UNIQUE PÉRIGOURDIN VAINQUEUR D’ÉTAPES

DU TOUR DE FRANCE

Il AVAIT GAGNÉ EN 1952 À LIMOGES

PUIS LE 14 JUILLET 1954 À VANNES

limoges tdf en 52

Jacques Vivier vainqueur d'une étape du Tour de France en 1952 à Limoges

 -  Triste nouvelle pour le cyclisme de Dordogne avec le décès de Jacques Vivier, le dernier coureur d’après guerre du Périgord encore vivant. Ainsi après Valentin Huot, Raymond Chaminaud, Michel Brun, Marius Duteil, Jean-Claude Daunat, Angel Barquéro, Georges Dupré, André Commery, Jacques Vivier, celui qu’on appelait "le dernier des mohicans" de cette riche période vient de s’éteindre dans sa 91° année.

Signature chez Royal-Fabric

Signature de Vivier chez Royal-Fabric

- Jacques Vivier reste le plus grand et l’unique coureur de Dordogne qui a remporté entre autres non seulement une étape du Tour de France, mais deux étapes. Celle de 1952, constituait sa grande première puisque c’était le jour où la grande boucle passait pour la première fois en Dordogne. De Bordeaux à Limoges par la RN 89 puis la RN 21, avec Périgueux comme contrôle de ravitaillement, notre coureur avait lancé son offensive près de La Coquille pour l’emporter. Puis la deuxième fois, c'était lors du 14 juillet 1954 à Vannes en terre Bretonne. Gagner un 14 juillet a toujours une saveur particulière, d’autant plus qu’il avait vaincu François Mahé qui avait eu tout le soutien de son public.

tdf limoges 52

Avec le Limougeaud André Bernard lors d'un de ses succès

- Depuis, plus personne, plus aucun coureur de Dordogne n’a gagné une étape dans le Tour. Jacques Vivier a débuté la carrière cycliste au hasard, en allant courir avec son vieux vélo dans les fêtes de son canton en Pays Mareuillais. Mais la carrière de Vivier, s’est surtout faite avec Duteil et Brun ses amis de Mareuil. Vous pourrez d’ailleurs consulter tous les passages d’une carrière riche en cliquant sur les articles en bas de page.

 

126005824_o[1]

Tour d'honneur à Limoges aux côtés de Fausto Coppi en jaune

- Né le 9 octobre 1930 à Sainte-Croix de Mareuil, il avait porté les couleurs de Nontron, de Ribérac et de Limoges. Champion du Limousin des indépendants, champion de France Militaire, vainqueur de la route de France en 1951, vainqueur du Tour du Cantal, du GP du Courrier de l’Ouest, vainqueur de tous les critériums pros auxquels il a participé, meilleur grimpeur d’un Paris-Nice devant Bobet, deuxième derrière Bobet et Laurédi d’un Dauphiné Libéré, a couru deux Tours d’Espagne, deux Giro, cinq Tours de France.
- Ses obsèques religieuses seront célébrées le jeudi 30 septembre 2021 à 10h30 en l’église de Saint-Aulaye, suivies de l’inhumation au cimetière de la même commune. A toute sa famille "Rétro Vélo Dordogne" adresse ses sincères condoléances.

vannes 1954

Sa victoire sur Mahé à Vannes lors du Tour 1954

Relire la carrière de Jacques Vivier

 - Naissance d’un trio à Mareuil (Duteil, Vivier, Brun).
- 1950 La saison de Jacques Vivier.
- 1951 Interview de Vivier Militaire. (lire en fin de publication).
- Duteil, Vivier, Brun chez Royal Fabric.
- 1951 Vivier remporte la Route de France.
- Article de Camille Mathonnière sur le trio. (en bas de page).
- Les jeunes Vivier et Brun ne peuvent plus se passer de Duteil l’ancien.
- 1952 Vivier va courir le Paris-Côte d’Azur.
- Jacques Vivier et le Paris-Côte d’Azur.
- Vivier et le prix Malaury et Courrier de l’Ouest.
- 1952 Au Tour de France. (sa victoire à Limoges).
- 1954 avec Jacques Vivier.
- Sa victoire le 14 juillet 1954 à Vannes.
- Fin de carrière de Jacques Vivier.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - Jacques VIVIER © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/