Lafagne Michel 2

L’ADIEU AU VIEUX LION

- "Vélo-Dordogne" a pris connaissance de cette triste nouvelle sur le journal Sud-Ouest de ce jour. Michel Lafagne, surnommé par certains "le vieux lion", est décédé dans la soirée de jeudi dans sa 79° année. Ils sont nombreux ceux qui ont connu ce redoutable coureur au cours des années 80-90. Il est vrai qu’il avait fait voir à plus d’un jeune, sa roue arrière de vélo. Car c’est à un âge avancé qu’il a conquis de nombreuses places dans les pelotons locaux. Certes il n’a pas appartenu à l’élite régionale, mais disons qu’il est connu comme un grand parmi les petits.
- Ancien coureur de la FSGT, Lafagne (notre photo ci-contre lors de sa victoire à Calès en 1991) avait été un des fondateurs du Guidon Périgourdin. Après l’avoir quitté, il porta notamment les couleurs du Cyclo-Club Nontronnais du président Trioux, toujours sous la férule de la FSGT. Certainement qu’il a obtenu dans cette première carrière cycliste de nombreux lauriers, mais "Vélo Dordogne" ne peut en parler faute de documentation sur les affinitaires... Licencié en 1987 en FFC, il a débuté sa carrière dans cette Fédération au sein de la Pédale Faidherbe puis de l’UC Montpon. Michel Lafagne a couru surtout en raison de son âge dans les catégories subalternes et notamment chez les cyclo-sportifs et les vétérans. "Vélo-Dordogne" ne connait pas tous les contours de la carrière de ce cheminot si ce n’est, quelques succès obtenus à Neuvic, Périgueux le Toulon, Cadaujac, Ribérac Trinité, La Chapelle-Faucher, Faye, Saint-Victor, Chamiers, Nocturne de Ribérac et Cherveix-Cubas en 1987, ce qui n’est déjà pas mal... En 1988 il gagne à Saint-Martial de Viveyrols, puis encore au Toulon et lors de la nocturne de Mareuil (1989). En 1990 un bouquet à Bergerac-Naillac, puis encore au Toulon, à Calès et à Tocane en 1991. Il est encore fleurit en 92 à Vanxains puis en 93 au Gour de l’Arche. En 1994 alors âgé de 54 ans, il rentre victorieux de la nocturne de Mareuil. Mais ces quelques succès ne représentent qu’une infime partie de son palmarès auquel s’y ajoutent de nombreuses places d’honneur. De plus, il affectionnait les circuits locaux et notamment ceux du Toulon, de Chamiers et du Gour de l’Arche où il retrouvait bien souvent ses amis cheminots venus l’encourager.

1_20100507_174718[1]

Vainqueur en 1993 au Gour de l'Arche sous les couleurs de l'UC Montpon

- Sa deuxième passion, c’était la chasse à la palombe pour laquelle il s’adonnait  avec ses amis du Toulon, du côté de Saint-Front d’Alemps. Cette fois, il ne verra pas la migration des oiseaux bleus passée. Le destin en a voulu autrement, puisque c’est lui qui est parti pour toujours... Alors les jeunes d’antan n’entendront plus le vieux lion rugir, comme ils aimaient dire en plaisantant. Cette saloperie de maladie est parvenue à le terrasser en cette journée d’octobre. Mais sa mémoire, son esprit combatif, sa soif de vaincre resteront gravé longtemps dans les esprits. Bon voyage Michel et merci pour ton exemple, pour ce que tu nous as démontré : "le fait qu’il n’y avait pas d’âge pour rester un cycliste actif et vainqueur".
- A toute sa famille, "Dordogne cycliste" présente ses sincères condoléances. Ses obsèques se dérouleront lundi 14 octobre à 14h00 au crématorium de Notre-Dame de Sanilhac.

VÉLO DORDOGNE – MICHEL LAFAGNE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/