14 janvier 2020

ANIMATEURS DE COURSES (2)

- Revoir la publication précédente.
- Cette nouvelle rubrique est destinée à nous souvenir de tous ceux qui ont tenu le micro à un moment de leur vie, ceci dans les grandes comme dans les petites épreuves. L’animateur, constitue le personnage central dans une organisation, car sans lui, ce serait comme si les coureurs couraient à huis clos. D’ailleurs les speakers ont une histoire, puisqu’autrefois ce sont eux qui collectaient les primes grâce à leur verve, et qui faisaient monter les enchères d’une épreuve à l’autre.
- Aujourd’hui, les animateurs sont toujours aussi précieux, mais le manque de public a détourné sans doute leur fonction principale. Les organisateurs se sont mis dès lors à l’œuvre, pour ramasser les primes, autres temps, autres époques, autres mœurs...
- Dans les séries présentées, vous verrez des animateurs de notre Périgord, mais aussi des animateurs d’ailleurs venus commenter dans notre Périgord et enfin des animateurs bénévoles.
- Certains animateurs se sont taillés une solide réputation, certains tiennent le micro depuis des lustres, si bien que vous verrez à plusieurs reprises les plus anciens et tout d’abord les clichés de leurs de leurs débuts et ceci jusqu’à nos jours... Bien évidemment certains d’entre eux ne sont plus de notre monde, mais ils nous laissent en tout cas de merveilleux souvenirs et une empreinte inaltérable sur ce passé comme sur ce présent.

speakers 1

ANIMATEURS DE DORDOGNE ET DE NOS COURSES DE DORDOGNE

(entre parenthèses les dates des clichés)

- Maurice Jouault (1982) : D’origine Bretonne, a débuté sa grande carrière en 1961. Il a animé les Tours Méditerranéen, de Corse, Paris-Nice, Circuit de l’Aulne, Jours de Dunkerque, Etoile de Bessèges, Tour du Vaucluse, Tour de l’Aude, Championnat de France, Critérium des As, Gênes-Nice, Route de France et de nombreux critériums. Se disait "l’As des speakers et le speaker des As". A appartenu à plusieurs clubs mais a terminé sa carrière dans celui qui a été le plus cher, le Cyclo-Club Lindois où il a été un très bon coureur dans les années 50. (décédé de nos jours)
-  Guy Bannes (1969) : Il avait ses attaches à Pomerol et appartenait à l’AVC Libournais. A commenté de nombreux Tours cyclistes régionaux (Nivernais, Bordelais, Sud-Ouest, Lot, Yonne, etc...) et des critériums pros (Saint-Claud, Chasseneuil, Bordeaux), des classiques (Bordeaux-Périgueux, Bordeaux-Arcachon, Trophée Peugeot) tout comme des Championnats régionaux. Très ancré dans le Bordelais, il a pratiquement officié sur toutes les épreuves sur route de sa région et en Dordogne dans la vallée de l’Isle, ceci depuis ses débuts en 1955. (décédé de nos jours)
- Gilbert Cuménal (1971) : Lui aussi a officié sur de nombreuses épreuves mais principalement en Dordogne. Licencié au Cyclo-Club Périgourdin, il était le speaker d’un club qui organisait plus de 100 épreuves par saison. Début en 1961, il a animé le championnat de France SNCF, des championnats régionaux sur route et pratiquement depuis ses débuts la majeure partie des courses des comités des fêtes de notre Périgord. (décédé de nos jours)
- Jean Tamain (1968) : Originaire de Troche en Corrèze, il a commencé en 1955 pour devenir un speaker de très grande notoriété. Participait à toutes les grandes épreuves les plus primées, mais a animé des Mondiaux, des Championnats de France, des semaines fédérales et plus de 1200 critériums et grands prix internationaux. Présent au Tour du Limousin, au Bol d’Or des Monédières (plus de 100 000 spectateurs), on l’a vu à Château-Chinon, Aix en Provence, Haut-Languedoc, Bordeaux-Saintes tout comme dans les grands cyclo-cross. Né en 1927, il était licencié à l’UC Brive. (décédé de nos jours)

speakers 2

- Jean-Louis Gauthier (1971) : Encore un grand du micro et sans doute le dernier des mohicans qui mérite ce titre. Déjà à 21 ans (comme l’indique cette photo), Jean-Louis Gauthier ancien coureur du Cyclo-Club de Belvès, se retrouvait sur les podiums pour assurer les commentaires. Avec plus de quarante années d’activités, il collectionne sans doute la plus grande carte de visite d’autant plus qu’il est le seul à se situer dans le haut de gamme dans le Grand Sud-Ouest, avec une diction remarquable, un timbre de voix clair et agréable à écouter et une connaissance parfaite des pelotons. On reparlera de lui dans d’autres publications...
- Jean Malgouyat (1973) : C’était l’animateur du Pays Sarladais. Président du Guidon Sarladais, il a été l’animateur local auquel on était très attaché. (décédé de nos jours)
- Jean Solacroup (1980) : Originaire de Villeneuve sur Lot, il est venu parfois sur les épreuves de Dordogne. Né en 1929, ses débuts datent de 1958 avec de grandes références dans le Lot et Garonne, le Fumélois et le Rouergue. (décédé de nos jours)
- Bernard Sautier (1980) : Disons qu’il a officié surtout pour rendre service au cyclisme. D’abord au Cyclo-Club Périgourdin qui avait un calendrier démentiel, puis au RC Mussidan et enfin à la Pédale Faidherbe. Ce n’était pas un pro, il amusait souvent le public et ne se prenait pas au sérieux. Mais c’était un amoureux du vélo... (décédé de nos jours)
- Guy Laval (1980) : Il venait du Pays Foyen et a animé les courses du Sud de la Dordogne. Est venu à plusieurs occasions en Dordogne pour remplacer les titulaires pris sur d’autres épreuves. Très gentil, il se classe parmi les speakers locaux qui ont fait ça plus pour rendre service et par passion, que par professionnalisme. (décédé de nos jours)
- Jean Antoniazzi (1997) : C’était un speaker du Bergeracois qui avait un excellent timbre de voix. Très agréable à écouter, se classe lui aussi parmi les speakers locaux d’une époque riche mais révolue.
- Pierre Sicaud (1989) : Il venait de la région de Prigonrieux où il avait ses attaches familiales. Est devenu un grand speaker, très respecté, qui a baroudé sur de nombreuses courses de grande notoriété. C’était un vrai pro du micro, sérieux et très appliqué. Atteint par la maladie, il a abandonné la petite reine pour se consacrer à de bonnes causes et à sa ville de résidence dont il est devenu le maire.
- Jean-Michel Démortier (1984) : Ce speaker de Margueron a lui aussi marqué cette époque des années 70/80 où il y avait pléthore d’épreuves. A officié à maintes reprises dans les courses de l’Etoile Cycliste Foyenne organisées dans le département de la Dordogne.
- Marc Thomas (1983) : Originaire de Coutures (24), il était d’abord facteur à Verteillac, puis secrétaire au club cycliste à Ribérac. Speaker régional, il a marqué lui aussi les courses du Ribéracois comme celle du Verteillacois à sa manière et avec une verve qu’on n’oublie pas. On ne se quittait jamais avec Marc Thomas, sans boire l’apéritif de l’amitié. Souvenirs, souvenirs... (décédé de nos jours)

RÉTRO VÉLO DORDOGNE – ANIMATEURS 2 © BERNARD PECCABIN
Réédition d’articles parus sur le blog la Dordogne Cycliste à suivre)

Posté par Bernard PECCABIN à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]