape. Un merci au masseur Chiappino qui a su créer au sein de l’équipe un climat de confiance et de sympathie.

Sud ouest 4

Tour du Sud-Ouest (© Claude Hue)

VÉLO DORDOGNE - 1969/16° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/