05 janvier 2019

12° TOUR DU PÉRIGORD (séquence rétro)

C’ÉTAIT LE 4 MAI 2008

ADAM ILLINGWORTH PREMIER ÉTRANGER VAINQUEUR

2008 TOUR DU PERIGORD 2008 DEPART 3

Un beau peloton au départ du 12° Tour du Périgord

- Ce 12° Tour du Périgord a été placé sous le signe de l’offensive sitôt le signal de départ donné : le Lyonnais Expertier, le Girondin Rabouy (Sud Gascogne) et Damiens (Albi) ont mis le feu aux poudres, puis Expertier a prolongé seul l’aventure quand le peloton est revenu (km 5). Son coéquipier Soupe, Gagnant (Felletin), Peyroton (Blagnac), Lebas et Hoareau (Aix-en-Provence), Perrocheau (Marmande) sont venus lui prêter main forte mais un premier regroupement est intervenu à la fin du premier tour (km 15). Lebas est reparti seul dans la côte de Besse (km 16), Bonnin et Druetta (Albi), Illingworth et Smith (Lyon), Marié (Sud Gascogne), Perrocheau (Marmande), Ribet et Horareau (Aix-en-Provence) l’ont rejoint 7 km plus loin. Les principaux protagonistes de l’épreuve étaient en place, le Polonais Cieslik (Lyon) et le Néo-Zélandais Lyttle (Castelsarrasin) revenant un peu plus loin sur ce groupe (km 53). Nouveau regroupement général au km 67, nouvelle échappée avec Illingworth et Smith (Lyon), Damiens et Druetta (Albi), Perrocheau (Marmande), Lebas (Aix-en-Provence), Sdrigotti (Lescar), Martinez (Le Creusot), rejoints par Bonnin (Albi), Marié (Sud Gascogne), Durand (Martigues) et Lyttle (Catelsarrasin) stoppé par un bris de chaîne peu après la jonction (km 83). Au km 109, Cieslik (Lyon), Ansiaux et Sicard (Blagnac), Kaszuba (Lescar) et Gagnant (Felletin) sont à leur tour revenus en tête. Druetta et Illingworth ont contré une attaque de Yannick Marié au début de la côte de Besse pour prendre le large (km 112). Il restait 36 km à couvrir. Les deux hommes ont bien collaboré jusqu’au démarrage d’Adam Illingworth, alors que les deux hommes abordaient pour la dernière fois la côte de Besse. L’Anglais originaire d’Afrique du Sud a très vite creusé l’écart avec Cyril Druetta qui jetait toutes ses dernières forces dan la bataille, mais il n’y avait rien à faire : le retard du coureur d’Albi s’est longtemps tenu entre 15 et 20 secondes avant de grandir soudain dans les quatre derniers kilomètres.

2008 TOUR DU PERIGORD 2008 ARRIVEE ILLINGWORTH

La victoire d'Adam Illingworth à Villefranche du Périgord

Le classement : 1. Adam Illingworth (VC Lyon) 138 km en 3h23’57", 2. Druetta (Albi VS) à 56", 3. Smith (Lyon) à 2’49", 4. Perrocheau (CC Marmande), 5. Marié (Sud Gascogne), 6. Lyttle (CA Castelsarrasin), 7. Durand (Martigues SC), 8. Lebas (Aix-en-Provence), 9. Bonnin (Albi VS), 10. Ansiaux (Blagnac) tous même temps, 11. Kaszuba (Lescar) à 3’55", 12. Gagnant (Felletin) à 6’36", 13. Kwiatkowski (Montauban) à 7’36", 14. Geniez (Blagnac), 15. Damien (Albi VS), 16. Capdepuy (Sud Gascogne), 17. Sicard (Blagnac), 18. Martinez (Le Creusot), 19. Lebrun (Top 16), 20. Chabbal (Blagnac), etc...

- 1° Tour du Périgord 1986 à Domme (cliquez sur ce lien).
- 2° Tour du Périgord 1987 à Domme (cliquez sur ce lien).
- 3° Tour du Périgord 1988 à Domme (cliquez sur ce lien).
- 4° Tour du Périgord 1989 à Domme (cliquez sur ce lien).
- 5° Tour du Périgord 2001 à Vézac.
- 6° Tour du Périgord 2002 à Biron.
- 7° Tour du Périgord 2003 à Biron.
- 8° Tour du Périgord 2004 à Biron.
- 9° Tour du Périgord 2005 à Villefranche du Périgord.
- 10° Tour du Périgord 2006 à Villefranche du Périgord.
- 11° Tour du Périgord 2007 à Villefranche du Périgord.

2008 TOUR DU PERIGORD 2008 PODIUM GENERAL

Protocole  avec les quatre premiers et les autorités dont Jean Pitallier

VÉLO DORDOGNE - 12° TOUR DU PÉRIGORD (2008) © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 décembre 2018

11° TOUR DU PÉRIGORD (séquence rétro)

C’ÉTAIT LE 3 SEPTEMBRE 2007

DANS LA CAPITALE DU CÈPE

2007 Tour Périgord départ

Belle délégation d'Albi au départ du 11° Tour du Périgord (photo Sha)

- Le Toulousain Blel Kadri avait bien choisi son jour pour gagner puisque c’était le jour de ses 21 ans. Soixante-six coureurs au départ de cette 11° édition autour de la Bastide de Villefranche du Périgord. D’entrée Martial Roman (Sud Gascogne), Mourad Faïd (Castelsarrasin), Romain Smet et Anthony Soucaze (Albi) s’en vont. Ils seront rejoints 3 km plus loin par le Japonais Hatanaka, Druetta (Albi), Luminet (Roanne), Marié, Suhubiette, Besse (Sud Gascogne), le polonais Kaszuba (Lescar), Desriac (Revel) et Brignoli (Villeneuve). Un groupe de contre est revenu en tête au km 23 avec Soucaze, Azam et Forest (Albi), Suhubiette (Sud Gascogne), l’anglais Spragg et Brunet (Castelsarrasin), le Polonais Kwiatkowski et l’Australien Jones (Montauban), le Polonais Stepien (Charente) et Capdepuy (Marmande).

2007 Tour du Périgord, groupe échappée

Une des échappées de ce Tour du Périgord (photo Sha)

- Brunet ne pouvait suivre le rythme imposé, tout comme Soucaze et Forest. C’est alors qu’au km 68 Kadri (Albi), le Britannique Rosenbier (Saint-Etienne), Reimherr (Artix) et Kaszuba (Lescar) ont rejoint les hommes de tête. Au km 80, Barbas et Forest (Albi), Delpech (Bretagne), Prin (Saint-Etienne), Sdrigotti (Sud Chalosse), Mombaerts (Castelsarrasin) et Sévin (Limoges) renforcent ce groupe. La bonne échappée était constituée. Kadri, Delpech, Prin, Kwiatowski et Capdepuy se dégagent dans le final et une fois de plus Delpech devait se contenter de la deuxième place, laissant Kadri gagner avec autorité pour succéder à Szkolnik son équipier vainqueur la saison passée.

2007 Tour du Périgord podium

Le podium avec Blel Kadri et à ses côtés ses deux rivaux, à droite Druetta plus combatif

Le classement : 1. Blel Kadri (Albi VS), 2. Delpech Jean-Luc (Bretagne), 3. Kwiathowski (Montauban), 4. Prin (St-Etienne), 5. Capdepuy (Marmande), 6. Szkolnik (Albi), 7. Marié Y. (Sud Gascogne), 8. Luminet (Roanne), 9. Druetta (Albi), 10. Suhubiette (Sud Gascogne), etc...
- Voir l’édition 2006 du 10° Tour du Périgord.
- Ici l’édition 2008 du Tour du Périgord

VÉLO DORDOGNE - 11° TOUR DU PÉRIGORD (2007) © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/.

Posté par Bernard PECCABIN à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 décembre 2018

PRIX DES FÊTES DU PLAN D’EAU DE MONPAZIER

MICHEL FEDRIGO REMPORTE L’EDITION 1975

- C’est à 15h45 que M. Charron président du comité des fêtes de Monpazier, libéra les trente quatre coureurs dont un fort contingent de l’US Tonneins. Dix tours d’un circuit sélectif de dix kilomètres allaient fournir un très grand vainqueur, Michel Fedrigo qui remportait pour la circonstance la 16° victoire de la saison. Félicitations aux coureurs et au jeune speaker Jean-Louis Gauthier qui distribua 1300 francs de primes. 

Monpazier 75

Notre photo avec Michel Perrin le plus combatif, JL Gauthier le speaker et Fedrigo le lauréat

Le classement : 1. Michel Fedrigo (US Tonneins), 2. Patrick Audeguil (US Tonneins), 3. Pierre Martellozzo (US Carcassonne), 4. Bernard Tomiet (US Tonneins), 5. Serge Perrin (Nérac), 6. Daniel Barjolin (US Tonneins), 7. Jean Mella (US Tonneins), 8. Bernard Lécuyer (Eymet), 9. Fiorotto (CA Créon), etc...

VELO DORDOGNE – MONPAZIER 1975 - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2018

CHAMPIONNAT D’AQUITAINE A SALAGNAC (édition 1969)

PATRICK RAYMOND (CA CRÉON) VAINQUEUR

Salagnac 1969 CA

Patrick Raymond le lauréat avec le speaker Delage,
à gauche Alain Bernard (3°) et Michel Zanetti (2°) à droite

- C’est une course difficile que ce Championnat d’Aquitaine couru sur les hauteurs de Salagnac Clairvivre. Christian Bordier champion sortant espérait conserver son bien et on le sentait bien capable de s’imposer. N’avait-il pas été deux fois titré en juniors et deux fois en séniors ? Il y avait du beau monde au départ tels Duteil, Fédrigo, Lapébie, Sautier, Raymond... mais aussi une épreuve longue de 173,7 km (circuit de 14 tours) avec en prime un soleil de braise. C’est à quatre tours du final que les choses se précisèrent, bien après les premières escarmouches. Patrick Raymond (CA Créon) et Michel Zanetti (VC Bergerac) passèrent en tête au sommet de la côte de Clairvivre où se jugeait l’arrivée.
- Un tour plus tard ils avaient 1’20" d’avance sur un peloton diminué amené par Sautier (Périgueux) et Lapébie (SAM Bordeaux). Leur avance ne fit qu’augmenter et Raymond réussit à prendre 17 secondes sur son compagnon d’échappée qu’il lâcha pour passer seul sous la banderole après 4h48’ de course.
- Remise du maillot par M. Lathière du comité d’Aquitaine en présence des officiels dont M. Mercier maire de Salagnac, MM. Banos et Mothes commissaires, Mlle Lattore du comité d’Aquitaine et les représentants du CC Périgourdin dont MM. Moulinier, Perpignan, Boissavie, Sautier, Rebière, Pichardie et Faugerollas, sans oublier les speakers Delage et Delord.

Le classement : 1. Patrick Raymond (CA Créon) les 173,7 km en 4h48’, 2. Michel Zanetti (VC Bergerac), 3. Alain Bernard (Girondins de Bordeaux), 4. Michel Fedrigo (Tonneins), 5. Roland Lalanne (Haut de Gan) - ces cinq coureurs sont qualifiés pour le championnat de France.

VELO DORDOGNE – CHAMPIONNAT D’AQUITAINE 1969 - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2018

10° TOUR DU PÉRIGORD (séquence rétro)

C’ÉTAIT LE 4 SEPTEMBRE 2006

DANS LA CAPITALE DU CÈPE

QUAND PENDANT LA COURSE DES QUINTAUX DE CÈPES SE NEGOCIAIENT

2006 en route pour le dernier tour

En route pour le dernier tour de cette 10° édition

 - Villefranche du Périgord sert toujours de cadre pour cette épreuve si bien que quelques professionnels du coin sont venus prendre le départ comme Jean Mespoulède et Jean-Luc Delpech, le voisin Maxime Méderel et le Suédois John Nilsson, ancien lauréat de Bordeaux-Saintes. Mais il faut savoir que Villefranche du Périgord est aussi la capitale du cèpe. Et en ce début de septembre, une pousse exceptionnelle avait permis l'ouverture ce jour là d'un marché pour lequel nous vous montrons quelques scènes par des images prises ce jour-là... (en bas de la publication).

2006 Traversée de la ville

Traversée de la Bastide par le groupe de tête

- Dès le premier tiers de l’épreuve, la bonne échappée se forme avec Jean-Luc Delpech le chouchou du public, le Suédois Nillson, Mickaël Szkolnik, le Kazhak Kovdiy et le Russe Ribakov, plus Thomas Lebas, Yannick Marié et Yan Huguet.....

2006 Tour du Périgord arrivée

Delpech en tête du sprint sera rétrogradé pour avoir serré Szkolnik

- Ces huit hommes sont restés devant jusqu’à la fin même si Nillson a tenté de fausser compagnie pour éviter le sprint, en vain... Avec Delpech, Szkolnik et Marié l’emballage final promettait. Il fut même au-delà des espérances puisque Delpech partit de loin trouvant se faux plat interminable, se serrait sur la gauche, empêchant Szkolnik de passer, ce qui ne fut pas du gout du juge à l’arrivée qui rétrograde Delpech, l’enfant du pays en deuxième position, provoquant l’ire du public acquit à la cause de Delpech.

2006 Podium

Podium avec de gauche à droite Kovdiy (Artix) 3°, Szkolnik lauréat et Delpech (2°)

Le classement : 1. Szkolnik Mickaël (Albi VS), 2. Delpech Jean-Luc (Jean Floc’h), 3. Kovdiy (UC Artix), 4. Lebas (ES Gascogne), 5. Nilsson (Auber 93), 6. Huguet Yann (AVC Aix en Provence), 7. Rybakov (ES Gascogne), 8. Marie Yannick (Sud Gascogne), 9. Cazaux (Sud Gascogne), 10. Valadas (UV Limousine), etc...

- La suite des éditions avec le Tour du Périgord 2007.

ET PENDANT CE TEMPS LE MARCHÉ AUX CÈPES OUVRAIT

SOUS LA HALLE DE VILLEFRANCHE DU PÉRIGORD

2006 Marché

- Alors que le protocole se terminait, le marché aux cèpes battait son plein. Car si Villefranche du Périgord accueille le Tour du Périgord, cette bastide détient aussi un marché qui ouvre en fonction de la pousse du moment. Et en ce 4 septembre 2006, la nature avait fait bien les choses avec une arrivée à foison du bolet (voir images ci-dessous).

2006 Marché 1

2006 Marché 2

Scènes du marché aux cèpes à Villefranche du Périgord

2006 Marché 4

VÉLO DORDOGNE - 10° TOUR DU PÉRIGORD (2006) © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 novembre 2018

9° TOUR DU PÉRIGORD (séquence rétro)

C’ÉTAIT LE 29 AOÛT 2005

- Cette fois c’est la ville de Villefranche du Périgord qui sert de cadre au Tour du Périgord, le neuvième du nom. Après Domme, Vézac et Biron, on reste encore dans les Bastides avec celle de Villefranche qui détient un passé historique certes, mais aussi un passé cycliste, puisque dans les années 50, il y avait le Vélo-Club Villefrancois qui régnait en maître sur les routes du Périgord-Agenais-Quercy.

2005 Tour du Périgord Naïbo

Carl Naïbo vainqueur sous les couleurs de Jean Floc'h

- Revoir la 8° édition sur ce lien
- Carl Naïbo était venu en ce mois d’août avec son statut de pro continental, accompagné de deux de ses équipiers en la personne de Samuel Plouhinec et de Jean-Luc Delpech l’enfant du pays qui d’entrée a mis le feu aux poudres avec Luminet le grimpeur du CR4C Roanne. Ce duo constituait la base de la bonne échappée. Ils étaient rejoints plus tard par Carl Naïbo (Bretagne Jean Floc’h), Mazet (Auber 93), Loïc Herbreteau et les Polonais Cieslik et Wachnick (CR4C Roanne), Bonnace (Châteauroux), Kaszuba (Artix), Lejeune (Charvieu Chavagneux) et Brignoli (Albi). Delpech qui avait présumé de ses forces fut le premier lâché dans une côte (km 61) et Guillaume Lejeune, pourtant vainqueur d’étape sur le Tour de Dordogne et lauréat du critérium des Milandes, allait connaître le même sort dans le final après s’être longtemps accroché (km 97) puis ce fut au tour de Brignoli (km 118).
- La bataille finale a été lancée par une attaque d’Herbreteau (km 125) contré par Bonnace (km 127). Un quatuor de tête, réunissant Naïbo, Bonnace, Luminet et Mazet s’est dégagé à la suite de cette passe d’armes et ce sont ces quatre garçons qui se sont disputés la victoire.

9° Tour du Périgord

9° Tour du Périgord avec à gauche le lauréat puis ses poursuivants soit en haut Luminet (2°),
Bonnace (3°) puis Julien Mazet (4°) et Tomasz Kaszuba (5°)

Le classement : 1. Carl Naïbo (Bretagne Jean Floc’h), 2. Benoit Luminet (CR4C Roanne), 3. Jérôme Bonnace (UC Châteauroux), 4. Julien Mazet (Auber 93), 5. Tomasz Kaszuba (Pol/Artix), 6. Pawel Wachnick (Pol/CR4C Roanne), 7. Pawel Cieslik (Pol/CR4C Roanne), 8. Samuel Plouhinec (Bretagne Jean Floc’h), 9. Loïc Herbreteau (CR4C Roanne), 10. Brignoli (Albi VS), etc...
la suite sur ce LIEN

VÉLO DORDOGNE - 9° TOUR DU PÉRIGORD (2005) © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 octobre 2018

8° TOUR DU PÉRIGORD (séquence rétro)

C’ÉTAIT LE 9 MAI 2004

2005 CIRCUIT

Circuits du Tour du Périgord (5 boucles jaune et 5 boucles bleues)

- Organisé pour la troisième fois à Biron, le Tour du Périgord sert de support à la deuxième manche de la Coupe de France des clubs de deuxième division nationale. Dix-sept équipes de huit coureurs vont s’affronter sur cinq tours d’un circuit d’une vingtaine de kilomètres avec comme difficulté, la côte de Cambou longue de plus d’un kilomètre et au sommet de laquelle se juge l’arrivée et cinq petits tours de 8,7 km avec cette même côte qui reviendra à tous les passages.

Equipes engagées : Tarbes Pyrénées Cycliste, CC Périgueux, UC artix, EC Clermont-Ferrand, Montmarault, Chambéry CC, VS Romas, UC Saint-Chély d’Apcher, CRC Limoges, AC Bourg en Bresse, Cours la Ville, VC Bressan, AC Luc Leblanc, Martigues SC, TGP Gap, Cycle Poitevin, UC Villeneuve sur Lot.
Revoir la 7° édition sur ce lien.
- Après cette deuxième manche, on constate que les clubs du Sud-Ouest brillent. En effet, Tarbes, Artix et Périgueux occupent pour l’heure les trois premières places. Vainqueurs de la première manche Bourg-Arbent-Bourg grâce au jeune Estonien Mandri, révélation de ce début de saison, les Tarbais se trouvaient en position de défendre leur rang.

2004 Tour du Périgord 2004 René Mandri attaque

Attaque de René Mandri

- Les hostilités ont débuté très vite et les escarmouches se sont multipliées. On y comptait trois Tarbais, Rey, d’Estampes et Mandri auteur d’un superbe retour solitaire. Ces coureurs reçurent aussi les renforts des Périgourdins Reimherr, Milon, et Paul et des coureurs d’Artix avec Four et le Kazakh Danniker. Il y avait aussi Penaud et Renaud (CRCL), Lembo et l’Estonien Vainsalu de Martigues, puis Rebecchi (Saint-Chély d’Apcher), Petiot (Gap), Gadet (Cours la ville), Larue (VC Bressan), Expertier (Chambéry) et Aellig (Bourg en Bresse).
- L’avance des fuyards a oscillé entre la minute et la minute cinquante, c'est-à-dire que le peloton n’a jamais laissé filer, avant d’exploser sur la fin. La tentative de Ponsin et Balandras (Cours la Ville), Rouffiac (Saint-Chély d’Apcher) et Poncin (VC Bressan) qui voulaient prêter main forte à leurs équipiers en tête fut vaine.

2004 Course cycliste Biron 2004 007

Fabien Rey vainqueur répond aux questions du speaker Jean-Louis Gauthier

- C’est alors que sept coureurs se sont dégagés du groupe de tête à vingt kilomètre du but et tout s’est joué sur cette côte de Cambou où Mandri a tenté de partir seul au pied de cet ultime passage. Mais les autres ont fini par recoller et c'est  alors que René Mandri s’est mis au service de Rey réputé plus rapide que lui, pour lui amener le sprint qu’il a gagné.

Le classement : 1. Fabien Rey (Tarbes Pyrénées Cycliste) les 147 km en 3h42’56", 2. Genthon (Romans), 3. Lembo (Martigues), 4. Mandri (Tarbes/Estonie), 5. Rainaud (CRCL), 6. Petiot (Gap), 7. Penaud (CRCL) tous m.tps, 8. Rebecchi (Saint-Chély) à 33", 9. Gadet (Cours la ville), 10. Four (Artix), etc...

VÉLO DORDOGNE - 8° TOUR DU PÉRIGORD (2004) © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et
http://velodordogne.canalblog.com/...
9° Tour du Périgord en 2005, cliquez ici

Posté par Bernard PECCABIN à 14:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 septembre 2018

7° TOUR DU PÉRIGORD (séquence rétro)

C’ÉTAIT LE 11 MAI 2003

2003 Tour du Périgord

- Une édition dominée par le CR4C Roanne venu en nombre, puis à un match contre les coureurs de l’US Montauban.

- Revoir la 6°édition sur ce lien
- L’échappée a été lancée par Jérôme Bouchet qui dès le départ est parti avec Baranowski le Polonais de Montauban. Le ton était donné et la course allait se résumer à un match entre ces deux formations, comme déjà dit. Murer un Autrichien enrôlé sous la bannière Roannaise, Pivois (Châteauroux), Delpech (Montauban), le Bulgare Dimitrov (Martigues) et Vignolles (Sud Gascogne) les ont vite rejoint : le bon coup était lancé. Seuls Vignolles (km 12) et Baranowski (km 34) n’ont pu suivre le rythme imposé. Les autres ont reçu le renfort de Luminet, vainqueur l’an passé, Auroux (Roanne) et Dubois (Châteauroux) au km 54 : plus personne n’allait revenir. Avec quatre coureurs sur les huit échappés, le CR4C Roanne jouait sur du velours et l’écart s’est creusé.

2003 Tour du Périgord 2003 Auroux, bonnet caché et Luminet

Le CR4C Roanne en force avec Auroux qui cache Bouchet et Luminet

- Un seul moment d’émotion : les échappées comptaient plus de deux minutes d’avance et il leur fut soudain annoncé qu’un contre s’était rapproché à une minute, puis que les Montalbanais Asmaker et Estadieu étaient pointés à 35 secondes. L’alerte fut sonnée par les Roannais, l’accélération qu’ils imposèrent en tête fatale aux coureurs les moins frais. Jérôme Bouchet, Benoit Luminet et Stéphane Auroux (Roanne) se sont retrouvés en compagnie de Pivois (Châteauroux). Tout danger de retour fut écarté après une belle partie de manivelle mais Pivois se retrouva bien isolé dans le final. Bouchet et Auroux se sont dégagés à un peu plus de cinq kilomètre de l’arrivée pour passer la ligne main dans la main tandis que Pivois trouvait des ressources nécessaires pour aller chercher la 3° place dans la côte d’arrivée après être resté sous la surveillance de Luminet. Ce dernier a payé dans les derniers hectomètres les nombreux efforts produits pour sauver l’échappée.
- L’épreuve qui s’est déroulée dans de parfaites conditions de sécurité, a été suivie par Jean Pitallier, président de la FFC et Patrick Vermeulen, président du comité d’Aquitaine.

2003 Tour du Périgord à Biron

Protocole à Biron avec Auroux et Bouchet (Roanne)

Le classement : 1. Stéphane Auroux (CR4C Roanne) les 133 km en 3h 19’33", 2. Jérôme Bouchet (CR4C Roanne) m.tps, 3. Yann Pivois (Châteauroux) à 28", 4. Benoit Luminet (CR4C Roanne) à 1’35", 5. Laurent Estadieu (US Montauban) à 2’57", 6. Olivier Asmaker (US. Montauban) m.tps, 7. Dimitar Dimitrov (Martigues SC) à 3’22", 8. Dubois (UC Châteauroux) à 4’18", 9. Jean-Luc Delpech (US Montauban) à 5’36", 10. Jean-François Laroche (Canada) m.tps., etc...

VÉLO DORDOGNE - 7° TOUR DU PÉRIGORD (2003) © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et
http://velodordogne.canalblog.com/.
8° Tour du Périgord en 2004, cliquez ici

Posté par Bernard PECCABIN à 22:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 septembre 2018

6° TOUR DU PÉRIGORD (séquence rétro)

C’ÉTAIT LE 9 MAI 2002

2002 Tour du Périgord 2002

Jean Pitallier libère les coureurs à Biron

- Pour cette nouvelle édition le Tour du Périgord a mis le cap sur Biron et son château. Si les coureurs de la région ne se sont pas bousculés au départ, on a eu droit à une course difficile, sur un parcours exigeant et une météo pas du tout clémente. Cette épreuve élite nationale ne constituait pas une manche de Coupe de France.

2002 Tour du Périgord Benoit Luminet

Revoir la 5° édition sur ce lien

- C’est sur un parcours de 133 km que la course s’est déroulée, ceci autour de Biron, une commune située à l’extrême Sud du Périgord en bordure du Lot-et-Garonne. C’est Jean Pitallier président de la FFC, venu en voisin, qui a donné le départ de l’épreuve aux 89 coureurs. Parmi eux on ne comptait que cinq éléments d’Aquitaine avec les Marmandais Canouet, Kuznetsov et Marot, le Mérignacais Bogdanski, puis le Périgourdin Ceyssat. La pluie incessante a provoqué de nombreuses éliminations par l’arrière alors que devant, les coureurs les moins frais sont vite passés à la trappe.
- L’échappée victorieuse est partie au 85° kilomètre avec Stéphane Ravaleu (VC Rouen), Benoit Luminet et Marc Thévenin (CR4C Roanne), le polonais Tomasz Kaszuba (Montauban) et Sébastien Bordes (Montauban). Ces cinq hommes n’ont pas cessé de creuser les écarts avant de s’expliquer entre eux dans la longue côte d’arrivée. Luminet et Bordes se sont dégagés à trois kilomètre de la banderole. Puis le Roannais a décroché Bordes pour l’emporter en solitaire.

Le classement : 1. Benoit Luminet (CR4C Roanne) les 133 kms en 3h21’, 2. Sébastien Bordes (US.Montauban) à 6", 3. Stéphan Ravaleu (VC Rouen) à 25", 4. Marc Thévenin (CR4C Roanne), 5. Tomasz Kaszuba (US Montauban), 6. Samuel Plouhinec (AVC Aix) à 2’26", 7 Jean-Luc Delpech (US Montauban) m.tps, 8. Freddy Ravaleu (Jean Floc’h), 9. Viatcheslav Kuznetsov (CC Marmande) à 3’22", 10 Gérald Marot (Marmande) à 5’07", etc...

VÉLO DORDOGNE - 6° TOUR DU PÉRIGORD (2002) © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et
http://velodordogne.canalblog.com/.
7° Tour du Périgord en 2003, cliquez ici

 

Posté par Bernard PECCABIN à 09:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 août 2018

5° TOUR DU PÉRIGORD (séquence rétro)

C’ÉTAIT LE 8 SEPTEMBRE 2001

- Il y a eu de 1986 à 1989, quatre éditions du Tour du Périgord. Des éditions qui se courues en ligne de Sarlat à Domme en empruntant la très touristique voie de la vallée de la Dordogne. Pour cela, il a fallu une sacrée dose de courage aux organisateurs, car le Sarladais est une région encombrée de touristes, si bien que pour mettre sur pied une telle manifestation, cela demande beaucoup de moyens humains et matériels. C’est aussi une raison supplémentaire qui a fait qu’une telle démesure ne pouvait se poursuivre. Car au fil des années, cette région a été envahie par les vacanciers, si bien que les services de l’Etat ont mis de sérieuses restrictions d’utilisation de la voie publique. Le cyclisme en a lourdement pâti, en vain... Cependant, l’envie était toujours présente et la bande à Jacques Ravillon son fondateur et à Jean-Louis Gauthier a décidé alors de transformer cette fabuleuse épreuve en une course sur un beau circuit, avec comme objectif de décrocher une manche de Coupe de France des clubs de division nationale...
- Nous sommes en 2001, quand Vézac reprend le flambeau laissé tout chaud sur les hauteurs de Domme, lorsque Laurent Mazeaud l’enfant du pays licencié à Lorient, remportait la 4° épreuve de ce Tour du Périgord. Vézac a été de tous temps une commune qui aimait le vélo. Jadis, un grand prix des planteurs de tabacs s’y tenait dans une ambiance de kermesse, à une époque où le jeune Jean-Louis Gauthier, moulé dans son maillot du Cyclo-Club de Belvès pratiquait la discipline. Depuis, il y a eu son autre côté du cyclisme avec ces rôles d’animateur et d’organisateur qui lui réussissent si bien...
Revoir les anciennes éditions :
1986 à Domme (cliquez sur ce lien).
1987 à Domme (cliquez sur ce lien);
1988 à Domme (cliquez sur ce lien).
1989 à Domme (cliquez sur ce lien)

PATRICE PEYENCET DEUXIÈME PÉRIGOURDIN

LAURÉAT APRÈS LAURENT MAZEAUD

2001 TP Vézac

Tour du Périgord à Vézac avec la victoire de Peyencet

- Cette épreuve de Vézac constituait le 8 septembre 2001 la dernière manche des clubs de DN3 de la zone Sud-Ouest. Il y avait donc un beau peloton composé des équipes DN 3 de l’Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes et Pyrénées, plus une solide sélection d’Aquitaine et quelques individualités de talent. La course a été lancée par l’Aquitain Marmandais Stéphane Reimherr dès la première ascension de la côte de Simeyrols, la seule difficulté du circuit, longue de deux kilomètres et abordée après cinq kilomètres de course. Repris au sommet, il a de nouveau tenté sa chance au début du deuxième tour, sans plus de réussite. Philip (Guidon Saint-Martinois), au km 22, Rémy (Aquitaine) et Gassian (Langon) au km 29, Chavanel (Loudun) et Duclos-Lassalle (Oloron) au km 34, rejoints plus loin par Pauchet (Loudun), Schick (Castelsarrasin) et Morvan (Aquitaine) ont successivement animé la course. Juste après le regroupement (km 47), Mespoulède (Aquitaine) est sorti pour un numéro solitaire de 18 km. Patrice Peyencet (CC Périgourdin) a laissé faire mais il a flairé le bon coup quand le Dacquois Sébastien Dulucq a attaqué dans la côte (km 69). Brochet (VS Dinan) et Duclos-Lassalle (VC Oloron) l’ont d’abord rejoint, puis le futur vainqueur est revenu avec Bastière (Langon), Lapeyronnie (Guidon Saint-Martinois) et Costedoat (VC Oloron). Quelques kilomètres plus loin, le retour d’un contre avec Paul (CC Périgueux), Delpech (Aquitaine), Blanc, Rouillard et Garmendia (VC Oloron) et Dupèbe (Guidon Saint-Martinois) constituait définitivement la bonne échappée à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée. Avec cinq coureurs dans ce groupe, les coureurs d’Oloron dirigés par Gilbert Duclos-Lassalle assuraient l’essentiel du travail mais l’écart a tout juste dépassé la minute sur un peloton qui ne se résignait pas. Quand cet avantage est tombé à moins de 30 secondes sous le panneau annonçant les dix derniers kilomètres, on s’est un affolé en tête, les démarrages se sont multipliés. Patrice Peyencet a sagement laissé faire, gardant tout son sang froid. Mais, quand il a senti à moins de cinq kilomètres de l’arrivée que ses compagnons éprouvaient le besoin de souffler, c’est lui qui a attaqué, résistant jusqu’au bout à ses poursuivants.

2001 tp vézac 2

J.Louis Gauthier et Patrick Vermeulen président du comité d'Aquitaine avec le lauréat

Le classement : 1. Patrice Peyencet (CC Périgueux-Dordogne) les 125 km en 2h58’10s, 2. Christophe Dupèbe (Guidon Saint-Martinois) à deux secondes, 3. Jérôme Paul (CC Périgueux-Dordogne), 4. Julien Castedoat (VC Oloron), 5. Sébastien Dulucq (US Dax), 6. Rouillard (VC Oloron), 7. Delpech (Aquitaine), 8. Bastière (VC Langon), 9. Brochet (Dinan), 10. Vincent Vierge (US Dax), 11. Hervé Duclos-Lassallle (VC Oloron), 12. Blanc (VC Oloron), 13. Lapeyronnie (Guidon Saint-Martinois), 14. Pauchet (VC Loudun), 15. Jean Mespoulède (Aquitaine) (tous m.tps), 16. Rémy (Aquitaine) à 24", 17. Montagne (Niort), 18. Canouet (Aquitaine), 19. Prunet (Dax), 20. Salère (Lot-et-Garonne), etc...

Classement final Coupe de France Zone sud-ouest : 1. VC Oloron 37 pts, 2. CC Périgueux 32 pts, 3. PSF Niort 31 pts, 4 VC Loudun 26 pts, 5. VC Langon 20 pts, 6. Angoulême VC 18 pts, 7. CRC Limoges 15 pts, 8. Castelsarrasin 13 pts, 9. Guidon Saint-Martinois 13 pts, 10. VC Pays Coteaux 65 12 pts, etc...

(les trois premiers sont qualifiés pour la finale nationale le 23 septembre en Mayenne)

VÉLO DORDOGNE - 5° TOUR DU PÉRIGORD (2001) © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et
http://velodordogne.canalblog.com/.
6° Tour du Périgord en 2002, cliquez ici

Posté par Bernard PECCABIN à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]