14 novembre 2022

BEAUSSAC - 5 AOUT 2001

CHUTE LORS DU CHALLENGE NATIONAL JUNIORS

Image1

- On pourrait écrire que c’est un beau sac qu’il y a eu à Beaussac en ce 5 août 2001, avec cette arrivée catastrophique et cette chute monumentale qui fera date dans les annales du cyclisme. Car cette photo on l’a vue et revue, si bien qu’elle a même obtenu un prix en faveur du reporter qui s’est trouvé au bon moment pour effectuer ce cliché.
- Mais revenons à cette course qui était ni plus ni moins que la 4° manche du Challenge National des Juniors, organisée par le CCP Nontron, ceci dans la commune de Beaussac. Je me souviens que les coureurs avaient parcouru 108 kms en Pays Mareuillais et malgré les bosses et les accélérations, c’est un peloton compact qui se présentait. La ligne d’arrivée se situait à égale distance du bourg et de l’arrivée du Prix des fêtes, pour ce qui connaissent la région. Autrement dit environ 200 mètres après celle du Prix des fêtes. Le peloton se présenta et onze hommes parvinrent à franchir la ligne. Dans le même temps, un coureur chuta et entraîna dans sa chute tout le premier rideau du peloton, si bien que les coureurs durent poser pied à terre, la route n’étant large que de 2,50 m environ. Certains valides parvinrent à passer à pied sur les côtés, à la sauve qui peut... la ligne d’arrivée, on le voit sur la photo n’étant qu’à deux petits mètres...

Image11

Dartus à l'extrême droite, vainqueur, Marty au centre leader du challenge

- Il est évident que l’on se posa beaucoup de questions pour valider ce résultat. Mais comme les onze premiers étaient passés sans tomber, on valida ce résultat. S’il y avait eu moins de dix coureurs classés, la manche ou du moins son résultat aurait été annulé.
- Evidemment l’organisation ne fut pas mise en cause et elle ne le méritait vraiment pas. Tout avait été bien fait à Beaussac, si bien que le circuit avait été validé par Bernard Bourreau au titre de la FFC. Et à partir de ce moment là, l’organisation ne pouvait pas être incriminée, puisque la FFC n’avait rien dit sur l’itinéraire, pas plus que sur l’arrivée qui était proposée.

- Pour la petite histoire, c’est Jérôme Dartus (Picardie) qui remporta la course devant Cabréra (Languedoc-Roussillon) et Chaval (Lyonnais). Mais à l’issue de cette manche, Cédric Marty du CA Castelsarrasin se retrouvait sur la plus haute marche du podium.

VÉLO DORDOGNE – BEAUSSAC 2001 - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 novembre 2022

AUGIGNAC - édition 1997

PIERRE PAINAUD DOMINE ET GAGNE

1997 AUGIGNAC 1

65 coureurs au départ de cette édition 1997

- Quel superbe plateau, Madame Dumoulin pouvait être fière de libérer à 15h30 ce magnifique plateau de 65 coureurs, et dès le départ la course s’emballait avec de très nombreuses attaques, mais personne n’arrivait à sortir. Au cinquième tour quatre hommes s’échappaient. Il y avait Fedrigo (Marmande), Peyencet (Limoges), Lanxade (Cahors) et Ribardière (Châtellerault). A 20 secondes Painaud (Poitiers) et Hammton (Cahors) chassaient. Mais au sixième tour, tout rentrait dans l’ordre. Au huitième tour, Peyencet et Fouchet (Limoges), Lanxade (Cahors), Painaud (Poitiers) et Ribardière (Chatellerault) de nouveau faussaient compagnie au peloton. A l’arrière tout le monde se surveillait si bien qe les hommes de tête creusaient l’écart. Au douzième tour, six hommes partaient à la poursuite des échappées mais l’entente qui n’était pas parfaite ne permit pas de revenir. Au contraire ceux-ci étaient rejoints dans le dernier tour. Dans le final Painaud s’extirpait du groupe de tête pour l’emporter de magnifique façon.
- Bravo à M. Dumoulin et à son équipé qui surent faire disputer plus de 10 000 francs de prime avec le CCP Nontron qui contrôlait la manifestation.

1997 AUGIGNAC 2

Le peloton aux ordres du starter, M. Dumoulin

Classement : 1. Pierre Painaud (Cycle Poitevin), 2. Patrice Peyencet (CRC Limoges), 3. Cédric Ribardière (AC Châtellerault), 4. David Fouchet (CRC Limoges), 5. Christophe Lanxade (VS Cahors), 6. Alain Lagière (CC Marmande), 7. Tony Jousset (Bressuire Argenton), 8. Philippe Mauduit (Vendée U), 9. Carvin Nott (UCP La Creuse), 10. Philippe Escoubet (VC Saintes), etc…

1997 AUGIGNAC 3

Protocole avec Pianaud vainqueur, Peyencet 2° et Ribardière 3°
avec M. Dumoulin, Michel Dutertre et les autorités locales

Liens sur la course d’Augignac (pour une raison indéterminée, il est nécessaire de cliquer parfois plusieurs fois le lien pour obtenir le document).
- Augignac 1965 Albert Peter (il y a 50 ans voir en fin de rubrique).
- Augignac 1966 Bernard Champion (il y a 50 ans voir en fin de rubrique).
- Augignac 1968 Jean-Louis Jagueneau (il y a 50 ans voir en fin de rubrique).
- Augignac 1969 Christian Bordier (reportage).
- Augignac 1983 Eric Valade (reportage).
- Augignac 1985 Dominique Landreau (reportage).
- Augignac 1990 Philippe Mondory (il y a 25 ans voir en fin de rubrique).
- Augignac 1991 Michel Larpe (il y a 25 ans voir en fin de rubrique).
- Augignac 1992 Alain Ruiz (il y a 25 ans voir en fin de rubrique).
- Augignac 1994 Pierre Painaud (il y a 25 ans voir en fin de rubrique).
- Augignac 1996 Jérôme Gourgousse (il y a 25 ans voir en fin de rubrique).
- Augignac 1999 Stéphane Augé (reportage).
- Augignac 2000 Sébastien Bordes (course d’antan de mon Périgord).
- Augignac 2001 Sébastien Bordes (avis de décès de Sébastien Bordes).
- Augignac 2003 Jean-Luc Delpech (plus palmarès de l’épreuve).

VÉLO DORDOGNE - AUGIGNAC 1997 - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 novembre 2022

EYGURANDE ET GARDEDEUIL - 27 Mars 1968

Eygurande et Gardedeuilh 68

DUTEIL Patrick 3

- C’était la période héroïque des coureurs cadets, fort nombreux à cette époque et bien gâtés en matière d’organisation. La course d’Eygurande dans notre forêt de la Double n’échappait pas à cette règle. Ici la course du 27 mars 1968, lors d’une épreuve organisée par le VC Bergeracois du Président Defix. On reconnaît de gauche à droite Patrick Duteil (Bordeaux VC) vainqueur (légèrement coupé par le photographe), Jean-Pierre Maccali (UC Villeneuve) classé 2° (avec casquette blanche), Pierre Tardy (3°) de la Pédale du Nontronnais (calé entre deux filles et un spectateur), Lionel Sallat (4°) également de la Pédale du Nontronnais et Jean-Marie Defix président du VC Bergerac.

NDLR : Il y a eu de nombreux duels entre Patrick Duteil (en médaillon)  et Jean-Pierre Maccalli. Jean-Pierre Maccalli totalisait 34 victoires au cours de cette saison (dont celles de Montpon, de Bénévent, de Saint-Astier, de Fouleix et de Saint-Michel de Double pour celles courues en Dordogne). Deuxième du Championnat d’Aquitaine, il se classait 3° lors du Championnat de France disputé à Torigny sur Vire en Normandie. Un certain Hubert Linard  avait été sacré Champion de France, alors que Jacques Fussien terminait 3° et Guy Dolhats (5°), tout un symbole. Classé 1° catégorie dès l’âge de 18 ans, Maccalli a totalisé plus de 130 victoires dans sa jeune carrière.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - EYGURANDE 1968 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 novembre 2022

LACAUJAMET - 26 avril 1992

Lacaujamet 92

- Lacaujamet est un petit hameau qui se situe sur la route de Bussière-Badil, juste à la sortie de Piègut-Pluviers. Là-bas on a davantage l’impression d’être toujours dans Piègut, alors qu’en réalité, Lacaujamet appartient comme chacun sait à la commune de Saint-Estèphe. Toujours est-il qu’en ce 26 avril 1992, la course de son Prix des fêtes fut remportée par Jacques Dubost. Cette arrivée d’ailleurs symbolise trois générations de coureurs avec de gauche à droite, Julien Fiacre (ASPTT Périgueux) tout jeune junior classé 2°, le vétéran Didier Bruletout (AVC Libourne) 3° et Jacques Dubost (SC Périgord) le lauréat, qui laissait entrevoir à cette époque une belle carrière cycliste...

RÉTRO VÉLO DORDOGNE – LACAUJAMET 1992 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 octobre 2022

CRITÉRIUM DES MILANDES (13 août 1997)

DENIS LEPROUX ENCORE ET TOUJOURS

1997 Les Milandes 1 

Du beau monde au départ de cette épreuve

- Au lendemain de sa victoire à Puy l’Evêque, le Sarthois d’Etupes a remis ça sur le circuit des Milandes.
- Joséphine Baker qui a rendu célèbre le château des Milandes, chantait ses deux amours, son pays et Paris. Ceux de Denis Leproux, les côtes et la chaleur, étaient au rendez-vous de l’épreuve mise sur pied par Jean-Louis Gauthier et son équipe, et le grimpeur du CC Etupes en a bien profité, conduisant la course à sa guise. Huit coureurs turbulents tentèrent de lancer la course dès le premier des trente tours de 2,4 km. Leproux se plaça en tête du peloton, regroupé en imprimant un bon rythme pour dissuader d’autres audacieux. Le peloton s’anima à nouveau vers le 15° km mais Leproux était avec Marié, Lanxade et Bogdanski qui étaient parvenus à sortir dans l’ascension de la côte (km 17).

1997 Les Milandes 2 

Une échappée et déjà avec Leproux

- Le Picard Arnaud Auguste tenta bien d’échapper à l’emprise du futur vainqueur en partant seul(km 21) ais son aventure se termina juste avant la mi-course (km 34) et dans l’ascension suivante, Leproux sortait avec David Marié (CC Marmande). Mais le champion d’Aquitaine auteur d’une course courageuse, devait le laisser filer seul 7 km plus loin. Leproux portait son avantage à 2’26s à 12 km de l’arrivée et si la contre attaque de Peyramaure, Becaas et Ané se rapprochait sur la fin, elle ne mettait pas l’homme de tête en péril. Comme la veille à Puy l’Evêque, Denis Leproux s’imposait pour la quatrième fois aux Milandes, cinq ans après son premier succès, et il réussissait pour la troisième fois le doublé entre ses deux épreuves très sélectives disputées à 24 heures d’intervalle : à 32 ans, ses facultés de récupération sont intactes et on le reverra certainement à son avantage sur les routes de la région dans le Tour du Béarn-Aragon-Bigorre, les Grands Prix de Lusignac le Petit et de laTomate où lors de Montpellier-Barcelone.

1997 Les Milandes 4

De gauche à droite Ané (3°), Peyramaure (2°) et Leproux vainqueur

Classement : 1. Denis Leproux (CC Etupes) les 72 km en 2h01’10", 2. Pascal Peyramaure (CRC Limoges), 3. Hugues Ané (GSC Blagnac), 4. Brcaas (Cahors VS), 5. Pofilet (Etupes), 6. Lafilée (VC Saint-Quentin), 7. Pavlov (Montauban), 8. Lanxade (Cahors VS), 9. Fouliard (CC Nogent), 10. Morelle (CC Nogent), etc…

1997 les Milandes 5

Troisième mi-temps avec Germinal Peiro, JL Gauthier
et l'ami Besse sous les sunlights du château de Castelnaud

1997 les Milandes 6

VÉLO DORDOGNE - LES MILANDES 1997 - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 octobre 2022

SAINT-MICHEL DE DOUBLE

LE SUCCÈS DE JÉRÉMY GRÉGOIRE PC/D4

SMD

Jérémy Grégoire en compagnie de Barrat et de coureurs de La Rochefoucauld

SMD 1

- Si il y a un succès qui fait plaisir ce matin c’est celui de Jérémy Grégoire, le journaliste sportif de la radio Ribéracoise "Liberté FM". Plaisir parce que "Rétro Vélo Dordogne" ne savait pas qu’il était coureur cycliste, plaisir parce qu’il renoue sur ce palmarès après trois années d’interruption, plaisir enfin parce que cette victoire a été acquise sur un circuit difficile… et légendaire. 

- Saint-Michel de Double constitue la course traditionnelle de cette fin de saison et "Vélo Dordogne" s’en veut quelque peu de n’avoir pas connu ce jeune coureur qui vient de faire mercredi dernier encore sur sa radio (photo ci-dessous), la promotion du cyclo-cross de Douchapt, prévu on le sait dimanche 9 octobre.  En marge de cette annonce, signalons que la victoire en D1 est revenue elle, à Michel Lejeune du CO Couronnais.
Lire les résultats complets sur Sud Gironde.

SMD 2

- Relire le palmarès de Saint-Michel de Double.
- Relire l’affaire de Saint-Michel de Double de 2017.
- Relire l’histoire du RC Mussidan club ayant le plus souvent organisé l’épreuve (suivre les liens).

VÉLO DORDOGNE – ST.MICHEL DE DOUBLE - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 septembre 2022

VIEUX MAREUIL - 16 Mai 1971

1971 Vieux Mareuil junior 1er année, 1971

- Arrivée de l’épreuve de Vieux Mareuil avec Serge Daubisse (junior 1° année) licencié au CC Périgourdin, vainqueur de l’épreuve. Une trentaine de coureurs au départ et Serge Besse le Nontronnais à droite qui termine deuxième. Au centre le speaker Mazeau en train de recueillir les commentaires entouré des demoiselles d’honneur et des enfants de la commune.

VÉLO DORDOGNE – VIEUX MAREUIL 1971 - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 23:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2022

PETIT-BRETON A VERGT - 13 AOÛT 2001

XII° SOUVENIR PETIT-BRETON A VERGT

Image47 

Dans les rues de Vergt, Benjamin Cornu, Thierry Elissalde, Christophe Cuménal,
Yannick Gassian et Mickaël Dhinnin trouvent l’ouverture.

- En prologue du 11° critérium des professionnels, Vergt accueillait le 12° Souvenir Petit-Breton. Sous un chaud soleil, plus de quarante coureurs prendront le départ et ce sont des coureurs en vacances dans le Périgord et originaire de Roquebrune qui s’imposeront (lire photo protocole ci-dessus). Un circuit de plus de deux kms était proposé aux coureurs SN et SR comprenant le périphérique de Vergt et la traversée de la ville par la rue principale. Plus de 40 coureurs prendront le départ ce qui donnera le classement ci-dessous. Quand au critérium pros  de ce 13 août 2001, "Rétro Vélo Dordogne" y reviendra une autre fois pour en parler.

Image43

 Les coureurs sur le périphérique de Vergt

Classement du Petit-Breton : 1. Benjamin Cornu (VC Roquebrune), 2. Christophe Cuménal (CC Périgueux 2000), 3. Thierry Elissalde (Aviron Bayonnais), 4. Yannick Gassian (VC Langon), 5. Mickaël Dhinnin (US Talence), 6. E. Salvetat (VSSL Castres), 7. Pascal Simon (US Talence), 8. Ruppin (VC Roquebrune), 9. Eric Barret (Angoulême VC), 10. Christophe Napias (VC Oloron).

Image53

Le protocole avec Cuménal 2° (CC Périgourdin), Dhinnin (US Talence) 5° et meilleur sprinter,
Cornu le vainqueur (VC Roquebrune) et les miss d’honneur sur la tribune
qui accueilleront les pros deux heures après...

VÉLO DORDOGNE – PETIT-BRETON 2001- © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2022

26° TOUR DU PÉRIGORD (finale Coupe de France DN2)

LE VC CORBAS LYON MÉTROPOLE GRAND VAINQUEUR

LE CYCLO CLUB PÉRIGUEUX-DORDOGNE  DEUXIÈME

LE VCU SCHWENHEIM TROISIÈME

LE TOUR POUR LÉANDRE HUCK (ESEG Douai)

TP 4

Léandre Huck vainqueur de cette 26° édition à Sarlat © Sudgironde

- Il faisait chaud et même très chaud dans le Sarladais et dans cet été qui n’en finit pas, les coureurs n’ont pas été à la fête. On a d’abord assisté à une course à élimination avec une première partie du parcours, soit environ 70 kms courus à plus de 43 km/h de moyenne. Pas question d’évoquer les petites tentatives du début, car on savait très bien que ce ne serait que quelques mèches, voire des fétus de paille qui ne serviraient à rien si ce n’est à rendre nerveux le peloton. Un peloton qui s’étirait par le train imposé. Alors ce fut une longue procession avec les traversées de Roc Laumier, la Maurétie, le Bras de l’homme, la Croix d’Allon, soit une succession de hauts et de bas dans ce circuit autour de Sarlat qui devenait fatiguant, éreintant et dont la finalité était de faire d’abord capituler les plus faibles.

TP 6

Podium du Tour du Périgord 2022 avec Trioux, Huck et O'Connor © Sudgironde

- Ce fut alors la première tentative, celle de Martin Trioux (Douai) où seuls Yohan Soubes (Team 24), Léandre Huck (Douai), Béranger Brossel (USP Issoire), Benjamin Bramouille (Moyon Percy VC), Edward Quellet (Team Mac Adam’s Cowboy), Samuel Paslier (Corbas Lyon Métropole), Calum O’Connor (CC Périgueux) et Guillaume Gerbaud (UV Limousine) parvenaient à sauter sur son porte bagage. Puis Léandre Huck le chtimi se mit à lâcher les chevaux. Il restait encore plus de 40 pitons et la course réclamait aux plus cuits une dernière corvée, celle de tenter de s’accrocher, en vain… Quelques gros moteurs comme Yoan Soubes et Guillaume Gerbaud chercheront à reprendre en main la tête de course, mais ils verront leur tentative avortée.

TP 2

Les Lyonnais vainqueur de la Coupe DN2 © Sudgironde

- Alors qu’il ne restait qu’une boucle, les choses sérieuses sonnaient et précipitaient les meilleurs de rescapés pour agir. Car il y avait vingt places à prendre, vingt places qui rapportaient des points et là, il s’agissait de ne pas se louper. C’est ainsi qu’un groupe de poursuivants se formait avec Arthur Meyer, Nicolas Chatelet qui ne pouvaient reprendre le besogneux Léandre Huck qui conservait quelques dizaines de secondes d’avance. Le Nordiste régentait bien sa course, en mettant ainsi sous l’éteignoir les ambitions de ses rivaux, malgré les retours d’Adrien Guillonnet et de Titouan Margueritat. Non, la route était à lui, les côtes n’existaient plus, les descentes lui permettait de repartir de plus belle. Huck pédalait harmonieusement bien, très souple, coudes légèrement écartés, bras absorbant les chocs de la route, comme s’il était sur un chrono. Mieux, il remportait l’épreuve, heureux de voir finir à la deuxième place son équipier Trioux qui terminait cette étape crématoire et qui allait rapporter très gros aux hommes de Laurent Pillon l’ancien pro. Ceux-ci prenaient les 65 points des deux première places, se hissant de la 13° à la 5° place, soit un vrai hold up et peut-être pour eux le temps de nourrir quelques regrets, celui de s’imposer pour la dernière épreuve, eux qui n’avaient marqué que 26 points lors des prestations précédentes.

TP 3

Le tiercé final avec le CC Périgueux Dordogne 2°,
le VC Corbas Lyon lauréat et le VCU Schwenheim 3°  © Sudgironde

- Il restait alors à occuper les 18 fauteuils d’orchestre qui finaliseraient le classement de cette coupe. Et là, on ne s’est pas fait de cadeaux. Paslier permettait à Corbas Lyon manager par Jean-Christophe Péraud d’asseoir sa suprématie et de remporter la timbale. Restait la lutte entre les Alsaciens et les Périgourdins pour la conquête du podium. Et là les hommes de Poirier ont su tirer meilleur profit grâce à Calum O’Connor qui malgré de gros problèmes mécaniques en début d’épreuve a su revenir, prouvant qu’il faisait bien parti avec Titouan Margueritat du noyau dur de cette équipe. En accrochant la deuxième place, le CCPD venait de réaliser un beau coup, laissant les banlieusards de Saverne se consoler avec le bronze.
- De l’avis unanime des autorités, ce fut une belle organisation avec plus de 60 signaleurs placés par Jacques Ravillon le maître d’œuvre de la sécurité, une sécurité pas facile à gérer dans une ville où les touristes abondent en cette période aoutienne. Merci à tous les participants, merci à tous qui de près ou de loin ont apporté leur contribution auprès du grand maître Jean-Louis Gauthier.

Le classement : 1 * HUCK Léandre ESEG Douai les 148 kms 3h52’00”, 2 * TRIOUX Martin ESEG Douai à 06”, 3 O’CONNOR Calum CC Périgueux-Dordogne, 4 PASLIER Samuel Corbas Lyon Métropole , 5 CHATELET Nicolas VCU Schwenheim à 20”, 6 SOUBES Yohan Team 24 à 25”, 7 GERBAUD Guillaume UV Limousine/Team U 87 à 28”, 8 * MEYER Arthur Grenoble Métropole Cyclisme 38 , 9 GUILLONNET Adrien Corbas Lyon Métropole, 10 MARGUERITAT Titouan CC Périgueux Dordogne à 30”, 11 OUELLET Edward Team Mac Adam’s Cowboy m.tps, 12 * LAUSEILLE Théo Les Sables Vendée Cyclisme à 02’06”, 13 * FILLION Erwann Moyon Percy VC à 02’49”, 14 FOUQUET Alexy UC Cholet 49 à 49”, 15 MARASCO Lorenzo Team Mac Adam’s Cowboy m.tps, 16 * BRAMOULLE Benjamin Moyon Percy VC m.tps, 17 VOSS Arnaud Team LMP - La Roche sur Yon Vendée Cyclisme, 18 DESCHATRES Martin Team Mac Adam’s Cowboy à 02’56”, 19 CHAN TSIN Romain US Sainte Austreberthe Pavilly Barentin à 03’12”, 20 BELANGER Florentin CR4C Roanne m.tps, etc…

Image2

Image1 

2022 ccpd 2) cf dn 2

L'équipe du Cyclo-Club Périgueux-Dordogne deuxième
de la Coupe de France des clubs de DN2 2022 © Sudgironde
Un seul regret à nourrir : ne pas avoir marquer de points à la manche Normande

- Reportage, classements complets et photos sur le site sudgironde cyclisme.

VÉLO DORDOGNE - TOUR PÉRIGORD 2022 - © Bernard PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne – Remerciements à Guy Dagot

Posté par Bernard PECCABIN à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2022

26° TOUR DU PÉRIGORD LE 28 AOÛT A SARLAT

Ce sera la finale de la coupe de France route division nationale 2.

(Tous sur la course avec les engagés, le circuit et le réglement)

derniers lauréats

Les cinq derniers lauréats du Tour du Périgord

- 19 clubs labélisés national 2 composés de 6 coureurs et deux équipes invitées le Team 24 Formation et l’Union Sportive Pédale Issoire prendront le départ dimanche 28 août du 26ème Tour du Périgord qui sera disputé à Sarlat. Une organisation du Vélo-Club Monpaziérois dont ce sera la quatorzième coupe de France toutes divisions confondues, avec le concours de la Municipalité.
- Ce sera la quatrième et dernière manche de la Coupe de France, par conséquent la grande finale. Le départ sera donné Place Pasteur à 13h15 pour parcourir à 11 reprises une boucle de 13,520 km tracée sur l’est de Sarlat soit 149 km. L’arrivée est prévue vers 17h.

PCO

Le Paris Cyclisme Olympique couronné la saison passée sur ce même circuit Sarladais

TP 2022 AFFICHE

- Une superbe épreuve en perspective avec beaucoup d’enjeux. Actuellement l’équipe de Corbas est en tête avec son leader l’ancien professionnel Adrien Guillonnet vainqueur de la 3ème manche à Montpinchon (Normandie) devant le club Alsacien de Schwenheim et le CC Périgueux qui était encore leader avant le départ de l’épreuve Normande. Le club de la préfecture va compter bien évidemment sur son coureur prodige Titouan Margueritat, originaire de la région de Châteauroux et convoité par de nombreux clubs de standing. Second l’an passé, le leader du CC Périgueux a gagné cette année les Boucles de Charente Maritime en trois étapes, première manche de la coupe de France, ce qui avait permis à son équipe de s’installer à la première place. Avec neuf victoires cette année, Margueritat va pouvoir compter sur ses équipiers dont Damien Lapouges originaire du Sarladais et l’Anglais Calum O’Connor deuxième du Grand Prix du Coux. Il est certain que la lutte sera chaude pour les places sur le podium et la victoire individuelle.
- Toutes les structures seront installées place Pasteur, des déviations seront mises en place pour aller au Centre-ville et place Pasteur après 12h15. Animation non-stop depuis le car podium avec la présentation des équipes entre midi et 13h. Programmes avec la liste des partants, direct sur la ligne d’arrivée, véhicule sonorisée sur le circuit pour donner des informations aux spectateurs qui seront en particulier dans la côte de la Croix d’Allon principale difficulté du parcours.
- Le vice-président de l’organisation Jacques Ravillon a prévu 60 signaleurs sur le circuit fermé à la circulation sur une bonne partie. Les coureurs seront escortés par deux motards de la Gendarmerie Nationale, neuf motards d’escorte privée. L’an passé, sur ce même circuit l’Ariégeois Jean Goubert, du SC Nice Métropole s’était imposé en solitaire, devant Titouan Margueritat, Damien Wild (Marseille) et le Canadien Raphael Parisella. Quelques jours après, Goubert gagnait le Tour de Serbie et passait professionnel dans la structure de Nice, tout comme Parisella chez B & B.

Image1

TP_2021_PARCOURS_validé_
Tour du Périgord_2022_dossier_presse
TP_2022_RÉGLEMENT_PARTICULIER_

profil

LES ÉQUIPES AU DÉPART EN FONCTION DE LEUR CLASSEMENT

1. Corbas Lyon Métropole 136 pts
2. VCU Schwenheim 115 pts
3. CC Périgueux Dordogne 109 points
4. Team LMP-La Roche sur Yon Vendée Cyclisme 100 pts
5. Union cycliste Cholet 49 77pts
6. Team Macadam’s Cowboy 70 pts
7. Grenoble Métropole Cyclisme 38 63 pts
8. CR4C Roanne 57 pts
9. US Ste Austreberthe Pavilly Barentin 52 pts
10. Orléans Loiret Cyclisme 42 pts
11. UV Limoges – Team U 87 40 pts
12. Team Bricquebec Cotentin 26 pts
13. ESEG Douai 26 pts
14. Moyon Percy Vélo-Club 12 pts
15. Vélo Sport Valletais 10 pts
16. Chartres Cyclisme 4 pts
17. Les Sables Vendée Cyclisme 4 pts
18. Martigues Sport Cyclisme 1 pt
19. ES Torigni Cyclisme (moins 15 pts)
Wild cards :
Team 24 Formation
USP Issoire

A l’arrivée les 20 premiers marquent des points 40, 25, 20, 17, 16 etc.
Huit régions de France représentées : Auvergne-Rhône Alpes, Centre Val de Loire, Grand Est, Hauts de France, Normandie, Nouvelle Aquitaine, Pays de la Loire, Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur.

L'HISTOIRE DU TOUR DU PÉRIGORD
Revoir les 25 éditions du Tour du Périgord sur ce LIEN. (de 1986 à 2021)

VÉLO DORDOGNE – TOUR DU PERIGORD 2022 - © Jean-Louis GAUTHIER
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]