31 mars 2021

SARLAT (résumé sur le cyclisme local)

LE CYCLISME A SARLAT

Sarlat 1

Raoul Pouget lors d’une épreuve vétéran à Sarlat en 1970.
Puis de gauche à droite et de haut en bas la jeune vague avec Claude Daubisse,
Dumont, Salabert, Raynaud et Serge Daubisse.

- Un petit regard sur le cyclisme Sarladais après la Libération, nous amène à la Pédale Sarladaise où évoluaient des champions de la trempe de Maurice Pradel, mais aussi Lagarde, Chapelle et Raoul Pouget ex champion de vitesse de Tunisie. En 1948, on a couru aussi à Sarlat la dernière manche du Championnat du Limousin gagnée par le Périgourdin Pierre Mounet. Puis durant un certain temps, le cyclisme Sarladais a disparu et les jeunes de cette époque pouvaient choisir entre le club de Villefranche du Périgord, celui du Lardin mais aussi et surtout celui de Belvès particulièrement bien pourvu.

PS

Départ du prix des commerçants à Sarlat en 1947 sous l'égide de la Pédale Sarladaise
De gauche à droite Sautet, Courteau, Londéro, Blayat, Sixton, Pouget, Lagarde

Sarlat 89

Gentleman de Sarlat en octobre 1989. Dans la Jeep, Roger Lapébie
invité d’honneur Derrière lui, Lucien Leduc président du CC Sarladais

- Dans les années 56-57, le Guidon Sarladais occupé l’actualité cycliste dans la capitale du Périgord Noir. Un club hyper actif et qui remporte deux titres de Champion du Limousin des sociétés (1957-1958). La deuxième fois, l’équipe était d’ailleurs amenée par Raoul Pouget et avec Frare, Lardy, Jayle et Jo Amigo. Ce même Jo Amigo qui sera de même sacré Champion du Limousin sur route en 1958. Qualifiée pour le Championnat de France à Nancy, l’équipe abandonnera lors de l’épreuve remportée par l’AC Sotteville(Normandie).

121013299[1]

Pérot et Mainguenaud les deux premiers des boucles du Périgord Noir en 1968
fleuris par Mlle Magouyat et félicités par M. Malgouyat speaker

108181368[1]

- Joseph Amigo dit Jo était un coureur qui nous venait du département des Landes, de Port de Lanne d’où il était natif. Après un passage à l’US Dax, il est dirigé par la maison Royal Fabric qui l’équipe, vers le club de Montluçon. Il sera licencié ensuite de 1956 à 1958 au Guidon Sarladais et dans la catégorie des indépendants. Avec dix-huit succès conquis en 1958 sous les couleurs de Sarlat, il retournera par la suite à Montluçon arborant le maillot de chez Peugeot puis celui de chez Mercier. Il est décédé en 2002, de la maladie de Charcot. Le Sprinter-Club du Périgord organise chaque année une gentleman au Monteil, pour laquelle les bénéfices sont reversés à la recherche de cette cause. (Ci-contre Amigo calé dans la roue de Gimondi lors d'un critérium).
- Des années soixante, on se souvient du Guidon Sarladais et de sa jeune vague (1965) avec Laval, Paul Boyer, Pierre Besse, puis en 1967 avec des noms comme ceux de Jean-Pierre Darrin, Régis Royère, Jean-Claude Ulbert, Guy Marty et Jean-Marie Galy tous cadets. En 1968, le Cyclo-Club Sarladais essaye d’assurer sa suprématie face au Guidon. Deux clubs à Sarlat, soit une occasion de rivaliser... et de semer une certaine zizanie...
- En 1969 le Guidon Sarladais reste leader avec 22 épreuves organisées et 34 licenciés, pendant que le CC Sarladais totalise lui 8 courses pour 28 licenciés.

CC Sarlat 1991

Assemblée générale au Cyclo-Club Sarladais en 1991 avec
Jean Pitallier licencié au club

PETITE REVUE D’EFFECTIFS

- Coureurs du CC Sarladais de cette période : Christian Labonnelie, Dominique Pottez, Rémy Royère, Alain Brard, Patrick Lucher, Jean-Michel Chinouilh, Patrick Grellety, Bernard Visentini, Alain Zoccola, Jean-Pierre Menenteau, Bernard Zoccola, Bernard et Guy Conan, Jean-Marie Benuzzi.
- Coureurs du Guidon Sarladais de cette période : Christian et Gérard Darrin, Claude Daubisse, Serge Daubisse, Salabert, Raynaud, Dumont et d’autres valeurs comme Alain Glaudon, Marcel Jolivet, Jean-Paul Loubriat, Francis Galy, etc...
- Francine Marty assurait la correspondance du CC Sarladais, Josette Phelip, celle du Guidon Sarladais.
- L’histoire du cyclisme à Sarlat a été surtout dominée par le Guidon Sarladais. Lorsque les frères Daubisse, Conan et Darrin sont partis pour le Cyclo-Club Périgourdin en 69-70 et un Régis Royère au CC Lindois en 68, on n’a plus entendu parler du Cyclo-Club Sarladais. Sur les routes, Alain Glaudon, Francis Galy, et Christian Labonnelie porteront les couleurs du Guidon au cours des années 70-75. Ils seront relayés plus tard par les Ulbert, Brusquant, Vèze, Pascal Jugie et Rachid Alaux.
- Le Cyclo-Club, lui effectue une longue traversée du désert, pour revenir sur la scène cycliste en 1983, mais cette fois sans coureur. On arrive à une époque clé dans cette région, avec celle de la fin du prestigieux Cyclo-Club de Belvès qui coïncide avec celle de l’arrivée du Cyclo-Club de Tursac. En 1984, Tursac qui a des difficultés pour grandir, épouse le Cyclo-Club Sarladais lui amenant coureurs et licenciés du club. C’est reparti ainsi pour le cyclisme à Sarlat avec deux clubs. Pas pour longtemps, puisqu’en 1990, le Guidon termine sa carrière alors que paradoxalement un club de bicross voir le jour. En 1996, le Cyclo-Club effectue sa dernière saison. C’est alors que l’année suivante naît l’Union Cycliste Sarladaise qui la plupart du temps évoluera sous la férule de l’Ufolep.

Glaudon, Malgouyat, Pouget

Glaudon, Malgouyat et Pouget lors d'une épreuve dans le Sarladais en 1970

- Coureurs du CC Sarladais en 1984 : Eric Boquet, Rachid Alaux, Jean-Louis Laval, Jean-Marc Burg, Jean-Marie Travers, Claude Mazelaygue, Alain Raffier, Jean-François Autefort, Jean David, Bernard Maradène, Claude Audibert, Vincent Davidou, Christian Zampérini, Alain Zampérini, Roger Bonnet, Roland Vinette, Jean-Pierre Bessard, Gérard Malbet, Jacques Malbet, Didier Barry, Philippe Gransard, Didier Lezoray, Patrick Vigné, Michel Camus, Jean-Paul Travers.
1985 : Thierry Buisson, Rachid Alaux, Jean-Marc Burg, Jean-Louis Laval, Didier Lezoray, Jean-Paul Travers, Jean David, Jean-Louis Davidou.
1987 : Laurent Chapelle, Bernard Bodin, Rachid Alaux, Didier Lezoray, Jean-Louis Laval, Adriano Vérissimo, Vincent Davidou, Jean-Marc Davidou, Jean-Jacques Guénault, Irénée Audibert.
1992 : Jean-Philippe Gouloumès, Jean-Michel Gouloumès, Rachid Alaux, Bernard Bodin, Claude Daubisse.

Sarlat 3

Xavier Louy et Jean Pitallier anciens dirigeants du CC Sarladais

- Le Cyclo-Club Sarladais a de même compté dans ses rangs des hauts dirigeants tels Jean Pitallier (président de la FFC de 2001 à 2008) et Xavier Louy (directeur de la société du Tour de France de 1987 à 1989)

- Coureurs du Guidon Sarladais en 1984 : Jean-Claude Caminade, Robert Delmas, Jean-Claude Ulbert, Jean-Claude Ménardie, Hassan El Rhouizi, Yvon Ambrona, Maurice Delmas, Guy Suertegaray, Christian Bonzom, Didier Labonnelie, Hadj Bouras, Gérard Vèze, Daniel Laurent, André Dominguez, Patrice Cousin, Louis Lamboley, Jean-Philippe Gouloumès, Jean-Michel Gouloumès.
1985 : Jean-Michel Gouloumès, Jean-Philippe Gouloumès, Jean-Claude Caminade, Dominique Galy, Louis Lambolay, Daniel Laurent, Jean-Claude Ménardie, Jacques Suertegaray, Jean-Claude Ulbert, Patrick Vigné, Yvon Ambrona, Patrice Cousin, Maurice Delmas, Serge Desplat, Philippe Gransard, Jean-Marie Travers, Gérard Vèze, Robert Delmas.
1987 : Guy Suertegaray, Jean-Claude Ulbert, Didier Labonnelie, Pascal Jugie, Daniel Bonis, Frédéric Démartin, Robert Delmas.
- Coureurs de l’Union Cycliste Sarladaise en 2004 : Alain Combelongue, Eric Ulbert, Jean-Laurent Peyrefiche, Jean-Frédéric Montoya, Guilhem Artus, Julien Monturet, David Vergne, Maxime Milhac, Julien Chadourne, Martin Naillon.

PASSAGES DES TOURS CYCLISTES IN SARLAT

Les passages du Tour de France à Sarlat : 11 juillet 1964 (Bordeaux-Brive), 17 juillet 1969 côte de Rivaux (près Sarlat) étape Libourne-Brive, 19 juillet 1973 (Ste Foy-Brive), 12 juillet 1987 (Brive-Bordeaux), 12 juillet 1994 (Bergerac-Cahors), 19 juillet 1998 (Brive-Montauban), 11 juillet 2017 (Périgueux-Bergerac).

Sarlat

Traversée du Tour de France à Sarlat en 1994

Départ du Tour du Périgord (de Sarlat à Domme)
- 1986, 1987, 1988, 1989
Les passages du Tour Dordogne à Sarlat : 1950, 1951, 1952, 1953 et 1956 (éditions anciennes organisées par le CC Belvèsois), 1993 (Terrasson-Belvès), 1998 (Le Bugue-Villefranche du Périgord).

RÉTRO VÉLO DORDOGNE – CYCLISME IN SARLAT © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 10:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


29 mars 2021

2001 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (13° semaine de la saison)

IL Y A 20 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

1° au 7 avril 2001

2001 Saint-Ciers

Le sprint victorieux de Marek Lesniewski à Marcillac n'a pas suffit pour gagner le Saint-Ciers

- C’est de justesse que Stéphane Foucher (CG Orléans) gagne le Tour du Canton de Saint-Ciers après son succès lors de la première étape. Marek Lesniewski (CA Aubervilliers) triomphe lors de la deuxième étape, mais heureusement que Foucher était là car la bonification du vainqueur ne sera pas suffisante pour empêcher Foucher de signer son premier succès lors d’une épreuve par étapes, ceci devant Lesniewski et Bertrand Guerry (Cycle Poitevin) troisième.

2001 Pau-Bayonne

Un peloton imposant lors du Pau-Bayonne

- Le 1° avril, totale victoire des coureurs espagnols dans la classique Pau-Bayonne dont les trois premières places sont squattées par leurs coursiers, Ludovic Grechi (US Montauban) réussissant à décrocher la 4° place, juste à leurs talons.
- Le 7 avril à Hossegor, Loïc Herbreteau s’impose sous un mauvais temps devant ses deux compagnons de fugue. Le coureur du Cycle Poitevin a battu le Cadurcien Rasgauskis et Lionel Chatelas de Blagnac, lors du circuit des lacs couru dans des conditions atmosphériques épouvantables.
- Le 48° Civray-Saint-Romain a vu la victoire de Sylvain Chavanel du VC Loudun, qui bat Monier de Bressuire et Teteryk (Team Nippon).

Confolens Eric

- Chez nos régionaux, Bernard Lafitte (Roue Cadaujac) gagne au Haillan, Rémy (Castelsarrasin) à Lescar, Barbe (Mérignac) à Mimizan, Eric Confolens (Rauzan) à Mussidan, de Grégory Pérez (Vervant aux boucles de la Trézence et Douhet (VC Ussel) à Camps.

ÉCHOS DE DORDOGNE

2001 Mussidan 1° avril

La côte du Bost à Mussidan au programme de la course

Mussidan (SR et SD par RC Mussidan) : 1. Eric Confolens (US Rauzan) - notre photo en médaillon, 2. Mickaël Szkolnick (AVC Libourne), 3. Batby (Chemin Long), 4. Rippes (Marmande), 5. Guérin (Pellegrue), 6. Besse (ACLBP), 7. Vouillat (Saint-Astier), 8. Junca (Gradignan), 9. Castet (Pellegrue), 10. De Boussiers (Saint-Astier).

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 2001/semaine 13 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

1996 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (13° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

28 mars au 3 avril 1996

1996 Lagorce Laguirande

De gauche à droite Robert Lauley président de l'US Rauzan, Alain Lagière (3°),
Christian Monier (2°) et David Marié lauréat à Lagorce Laguirande

- Après son succès à la Pyrénéenne, puis à Blaye et à Libourne-Libourne, David Marié démontre bien qu’il est l’homme de ce début de saison en inscrivant le 1° avril son nom au palmarès de Lagorce-Laguirande qu’il remporte devant Christian Monier (Bressuire) et Alain Lagière (CC Marmande).
- Le 46° Grand Prix des fêtes de Cénac et Saint-Julien se solde par la victoire de Thierry Ferrer (Cahors VS) qui s’impose devant Jenner (Montauban) et Spencer (Cahors).
- Quelques succès de nos régionaux avec Lionel Gauzère (Stade Montois) à Bayonne, Lionel Eychenne (Foix) à Beauville, Frédéric Pinhéro (Colomiers) àaux boucles de Mézin, de David Guiet (Cycle Poitevin) à Mirebeau

ÉCHOS DE DORDOGNE

1996 Javerlhac 1

Départ de course à Javerlhac

Javerlhac (SR1 et SR2 plus juniors par Asptt Périgueux) : 1. Nicolas Brachet (CCP Nontron), 2. Florent Delmon (Asptt Périgueux), 3. Denis Bégout (Asptt Périgueux), 4. Michel Besse (ACLBP), 5. Pascal Mestadier (Rauzan), 6. Jérôme Fumé (Jonzac), 7. Philippe Renoux (Montmoreau), 8. P. Gestraud (UA La Rochefoucauld), 9. Olivier Moreau (AS Verriers), 10. Gilles Dupré (Rauzan), etc…

1996 Javerlhac 2

Nicolas Brachet ouvre bien sa saison à Javerlhac où il l'emporte

Cénac et Saint Julien (toutes catégories par VC Monpazier) : 1. Thierry Ferrer (Cahors VS), 2. Chris Jenner (Montauban), 3. Spencer (Cahors VS), 4. Jeannel (Montauban), 5. David Moncoutié (Blagnac), 6. Eric Pascal (Montauban), 7. Patrice Castrezatti (VRC Albi), 8. Loïc de Vincenzi (VC Montois), 9. Bruno Meunier (UV Limousine), 10. Patrice Limoges (Cahors VS), etc…

1996 Javerlhac 3

Beau podium avec les Pététistes en nombre

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 1996/semaine 13 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mars 2021

BARSAC 1967

VICTOIRE DE GONZALÈZ AU SPRINT DEVANT GUYOT

BARSAC - Après plusieurs années d’interruption, le grand Prix cycliste de Barsac est revenu au calendrier d’Aquitaine, grâce aux efforts des dirigeants du VC. Barsacais, Messieurs de Pintos, Dezarnaud et Lanneluc en tête.

1967 Barsac départ

Les concurrents sur la ligne de départ avec au premier plan
le président Mr De Pintos et MM. Desarnaud et Lanneluc.

- Le circuit, de 1 450 mètres, tracé à l’écart de la ville, se prête admirablement à cette manifestation pour laquelle une vingtaine de coureurs s’étaient déplacés et, parmi eux : Bernard Guyot la nouvelle vedette professionnelle française, Jean Claude Lefèvre, Albert Frigo, Francis Campaner, Guy Epaud, Michel Gonzalez, Christian Cuch et autre Ben-Brahim.
- L’épreuve débuta par une course par élimination gagnée par Jean Claude Lefèvre, battant au sprint Francis Campaner.
- Le critérium se déroula ensuite à une vitesse soutenue (les 1450 mètres étaient couvert entre 2mn 14s et 2mn 26s) parfaitement animé et en présence d’un public très intéressé. La décision allait se faire à une trentaine de kilomètres de l’arrivée, lorsque Bernard Guyot, Michel Gonzales, Michel Lescure, Guy Epaud et Marius Archambaud faussèrent compagnie au peloton, grâce à une prime. Les cinq hommes allèrent poursuivre leur effort jusqu’à prendre trente sept secondes au peloton. Derrière, et sous l’impulsion de Francis Campaner et de Michel Brux, quelques réactions se faisaient jour mais qui n’étaient pas dangereuses pour les hommes de tête.
Au sprint, le rapide Hendayais Michel Gonzalez battait Bernard Guyot et s’adjugeait la victoire.

1967 Barsac protocole

Les deux finalistes de l’élimination. J.C Lefèvre (à gauche)
et Francis Campaner (à droite) avec Melles Nanette et
Marie-Claire Saubdy qui remettent les gerbes

CLASSEMENTS

Épreuve par élimination : 1ér J.C Lefèvre les dix tours en 23mn. 20s. 2. Francis Campaner. 3 Bernard Guyot. 4 Egreteau. 5 Teillet, etc...
Critérium : 1ér Michel Gonzalez (Hendaye), en 2h 20m. 2.  Bernard Guyot (Créteil). 3 Michel Lescure (Montastruc). 4. Marius Archambaud (UCD Villeneuve). 5 Guy Epaud (R.O.C) tous même temps. 6. Christian Cuch (CC. Bordelais) 2h 20mn 35s. 7. Michel Brux (Tarbes). 8. Francis Campaner (Le Fleix). 9. Daguerre (Anglet). 10 Christian Duvaleix (C.C Périgourdin) tous même temps. 11. Adrianao Dal’Sié (Bordeaux) 2h 20 56s. 12. Ben Brahim (UCD. Villeneuve). 13 Albert Frigo (Marmande). 14. Teillet (CC. Bordelais). 15. J.C Lefèvre, etc…

1967 Barsac Gonzalèz

Le vainqueur Michel Gonzalez (à gauche) et son
second Bernard Guyot (à droite) sont interviewés.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - BARSAC 1967 © PATRICK GONZALÈZ
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 23:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2021

1981 MUSSIDAN : HISTOIRE DE SON CYCLISME - 1981

1981 LA FSGT S’INSTALLE A MUSSIDAN

 Article précédent : 1980 Une nouvelle année olympique (pour ceux qui veulent revoir cet article, cliquez sur ce lien.

- Le mois de janvier 1981 marque à nouveau un tournant dans la vie cycliste mussidanaise. Il marque même un tournant difficile à négocier, mais à Mussidan on finit par être habitué à vivre avec ces croches pieds, si bien que les nouvelles qui tombent n'entament même pas le moral de l'équipe dirigeante du Racing. Et pourtant il y a de quoi s'interroger avec Jean-Claude Delage et Marc Dutreuilh qui repartent sur Montpon, mais cette fois pour se parer des nouvelles couleurs du tout nouveau Cyclo-Club sorti de ses cendres par Jacques Sciozard qui fait ainsi une nique à l’UC Montpon de Marcel Counord, qui se sentait peut-être trop sûr de lui. Ce n'est pas cet aller et retour qui reste le centre des préoccupations du Racing mais l'arrivée d'un club FSGT : l'Avenir Cycliste Mussidanais. Ce club vient à peine de se former, à une époque où la FSGT rentre en force dans notre communauté cycliste. Issu du milieu syndical, la Fédération Sportive Gymnique du Travail prend rang dans notre département avec d'autres formations en Dordogne comme le CC. Nontron, le Guidon Périgourdin, le Cyclo-Club de Trélissac sans oublier les clubs limitrophes comme Sainte-Bazeille, Damazan et Libourne qui constituent ensembles un foyer où il fait bon courir à son rythme et selon son âge. Et ce sont en priorité les déçus de la FFC et les anciennes gloires qui partent dans cette FSGT ou encore des coureurs qui veulent faire de la compétition à moindre frais, en tout cas pas pour l'argent mais pour le sport. Ainsi l'AC. Mussidan devient indirectement le trublion cycliste. On y trouve dans ce club des dirigeants ayant pour noms Didier Pajot, Michel Bernagaud, Christian Peyencet, Michel Van Meer, Robert Laurière, Henri Ranouil, Christian Dumonteil, Lasjaunias, Bruno Audebert, Michel Marty, Le Rouzic, Peyremolle, Soulat, Félix, Boisdon et Sedran pour ne citer que les principaux. A cet ensemble ajoutons l'ESCA qui existe toujours au sein de l'Ufolep, mais qui ces derniers temps ne portait plus atteinte au Racing. Aujourd'hui voilà que la bonne ville de Mussidan possède trois clubs cyclistes, de trois fédérations différentes, ce qui en définitive commence à faire beaucoup …
Au Racing on inscrit pourtant dix-neuf épreuves au calendrier de la saison 1981. Côté coureurs Alain Ducau reste un chef de file sérieux et laborieux. De même on note des recrues comme le jeune Philippe Dessaignes, Robert Bordes, sans oublier Frédéric Peytout qui nous vient du Guidon Pellegruen. Et en cette année 1981 on parle aussi de l'exil de Jacques Martin vers le Cyclo-Club de Nontron de Jacques Trioux et dans les rangs de la FSGT. Voilà pour le décor local. Mais en Dordogne, les choses évoluent avec un paysage qui se modifie. Yves Perpignan quitte la délégation de la Dordogne et c'est Henri Mercier du Cyclo-Club de Faux qui lui succède. Ancien dirigeant du Cyclo-Club Lindois des années glorieuses, Henri Mercier devient ainsi le tout nouveau patron de notre Dordogne. Autres changements avec le Prigonrieux Guidon-Club qui efface définitivement le CC. Fleixois. André Delteil ancien membre de ce CC. Fleixois préside d'ailleurs ce club de Prigonrieux qui essaye tant bien que mal à gérer la zone étroite qui sépare le Bergeracois du pays Foyen. A Bordeaux, Jean-Jacques Rebière remplace au poste de CTR Jean-Claude Moussard. Personnellement je deviens dirigeant à la Pédale Faidherbe et c'est Bernard Sautier qui s'empresse de me passer le flambeau du secrétariat que j'hérite. Je me souviens de cette époque et plus particulièrement du départ de Henri Bongrain son président qui démissionne pour des faits qui ne regardent que la politique et qui se sont passés de plus très loin de nos lieux de réunion. C'était comme ça, mais le cyclisme périgourdin perdra très gros avec ce départ précipité et inattendu. Le Cyclo-Club pouvait respirer, l'ASPTT peut-être aussi ..., car Henri Bongrain présentait un certain potentiel pour apporter gros au cyclisme local.

RCM 1981

Au mois de mars 1981, la Pédale Faidherbe organise le prix d'ouverture de la saison cycliste en Dordogne
dans un Léguillac de Cercles en fête. Au départ on remarque Alain Ducau sous les couleurs du Racing.
Il est ici chez lui et il veut réaliser un truc. Mais gagner chez soi constitue une sacré difficulté.
Ducau ne gagnera pas, mais personne ne lui en voudra ...

Au Racing l'activité se maintient et c'est Francis Dupouey le speaker Gersois qui revient le 14 juillet avec cette fois à ses côtés le Bergeracois Jean Antoniazzi. La Nocturne des Champions prend une nouvelle dimension. Les coureurs du grand sud-ouest se déplacent à Mussidan, car il y a beaucoup de primes à gagner et Claude Frare le boulanger démarcheur du club se démène comme un diable, pour que la monnaie soit au rendez-vous. Les coureurs du Racing obtiennent quelques résultats à l'image de Victor Melchior et de Christian Bérano qui se distinguent dans les épreuves cyclosportives, alors que Philippe Dessaignes réalise un apprentissage intéressant dans les rangs des cadets. Serge Augièras préside toujours le club et peut fêter en cette saison 81 ses dix années de mandat déjà, alors que le club devient un quadragénaire, qui continue de vivre malgré vents et marées. Nous sommes désormais loin de l'époque des Delhaye, Chaussade et Verrière. Avec le temps, la société civile a mal évolué et le cyclisme s'en ressent, on ne le dira jamais assez !

ORGANISATIONS DU RCM EN 1981

A Saint-Louis en l'Isle (17 mai)
1° Patrice Dumas (ASPTT. Périgueux), 2° Robert Bordes (RC. Mussidan), 3° Robert Houyo (RC. Mussidan), 4° Borderie (Sarlat), 5° Peyramaure (Brive), 6° Jacques Mazeau (Montmoreau), 7° Claude Valiani (Pédale Faidherbe), 8° Daniel Fournier (ASPTT. Périgueux), 9° Philippe Ciscatto (US. Talence), 10° Bérano (Mussidan).
Prix des fêtes de Bruc (24 mai)
1° Philippe Gérac (AS. Libourne), 2° Denis Lubiato (Saint-Médard), 3° Joël Delfour (US. Brédoise), 4° Denis Sagnes (Agen), 5° Marc Grandou (Montmoreau), 6° Joël Lissandreau (Ribérac), 7° Eric Mouret (La Brède), 8° Gilles Zamparutti (AS. Libourne), 10° Adrien Pinel (AC. Bergerac).
Prix de Saint-Médard de Mussidan (14 juin)
1° René Bajan (G. Agenais), 2° Loustalot (Montmoreau), 3° Dupré (Bergerac), 4° Nauleau (Baignes-Barbezieux), 5° Amilhat (Blanquefort), 6° Moreau (Mourens), 7° Delage (CC. Montpon), 8° Marc DutreuIlh (CC. Montpon), 9° Enjalbert (Toulouse), 10° Vayer (Langon).
Prix des fêtes de Bénévent
1° Jean-Jacques Caurand (US. Pons), 2° Suire (Pons), 3° Melchior (Mussidan), 4° Denost (AVC. Libourne), 5° Lépine (Pessac), 6° Duille (CAM Bordeaux), 7° Chalabert (AS. Libourne), 8° Pozzini (Pessac), 9° Paraillous (Bon-Encontre), 10° Piarulli (Mérignac)
Nocturne des Champions à Mussidan (14 juillet)
1° Patrick Audeguil (VC. Saint-Céré), 2° Fedrigo (CC. Marmande), 3° Jacques Napias (ASCA. Bergerac), 4° Dante Cocolo (CV. Montastruc), 5° Lajo (Beaulac), 6° Gérard Mercadié (Montastruc), 7° Roland Mercadié (Montastruc), 8° Pierre Corre (Girondins de Bordeaux), 9° Jean-Marie Valade (EC. Foyenne), 10° Philippe Naïbo (AC. Bon-Encontre).
Nocturne des fêtes de Grignols (18 juillet)
1° Christian Bérano (RC. Mussidan), 2° Jean-Paul Séaut (CC. Périgueux), 3° Claude Hue (ASPTT. Périgueux), 4° Jean-Paul Audebert (CC. Périgueux), 5° André Dominguez (Sarlat).
Prix des fêtes de Grignols (19 juillet)
1° Jean-Marie Valade (EC. Foyenne), 2° Eric Valade (EC. Foyenne), 3° Eric Dupré (EVCC. Bergerac), 4° Simon Hook (CC. Périgueux), 5° Patrick de Santi (CA. Créon), 6° Jacques Napias (ASCA. Bergerac), 7° Jean Daragnès (CC. Beaulac), 8° Robert Bibié (ASPTT. Périgueux), 9° Jean-François Cheminot (VC. Saint-Hilaire).
Prix cadets de Saint-André de Double (19 juillet)
1° Pascal Van-Hollebecke (AC. Bergerac), 2° Christian Géraud (UC. Nontron), 3° Raud (Nontron), 4° Leray (CC. Périgueux), 5° Carsoulle (CA. Créon), 6° Dupuy (AVC. Libourne), 7° Lavergne (CC. Périgueux), 8° Gianoni (CC. Périgueux), 9° Kappeler (EVCC. Bergerac), 10° Bramerie (EC. Foyenne).
Prix de Saint-Etienne de Puycorbier (26 juillet)
1° Porres (VC. Sainte-Livrade), 2° Dupré (EVCC. Bergerac), 3° Mauvillain (US. Cenon), 4° Fava (Guidon Agenais), 5° Rouin (AS. Ambarès), 6° Gérac (AS. Libourne), 7° Chabreyrou (CA. Ribérac), 8° Canamas (AS. Libourne), 9° Mignonneau (AS. Libourne), 10° de Nadaï (CC. Marmande).
Prix des fêtes de Chantérac (2 août)
1° Thierry David (VC Charente Océan), 2° Loustalot (Montmoreau), 3° Simon Hoock (CC. Périgueux), 4° Deffranes (US. Jeumont), 5° Vouillat (ASCA. Bergerac), 6° Denis (CC. Périgueux).

rcmm

Quelques vainqueurs des organisations du RC Mussidan en 1981

QUELQUES GRANDS DE LA SAISON 81

Gerrit Knetemann, Stephen Roche, Bernard Hinault, Jacques Bossis, Eric De Vlaeminck, Franz de Wolf, Van-Calster, Marc De Meyer, Francesco Moser, Hennie Kuiper, Jan Raas, Daniel Willems, Van de Velde, Joseph Fuchs, Hermann Van-Springel, Giovanni Battaglin, Lucien Van Impe, Phil Anderson, Robert Alban, Freddy Maertens, Guieseppe Saronni, Daniel Gisiger, Roger De Vlaeminck, Pascal Simon, Serge Beucherie.

CEUX QUI BRILLENT EN PERIGORD

Jacques Napias (ASCA. Bergerac), Alain Ducau (RC. Mussidan), André Dominguez (Guidon Sarladais),  Pascal Van-Hollebecke (AC. Bergerac), Jacques Dubost (CA. Ribérac), Victor Melchior (RC. Mussidan), Philippe Gianoni (CC. Périgueux), Eric Dupré (EVCC. Bergerac), Francis Galy (Guidon Sarladais), Daniel Fournier (ASPTT. Périgueux), Philippe Chabaud (Pédale Nontron), Patrice Dumas (ASPTT. Périgueux), Francis Dubreuil (CC. Périgueux), Maurice Delmas (Guidon Sarladais), Bernard Dubost (ASPTT. Périgueux), Jean-Claude Bocquier (CA. Ribérac), Jean-Claude Ulbert (Guidon Sarladais), Jean-François Chaminaud (Pédale Thibérienne), Jean-Claude Delage (CC. Montpon), Jean-Paul Séaut (CC. Périgueux), Laurent Mazeau (EVCC. Bergerac), Jean-Marc Burg (CC. Tursac), Jacques Suertegaray (Guidon Sarladais), Michel Mournat (Terrasson), Georges Boyer (CC. Périgueux).

LES VEDETTES DU SUD-OUEST

Bernard Pineau (US. Talence), Francis Duteil (CRCL), Gérard Simonnot (VC. Leroy-Somer), Patrick Mauries (CV. Montastruc), Michel Fedrigo (CC. Marmande), Dante Cocolo (CV. Montastruc), Richard Tremblay (VC. Charente Océan), René Bajan (Guidon Agenais), Michel Besse (CRCL), Patrick Sarniguet (PTT Montauban), Fernand Lajo (CC. Beaulac), Dominique Landreau (Cycle Poitevin), Serge Périn (UV.Auch), Jean-Marie Valade (EC. Foyenne), Gérard Mercadié (CV. Montastruc), Yves Nicolas (UC. Brive), Eric Valade (EC. Foyenne), Michel Bernard (Jurançon), Jean Becaas (FC. Oloron), Michel Dupuytren (UC. Brive), Jean-Pierre Parenteau (AC. Nersac), Philippe Naïbo (AC. Bon-Encontre), Pascal Chaumet (Cycle Poitevin), Didier Paponneau (CA. Créon), Michel Duprat (AS. Saint-Junien).

AUTRES COURSES DU RC.MUSSIDAN EN 1981

1° mars Saint-Médard de Mussidan (inter-clubs)
1° Eric Valade (EC. Foyenne)
5 avril Saint-Front de Pradoux
résultats non trouvés sur la presse
2 août Prix des fêtes de Queyssac
résultats non trouvés sur la presse
16 août Prix des fêtes d'Issac
résultats non trouvés sur la presse
6 septembre Prix des fêtes de Saint-Géry
résultats non trouvés sur la presse
13 septembre Prix des fêtes de Beaupouyet
résultats non trouvés sur la presse
27 septembre Prix des fêtes de Bourgnac
résultats non trouvés sur la presse
10 octobre Cyclo-Cross de la Gravette
1° Roger Thévenet (CA. Civray)
18 octobre Prix de Saint-Martin l'Astier
résultats non trouvés sur la presse

VÉLO DORDOGNE - MUSSIDAN (26) © BERNARD PECCABIN
Prochain épisode : 1982 : En route pour l’ère moderne du cyclisme

Posté par Bernard PECCABIN à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 mars 2021

SUCHAUD VAINQUEUR A SAINT-CHAMASSY

L’ÉDITION 2010 POUR MICKAËL SUCHAUD

audibert claude

Claude Audibert libère les 46 partants

- La course de Saint-Chamassy a été d’abord un petit round d’observation. Mais dès le 5° tour, Béneyrol (JS Astérienne), Guionie (SA Mussidan), Berthy (Bretenoux) et Guérin (US Rauzan) s’expliquent entre costauds, bientôt rejoints par Bibaud (Naintré), Suchaud (CC Périgueux) et Alvès (Montauban). Ce coup de flingue laissa le gros du peloton sur le carreau. Mais sous une température caniculaire, certains se décidaient à éviter le naufrage qui semblait se préparer. On dit que la chance sourit aux audacieux et c’est ainsi que huit hommes s’intercaleront et parviendront à goupiller leur affaire, pour ne pas sombrer avec un peloton qui semblait décidé à musarder.

Photo 054

Départ de l'édition 2010 à Saint-Chamassy

- Devant, les fuyards n’avaient peur de rien. A vrai dire ils avaient mis un sacré bazar dès le départ. Entre les points de meilleur grimpeur et la pluie de primes, ils rafleront tout, se permettant même à mi-course de mettre un tour au gros du peloton qui s’avançait sans repères et pour une sorte de chemin de croix à n’en plus finir. Sébastien Béneyrol collectionnait devant les points de meilleur grimpeur. Et puis on vit un Guillaume Alvès mettre la barre très haut avec de grosses accélérations, si bien que les doublés du gros du peloton se retrouveront de nouveau à la ramasse.

Photo 063

Passage du peloton en début de course

- A trois tours du final, Sébastien Béneyrol plaça un coup de flingue. Avec une petite poignée de secondes, l’Astérien semblait partir pour la victoire. Mais c’était mal connaître les grosses motos comme Suchaud et Alvès, qui dans le dernier tour, mettront le turbo pour rattraper et distancer notre courageux Astérien. En attaquant plein pot l’ultime ligne droite, Alvès, Bibaud et Suchaud s’offraient un ultime récital qui enchantait le public. Et à ce jeu, Suchaud remportait la gagne devant Bibaud et Alvès, alors que quinze secondes après, Béneyrol franchissait la ligne, marqué par la déception. Et puis on nota aussi la belle performance du junior Guérin et aussi celle de Guionie qui nous offrait un dernier rush sur cette route en fusion. Plus loin, Nicolas Fournier moulé dans son nouveau maillot de Champion de France masters, réglera la contre attaque qui elle aussi implosera lors de la dernière boucle.

Photo 067

Le protocole avec de gauche à droite Sébastien Béneyrol (JS Astérienne) meilleur grimpeur,
Pierre Faure (ASPTT Périgueux) premier du club organisateur, Alain Ignace (CC Marmande)
premier des 3° catégories, Alexis Guérin (US Rauzan) premier des juniors, Mickaël Suchaud
(CC Périgueux) lauréat de cette édition, Thomas Bibaud (Naintré) deuxième de l’épreuve,
Guillaume Alvès (US Montauban) troisième

Belle organisation à mettre à l’actif des frères Audibert et de l’ASPTT Périgueux, qui une fois de plus n’ont pas hésité à mettre en place une belle dotation de primes et de trophées.

Le classement : 1. Mickaël Suchaud (CC Périgueux) les 81 kms en 2h03’46s, 2. Thomas Bibaud (V. Naintré) m.tps, 3. Guillaume Alvès (US Montauban) m.tps, 4. Sébastien Béneyrol (JS Astérienne) à 15s, 5. Mathieu Berthy (EV. Bretenoux) à 1’17s, 6. Alexis Guérin (US. Rauzan) m.tps, 7. Ludovic Guionie (JS Astérienne) à 1’35s, 8. Nicolas Fournier (JSZ Astérienne) à 2’11s, 9. Mathieu Malbert (VC Livradais) à 2’14s, 10. Alain Ignace (CC Marmande) m.tps, 11. Besson Kevin (CRC Limoges), à 2’18s, 12. Eric Baron (UC Felletin) m.tps, 13. Nicolas Meyze (EVCC Bergerac) à 2’30s, 14. Florian Dubost (CC Périgueux) à 4’00s, 15. Vincent Marcenac (EV. Bretenoux) à 4’56s, 16. Nicolas Pasquier (Team Saint-Médard) à 5’39s, 17. Adrien Soulier (UV Limousine) à 5’57s, 18. Bertrand Reyt (EV. Bretenoux) m.tps, 19. Jean-Claude Veyssière (VC Rodez) m.tps, 20. Benoit Bessard (EVCC Bergerac) m.tps, etc...

SAINT CHAMASSY FAIT SA 3° MI-TEMPS

Photo 072

 

- Après les trois épreuves de la journée courues sur les coteaux de Saint-Chamassy et sous une chaleur caniculaire, organisateurs, signaleurs et secouristes se sont retrouvés autour d’un barbecue organisé par Claude et Irénée Audibert. Dans cette douceur estivale, chacun a apprécié cette initiative qui resserre les liens d’une petite reine sans cesse remise en question. Car comme à Saint-Chamassy ou ailleurs, qui après les frères Audibert prendra le relais de cette organisation ???  C’est une question qui reste comme chacun sait sans réponse, d’autant plus que pour de nombreuses épreuves la question se pose avec son inévitable couperet.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE – SAINT CHAMASSY 2010 © BERNARD PECCABIN

La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mars 2021

12° TOUR DU CANTON DE MAREUIL-VERTEILLAC 2006

JÉRÔME COPPEL DOMINE UNE JEUNE VAGUE

- Encore une édition avec de jeunes talents, des révélations, des équipes conquérantes qui augurent vers un bel avenir. Ce Tour 2006, est gagné une fois de plus par un vainqueur du chrono qui a fait la différence sur ce terrain. Mais comme ses ainés, il a fallu se montrer complet sur les autres parcours et on peut dire qu’avec son équipe de Roanne, le contrat a été bien rempli...

- Relire l’édition 2005.

TNCMV 2006 Jaunet

Le Picard Anthony Jaunet vainqueur de la 1° étape à Mareuil

Samedi 17 juin 2006 (Léguillac de Cercles/Mareuil) :
- Ce sont douze coureurs qui se sont présentés à l’arrivée à Mareuil lors de la première étape. Douze coureurs avec le local Christophe Besse, qui aura accompli un joli numéro en solitaire dans le final. Mais la victoire sourira au Picard Anthony Jaunet.
Classement : 1. Anthony Jaunet (CC Nogent sur Oise), 2. Bacquet (CC Nogent), 3. Le bris (AS Corbeil), 4. Fournet-Fayard (Montmarault), 5. Coppel (CR4C Roanne), 6. Feillu (CC Nogent sur Oise), 7. Pillon (Albi), 8. Monnerais (Nantes), 9. Cazaux (Sud Gascogne), 10. Taaramäe (RO Saint-Amand).

 Dimanche 18 juin 2006 (La Rochebeaucourt) :
- Sur un parcours exigeant qui demandait des qualités cyclistes, Jérôme Coppel a démontré qu’il était un des meilleurs spécialistes français de l’effort solitaire. Seuls son coéquipier Cyril Bessy deuxième à sept secondes, le jeune Estonien Rein Taarame troisième à huit secondes, le Charentais Paul Poux quatrième à quatorze secondes, Yoann Offredo cinquième à dix-sept secondes et Alexandre Roux, sixième à vingt-six secondes lui ont tenu tête, les autres étant rejetés au-delà de la minute, sauf Brice Monnerais septième à 54 secondes.
Classement : 1. Jérôme Coppel (CR4C Roanne), 2. Cyril Bessy (CR4C Roanne) à 7s, 3. Rein Taaramäe (RO St. Amand) à 8s, 4. Paul Poux (Charente) à 14s, 5. Yoann Offredo (US Créteil) à 17s, 6. Alexandre Roux (Créteil) à 26s, 7. Brice Monnerais (Nantes) à 54s, 8. Fournet-Fayard (EC Montmarault), 9. Berreterot (Sud Gascogne), 10. Druetta (Albi VS)

TNCMV 2006

A droite Jonathan Thiré, le Nantais vainqueur à Verteillac

55555

Dimanche 18 juin 2006 (La Tour Blanche-Verteillac) :
- Cette troisième étape très animée, a été parfaitement contrôlée par les équipiers du leader, Jérôme Coppel, puis par les coureurs de Montmarault. Jonathan Thiré, déjà vainqueur d’une étape de Loire-Atlantique, de la Gainsbarre et de la classique Nantes-Doulon, a lancé le bon coup en attaquant à six kilomètres de l’arrivée avant de régler au sprint ses trois compagnons d’échappée.
Classement : 1. Jonathan Thiré (Nantes Atlantique), 2. Pioline (CC Nogent), 3. Chluda (Castelsarrasin), 4. Pillon (Albi VS), 5. Laborie (Montmarault), 6. Boyer (UV Limousine), 7. Jaunet (CC Nogent), 8. Bacquet (CC Nogent), 9. Le Corre (AC Lanester), 10. Taaramäe (RO Saint-Amand).
- A l’issue de ces trois étapes, Jérôme Coppel jeune cycliste, confirme son aptitude sur cette épreuve et devant de redoutables concurrents. Le Savoyard qui était venu pour disputer cette épreuve, parce qu’il y avait un contre la montre idéalement placée pour préparer le Championnat d’Europe de la spécialité qu’il va disputer sous le maillot de l’équipe de France, avait décidé de rester aux avants postes lors de la première étape. La suite fut un enchaînement de réussite avec une équipe motivée et unie autour de son leader. Coppel reste donc un sacré espoir. Vainqueur en 2005 du contre la montre de la ronde de l’avenir, manche du challenge national, il a récidivé voilà un mois dans la région nantaise puis dans le chrono du Tour des Pays de Savoie. Ancien skieur de fond, il semble disposé face à un long effort soutenu et régulier.

TNCMV 2006 Coppel

Le podium 2006 © sha

Classement général final : 1. Jérôme Coppel (CR4C Roanne), 2. Rein Taarame (RO St. Amand), 3. Brice Monnerais (Nantes Atlantique), 4. Fournet-Fayard (EC Montmarault), 5. Anthony Jaunet (CC Nogent/Oise), 6. Feillu (CC Nogent), 7. Mombaerts (Castelsarrasin), 8. Druetta (Albi), 9. Lebris (Corbeil), 10. Taaramäe (RO Saint-Amand).
NOTA : De cette promotion 2006, s’ajoutent dans les rangs des pros le vainqueur Jérôme Coppel (Cofidis), Rein Taaramäe (Cofidis) et Brice Feillu (Sojasun).

Les noms des équipes pros sont celles qui étaient connues à la date de la publication de cet article.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - LE TOUR DU CANTON DE MAREUIL/VERTEILLAC (2006)
© BERNARD PECCABIN Prochaine parution : Jérôme Coppel réalise le doublé
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 23:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2021

2001 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (12° semaine de la saison)

IL Y A 20 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

25 au 31 mars 2001

2001 Buxerolles 2001

Bigaud et Faugeroux (Châteauroux) entourent Herbreteau vainqueur à Buxerolles

- A Buxerolles, Loïc Herbreteau poursuit la série de l’équipe Poitevine en remportant le Grand Prix devant les Castelroussin Bigaud et Faugeroux.
- Disputées sur deux jours, la ronde et les boucles de Saint-Mont sont revenue à Nicolas Rouillard (VC Oloron Haut Béarn) qui s’impose face à une solide armada espagnole qui du reste s’adjuge le classement pas équipe alors que Jérémy Chavagnac le local d’Eauze Olympique gagne la première étape.
- Chez les régionaux on note la victoire de Guyomard (CC Vervant) à Quincay, de Michel Larpe (Nontron) aux boucles du Causse Corrézien et de Pérez (CC Vervant) lors de la classique La Rochelle-Saintes.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 2001/semaine 12 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 23:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

RÉGIS ROYÈRE 1965/1978

LE PALMARÈS DE CELUI QUI A ENFLAMMÉ

LES ROUTES DU PÉRIGORD

Royère 1

 - Régis Royère et ses débuts (1965/1966). (cliquez sur le lien)

Royère 2

- Régis Royère (1967/1969) les années de toutes les victoires. (cliquez sur le lien)

Royère 3

- Régis Royère (1970/1971) les années difficiles. (cliquez sur le lien)
- Régis Royère (1972/1978) les dernières saisons et sa reconversion. (cliquez sur le lien)

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - Régis ROYÈRE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 16:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

1996 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (12° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

21 au 27 mars 1996

1996 Ronde de Cognac

Ronde de Cognac et son podium avec de gauche à droite :
Delrieu, Leroscouet, Jenner et Thilloy

- Disputée le 23 mars, la Ronde de Cognac a surtout vu la suprématie du VC Saint Quentin de Martial Gayant avec la victoire de Christophe Leroscouet vainqueur de cette 11° édition devant Delrieu (Côtes d’Armor) et Jenner (Montauban). Frutoso vainqueur à Montastruc a joué un grand rôle en protégeant les adversaires de Leroscouet notamment lorsque Allin et Delrieu ont joué leur va tout à la flamme rouge.
- Le lendemain 24 mars le Tour du canton de Saint-Ciers sur Gironde voit l’Auvergnat Jean-Philippe Duracka remporté à Marcillac son 8° succès en un mois et demi de course, cette fois au détriment de Fabrice Marchais (UC Nantes) et de Gilles Zech (CC Marmande). A noter la victoire de Laurent Bajolle (US Bouscat) lors de la course d’attente.
- Chez les régionaux, Gilles Dubois signe son retour à Mimizan où il s’impose face à Loïc de Vincenzi (VC Montois) et Galy (US Bouscat). Mais c’est lors du Tour du Bassin d’Arcachon que ça a ferraillé durement lors des deux étapes Et si les Cubzaguais Hosteins et Marchegay ont remporté les deux étapes c’est le Polonais Stolarek de Bon Encontre qui enlève le général devant Marchegay et Krajewski.

1996 Ronde d'Aquitaine Sicaud et Clignet

Ronde d'Aquitaine avec Marion Clignet lauréate aux côtés de Pierre Sicaud

- La Ronde d’Aquitaine dames s’est courue du 23 au 24 mars respectivement en Dordogne et en Lot-et-Garonne. Catherine Marsal (Moselle) remporte la course après son premier succès dans l’étape Monbazillac-Saussignac. Marion Clignet s’adjuge le contre la montre entre Pineuilh et Sigoulès tandis qu’Elisabeth Chevanne-Brunel remportait la gerbe lors de la 3° étape Villeréal-Issigeac.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 1996/semaine 12 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 00:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]