18 janvier 2020

ANIMATEURS DE COURSES (4)

ANIMATEURS DE DORDOGNE ET DE NOS COURSES DE DORDOGNE.
(entre parenthèses les dates des prises de vue de chacun des speakers)

- Relire la publication précédente sur les speakers

- Sur cette publication, on a essayé de regrouper les speakers "maison". C'est-à-dire ceux qui durant très longtemps ont animé une épreuve particulière, soit les épreuves d’un club. Nous continuons avec une nouvelle série sur laquelle on retrouve :

animateurs 2


Serge AUGIERAS (1983) : président et animateur du Racing-Club Mussidanais
Serge SALLES (1989) :
fondateur du Tour de la Dordogne et speaker des épreuves de l’ASPTT Périgueux.
Jean-Jacques LASSARRADE (1995) :
Originaire de Sainte-Livrade, préside les destinées du club et commente le Circuit de la Fraise.
Pierre LAJARTHE (1998) :
à l’origine speaker du Cyclo-Club Périgourdin, anime depuis le manque chronique de licenciés du micro, quelques autres épreuves en Dordogne.
Henri GOULY (1982) :
ancien speaker de la Jeunesse Sportive Astérienne (1984/2000) et de ses nombreuses épreuves.
Daniel MANGEAS (1983) :
tout le monde connaît ce Normand qui animait les épreuves de la Société du Tour. Il est venu un temps à la nocturne de Mussidan et lors de quelques critériums pros en Dordogne.
Christian JOUAULT :
fils de Maurice, a officié dans les années 1995 à l’occasion des épreuves du CC Lindois, club où il était licencié.
RAPPEL : l’année qui suit le nom de chacun des animateurs ci-dessus, est celle de la prise du cliché publié en haut de page.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE – ANIMATEURS 4 © BERNARD PECCABIN
Réédition d’articles parus sur le blog la Dordogne Cycliste (à suivre)

Posté par Bernard PECCABIN à 14:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


VALENTIN HUOT (Saison 1954)

QUATRIEME SAISON CYCLISTE EN 1954.

- Cette saison 1954 révèle Valentin Huot qui obtient de nombreux lauriers notamment en remportant la classique Paris-Limoges. Un haut fait d’arme pour le Périgourdin qui gagne dans la capitale de son comité, la Dordogne faisant parti à l’époque du comité du Limousin. Puis ce fut de nombreux succès et son passage chez les indépendants (équipe Terrot) juste avant la porte des professionnels, qui lui donne des ailes. Mieux encore, quatre ans après sa première licence, il est déjà retenu au sein d’une équipe régionale pour le Tour de France....
- Revenir à l’article précédent cliquez ici. (saison 1953)

1954 Cenon

Vainqueur à Cenon (33)

L'équipe TERROT en 1954

 Roger Rondeaux (Paris), Adolphe Delleda (Lons le Saulnier), Lucien Teisseire (Cagnes), Tino Sabbadini (Libos), Jean Malléjac (Landerneau), André Lesca (Agen), Valentin Huot (Bergerac), Jean Robic (Paris), Nello Laurédi (Valauris), Antonin Rolland (Villefranche sur Saône), Marcel Dusseault (Châteauroux), Ab el-Kader Zaaf (Blida), Roger Provost (Nantes), Ahmed Kébaïli (Blida), Angello Colinelli (Villeurbane), Georges Gay (Saint-Céré), Ferdinand Devèze (Clermont-Ferrand), Roger Chaussabel (Saint-Just), Robert Ducard (Centre-Ouest), André Trémaudan (Bruz), Roger Dambrune (Speenbecque), René Ostertag (Besançon), André Dufraisse (Limoges), Jean de Gribaldy (Besançon), Jean Objanian (Marseille), Gaston Plaud (Bourges), Louis Gillet (La Chapelle Neuve), Charles Conficoni (Villeurbane), Marcel Ernzer (Luxembpurg), Rondele (Belgique), Maurice Neyt (Belgique), Jean Schmidt (Luxembourg), Hilaire Couvreur (Belgique), Marcel Demulder (Belgique), André Rosseel (Belgique),  Roger Wyckstandt (Belgique), Omer Maeckevelt (Belgique), Paul Taildeman (Belgique).
MAGNAT-DEBON : sur le plan régional, 80 coureurs et l'équipe professionnelle qui comprend :
Bianco Jacques (Fumel), Jean Dotto (Cabasse), Adolphe Pezzuli (Saint-Cyr), Charly Gaul (Luxembourg), Armand Darnauguilhem (Belvès).

 7 mars 1954 - Course de classement à Bergerac.
1. Valentin Huot (CC. Bergerac), 2. Segonzat à 1' 23", 3. Mora à 1' 45", 4. Loiseau à 2' 55", 5. Inizan, 6. Bronzoff, 7. Capitanio, 8. Linarès.
14 mars 1954 - Course de classement à Bergerac.
1. Armand Darnauguilhem (CC. Bergerac), 2. Capitanio, 3. Valentin Huot, 4. Loiseau, 5. Vergne, 6. Mora, 7. Rigaudie, 8. Inizan, 9. Vergez, 10. Bronzoff.
21 mars 1954 - Course de classement à Bergerac.
1. Valentin Huot, 2. Darnauguilhem, 3. Capitanio, 4. Rigaudie, 5. Loiseau
18 au 25 avril - sélectionné au Tour de Tunisie.
25 avril 1954 - La Rochelle-Angoulême.
1. Valentin Huot (CC. Bergerac) sur cycle Terrot pneus Hutchinson, les 175 kms en 4h37', 2. Cigano (Bordeaux), 3. Di Caro (Marseille), 4. Nauleau (VC. Yonnais), 5. Dupré A; (Bordeaux), 6. Darodes J. (Niort), 7. Osberg (Pellegrue), 8. P. Rinco (Bordeaux) à 30", 9. Félix Bermudez (Montauban), 10. Barrière (Fumel), 11.J. Rinco (Bordeaux), 12. M. Brun (Ribérac) à 15", etc ….
"Darrodes, Bidart, puis Allory, Pallu et Osberg, sont les premiers à tenter l'aventure. Mais la course étant nerveuse tout revient dans l'ordre bien que Dupré, Bertrand et Urbaniak à leur tour prennent la poudre d'escampette. Mérino et Bermudez repartent après un regroupement du peloton alors que Bouvet et Di Caro chassent dur. Bouvet et Guittard démarrent. Derrière, Moujica fait les primes du peloton. Bertrand, Mérino et Allory rejoignent Guittard et Bouvet. Puis Allory se détache pendant que Huot se montre en tête du peloton et empoche la prime. A Hiersac, dix hommes se détachent auxquels Huot Osberg, puis Cigano et Darodes viennent grossir les rangs. Après Châteauneuf il y a encore Félix Bermudez, Cigano, Di Caro, Darodes, Huot, Nauleau, Barrière, les deux Rinco, Osberg et Michel Brun. Bermudez fait le forcing, Cigano contre, mais Huot qui était le plus frais et le plus économe surgit quand il faut, distance les deux hommes et triomphe comme d'habitude, …. en solitaire !"

1954 Paris Limoges en tête

En tête dans Paris-Limoges

Tour Alsace-Lorraine
1. Valentin Huot (CC. Bergerac) sur cycle Terrot pneus Hutchinson lors de la 2° étape.
4 mai 1954 - GP des fêtes de Saint-Georges à Périgueux
1. Jean-Marie Cieleska (VC. Bourges), les 150 kms en 3h 55', 2. Kervasse (Pédale Faidherbe) à deux longueurs, 3. Valentin Huot (Bergerac) à 27", 4. Durand (Agen) à 2' 10" 5. Montagut (Nontron), 6. Hostandie (Agen), 7. Bermudez (Limoux), 8. Prouzet (Libos), 9. Suire (Poitiers), 10. Darode (Niort), 11. Monguille (Bègles), 12. Macorig (Agen), 13. Brun (Ribérac).
10 mai - La Rochette (16).
1. Valentin Huot, les 125 kms en 3h 17', 2. Bidart (Arcachon), 3. Aubry (Libourne), 4. Urbaniack (UCAPA),5. Martinez (Cahors), 6. Pras (UCAPA), 7. Mesnard (UCAPA), 8. Allory (UCAPA), 9. Valade (Matha), 10 Hérissé (Cahors).
21 mai 1954 à Saint-Léon sur l'Isle.
1. Valentin Huot (CC. Bergerac), 2. Jouault (Lalinde) à 10", 3. Barquéro (Mussidan) à 20", 4. Walryck (Périgueux) à 50", 5. Gourmelon (Mussidan) 6. Bouteaud (Limoges), 7. Schoké (Périgueux), 8. Gouraud (Libourne), 9. Ottaglia (Pellegrue), 10. Zaccaron (Lalinde).
26 mai 1954 - Grand Prix de la ville de Niort.
1. Valentin Huot (CC. Bergeracois) les 83 kms en 2h 04' 14" sur cycle Terrot, 2. Berton (Bordeaux), 3. Gadras (Bordeaux), 4. Pallu (Verdilles), 5. Brun (Génève), 6. Fayon (Nevers), 7. Bermudez (Montauban), 8. Piet (Paris), 9. Bertrand (Coutras), 10. Rumeau (Bressuire).
13 juin 1954 - 3° Critérium international de Cenon.
1. Valentin Huot (CC. Bergeracois) les 85 kms en 2h 14' 47" sur cycle Terrot, 2. Perrin à 3'37", 3. Jean Forestier m.tps, 4. Jacques Anquetil 4' 44", 5. Prouzet, 6. Rémy, 7. Montéro, 8. Varnajo à 5' 12", 9. Gadras, 10. Celebrosky, 11. Mouguille, 12. Kébayli, 13. Barrière, 14. Messina, 15. Dupont, etc ….
- "C'est sous la pluie et avec un retard de une heure et demi que le départ fut donné. Le train de Paris était bloqué sous le tunnel de Lormont où se trouvait Ockers qui ne pouvait se présenter au départ. Dès le 3° tour Huot part seul et prend 10 à 15" à chaque passage jusqu'au 10° tour. Tout le monde attend la défaillance du bergeracois. Kébaili, Varnajo, Forestier, Settino Perrin se lancent à la poursuite de Huot. Le speaker Berthozat fait tomber les primes pour mieux rythmer la course et favoriser le retour des échappées sur Huot. Au contraire, Huot augmente son avance. Il montre "aux grands" comment on souffre, comment on se bat et comment on gagne avec panache. L'équipe du Sud Ouest du Tour doit trouver en lui un coureur complet, capable de faire des étincelles, formation où Perrin doit avoir également sa place. Huot remporte l'épreuve avec plus de trois minutes d'avance. Il est vraiment un phénomène, le roi de l'échappée solitaire."

1954 Paris Limoges

Vainqueur de Paris-Limoges

20 juin 1954 - XXXIII° Paris-Limoges.
1 Valentin Huot (CC. Bergeracois) les 381 kms en 10h 44' 50" sur cycle Terrot, pneus Hutchinson, moyenne 35,451 km/h, 2. Van-Geneugden (Belgique) à 2' 30", 3. Sabbadini (VC. Libos), 4. Gay (Toulouse), 5. Varnajo (Luçon), 6. Dolhats (Dax), 7. Dupré (Sainte-Foy), 8. Schotte (Belgique), 9. Quentin, 10. Pontet, 11. Deledda, 12. Forestier, etc ….
"Soixante-trois coureurs au départ de ce matin brumeux malgré quelques abstentions. A la sortie d'Angerville (km 71) Mignat se détachait. A Toury (km 86), il comptait 1m 55s puis 2m 10s à Orléans. Au km 140 Mignat accidenté disparaissait. Surbatis, Coste, Carle et Tonello comptaient 2' 35" d'avance sur Allory et 3' 10" sur le peloton.
A La Mothe Beuvron (km 156), les quatre leaders comptaient 4' 45" d'avance sur le gros des coureurs puis 11 minutes à Vierzon (km 198). L'écart était réduit à 8'15" à Vatan puis porté à 10'35" à Châteauroux (km 255).
Surbatis accidenté disparaissait tout comme Dufraisse et Groussard. Le soleil commençait à chauffer sérieusement. Au sommet de la côte d'Argenton sur Creuse, Coste, Tonello et Carle passaient 6'40" avant Sabbadini, 7'20" sur le peloton mené par Rémy, Deledda, Quentin, Allory, Lagrange, Baffert.
A la Souterraine (km 326) Coste, Tonello et Carle étaient rejoints par quinze hommes. Carle et Coste étaient lâchés et le belge Bayens tentait de s'enfuir, sans résultat. Dans la côte de Morterolles (km 341), Huot se détachait poursuivi par un groupe de vingt coureurs dont , Deledda, Van-Geneugden, Dolhats, Quentin, Rémy et Gay. Dans la côte de Bessines, Huot parvenait de se débarrasser de Forestier et filait une fois de plus seul sur Limoges pour remporter un succès dont il est inutile de démontrer la valeur et les répercussions qu'il peut avoir sur l'avenir du coureur."
28 juin 1954 à Montlhéry - Championnat de France des Professionnels.
1° Jacques Dupont, les 262,5 kms en 6h44'15', 2. Varnajo à 15", 3. Molinéris m. tps, 4. Dolhats à 47", 5. Ciéleska, etc… 29° Huot à 4'40".
"Huot se sera fait remarquer au 9° tour en compagnie de Dacquay et Bauvin, tous trois partis à la poursuite du groupe de tête composé de Antonin Rolland, Gilles, Gauthier, Renaud, Dupont, Mirando, Redolfi, Malléjac et Mahé. Le reste de la course sera une longue bataille où Jacques Dupont l'emportera."
4 juillet 1954 - GR du VC.Villefrancois.
1. Maurice Pelé (Nantes) les120 kms en 3h 07' sur cycle Gitane, 2. Max Cohen, 3. Dolhats, 4. Sabbadini, 5. Perrin, 6. Buchonnet, 7. Bertaz, 8. Chupin, 9. Laflaquière, 10.Rioux, 11. Esnault, 12. Valentin Huot (CC. Bergerac), etc ….
- "Après le championnat de France et avant le Tour, Huot a réalisé une magnifique performance, animant la course de bout en bout. Après un regroupement général dans le final, Huot a payé sa débauche d'efforts mais fut très applaudi par le public de Villefranche du Périgord."

1954 tdf

Du 8 juillet au 1 août 1954 "41° TOUR DE FRANCE".
L'équipe Sud-ouest : Agut, Bergaud, Caput,, Cigano, Dussault, Guittard, Huot, Privat, Remangeon, Vivier. Remplaçants : Sabbadini et Kosec. Directeur technique : Paul Maye.
Amsterdam-Anvers (1° étape : 1. Wagtmans (Hollande), 23° Huot.
Anvers-Lille (2° étape : 1. Bobet (France), 62° Huot.
Lille-Rouen (3° étape : 1. Marcel Dussault (Sud-ouest), 62° Huot.
Rouen-Caen (4° étape : 1. Wim Van Est (Hollande), 39° Huot.
Caen-Saint-Brieuc (5° étape) : 1. Kubler (Suisse), 16° Huot.
Saint-Brieuc-Brest (6° étape) : 1. Dominique Forlini (Ile de France), 28° Huot.
Brest-Vannes (7° étape) : 1. Jacques Vivier (Sud-Ouest), 76° Huot.
Vannes-Angers (8° étape) : 1. Alfred de Bruyne (Belgique), 78° Huot.
Angers-Bordeaux (9° étape) : 1. Henk Faanhof (Hollande), Huot classé dans le peloton.
Bordeaux-Bayonne (10° étape) : 1. Gilbert Bauvin (Nord-Est-Centre), 78° Huot.
Bayonne-Pau (11° étape) : "Dans les pentes de l'Aubisque on assiste à des escarmouches. Huot attaque après Argelès-Gazost, passe seul Arrens (km 169), précédant d'une minute un peloton de vingt hommes amené par Darrigade. Huot continue seul l'ascension suivi par Kubler, Koblet, Schaer, etc …. A mi-col, Bahamontès parvient à s'enfuir à la poursuite de Huot. Viennent ensuite Dotto, Alomar, Bobet, Bober, Schaer et Malléjac. Au sommet du Soulor Huot passe en tête, devant Bahamontès à 40", à 1'10" Bobet, Kubler, Dotto, Gaul, Schaer, à 1'50" Koblet et un peloton. A 4 kms de l'Aubisque Bahamontès  rattrape Huot, franchit le premier le sommet et bascule sur les Eaux-Bonnes. Regroupement dans la vallée, nombreuses chutes dont celle de Huot (très marquée) et victoire du belge Stan Ockers à Pau. Wagtmans maillot jaune, Huot termine très handicapé à la 88° place à Pau."
Pau-Luchon (12° étape) : 1. Gilbert Bauvin (Nord-Est-Centre), 84° Huot.
Luchon-Toulouse (13° étape) : 1.Alfred de Bruyne (Belgique). Bauvin en jaune "Abandon de Huot à Pinas (65) km 48. Couvert de blessures après sa chute dans l'Aubisque, le périgourdin abandonne tout comme le suisse Koblet. Pourtant la journée avait été bonne pour son équipe qui voyait Privat se classer 2° et le plus combatif de l'étape à Toulouse, tout comme l'équipe sud-ouest classée première du classement journalier de l'étape grâce à Privat, Bergaud et Agut.
Ainsi se termine ce premier Tour de France pour Valentin Huot, Tour de France qui verra Louison Bobet l'emporter à Paris devant les suisses Kubler et Schaer. L'équipe sud-ouest très réduite terminera 9° sur 11 formations avec Bergaud (9°), Vivier (40°), Privat (52°), Guitard (53°) et Dussault (62°).

Monédières avec Bobet vainqueur, Huot 2° et Jean Ségurel

Bol d'or des Monédières en 54 avec Bobet vainqueur et Jean Ségurel (Huot 2°)

 4 août 1954 - 6° Grand Prix de Ussel
1. Georges Gay (Guidon Saint-Cyprien-Toulouse) les 154 kms en 3h49' sur cycle Rochet, 2. Maurice Pelé (Pédale Nantaise), 3. Maurice Quentin (Puteaux), 4. Valentin Huot (Bergerac), 5. Joseph Costa (Issoire), 6. Jean Gadras (Bordeaux), 7. Louis Kosec (Pédale Issoire), 8. Settino Perrin (VC. Nérac), 9. André Verrier (CC. Forezien), 10. Jean Rioux (VC. Yonnais), etc ….
"160 coureurs au départ sous un chaud soleil, un public record et des gros bras parmi lesquels Bobet, Géminiani, Kubler, Forlini, Schaer, Bergaud, Bahamontès, Quentin, Dupont, Forestier, Clerici, Varnajo, Teisseire, Mahé, Goussot, Chapatte, Desbats, Rémy, Maignini, Kambert et la foule des régionaux, les Huot, Fourgeau, Pras, Cigano, Bertrand, Perrin, Gourd, Pelé, Baldassari, Remangeon, Gay, Bianco, Tombelaine, Fernandez, Griffet, de Moulins, Lagrave, Rioux, Kosec, Siteck, Dufraisse, Nauleau, etc …
Pelé, Descoux, Perin et Baldassari partent seuls, puis sont suivis par Géminiani. Après un regroupement Bergaud tente de se détacher. Puis c'est au tour de Dupont et de Rioux avec quatre autres coureurs de se lancer, mais au 6° tour un nouveau regroupement a lieu. Cador et Perrin en remettent une couche. Ils prennent 200 mètres et c'est alors que  Huot, Pelé, Koseck et Gay s'en vont avec détermination. Gay force le destin et termine en solitaire devant plus de 40 000 spectateurs."
10 août 1954 - Le Lardin.
1. Settino Perrin (Nérac), 2. Louis Barès (Toulouse), 3.Huot, 4. Bisseto (Villeneuve), 5. Berton (Bordeaux).
15 août 1954 - Grand Prix de Monbazillac.
1 Valentin Huot (CC. Bergeracois) les 130 kms en 3h 14 50" sur cycle Terrot, pneus Hutchinson, 2. Darnauguilhem (CC. Bergerac) à 2'17", 3. Yves Gourd (Eymet) à 2'19", 4. Dihars à 5'23", 5. Sabbadini (Libos) à 9'06", 6. Bidart (Arcachon), 7. Sastres (Miramont), 8. Georges Dupré (Bordeaux).
"Handicapé par deux incidents mécaniques, Huot réussit là encore un coup de maître en rattrapant Dihars et Darnauguilhem partis seuls devant. A 20 kms il laisse tout le monde sur place et dans les rudes côtes de Pomport, triomphe une fois de plus en solitaire."

1954 dans Paris-Limoges flicité par le maire

Félicité au cours de Paris-Limoges par le maire de la  ville

26 août 1954 - IV° GP Martini au Boucau.
1 Valentin Huot (CC. Bergeracois) les 165 kms en 4h 6' 20" sur cycle Terrot, pneus Hutchinson, 2. Desbats à 40", 3. Perrin, 4. Félix Bermudez, 5. Hervé Prouzet, 6. Barès, 7. R. Prouzet, 8. Sabbadini, 9. Berton, 10. Laffargue, etc ….
29 août 1954 - GP de Oradour sur Glane.
1 Valentin Huot (CC. Bergeracois) les 200 kms en 5h 04' 04" sur cycle Terrot, pneus Hutchinson, 2. Hervé Prouzet à quatre longueurs, 3. Desbats à 1'03", 4. Georges Tombelaine à 1'05", 5. Gourmelon à 1'10", 6. Barès à 1'45", 7. Michel Tombelaine, 8. Martino, 9. Urbaniack, 10. Gaillot, 11. Gay, 12. Phelippeau, etc …
20 septembre 1954 - Grand Prix des Nations.
1. Anquetil les 140 kms en 3h 30' 58", 2. Brankart (Belgique) en 3h31'21", 3. Vitré en 3h34'31", etc …. 14°  Huot en 3h 46' 25". "Belle performance d'Anquetil, excellent départ de Huot qui en définitive ne concède que 15 minutes sur une distance de 140 pitons. L'an passé sur une même distance, le même Anquetil l'avait distancé de plus de 24 minutes. Neuf minutes reprises en une saison, pas mal, pas de quoi faire la moue …."
11 octobre 1954 - Paris-Tours.
1. Michel Scodeller sur cycle Mercier, 2 Bobet à 2", 3. Michel, etc … 28° Huot, etc ...
Attention, ces résultats et ces palmarès ne sont pas complets. Seuls sont reportés ceux qui ont été relevés sur la presse de l'époque. (Source : l'athlète du sud-ouest)

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - VALENTIN HUOT (1954) © BERNARD PECCABIN
Réédition d’articles parus sur le blog la Dordogne Cycliste (à suivre)

Posté par Bernard PECCABIN à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]