31 août 2021

GP DU SOUVENIR A PÉRIGUEUX 1951

LA VICTOIRE A VERVIALLE LE 19 Août 1951

1951 Mousseau 1951

Le Grand Prix du Souvenir à Périgueux avec le coureur Parisien Vervialle (à gauche),
qui vient de triompher, puis le speaker Landureau et le Périgourdin Claude Mousseau
de la Pédale Faidherbe, club organisateur de cette belle épreuve.

- Réunissant une quarantaine de coureurs, tous de réelle valeur, cette course s’est déroulée dans une ambiance formidable et fut favorisée par une belle après-midi.
- Au départ les Desbats, Berton, Vervialle, Prouzet, Vigué, Riollan, Durand, Adriano, Marcorig, Martineau, Pineau et les champions régionaux.
- Avant le départ qui sera donné par le Maire de Périgueux et après une courte allocution prononcée par le speaker Monsieur Landureau, Monsieur Dumon Président de la Pédale Faidherbe, pose une gerbe au monument aux morts. C’est la minute de silence et le départ.
- La course est très rapide, les coureurs démarrent tour à tour et pour cause : le speaker Landureau donne une moyenne de 2 000 francs par tour. Les premières primes sont gagnées par Martineau, qui réussit à prendre une légère avance, mais pour peu de temps puisqu’au quatrième tour, c’est le coureur Vigué qui gagne la prime. Au cinquième tour, nous assistons à une échappée qui fut la bonne. Prouzet, Vervialle, Ferrage et quelques tours après, le coureur Pineau vient se joindre aux fuyards au prix d’un bel effort. Tandis que Ferrage malchanceux crève, les Desbats, Berton, Cruzin, Ragagnin et autres secouaient le peloton sans pour cela reprendre un pouce de terrains aux fuyards, qui menaient un train d’enfer.
- Pendant ce temps, le speaker Landureau tenait la foule au courant de toutes les positions et sollicitait les sportifs pour faire disputer une prime de 20 000 francs par addition de points sur cinq tours. Cette formule fut très appréciée du public, car il y a eut de magnifiques sprints pour enlever cette belle prime qui revint à Prouzet.
- Les efforts très nombreux faits par le peloton amené par Desbats et Berton ne furent pas couronnés de succès et les trois échappés terminent l’épreuve dans un déboulé formidable.
- Malgré la grande foule, il n’y eut aucun accident car le public s’est montré d’une discipline exemplaire. Le service d’ordre assura un service impeccable. Le speaker Landureau sut durant tout l’après-midi tenir le public sous le signe de la bonne humeur et réussit à collecter près de 100 000 francs de primes.
Le classement : 1. Vervialle (Paris) les 70 kms en 1h45’, 2. Pineau (Agen), 3. Prouzet (Agen), 4. Bermudez, 5. Berton, 6. Cruzin, 7. Sousson, 8. Desbats, 9. Decanelli, 10. Ragagnin, etc...

VÉLO DORDOGNE - GP PÉRIGUEUX 1951 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 23:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 août 2021

25° TOUR DU PÉRIGORD - FINALE COUPE DE FRANCE DN2

 Jean GOUBERT vainqueur en solitaire à Sarlat

2021 Tour Périgord Jean Goubert

Jean Goubert en solitaire à Sarlat © Maxime Venisse Focus Cyclisme

- On se souviendra ou plutôt les coureurs se souviendront de ces 149 kms de course courus autour de Sarlat. Sur un parcours difficile, à effectuer onze fois, les 123 éléments qui ont signé la feuille de départ ont terminé à 46 unités à l’arrivée. C’est dire la difficulté du circuit. Il est vrai aussi que Dieu Eole ne favorisa pas certaines ascensions dont celle de la croix d’Allon, devenu sur la fin un véritable chemin de croix à escalader.

2021 tp

Peu après le départ des 123 concurents © Maxime Venisse Focus Cyclisme

- La course a pris une réelle physionomie vers le vingtième kilomètre. Une échappée de six coureurs, puis un contre de la même valeur qui est revenu, parmi lesquels Margueritat, Soubes et Goubert. Avec Wild (Marseille), la bonne échappée était lancée. Le peloton comptait deux minutes de retard, pour se replacer à 40 secondes des hommes de tête, en vain… Et c’est encore dans la Croix d’Allon que Goubert le Pyrénéen de Nice, ancien licencié de Sud Gascogne, lâcha ses compagnons pour arriver en vainqueur et en solitaire sous la banderole. Margueritat derrière réalisait un excellent numéro pour terminer deuxième à 37 secondes du lauréat, se permettant de lâcher Wild qui lui accusait 41 secondes de retard sur l’homme du jour.

2021 Tour du Périgord dans Sarlat

Passage près du viaduc dans Sarlat © Maxime Venisse Focus Cyclisme

- Il était l’heure alors de solder les comptes de cette chaude journée réalisée avec une grande maîtrise par l’équipe de Jean-Louis Gauthier. Dans un Sarlat noyé et envahi de touristes, dans un Sarlat qui vit à l’heure de l’épidémie, dans un Sarlat illuminé par un beau soleil, la fête fut grandiose, d’autant plus que le public fut présent tout le long du circuit. Ajoutons qu’il a fallu beaucoup de courage et de cohésion aux organisateurs, d’autant plus que le circuit était fermé à la circulation, ce qui constitue un gage de sérieux remarquable et remarqué de tous.

2021 Tour du Périgord les autorités

Tour du Périgord avec les autorités locales © Maxime Venisse Focus Cyclisme

- Pour revenir à l’heure des comptes, c’est donc le Paris Cyclisme Olympique qui remporte la Coupe de France, juste devant le Sprinter Club de Nice Métropole, le CR4C Roanne prenant la 3° place. Belle performance du Cyclo-Club Périgourdin qui prend un accessit de plus au cours de cette manche, passant de la 5° à la 4° place. Dommage que pour un point on manque le podium, mais les hommes de Yohan Poirier ont effectué une belle campagne 2021 et avec une ultime pensée pour leur défunt président Bernard Paul qui avait tant travaillé pour lancer l’équipe, dans cette difficile période de pandémie.

2021 Topur du Périgord podium

Podium avec Margueritat (2°), Goubert lauréat et Wild (3°)
© Maxime Venisse Focus Cyclisme

- On le voit ce Tour du Périgord a tenu toutes ses promesses. A l’heure ou en Dordogne les épreuves reines comme le Tour Dordogne et le Mareuil-Verteillac ont tiré leur révérence, il reste encore cette petite parcelle de cyclisme de haut niveau pour régaler notre public et maintenir notre petite Reine dans un département où elle fut jadis beaucoup plus entreprenante.

2021 Tour Périgord équipes

De gauche à droite les équipes de Roanne (3°), Paris lauréate et Nice (2°)

Le classement : 1. Jean Goubert (Sprinter Nice Métropole), les 149 km en 3h56’49s, 2. Titouan Margueritat (CC Périgueux-Dordogne) à 37", 3. Damian Wild (VC La Pomme Marseille) à 41", 4. Raphaël Parisella (Les Sables Vendée Cyclisme) à 1’44", 5. Mathéo Le Fur (Paris Cyclisme Olympique) m.tps, 6. Axel Taillandier (UC Cholet) à 1’49", 7. Yusuke Kadota (VC La Pomme Marseille) m.tps, 8. Tristan Delacroix (S.Nice Métropole) m.tps, 9. Rémi Marcoux (Paris Cyclisme Olympique) m.tps, 10. Nicolas Chatelet (VCU Schwenheim) à 1’51", 11. Alexandre Caudoux (UV Limousine Team U 87) à 2’45", 12. Alexy Fouquet (UC Cholet) m.tps, 13. Julien Buisson (UV Limousine Team U87), 14. Jules Boulais (Team LMP La Roche sur Yon Vendée Cyclisme) à 3’10", 15. Hugo Ferron (Vélo-Sport Valletais) m.tps, etc…

2021 Tour du Périgord CCPD

L'équipe du CC Périgueux-Dordogne 4° de la Coupe de France avec de gauche à droite
Aurélien Pasquet, Mathieu Morichon, Titouan Margueritat, Damien Lapouges,
Julien Lamy et Romain Feillu © Maxime Venisse Focus Cyclisme

Classement général final de la Coupe de France : 1. Paris Cyclisme Olympique 215 pts, 2. Sprinteur Nice Métropoles 146 pts, 3. CR4C Roanne 124 pts, 4. Cyclo-Club Périgueux-Dordogne 123 pts, 5. Les Sables Vendée Cyclisme 121 pts, 6. Union Cycliste Cholet 97 pts, 7. Team Macadams Cowboy 89 pts, 8. VC Corbas Isatis Cycling Team) 85 pts, 9. Vélo-Club de Toucy 80 pts, 10. US Saint-Austreberthe Pavilly Barentin 78 pts, etc…

2021 Tours du Périgord Paris CO vainqueur

La joie des vainqueurs du Paris Cyclisme Olympique
© Maxime Venisse Focus Cyclisme

- Le point sur les 25 éditions du Tour du Périgord sur ce LIEN.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - TOUR DU PÉRIGORD 2021 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2021

1996 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (35° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

29/08 au 4 septembre 1996

1996 Caudéran Abdoujaparov

Départ du critérium de Caudéran

- Echappé avec Rue (Gan) et Chanteur (Casino) le 3 septembre lors du critérium de Bordeaux, l’Ouzbek Djamolidine Abdoujaparov a battu au sprint ses deux compagnons classés dans l’ordre précité .
-
Tour du Poitou-Charentes du 27 au 31 août où Eddy Seigneur le Picard de chez Gan enlève la 10° édition. Il a su dépouiller Kirsipuu (Casino) de sa gragile tunique de leader, à l’issue d’un chrono couru entre Chârellerault et Dissay. Durand (Agrigel) et Hubert (Gan) complètent le podium d’une épreuve en cinq étapes ayant comme vainqueur Prétot (Gan), Aus (Mutuelle 77), Derame (Gan) et Sarkauska (Boavista).

1996 Tour Poitou-Chtes Hubert Seigneur Durand

Tour Poitou-Charentes avec le podium Hubert 3°, Seigneur vainqueur et Durand (2°)

- Cette période charnière d’août et de septembre a été propice au calendrier. Tout d’abord sur la Côte d’Argent David Marié (Anglet) gagne à Soorts Hossegor devant Didier Labourdette (G.St.Martinois) Thierry Elissalde (Bayonne). A Vieux-Boucau Labourdette prend sa revanche face à Yvan Becaas (Oloron) et à nouveau Elissalde. Puis vient Capbreton station balnéaire avec cette fois Becaaas qui prend le bouquet devant Fouchet (CRCL) et Dupuy (Asptt Paris). Mais si autrefois il existait un challenge des stations Balnéaires très prisé, celui-ci a disparu aujourd’hui des tablettes.
- Le 1° Tour du canton de Poitiers a vu la victoire à Ligugé de Frédéric Berland (Cycle Poitevin) qui bat le Saint-Florentais Morin et le Poitevin Lardin.
- Quelques succès avec Philippe Escoubet (Châteauroux) qui gagne à Carbon Blanc le prix Philippe Madrelle, suivi de Guerry (Saint-Jean de Monts) et Bonnace (CC Marmande).
- Le 2 septembre les 46° Boucles d’Allassac profitent à David Foucher (CRCL) devant Peyramaure (Mantes) et Champeymont (Felletin). Le même jour à Marsaneix c’est Patrick Bruet (Montauban) qui s’impose devant les deux licenciés du CRCL que sont Berger et Peyencet classés dans cet ordre.
- Quelques résultats de nos régionaux tels celui de Jean-Louis Queille (UC Corrèze) à Beaulieu, de Patrick Rousseau (Le Haillan) à Saint-Ciers et  de Lionel Dagot (Caudrot) à Moulon,

ÉCHOS DE DORDOGNE

Bégout Denis 96

- Excideuil (SR par Asptt Périgueux) : 1. Denis Bégout (Asptt Périgueux) notre photo en médaillon, 2. Vincent Guillout (CRCL), 3. Dubot (VC Hyères), 4. Vayssière (Rodez), 5. Michel (Brive), 6. Carros (Cam Bordeaux), 7. Grendene (Uzerche), 8. Peyran (Caudéran), 9. Maly (Périgueux), 10. Enaud (Ribérac), etc…
- Montpon (revanche des champions minimes par UC Montpon) : 1. Mathieu Marty (SA Mérignac), 2. M. Lamiraud (Ribérac), 3. Seguin (AVC Libourne), 4. Chataing (Marmande), 5. Guiraud (Villenve), etc…
- Montpon (revanche des champions cadets par UC Montpon) : 1. Gauthier Laguionie (AVC Libourne), 2. Taillade (Villenave), 3. Dumont (AVC Libourne), 4. Marchand (Mérignac), 5. Redoulez (Cam Bordeaux), etc…
- Léguillac de l’Auche (SN et SR par Asptt Périgueux) : 1. Patrice Peyencet (CRCL), 2. Pascal Berger (CRCL), 3. Magimel (CRCL), 4. Douhet (Felletin), 5. Baron (CRCL), 6. Eyquard (Asptt Périgueux), 7. Gallut (Montmoreau), 8. Bégout (Asptt Périgueux), 9. Bessard (Montauban), 10. Delmon (Asptt Périgueux), etc…

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 1996/semaine 35 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 23:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2021

25° TOUR DU PÉRIGORD - LES ENGAGÉS DE LA 4° MANCHE

SARLAT 2021

TOUTES INFORMATIONS SUR CETTE EPREUVE EN CLIQUANT SUR CE LIEN

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - COUPE DE FRANCE 2021© BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 août 2021

SARLAT VÉLO-DORDOGNE

TOUT SUR LA VILLE ET SON CANTON

Les Eyzies-Sarlat

Passage du Tour de France à Saint-André d'Allas et en direction de Sarlat en 1994

- Cette publication a pour but de recenser quelques évènements cyclistes de la ville de Sarlat et ceux des communes de son ancien canton.

- Championnat d’Aquitaine de cyclo-cross à Sarlat.
- 11° Cyclo-Cross de Saint-Vincent de Cosse.
- Boucles du Périgord Noir en 1968, puis en 1970.
- Course au Pontet à Sarlat (1970).
- En 1980, le CC Tursac.
- Le Cyclo-Club Sarladais en 1984.
- Petit historique sur le cyclisme à Sarlat dans les années 1980.
- Le Tour de France en Dordogne.
- Courses à Sarlat et à La Canéda - Palmarès
- Courses à Vézac - Palmarès.
- Courses à Beynac et Cazenac - Palmarès.
- Sainte-Nathalène - Palmarès.
- Marcillac Saint-Quentin - Palmarès.
- Vitrac - Palmarès.
- Saint-André d’Allas - Palmarès.
- Saint-Vincent le Paluel - Palmarès.
- Tamnies - Palmarès.
- Marquay - Palmarès.
- La Roque Gageac - Palmarès.

sarlat

- Serge Daubisse (portrait et palmarès).
- Bernard Conan (portrait et palmarès).
- Régis Royère (portrait et palmarès).
- Histoire du Tour du Périgord.

Sarlat 89

Acteurs du cyclisme Sarladais réunis en 1989 à Sarlat

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - SARLAT et son canton © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


26 août 2021

NONTRON AVEC MICHEL BRUN ET JACQUES VIVIER 7° partie

ÉCHOS DES ANNÉES 50/59 EN PAYS NONTRONNAIS

Fourgeaud

Eugène Fourgeaud chef de file à Nontron

Lire la publication précédente sur ce LIEN.

1950 Course de classement : Bargueris (VC Nontron), Course des Marronniers : Jacques Vivier (CA Ribérac), GP de Nontron : Jacques Vivier (CA Ribérac), Prix du Vélo-Club : Jacques Vivier (CA Ribérac)
Coureurs Nontronnais de cette période : Bargueris, Lavaud.
1951 Vervialle (VC Nontron)
Vainqueurs de la saison 1951 : Jacques Sallat gagne à Neuvic
Coureurs Nontronnais de cette période : Eugène Fourgeaud, Jacques Sallat
1952 Course de classement : Bourgoin (Nontron), Course des marronniers : Ribet, puis Jacques Pras (UCAP Angoulême)
Vainqueurs de la saison 1952 : Borderie gagne le Pas Dunlop départemental à Belvès, Eugène Fourgeaud 1° aux Prix des Esders à Limoges
Coureurs Nontronnais de cette période : Bourgoin, Borderie.
1953 Vainqueurs à Nontron : André Dufraisse (UV Limousine) cyclo-cross, René Montagut (CA Ribérac), Pierre Virouleau (VC Nontron)
Vainqueurs de la saison 1952 : Eugène Fourgeaud l’emporte à Varaignes et à Saint-Junien lors du prix d’ouverture.

- Infos de Gérard Descoubès : Eugène Fourgeaud est né le 10 février 1931 à Vayres Les Roses. Ce Limousin bon teint s’est construit un palmarès enviable sur ses terres. A une époque où il était très difficile, voire impossible pour un indépendant de faire valoir ses qualités face à des coureurs professionnels. Gégène lui, réussit la gageure de sortir vainqueur de pratiquement chacune de ses confrontations avec les pros sans que jamais ces derniers y trouvent à redire. Efficace sur tous les terrains et très rapide en arrivée en bosse, il devenait moins solide au-delà des deux cents kilomètres. Durant sa carrière, Fourgeaud fit les beaux jours du VC Nontron, puis de l’UV Limousine et enfin du Guidon Manslois. Une soixantaine de victoires honorent son palmarès dont deux titres de Champion du Poitou (1958 & 1959). Il courut de 1947 à 1963. Après avoir été restaurateur de nombreuses années, il changea de profession pour exercer pendant dix-huit ans la fonction de convoyeur de fonds. Eugène Fourgeaud vient de décéder des suites d’un cancer de l’intestin, le 18 janvier 2013.

Palmarès d'Eugène Fourgeaud : Champion du Poitou en 1958 et 1959, 1° du Prix des Esders à Limoges en 1951, vainqueur à Vayres les Roses en 1957, 1960 et 1962, remporte les boucles de la Gartempe et une étape en 1956, 1° Les Salles de Lavauguyon, 1° GP d’automne à Civray en 56, vainqueur à Saint-Cybard (quartier d’Angoulême) en 56, deux fois vainqueurs à Oradour sur Glane (1956 et 1958), Egletons en 57, Bellac en 58 et 62, Augignac en 58, vainqueur à Panazol, à Saint-Aulaye et à Monbron en 60. D’autres succès avec GP de Feytiat à Limoges (1962), il termine en 1963 avec une victoire au circuit Nersacais, une étape du Tour de Corrèze et le bouquet au Prix de Saint-Séverin.

1958 1

1958 2

1958 3

1958 4

Un aperçu du tissus commercial, industriel et artisanal de Nontron
Sur ce programme de 1958, liste des acteurs ayant participé au programme

 Articles à consulter sur les coureurs du Périgord Vert
- Jacques Vivier
saison 1952.
- Jacques Vivier saison 1952/2.
- Jacques Vivier saison 1952/3.
- Jacques Vivier 1952/4 et sa victoire au Tour de France.
- Michel Brun saison 1952.
- Duteil, Vivier, Brun, la fin d’un mythe en 1953.
- Jacques Vivier saison 1954.
- Jacques Vivier et le 14 juillet 1954 à Vannes.
- Vivier et Brun, leur fin de carrière.

MOUSSEAU LE COUREUR DEVIENT FIN TIREUR

1967 lettre FFT

Lettre de récompense de la Fédération Française de Tir

- Nous avons pu lire les exploits de Claude Mousseau et son choix pour courir dans les rangs de la Pédale Faidherbe. Mais on peut ajouter aussi qu’à la fin de la saison 1949, voire au début de celle de 1950, une véritable révolution se passera dans les rangs du Vélo-Club Nontronnais. Faut dire que cette année là, ceux qui couraient avec Mousseau, tels Vivier et Brun partiront eux aussi, mais pour courir sous les couleurs de Ribérac et avec Marius Duteil, le vélociste de Mareuil. Tout ce remue ménage a sans doute causé quelques désillusions du côté du club Nontronnais, dépouillé à cette époque de ses meilleurs éléments.
- Et puis bien sur, il y a eu le service militaire. A cette période, il constituait une barrière dans la vie d’un jeune et une échéance pas du tout facile à négocier. La France coloniale était en train de buter en Indochine et tous ces jeunes avaient la hantise de partir pour se battre dans ces théâtres d’opérations. Ceux qui avaient une aptitude physique remarquable y échapperont, peut-être fut ce le cas de Claude Mousseau retenu pour le Centre Sportif de Joinville.

1965 Tir à la fosse vichy 1965 médaille de bronze

Claude Mousseau devient un tireur comme ici à la fosse à Vichy en 1965
où il est médaillé de bronze

- C’est sans doute son passage à Joinville qui motivera Claude Mousseau pour pratiquer le tir. A Joinville, il a pour voisin de chambre un certain Jean Bobet (frère de Louison) qui lui demande :
- Qu'est ce que tu prends en course ? "
-  Comment ça ?
- Autrement dit, est ce que tu te charges ?"
-  Non !
-
Ecoute, ce n'est pas la peine de faire carrière dans le monde professionnel du cyclisme, tu n'y arriveras pas sans cela... !" (Yves Mousseau son père lui préparait un bidon de vin sucré)

- On ne connait pas la finalité du choix de Claude pour le tir, mais dès son retour de Joinville, il se consacrera à fond dans cette discipline. Si bien qu’on le retrouve dans les grandes compétitions internationales et les Championnats de France où il se classe 3° à la fosse universelle à Vichy. Claude Mousseau a été une des meilleures gâchettes du ball trap. Il excellait dans tous les concours (Châtellaillon, Vichy, Aigre, Juan les Pins, etc...). Il recevra même une invitation de la Fédération Française de tir sur laquelle il était convié à participer à la formation pédagogique de tireurs de l’équipe nationale en vue de la sélection aux Jeux Olympique de Moscou. De surplus, il avait par cette opportunité l’occasion d’être retenu dans l’équipe, si toutefois les résultats suivaient.
- Voilà en quelque sorte quelle fut la fin de carrière sportive de Claude Mousseau. Une carrière exceptionnelle, menée tambour battant au plus haut niveau et sur les plus grandes installations de tir de notre pays. Et c’est ainsi que se termine cette grande saga, celle des Mousseau qui ont écrit, une sacrée page d’histoire du cyclisme local.
- Pour la petite histoire Claude aura un fils. Mais celui-ci ne pratiquera pas le cyclisme, ce qui met un terme sur ces trois générations des Mousseau qui se sont toutes illustrées à Nontron !

1952 vivier tdf 52

Jacques Vivier de Sainte Croix de Mareuil vole vers Limoges
pour remporter l'étape du Tour de France en 1952

tdf limoges 52

Vivier aux côtés de Coppi leader du Tour 1952 à Limoges

Leaders Nontronnais de cette période : Eugène Fourgeaud, Pierre Virouleau
1954 Course des marronniers : Gilles Schoké (Périgueux)
Vainqueurs de la saison 1954 : René Montagut s’adjuge le Prix Lapasserie à Périgueux et Fourgeaud triomphe à Journiac puis à Oradour sur Vayres.
Coureurs Nontronnais de cette période : René Montagut, Eugène Fourgeaud
1955 Prix du Vélo-Club : René Montagut (CA Ribérac)
- Grangcoing signe au VC Nontron.
- En Limousin les fers de lance sont Georges Aymard, Maurice Réjasse et Jacques Tranchant. Le cyclisme connaît une grande vogue et il est difficile de se faire une place au soleil, d’autant plus que les prétendants aux victoires se bousculent au portillon. Quand on a des garçons de la trempe de Barquéro, Duteil, Vivier, Brun, auxquels on ajoute les Gourd, Huot, Dupré, Chaminaud, Gourmelon, ça vous donne le tournis lorsque de tels combattants sont sur la ligne de départ. Mais à Nontron, on aime les défis et avec des garçons comme Mousseau, Montagut, Fourgeaud, Camille et Roger Saintonge voire René Grandcoing, il semble qu’un nouveau souffle se prépare dans ce petit coin du Nontronnais.

Coureurs Nontronnais de cette période : René Montagut, Grandcoing, Léonard, Sallat, Auzemert, Camille Saintonge, Lapanouse, Roger Saintonge,
1957 : René Montagut (VCN) premier à Saint-Léon sur l’Isle, Roger Saintonge (PN) 1° à Hautefort puis à La Coquille.
- Rétro Vélo Dordogne suppose que la Pédale du Nontronnais aurait été fondé en 1957, sans pouvoir affirmer toutefois l’information par manque de repères.

1958 Gaul et Maxime Beau

Charly Gaul et Maxime Beau en 1958 à Nontron

Coureurs Nontronnais de cette période : Aubert, Lapanouse, Camille Saintonge, Sallat
1958 Auzemert (VC Nontron-Piègut), René Montagut (VC Nontron Piègut), Vito Favéro (Italie) qui gagne le critérium pro de la ville.
- Vainqueurs de la saison 1958 : René Montagut 1° à Mussidan (Prix des rameaux). Camille Saintonge (PN) gagne à Milhac de Nontron, Sallat à Cornille, Bouriès à Château-l’Evêque.
Coureurs Nontronnais de cette période : Sallat, Auzemert, Couvidou, Montagut, Bouriès, Camille Saintonge, Grandcoing, Coinaud, Paulhiac, Besse, Paul Dubuisson, Chaulet, Mallemanche, Février, Aubert.
- Il est évident que le critérium pro gagné par l’Italien Vito Favéro en 1958 a rassemblé un monde fou dans les rues de Nontron. La course se déroulait le 24 août et Favéro avait terminé cette année là deuxième du Tour de France derrière Charly Gaul. Une belle tête d’affiche que ce Vito Favéro qui l’emporta à Nontron devant Valentin Huot, Roger Darrigade, Jacques Pras, Arrigo Padovan l’Italien et Jean Graczyk, etc... Lire le compte-rendu de la course sur ce LIEN.
1959 - Roger Saintonge gagne à Lisle, Paul Dubuisson à Abjat.

LIENS AYANT TRAIT AU CYCLISME DE NONTRON

- Portail des épreuves du canton de Bussière-Badil. en construction.
- Portail des épreuves du canton de Saint-Pardoux la Rivière. en construction.
- Portail des épreuves du canton de Nontron. en construction.
- Portail des épreuves du canton de Mareuil sur Belle. en construction.

1954

1954 à Vannes là où Jacques Vivier bat Mahé dans son antre bretonne
pour remporter sa deuxième étape et un jour de 14 juillet

- Et si vous détenez des photos ou des reportages sur le cyclisme du Nontronnais, vous pouvez m’adresser par mail vos documents pour en faire profiter tous les lecteurs.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - CYCLISME A NONTRON 7 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Prochaine publication : Marcel Mallemanche, Paulhiac, Besse, Février et les autres...

Posté par Bernard PECCABIN à 22:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 août 2021

2001 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (34° semaine de la saison)

IL Y A 20 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

27 août au 2 septembre 2001

2001 CF avenir

Julien Belgy sur la deuxième marche du podium au championnat de France

- Du 30 août au 2 septembre, les championnats de France de l’Avenir qui se sont déroulés à Marmande ont rendu leur verdict. Julien Belgy est médaille d’argent chez les juniors et reste le seul podium de la région mais on note les la 5° place d’Emmanuelle Merlot (Naintré) en minimes-cadettes, la 5° de Fanny Ribérot dans l’épreuve juniors, celle d’Alexandre de Tschudy (Poitou-Charentes) en cadets et la 4° de Nicolas Portal lors du chrono espoirs.

2001 Tour Poitou Ch

Jens Voigt vainqueur du Tour Poitou-Charentes

- Du 28 au 31 août le Tour du Poitou-Charentes et de la Vienne a permis à Jens Voigt de l’emporter. Leader dès la première étape à la faveur des bonifications, le coureur allemand a gardé son bien malgré les succès d’étapes de Gabrovski (Delatour) à Marennes, de Kirsipuu (AG2R) à Moncoutant, de Casper (FDJ) à Châtellerault, de Nuttli (Phonak) dans le chrono et de Lauri Aus (AG2R) à Poitiers où Gabrovski le Bulgare et Aus occuperont les deux autres marches du podium du classement général.

2001 Tour des Landes Canouet

Gilles Canouet vainqueur de la dernière étape à Saint-Paul les Dax

- Du 31 août au 2 septembre, le 18° Tour des Landes a permis à Adrien Cagala le polonais du VS Chartres de l’emporter. C’est Stéphane Auroux (CR4C Roanne) qui remporte la première étape à Arjuzanx. La deuxième étape disputée en matinée dans le Gabardan se solde par le succès du Nantais Milloux à Losse. L’après-midi au tour du Bulgare Krivtsov de Nantes Cyclisme qui bat le Blagnacais Ané au sprint à Gabarret. Le classement général s’est joué dans la Chalosse lors de la dernière étape remporté par Gilles Canouet à Saint-Paul les Dax où Adrien Cagala sera lauréat accompagné sur le podium par le Nantais Dayus deuxième à onze secondes et par le Montpelliérain Llati pointé à dix-neuf secondes du leader
- Quelques succès tel que celui de David Marié (VC Montois) à Gan, de Friou à Reignac de Blaye, de Clément Cornali (Ste Livrade) à Finhan, d’Allin (UV Angérienne) à Saint-Ciers sur Gironde, d’Aurélien Monthezin (VC Arédien) à Masléon, de Diemunsch (Marmande) à Noaillan, de Loustaunao (Mourenx) à Lucmau, de Mathieu Decima (GC Bergerac) à Chevanceaux lors du Tour du canton de Montlieu.

ÉCHOS DE DORDOGNE

- Saint-Barthélémy de Bellegarde (SR par JS Astérienne: 1. N. Marostica (CC Barthéléméen), 2. Lorenzon (VC Tonneins), 3. Godfroid (CC Périgueux), 4. Jacques Dubost (CC Périgueux), 5. Sébastien Darrin (Saint-Astier), 6. Bruno Barde (Pellegrue), 7. Eric Vouillat (Saint-Astier), 8. Julien Courbalay (Saint-Astier), 9. Guillaume Alvès (CC Périgueux), 10. Olivioer Faure (VC Arédien;
 - Léguillac de Cercles (espoirs et juniors par JS Astérienne) : 1. Romain Bourrinet (Angoulême VC), 2. Tourtelot (UV Angérienne), 3. Penaud (Montauban), 4. Prader (Felletin), 5. Chappoux (Bretenoux), 6. Lamiraud M. (CC Périgueux), 7. Rosenbrier (UCD Nord 87), 8. Gagnant (Asptt Périgueux), 9. Julien Buffière (CRCL), 10. Collins (UCD Nord 87), etc...
- Saussignac (R2 et SD par EC Foyenne) : 1. Jacques Beden (EVCC Bergerac), 2. Alvarez (Revel), 3. Szkolnick (AVC Libourne), 4. Melckior (Mussidan), 5. Andretta (Agen), etc...

2001 Montagrier

La Montagrier VTT, site départ

2001 Montagrier protocole ClémentLazonde

Clément Lazonde (VC Nay) vainqueur de la Montagrier VTT

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 2001/semaine 34 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 23:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 août 2021

1991 MUSSIDAN : HISTOIRE DE SON CYCLISME - 1991

LA DISPARITION D’HENRI MARTIN

LE CINQUANTENAIRE DU CLUB

Saint-Géry 91

Le Racing-Club à Saint-Géry avec le succès de Christophe Cuménal

Article précédent : 1990 La fin du professionalisme pour Gourmelon et l’arrivée des minimes au club (pour ceux qui veulent revoir cet article, cliquez sur ce lien.

Martin Henri 1966

- 1991 débute dans la tristesse. Henri Martin (notre photo) nous quitte le 8 janvier à l'âge de 70 ans. Installé à Mussidan depuis 1950, il n'avait jamais laissé le Racing avec qui sa vie avait un lien. Car c'était à l'époque d’Albert Chaussade que le bon Henri alors jeune coureur du Stade Foyen avait été remarqué et c'est le cyclisme et sa valeur sportive qui l'ont amené à Mussidan où il s'était installé dans le négoce des fruits et des légumes. Henri Martin c'était un monument de notre cyclisme. L'homme à la casquette légendaire, s'en est ainsi allé (signe du destin ?) l'année où le Racing fêtait son demi-siècle d'histoire, . Et le Racing devait beaucoup à Henri, car si le club devenait quinquagénaire, c'était bien grâce à Henri Martin qui avait tout fait pour sauver le club lorsque dans les années 65-68 plus personne ne voulait s'occuper d'assurer la continuité de la société. Henri Martin est maintenant remplacé au secrétariat par Jean-Michel Bourreau. Le club traverse une période bénéfique. Avec treize organisations, Mussidan remonte à la 6° place alors que du côté coureurs les résultats de Melchior et de Gazeau qui on le sait ne sont pas des jeunes, permettent tout de même au club de se maintenir en 9° position en Dordogne, soit juste à la moitié du tableau. Le jeune Romuald Hispiwac court toujours mais en cadets, alors que son frère Réginald fait son entrée au club en minimes. Chez les cadets Romuald piétine mais le coup de pédale existe bel et bien tout comme pour son frère Réginald qui progresse. Jean-Pierre Barrat passe pas mal de temps à l'entraînement si bien que lui aussi bénéficie des bienfaits de cette remise en route puisque le maître ou le coach se bonifie et décrochant une 10° place au Championnat d'Aquitaine des vétérans. Il faut dire qu'en cette saison 1991, le Racing a un parfum de l'ex-Saint-Aulaye Vélo-Club. Faut-il rappeler que Bernard Gazeau, Jean-Pierre Barrat et Jean-Michel Bourreau résident dans ce chef lieu de canton ? Bernard Gazeau était un ancien, un vieux de la vieille mais un garçon qui en voulait et dont le souvenir de sa jeunesse ne nous laissait pas indifférents. Car Gazeau avait remarquablement marqué sa jeunesse, à Montpon, comme à Saint-Aulaye ou encore aux Girondins de Bordeaux et au Cyclo-Club Fleixois à l'époque d'un certain Jean-Claude Daunat. Toujours est-il qu'en cette saison 1991, le club connaît une amélioration. Il a pris l'initiative d'organiser un prix des rameaux et un prix de l'ascension dans Mussidan, ce qui constitue un effort et une preuve de bonne volonté de la part des dirigeants. De plus une épreuve VTT voit le jour à La Jemaye, un village où voilà bien longtemps le cyclisme n'était point revenu. Mais cette course VTT dans la belle Double est un échec côté des participants, car en ce 14 juillet les coureurs préfèrent partir sur la côté atlantique au lieu de pédaler sur les pistes forestières de cette belle région. C'est comme cela et il faut faire avec …

1991

Blancheton, Olivier Chouarche vainqueur et Lissandreau au Comice de Mussidan

- L'assemblée générale du comité de Dordogne replace l'ASPTT. Périgueux à la première place devant le Sprinter-Club du Périgord qui est en vérité une annexe de l'ASPTT, puisque c'est une poignée de postiers mécontents qui ont formé ce club, où Jacques Martin figure toujours dans la liste des dirigeants. Comme quoi les postiers occupent les premières places et tout l'intérêt de l'actualité. Il ne faut pas oublier que notre Patrice Peyencet qui est devenu lui aussi coureur de l'ASPTT remporte le challenge Dordogne des 1° catégories et que Didier Virvaleix le professionnel vient de terminer son premier Tour de France cycliste à la 50° place après une belle partie de manivelles lors d'une étape alpestre. C'est curieux d'ailleurs comme le cyclisme peut remuer et fraterniser les foules pourtant si divisées au stade amateur. Dès qu'un des leurs se situe à l'étage au-dessus, le public suit, amenant avec eux les adversaires d'hier qui se trouvent ainsi réconciliés le temps des exploits comme celui de Virvaleix au Tour. Côté Tour de France le Périgord avait connu déjà un tel engouement avec Edouard Chaumard (1906), Alexandre Chauvière (1912), Charles Raboisson (1914, 1920, 1921 et 1922), Raphaël Calmette (1928), Lucien Laval (1928 et 1930), Jean Mouveroux (1928) qui sont tous des périgourdins ayant effectué la grande boucle. Après guerre, ils ont eu la relève avec Armand Darnauguilhem (1950), Jacques Vivier (1952 1953, 1954, 1955 et 1956), André Dupré (1955, 1957 et 1958), Valentin Huot (1954, 1955, 1956, 1957, 1959, 1961), Jean-Claude Daunat (1971 et 1972), Pierre-Raymond Villemiane (1977, 1978, 1979, 1980, 1982), Christian Jourdan (1979, 1983, 1985, 1989), Frédéric Brun (1980, 1982, 1983, 1984, 1985, 1986, 1987, 1988, 1990) et enfin notre petit Virvaleix en 1991 qui reste le tout dernier périgourdin à courir cette magnifique course. Mais de tous il ne faut pas oublier que ce sont Vivier, Huot et Villemiane qui ont le mieux tiré leur épingle du jeu avec en plus une mention à Brun qui détient le record des participations avec neuf tours et sans abandons s'il vous plait !
Coureurs du Racing en 1991 : Sylvain Rieublanc, Jean-Pierre Barrat, Victor Melchior, Laurent Faurie, Romuald Hispiwac, Sébastien Deymes, Réginald Hispiwac, Alain Deloubes-Pradet, Bernard Gazeau.

Saint-Géry 91 bis

1° septembre 1991 à Saint-Géry où Serge Augiéras est embarrassé lorsqu'il demande
à l'Astérien Alben Shakja (1° classé des juniors 1° année) ses impressions.
En effet ce jeune est un réfugié albanais qui ne parle pas notre langue, alors comment faire ?
 

- Côté effectifs la saison 1991 marquait une petite progression (+22) et un statu-quo avec les organisations qui atteignaient en Dordogne le nombre de 221 épreuves. Pour ma part, j'avais décidé depuis le début de cette saison de créer un club que je baptisais "Cyclisme 24". Je quittais donc l'ASPTT, tout en restant en bon terme, mais j'avais l'intention de bâtir quelque chose avec mes doigts pour le plaisir. Le pari allait s'avérer difficile et périlleux, mais j'ai toujours aimé la difficulté pour me tester et voir si je suis capable d'assumer à la fois ce rôle et ces responsabilités.
- Quant au RCM, il ne fêtera pas à ma connaissance son cinquantenaire. A vrai dire, pas de fête, pas de flons flons, peut-être par respect à Henri Martin parti au seuil de cette nouvelle année ? Personne ne le sait, mais c’est ainsi que je mets un terme à cette publication, qui pourtant se terminait en 2001...

ORGANISATIONS DU RCM EN 1991

Prix des rameaux à Mussidan (24 mars)
1° Dominique Galy (Pédale Faidherbe), 2° Berthomet (UC. Gujan-Mestras), 3° Castets (US. Bouscat), 4° Pérez Yves (VC. Arédien), 5° Deloubes-Padet (RC. Mussidan), 6° Gérard Doumenge (EC. Foyenne), 7° Jean-Serge Calmette (UC. Montpon), 8° Duphil (US. Bouscat), 9° Lissandreau J. (EC. Ribérac), 10° Francis Gras (UC. Montpon).
Prix de l'Ascension à Mussidan (9 mai)
1° Eric Valèze (CC. Montpon), 2° Michel Lafagne (Pédale Faidherbe), 3° Yves Pérez (VC. Arédien), 4° Truc (VC Garçois), 5° Galy (Pédale Faidherbe), 6° Foulquier (EVCC. Bergerac), 7° Melchior (RC. Mussidan), 8° Lissandreau (EC. Ribérac), 9° Courbalay (JS. Astérienne), 10° Berthomet (UC. Gujan-Mestras)
A Saint-Médard de Mussidan 9 juin)
1° Wayne Peacock (CC. Périgueux), 2° Dattas (CC. Marmande), 3° Lavignac Hervé (SC. Périgord), 4° Sedgewick (CC. Périgueux), 5° Tedo (AS. Le Passage), 6° Grandet (CC. Marmande), 7° Baillet (AS. Ambarès), 8° Bertrand (Guidon Terrasson), 9° Peyrefiche (ASCA. Bergerac), 10° Dulouard (Guidon Agenais).
Nocturne des Champions à Mussidan (14 juillet)
1° Marino Vérardo (CC. Marmande), 2° Desriac (US. Montauban), 3° Sobinski (US. Toulouse), 4° Ianotto (Guidon Saint-Martinois), 5° Saumon (TS. Mourens), 6° Fernand Lajo (US. Bouscat), 7° Escudé (US. Montauban), 8° Albin (US. Montauban), 9° Fiefvez (CC. Marmande), 10° Serediwk (GSC. Blagnac).
VTT de La Jemaye (14 juillet)
1° Pascal Rabas (Natur'Bike), 2° Avezou Bruno (VC. Mérignac), 3° Brun (ASPTT. Périgueux), 4° Dumont (AS.Pessac-Alouette), 5° Clouchers (SC. Caudrot), 6° Chiarotto (EC. Foyenne), 7° Sourigues M. (AS. Pessac), 8° Sourigues S. (AS. Pessac), 9° Conchou (VC. Monpazier).
Nocturne de Grignols (20 juillet)
1° Bernard Saeys (VC. Wattignies), 2° Melchior (RC. Mussidan), 3° Blancheton (UC. Montpon), 4° Didier Dutertre (CC. Périgueux), 5° Lafagne (Pédale Faidherbe), 6° Bordet (VC. Livradais), 7° Kleinhans (Terrasson), 8° Arretche J. Pascal (ASPTT. Périgueux), 9° Beneyrol Jean-YVes (ASPTT. Périgueux), 10° Chatagne (VC. Cahors).
A Saint-Etienne de Puycorbier (28 juillet)
1° Jean-Claude Mespoulède (ASPTT. Périgueux), 2° Castets (US. Bouscat), 3° Melchior (RC. Mussidan), 4° Richard Hadfield (CC. Périgueux), 5° Confolens (VC. Barsac), 6° Borderie F. (EC. Foyenne), 7° Claude Daubisse (CC. Sarlat), 8° Confolens JC (Barsac), 9° Monboeuf (AC. Ménesplet), 10° Virol (AC. Ménesplet).
Prix des fêtes de Saint-Pey de Castets (29 juillet)
1° Bruno Barde (US. Rauzan), 2° Sallaberay (Guidon Saint-Martinois), 3° Sonson (VC. Livradais), 4° Othéguy (VC. Tarnos), 5° Guérin (CC. Marmande), 6° Castrezzatti (Agen), 7° Thiron (Roche sur Yon), 8° Ambrosini (Auch-Lectoure), 9° Pellier (AS. Facture), 10° Grandet (CC. Marmande).
Prix des fêtes de Beaupouyet (4 août)
1° Michel Bourzeau (SC. Périgord), 2° Top (Pédale Faidherbe), 3° Guérin (CC. Marmande), 4° Denis C. (ASPTT. Périgueux) 5° Leleu (SPC Boulonnaise), 6° Malifarge (Guidon Pellegruen), 7° Darrin (SC. Périgord), 8° Dumas (ASPTT. Périgueux), 9° Bégout (ASPTT. Périgueux), 10° Doumenge JM (SC. Périgord).

Saint-Michel de double 91

Nicolas Labrousse vainqueur à Saint-Michel de Double

Prix des fêtes de Issac (19 août)
1° Didier Lezoray (SC. Périgord), 2° Bradley (EV. Bretenoux-Biars), 3° Duncan Moralee (EV. Bretenoux-Biars), 4° Defaye (CRCL), 5° Bourges (Saint-Médard en Jalles), 6° Nadon (CC. Vervant), 7° Berron Gilbert (VC. Saint-Léonard), 8° Fiacre Nicolas (ASPTT. Périgueux), 9° Dumont L. (VC. Vernon), 10° Patrice Castrezzatti (Vélo-Club du. Bruilhois).
Prix des fêtes de Saint-Géry (1° septembre)
1° Christophe Cuménal (CC. Périgueux), 2° Cornut Cyril (JS.Astérienne), 3° Yannick Sedran (JS. Astérienne), 4° Stéphane Chonis (EC. Ribérac), 5° Peytoureau Christophe (JS. Astérienne), 6° Shakjac Alben (JS. Astérienne), 7° Lauseille (EC. Ribérac), 8° Olivier (JS. Astérienne), 9° Lavignac Stéphane (ASPTT. Périgueux), 10° Jérôme Paul (CC. Périgueux).
Prix du comice de Mussidan(15 septembre)
1° Olivier Chouarche (SC. Périgord), 2° Blancheton (UC. Montpon), 3° Béneyrol Jean-Yves (ASPTT. Périgueux), 4° Delestage M. (CCP. Nontron), 5° Darty (VS. Cahors), 6° Eric Jacouty (EC. Ribérac), 7° Negri (CCP. Nontron), 8° Leroy (SC. Caudrot), 9° Raymond (Pédale Faidherbe), 10° Jean-Marie Doumenge (SC. Périgord).
A Saint-Michel de Double (29 septembre)
1° Nicolas Labrousse (EC. Ribérac), 2° Confolens (VC. Barsac), 3° Daniel Dutertre (VC. Arédien), 4° Claude Daubisse (CC. Sarlat), 5° Chasseloup (VC. Barsac), 6° Bourzeau (SC. Périgord), 7° Nicolas (CC. Tresses), 8° Maufaugerat (CSM. Puteaux), 9° Hadfield (CC. Périgueux), 10° Confolens (ASC. Podensac).

QUELQUES GRANDS DE LA SAISON 91

Jean-Claude Colotti, Gianni Bugno, Miguel Indurain, Claudio Chiappucci, Djamolidine Abdoujaparov, Franco Chioccioli, Melchior Mauri, Luc Roosen, Tony Rominger, Luis Herrera, Gilbert Duclos-Lassalle, Charly Mottet, Philip Anderson, Gert-Jan Theunisse, Frans Maassen, Marc Madiot, Johan Capiot, Brian Holm, Edwig Van Hooydonck, Moreno Argentin, Johan Bruyneel, Sean Kelly, Armand de las Cuevas, Stéphen Roche, Johan Museeuw, Eric Van Lancker, Uwe Peschel, Leontien Van Moorseel, Marion Clignet,

Mussidan 1991

Le prix de l'Ascension à Mussidan gagné par Eric Valèze à droite aux côtés du speaker

CEUX QUI BRILLENT EN PERIGORD

Jean-Marie Doumenge (SC. Périgord), Bernard Bodin (CC. Sarlat), Julien Fiacre (ASPTT. Périgueux), Laurent Olivier (JS. Astérienne), Pascal Delestage (CCP. Nontron), Jacques Dubost (SC. Périgord), Joël Lissandreau (EC. Ribérac), Philippe Kleinhans (Guidon Terrasson), Hervé Lavignac (SC. Périgord), Patrice Dumas (ASPTT. Périgueux), Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe), Eric Valèze (CC. Montpon), Elisabeth Chevanne-Brunel (Pédale Faidherbe), Michel Bourzeau (SC. Périgord), Sébastien Chabreyrou (JS. Astérienne), Michel Lafagne (Pédale Faidherbe), Michel Delugin (EC. Ribérac), Olivier Chouarche (SC. Périgord), Isidore Dudrat (EVCC. Bergerac), Didier Lezoray (SC. Périgord), Christian Top (Pédale Faidherbe), William Chatain (Pédale Faidherbe), Jean-Pascal Arretche (ASPTT. Périgueux), Claude Denis (ASPTT. Périgueux), Eric Loubet (CC. Périgueux), Jean-Luc Béneyrol (ASPTT. Périgueux), Bernard Mazeau (Pédale Faidherbe), Yves Brusson (SC. Périgord), Steven Besenger (CCP. Nontron), Stéphane Larénie (CC. Sarlat), Jean-Laurent Peyrefiche (ASCA. Bergerac), Claude Dudrat (EVCC. Bergerac), Christophe Cuménal (CC. Périgueux), Jean-Louis Mourtier (ASPTT. Périgueux), Michel Dumas (CCP. Nontron), Nicolas Labrousse (EC. Ribérac), Jean-Claude Mespoulède (ASPTT. Périgueux), Guy Thomas (CCP. Nontron), Jérôme Paul (CC. Périgueux), Victor Melchior (RC. Mussidan), Dominique Galy (Pédale Faidherbe), Patrice Peyencet (ASPTT. Périgueux), Cyril Oyhanondo (CC. Périgueux), Stéphane Lavignac (ASPTT. Périgueux), Bernard Gazeau (RC. Mussidan), Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe), Michel Besse (CCP. Nontron), Jean-Jacques Blancheton (UC. Montpon), Jean-Yves Béneyrol (ASPTT. Périgueux), Nicolas Fiacre (ASPTT. Périgueux), Wayne Peacock (CCP. Nontron), Ingrid Chevanne-Brunel (Pédale Faidherbe), Franck Negri (CCP. Nontron).

LES VEDETTES DU SUD-OUEST

Eric Fouix (AC Poste en Creuse), Pascal Hervé (UC. Niort), Gérard Ianotto (Guidon Saint-Martinois), Philippe Mondory (Cycle Poitevin), Didier Rous (GSC. Blagnac), Fernand Lajo (US. Bouscat), Pascal Andorra (UV. Lourdes), Vincent Guillout (CRC. Limoges), Jean-Pierre Godard (UC. Niort), Marino Vérardo (CC. Marmande), Jean-Claude Laskowski (VC. Aubusson), Patrick Bruet (US. Montauban), Bruno Bannes (AS. Facture), Pascal Berger (UC. Niort), Laurent Roux (Toulouse Sprint), Olivier Ouvrard (Cycle Poitevin), Thierry Ferrer (UC. Brive), Gilles Chauvin (CC. Marmande), Philippe Escoubet (Cycle Poitevin), Christian Magimel (AC. Poste en Creuse).

VÉLO DORDOGNE - MUSSIDAN (36) © BERNARD PECCABIN
Prochain épisode : FIN DE LA SERIE SUR LE RC MUSSIDAN (pour revenir
au début de cette publication, cliquez ici)

Posté par Bernard PECCABIN à 23:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2021

LES SUD-OUEST SONT ALLÉS BATAILLER EN BRETAGNE

A TRÉDION, L’HENDAYAIS GONZALEZ FAIT LA LOI004

TREDION (Morbihan), le 12 Avril 1964 - Le Grand Prix couru aux Trix a démontré la haute qualité des épreuves où un équilibre entre pros et indépendants est observé par les organisateurs chargés d’opérer la sélection. Et, à ce propos, cette confrontation a incontestablement prouvé que les indés pouvaient - cela a d’ailleurs été démontré en d’autres lieux - soutenir la comparaison avec les pros. Au surplus, sur l’ensemble même, les indés ont été ce dimanche les animateurs souhaités. D’autant qu’il fut donné de relever dès le départ qu’une question de suprématie était à régler entre les représentants du Sud-Ouest et ceux de Bretagne. Et le reporter du "Télégramme de Brest" auquel nous devons ces remarques, d’ajouter : "Les indés du Sud-Ouest ont su parfaitement déjouer l’essai de neutralisation tenté par les pros en fin de course, ou ces deniers étaient battus pour le bouquet. Ils ont parfaitement réalisé ce que le public attendait d’eux".
- Dés le départ, le Sud-Ouest Brux, de Tarbes impose une cadence rapide. Puis se place au commandement. Nedellec, dès le 5éme kilomètre, ensuite Le Priol, roulant en solitaire pendant huit kilomètres. Un pro, Jacques Dupont, prend la tête, à nouveau les indés avec Brux et Bonnet, qu’épaule Mériaux se montre mais l’écart ne peut être créé.
- Les écarts n’excèdent pas 15 secondes, aussi le peloton est-il toujours en alerte sous la férule des indés et, par moment, de Roger Darrigade et de Jean Gainche.
- Au kilomètre 65, le Morlaisien Jean Simon part, roule seul détaché pendant 31 tours et, par son allure rapide, permet à l’épreuve d’enregistrer une moyenne de 39 kilomètres pendant les deux premières heures.
Passé la borne 98, la course connait une période d’observation que rompt Matignon.
- Et le final est de toute beauté. Au terme d’un sprint massif, l’hendayais Michel Gonzalez règle Marcel Floc’hlay de Scaër, s’octroyant le bouquet argenté de 1.000 francs.
- En résumé, cette course remarque notre confrère, fut véritablement une réussite et l’expérience Trédionnaise ne demande qu’à être poursuivie. C’est bien là et depuis longtemps notre avis : les indés des comités de Bretagne et du Sud-Ouest doivent le plus souvent s’affronter pour le plus grand bien du cyclisme.

Trédion

Classement : 1er Michel Gonzalez (VC. Hendaye) les 120 km en 3h 5mn 10s, sur cycle Peugeot-BP. 2 Marcel Floc’hlay (CS Scaër). 3 Mériaux (Paris). 4 Serre (Mauriac). 5 Le Her (VC 12éme). 6 Thomin (Lesneven). 7 Le Buhotel (Valognes). 8 Bourlés (Morlaix). 9 Archambaud (Périgueux). 10 ex-aequo : tout le peloton.
Classement par points : 1er Michel Nedelec 11 points. 2 Jacques Simon 9 pts. 3 Mériaux 8 pts. 4 Brux 7 pts. 5 Gonzalez 6 pts. 6 Gainche 5 pts.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - TRÉDION 1964 © PATRICK GONZALÈZ
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

 

Posté par Bernard PECCABIN à 22:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 août 2021

1996 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (34° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

23 au 29 août 1996

1996 Douzillac

Douzillac avec Lanxade et Bonnace en tête

- Le critérium de Douzillac s’est terminé par une échappée de quatre coureurs qui au fil des tours ont lâché du lest. Christophe Lanxade (Cahors VS) remporte l’épreuve laissant à quatre secondes le Marmandais Bonnace, Peyramaure (Mantes) à 30 secondes et Tim Jones (CRCL) à 32 secondes.
- Le prix des fêtes élites de Lescar voit le succès d’Yvan Becaas (Oloron) devant Cabou-Baradat (Orthèz) et Thierry Elissalde (Aviron Bayonnais).
- Quelques succès régionaux avec Serge Carribon (SA Mauléon) à Nay, de René Leroy (Bon Encontre) à Cadaujac, de Jean-Jacques Massou (Tonneins) à Sos, d’Enéko Galant (SA Mauléon) à Lahontan, de Nicolas Dubois (CRCL) à Champsac, de Krajewski (Bon Encontre) à Cazaubon, de Patrice Peyencet (CRCL) à Dournazac, de Stéphane Morin (Saint-Florent) à Vayres, de Tim Jones (CRCL) à Bénévent et de Pierrick Fedrigo (Marmande) à Saint-Symphorien.
- Bonnac la Côte et son prix SN a profité à Yves Beau de l’UC Châteauroux, alors que le prix des fêtes de Rion des Landes a tourné à l’avantage de Patrick Hourdebaigt du VC Salisien.

2001 Tour Limousin Brochard

Laurent Brochard félicité par M. Savy président du Conseil Régional

- Du 20 au 23 août, la 29° édition du Tour du Limousin a permis au Sarthois Laurent Brochard de renouer avec la victoire. Un Brochard vainqueur des deux premières étapes à Brive puis à Aubusson, laissant à Aldag (Télékom) et à Piziks (Rabobank) de gagner ensuite à Saint-Yrieix et à Limoges. Brochard vainqueur du Tour retrouve Blaudzun (Rabobank) deuxième et Chanteur (Casino) 3°.

1996 Tour Limousin Piziks

Piziks (Rabobank) vainqueur à Limoges mors du Tour du Limousin

- Patrick Hourdebaigt (VC Salisien) remporte gagne le critérium des fêtes de Castets et Dorthe en précédant Frédéric Péré (Créteil) et Tomasz Kaszuba (Bon Encontre). Le même jour à Corme Royal victoire de Bertrand Guerry (Saint-Jean de Monts) devant Ianotto et Marsac.
- Quelques résultats de nos régionaux avec Fabrice Morassutti (Jonzac) à Geay.

ÉCHOS DE DORDOGNE

1996 Gravelle départ

Départ de la course à Gravelle

- Gravelle (Vélo-loisir par JS Astérienne) : 1. Jean-Paul Truffy (Pédale Faidherbe), 2. S. Daubisse (CA Périgueux), 3. G. Martos (VC Cubzac), 4. JC Bocquier (Ribérac), 5. M. Calmon (GC Bergerac), 6. L. Desmaisons (Cyclisme 24), 7. JM. Arquey (GC Bergerac), 8. C. Daubisse (P. Faidherbe), 9. P. Tonini (RO Bazas), 10. F. Tonini (RO Bazas), etc…

1996 Gravelle protocole

Jean-Paul Truffy vainqueur à Gravelle

- Saint-Martin de Fressengeas (SR par Asptt Périgueux) : 1. Nicolas Brachet (CCP Nontron), 2. Monerat (Montendre), 3. Florent Delmon (Ptt Périgueux), 4. Denis Bégout (Ptt Périgueux), 5. Michel Besse (ACLBP), 6. Enaud (Ribérac), 7. Maly (CC Périgueux), 8. Ceyssat (Ptt Périgueux), 9. Peytour (Ptt Périgueux), 10. Bernard Dubost (CC Périgueux), etc…

1996 Creyssac Estay

Anthony Estay (VC Monpazier) vainqueur à Creyssac

- Creyssac (SR2 par CCP Nontron) : 1. Anthony Estay (Monpazier), 2. P. de Boussiers (Pédale Faidherbe), 3. Grendene (Uzerche), 4. Pradelou (CC Périgueux), 5. P. Martin (ECVN 95), 6. Michon (Brive), 7. Cessat (Brive), 8. M. Delestage (Chasseneuil), 9. Delayre (Monpazier), 10. P. Delesrage (Chasseneuil), etc…

1996 Saint-Sulpice d'Excideuil

Denis Bégout lauréat à Saint-Sulpice d'Excideuil

Delage Jean-Claude 98

- Saint-Sulpice d’Excideuil (SR par JS Astérienne) : 1. Denis Bégout (Ptt Périgueux), 2. JS Arretche (Cyclisme 24), 3. F. Fémandy (Châteauneuf), 4. JC Arretche (Cyclisme 24), 5. Melchior (Mussidan), 6. Labrousse (Ptt Périgueux), 7. Enaud (Ribérac), 8. Bianchi (Plaisance), 9. J. Napias (GC Bergerac), 10. Ceyssat (Ptt Périgueux), etc…
- Les Potences (VL et juniors par Pédale Faidherbe) : 1. Mathieu Calmont (GC Bergerac), 2. Michel Arquey (GC Bergerac), 3. JP Truffy (Pédale Faidherbe), 4. Stéphane Virvaleix (Cyclisme 24), 5. Samuel Daubisse (CA Périgueux), etc...
- Saint-Barthélémy de Bellegarde (SR par UC Montpon) : 1. JC Delage (Pellegrue) notre photo en médaillon, 2. M.Czeaux (Fumel), 3. Eric Valade (Ste Foy), 4. Christophe Napias (GC Bergerac), 5. Bricat (Rauzan), 6. Mestadier (Rauzan), 7. Hegoburn (VCM Thilly), 8. Bocquier JC (Ribérac), 9. Grade (EVCC Bergerac), 10. Jérôme Roy (Périgueux), etc...
- Thiviers (cadets par Pédale Thibérienne) : 1. Fabien Carpentier (Asptt Nancy), 2. Ludovic Guionie (Saint-Astier), 3. Laurent Gillot (CC Périgueux), 4. Jean Mespoulède (Asptt Périgueux), 5. Seyral (Talence), etc…
- Thiviers (minimes par Pédale Thibérienne) : 1. Lloyd Mondory (UV Cognac), 2. Pinot (La Couronne), 3. Chataing (Marmande), 4. Mickaël Lamiraud (Ribérac), 5. Pasquier (La Couronne), etc…

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 1996/semaine 34 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]