21 juin 2019

MUSSIDAN : HISTOIRE DE SON CYCLISME (44° partie) 1999

page de gardeQUAND LES EQUIPES NATIONALES
FONT VIVRE LES COURSES LOCALES

- 1999 c'est l'année noire, avec l'affaire Festina qui commence à nous déstabiliser. Festina c'est comme dans un tremblement de terre. Après le séisme, il y a souvent le raz de marée qui suit, et dans ce domaine nous sommes en phase pour boire un gros bouillon. Après la lutte contre le dopage, voilà la lutte contre les ententes illicites. Daniel Baal et son exécutif se sont mis en tête de faire la guerre aux mafias et de ne plus payer les primes aux coureurs sur la ligne, mais en différé, par le bais des comités régionaux. Cette disposition commencée l'an passée prend du plomb dans l'aile et reste un sujet à polémiques. Celui des maffias (qui ont toujours existé) et celui des participants à nos épreuves qui n'apprécient pas les nouvelles dispositions, sans parler des organisateurs qui voient leurs courses se dépeupler. Les courses enregistreront de ce fait un recul avec 143 épreuves. Où sont les 311 courses des années 1983 ? C'est comme ça. Qui sème le vent, récolte la tempête …!

1999 Saint-André de Double

Départ du Prix de Saint-André de Double en 1999

- Au Racing on ne compte plus que trois coureurs mais douze dirigeants, soit quinze licenciés. C'est un mieux certes, mais c'est une misère que celle de ne pouvoir compter sur du sang neuf. La saga des Hispiwack est terminée et le Racing s'affiche avec Barrat, Melchior et Gazeaux, point final. Les courses du printemps sont toujours oubliées. Même Grignols ne renouvelle pas son bail avec nos couleurs. Il reste l'incontournable épreuve de Saint-Médard, la nocturne des champions, les estivales avec Saint-André, Saint-Etienne, Issac et Beaupouyet, puis celles de fin de saison avec le comice de Mussidan et Saint-Michel de Double. Tous comptes faits, le club s'en sort bien car dans les autres sociétés le déclin prend l'allure d'une véritable Bérézina.

1999 Mussidan nocturne

Reimherr, Chouffe et Lesniewski tiercé de la nocturne de Mussidan

- Après Didier Virvaleix en 1990, le polonais Lesniewski l'an passé, ce n'est pas un néo-pro qui s'impose mais un futur pro qui l'emporte à Mussidan. Alexandre Chouffe du CM. Aubervilliers franchit la ligne d'arrivée à l'heure du feu d'artifice de ce 14 juillet. Et c'est quelques minutes plus tard, le 15 juillet que son contrat pro deviendra effectif au sein du groupe "Big Mat Auber 93", groupe dirigé par Stéphane Javalet. Chouffe a fait la course en tête avec Stéphane Reimherr, le coureur du Cyclo-Club Périgourdin en état de grâce depuis ce début de saison. La course s'est déroulée à un rythme échevelé et les trente huit coureurs ont été dispersés au fil des tours. A 46,967 km/h de moyenne, l'allure a été sévère et on se demande jusqu'où les coureurs vont aller pour améliorer les performances qui nous laissent avec de nombreuses interrogations ?

1999 Saint-Etienne Puycorbier

Départ du Prix de Saint-Etienne de Puycorbier en 1999

- La saison se termine par l'assemblée du comité de Dordogne à Montpon. La crise couve, la cohésion n'existe plus, les coureurs ont changé radicalement d'attitude. Ils ne font plus une saison complète, car ils ne veulent plus se retrouver dans les séries supérieures où la lutte est très difficile et l'éthique très compromise. Il est vrai que le système des montées se fait aux points, comme le tennis et son classement ATP. Désormais toutes les épreuves ont un barème de points, ce qui permet à chacun de compter ses points et de s'arrêter au moment où le capital obtenu risque de dépasser le seuil d'une probabilité de montée. C'est donc une nouvelle donne qui se profile et une perspective pour l'année 2000 qui risque de devenir périlleuse et précaire pour les organisateurs qui cherchent les coureurs pour honorer les épreuves.
- Le 23 octobre, les trois clubs de Périgueux (Pédale Faidherbe, Club Athlétique Périgourdin et Cyclo-Club Périgourdin) se réunissent. J'assiste aux débats qui se clôturent par une fusion des trois assos.

1999 Mussidan comice

Prix du Comice à Mussidan, à l'ombre du clocher

- Quelques jours après c'est l'an 2000. L'assemblée générale de cette saison 1999 se déroule au palais des congrès à Périgueux. Honoré du Mérite Abadie en 98, le Cyclo-Club Périgourdin termine cette saison à le 2° place de ce challenge qui constitue la photographie fiable des valeurs des clubs sous toutes ses formes (licenciés, organisations, encadrement, école de cyclisme, victoires, etc …). Toutes les données sont transformées en points. Au seuil du millénium et avec les futures forces qui vont se joindre sous sa bannière, le Cyclo possède semble t-il de beaux jours devant lui ...

LES COURSES DU RCM EN 1999

A Saint-Médard de Mussidan (13 juin).
1° Jean-Claude Daragnès (ASPTT. Périgueux), 2° Jean-Claude Delage (Pellegrue), 3° Guionie (GC. Bergerac), 4° Fernand Lajo (US. Bouscat), 5° Moncé (Mérignac), 6° Nato (Mérignac), 7° Arquey Thierry (GC. Bergerac), 8° Blangeois (CA. Périgueux), 9° Bergegère (CC. Marmande), 10° Melchior (RC. Mussidan).
Nocturne des Champions à Mussidan (14 juillet).
1° Alexandre Chouffe (CM. Aubervilliers), 2° Reimherr (CC. Périgueux), 3° Lesniewski (CM. Aubervilliers), 4° Lorgeou (CM. Aubervilliers), 5° Saunders (Vendée U), 6° Auger (VC. Roubaix), 7° Grecchi (US. Montauban), 8° Marié (23 la Creuse), 9° Péré (Cahors), 10° Peyencet (CA. Périgueux).
Prix de Saint-André de Double (17 juillet).
1° Stéphane Valade (EC. Foyenne), 2° Estay (GC. Bergerac), 3° Courbalay Nicolas (JS. Astérienne), 4° Grossoleil (GC. Bergerac), 5° Daniel Dutertre (VC. Arédien), 6° Châteauraynaud (CC. Périgueux), 7° Brémand (CCP. Nontron), 8° Stéphane Dutertre (CCP. Nontron), 9° Dupin (Tonneins), 10° Courbalay Julien (JS. Astérienne).

1999 Saint-Etienne

Laurent Dumont vainqueur à Saint-Etienne de Puycorbier

A Saint-Etienne de Puycorbier (25 juillet).
1° Laurent Dumont (AVC. Libourne), 2° Gaillard (VC Tulle), 3° Rabouy (SC. Caudrot), 4° Caillau (US. Brédoise), 5° Batby (SC. Chemin Long), 6° Anglade (GC. Bergerac), 7° Levesque (AVC. Libourne), 8° Godfroid (CC. Périgueux), 9° Latreuille (Talence), 10° Grendène (EC. Lac Vert).
Prix des fêtes de Beaupouyet (1° août).
1° Ludovic Guionie (GC. Bergerac), 2° Sébastien Darrin (CA. Périgueux), 3° Salban (VC. Nérac), 4° Pradelou (CC. Périgueux), 5° Decima (GC. Bergerac), 6° Lévêque (AC. Uzerche), 7° Fournier (PSF. Niort), 8° Vouillat (Pédale Faidherbe), 9° Meynard (EVCC. Bergerac), 10° Beden (EVCC. Bergerac).
Prix des fêtes de Issac (16 août).
1° Julien Courbalay (JS. Astérienne), 2° Melchior (RC. Mussidan), 3° Nicolas Courbalay (JS. Astérienne), 4° Loubriat (GC. Bergerac), 5° Valade S. (EC. Foyenne), 6° Dellatorre (Roquebrune), 7° Saunier (GC. Bergerac), 8° Delayre (VC. Monpazier), 9° Barret (GC. Bergerac), 10° Robert (Jonzac).

1999 Mussidan comice de sept

Nicolas Naïbo vainqueur du prix du comice de Mussidan

Prix du Comice de Mussidan (19 septembre).
1° Nicolas Naïbo (Guidon Saint-Martinois), 2° Doumenge (SC. Périgord), 3° Marchioro (EC. Foyenne), 4° Caillaud (CC. Périgueux), 5° Darrin Sébastien (CA. Périgueux), 6° Barret (GC. Bergerac), 7° Chataing (EC. Foyenne), 8° Valade Eric (EC. Foyenne), 9° Bleys (CA. Castelsarrasin), 10° Bodin (Lalinde).
A Saint-Michel de Double (3 octobre).
1° Laurent Brignoli (VC. Bruilhois), 2° Gaillard (UC. Corrèze), 3° Chataing (EC. Foyenne), 4° Barret (GC. Bergerac), 5° Deltreuil (Villenave), 6° Lacourt (Agen), 7° Batby (Mérignac), 8° Filhol (Fumel), 9° Correia (Fumel), 10° Vergnes (Bretenoux).

VELO DORDOGNE - LE RC MUSSIDAN 1999 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et
http://velodordogne.canalblog.com/.
Le Racing-Club de Mussidan en 2000.

Posté par Bernard PECCABIN à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]