30 juin 2020

1995 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (27° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

29 juin au 5 juillet 1995

- La ronde d’été de Lalinde sourit à Eric Darragnès (Cahors VS) qui maîtrise son affaire pour s’imposer face à l’expérimenté Christophe Lanxade (US Montauban) et à Jérôme Lozach (Ste Livrade).

1995 Bonnace, Cums et Nogué au keirin

Christophe Cuménal (EC Ribérac) champion d'Aquitaine
devant Bonnace et Nogué

- Championnat d’Aquitaine piste à BordeauxChristophe Cuménal (Ribérac) s’impose dans le keirin, Jean-Pierre Madern (Cam Bordeaux) en vitesse séniors, Guillaume Destang (Marmande) en poursuite puis au kilomètre. Par équipe succès du CC Marmandais en vitesse (Bordin, Schenck, Marrens), puis de la même équipe en poursuite avec Destang, Ventre, Bonnace, Bordin.
- La nocturne du boulevard Blossac à Châtellerault revient à Grégory Pérez (Châteauroux) qui parvient à se défaire de la tenaille Tourangelle composée de Cante et de Tranchard classés respectivement à la deuxième et troisième place.
- Le 8° Grand Prix de la ville de Tonneins est gagné par le Lot-et-Garonnais Stéphane Meynier du CC Marmande qui gère bien sa course jusqu’au final où il bat de Vincenzi (VC Montois) et son équipier Vérardo.
- Pascal Peyramaure (CA Mantes), Didier Virvaleix (Asptt Périgueux) et Michel Commergnat (UC Felletin) constitue le tiercé idéal de la 1° nocturne des artisans et des commerçants de Périgueux organisée par l’Asptt Périgueux.
- D’autres succès en toutes catégories avec Bruno Bannes (Guidon Saint-Martinois) à Ondres, Eric Darragnès (Cahors VS) qui confirme son succès de Lalinde pour gagner à Bègles le prix de la Raze, victoire d’Hervé Marsac (Niort) à Salles en Gironde, d’Alain Lagière (Nay) à Hasparren, de Philippe Escoubet (Châteauroux) à Loudun.
- Chez les deuxième catégories Jean-Frédéric Larrue (US Dax) s’impose au rituel Prix des fêtes de Pouydesseaux, tout comme Jacky Bourreau (Saumur) à Chasseneuil, imité par Stéphane Barraud (CRCL) à Gardonne puis par Stéphane Pitard (VC Montendre) à Melle et de Tony Pinn (UV Limousine) à Ambazac.

ÉCHOS DE DORDOGNE

- Périgueux (toutes catégories Prix des artisans et des commerçants) par Asptt Périgueux: 1. Pascal Peyramaure (CA Mantes), 2. Diddier Virvaleix (Asptt Périgueux), 3. Michel Commergnat (Felletin), 4. Proud (EC Argenton), 5. Patrice Peyencet (CRCL), 6. Chalopin (Felletin), 7. Roche (Felletin), 8. Stéphane Lavignac (Asptt Périgueux), 9. Pascal Le Pemp (Asptt Périgueux), 10. Philippe mondory (CG Orléans), etc...
- Coursac (3.4.5 prix des fêtes par Asptt Périgueux) : 1. Bernard Mazeau (Boulazac AC), Pascal Le Pemp (Asptt Périgueux), 3. Denis Bégout (Asptt Périgueux), 4. Jean-Christophe Arretche (Cyclisme 24), 5. Cyril Peytour (Asptt Périgueux), 6. F. Joubert (Asptt Périgueux), 7. Ribérot (EV. Bretenoux), 8. Sylvain Gourd (EC Foyenne), 9. Thierry Empinet (EV. Bretenoux), 10. Bartou (CRCL), etc...

Saint-Martial d'Albarède 93

Départ à Saint-Martial d'Albarède

- Saint-Martial d’Albarède (5.CV.NL par Pédale Faidherbe) : 1. Pierrick Fedrigo (CC Marmande), 2. Sébastien Arretche (Cyclisme 24), 3. Grédory Pradelou (CC Périgueux), 4. Samuel Daubisse (Pédale Faidherbe), 5. JC Mespoulède (Asptt Périgueux), 6. JJ. Dubesset (Pédale Faidherbe), 7. Verièras (VC Arédien), 8. Chasseloup (Jonzac), 9. Gaillard (Boulazac), 10. Bardoulat (Nontron), etc...

Saint-Martial d'Albarède 93

Daubisse 1° du club, Arretche 1° des cartes vélo et Pierrick Fédrigo lauréat
à Saint-Martial d'Albarède

Fouleix

- Fouleix (cadets par Pédale Faidherbe) : 1. Mickaël Estève (Pédale Faidherbe) notre photo ci-contre, 2. Cédric Médina (VC Tarnos), 3. Christophe Napias (Bergerac), 4. Guillaume Carreau (Pédale Faidherbe), 5. Barbançon (Colombier), 6. Aurélien Bonnélie (Asptt Périgueux), 7. Jérôme Roy (CC Périgueux), 8. Villeneuve (Chalais), 9. Bouvard (AS Cheminot), 10. Yannick Péault (Pédale Faidherbe), etc...
- Lalinde (Ronde d’été en toutes par CC Lindois) : 1. Eric Daragnès (Cahors VS), 2. Chrsitophe Lanxade (US Montauban), 3. Jérôme Lozach (Ste Livrade), 4. Bernard Bodin (CC Lalinde), 5. Stéphane Lavignac (Asptt Périgueux), 6. Christophe Cuménal (CC Périgueux), 7. Benoit Bordin (Marmande), 8. Jérôme Paul (CC Périgueux), 9. Mickaël Enaud (EC Ribérac), 10. Loïc Charles Artigues (CC Lindois), etc...
- La Chapelle Faucher (9° Ronde de la Côle en 3.4.5 et jun. par CC Périgueux) : 1. Jérôme Paul (CC Périgueux), 2. Cyril Peytour (Asptt Périgueux), 3. Sébastien Chabreyrou (EC Ribérac), 4. Frédéric Maly (CC Périgueux), 5. Pascal Le Pemp (Asptt Périgueux), 6. Richrd Hadfield (Chasseneuil), 7. Fabrice Anastaze (SC Périgord), 8. Jean-François Guérin (Marmande), 9. Yann Simoneau (Brive), 10. Stéphane Dutertre (CCP Nontron), etc...

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 1995/27° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur ce blog

 

Posté par Bernard PECCABIN à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 juin 2020

1970 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (27° SEMAINE DE LA SAISON)

IL Y A 50 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

29 juin au 5 juillet 1970

Barjolin Daniel 1

- Victoire de Daniel Barjolin (notre photo) au 7° Tour du Béarn disputé autour d’Artix. La première étape fut animée par seize hommes avec un sprint à Urdos gagné par Lescure devant Barjolin et Hue. La deuxième étape courue autour d’Artix a vu la victoire d’Esclassan devant Lalanne et Barjolin qui prenait alors la tête de la course. Lors des deux dernières étapes, gagnées respectivement par Laforest et Démartin, Barjolin ne lâchera rien et remportera cette édition juste devant Lalanne et Esclassan.
- Le Libournais Jean-Michel Sybiac a enlevé le titre de champion d’Aquitaine des cadets à Oloron légèrement détaché, devant les Orthéziens Darrieu et Boniface. Chez les vétérans beau podium avec dans l’ordre Dupau (Hendaye), Lopez (Navarrenx) et Hostandie (Nérac).
Pour info liste des cadets qualifiés : Jean Loubat (Ste Livrade), Bernard Pineau (Guidn Agenais),  Christian Brignoli (AC Bon Encontre), Jean-Marc Desbieys (uC Mimizan), Michel Felez (Stade Montois), Dominique Servant (CA Créon), Francis Biogeau (US Coutras), Christian Souquet (AS Libourne), Christian Sybiac (AS Libourne), Jean-Yves Seube (US Cenon), Christian Jourdan (EC Foyenne), Christian Cruzun (AS Pian Médoc), Philippe Blanc (US Talence), Vincent Raynal (CC Périgourdin), Serge Paulhac (UC Nontron), Rapaël Truffy (CC Périgueux), Gérard Mazy (CC Périgueux), Henri Darrieux (UC Orthez), Daniel Boniface (UC Orthez), Guy Bloy (Pau VC), Pierre Mialocq (UC Orthez), Serge Pineau (Guidon Agenais), Christian Pinel (UCD Villeneuve), Christian Mélotti (VC Ste Livrade), Serge Puyo (US Dax), Christian Paillaugue (UC Saint-Justin), Eric Vermeulen (US Talence), Luc Jarry (US Cenon), Jean-Claude Abanades (AS Libourne), Gilles Vigier (UC Monségur), Denis Devlicheer (US Talence), Bernard Tiffon (Facture), Michel Derrips (CC St.Médard en Jalles), René Bajan (US Testerine), Guy Démartin (CC Périgourdin), Francis Dusseau (VC Bergerac), Jean-Luc Blondy (CC Bergerac), Jean-Louis Bontemps (CC Périgueux), Yves Cosa (Guidon Bayonnais), Pierre Biscay (Aviron Bayonnais), Bruno Renaudin (FC Oloron), Gérard Diaz (Guidon Bayonnais), Jacques Lorca (VC Libos), Jean-Pierre Broto (VC Nérac), Jean-Claude Lassus (VC Tarnos), Didier Domin (US Dax), Yves Maurin (Stade Montois), Jean-Paul Bobineau (US Talence), Guy Isola (AS Libourne), Jean-Marc Casas (Bordeaux VC), Jean-Claude Milice (CA Béglais), Franck Jarry (US Cenon), Dominique Lombardie (US Cenon), Jean-Michel Sybiac (AS Libourne), Philippe Nardi (US Talence), Albart Chaussade (UC Montpon), Jean-Pierre Doucet (UC Nontron), Daniel Pon (FC Oloron), Didier Pasca (FC Oloron), Alain Lacoste (CC Périgueux), Bernard Becaas (FC Oloron), Gilbert Duclos Lassalle (CC Béarnais).
- Les damiers Béglais ont régné en maître à La Rochelle. Organisé par l’Olympique Club, la réunion d’ouverture au vélodrome Maurice Delaunay a connu un joli succès sportif. Victoire de Réaud en vitesse, du CA Béglais (Rebière, Réaud, Barbe, Berthomé) en poursuite, de Pérez (VC Charron) dans l’individuelle, de la paire Barbe-Berthomé lors de l’américaine.
- D’autres succès avec Roland Mercadié (Castelsarrasin) à Gimat, de Raymond Savary (CRCL) à Saint-Sulpice Laurière, de Deltreuil (Libos) à Libos, de Becaas (Oloron) à Saucède, de Christian Fauquey chez lui à Créon, de Guy Dolhats (Tarnos) à Saubrigues et à Ondres, alors que Mazeaud et Samy n’ont pu se départager à Chevanceaux où ils terminent ex-æquo.

ÉCHOS DE DORDOGNE

Gardonne : 1. Alexis Eyquard (US Bouscat), 2. Mazet (Saint-Eloy les Mines), 3. Maccali (Villeneuve), 4. Vigouroux (Villeneuve), 5. Sadet (Villeneuve), 6. Barbe (Bègles), 7. Badourès (Agen), 8. Ben Brahim (Agen), 9. Royère (Lalinde), 10. Frigo (Périgueux), etc...

vergt

Peyré à droite et Lambert à gauche vont être fleuris à Vergt
par Mlles Annick Michaud et Monique Granger

- A Vergt, victoire de Peyré (UCD Villeneuve) qui précède Lambert (Bergerac) et Mespoulède (Périgueux). Sur notre photo Cuménal le speaker auprès du vainqueur et des charmantes Annick Michaud et Monique Granger qui s’apprêtent à fleurir le lauréat.
- A Nontronneau, victoire de Vincent Raynal au championnat de Dordogne des cadets. Qualifié d’office il sera accompagné pour le régional d’Oloron par Truffy, Mazy, Démartin, Bontemps, Lacoste.

Tamniès

Mireille Laborderie et Jean Malgouyat autour des deux premiers à Tamniès

Tamniès : 1. Glaudon (Sarlat), 2. Gardet (Périgueux), etc...
Château l’Evêque : 1. Glaudon (Sarlat), 2. Darrin, 3. Bibié (tous deux CC Périgueux), etc...
Le Change : 1. Gilles Joubert (Asptt Paris).
- Salagnac-Clairvivre : 1. Claude Denis, 2. Claude Hue, 3. Lucien Sautier (tous CC Périgueux).
-
Soixante coureurs au départ du Grand Prix des fêtes du quartier Saint-Martin à Périgueuxavec un Francis Duteil vainqueur détaché.

Salagnac

Récompense pour Duteil et Sautier entourés de MM. Bonvoisin,
Monribot, Pompognat président du comité des fêtes et Gorce trésorier

DUSSEAU Franci

Le classement : 1. Francis Duteil (CRCL), 2. Sautier (Périgueux), 3. Mazet (Saint-Eloy), 4. Barbe (CA Béglais), 5. Dubreuil (CRCL), 6. Alizié (Guidon Agenais), 7. Wilhem (Bordeaux), 8. Bardoulat, 9. Hue (Périgueux), 10 Savary (CRCL), 11. Martin (Mussidan), 12. Mespoulède (CC Périgueux), etc...
- Pas de miracle à Oloron pour le championnat d’Aquitaine des cadets si ce n’est le jeune Francis Dusseau (VC Bergerac) en médaillon qui se classe 7° et premier coureur de Dordogne. Mais le VC bergeracois  détient encore une vedette avec le jeune Pierre-Raymond Villemiane qualifié pour le championnat de France amateur junior à Plumelec.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 1970/27° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juin 2020

ABJAT SUR BANDIAT - Palmarès

Chabaud PaulLĀ OŪ ON AIME LE VÉLO

- C’est probablement une des communes la plus cycliste de notre Périgord. Peut-être dû à Paul Chabaud (notre photo © Christine Chabaud) natif de ce village et qui a été tour à tour, coureur de très grande audience régionale, vélociste dans le village et président de la Pédale Nontronnaise. Durant de nombreuses années, grâce à la municipalité, grâce aux clubs du Nontronnais, Abjat sur Bandiat a été une capitale du cyclisme avec des championnats régionaux, des championnats départementaux, des cyclo-cross, les traditionnelles boucles du Bandiat, les prix des fêtes et même ville départ en 2007 du Tour du Limousin. Aujourd’hui, il ne reste plus rien de tout ce passé si ce n’est la présence de Jean-Louis Gouraud et de Jeannot Biniecki, toujours passionnés de cyclisme et citoyen de ce village du Haut Périgord. Mais il y eu d’autres champions dans cette cité tels Marcel Mallemanche, Michel Simon (décédé), Eric Barbet, les Montalescot, Bardoulat et bien d’autres qui ont fait vibrer les foules de ce coin de Dordogne... Rien qu’avec ce village d’Abjat, un audacieux aurait pu monter un club uniquement avec des coureurs du cru...

ABJAT 87

Quelques champions associés à deux maires André Morel
et Jean-Claude Massiou qui sans eux, rien n’aurait pu se faire.

- Paul Chabaud a été un grand coureur entre 1924 et 1938. Nous ne connaissons pas son palmarès, mais "Dordogne Cycliste" détient quelques repères de sa carrière.

  • 1924 : licencié au Racing Club Limousin, des dizaines de succès en Dordogne et en Haute-Vienne. 2° du Championnat de Haute-Vienne sur route.
  • 1925 : Champion du Racing Club Limousin, 1° de Limoges-La Coquille et retour
  • 1926 : 2° du Circuit de Rochechouart, 4° du Grand Prix Gibbs, 6° du Championnat de Haute-Vienne et encore de nombreuses victoires
  • 1927 :1° de Limoges-Saint-Léonard et Champion de Dordogne du 100 kms
  • 1928 : 3° du Prix de Château-Chervix
  • 1929 : 2° de Limoges-Périgueux derrière Isidore Jamay (arrivée sur le vélodrome du stade Lacoin)
  • 1931 : 2° Circuit de la Grande Fabrique derrière l’ex-Tour de France et Piégutain Mouveroux. 1° du Circuit de Magnac Bourg
  • 1933 : 2° du Circuit de Meymac, 1° du Circuit de Bellac
  • 1935 : 3° du Circuit des Roses à Vayres, 1° à Oradour sur Vayres
  • 1937 : 3° du Circuit de Vayres sous les couleurs du club de Nontron
  • 1938 : 1° Séreilhac

Abjat 2012

Michel Simon spécialiste du cyclo-cross est décédé au retour d’une compétition en 75
(année approximative). On le voit ici aux côtés de Paul Chabaud, de son épouse et d’un de ses fils.

- Vous trouverez ci-dessous la liste des vainqueurs avec parfois plusieurs noms la même année. Certainement dû aux faits qu’il y avait deux fêtes (parfois en juin ou à la fin août), qu’il y avait aussi des cyclo-cross (plusieurs dans la saison), sans oublier les célèbres boucles du Bandiat organisées elles par l’UC Nontron de Jean-Claude Védrenne. Mais nous avons probablement des manques avec une absence remarquée de 1973 à 1977. Si vous possédez des éléments, voire des informations sur cette période, n’hésitez pas de nous les fournir en rubrique commentaires.

malmanche abjat 1964

Marcel Mallemanche encouragé ici en 1964 chez lui à Abjat

Palmarès connu de l’épreuve : 1959 Paul Dubuisson (Pédale Nontron), 1963 Roger Paulhiac (Pédale Nontron), Francis Duteil (CC Périgourdin), Jean-Louis Jaguenaud (CA Civray), 1964 Roger Paulhiac (Pédale Nontron), Bernard Champion (Cholet), 1965 Claude Mazeaud (CC Bergerac), 1966 Albert Peter (CRC Limoges), 1967 Christian Bordier (EC Foyenne), Jacques Gestreaud (CA Civray), 1972 Francis Duteil (CRC Limoges), Guy Frosio (US Bouscat), 1978 (course de classement) Bernard Dubost (VC Bergeracois), Boucles du Bandiat Daniel Samy (AC Limoges Bussière-Poitevine), course cadets Gérard Ianotto (CC Marmande), course minimes Clément Rodas (AS Libourne), 1979 Boucles du Bandiat Michel Besse (CRC Limoges), 1980 Pascal Mestadier (VC Libourne), 1981 Guido Vérardo (CC Marmande) Boucles du Bandiat Michel Dupuytren (CRC Limoges), attente Bandiat Philippe Robertou (US Villenave) cyclo-cross Jean-Mary Despert (VC Aturin), 1982 Boucles du Bandiat Bernard Pineau (CC Marmande), course cadets Thierry Arquey (Pédale Faidherbe), cyclo-cross Roger Thévenet (CA Civray), 1983 Boucles du Bandiat Philippe Avezou (Guidon Séverinois), cyclo-cross Jean-Paul Raymond (SA Mérignac), 1984 Boucles du Bandiat René Bajan (AS Facture Biganos), cyclo-cross Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe), 1985 Pascal Le Pemp (ASPTT Périgueux), cyclo-cross Roger Thévenet (EC Nord Charente), cyclo-cross de la Roderie Yves Cardinal (CA Civray), 1986 cyclo-cross Jean-Paul Raymond (US Talence), Jean-Yves Béneyrol (ASPTT Périgueux), cyclo-cross de la Roderie Alain Daniel (CC Flers), 1987 championnat Dordogne juniors Patrice Peyencet (CC Périgueux), Cyclo-cross du bourg Jean-Claude Ulbert (Guidon Sarladais), cyclo-cross de la Roderie Jean-Paul Raymond (US Talence), 1988 Boucles du Bandiat Joël Richefort (Cycle Poitevin), Hervé Lavignac (CC Périgourdin), cyclo-cross du bourg Bernard Estève (Pédale Faidherbe), 1989 cyclo-cross Laurent Dumont (US Talence), Franck Hamelin (VS Saumur), 1990 Michel Pitard (Apogé), Vincent Guillout (CRC Limoges), cyclo-cross Jean-Claude Ulbert (Guidon Sarladais), 1991 Philippe Renoux (UC Saint-Léonard), Joël Mascheretti (Cahors VS), 1992 cyclo-cross Bruno Blangeois (Guidon Pellegruen), Xavier Gallut (VC Montendre), cyclo-cross Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe), 1993 Michel Besse (ACLBP), 1994 cyclo-cross Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe), Stéphane Pitard (VC Montendre), 1995 cyclo-cross Laurent Dumont (SC Caudrot), Boucles du Bandiat Fabien Pouey-Dicart (VC Oloron Haut Béarn), 1996 cyclo-cross Laurent Dumont (SC Libourne), Jean-Christophe Arretche (Cyclisme 24), 1997 cyclo-cross Arnaud Labbe (Pédale Faidherbe), Dimiti Mallet (CRCL), 1998 Franck Goudeaux (CA Civray), 1999 Aurélien Bonnélie (ASPTT Périgueux), 2000 Pascal Gestraud (AS Verriers), 2001 pas de course, 2002 Benjamin Dusseau (CC Périgueux), 2003 Frédéric Maly (CC Périgueux), 2004 Cyril Chambon (CA Civray), 2005 Jérémy Château (CC Périgueux), 2006 Aurélien Bru (CC Périgueux), 2007 Romain Guillemois (VC Bernos Beaulac Bazas), 2008 Christophe Besse (SA Mussidan), 2009 annulée, 2010 Thomas Barnes (CA Civray).

Abjat 92

Xavier Gallut (VC Montendre) à droite vainqueur en 1992
malgré une concurrence nontronnaise très active comme en témoigne le protocole

RÉTRO VÉLO DORDOGNE – ABJAT SUR BANDIAT © BERNARD PECCABIN
Réédition d’articles parus sur le blog la Dordogne Cycliste

Posté par Bernard PECCABIN à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juin 2020

2004 : 18° TOUR DE LA DORDOGNE

-Td 2004

Le podium l’avant dernier jour à Ribérac changera très peu lors de l’arrivée à Boulazac.
De gauche à droite Yvan Sartis (France Police) maillot vert, Tomasz Kaszuba (Saint-Cyr les Tours),
les miss de service, Denis Robin en jaune, une miss, André Greipel (Kostritzer/Allemagne)
vainqueur d’étape, Jonathan Henrion (RC Pesant/Belgique) et M. Gauthier partenaire de ce Tour.

Ici lien avec le Tour 2003 et toutes ses étapes.

Les étapes du Tour

- Bouniagues-Saint-Nexans le 1° juillet : Bouniagues, Ribagnac, Monbazillac, Saint-Laurent des Vignes, La Ferrière, Gardonne, Bourg d’Abren, La Force, Bergerac, Cantemerle, Ginestet, Queyssac, La Ribeyrie, Liorac sur Louyre, Gartnd Castang, Sauveboeuf, Lalinde, Couze Saint-Front, Bayac, Monsac, Faux, Saint-Aubin de Lanquais, Saint-Nexans, Cours de Pile, Saint-Germain et Mons, Saint-Aubin de Lanquais, Saint-Nexans (soit 150,5 kms en ligne).
- Cubjac-Jumilhac le Grand le 2 juillet : Cubjac,
la Peytelie, Savignac, Coulaures, Verdeney, Corgnac, Thiviers, près Sarrazac, Combier, Saint-Paul la Roche, Jumilhac, Côte du château, Jumilhac, Les Périnches, Jumilhac, Côte des Salles, Angoisse, Payzac, Savignac Lédrier, Saint-Mesmin, Le Pervendoux, Génis, Le moulin du pont, Excideuil, Gandumas, Dussac, Sarrazac, Jumilhac, Les Périnches, Jumilhac (soit 139,8 kms).
- Saint-Astier Saint-Astier le 3juillet matin : Saint-Astier, Grassat, Fontaneau, Chassaing, Le Saucier, Saint-Astier (soit 12 kms contre la montre).
- Mensignac-Ribérac le 3 Juillet après-midi : Mensignac, Mensignac (2° passage), Tocane, Mensignac, La Roche Beaulieu, Gravelle, Saint-Astier, Tamarelle, Saint-Aquilin, l’Hôpital, Saint-Martin de Ribérac, Ribérac, Plaisance, la Garde, Saint-Martin de Ribérac, Ribérac, Plaisance, la Garde, Saint-Martin de Ribérac, Ribérac (soit 96,9 kms).
- Boulazac-Boulazac le 4 juillet : Boulazac,
le Suchet, Bassillac, Cubjac, La Gorge d’Ans, Sainte-Eulalie, Tourtoirac, Saint-Agnan, Hautefort, Badefols, Chatres, Peyrignac, La Bachellerie, Auriac, Montignac, Thonac, Plazac, Rouffignac, Lacropte, Salon, Vergt, Eglise Neuve de Vergt, Notre Dame de Sanilhac, Atur, Boulkazac (1° passage), Boulazac (soit 151,3 kms)

Bouniagues/Saint-Nexans : Gilles Canouet (Agritubel Loudun 86)
Cubjac/Jumilhac : Frédéric Delalande (Agritubel Loudun 86)
Saint-Astier (clm) : Frédéric Delalande (Agritubel Loudun 86)
Mensignac/Ribérac : André Greipel (Team Kostritzer-Allemagne)
Boulazac/Boulazac : Frédéric Delalande (Agritubel Loudun 86)
Général : Denis Robin (Agritubel Loudun 86)

- La course s’est jouée d’entrée avec une échappée de Robin et de Canouet dans la première étape. Cette échappée grossira avec quelques éléments et Canouet gagnera de peu l’étape devant un Robin qui confirmera le lendemain dans les gorges et le massif du Pervendoux. En ne perdant que deux secondes sur Delalande vainquer à Jumilhac, Robin deviendra un solide leader. Delalande gagnera trois étapes, confirmant ainsi les prétentions de cette équipe de Loudun qui contrôlera parfaitement la course pour faire de Denis Robin un solide vainqueur.

Le classement général : 1. Denis Robin (Agritubel Loudun) les 556 kms en 13h39’01s, 2. Gilles Canouet (Agritubel Loudun) à 1’36s, 3. Aubier (US Montauban) à 1’55s, 4. Bonsergent (CA Mantes) à 2’02s, 5. Arnaud Labbe (Cycle Poitevin) à 2’11s, 6. Yann Pivois (UC Châteauroux) à 2’22s, 7. Yvan Sartis (France Police) à 3’05s, 8. Habeaux (Storez Belgique) à 3’10s, 9. Ravaleu (Agritubel Loudun) à 3’11s, 10. Conan (Bressuire AC) à 3’59s.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE – 2004 avec le 18° TOUR DORDOGNE © BERNARD PECCABIN
Réédition d’articles parus sur le blog la Dordogne Cycliste
L'édition 2005 sera pour Benoit Luminet.

Posté par Bernard PECCABIN à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juin 2020

LAMONZIE MONTASTRUC (palmarès)

SUR LES BORDS DU CAUDEAU

- Situé sur la route Bergerac-Périgueux, Lamonzie Montastruc ne comptait qu’une seule course semble t-il. Sur les bords de la Louyre et du Caudeau, la région se prête à de belles ballades en VTT, notamment à travers la forêt de Montclard. Le passage du Tour de France en 1994, sur la départementale 21 qui se faufile entre le bourg et le château de Montastruc, a été particulièrement honoré par la commune d’où il faisait bon applaudir tous les concurrents de cette étape chronométrée.. Pour information, la fête locale a lieu à ma mi-août, mais ici aussi il est difficile d’organiser une course... à cause de la circulation ! Néanmoins des efforts ont vu le jour dernièrement avec le retour du cyclisme et des jeunes en particulier. Minimes, cadets et écoles de vélo sont venus en découdre en 2017 et en 2018, sans oublier les vététistes qui ont eu leur épreuve en 2019. En raison de la crise sanitaire de 2020, le TRJV prévu sur le calendrier n'a pu voir le jour, mais la municipalité a offert un terrain à Dordogne Sud Cyclisme pour développer le trial.

TD Lamonzie 94

Palmarès connu de l’épreuve : 1958 : Roger Deschamps (CC Périgourdin), 2017 Mathéo Guimbretière (VC Herbretais) minimes, Lucas Cuménal (CC Périgueux) cadets, 2018 Paul Salletis (VC Langon) minimes, Maxime Colin (VC Langon) cadets. 2019 épreuve VTT (pour mémoire), 2020 TRJV (annulé suite COVID)
- Passage du Tour de France en 1994 (Périgueux/Bergerac contre la montre) notre photo avec le public.

39020907_10160737664980290_7778060944126509056_o[1]

Podium cadets en 2018 avec de gauche à droite Simon Bruet (EC3M) deuxième,
Maxime Colin (VC Langon) vainqueur et Mathieu Brousse (Cam Bx) troisième

RÉTRO VÉLO DORDOGNE -LAMONZIE MONTASTRUC © BERNARD PECCABIN
Réédition d’articles parus sur le blog la Dordogne Cycliste

Posté par Bernard PECCABIN à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


BORDEAUX-ARCACHON - 16° partie

LA CLASSIQUE BORDEAUX-ARCACHON
la plus ancienne, la plus courte et la plus rapide du Sud Ouest
Retour sur l’histoire de cette épreuve

- Relire la publication précédente (cliquez sur ce lien)

POTINS SUR DIFFÉRENTES ÉDITIONS (1948-1962)

- 1948 : cette édition est ouverte aux dames. Beaucoup de public à Arcachon (près de 10 000 personnes) pour regarder les dames, puis les vétérans et enfin les amateurs. Serge Agoust âgé de 19 ans, résidant à Arcachon remporte non seulement l’épreuve, mais bat aussi le record. Renée Lacave du SCA Libourne triomphe chez les dames en solitaire devant Rolande Danné et Graatz
- Un vélo de marque Lapébie sera remis au vainqueur de l’édition 1949, dont le départ a été donné par Henri Lafargue vainqueur lui de l’épreuve en 1896. La course a été, on notait la présence de Roger Pariolleau de Rochefort, double vainqueur en 1928 et en 1929.
- 1950, c’est l’édition du demi-siècle mais aussi le 54° Bordeaux-Arcachon avec 142 indépendants amateurs et 50 vétérans au restaurant Larrue. Un novice de la route Jean Missègue, a battu une foule de coureurs titrés écrit-on sur la presse.
- Ferrage écrase le record en 1951. Et le chronométreur Baudouin annonce 1h04’19s pour 49 kms (bien mesurés) soit 45,710 km/h de moyenne. Reste à savoir si c’est bien 49 kms parcourus ou comme indiqué plus tard 49,2 kms, car dans ce dernier cas la moyenne horaire et bien supérieure à celle de notre chronométreur.
- Un doublé, celui de Missègue et la nouvelle apparition de Norbert Bougon classé en 11° position…, lors de l’édition de 1952.
- Pour la troisième fois consécutive Roger Lapébie offrira un vélo au vainqueur. Beaucoup d’engagés dans cette édition 1953 et après l’arrivée il est annoncé, que le rhabillage se fera à la caserne des pompiers. L’édition a accueilli chez les ancêtres Louis Pujade  ancien de Bordeaux-Paris et Frantz Coutures le Bazadais
- Présence en 1954 de coureurs de Provence, de l’Ile de France et des Pyrénées. Sprint d’arrivée sous une pluie diluvienne remporté par Sabathier, né de parents Testerins, mais domicilié à Arcachon. Christian Bannes doit se contenter de remporter le sprint du peloton, alors que chez les vétérans Roger Seigneurioux un Parisien habitué du Vel’d’Hiv, bat notre Girondin Robert Pruney
- Un point noir supprimé en 1955 : le passage à niveau de La Teste, remplacé par un viaduc emprunté par les coureurs.
- Nouvel itinéraire lors de cette édition 1956, certainement à cause de la circulation routière en cette journée du 15 août. L’épreuve perd de ce fait la lutte au ruban bleu, mais les organisateurs comptent toujours sur la popularité de cette classique. Et pourtant, seulement 53coureurs seront au départ. C’est le premier revers de l’épreuve depuis sa fondation.
- Pour reprendre la maîtrise de l’épreuve, les dirigeants de l’UCA ont trouvé la solution dès 1957 : celle de déplacer la date du 15 août qui passe désormais au 15 septembre. Une solution qui semble faire l’unanimité. Cette fois ce sera un vélo Hargues (célèbre coureur de l’UCA)qui sera offert au vainqueur. Jacques Dachary, né en1897 remporte la course des ancêtres. Chez les amateurs 57 coureurs ont signé la feuille de départ.
- Les sprinters laissent filer et c’est ainsi que Castéra remporte l’édition 1958 où 73 amateurs avaient pris le départ alors que Dachary vainqueur l’an passé chez les ancêtres, réalise à 61 ans le doublé au sein de cette catégorie.
- Cent dix-huit coureurs en 1959, le Bordeaux-Arcachon reprend de la couleur.
- 1960 : Quatre-vingt dix sept coureurs au départ dont Norbert Bougon vainqueur en 1938 étaient en quête de dossards. Pour courir et ceci pour la première fois chez les vétérans. A La Hume, notre célèbre Arcachonnais prendra durant un bon moment le commandement de la course avec Bordenave du SAB, Gleize d’Andernos et Labarthe de Bayonne, mais l’arrivée se fera au sprint sans que le record de Ferrage ne soit tombé.
- Jean Francis assure l’animation et on reparle que les pistards désertaient autrefois les vélodromes le 15 août pour se mesurer aux routiers sur le Bordeaux-Arcachon. Même si la date a changé en raison de la circulation, l’épreuve continue à être le banc d’essai des jeunes. Ouverte aux 3° et 4° catégories, on regrette que certains jeunes de niveau supérieur soient laissés de côté. Pourquoi ne pas ouvrir la course à tous les moins de 20 ans ? Toujours est-il que la vainqueur (Serge Poletto) âgé de 17 ans et demi, détenait un bel avenir après sa quatrième victoire de la saison...

Roullin

1962 avec Yvon Roullin (Royan OC) aux côtés de Jean Francis, le speaker de Coutras,
on reconnaît M. Lathière et en arrière plan M. Longau

 - Pour la première fois un poste transistor Grammont est offert au lauréat de l’édition 1962. Et il y avait du monde à l’Alouette avec 131 coureurs à l’appel de Jean Francis le speaker de service. A noter que depuis 1892, le départ se fait au restaurant Larue qui commence à avoir vu de légendaires personnages du cyclisme circuler au cours des éditions. Un dirigeant raconte qu’il y a eu jusqu’à 350 coureurs au départ du Bordeaux-Arcachon. Il se souvient aussi qu’une année, les effets des coureurs avaient été acheminés par le train. Or à la gare Saint-Jean, les préposés s’étaient trompés, les bagages et effets avaient fichu le camp à Dax… A l’époque l’arrivée à Arcachon se faisait en avril, il faisait froid, aussi les supporters locaux prêtaient couvre-pieds et couvertures de laine, des tapis et même des édredons et on les vit déambuler par les rues de la ville équipés de la sorte. C’était très curieux ! Pour l’heure et en cette édition de 1962, on décomptait 155 engagés et depuis 1939, jamais il n’y en avait eu autant de participants… Pour suivre la course, les commissaires avaient pris place à bord de la DS Citroën du Président Longau. Et comme de coutume, on arriva sur le boulevard Deganne avec un sprint massif dont Yvon Roullin, éduqué à l’école de M. Péraudeau sortit en vainqueur. Et ils étaient encore nombreux à statuer sur leur sort, ceux qui se sont laissés enfermer  sans réussir à pouvoir se dégager pour disputer le sprint final...
- Pour la première fois un poste transistor Grammont est offert au lauréat de l’édition 1962. Et il y avait du monde à l’Alouette avec 131 coureurs à l’appel de Jean Francis le speaker de service. A noter que depuis 1892, le départ se fait au restaurant Larue qui commence à avoir vu de légendaires personnages du cyclisme circuler au cours des éditions. Un dirigeant raconte qu’il y a eu jusqu’à 350 coureurs au départ du Bordeaux-Arcachon. Il se souvient aussi qu’une année, les effets des coureurs avaient été acheminés par le train. Or à la gare Saint-Jean, les préposés s’étaient trompés, les bagages et effets avaient fichu le camp à Dax… A l’époque l’arrivée à Arcachon se faisait en avril, il faisait froid, aussi les supporters locaux prêtaient couvre-pieds et couvertures de laine, des tapis et même des édredons et on les vit déambuler par les rues de la ville équipés de la sorte. C’était très curieux ! Pour l’heure et en cette édition de 1962, on décomptait 155 engagés et depuis 1939, jamais il n’y en avait eu autant de participants… Pour suivre la course, les commissaires avaient pris place à bord de la DS Citroën du Président Longau. Et comme de coutume, on arriva sur le boulevard Deganne avec un sprint massif dont Yvon Roullin, éduqué à l’école de M. Péraudeau sortit en vainqueur. Et ils étaient encore nombreux à statuer sur leur sort, ceux qui se sont laissés enfermer sans réussir à pouvoir se dégager pour disputer le sprint final...

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - L’Histoire de la Classique BORDEAUX-ARCACHON (16)
© BERNARD PECCABIN
(à la mémoire d’Hubert Longau, de Gaston Bougon et de tous les crabes de l’UC Arcachon)
Prochaine partie : Potins sur différentes éditions (de 1963-2004)

Posté par Bernard PECCABIN à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2020

SAINT-ESTÈPHE (Palmarès)

CHEZ LE PÈRE DUTIN

- Saint-Estèphe est une commune connue des Périgourdins, puisque le père Dutin y a été maire. Qui n’est pas allé de plus toucher le Roc branlant ou faire trempette dans son étang ? Peu de courses s’y sont déroulées, car Saint-Estèphe a été souvent en concurrence avec son lieu-dit Lacaujamet situé sur son territoire, mais juste à la sortie de Piègut. La fête de Saint-Estèphe se déroulait autrefois début mai, mais depuis on ne sait plus, si ce n’est que l’Ufolep réussit à faire revenir avec succès, les coureurs dans cette belle contrée. Mais en 2013, le Tour de la Dordogne a fait disputer un contre la montre autour de l’étang. A ce palmarès il faut ajouter celui de Lacaujamet, un lieu dit de Saint-Estèphe situé à la périphérie de Piègut. Cliquez sur ce LIEN pour le consulter.

126510011[1]

Alexis Gougeard aujourd'hui professionnel a été le dernier vainqueur à Saint-Estèphe

Palmarès connu de l’épreuve : 1950 Jacques Vivier (CA Ribérac), 1963 Jean-Claude Mérillou (CC Périgueux), 1965 Roger Desport (CRC Limoges), 1966 Jean-Pierre Sénamaud (CRC Limoges), 1967 Philippe Barraud (Pédale Nontron), 2013 Alexis Gougeard (Pavilly Barentin) contre la montre Tour Dordogne.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE – SAINT-ESTÈPHE © BERNARD PECCABIN
Réédition d’articles parus sur le blog la Dordogne Cycliste

Posté par Bernard PECCABIN à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

ÉLISABETH CHEVANNE BRUNEL - SA 11° SAISON (12° partie)

HISTOIRE D’UNE SPORTIVE AU PAYS DE L’HOMME

1999 AUSTRALIE, NOUVELLE ZELANDE, USA...

PLUS DE 100 JOURS DE COURSE CETTE SAISON

1999 CA

- Pour revoir l’article précédent (cliquez ici)

Club TCF Périgord et équipe du Québec

Rappel de sa saison

- A 24 ans, Zabou est toujours aussi rayonnante que ça soit aussi bien physiquement que sur le plan sportif où elle est partie à la conquête de l’Amérique, de l’Océanie et des routes de notre vieille Europe. Ses résultats lui donnent une deuxième place dans le classement national dames derrière Jeannie Longo. Cette deuxième position constitue déjà une référence sur ses capacités qui l’ont amené à six reprises sur la plus haute marche du podium.
- Avec plus de 100 jours de course, notre Périgourdine a démontré une progression constante et au contact des championnes de toute la planète. Sa déconvenue avec Fanini lui est restée entre les dents. Mais elle croit toujours à son destin et roule à l’eau claire, même si autour d’elle, ce n’est pas toujours le cas... Zabou est bien une fille courageuse car se battre avec des sportives plus ou moins polluées, n’incite pas à la participation, du moins de mon humble avis. Partir et continuer à barouder malgré ce contexte, prouve bien que notre Zabou est la vraie championne et qu’elle mérite toute notre admiration.

Ce qui s’est passé en 1999 en Dordogne
- 1999 a été une saison riche en termes d’organisations pour la Dordogne, mais pauvre en performances, mis à part les dames comme vous allez le lire sur cette publication. Malgré l’arrivée du VTT Club Bergerac Périgord et du VTT Evasion Pourpre, les effectifs continuent dans leur déclin.
- Le dopage secoue les instances cyclistes et un an après l’affaire Festina, l’éthique sportive reste la préoccupation majeure de la Fédération mais elles constitueront aussi des problèmes qui fachent les responsables à tous les niveaux.
- En Dordogne le Cyclo-Club Périgourdin évolue en 3° Division Nationale, amené par un certain Stéphane Reimherr. En fin de saison, on chuchote que tous les clubs cyclistes de Périgueux vont se rassembler. C’est ainsi qu’en octobre la Pédale Faidherbe et le CA Périgueux, rejoignent les rangs du Cyclo-Club Périgourdin, qui prendra après son assemblée générale, la dénomination de Cyclo-Club Périgueux 2000, soit un clin d’œil vis-à-vis du nouveau millénaire qui se présente.
- En fin de saison, le Comité de Dordogne reçoit l’assemblée Générale du Comité d’Aquitaine qui se réunit au Palis des Congrès, devenu aujourd’hui centre de la Communication... Une occasion de récompenser nos coursiers tels Mickaël Delage (UC Montpon), Rébécca Ménard (TCF 24), Elisabeth Chevanne-Brunel (TCF 24), Mickaël Estève, Guillaume Leverd et Arnaud Léger (tous Pédale Faidherbe) et champions d’Aquitaine sur route et en cyclo-cross, ceci dans leur catégorie respective.

1999 Sauveboeuf

Course à Sauveboeuf en Dordogne pour se ressourcer sur ses terres

LES BOUQUETS DE LA SAISON (source : Michel Lerouge)

SIX VICTOIRES

1° au Championnat Interrégional à Nieul les Saintes le 30 mai
Podium : 1. Elisabeth Chevanne-Brunel,
2. Maryline Salvetat à 3s, 3. Isabelle Carro
1° à Coursac le 27 juin
Podium : 1. Elisabeth Chevanne-Brunel,
2. Carine Peter, 3. Marina Desprez
1° Classement général de la dernière manche du Challenge des Pays de Loire le 14 juillet
Podium : 1. Elisabeth Chevanne-Brunel,
2. Béatrice Thomas à 1’56s, 3. Laëtitia Belaud à 2’05s.
- 1° de la première étape contre la montre à La Flèche (72)
Podium : 1. Elisabeth Chevanne-Brunel, 2. Elodie Touffet à 14s, 3. Laëtitia Belaud à 15s
- 1° de l’étape en ligne
Podium : 1. Elisabeth Chevanne-Brunel, 2. Béatrice Thomas, 3. Laëtitia Belaud
1° des Côtes du Marmandais à Beaupuy le 11 septembre
Podium : 1. Elisabeth Chevanne-Brunel,
2. Béatrice Thomas à 1’39s, 3. Sabine Gentieu à 1’45s
2° Ronde du Mont-Pujols (47) le 4 avril (1° Béatrice Thomas)
3° Saint-Girons (09) le 11 avril 1° Maryline Salvetat
3° Tour de la Haute-Vienne (1° classement aux points) du 23 au 26 juillet
Equipe TCF :
Elisabeth Chevanne Brunel, Rebecca Ménart, Carine Peter, Gaëlle Carreau, Aurélie Dader.
Podium : 1. Kim Shirley (Australie), 2. Géraldine Loewenguth, 3. Elisabeth Chevanne-Brunel
- 4° aux Billanges (1° étape)
- 2° Ambazac-Saint-Junien (2° étape)
- Leader du Tour de la Hte-Vienne après la 2° étape
- 5° Saillat sur Vienne contre la montre (3° étape-1° tronçon)
- 7° Rochechouart (3° étape-2° tronçon)

1999 Rudeau

Août 1999 au prix des fêtes de Rudeau-Ladosse

 4° Le Loroux Bottereau (44) le 28 mars 1° Laëtitia Belaud
5° Ronde du Périgord du 3 au 4 avril
Equipe TCF : Elisabeth Chevanne Brunel,
Rebecca Ménart, Carine Peter, Gaëlle Carreau, Aurélie Dader, Gaëlle Berland, Gwen Oster
Podium : 1.  Jeannie Longo, 2. Maryline Salvetat, 3. Séveryne Desbouis
- 19° Montignac Lascaux (1° étape) 1° Carine Peter
- 12° Auriac du Périgord-Thenon (2° étape clm) 1° Jeannie Longo
- 2° Montignac (3° étape) 1° Jeannie Longo

 6° Tour de Navarre du 23 au 25 avril
Equipe TCF : Elisabeth Chevanne Brunel,
Rebecca Ménart, Carine Peter, Gaëlle Carreau, Aurélie Dader, Gwen Oster
Podium : 1. Maryline Salvetat, 2. Monserrat Alonso, 3. Ruth Martinez
- 7° Pamplona-Tafalla (1° étape)
- 16° Olide-Tudela (2° étape et 1° tronçon)
- 5° Circuit de Tudela (2° étape et 2° tronçon)
- 12° Lumbier-Pamplona (3° étape).

 6° Course régionale hommes à Périgueux (24) le 13 septembre
7° Charade (63) Championnat de France le 25 juin
Podium :1. Jeannie Longo,
2. Géraldine Loewenguth, 3. Séverine Desbouis

7° Trophée d’Or (3° Classement Meilleur Grimpeur) du 25 au 29 août
Equipe CA Mantes la Ville : Elisabeth Chevanne-Brunel,
Delphine Bézille, Rachel Leroux, Carine Peter, Aurélie Anaïse, Gwen Oster
Podium :
1. Tracey Gaudry (Australie), 2. Jolenta Polikeviciute (Lituanie), 3. Alison Wright (Australie)
- 4° prologue clm par équipes
- 27° à La Chapelle Saint-Ursin(1° étape)
- 3° Avord-La Chapelle (2° étape)
- 3° Cosne-Sancerre (3° étape)
- 15° Orval-Saint-Amand clm (4° étape et 1° tronçon)
- 11° Levet-Saint-Amand (4° étape et 2° tronçon)

 7° Chrono des Herbiers (85) le 17 octobre - 1° Zoulfia Zabirova (Kazakstan)

9° La Flèche Wallonne (Belgique) le 14 avril
Equipe de France : Elisabeth Chevanne-Brunel,
Fany Lecourtois, Aline Camboulives, Magali Le Floc’h, Albine Caillé, Géraldine Loewenguth
Podium :
1. Hanka Kupfernagel (Allemagne), 2. Edita Pucinskalte (Lituanie), 3. Cindy Pieters (Belgique)

1999 comice Mussidan

Comice de Mussidan 1999

 10° Tour de Suisse du 22 au 25 septembre
Equipe OMT Lorina : Elisabeth Chevanne Brunel,
Magali Pache, Susannah Pryde, Anke Erlank, Karin Möbes
Podium : 1.Zoulfia Zabirova (Kazakstan), 2. Valentina Polkhanova (Russie), 3. Tatiana Stiajkina (Ukraine)
- 74° prologue contre la montre
- 16° à Schleitheim (1° étape)
- 9° à Siehen (2° étape)
- 13° clm en côte à Göschenen (3° étape)
- 19° à Embrach (4° étape).

 14° Tour de Majorque du 29 avril au 2 mai
Equipe CS Casteljaloux :
Patricia Ounzari, Elisabeth Chevanne-Brunel, Chantal Gorostégui, Carine Peter, Gaëlle Carreau, Florence Marrens
Podium :
1. Hanka Kupfernagel (Allemagne), 2. Svetlana Boubnenkova (Russie), 3. Margarita Fullana (Espagne)

11° Rudeau-Ladosse (24) le 4 juillet (course régionale hommes)

14° Embrach (Suisse) le 26 septembre dernière manche Coupe du Monde
Equipe CA Mantes la Ville : Elisabeth Chevanne-Brunel, Delphine Deschamps, Rachel Leroux, Aurélie Anaïse
Podium : 1. Anna Wilson (Australie), 2. Hanka Kupfernagel (Allemagne), 3. Arenda Grimberg (Pays-Bas)

 15° Tour International de Bretagne du 23 au 28 mai.
Equipe TCF 24 : Elisabeth Chevanne-Brunel, Gwenn Oster, Christelle Hary, Delphine Bézille, Aurélie Dader
Podium : 1. Judith Arndt (Allemagne),
2. Gunn-Rita Dahle (Norvège), 3. Anne Samplonius (Canada).
16° Flèche Gasconne- 1° Heather Cole (Canada)
- 15° à Pavie (1° étape)
- 15° clm Pavie (2° étape)
21° Ronde d’Aquitaine des féminines du 19 au 21 mars (1° Sylvie Riedle)
- 16° clm par équipes avec Mantes la ville
- 9° Issigeac-Castillonnès (1° étape)
- 47° Puysseguin-St. Emilion clm (3° étape secteur a)
- 12° St. Emilion-St. Emilion (3° étape secteur b)

21° Tour de l’Aude (3° par équipes) du 7 au 16 mai
Equipe de France : Géraldine Loewenguth, Séverine Desbouys, Magali Le Floc’h, Elisabeth Chevanne-Brunel, Laurence Restoin, Maryline Salvetat
Podium : 1. Lyne Bessette (Canada), 2. Hanka Kupfernagel (Allemagne), 3. Heidi Van de Vijver (Belgique)
Meilleure performance de Zabou
 : 2° de l’étape Pradelles-Mazamet remportée par l’Australienne Tracey Gaudry.

 26° Hewlet Packard Women’s Challenge (3° par équipes) du 9 au 20 juin (Tour de l’Idaho)
Equipe Staples : Alison Dunlap, Suzanne Ljungskog, Elisabeth Chevanne-Brunel, Madeleine Lindberg, Evi Gensheimer, Elisabeth Tadich.
Podium :1. Jeannie Longo (France), 2. Mari Holden (USA), 3. Zoulfia Zabirova (Kazakstan)
Meilleure performance de Zabou : 3° de la 5° étape courue sur le circuit d’Elkhorn et remportée par Jolenta Polikeviciute (Lituanie)

26° Championnat du Monde à Vérone (Italie) le 9 octobre
Equipe de France :
Jeannie Longo, Géraldine Loewenguth, Laurence Restoin, Elisabeth Chevanne Brunel, Magali Le Floc’h, Séverine Desbouis.
Podium :
1. Edita Pucinskaite (Lituanie), 2. Anna Wilson (Australie), 3. Diana Ziliute (Lituanie)

1999

 30° GRANDE BOUCLE FEMININE INTERNATIONALE du 8 au 22 août
Equipe CA Mantes la Ville : Elisabeth Chevanne-Brunel, Delphine Bézille, Rachel Leroux, Delphine Deschamps, Gail Longenecker, Christine Muller-Seiller.
Podium :1. Diana Ziliute (Lituanie), 2. Valentina Polkhanova (Russie), 3. Edita Pucinskalte (Lituanie)
Meilleure performance de Zabou : 10° de l’étape Vaujany-Rive de Gier gagnée par la Polonaise Bogumila Matusiak et lors de l’étape Montluçon-Saint-Florent sur Cher remportée par Mirjam Melchers (Pays-Bas).

 58° STREET SKILLS WOMEN’S CYCLE CLASSIC (Nouvelle Zélande) du 9 au 12 mars
Equipe Skills internationale :
Elisabeth Emery, Anne Samplonius, Elisabeth Chevanne-Brunel, Carine Peter, Karen Kurreck
- 1° Géraldine Denham (Australie)
Meilleure performance de Zabou :
34° à Hamilton terme de la 2° étape.

1999 badefols

Prix du comice à Badefols d'Ans en septembre 1999

 TOUR DE SNOWY (Australie - Région Sud-Ouest Canberra) du 26 février au 3 mars
- Abandon dans la 5°étape (s’est classée 30° lors de la 3° étape)
- CANBERRA (Australie) 1° manche de la Coupe du Monde le 7 mars (abandon de Zabou)
- HAMILTON (Nouvelle Zélande) 2° manche de la Coupe du Monde le 14 mars (abandon de Zabou)

 TROIS SELECTIONS EN EQUIPE DE FRANCE
- La Flèche Wallonne
- Tour de l’Aude
- Championnat du Monde en Italie

CHALLENGE 1999 : Lauréate des Eclats du Sport en Dordogne
Classements :
- 49° au clt mondial - (1° Hanka Kupfernagel - Allemagne)
- 2° du clt national (1° Jeannie Longo)

QUAND ZABOU BRISE LA LOI DU SILENCE SUR LE DOPAGE

ZABOU

- En février 1999, le "Journal du Périgord" de février 1999, consacrait un reportage sur Elisabeth Chevanne Brunel. Sur des photos et le reportage de quatre pages, notre Championne nous livrait la face cachée de sa vie en évoquant le dopage.
- Quand elle parle de sa saison 98, plus précisément de son expérience italienne, de la pression qu’elle subissait, elle dit : "Ils ont tout d’abord voulu me faire changer mon entraînement en m’imposant plus de travail... Après, ils ont insisté pour que "je me soigne". Quand ils se sont aperçus que je n’accepterais pas, ils m’ont mise à l’écart. Alors je leur ai dit que je n’en pouvais plus et que je partais. Ils pouvaient garder leur argent, je n’en voulais plus."
- Auprès des siens, là où ces clichés ont été pris, Zabou reprend la mesure du temps, des tentations et des supplices sportifs du sport de haut niveau. C’est une belle championne, au mental exceptionnel, qui a refusé la triche. Vraiment c’est une fille merveilleuse... Regardez la fraicheur de son regard et sa douceur, synonymes d’humanité et de tendresse, oui c’est bien notre Zabou, celle que l’on a apprécié. On dirait une star du cinéma. Et si elle n’est pas star du cinéma, elle reste dans nos esprits la star du cyclisme féminin et de notre Périgord qu’elle a si bien représenté
.

1999 JP 99

La vie en questions posées en 1999 (florilège de questions sur sa personnalité).
Une couleur : le bleu marine. Un acteur : Kevin Kostner. Une actrice : Julia Roberts. Un film : le Titanic. Une fleur : la rose rouge. Une émission à la télé : ça se discutte. Un livre ; l’île des Gauchers d’Alexandre Jardin. Un pays : l’Australie. Un métier : l’aide humanitaire dans le monde, communiquer, aider les gens dans la misère. Une ville : Paris. Un arbre : un chêne. Une chanson : savoir aimer. Un poète : Baudelaire. Homme célèbre : mon père. Femme célèbre : Marie-Georges Buffet. Un chanteur : Florent Pagny. Un musicien : Stan Getz. Un vin : le Monbazillac. Un plat : Tout ce qui accompagne les pâtes. Meilleur souvenir : mon titre de Championne du Monde en Australie. Une date : le 3 octobre 1993. Un sport : le cyclisme. Plus mauvais souvenir : ma saison en Italie avec mon abandon au Tour du Trentin en 1998.
(NDLR) : ces choix sont ceux de notre championne en 1999, qui ont sans doute évolué le long de sa carrière qui s’est terminée en 2006...

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - ÉLISABETH CHEVANNE BRUNEL (12)
avec la collaboration de Michel Lerouge pour le palmarès,
certaines informations et photos de notre championne
Prochain épisode : 2000 Zabou super combative au Mondial

Posté par Bernard PECCABIN à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juin 2020

SAINT MARTIN LE PIN - Palmarès

LE RENDEZ VOUS DES FÊTES DE LA PENTECÔTE

Saint-Martin le Pin 66

Francis Dubreuil (P. Nontron) vainqueur en 1966

- Saint-Martin le Pin est une petite commune sur les hauts du Bandait, située entre Nontron et Javerlhac. Peuplée environ de 300 habitants, la fête locale se déroule lors de la Pentecôte et ceci dans un cadre champêtre. Commune qui affectionne le cyclisme et qui continue de nos jours sous la bannière de l’Ufolep, ceci avec une dotation de prix en nature remarquable. Circuit taillé pour grimpeurs, bouffeurs de plaines, abstenez-vous ! A noter les trois victoires de Guy Thomas, originaire d’Abjat dans cette épreuve (1984, 1991 et 1992).

Saint-Martin le Pin 1972

Michel Dutertre vainqueur en 1972

Palmarès connu de l’épreuve : 1961 Marcel Mallemanche (Pédale du Nontronnais), 1964 Daniel Dutertre (Pédale du Nontronnais), 1966 Jean-Louis Gouzy (UCD Villeneuve), 1966 Francis Dubreuil (Pédale du Nontronnais), 1967 Daniel Dutertre (Guidon Agenais), 1970 Soudanas (UV. Limousine), 1972 Dutertre Michel (Nontron), 1976 Jean-Marc Porcherie (Pédale du Nontronnais), 1978 Serge Besse (Limoges), 1980 Jean-François Sallat (Pédale du Nontronnais), 1981 Jean-François Sallat (Pédale du Nontronnais), 1983 Pascal Delestage (Pédale Thibérienne), 1984 Guy Thomas (CCP Nontron), 1985 Didier Virvaleix (ASPTT Périgueux), 1986 Didier Carsoulle (CA Béglais), 1987 Dominique Bernard (PS Saint-Florent), 1988 Hervé Lavignac (CC Périgueux) championnat Dordogne séniors, Thierry Chamouleau (UC Brive) prix des fêtes, 1989 Laurent Lévêque (UV Limousine), 1990 Fabrice Mathieu (VC Neuvic), 1991 Guy Thomas (CCP Nontron), 1992 Guy Thomas (CCP Nontron), 1993 annulée, 1994 Julien Fiacre (ASPTT Périgueux), 1995 Florent Delmont (ASPTT Périgueux), 1996 Florent Delmont (ASPTT Périgueux), 1997 Jacques Dubost (JS Astérienne), 1998 Jean-Yves Béneyrol (CCP Nontron), 1999 Thierry Billot (CC Vervant), 2000 Eric Jacouty (EC Ribérac), 2001 Carl Naïbo (Guidon Saint-Martinois), 2002 Julien Alvarez (SC Revel), 2003 Anthony Martineau (CC Périgourdin), 2004 Didier Lezoray (JS Astérienne), 2005 Jean-Christophe Ribier (RC Mussidan), 2006 Stéphane Châtelier (Team FG Sport), 2007 Damien Le Boétez (UC Villeneuve-Fumel), 2008 Damien Le Boétez (UC Villeneuve-Fumel), 2009 Mickaël Suchaud (CC Périgourdin).

Saint-Martin le Pin 98

Départ de l'édition 1998

RÉTRO VÉLO DORDOGNE – ST.MARTIN LE PIN © BERNARD PECCABIN
Réédition d’articles parus sur le blog la Dordogne Cycliste

Posté par Bernard PECCABIN à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

LE CYCLISME Ā BERGERAC (1956-1961)

HISTOIRE DU CYCLISME ET DES CLUBS DE BERGERAC

1956/1961 BERGERAC VILLE DÉPART DU TOUR DE FRANCE

1956 rix commerce industrie Darnauguilhem

Prix du commerce et de l'industrie en 1956 à Bergerac
gagné ar Armand Darnauguilhem à droite

Pour relire l’édition précédente, cliquez ici.
- A partir de 1956, les courses de la ville deviennent de moins en moins nombreuses. Il est vrai que la section cycliste de l’US Bergerac n’existe plus et qu’on n’entend plus parler du Guidon Club. Il ne reste donc plus que le Cyclo-Club qui reste omniprésent dans la ville comme dans les campagnes environnantes.

1956 Bergerac Périgueux

Protocole de Bergerac Périgueux en 1956

1956 - Courses de classement gagnées deux fois par Geneste (CC Bergerac), puis par Audibert (CC Bergerac).
Prix de la Grande Maison : Dzuiba (CC Belvès)

Rigon Louis

Prix de Bergerac : Henri Grellety (VC Villefranche)
Prix Martini : Jacky Prellon (AS Eymet)
Bordeaux-Bergerac vétérans : Serge Balan (CC Bruges)
Prix de la fête quartier Pozzi : Pierre Dory (CC Bergerac)
Prix (non défini) : Louis Rigon (AS Miremont) en médaillon.
Prix Continental : Pierre Dory (CC Bergerac)
Prix de la Municipalité : René Eguillé (AS Eymet)
Prix de la gare : Pierre Dory (CC Bergerac)
Prix Valette : Pierre Dory (CC Bergerac)
Prix du Commerce et de l’Industrie : Armand Darnauguilhem (CC Bergerac)
Prix des jeunes : Rizotto (CC Lalinde).
- Le Tour du Bergeracois se court à Sainte-Alvère et sous le contrôle technique du CC Lalinde. Il est remporté par Michel Dejouhannet de Châteauroux. Bergerac n’est qu’une ville de passage de ce Tour.
Le parcours : Sainte-Alvère, Sainte-Foy de Longas, Saint-Félix, Liorac, Bergerac, Creysse, Mouleydier, Sainte-Capraise, Couze, Lalinde, Sauveboeuf, Pézuls, Sainte Alvère plus cinq tours par Cendrieux, La Plantade, Sainte-Alvère.
- Cette année là Pierre Dory enlève le prix des jeunes à Montpon et le prix du printemps à Eymet. Après sa splendide deuxième place au GP de Monbazillac où il devance Kervasse, Gourd, Conty, etc... il passe en 3° puis en 2° catégorie, gagne à Neuvic, le lendemain à Saint-Martin de Gurçon, puis à Montboyer devant de nombreux coureurs de 1° catégorie. En résumé il totalise cette année là 18 victoires et 14 places de second.

1957 - Courses de classement remportées par Pierre Dory et Conty (tous deux CC Bergerac).
Prix de la Grande Maison : Maurice Jouault (Ribérac)
Prix Martini : Raoul Pouget (Sarlat)
Tour du Bergeracois : Ben Brahim (Stade Bordelais)
Bergerac Gare : Ben Brahim (Stade Bordelais)
Prix du Tord : Pierre Frare (Guidon Sarladais)
Traversée du Tour Dordogne. à Bergerac
- Pierre Dory devient Champion du Limousin et est plébiscité de tous côtés. Il est sélectionné pour le Championnat de France à Strasbourg et pour courir le Tour de Bretagne.

1956 Prix grande maison 1° avril

Prix de la Grande Maison remporté par Dzuiba du CC. Belvès en 1956

 1958 - Courses de classements : Roger Bigot (CC Bergerac) et Jacques Lachartre (CC Bergerac).
Prix Martini des jeunes : Claude Bédry (CC Bergerac)
Prix de la gare : Audibert (VC Monpazier)
Prix des Mutilés du travail : Dauriat (CC Bergerac)
Prix International : Robert Cazala (VC Pau)
Bergerac-Saussignac : Robert Pallu (VC Matha).

1959 - Courses de classement remportées par Conty et Bédry (CC Bergerac).
Bergerac Gare : Bianchi (Marseille)
Prix Valette : Jacques Gervais (CC Périgueux)
Bergerac Ville : Daniel Walryck (CC Périgueux)

1961 Bergerac TDF Anquetil clm

En 1961 départ d'Anquetil lors du contre la montre Bergerac-Périgueux

 1960 - Course de classement remportée par Roger Doumenge (CC Bergerac)
Prix de la Grande Maison : Eugène Bogdan (CC Périgueux)
Prix du Commerce et de l’Industrie : Daniel Walryck (CC Périgueux)
Bergerac Gare : Jean-Marie Bouzou (Brive).

1961 - Prix Brandt : Gérard Duvaleix (Pédale Faidherbe),
Bergerac Gare : Jacques Bianco (CC Bordelais),
Prix du Commerce et de l’Industrie : Pierre Bonnecaze (ASPTT Bordeaux)
- Le Cyclo-Club Bergeracois ayant mûri sportivement depuis longtemps a été en mesure de présenter à son assemblée générale tenue dans une ambiance éminemment favorable, un bilan de la saison 1961 très positif.
- Le chef de file de ses coureurs Pierre Dory, qui avait à charge de faire oublier les Valentin Huot, Darnauguilhem, André Dupré, c'est-à-dire les précédentes étoiles du club, a remporté le Championnat du Limousin des indépendants et cette course fort difficile qu’est le Tour des Charentes disputé par étapes.
- Au palmarès de la société sont en outre à l’honneur : René Eguillé six victoires et cinq places de deuxième ; Antoine Loustalot, cinq victoires ; Gérard Lambert trois victoires, Doumenge deux victoires.
- Vingt et une épreuves furent organisées dont les Grands Prix de Sigoulès, Bergerac, Bouniagues, Monbazillac, Vélines, des Réaux, du Monteil, des Masseries, etc...
- Le bilan financier très satisfaisant est bénéficiaire aussi, en tenant compte de l’encaisse précédente, avec une trésorerie tout à son honneur, le CC Bergeracois a-t-il de ce côté-là l’avenir assuré ?
- Précisons qu’un seul de ses coureurs l’a quitté, encore sa démission fut-elle forcée, que des rentrées vont renforcer son effectif. Dans ces conditions, possédant des dirigeants ayant fait leurs preuves, tous dévoués au cyclisme et dont nous allons donner la liste, le Cyclo-Club Bergeracois peut être assuré que son fanion bleu et blanc flottera haut la prochaine saison.

1961 Bergerac TDF Gaul CLM

1961 avec Charly Gaul le plus dangereux adversaire d'Anquetil au départ (TDF)

 Le bureau - Présidents d’honneur : Mrs. Prévost, Expert et le docteur Marie.
Président actif : M. Robert Ségurel. Vice-Présidents : MM. Bourgeix, Veysse, Angély, Nouaillant, Mary, Prévot et J. Henri. Secrétaire Général : M. Arnoult. Secrétaires adjoints : MM. Charron et Bernard. Trésorier Général : M. Dagnaud. Trésorier adjoint : M. Nouaillant. Matériel : MM. Ducos et Arnoult. Presse : M. Bernard. Directeurs sportifs : MM. Bourgeix et Veysse. Membres : MM. Brien, Yves Prévot, Alexis Henri. Commissaires : MM. Ségurel, Dagnaud, Ducos, Marty, Arnoult, Charron, Nouaillant.

14 juillet 1961 : Bergerac-Périgueux (74,5 kms contre la montre). Le départ de ce chrono se situe place Gambetta à Bergerac, pour passer ensuite par Creysse, Mouleydier, Saint-Sauveur, Liorac, Saint-Félix de Villadeix, Sainte-Foy de Longas, Sainte-Alvère, Vergt, Eglise Neuve, Atur et Périgueux (allées Tourny). Sous une pluie battante, Jacques Anquetil peut poursuivre son périple sur Paris en l'emportant devant Charly Gaul à Périgueux.
- C'est la première fois que le Tour fait étape en Dordogne. Dommage que ce 14 juillet s'est passé sous la pluie mais c'est tout de même un français qui a gagné en ce jour de fête nationale.
 Une anecdote : le point de départ se situe à Bergerac place Gambetta, l’arrivée à Périgueux place Tourny, soit deux endroits où la petite reine a débuté entre 1880 et 1900.
En cette année 1961, Pierre Dory gagne le Tour de Charente et devient à Tulle et ceci pour la deuxième fois Champion du Limousin.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - LE CYCLISME A BERGERAC (4) © BERNARD PECCABIN
Prochain épisode - Le cyclisme à Bergerac de 1962-1967

Posté par Bernard PECCABIN à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]