08 octobre 2020

MUSSIDAN : LE RACING CLUB 1963-1965

 MUSSIDAN : HISTOIRE DE SON CYCLISME (12° partie) 1963-1965

- Article précédent : 1960-1962 au RC Mussidan (pour ceux qui veulent se situer dans le contexte, cliquez sur le lien)

1963 : LE RETOUR DU TOUR DE FRANCE A MUSSIDAN

- Au seuil de cette année 1963 le Racing-Club de Pierre Lochin se devait d'assurer la continuité avec un bureau rénové dans lequel seul Henri Martin représentait une des traces du passé. Le cyclisme français se comportait assez bien avec un Jacques Anquetil à son apogée, des amateurs talentueux puisque 1962 avait connu un triplé historique lors des championnats du monde à Berne avec Jourden, Bellena et Gestraud. Côté Dordogne, tout changeait aussi puisque désormais les coureurs disputeront maintenant un titre Aquitain et contre des coureurs issus de l'ancienne Guyenne. Marcel Lathière présidait le nouveau comité régional alors que René Leygues devenait maintenant le vice-président, assurant ainsi la représentation de la Dordogne à Bordeaux, après l'avoir assurée durant de nombreuses années à Limoges. Le Racing, après une saison à vide, enregistrait une petite renaissance dans ses effectifs coureurs. Les organisations elles, fléchissaient avec seize épreuves dont toujours les prix rituels au cœur de la ville. Si Georges Simonnet nouveau secrétaire recevait les engagements, Mussidan se fit l'honneur de recevoir le passage du Tour de France et de l'Avenir le dimanche 30 juin, avec l'étape Limoges-Bordeaux gagnée par Rik Van-Looy au vélodrome, devant Foré, Van-Aerde, Darrigade et Janssen, tout ceci à 41,545 km/h de moyenne. Quant au maillot jaune, il était lors de cette étape sur les épaules du belge Gilbert Desmet. Depuis 1952 le Tour avait boudé Mussidan, mais on se souvenait de cette étape Bordeaux-Limoges où Vivier l'enfant du pays s'était permis de prendre la gerbe en disposant du hollandais Wim Van Est devancé de deux cents mètres dans la capitale de la porcelaine. Onze années après, la plus grande course traversait la région, en sens inverse, mais avec toujours le même engouement et la même fébrilité. Dire que depuis ce jour la grande boucle n'est plus passée à Mussidan …

RCM 65

- 1963 aussi était l'époque où la trottinette connaissait une grande vogue. D'ailleurs pour les fêtes du comice, un Tour de Mussidan en plusieurs étapes était organisé. On trouvait parmi les équipes engagées une équipe "Coutisson-Vélosolex", d'autres équipes bien sûr mais aussi la "Verrière-Grandin" parmi les plus connues du cyclisme. Monsieur Coutisson tenait la boutique laissée par Albert Chaussade et Monsieur Verrière toujours dans son magasin radio-son-électroménager apportait ainsi son soutien. Il est intéressant de saluer Jean-Claude Faure vainqueur sous le maillot de l'équipe de l'ex-président Verrière et Jacques Martin 2° (le fils d'Henri), comme quoi entre trottinettes et cyclisme il existait toujours une sorte de lien ou une petite parenté. L'athlète du mois d'août nous apprenait la naissance de Laurent au foyer d'Albert Chaussade, venant ainsi constituer une trinité de jeunes Chaussade aux côtés de ses frères Charles et Albert et de sa fille Danielle.
- 1963 c'est l'année des Marocains avec des garçons comme Ben-Brahim et El Gourch qui se distingueront dans deux de nos épreuves. Le Maroc, avec à sa tête El Gourch, était venu participer au Tour de l'Avenir (Ben Brahim étant naturalisé français) et ces coureurs profitaient des dernières épreuves estivales de notre Dordogne, après un premier séjour à Villefranche du Périgord en 1960, dont ils avaient conservé un excellent souvenir. 1963 c'est aussi quelques petits problèmes avec nos aimables speakers, qui parfois feront des mécontents notamment à Bruc où l'ami Chassaigne mis en cause, provoquera un malaise au sein du comité des fêtes de Grignols, qui refusera au club l'organisation de la manifestation. Mois de juillet où Robert Monlong instrumentera à Mussidan pour l'épreuve phare de la fête nationale, alors que bien souvent c'est l'ami Delord qui prendra le relais de nos épreuves de clocher. La saison 1963 démontrera un petit renouveau côté coureurs avec Vettier jeune cadet mais surtout avec Henri Sedran en pleine ascension. Monsieur Coutisson s'occupait des bicyclettes, alors que du côté de la direction technique, les entraînements étaient placés sous la responsabilité de Raphaël Calmette, l'ex-Tour de France, et de Monsieur Lautrète. Vraiment il y avait du changement au Racing puisque désormais les coureurs se retrouvaient sous les ordres de managers venus d'ailleurs, prouvant ainsi que dans le cyclisme les mariages impossibles devenaient réalisables.
COUREURS LICENCIES AU RACING EN 1963 : Henri Sedran, Edmond Vincent, Louis Vincent, Ouvradou, Demaneuf, Gérard Hélias, Vettier, Mételle, Fredou, Richard.

LES COURSES DU RCM EN 1963

A Saint-Louis en l'Isle (5 mai).
1° Demaneuf (RC. Mussidan), 2° Edmond. Vincent (RC. Mussidan), 3° Gazeau (Saint-Aulaye VC), 4° Louis Vincent (RC. Mussidan), 5° Guglielmini (CC. Périgueux), 6° Robert Sedran (RC. Mussidan), 7° Verninas (Périgueux), 8° Cuménal (Périgueux), 9° Lafont (UC.Montpon), 10° Hélias (RC. Mussidan).
A Mussidan (Prix de l'Ascension du 23 mai).
1° Pierre Gamallerie (UCD. Villeneuve), 2° Michel Zanetti (Lalinde), 3° Ribérot (Libos), 4° Béril (CC. Périgueux), 5° Armand (Lalinde), 6° Tabanou (Lalinde), 7° Naud (EC. Foyenne), 8° Laugt (Ambarès), 9° Chaudet (Libourne), 10° Bernard Subileau (Lalinde).
A la Gare de Neuvic (3 juin).
1° Claude Perletti (CA. Béglais), 2° Chevrier (AVC.Libourne), 3° Boris (Marmande), 4° Serrot (Saint-Aulaye VC), 5° Guglielmini (Périgueux), 6° Dufaud (Marmande), 7° Comme (UC. Montpon), 8° Gazeau (Saint-Aulaye VC), 9° E. Vincent (RC. Mussidan), 10° Molina (Brive).
A Saint-Médard de Mussidan (10 juin).
1° Sanchez (CC. Lalinde), 2° Sautier (Périgueux), 3° Castagnier (Marmande), 4° Ancoin (Marmande), 5° Marousse (Marmande), 6° Jolivet (Périgueux), 7° Vacher (Périgueux), 8° Morot (EC.Foyenne), 9° Billout (EC.Foyenne), 10° Chauveton (Lalinde).
A Mussidan (14 juillet).
1° Pierre Mémy (CC. Bordelais), 2° Archambault (Limoges), 3° Ben Brahim (UA. Vic), 4° Gervais (CC. Périgueux), 5° Chabanne (Libourne), 6° Dècle (Joinville), 7° Chevrier (Libourne), 8° Fortin (EC.Foyenne), 9° Vincent E. (RC. Mussidan), 10° Sedran H. (RC. Mussidan).
A Saint-Germain du Salembre (28 juillet).
1° Henri Sedran (RC. Mussidan), 2° Buatti (Monségur), 3° Lapierre (Libourne), 4° Duffau (Marmande), 5° Lambert (Bordeaux), 6° Chabanne (Libourne), 7° Cabrol (Arcachon), 8° Landa (Andernos), 9° Longaud (Montpon), 10° Apecèche (Bruges).
A Saint-Vincent de Connezac (18 août).
1° Mohamed El Gourch (SA. Bordelais), 2° Gladora (SA. Bordelais), 3° Buatti (Monségur), 4° Richard (CC. Bordeaux), 5° Chabanne (Libourne), 6° Mémy (CC. Bordelais), 7° Béril (CC. Périgueux), 8° Dory (CC. Bergerac), 9° Mallemanche (Nontron), 10° Vacher (CA. Bordeaux).
A Douzillac (Prix des fêtes du 28 août).
1° Daniel Béril (CC. Périgueux), 2° Escalera (Ambarès), 3° Tabanou (Lalinde), 4° Le Pemp (CC. Périgueux), 5° Boucau (Périgueux), 6° Chassagne (Lalinde), 7° Estève (Bordeaux), 8° Cagnero (Bouscat), 9° Dieuaide (EC. Foyenne), 9° Bourdin (Bordeaux), 10° Berger (Lalinde).
A Mussidan (Comice du 16 septembre).
1° Mohamed Ben Brahim (UA. Vic-Fezensac), 2° Brux (Tarbes), 3° Roger Darrigade (US. Dax), 4° Broustaut (Dax), 5° Sabbatini (Libos), 6° Gervais (Périgueux), 7° Chabanne (Libourne), 8° Ferreira (Bordeaux), 9° Bilbao (Hendaye), 10° Mondenx (Dax).
A Saint-Michel de Double (29 septembre).
1° Jean-Pierre Barbe (CA. Bèglais), 2° Perrier (Ste-Foy), 3° Vaincot (CAM Bordeaux), 4° Larpe (Saint-Roch), 5° Castagnier (Angoulême), 6° Néraud (Marmande), 7° Bardet (CAM Bordeaux), 8° Sabathier (Angoulême), 9° Jolivet (Périgueux), 10° Trimoulet (Périgueux).
A Saint-Michel de Double (30 septembre).
1° Guy Dubois (Périgueux), 2° Mémy (Bordeaux), 3° Dory (Ste-Foy), 4° Daunat (St. Aulaye), 5° Béril (Périgueux), 6° Mérillou (Périgueux), 7° Comme (Montpon), 8° Dieuaide (Ste-Foy).

RCM 65

Publicité de Maurice Jouault

 QUELQUES GRANDS DE LA SAISON 63.

Jean Craczyck, Jacques Anquetil, Joseph Groussard, Rolf Wolfshohl, Raymond Poulidor, Jan Janssen, Peter Post, Rik Van Looy, Noël Foré, Franz Melckenbeeck, Tom Simpson, Emile Daems, Pino Cérami, Vittorio Adorni, Vito Taccone, Joseph Planckaert, Jean Stablinski, Rentmeester, Bastian Maliepaard, José Pérez-Frances, Jean-Claude Lebaube, Benoni Beheyt, Joop de Roo, Lucien Aimar, Zimmermann.

CEUX QUI BRILLENT EN PÉRIGORD.

Jean-Claude Daunat (Saint-Aulaye), Claude Hue (CC. Périgueux), Raymond Valèze (UC. Montpon), Alain Charles (CC. Périgueux), Victor Melchior (CC. Lalinde), Roger Paulhiac (Pédale Nontron), Francis Duteil (CC. Périgueux), Jean-Claude Mérillou (CC. Périgueux), Jean-Paul Sauvignat (CC. Périgueux), Edmond Vincent (RC. Mussidan).

LES VEDETTES DU SUD-OUEST.

Claude Cousseau (Parentis-Sports), Michel Gonzalès (A. Bayonnais), Mohamed Ben Brahim (UA. Vic Fezensac), Fernand Delort (US. Andernos), Hubert Fraisseix (Limoges), Robert Gibanel (Pau VC), Belloc (Toulouse), Jean-Claude Moussard (Saintes), Jean Ricou (Royan), Claude Vallée (La Rochelle), Raymond Batan (VC. Tarbais), R. Barrère (US. Dax), Roger Vidal (Villeneuve), Robert. Della-Négra (Saint-Girons), Albert Fontagnères (VC. Capbreton), Manuel Manzano (Stade Montois), Claude Mazeaud (UV. Limousine) Jules Pineau (Guidon Agenais).

AUTRES COURSES DU RC.MUSSIDAN EN 1963.: 28 avril Prix de Bruc : résultats non diffusés sur la presse, 21 avril Saint-Front de Pradoux : 1° Raymond Valèze (UC. Montponnaise), 11 mai Saint-Léon sur l'lsle : 1° Edmond Vincent (RC. Mussidan), 28 octobre Saint-Front de Pradoux : 1° Michel Chapeau (VC. Saintes).

1963

Quelques vainqueurs des épreuves du RCM en 196 avec de gauche à droite
Pierre Mémy, Henry Sedran, Driss Ben Brahim et Jean-Pierre Barbe

1964 AVEC EN TOILE DE FOND LES JEUX OLYMPIQUES A TOKYO

- Lorsque l'on fait un petit calcul rapide on s'aperçoit que les jeunes âgés de 18 ans en 1964 constituaient la nouvelle génération, celle d'après guerre puisqu' ils étaient nés en 1946. Cette petite observation à priori anodine mérite pourtant une explication, car c'est bien dans ces années 60 que le cyclisme a reçu les ricochets du baby boom, de cette génération montante qui présentait encore un certain intérêt. Un certain intérêt parce que ces jeunes dont je suis issu n'ont pas été gâtés comme ceux d'aujourd'hui, bien que la précarité des milieux agricoles et ouvriers de l'époque, ne nous rendait pas malheureux pour autant, mais plutôt courageux pour entreprendre afin de se sortir de cette spirale que le sport en général et le cyclisme en particulier nous offraient. Je me souviens de l'argent que l'on m’offrait comme étrenne lors de la communion solennelle et aussi celui que je gagnais lors des travaux effectués pendant les grandes vacances qui servaient à m'offrir une bicyclette soit pour s'évader, soit pour envisager de faire la course entre camarades du village. C'est donc dans ce contexte que 1964 se présente avec des anciens routiers et cette nouvelle vague de garçons nés entre 1946 et 1948.
LE BUREAU DU RCM POUR 1964 (Assemblée de décembre 1963) : Présidents d'honneur : MM. Gerbeaud (conseiller général et maire), Laplagne, Bonneau et Campagnac.Présidents d'honneur adjoint : M. Verrière et Docteur Mutel, Président actif : M. Pierre Lochin, Vice-Présidents : MM. Daillens, Thouron et Martin, Secrétaire : M. Simonnet adjoint : M. Maze, Trésorier : M. Denoix - adjoint : M. Vettier, Directeur sportif : M. Lautrète, Membres : MM. Antunes, Lespinasse, Louis Vincent, Jacques Sedran, Chevalarias, Elie Barrot, Serge Thouron, Henri Simonnet, Treillis et Brune
- 1964 c'est aussi l'année olympique, le cinquième succès de Jacques Anquetil au Tour de France et pour le Racing, le test de Pierre Lochin désormais Président du club depuis un an déjà et prêt à engager ses couleurs vers de nouveaux cieux après cette première saison d'observation et d'investigations.
- Avec quinze épreuves dans le calendrier la saison se présente sous les meilleurs auspices. Même si ce nombre constitue une baisse la situation n'est pas alarmante, car la concurrence reste seule responsable de l'éclatement des courses, avec le Cyclo-Club Fleixois de Pierre Calès bien armé au sud, l'Etoile Cycliste Foyenne de Monsieur Naegellen très entreprenante, l'UC. Monponnaise de René Escudié décidée à prendre le leadership de la vallée pendant qu'au Nord, le Saint-Aulaye VC de Maurice Talder et le CA. Ribérac d’André Bruneau ne laissent aucun profit pour leurs adversaires potentiels. Au Racing on reste cependant optimiste avec des effectifs de coureurs à la hausse et des résultats sportifs qui semblent arrivés dans une période théoriquement difficile, en raison du contexte interne issu des réaménagements du bureau directeur. Le départ de Pierre Verrière, l'arrivée de Monsieur Lautrète au poste de directeur sportif n'ont pas cassé le ressort de la machine Mussidanaise bien huilée et revigorée par les exploits d'Henri Sedran.
- Mais, au-delà des exploits, il y aussi les malheurs comme l'accident qui coûtera la vie au coureur Maurice Bertrand ou encore la tragique catastrophe du Tour de France lors de son passage à Port de Couze le 12 juillet et qui laissera longtemps des cicatrices dans cette région si passionnée par le cyclisme, même si ces faits sont étrangers à la bonne marche du Racing.
- Chez nos voisins de l'UC. Montpon le club tourne à plein régime, surtout dans ce village de Saint-Laurent des Hommes devenu une citadelle du vélo. Le 10 mai 1964 le premier critérium international profite au parisien Valdois qui inscrit son nom lors de cette nouvelle classique de la vallée. En juillet Saint-Laurent des Hommes servira à nouveau le couvert avec le Championnat d'Aquitaine des cadets remporté par Jean-Paul Sauvignat du Cyclo-Club Périgourdin devant Serge Lapébie le fils de l'illustre Guy. Et pour la petite histoire je ne manquerai pas de signaler que le dossard n° 1 de ce championnat était porté par un certain Michel Fedrigo licencié à l'AS. Miramont. Huit jours après, Saint-Laurent des Hommes invitait les amateurs pour le même championnat. Le circuit empruntait un itinéraire passant par Montignac, les Rambauds, Saint-Barthélémy de Bellegarde, Echourgnac, Saint-Michel de Double et retour par Saint-Laurent des Hommes soit 160 kms d'une course où les Périgourdins remporteront les trois premières places avec Jean-Claude Daunat vainqueur (bien que licencié à l'EC. Foyenne), Claude Hue (2°) et Francis Duteil (3°) tous deux du Cyclo-Club Périgourdin. On ne manquera pas de signaler la 6° place (à 1'20") d'Edmond Vincent le Mussidanais, particulièrement actif lors de ce championnat inoubliable pour les coureurs de notre Périgord.

ag 1965 rcm

Dirigeants du RCM

COUREURS LICENCIES AU RACING EN 1964 : Henri Sedran, Edmond Vincent, Louis Vincent, Jean Serros, Demaneuf, Gérard Hélias, Christian Grimald, Hervé Vettier, Fredou, Robert Sedran, Faure, Lespinasse, Peyrat.
QUELQUES COUREURS AYANT PARTICIPE AU CHAMPIONNAT REGIONAL CADET LE 21 JUIN 1964 A SAINT.LAURENT DES HOMMES : Fédrigo (AS.Miramont), Duresse (SCAL), Dubreuil (Nontron), Joseph (Nontron), Blancheton (UC. Montpon), Loubriat (Belvès), Dutertre (Nontron), Serros (Mussidan), Brusson (CC. Périgueux), Darrin (CC.Périgueux), Sauvignat (CC. Périgueux), Arbes (VC.Nay).

- 1964 nous permet aussi de rendre hommage au Marocain El Gourch victorieux du Tour du Maroc et que l'on avait rencontré en 1962 et en 1963 lors de nos épreuves. Et de nos épreuves il faut en parler avec cette 4° nocturne du 14 juillet que Maurice Jouault animera, avec une sonorisation mise en place par notre ami de toujours Pierre Verrière, le grand spécialiste du son et du service à rendre, puisqu'il ne faut pas oublier non plus que Pierre était aussi lieutenant du centre de secours de la ville à titre bénévole. Albert Fontagnères du VC. Capbreton sera le vainqueur de cette nocturne devant Ben-Brahim. Vincent (5°) et Sedran (8°) sauveront nos couleurs avec beaucoup de talent car le niveau était très relevé, si relevé d'ailleurs que Sedran évoluait depuis le mois de mai chez les "Hors catégories". Pour la première fois la course du comice réunira des cadets et comble de malchance, Serge Lapébie le Bordelais terminera 2° comme à Saint-Laurent des Hommes, battu cette fois sur la ligne par Jean-Pierre Sénamaud de Limoges.
- La saison se terminait 1e 16 novembre avec l'assemblée générale du club mais aussi quelques départs dont ceux d'Edmond Vincent et de Lespinasse vers d'autres cieux.
- On retiendra de cette saison la 2° place de Sauvignat et la 3° du Montponnais Jean-Jacques Blancheton lors du Championnat de France des cadets, prouvant que dans notre vivier de jeunes, il y avait de la graine de champions et pas bien loin de chez nous puisque Jean-Jacques Blancheton était entraîné par Marcel Counord, le vélociste de Moulin-Neuf.
- Je ne terminerai pas 1964 sans rendre hommage à Henri Sedran le grand capitaine de route du Racing. Avec ses trois grandes victoires signées à Neuvic (devant Rabaud et Melchior), aux Réaux de Vélines (devant Dal Sié et Brux) et lors du prix de l'UNA à Périgueux. Sedran d'origine italienne détenait une puissance et une très grande vélocité. Preuve encore avec cette 2° place lors du XIX° Bordeaux-Périgueux, où il ne s'inclinera qu'au sprint face à un grand monsieur, Roger Darrigade (frère d'André). Toujours est-il que notre Mussidanais était redouté non seulement en Dordogne, mais même bien au-delà de notre périmètre régional, puisque il avait participé à des épreuves dans le grand sud-ouest, dans le Centre et en Bretagne.
LE PALMARES 64 D’HENRI SEDRAN : 4° Ruffec, 8° Cénac Saint-Julien, 1° Neuvic, 15° Trémolat, 7° Langon, 5° Le Coux, 8° Tombeboeuf, 5° Brive, 10° Trophée Peugeot, 13° Boucles du Bas Limousin, 7° Péreuil, 1° Réaux les Vélines, 15° première étape du Tour de l'Eure et Loire et 11° du contre la montre de la 3° étape (victime d'un bris de roue), 11° au Tour de Corrèze, 15° Villeneuve sur Lot, 3° La Rochette, 2° Bordeaux-Périgueux, 26° Tour de la Bidassoa, 33° Prix de l'Ecomic en huit étapes, 9° Tour du Blayais, 8° Campagnac les Quercy, 2° Lalinde, 9° Nocturne de Mussidan, 6° Villamblard, 4° Saint-Aulaye, 5° Duras, 6° La Réole, 6° Milhac de Nontron, 11° Couze Saint-Front, 6° Lamonzie, 3° Génis, 10° Barbezieux, 3° Pessac, 2° Villamblard, 13° Vergt, 4° Prix Migot à Périgueux, 1° Prix de l'UNA à Périgueux, 12° Miallet.

LES COURSES DU RCM EN 1964

A Mussidan (Prix du RCM le 24 mai)
1° Gérard Hélias (RC. Mussidan), 2° Jacques Jalinié (Périgueux,), 3° Lestage (ASPTT. Bordeaux), 4° Jean Serros (RC. Mussidan), 5° Dussom (CAM Bordeaux), 6° Ferréra (CAM Bordeaux), 7° Alexandrowicz (Créon), 8° Christian Bérano (UC. Montpon), 9° Robert Sedran (RC. Mussidan), 10° Ducher (Périgueux).
 Saint-Médard de Mussidan (15 juin)
1° Serge Ricci (AS. Miramont), 2° Maura (Périgueux), 3° Gautier (Miramont), 4° Eyquard (Libourne), 5° Perrier
(EC.Foyenne), 6° Cuménal (Périgueux), 7° Brugeassou (UC. Montpon), 8° Chazeaud (Ribérac), 9° Beaussoubre (Périgueux), 10° Lafont (Montpon).
A Mussidan (14 juillet)
1° Albert Fontagnères (VC. Capbreton), 2° Mohamed Ben-Brahim (UA. Vic Fezensac), 3° Mémy (Bordeaux), 4° Pinaud (Bordeaux), 5° Vincent Edmond. (RC.Mussidan), 6° Lacrouzade (Mimizan), 7° Michel Brux (Tarbes), 8° Henri Sedran (RC.Mussidan), 9° Roger Tabanou (CC. Lindois), 10° Francis Naud (CA. Créon).
A Saint-Germain du Salembre (26 juillet)
1° Guérino de Nadaï (AS.St.Médard en Jalles), 2° Edmond Vincent (RC.Mussidan), 3° Bernard Fifre (CC. Bordeaux), 4° Albert Frigo (Girondins de Bordeaux), 5° Apecèche (Saint-Médard), 6° Daunat (EC.Foyenne), 7° Comme (Montpon), 8° Palais (Nersac), 9° Dufaud (CC. Marmande), 10° Buatti (Monségur).
A Chantérac (Prix des fêtes du 2 août)
1° Claude Brugeassou (UC. Montpon), 2° Vettier(Mussidan), 3° Hélias (Mussidan), 4° Serros (Mussidan), 5° Chazeaud (Ribérac), 6° Constant (Ribérac), 7° Eyquard (Libourne), 8° Colzavara (Miramont), 9° Gauthier (Miramont), 10° Jarnage (UC.Montpon).
Prix des Lèches (10 août)
1° Gérard Hélias (RC.Mussidan), 2° Bourdial (Lalinde), 3° Peyrat (Mussidan), 4° Bretou (Lalinde), 5° Cuménal (Périgueux), 6° Touvenin (Libourne), 7° Jarnage (Montpon), 8° Grimald (Mussidan), 9° Vigier (Périgueux).

1965

Quelques vainqueurs des épreuves du RCM en 1965 avec de gauche à droite
Jean-Paul Sauvignat, Guy Dutertre, Alexis Eyquard et Jean-Pierre Joseph

A Saint-Vincent de Connezac (16 août)
1° Christian Bérano (UC. Montpon), 2° Vettier (Mussidan), 3° Chazeaud (Ribérac), 4° Serros (Mussidan), 5° Bréjassou (Montpon), 6° Chevalier (Ribérac), 7° Tabanou (Lalinde).
A Villefranche de Lonchat (16 août)
1° Moreau (EC. Foyenne), 2° Priat (Ribérac), 3° Alexandrowicz (Créon), 4° Hélias, 5° Demaneuf, 6° Grimald (tous RC. Mussidan), 7° Touvenin (Libourne), 8° Rouxel (Mussidan), 9° Comme (Montpon).
A Douzillac (Prix des fêtes du 29 août)
1° Claude Brugeassou (UC.Montpon), 2° Péquignot (CC. Belvès), 3° Gérard Hélias (Mussidan), 4° Verninas (EC.Foyenne), 5° Bretou (Lalinde), 6° Bucher (Périgueux), 7° Dauriac (Périgueux), 8° Besse (Belvès), 9° Mortreuil (Le Fleix), 10° Zaccaron (Le Fleix).
Prix des cadets du Comice de Mussidan (24 septembre)
1° Jean-Pierre Sénamaud (Limoges), 2° Serge Lapébie (Girondins de Bordeaux), 3° Besse (Libourne), 4° Vallet (Ambarès), 5° François (La Couronne), 6° Jean-Paul Sauvignat (Périgueux), 7° Dubreuil (Nontron), 8° Penichaud (Gujan-Mestras), 9° Gaury (Ambarès), 10° Poutet (Bègles).
A Saint-Michel de Double (Prix cadets du 4 octobre)
1° Michel Poutet (Bègles), 2° Belloc (Macau), 3° Joseph (Nontron), 4° Blancheton (UC.Montpon), 5° Castaing (Saint-Médard), 6° Dubreuil (Nontron).
A Saint-Michel de Double (5 octobre)
1° Escudier (Lavelanet), 2° Lecubier (Monségur), 3° Mazet (Libos), 4° Lavignac (Périgueux), 5° Jolivet (Périgueux), 6° Touvenin (Libourne), 7° Cavinchilto (Lavelanet), 8° Chazeaud (Ribérac), 9° Bascon (Lavelanet), 10° Sedran Robert (RC. Mussidan).
A Saint-Front de Pradoux (26 octobre)
1° Bascon (Lavelanet), 2° Bordier (Périgueux), 3° Aussenac (Lavelanet), 4° Eyquard (Libourne), 5° Cavinchilto (Lavelanet), 6° Mazet (Libos), 7° Ardouin (Ambarès), 8° Sedran (Mussidan), 9° Porte (Brive), 10° Auget (Lesparre).

QUELQUES GRANDS DE LA SAISON 64

 Jacques Anquetil, Raymond Poulidor, Rudi Altig, Bénoni Beheyt, Peter Post, Van-Coningsloo, Vittorio Adorni, Armand Desmet, Jan Janssen, Uriona, Italo Zilioli, Georges Groussard, Julio Jimenez, Eddy Merckx, Felice Gimondi, Guido Reybrook, Franco Bitossi, Marino Basso.

CEUX QUI BRILLENT EN PERIGORD 

Francis Duteil (CC. Périgueux), Christian Bordier (CC. Périgueux), Roger Paulhac (Pédale Nontron), Yves Berger (CC. Lindois), Claude Brugeassou (UC. Montpon), Daniel Dutertre (Pédale Nontron), Jean-Paul Sauvignat (CC. Périgueux), Christian Bérano (UC. Montpon), André Dupré (CC. Bergerac), Jacques Jalignié (CC. Périgueux), Pierre Besse (CC. Belvès).

LES VEDETTES DU SUD-OUEST 

Claude Coutant (CAM Bordeaux), Luis Ocana (Stade Montois), Jean-Claude Daunat (EC. Foyenne), Michel Brux (UC. Tarbaise), André Delort (US. Andernos), Jean Ricou (Royan), Claude Gabard (Châtellerault), Roger Darrigade (US. Dax), Henri Sedran (RC. Mussidan), A. Duclaud (CA. Civray), Albert Fontagnères (VC. Capbreton), Dejouhannet (Châteauroux), Michel Gonzalès (VC. Hendaye), Maurice Saint-Jean (FLL Perpignan), Jean-Claude Grain (Cycle Poitevin), Christian Leduc (Stade Montois), Robert Della Négra (Montastruc) Pierre. Fages (Perpignan), Jean Prat (Maurs), Claude Moussard (VC. Saintes), Alfred Gratton (Lectoure), Daniel Barjolin (CA. Civray), Maurice Laforest (Royan), Prosper Dalis (Bleuets Labatutois).

AUTRES COURSES DU RC.MUSSIDAN EN 64 : 7 mai Prix de Saint-Léon sur l'Isle : 1° Francis Naud (CA. Créon), 18 mai Prix de la Gare de Neuvic ° Edmond Vincent (RC. Mussidan)

1965 : LE PREMIER CRITÉRIUM PROFESSIONNEL A MUSSIDAN

RCM 65

Premier critérium professionnel avec au départ des coureurs amateurs
heureux d’en découdre avec quelques professionnels

- Pour cette nouvelle saison le Racing retrouve une certaine prospérité avec une équipe composée d'une quinzaine de garçons issus de la région et qui portent fièrement nos couleurs. 1965 année post olympique constitue le premier mandat pour les nouveaux élus avec la continuité pour le Président Lathière maintenu en Aquitaine tout comme monsieur Leygues pour notre département.
LE BUREAU DU RCM POUR 1965 (Assemblée du 16 novembre 1964) : Présidents d'honneur : MM. Gerbeaud (conseiller général et maire),MM Laplagne, Bonneau, Vice-Président d'honneur: Docteur Mutel, Président actif : M. Pierre Lochin, Vice-Présidents: MM. Daillens, Verrière et Elie Barraux, Secrétaire: M. Simonnet - adjoint : M. R. Maze, Trésorier : M. Denoix - adjoint : M. Bidondo, Membres : M. Antunes, Lautrète, Serge Thouron, Henri Simonnet, Jakubowick
- Le Racing se démène et débute la saison avec le Premier Pas Dunlop départemental qui sera remporté à Mussidan par Jean-Paul Sauvignat du Cyclo-Club Périgourdin, par ailleurs vice-champion de France cadets, on l'a vu la saison passée. Un Jean-Paul Sauvignat souverain puisqu'il parviendra à se qualifier plus tard pour le Championnat de France juniors où il terminera 11° alors que le vainqueur n'était autre qu'un certain Mariano Martinez qui on le sait, effectuera un long chemin par la suite chez les professionnels.

Mussidan comice 1965

Prix du comice de Mussidan en 1965

- Jean-Paul Sauvignat a été lâchement abattu il y a quelques unités d’années par un voyou en rentrant à son domicile. Il tenait un café restaurant à Boulazac. Une place porte désormais son nom en sa mémoire près de l’Agora, là où il détenait son commerce, aujourd’hui rasé pour faire place à un rond point destiné à sécuriser la circulation.
- Le Premier Pas Dunlop constituait le véritable championnat pour les juniors avec qualification au niveau régional d'abord, puis national ensuite. A Mussidan le circuit rejoignait les Lèches, puis passait par la Planche, la route de Sainte-Foy, la rue Beaupuy, la rue de Bergerac, place de la République, avenue Gambetta et la côte des Arzens, soit un terrain d'expression digne pour ces garçons ambitieux avec le Mussidanais Jean Serros qui réalisera de très bons débuts.
- Le 14 juillet l'animation de la nocturne était assurée par Maurice Jouault ; c'est Gérard Capdeboscq de l'AC. Bisontine qui l'emportera. Une belle référence pour ce coureur classé 2° de Bordeaux-Saintes cette saison derrière un certain Georges Groussard.- Le club traversera un été chargé avec des nouveautés comme l'épreuve de Beauronne désormais ancrée sur le calendrier, puis en effectuant un come-back en octobre à Saint-Front de Pradoux après de longues années sabbatiques puisque l'épreuve avait été très longtemps confiée au Cyclo-Club Périgourdin.
- Les fêtes du comice agricole seront réservées aux jeunes cadets mais aussi aux trottinettes avec le Tour de Mussidan en plusieurs étapes, Tour où le jeune Jacques Martin (le fils d'Henri) raflera presque toutes les étapes. Mais la grande nouvelle de cette saison ce sera l'annonce du critérium International (pros et indépendants) de Mussidan pour le 31 octobre avec au micro Maurice Jouault dont la complicité avec le président Lochin prenait une nouvelle dimension.
- Vingt-et-un coureurs sont prévus sur le circuit de la nocturne soit 100 tours qui on le sait représentent une distance de 80 kms. Sont annoncés à l'affiche Gimondi, Poulidor, André et Roger Darrigade, Craczyck, Bodin, Beuffeuil, Epaud, Varnajo, Mazeaud, Barjolin, Archambaud, André Dupré, Barrière, Gonzalès, Melchior, Fifre, Duvaleix, Lesca, Ben Brahim et Frigo pour ne citer que les principaux; du beau monde en conséquence pour cette nocturne. Maurice Jouault n'est pas étranger à la venue de tous ces champions, étant en rapport constant avec Roger Piel et Daniel Dousset, les deux grands managers du secteur professionnel. Pour une fois Mussidan faisait la pige à Neuvic sa rivale qui n'avait pas reconduit cette saison son critérium, mais aussi à Saint-Aulaye dont la commune se distinguait avec une épreuve internationale dames et enfin à Saint-Laurent des Hommes qui avait vu cette année la victoire de l'allemand Rolf Wolfshohl. Désormais en vallée de l'Isle la parité était respectée. Il y avait du monde pour ce coup d'essai dont Yves Guéna le député, M. Georges Gerbeaud conseiller général et maire de Mussidan, M. Lathière président du comité d'Aquitaine, M. Salomon président du grand prix de Neuvic, Mrs. Campagnac, Chambon et Mutel adjoints au maire de la ville. Roger Darrigade le Dacquois remportera la course devant son frère André et Raymond Poulidor alors que Daniel Barjolin sera sacré meilleur sprinter de la soirée.
LES ENGAGÉS DU 1° CRITÉRIUM DE MUSSIDAN: Felice Gimondi, Raymond Poulidor, André Darrigade, Georges Chappe, Jean Craczyck, Jean-Louis Bodin, Pierre Beuffeuil, Guy Epaud, Alain Le Grévès, Retrain, Duvaleix, Roger Darrigade, Max Laville, Mouffard, Latrille, Valet, Ribérot, Fantino, Milhas, Marius Archambaud, Lesca, Pierre Barrière, Claude Mazeau, André Dupré, René Serre, Desplat, Christian Pailler, Daniel Barjolin, Jo Amigo, Michel Gonzalès, Louis Melchior, Albert Frigo, Apecèche.

RCM 65

 Ci-dessus André Darrigade au poste de dépannage constitue la grande attraction
de cette épreuve. Notre Dédé national terminait sa carrière débuté en 1951 chez les pros.
Il comptait d’ailleurs 22 victoires d’étapes dans le Tour de France.

 - Cette saison 1965 constituera tout de même un grand tournant pour le cyclisme français puisque ce sera la dernière saison pour nos indépendants. Désormais ceux-ci devront prendre de nouvelles dispositions et appliquer les directives fédérales pour un cyclisme où désormais il ne restera plus que les amateurs d'un côté, les professionnels de l'autre….
COUREURS LICENCIÉS AU RACING EN 1965: Henri Sedran, Jean Serros, Rolland Serros, Christain Grimald, Fredou, Devel, Courtoy, Hervé Vettier, Défarges, Guittet, Massotte, Gérard Hélias, Tournier, Touitoi, Guillon.
- Le 10 novembre le bal du Racing-Club permettra à Jean Denoix de requinquer sa trésorerie, une trésorerie quelque peu secouée par le critérium des professionnels. Mais au Racing on savait faire face aux difficultés pour enchaîner avec l'assemblée générale du club le 12 décembre, qui confirmera un bureau avec des effectifs renforcés et prêts à lancer de nouveaux défis.

LES COURSES DU RCM EN 1965

Pas Dunlop à  Mussidan (11 avril)
1° Jean-Paul Sauvignat (CC. Périgueux), 2° Michel Guittard (CC. Périgueux), 3° Brusson (UC.Montpon), 4° Frances (Lalinde), 5° Salison (CC. Périgueux), 6° Blanchard (CC. Périgueux), 7° Serros (RC. Mussidan), 8° Chapelle (Belvès), 9° Raynal (CC. Périgueux), 10° Chort (Lalinde).
Prix du RCM à Mussidan (2 mai)
1° Hervé Vettier (RC. Mussidan), 2° Serros (RC. Mussidan), 3° Poncet (Créon), 4° Baratie (Bon-Encontre), 5° Tonini Maxime (Miramont), 6° Perrier (EC. Foyenne), 7° Moreau (EC. Foyenne), 8° Canouet (Bon-Encontre), 9° Masseys (Orthez), 10° Salanié (EC. Foyenne).
A Saint-Léon sur l'Isle (8 mai)
1° Guy Dutertre (Pédale Nontron) sur cycle Dilecta agent Chabaud à Abjat, 2° Bouchonneau (Cenon), 3° Guitton (CAM Bordeaux), 4° Mallemanche (Nontron), 5° Vettier (RC. Mussidan), 6° Serros (RC. Mussidan), 7° Moreau (EC. Foyenne), 8° Tonini Maxime (EC.Foyenne), 9° Vallet (Miramont), 10° Bérano (UC. Montpon).
A Gare de Neuvic (7 juin)
1° Bernard (SCA. Libourne), 2° Nicot (SCAL. Libourne), 3° Roland Serros (RC. Mussidan), 4° Boucher (CC. Périgueux), 5° Blancheton (EC. Foyenne), 6° Seguin (SCA.Libourne), 7° Gabana (Coutras), 8° Etournaud (Bordeaux), 9° Jean Serros (RC. Mussidan), 10° Gros (Libourne).
A Saint-Médard de Mussidan (14 juin)
1° Alizié (Bon-Encontre), 2° Colinet (Périgueux), 3° Grossoleil (Périgueux), 4° Priat (SA. Bordeaux), 5° Gautier (Miramont), 6° Lanxade (Périgueux), 7° Paul (Périgueux), 8° Rougier (Périgueux), 9° Gourd (Mimizan), 10° Reiser (Lalinde).
A Mussidan (14 juillet)
1° Gérard Capdeboscq (AC. Besançon), 2° Ben Brahim (UA. Vic Fezensac), 3° Deloche (CC. Lindois), 4° Gervais (CC. Périgueux), 5° Louis Melchior (CC. Lindois), 6° Sinischalchi (Marseille), 7° Fifre (Lalinde), 8° Vincent (EC.Foyenne), 9° Egreteau (Macau), 10° Mémy (Bordeaux).
A Saint-Germain du Salembre (25 juillet)
1° Teillet (Girondins de Bordeaux), 2° Ribérot (Saint-Médard en Jalles), 3° Frigo (G. de Bordeaux), 4° Dulhoste (G. de Bordeaux), 5° de Nadaï (St. Médard en Jalles), 6° Dècle (SCA. Libourne), 7° E. Vincent (EC. Foyenne), 8° Chabanne (Libourne), 9° Debiard (SA. Bordeaux), 10° Ardouin (CC. Bordeaux).
A St. Etienne de Puycorbier (1° août)
1° Jean-Claude Castaing (St.Médard en Jalles), 2° Tournier (RC. Mussidan), 3° Jean-Jacques Blancheton (EC. Foyenne), 4° Christian Bérano (UC.Montpon), 5° Jacouty (CA.Ribérac), 6° Bitard (G. de Bordeaux), 7° Baugier (EC. Foyenne), 8° Devel (RC. Mussidan), 9° Fredou (RC. Mussidan), 10° Courtoy (RC. Mussidan).
Prix des fêtes de Chantérac (1° août)
1° Alexis Eyquard (Libourne), 2° Chazeau (Montpon), 3° Roland Serros (RC. Mussidan), 4° Vettier (RC. Mussidan), 5° Limbert (Fumel), 6° Jean Serros (RC. Mussidan), 7° Bersac (UC.Montpon), 8° Chevalier (Ribérac).
Prix des Lèches (9 août)
1° Baugier (EC. Foyenne), 2° Leguen (Bagnolet), 3° Vigier, 4° Boyer, 5° Cuménal, 6° Langlade, 7° Mamer, 8° Paul (tous CC. Périgueux), 9° Guillon (RC. Mussidan), 10° Tournier (RC. Mussidan),
A Saint-Vincent de Connezac (22 août)
1° Bélorgey (Vitry), 2° Serros (RC. Mussidan), 3° Blancheton (EC. Foyenne), 4° Espinasseau (Ambarès), 5° Augé (Lesparre), 6° Lavaud (Coutras), 7° Brugeassou (UC. Montpon), 8° Carsoulle (St.Médard en Jalles), 9° Perletti (CA. Bègles), 10° Doret (Coutras).
Prix des fêtes de Douzillac (29 août)
1° Furlan (Bon-Encontre), 2° Gauthier (Bordeaux VC), 3° Audibert (CC. Lindois), 4° Roullin (Paris UC), 5° Escalera (Créon), 6° Bon Ventura (Bon-Encontre), 7° Lacaud (Agen), 8° Léculier (La Réole), 9° Dubourdieu (Bordeaux VC), 10° Bru (Agen).
Prix de Beauronne (12 septembre)
1° Jean-Pierre Joseph (Nontron), 2° Duteil (Nontron), 3° Vincent (La Roche sur Yon), 4° Vidal (CC. Lindois), 5° Manariz (Langon), 6° Barrès (La Réole), 7° Arquey (EC. Foyenne), 8° Lagardère (La Réole), 9° Jawicki (Périgueux), 10° Martineau (La Roche sur Yon).
Comice de Mussidan (Prix des cadets du 19 septembre)
1° Marcel Horrereau (Coutras), 2° Mathieu (Coutras), 3° Barbancou (Villeneuve), 4° Micoine (Montpon), 5° Irribernegaray (La Teste), 6° Petit (Libourne), 7° Labrunie, 8° Lamouliatte (Bordeaux), 9° Janeski (Périgueux).
Saint-Michel de Double (3 octobre)
1° Jean-Pierre Joseph (Nontron), 2° Duteil (Nontron), 3° Petit (Libourne), 4° Alain Munariz (Langon), 5° Monfré (Libourne), 6° Lespinasse (UC. Montpon), 7° Micoine (Montpon), 8° Munariz J.Louis (Langon), 9° Rousseau (Montpon), 10° Serrano (Bordeaux).
Saint-Michel de Double (4 octobre)
1° Michel Poutet (Bègles), 2° Prieur (Cenon), 3° Billard (Limoges), 4° Guy Dutertre (Nontron), 5° Blancheton (EC. Foyenne), 6° Proux (Angoulême), 7° Gérard Dutertre (Nontron), 8° Doret (Coutras), 9° Auger (Lesparre), 10° Daunat (Bègles).
Critérium professionnel de Mussidan (31 octobre)
1° Roger Darrigade (Dax), 2° André Darrigade (Dax), 3° Poulidor (Limoges), 4° Le Grévès (Paris), 5° Craczyck (Paris), 6° Lesca (Nérac), 7° Barjolin (Civray), 8° Barrière (Agen), 9° Mazeau (Limoges), 10° Amigo (Commentry).
A Saint-Front de Pradoux (1° Novembre)
1° Bernard Bouchonneau (Cenon), 2° Castaing (St.Médard), 3° Amigo (Commentry), 4° Eyquard (Libourne), 5° Démartin (Périgueux), 6° Bérano (Montpon), 7° Lascaud (Périgueux). 

Mussidan 1965 bis

André Darrigade avec Maurice Jouault lors du critérium pro à Mussidan

QUELQUES GRANDS DE LA SAISON 65 

Jacques Anquetil, Jo de Roo, Edouard Sels, Rik Van-Looy, Van-Coningsloo, Vannisten, Felice Gimondi, Vittorio Adorni, Franco Bitossi, Jean Stablinski, Raymond Poulidor, Rudy Altig, Rolf Wolfshohl, Tom Simpson, Henri Anglade, Gianni Motta, Karstens, Bernard Van de Kerckhove.

CEUX QUI BRILLENT EN PERIGORD EN 1965

Michel Brusson (CC. Périgueux), Hervé Vettier (RC. Mussidan), Francis Dubreuil (Pédale Nontron), Lucien Sautier (CC. Périgueux), Jean-Pierre Joseph (Pédale Nontron), Paul Boyer (Guidon Sarladais), Yves Sheid (CC. Lindois), Pierre Péquignot (CC. Belvès), Jean Serros (RC. Mussidan), Christian Coustillas (CC. Périgueux), Jean-Claude Lalizou (CC. Périgourdin), Guy Dutertre (Pédale Nontron), Pierre Besse (Guidon Sarladais).

LES VEDETTES DU SUD-OUEST EN 1965

Christian Leduc (Stade Montois), André Delort (US. Andernos), Michel Gonzalès (VC. Hendaye), Christian Cuch (ACBB), Jacques Suire (CC. Bordelais), Jean Ricou (Royan), Daniel Barjolin (CA. Civray), Claude Mazeaud (CC. Bordelais), Roger Darrigade (Dax), Jagueneau (Royan), Luis Ocana (Stade Montois), Leblanc (G. de Bordeaux), Jean-Pierre Parenteau (Nersac), Claude N'Haux (Sauveterre du Béarn), Jésus Aranzabal (Anglet), Claude Gabard (Châtellerault), Joseph Tellechéa (FC. Oloron).

1° pas Dunlop 1965 à Mussidan avec Sauvignat

Jean-Paul Sauvignat vainqueur du Pas Dunlop 1965 à Mussidan fleurit par Mlle Varas

VÉLO DORDOGNE - MUSSIDAN (12) © BERNARD PECCABIN
Prochain épisode : 1966-1967 (Montée au zénith et descente aux enfers) à suivre

Posté par Bernard PECCABIN à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]