30 septembre 2021

2001 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (39° semaine de la saison)

IL Y A 20 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

1 au 7 octobre 2001

Dupouey Christophe 2

Christophe Dupouey champion des Pyrénées du contre la montre

- Le championnat individuel du contre la montre Midi Pyrénées couru à Fronton consacre Christophe Dupouey (Blagnac) qui retrouve sur le podium Morean (Montauban) et Faure (Colomiers). Chez les régionaux victoire de Sylvain Minvielle (CAM Bordeaux) mais c’est Favereau (US Plaisance) deuxième qui remporte le titre régional alors que chez les juniors c’est Emmanuel Bergès (Auch) qui est titré.
- Le classement national pour 2002 a été établi et pour la future saison les pelotons seront composés de coureurs élites 2, élites 3 et série nationale. A cet effet voici ceux du grand sud-ouest qui se retrouveront en élite 2.
Aquitaine :
Canouet Gilles, Canouet Serge, Dulucq Sébastien.
Limousin :
Calzati Sylvain, Delarue Yves, Duff Aïdan, Laurent Christophe, Magimel Christian, Mazet Julien, Rainaud Sébastien, Socquin Vincent.
Midi-Pyrénées :
Ané Hugues, Bordes Sébastien, Cousiié Christophe, Dupouey Christophe, Kaszuba Tomasz, Moreau Gaël, Pavlov Igor, Portal Nicolas, Ronsin Gwenvaël.
Poitou-Charentes :
Bellicaud Stéphane, Berger Emmanuel, Chabenat Fabrice, Chavanel Sébastien, Cho Ho Sung, Chun Dae Hong, Guerry Bertrand, Herbreteau Loïc, Labbe Arnaud, Laukka Joona, Roulston Hayden, Tourneur Gaylord, Witecki Mariusz, Zech Gilles.
-
La victoire pour Diemunsch (CC Marmande) à Monsempron une des dernières épreuve routière. Gautier Lance (US Bouscat) et Goncalvez (Bernos) aux places d’honneur.

ÉCHOS DE DORDOGNE

2001 Le Monteil

Pascal Chanteur venu en voisin au Monteil

- Lamonzie-Saint-Martin (Gentleman SC Périgord) : 1. Mespoulède-Delpech (Asptt Px-Marmande), 2. Boyer-Marot (Marmande-Bressuire), 3. Castet-Prépoint (Pellegrue-Bouscat), 4. Dusseau-Chanteur (SC Périgord-Festina), 5. Bru-Bossion (Carbon Blanc), etc…

2001 Saint-Michel de Double

Départ à Saint-Michel de Double en 2001

Saint-Michel de Double (RC Mussidan) : 1. Jean-François Guérin (G.Pellegruen) 

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 2001/semaine 39 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 septembre 2021

JACQUES VIVIER (par Gérard Descoubès)

JACQUES VIVIER ÉTOILE DU PÉRIGORD EST MORT
(par Gérard Descoubès)

Descoubès Gérard 11

- L'imprévisible Golden Boy avait tout, le style, la classe et du caractère, pendant quelques saisons tout le Limousin restera sous le charme de l'idole. Fausto Coppi lui même en son temps, le prit sous son aile protectrice pour le conseiller. Mais Jacques était un individualiste solitaire, il aimait les grands espaces en pleine nature, il y avait chez le garçon, un coté homme des bois. Chevauchant sa monture d'acier il était le cow-boy des pelotons cyclistes, ce cyclisme qui ne fut pour lui qu'une forme d'évasion à travers la France et une façon de découvrir une partie de l'Europe à vélo. Il n'aimait pas spécialement son sport, c'était juste une façon de gagner sa vie, il ne faisait que le strict minimum pour son état de forme, juste pour éviter la chute de sa valeur marchande. Ceci mis à part il se constituera un joli palmarès, bien que chez les pros il n'évoluera qu'à la moitié des immenses moyens que tout le monde lui prêtait. Il resta 3 ou 4 saisons le garçon à l'avenir doré, adulé et soutenu par tout le Limousin, puis à partir de 1955 sa carrière s'étiolera d'année en année. Dans sa région, il servit de modèle, à toute une jeune génération de coureurs qui rêvaient tous de devenir un jour J. Vivier. Il avait été découvert par Marius Duteil le père de Francis, il avait formé avec Michel Brun un duo qui écuma les courses régionales chez les indépendants. Il avait débuté en 1949 et raccroché fin 1959, pro de 1952 à 1957 inclus. Ses plus grands succès sont la Route de France 1951, la 20e étape Bordeaux-Limoges 228 km du Tour de France 1952 (il avait échoué à la 2e place à Toulouse dans la 16e battu de peu par le véloce Rosseel), il s'était imposé également sous un temps apocalyptique dans la 7e étape Brest-Vannes 211 km (un 14 juillet) du Tour de France 1954 , Il a participé à 5 Tours de France : 49° en 1952, abandon 12e étape en 1953, 40° en 1954, abandon 5e étape (opéré en urgence de l'appendice) en 1955, abandon 3e étape en 1956. Il prit le départ d'un Giro en 1953 (abandon dernière étape) et d'une Vuelta en 1955 (abandon dernière étape). Jacques était né le 9 octobre 1930 à Ste. Croix de Mareuil, il est décédé le 28 septembre 2021. Après sa carrière il sera un fructueux négociant en bois. Il nous laisse le souvenir d'un coursier à l'allure élégante et naturelle, qui s'est agrippé aux éclats scintillant de la gloire alors qu'à une certaine époque il pouvait s'y installer à temps complet.

Vivier Jacques décès

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - Jacques VIVIER © Gérard DESCOUBÈS
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hierCliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 14:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 septembre 2021

JACQUES VIVIER EST MORT

UNIQUE PÉRIGOURDIN VAINQUEUR D’ÉTAPES

DU TOUR DE FRANCE

Il AVAIT GAGNÉ EN 1952 À LIMOGES

PUIS LE 14 JUILLET 1954 À VANNES

limoges tdf en 52

Jacques Vivier vainqueur d'une étape du Tour de France en 1952 à Limoges

 -  Triste nouvelle pour le cyclisme de Dordogne avec le décès de Jacques Vivier, le dernier coureur d’après guerre du Périgord encore vivant. Ainsi après Valentin Huot, Raymond Chaminaud, Michel Brun, Marius Duteil, Jean-Claude Daunat, Angel Barquéro, Georges Dupré, André Commery, Jacques Vivier, celui qu’on appelait "le dernier des mohicans" de cette riche période vient de s’éteindre dans sa 91° année.

Signature chez Royal-Fabric

Signature de Vivier chez Royal-Fabric

- Jacques Vivier reste le plus grand et l’unique coureur de Dordogne qui a remporté entre autres non seulement une étape du Tour de France, mais deux étapes. Celle de 1952, constituait sa grande première puisque c’était le jour où la grande boucle passait pour la première fois en Dordogne. De Bordeaux à Limoges par la RN 89 puis la RN 21, avec Périgueux comme contrôle de ravitaillement, notre coureur avait lancé son offensive près de La Coquille pour l’emporter. Puis la deuxième fois, c'était lors du 14 juillet 1954 à Vannes en terre Bretonne. Gagner un 14 juillet a toujours une saveur particulière, d’autant plus qu’il avait vaincu François Mahé qui avait eu tout le soutien de son public.

tdf limoges 52

Avec le Limougeaud André Bernard lors d'un de ses succès

- Depuis, plus personne, plus aucun coureur de Dordogne n’a gagné une étape dans le Tour. Jacques Vivier a débuté la carrière cycliste au hasard, en allant courir avec son vieux vélo dans les fêtes de son canton en Pays Mareuillais. Mais la carrière de Vivier, s’est surtout faite avec Duteil et Brun ses amis de Mareuil. Vous pourrez d’ailleurs consulter tous les passages d’une carrière riche en cliquant sur les articles en bas de page.

 

126005824_o[1]

Tour d'honneur à Limoges aux côtés de Fausto Coppi en jaune

- Né le 9 octobre 1930 à Sainte-Croix de Mareuil, il avait porté les couleurs de Nontron, de Ribérac et de Limoges. Champion du Limousin des indépendants, champion de France Militaire, vainqueur de la route de France en 1951, vainqueur du Tour du Cantal, du GP du Courrier de l’Ouest, vainqueur de tous les critériums pros auxquels il a participé, meilleur grimpeur d’un Paris-Nice devant Bobet, deuxième derrière Bobet et Laurédi d’un Dauphiné Libéré, a couru deux Tours d’Espagne, deux Giro, cinq Tours de France.
- Ses obsèques religieuses seront célébrées le jeudi 30 septembre 2021 à 10h30 en l’église de Saint-Aulaye, suivies de l’inhumation au cimetière de la même commune. A toute sa famille "Rétro Vélo Dordogne" adresse ses sincères condoléances.

vannes 1954

Sa victoire sur Mahé à Vannes lors du Tour 1954

Relire la carrière de Jacques Vivier

 - Naissance d’un trio à Mareuil (Duteil, Vivier, Brun).
- 1950 La saison de Jacques Vivier.
- 1951 Interview de Vivier Militaire. (lire en fin de publication).
- Duteil, Vivier, Brun chez Royal Fabric.
- 1951 Vivier remporte la Route de France.
- Article de Camille Mathonnière sur le trio. (en bas de page).
- Les jeunes Vivier et Brun ne peuvent plus se passer de Duteil l’ancien.
- 1952 Vivier va courir le Paris-Côte d’Azur.
- Jacques Vivier et le Paris-Côte d’Azur.
- Vivier et le prix Malaury et Courrier de l’Ouest.
- 1952 Au Tour de France. (sa victoire à Limoges).
- 1954 avec Jacques Vivier.
- Sa victoire le 14 juillet 1954 à Vannes.
- Fin de carrière de Jacques Vivier.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - Jacques VIVIER © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 15:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 septembre 2021

1996 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (39° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

26/09 au 2 octobre 1996

- La Flèche Landaise entre Labastide d’Armagnac et Mont de Marsan a vu la victoire d’Anthony Langella. Gêné par un rhume, le Marmandais n’a pu creuser les écarts face à Berger 2° du CRCL et Almansa (GSC Blagnac) troisième. Chez les juniors victoire du Marmandais François Diemunsch et de Chantal Gorostégui (Hiriburuko) chez les dames.

1996 Flèche Landaise

Langella aux côtés de Victor Caneiro son entraîneur

- Jean Pinault (UC Aigurande gagne à La Courtine devant les Creusois Gauthé et Barlet d’Aubusson.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 1996/semaine 39 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 septembre 2021

RACING CLUB MUSSIDANAIS - de 1941 à 2001

ICI 60 ANNÉES D’HISTOIRE

rcm

 

- Préambule et livre d’Or.
- Naissance de la section cycliste du RC Mussidan.
- A la découverte d’Albert Chaussade fondateur et cheville du club.
- Le Racing de 1946 à 1947.
- Le Racing de 1948 à 1949.
- Le Racing de 1950 à 1951 et la carrière de Barquéro.
- 1952 : une incroyable saison avec le duo Barquéro-Gourmelon.
- 1953-1954 : une pluie de bouquets.
- 1955-1956 : l’heure des premières déceptions.
- 1957-1959 la fin de la décennie.
- 1960-1962 : départ d’Albert Chaussade et première nocturnes.
- 1963-1965 : Passage du Tour, JO et premier critérium pro à Mussidan.
- 1966-1967 : le passage où le club va du paradis à l’enfer.
- 1968-1969 : la fin des années sixties et le moment où Mussidan a deux clubs cyclistes.
- Mussidan : la croisée des chemins (monographie de la commune dans les années 60).
- 1970 : la concurrence est là !
- 1971 : un nouveau président au RCM.
- 1972 : avec le jeune président.
- 1973 : avec Lucien Sautier chef de file.
- 1974 : l’année où Montpon renforce le Racing.
- 1975 : les seize victoires de Sautier.
- 1976 : avec la première nocturne des champions.
- 1977-1978 : la période faste pour les licenciés cyclo-sportifs.
- 1979 : dix-huit épreuves au calendrier.
- 1980 : une nouvelle année olympique.
- 1981 : la FSGT s’installe à Mussidan.
- 1982 : l’ère moderne du cyclisme.
- 1983 : un certain Hervé Gourmelon débute au Racing.
- 1984 : le phénomène Gourmelon et l’arrivée de Peyencet.
- 1985 : une nocturne avec quatre speakers et départ de Gourmelon en fin de saison.
- 1986 : Ferdinand Bracke invité d’honneur à Mussidan.
- 1987 : Gourmelon fait parler de lui... mais à Oloron.
- 1988 : Gourmelon toujours plus haut.
- 1989 : Gourmelon et Peyencet resteront les références du RCM.
- 1990 : la fin de Gourmelon chez les pros et l’arrivée des minimes.
- 1991 : le RCM a 40 ans et perd Henri Martin.
- 1992 : Année olympique et renouveau au RCM avec les jeunes.
- 1993 : les Hispiwac toujours aux commandes du RCM.
- 1994 : Tour de France en Dordogne et restructuration du RCM.
- 1995 : Difficiles lendemains.
- 1996 : Encore une difficile saison au RCM.
- 1997 : De brillants résultats mais un contexte difficile.
- 1998 : Deux clubs en Division Nationale en Dordogne.
- 1999 : Quand les équipes nationales font vivre les courses locales.
- 2000 : C’est le Millénium à Mussidan.
- 2001 : Nous sommes en 2001 et le Racing a 60 ans.
- 1941- 2001 : L’histoire du RC Mussidan par le dicco.
- Palmarès du prix du comice à Mussidan.


RÉTRO VÉLO DORDOGNE – HISTOIRE DU RACING © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


23 septembre 2021

2001 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (38° semaine de la saison)

IL Y A 20 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

24 au 30 septembre 2001

2001 Feuillade

 Mespoulède, Crosbie et Perrocheau à Feuillade

- Couru à Feuillade, le "souvenir Gilbert Berron" est remporté par Jean Mespoulède (Asptt Périgueux) qui bat Crosbie (Châteauroux) et Brignoli (UC Villeneuve). Fillon (UCAPA) et Perrocheau (Nersac) prennent la suite du classement et sauvent le peloton charentais.

2001 Championnat des Pyrénées CLM séniors

Podium des équipes séniors US Colomiers 2°, GSC Blagnac 1° et Albi VS 3°

- Le GSC Blagnac remporte le titre du championnat Midi-Pyrénées contre la montre par équipes. Couru à Clermont Pouyguillès dans le Gers, les Haut-Garonnais sont venus à bout de l’US Colomiers deuxième et d’Albi VS troisième.

2001 Ch

Podium des équipes séniors Hte Garonne équipe 1 2°, GSC Blagnac 1° et Hte Gne équipe 2 3°

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 2001/semaine 38 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 septembre 2021

SÉLECTIONNÉS JUNIORS AU CHAMPIONNAT RÉGIONAL 1975

UN GRAND RASSEMBLEMENT A DAX

- Le championnat d’Aquitaine des Juniors s’est disputé un 25 mai 1975 à Dax. Il s’agissait de se qualifier à cette époque pour le Championnat de France dont l’épreuve allait se dérouler à Kaysersberg en Alsace (département du Haut-Rhin). En 1975, on retrouvait les jeunes nés en 1957 et en 1958. Voici d’ailleurs les noms de ceux qui étaient qualifiés pour continuer l’aventure au Pays des cigognes.

1975

 Dubost, Vouillat, Delage, Villemiane et Brusson ont été nos juniors de cette cuvée 1975
Les voici quelques saisons plus tard

Coureurs qualifiés : Bisetto Jean-Louis (Guidon Agenais), Dubuc Jean-Pierre (Guidon Agenais), Pozzobon Jean-Luc (AS Hossegor), Lassus Patrick (Stade Montois), Argelès Patrick (US Dax), Ducourneau Jean-Michel (Biscarrosse Olympique), Cigano Gérard (VC Langon), Laguian Dominique (CC Saint-Médard en Jalles), Villegente Eric (AS Libourne), Bonnard Jean-Marie (VC Mérignac), Zecchi André (AS Libourne), Clémenceau Martial (CA Béglais), Faye Bernard (US Cenon), Falières Jacques (CA Créon), Dubost Bernard (Pédale Nontron), Greletty P. (CC Faux), Villemiane Patrick (VC Bergerac), Dolhats Jacques (Aviron Bayonnais), Bernard Michel (VC Nay), Camougrand Jean-Pierre (VC Salisien), Salinas Denis (UC. Artix), Tédo Jean-Claude (Guidon Agenais), Gontero Patrick (VC Nérac), Pascal Serge (VC Tarnos), Lesgoires Patrick (CA Morcenx), Pozzobon Serge (Stade Montois), Berlureau Stéphan (CC Saint-Médard en Jalles), Martos Jean (VC Bastide), Garmendia Francis (CC Saint-Médard en Jalles), Paulhac Michel (US Talence), Lubiato Didier (EC Foyenne), Pueyo Jean-Luc (US Talence), Casas Yvon (Roue Lormontaise), Cappelier Alain (Guidon Sarladais), Porcherie Jean-Marc (Pédale du Nontronnais), Delage Jean-Claude (RC Mussidan), Olméda Jean (Biarritz Olympique), Pécoste Christian (UC Artix), Lacabarats Gilbert (VC Salisien), Renaudin Patrice (FC Oloron), Morlaas Bernard (VC Salisien), Vincent Jean (Guidon Agenais), Bourg Jean-Jacques (US Dax), Duputs Didier (Bleuets Labatutois), Daubin Alain (AS Créon d’Armagnac), Hebrard Jean-Pierre (UC Pian Blanquefort), Vouillat Eric (EC Foyenne), Campaner Jean-Pierre (AS Libourne), Taleyrand Philippe (AS Ambarès), Allin Patrick (Guidon Séverinois), Verdier Christian (AS Libourne), Penaud Patrick (AS Libourne), Dussoulier Jean-Michel (CC Périgourdin), Brusson Michel (CC Périgourdin), Nunes Philippe (CC Béarnais), Calvo Manuel (FC Oloron), Lassoureille André (UC Orthez), Turlay Vincent (CC Béarnais), Ruiz Jean-Marc (FC Oloron), Gonzalès Patrick (Biarritz Olympique).

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - JUNIORS D’AQUITAINE 1975 - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 22:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 septembre 2021

MICHEL BÉLINGARD EST DÉCÉDÉ

IL EST PARTI DANS LES ÉTOILES POUR

REJOINDRE SES AMIS HUOT ET BOISSAVY

Bélingard

- Ils sont peu à connaître Michel Bélingard (dit Bourissou), ce coureur né en 1929, qui a couru dans les années 50 avec les Huot, Boissavy et autres. Ce cheminot a porté le maillot de l’US Bouscat, du Cyclo-Club Périgourdin, du Boulazac Athlétique Club (notre photo en médaillon), de l’Asptt Périgueux et pour finir, celui du COPO. Ce cheminot amoureux du vélo, a remporté de nombreux succès notamment au cours des années 50 où il parvenait à battre ses copains tels Valentin Huot et Jeannot Boissavy. Pour Bélingard, le cyclisme a été toute sa vie une éternelle passion. La multitude des maillots démontre son attachement à la petite reine. Il nous quitte à l’âge de 92 ans et avec des souvenirs plein la tête.
- Ses obsèques religieuses seront célébrées le mercredi 22 septembre 2021 à 15h30 à l’abbaye de Chancelade, suivie de son inhumation au cimetière de la commune. "Rétro Vélo Dordogne" présente à Michelle son épouse, à la famille Pomeyrol, parents et amis ses sincères condoléances et ses marques de sympathie.

Belingard Michel

Michel Bélingard autour des jeunes du Boulazac AC dans les années 90

RÉTRO VÉLO DORDOGNE – Michel BÉLINGARD © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 15:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 septembre 2021

1996 - LE CYCLISME, SON ACTUALITÉ (38° semaine de la saison)

Dublé ArnaudIL Y A 25 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

19 au 25 septembre 1996

- C’est le Mérignacais Jérôme Dasque de Mérignac VC qui remporte le Bordeaux-Arcachon couru avec les SR et juniors, devant Dupin (Gujan) et JC Daragnès (G.St.Martinois). Chez les cadets Arnaud Dublé (SA Mérignac) - en médaillon - s’impose devant le Couronnais Labussière et le Camiste Redoulez.
- Chez les SR les boucles de la Seudre ont vu le succès de René Leroy (Bon Encontre) devant Sylvain Chavanel (Châtellerault) et Prépoint (Bouscat). Les deux premières étapes sont revenues à Arnaud Mesrine (Cycle Poitevin) et à Patrick Friou (FSSH).
- Victoire de Nicolas Dubois (CRCL) à Domps et de Samuel Gensous (Dax) à Barsac.

Dupré Gilles 9

 

ÉCHOS DE DORDOGNE

- La Chapelle-Gonaguet (SR/SD par Asptt Périgueux) : 1. Gilles Dupré (US Rauzan) - en médaillon à droite, 2. Jean Pineault (Aigurande), 3. Eric Valade (Ste Foy), 4. Ruiz (Toulouse), 5. Gil Restoin (Mérignac), 6. Jean-Claude Delage (Pellegrue), 7. Marchet (Bourges), 8. Blanc (Stade Montois), 9. Arretche JS (Cyclisme 24), 10. Cazeaux (Stade Montois), etc...
- Miallet (Elites/SN par Asptt Périgueux) : 1. Jérôme Gourgousse (Châteauroux), 2. Ballereau (UVL), 3. Escoubet (Châteauroux), 4. Despeignes (Bressuire), 5. Cuménal (Libourne), 6. Coulon (UVL), 7. Bégout (PTT Périgueux), 8. Bossis (Bressuire), 9. Gamaury (Chasseneuil), 10. Fumé (Jonzac), etc...

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 1996/semaine 38 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2021

A SAINT-DENIS-DE-PILES (Gironde) le 15 Octobre 1951

Michel Gonzalez (CAM) vainqueur du circuit

1951 Saint-Denis de Pile Gonzalèz

Organisation de l’Auto-Vélo-Club Libournais. 22 partants. Jolie course du jeune lauréat Gonzalez à l’œil vif, décidé.

Classement : 1er Michel Gonzalez (CA.Municipal Bordeaux) les 80 kms en 2h.20mn sur cycle Terrot - notre photo. 2 Michel Vinsonneau (Cyclistes Girondins), même temps. 3 Lafaurie (Pédale Talence). 4 Raymond Terminet (UC Bordeaux RD). 5 Delaballe (SCA.Libourne). 6 Riogeau (VAC Coutras). 7. Martin (Cyclistes Girondins). 8 Chatefaut (CC Bruges). 9 Georget (VC. Naintré ). 10 Laduquie, etc…

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - ST.DENIS DE PILE 1951 © PATRICK GONZALÈZ
Pour la mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]