30 septembre 2016

Alain BUFFIERE : le coureur d’un terroir (10° partie)

1978 : UN NOUVEAU DÉPART

- Cette saison 1978 se présente sous de meilleurs auspices avec des études qui touchent à leur fin. Un grand tournant aussi puisque le coureur de Payzac va convoler en juste noce au mois de septembre. Grande saison aussi avec une opposition redoutable. Pour Alain Buffière le temps est venu de voir où il en est physiquement et sportivement face à toutes les valeurs montantes du cyclisme régional.

1978

De gauche à droite Henry Bouny, Bernard Goupil, Mme Markarian marraine de l'épreuve
Alain Buffière lauréat du Prix du café de Brive et sa demoiselle d'honneur

- Le 26 février Buffière donne le ton en remportant le prix du café de Brive, puis le prix d’ouverture de l’UCB à Cornil. Certes cette épreuve de février n’est qu’une mise en jambes, mais elle est le présage d’une grande saison. Une saison où Buffière devient enseignant au lycée agricole de Bazas, ce qui lui ouvre en grand son registre de disponibilités. Tout en étant Aquitain, notre solide coureur reste dans son Limousin auprès des couleurs du président Henry Bouny.

1978

Alain Buffière vainqueur à Cornil

- On a parlé de l’opposition de 1978. Pour s’en rendre compte, il suffit de parcourir la liste des partants, comme par exemple celle du Coux et Bigaroque du 1° avril 1978 organisé par le Cyclo-Club Belvèsois avec les commentaires de Jean Tamain. Ce jour là Buffière portait le dossard numéro 13 et finissait deuxième derrière un certain Michel Fedrigo (UC Bazas). En téléchargeant le PDF ci-dessous, on constate d’abord qu’il y a 113 partants inscrits et des noms de coureurs qui résonnent encore dans les esprits des initiés de cette période faste pour notre cyclisme.
Prix_du_Coux_et_Bigaroque (à télécharger)

Classement du Coux : 1° Michel Fedrigo (Bazas), 2. Alain Buffière (UC  Brive), 3. Philippe Candau (UC Montpon), 4. Bousquié (Villefranche), 5. Daniel Barjolin (Bazas), 6. Bolognini (Marmande), 7. Chabbal (Saint-Cyprien), 8. Guiraudie (Saint-Cyprien), 9. Francs Duteil (CRCL), 10. Bernard Labourdette (SA Bidos).

- Le 9 avril Bordeaux-Saintes se joue au cours des 500 derniers mètres dans un sprint de 99 coureurs où figurait notre briviste qui termine en 13° position alors que sur le podium on retrouve dans l’ordre Fédrigo (encore lui), Corre et Szkolnik.

1978

Prix Press Eco avec de gauche à droite Marc Durant (2°), Buffière (3°) et Fernand Farges (UC Aurillac) lauréat

- Le 16 avril, on se retrouve en Corrèze avec le Prix Press-Eco 2000 mis sur pied par le Vélo-Club Tulliste. Fernand Farges (UC Aurillac) reste le grand maître de la course et l’emporte devant Durand (futur pro) et Buffière qui termine à 43 secondes. Mais dans ce classement on y retrouve un certain Claveyrolat (AS Grenoble) qui passera pro en 1983 pour finir avec le maillot à pois du Tour de France 90.

Tour_du_Cantal_1978 (1° étape à télécharger)

- Le 28 et 29 juin, le Tour du Cantal constitue l’épreuve phare pour les grimpeurs du cru. Pour mémoire on y retrouve au départ une équipe Dordogne avec Robert Bibié, Bernard Conan, Raphaël Truffy, Patrick Lachaize et Bernard Estève. L’équipe de Brive aligne François Avice, Alain Buffière, Marc Durant, Bernard Goupil, Gérard Moyen et Daniel Savary. En téléchargeant les résultats de la 1° étape, on constate qu’il y a du beau monde. Victoire de Joël Bernard lors de la première étape et d’Erick Dell’Armelina lors de la deuxième étape (tous deux CR4C Roanne). On le voit, ce Tour a été la chasse gardée des coureurs du CR4C Roanne qui triomphent dans les deux étapes. Ce Tour a été aussi l’occasion de préparer les Championnats régionaux. En terminant 6° et premier coureur du Limousin, Buffière nourrit de grosses ambitions, d’autant plus que le titre sera disputé à Faux la Montagne, un circuit qu’il affectionne puisque sur cette arrivée il a battu Ceulemans et Ledain pour une deuxième place en 74. Avec du recul, on remarque que ce Tour a rassemblé de belles cylindrées comme Dessertène champion de France cette année là, Duteil (7°), Marc Durant (pro en 79), Michel Dupuytren (16°), Jean Pinault (32°), Frédéric Brun (pro en 79).

1978

Dans la roue de Fernand Farges lors de l'ascencion de la côte de Saint-Flour au Tour du Cantal

1978

Jean Pinault grand vainqueur des Monts et Barrages

- Quelques jours après ce Tour du Cantal, le 2° Circuit des Monts et Barrages consacrera Buffière comme meilleur grimpeur. En terminant troisième derrière Jean Pinault (Châteauroux) et Morange (VC Aixe), l’homme de Payzac a bien négocié cette épreuve à une semaine du championnat du Limousin.

- Le 25 juin, le championnat du Limousin des sociétés revient au club de l’AC Limoges Bussière-Poitevine avec une équipe comprenant Nicolas, Courteix, Dupuytren et Brun. Juste derrière, l’UC Brive avec Buffière, Durant et Savary se classe en deuxième position et devant l’UVL et le CRCL.

1978

Nicolas, Courteix, Dupuytren et Brun, équipe de l'ACLBP championne du Limousin des sociétés

- Le 2 juillet, hélas, un incident mécanique viendra contrarier les fous projets de Buffière, lors du Championnat du Limousin sur route. Echappé avec un groupe qui ira au bout, le Briviste sera victime d’un incident mécanique et contraint à l’abandon.

- A l’approche de son mariage programmé en septembre, Alain Buffière marquera le pas sur la scène cycliste. Mais sa nouvelle conquête sera une charmante fille d’Aquitaine, en l’occurrence une jeune fille du département des Landes. 1978 constituera une bonne saison, avec des sélections dans de belles épreuves par étapes comme le Tour de Vendée, celui du Cantal et enfin les Trois jours de Caen.

1° catégorie - U C Brive - 41 courses - 4 victoires - 27 classements
- Vainqueur de la course de Classement de Corrèze à Brive
- Vainqueur de la course de Classement de Corrèze à Cornil
- Vainqueur à Varetz
- Vainqueur à Juillac devant Nicolas

Cinq places de 2°
- Lavaveix les Mines derrière Ledain
- Le Coux derrière Fédrigo
- Brive derrière Guiraudie
- 2°de la 1° étape de Monts et Barrages à Peyrat le Château et 1° du prix de Meilleur Grimpeu
- 2° du championnat du Limousin des Sociétés à Bussière Poitevine

Trois places de troisième
- 3° de la 1° étape du Tour du Cantal derrière Bernard et Dallarmellina (6° au classement Général)
- du Prix Press-éco 2000 à Tulle derrière Farges et Durant
- de Monts et Barrages à Peyrat le Château derrière Pinault et Morange

2 places de 4° au prix Guy Geoffre à la Souterraine et à Caudrot
- 6° à Anglet, 7° à Rouffignac, 8° à Biron, 8° à Vigeois
- Tour de Vendée (avec Frédéric Brun, Marc Durant, Alain Buffière, Francis Duteil, Daniel Savary, Bernard Goupil.)
- Trois jours de Caen 29° (avec François Avice, Alain Buffière, Marc Durant, Bernard Goupil, Gérard Moyen et Daniel Savary)
- 11° de Bordeaux-Orthez, 13° de Bordeaux Saintes

Autres places
- 8° Biron, 40° Tour de Vendée, 11° Brive, 20° Château Chervix, 7° Rouffignac, 19° Brive, 29° Trois jours de Caen, 20° Candrelles, 9° Masseret, 8° Vigeois.

- Relire sa saison 1967/1968
- Revoir sa
saison 1969

- Sa
saison 1970

- Sa
saison 1971

- Sa
saison 1972

- Sa
saison 1973

- Sa
saison 1974

- Sa
saison 1975

- Sa saison 76-77

VELO DORDOGNE - ALAIN BUFFIERE 1978 © BERNARD PECCABIN (à suivre)
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 septembre 2016

Alain BUFFIERE : le coureur d’un terroir (9° partie)

1976-77 : UN COUP D’ARRÊT POUR UN NOUVEAU DÉPART

CL 1976

Championnat du Limousin route 1976 (Duteil, Dupuytren, Laroudie sur le podium)

- Cette saison 1976 constituera un tournant dans la carrière d’Alain Buffière. Victime d’une grave chute au cours de l’intersaison, il reste immobilisé avec soixante jours de plâtre pour soigner une fracture du péroné et arrachement des ligaments de sa cheville. Une situation difficile à vivre chez un coureur actif qui poursuit ses études et qui entend bien revenir sur la scène cycliste. De ce fait 1976 sera une saison de transition. Buffière cherchera à se soigner et dès qu’il sera redevenu valide, à lui les entraînements et la compétition. Ce retour tant espéré se fera en mai. Pour lui, il n’est plus question de se mesurer avec les cracks voire d’espérer des sélections avec un tel retard sur son timing. Notre Périgourdin totalisera quand même seize courses avec les résultats ci-dessous :
Palmarès 1976 : 15° Saint-Léon sur l’Isle, 7° Brive, 22° Trophée Peugeot à Marmande, 3° Critérium des sociétés à Bussière-Poitevine, 12° Brive, 15° Blanquefort, 4° Rochechouart, 8° Championnat du Limousin route à Saint-Mathieu, 7° Archiac, 10° Brocas, 11° Sainte-Foy la Grande, 5° Payzac.

Trophée_Peugeot_1976_à Marmande__Les_partants (téléchargez la liste)

Les_partants_du_Championnat_du_Limousin_1976 (téléchargez la liste)

SAISON 1977

CL 77

Buffière et Richefort en difficulté lors du régional 1977

- 1977 marque l’entrée d’Alain Buffière dans la vie professionnelle Et même s’il pratique le cyclisme en dilettante, Alain Buffière totalisera 38 courses au cours de cette saison, avec une fidélité à l’égard de son club Briviste. Pas de victoire, mais toute une pléiade de places d’honneur qui démontrent que ce coureur solide possède encore de beaux restes, malgré son accident et son métier qu’il mène de front avec le vélo.

CL 77 podium

Nicolas, Duteil et Durant tiercé gagnant du championnat 1977 à Cornil

Palmarès 1977 : 8° Lavaveix les Mines, 12° Saint-Géours, 4° Lamothe-Montravel, 13° Tour des Landes Girondines, 17° Tarbes-Sauveterre, 6° Trophée Peugeot à Albi, 9° Ribérac, 3° Championnat du Limousin des sociétés, 33° Prologue de la Route de France,, 88° première étape de la Route de France, 5° Beauregard, 18° Dax-Mont de Marsan, 10° Championnat du Limousin à Cornil, 14° Payzac, 16° Masseret, 8° Juillac, 7° Perpezac le Noir, 11° Faux la Montagne.

Trophée_Peugeot_1977_à__Albi___Les_Partants (à télécharger)

- Relire sa saison 1967/1968
- Revoir sa
saison 1969
- Sa
saison 1970
- Sa
saison 1971
- Sa
saison 1972
- Sa
saison 1973
- Sa
saison 1974
- Sa
saison 1975

buffière

VELO DORDOGNE - ALAIN BUFFIERE 1976-77 © BERNARD PECCABIN (à suivre)
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 août 2016

Alain BUFFIERE : le coureur d’un terroir (8° partie)

1975 : LE TEMPS DES REGRÊTS

saison 75

- Relire sa saison 1967/1968
- Revoir sa
saison 1969

- Sa
saison 1970

- Sa
saison 1971

- Sa
saison 1972

- Sa
saison 1973

- Sa
saison 1974

75

Premier Briviste aux Boucles du Bas Limousin

- Une saison correcte à en juger son palmarès, mais aussi une saison qui constituera celle du temps des regrets, avec un titre régional perdu lors de l’emballage final à Saint-Léger du Guérétois. Dans un sprint à cinq, le coureur Briviste devra se contenter de la dernière place après une chute spectaculaire lors de l’arrivée.

75

Victoire de Buffière à Tulle devant de Carvalho

- Autre fait marquant, le Bordeaux-Saintes, où il termine 5° à douze secondes du vainqueur Pierre Bazzo, après une chasse menée pour reprendre le vainqueur mais aussi ses deux compagnons d’échappée que sont de Carvalho et le Breton Wells.
- Il y aura encore de belles performances d’Alain Buffière face à une concurrence implacable. Finir enocre 5° au Coux derrière des talents comme Laforest, Villemiane, Simonot et Bordier reste un encouragement. On le voit, on le sait, Buffière progresse encore et toujours, d’autant plus qu’il termine deuxième du Trophée du Limousin, une référence…

75

Départ du Prix Claude Brunet remporté par Villemiane (Buffière 5°)

1975 - UC Brive - Contrat Cycles Peugeot  - 1° catégorie

- 4 victoires - 53 courses - 32 classements dans les 10 premiers
- vainqueur de la course de classement de Corrèze à Tulle devant De Carvalho, Avice, Le Solliec, Breuilh
- vainqueur du Prix Guy Geoffre à la Souterraine devant Bordier, Auvroin, Duteil, Sautier
- vainqueur du prix de Saint Genest sur Roselle devant Thimonier, Ducau, Rebeyrat, Mespoulède
- vainqueur du prix du Theil devant Courteix, Breuilh, Dupuytren, Bernaben
- 2° du Challenge du Limousin des amateurs derrière Duteil
- 2° à Saint Mesmin derrière Duteil
- 2° à Badefols d’Ans derrière de Carvalho - 2° à Le Chambon
- 3° à Lanouaille
- 3° à Brive du  Prix Messeygueix derrière Duteil et Bouleisteix
- 3° du prix Battin à Brive derrière Farges et Duteil
- 3° à Chamberet

75

La chute de Buffière au Championnat du Limousin qui le privera du podium

75

Protocole du Championnat du Limousin (de gauche à droite Duteil Ceulemans et de Carvalho)

6 places de 4° : Glandon derrière Duteil, Farges, Samy
- Et 4° à Boulazac, 4° à Neuvic Entier, 4° à Coussac, 4° à Donzenac
7 Places de 5°
- 5° de Bordeaux Saintes, derrière Bazzo, de Carvalho, Wells, Brethenoux
- 5° du Championnat du Limousin des Amateurs… Perdu après une chute à 10 m de la ligne provoquée par Ceulemans dans le sprint avec Duteil, de Carvalho et Breuilh , alors que j’avais course gagnée !
Mais aussi 5° au Coux derrière Laforest, Villemiane,  Simoneau,  Bordier ,5° au Prix Claude Brunet à Brive derrière Villemiane ,Bordier, Farges, Duteil, 5° à Masseret, 5° à Thenon
Autres places : 8° Brive, 25° Bordeaux-Castillon, 6° Payzac, 16° Trémolat, 20° La Chatre, 5° Championnat ASSU, 9° Bessines, 7° Seilhac, 7° Felletin, 6° Objat, 8° Juillac, 6° Tourtoirac, 7° Allasac, 10° Guéret.

7

Trophée Peugeot du 11 mai 1975 avec de sérieux prétendants à la victoire
Alain Buffière abandonera suite à une chute

- Voir sur ce lien sa place dans le classement 1975 du Comité du Limousin

VELO DORDOGNE - ALAIN BUFFIERE 1975 © BERNARD PECCABIN (à suivre)
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2016

Alain BUFFIERE : le coureur d’un terroir (7° partie)

1974 : CHAMPION DE FRANCE UNIVERSITAIRE

Prix du café de Brive 1974

Alain Buffière vainqueur du Prix du café de Brive entouré de M et Mlle Markarian et de Henry Bouny

1974

- Alors qu’il n’a que 22 ans, le jeune Buffière poursuit sa belle chevauchée sur les routes du Limousin surtout et même sur celles d’ailleurs. Seul contre temps, ses études supérieures qui parfois l’obligent à mettre un trait sur des sélections régionales en vue de courses de haut niveau.
- En lisant son palmarès, on compte six victoires chez les premières catégories. Sélectionné dans l’équipe Peugeot pour le Tour du Limousin, il ne peut y participer en raison de ses études. L'affaire se reproduit lors du Ruban Granitier Breton pour lequel il doit encore renoncer, son absence étant jugée trop longue par son proviseur pour suivre son cursus d’études d’ingénieur.
- 1974 c’est aussi la montée en puissance d’Alain Buffière. Dans le 100 km contre la montre par équipe lors du Championnat de France faire une moyenne de 42,92 km/h dans les 50 premiers kilomètres et terminer les 50 derniers à 43,52 km/h atteste bien que Buffière appartient bien à une lignée de champions.
- D’autre part, il est intéressant de consulter sur ce lien le classement national FFC de 1974. On y rencontre de nombreux coureurs qui ont bataillé avec Alain Buffière et qui ont terminé leur carrière chez les professionnels, ce qui prouve que cette période constituait bien une période doré pour notre cyclisme.

Limoges Saint-Léonard 74 (le sprint)

Le sprint de Limoges St.Léonard avec de gauche à droite Buffière,
Priouret, Samy, Thimonier et Dubreuil
Alain Buffière est classé 6° alors que la photo ci-dessus le situe en 4° position

Limoges-Saint-Léonard 1974

30 mars 1974, Daniel Samy bat le record de l’épreuve Limoges-Saint-Léonard.
Il bat de 33 secondes le record détenu par Bordier (nouvelle moyenne 44,97 km/h)

Tour de la Vienne 1974 

Sélection du Limousin au Tour de la Vienne avec de gauche à droite Aumenier,
de Carvalho, Buffière, Ceulemans et Calmette

1974 UC Brive contrat cycles Peugeot - 6 Victoires en 1° catégorie - 69 courses - 34 classements dans les 5 premiers, 57 classements dans les 10 premiers.
- Vainqueur du prix d’ouverture à Brive, Course de Classement de la Corrèze
- Vainqueur à Venarsal, Course de Classement de la Corrèze
- Vainqueur à Vicq sur Breuilh devant Breuil et Laroudie
- Vainqueur à Brive
- Vainqueur à Objat devant Denis et Lucien Sautier
- Vainqueur à Saint Yrieix la Perche devant Breuil et de Carvalho

Saint-Yrieix 26

Buffière en tête le 26 août à Saint-Yrieix la Perche

8 places de 2°
- 2° du Championnat d’Aquitaine ASSU à la Brède derrière Jean-Jacques Rebière.
- 2° du Championnat de France ASSU à Aurillac derrière Friou et Champion de France Universitaire.
- 2° à Sainte Ferme, 2° à la course par élimination du Toulon à Périgueux derrière Saladié, 2° à Masseret, 2° à Chamberet derrière Mazet et devant Farges, 2°à Faux la Montagne, 2° de la première étape du prix du pays de Brive
5 places de 3° : à Payzac derrière Dubreuil et Bordier, à Talence, au Prix Claude Brunet à Brive derrière Godet et Breuil, à Châteauneuf la Forêt, à Pellegrue, 3° du Challenge du Limousin des Amateurs.
9 places de 4° dont le Championnat du Limousin des Amateurs à Brive derrière de Carvalho Breuil et  Duteil et 4° St Martial de Nabirat, Ussel, Juillac, St Laurent sur Gorre derrière Daunat Hélion et Bordier, 4° à Uzerche, 4° de la 2° étape du Tour de la Vienne, 4° du classement général du prix du pays de Brive
8 places de 5° dont le Championnat de France des Comités 100 Km contre la montre à Périers avec la sélection du Limousin articulée autour de Duteil, Ceulemans et Ballot puis 5° à Glandon, à Felletin, Eymoutiers, Loubressac, Meuzac, Journiac, au Championnat du Limousin des sociétés à Aubusson.
6° de Limoges-Saint Léonard et retour gagné au sprint par Daniel Samy à 45Km/h de moyenne
- 25° de Bordeaux Saintes.

Objat 19

Buffière vainqueur à Objat devant Claude Denis du Cyclo-Club Périgourdin

Autres places : 3° cyclo-cross à Isle, 5° cyclo-cross à Feytiat, 11° cyclo-cross de Sauviat.
Route : 18° Blanquefort, 8° Troche, 6° La Souterraine, 8° Saint-Léon sur l’Isle, 8° Boucles du Bas Limousin, 12° Prix de la préfecture de Tulle, 7° Périgueux (vitesse), 13° Périgueux (individuelle), 8° Saint-Médard en Jalles, 9° Allanches (15), 6° Vigeois, 8° Saint-Bonnet de Salers, 13° Augignac, 35° Tour de la Vienne en quatre étapes, 9° Circuit du Montbronnais, 11° La Tour Blanche.

l'Américaine du 14 juillet

Les vainqueurs de l’américaine avec Buffière et Massias. A droite Bernard et Michel Goupil

CF à Périers

L’équipe du Limousin aux Championnats de France des Comités à Périers (50)
De gauche à droite Jacques Ballot, Francis Duteil, Daniel Ceulemans et Alain Buffière
En retrait à gauche le CTR Claude Louis puis à droite le président Perrier et Henry Bouny

articles_de_presse_de_la_saison_1974 (à télécharger)

- Relire sa saison 1967/1968
- Revoir sa
saison 1969

- Sa
saison 1970

- Sa
saison 1971

- Sa
saison 1972

- Sa saison 1973

VELO DORDOGNE - ALAIN BUFFIERE 1974 © BERNARD PECCABIN (à suivre)
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 11:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 juin 2016

Alain BUFFIERE : le coureur d’un terroir (6° partie)

 

1973 : SELECTIONNE POUR LE CHAMPIONNAT DE FRANCE

- Relire sa saison 1967/1968
- Revoir sa
saison 1969

- Sa
saison 1970

- Sa
saison 1971

- Sa
saison 1972

1973

- En 1973 Alain Buffière continue son ascension à tous les niveaux. C’est d’abord sa réussite au concours d’entrée à l’ENITA (Ecole Nationale d’Ingénieur des Travaux Agricoles) de Bordeaux pour suivre une formation d’ingénieur agronome. Puis c’est aussi sa carrière cycliste qui prend le dessus. Elle n’a débuté qu’au mois de mai du fait de ses études supérieures. Malgré ce retard et pour la première fois, il gagne sa sélection pour le Championnat de France des amateurs, après avoir terminé troisième du Championnat du Limousin.
- 1973 c’est aussi une saison difficile dans un Comité du Limousin où le CRCL est partout présent et écrase de tout son poids et de toute sa force les compétitions. Dur dans ces conditions de se faire une place au soleil d’autant plus qu’ailleurs, il existe aussi une forte opposition avec les Samy, Bordier, Valade, Barraud, Cardinal, Viroulaud, Ceulemans, Savary, de Carvalho, Barnet, Marallaud, Denis, Durand, Pinault, Villemiane et Barjolin pour ne citer que les principaux.
- Dans un tel contexte, l’UC Brive cherche à faire bonne figure. Et s’il y a des coups à faire, les quatre costauds que sont Goupil, Buffière et les deux Avice ne se privent pas pour être là quand il faut.
- Mais de toute cette saison, l’homme de Peyzac retiendra surtout son Championnat du Limousin couru à Razès où avec de Carvalho il fut de toutes les attaques. Seul à deux tours du final, Buffière fut rejoint mais sut avec courage résister à Duteil et à Courteix pour prendre à 21 ans cette belle troisième place qui du coup le qualifiait pour le Championnat de France des amateurs à Dax. Un Championnat de France à oublier avec ce sale coup porté par Florio à son équipier Duteil, résigné à faire deuxième alors qu’il sprintait pour le titre. Ils étaient quatre du Limousin à faire équipe ce jour là (Duteil, Dubreuil, Courteix, Buffière). Duteil avait été balancé dans les barrières, Dubreuil et Courteix victimes du soleil quittèrent la course. Par contre, Buffière fut toujours dans le coup. Il faisait parti intégrante du peloton. D’abord celui des 40, puis celui des 30 et enfin celui des 25 rescapés qui restèrent pour franchir la banderole. Lancé à la poursuite des hommes de tête, Buffière s’est cramponné, faisant même partie des 3 ou 4 dont Perret essayèrent de mener une chasse sérieuse, sans succès c’est vrai, mais très courageuse pourtant vu les circonstances et l’écrasante chaleur. (lire le reportage en bas de page)

Razès 73

Passage des coureurs à Razès avec Courteix en tête, Laroudie qui se ravitaille,
puis Duteil et Buffière en partie caché.

Razès 1973

Courteix, Duteil et Buffière le tiercé du Championnat du Limousin à Razès

1973 - UC Brive Contrat Cycles Peugeot - 2 Victoires en  1° catégorie - 55 courses 43 classements
Débute la saison fin Mai après avoir réussi le concours d’entrée à l’ENITA de Bordeaux Gradignan et encore 3 années d’études !
- vainqueur à Saint Moreil (23) devant Couloumy, De Carvalho, Mespoulède
- vainqueur à Sansac Veinazes (15) devant Farges Fernand, Denis Claude, Vielrecobre
- 2° à Chamberet derrière Pinault, 2° à Seilhac
- 2° à Saint Yrieix le Déjalat derrière Denis Caude
- 2° à Objat derrière Jingeaud de Villeurbanne
- 3° du Championnat du Limousin des amateurs à Razès derrière Duteil et Courteix sélectionné pour le Championnat de France à Dax ou je termine 22°
- 3° à Vigeois, à Aurillac, derrière Farges et Gonthier
- 4° des Boucles du Libournais derrière Cigana Godet et Smet
- 4° à Ayen derrière Valade Médaille et Courtois
- 4° à Cherveix Cubas derrière Marcarini, Daunat et Castaing
- 5° des Boucles Allassacoises derrière Barjolin, Duteil, Valade et Simoneau,
- 9° du Tour du Blayais

Autres places : 19° Seilhac, 14° Condat sur Vienne, 21° Limoges Feytiat, 11° Mouthiers, 9° Glandon, 4° Folles, 13° Circuit des étangs à Nanthiat, 14°Ussel, 8° Ambazac, 8° Saint Priest la Plaine, 8° Oradour sur Vayres, 5° Juillac, 12° Perpezac le Noir, 7° Marval ? 7° Saint-Hilaire la Treille, 11° Aubazines, 8° Bénévent l’Abbaye, 5° Génis, 5° Saint Bonnet Briance, 6° Saint Germain les Belles,11° Decazzevile, 4° Circuit du Montbronnais, 11° Montguyon, 8° Lussac les Châteaux., 1° Gentlemen de Charron, 1° Gentlemen de Montamisé.
Souvenirs d'Alain Buffière : Sa victoire à Saint-Moreil le 9 septembre devant Couloumy (Treignac), de Carvalho (UC Corrèze), Mespoulède (CC Périgueux), Cluzeau, Hue, Raymondaud, Basile, Marcellaud, Sauvignat.
- Autre succès à Sansac Veinazes devant Farges (Saint-Pourçain), Denis (Périgueux), Vielrecobre (Maurs), Léna (Saint-Eloy les Mines), Guiraudie (Capdenac), Pradel (Rodez), Campredon (Ussel), Rouquette (Toulouse), Bousquié (Brive).
- Belle course aussi à Cherveix-Cubas où échappé avec Marcarini (Vannes), il termine 4° derrière le lauréat mais aussi Daunat, Castaing et devant Barjolin, Sautier, Bordier, Sauvignat, Duteil, Mespoulède, soit du beau monde...Cyclo-cross : 3° Cherveix-Cubas, 7° Sauveterre de Guyenne, 3° Talence, 10° Chaunay, 5° Saint Sulpice Laurière
- Ici Classement FFC 1973 des amateurs. (cliquez sur le lien)
- Ici lire le final de Duteil raconté par lui-même à Dax 1973 (cliquez sur le lien et allez en bas de page)

saison 1973

Ci-dessus quelques vainqueurs de cette saison 73 où Alain Buffière était présent. En haut Duteil vainqueur à Razès, Jean Pinault à Chamberet, Claude Denis à Saint-Yrieix le Déjalat, Jean-Marie Valade à Ayen, Daniel Barjolin à Allassac. En bas, Yves Cardinal premier à Saint-Germain les Belles, Gianni Marcarini à Cherveix-Cubas, Alain Cigana à Libourne et Daniel Ceulemans à Vigeois.

Championnat_de_France__à_DAX (reportage à télécharger)

VELO DORDOGNE - ALAIN BUFFIERE 1973 © BERNARD PECCABIN (à suivre)
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Participez
au développement de Vélo-Dordogne
sur ce lien

Posté par Bernard PECCABIN à 09:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 mai 2016

Alain BUFFIERE : le coureur d’un terroir (5° partie)

1972 : CHAMPION DE FRANCE SCOLAIRE

ET DEBUTS ENCOURAGEANTS EN PREMIERE

1972 présentation

- Relire sa saison 1967/1968
- Revoir sa
saison 1969

- Sa
saison 1970

- Sa
saison 1971

- 1972 c’est l’année de ses vingt ans et en même temps une année olympique aussi. Même si les Jeux ne constituent pas un objectif, une année olympique constitue souvent une année particulière et ceci pour tous les sportifs de toutes disciplines. Alain Buffière continue de grimper dans la hiérarchie cycliste. En Limousin, notre coureur a bien progressé puisque maintenant on le trouve en sixième position juste derrière Duteil, Dubreuil, Laroudie, Breuil et Simier. Dès le mois de mai il se retrouve premier scolaire lors du Championnat de France ASSU où il se classe 4°. Avec soixante dix courses au compteur et soixante trois classements assurés, le coureur de l’UC Brive prend sa place et creuse bien son trou pour s’affirmer de plus en plus haut.

1972 - 6 victoires, en 1° catégorie à l’U.C.Brive avec contrat cycles Peugeot,
- 70 courses - 63 classements

1972 Faugéras

Début de saison en fanfare avec une victoire au Prix Maurice Faugéras

- Vainqueur du prix du café de la Poste à Brive, Course de Classement de la Corrèze
- Vainqueur du prix Maurice Faugeras à Brive, Course de Classement de la Corrèze (notre photo ci-dessus)
- Vainqueur du prix Henri Bouny à Brive, Course de Classement de la Corrèze
- Vainqueur du prix de Folles (87) devant Saumur des Cycle Poitevin, Paput de Saint Pourçain et Montlaron
- Vainqueur du prix de Perpezac le Noir (19) devant Vidalie (UC. Berry), Daubisse, Caneiro, Castaing, Denis
- Vainqueur du Prix du comice à Mussidan (24) devant Najjari (Périgueux), Lavignac (Charenton), Sautier (Périgueux), Benquadi (Mussidan) et Besse (Nontron).
- Champion de France Scolaire à Neufchateau dans les Vosges(88), 4° du championnat de France ASSU
- 2° au championnat d’Aquitaine ASSU à la Brède (33) derrière Jean-Jacques Rebière.
- 2° du Grand Prix d’Oradour sur Vayres(87) derrière Raymond Breuil.
- 2° à St Yrieix la Perche(87) derrière André Laroudie.

1972 Saint-Yrieix

André Laroudie fleuri à Saint-Yrieix par Anne Pascal. A gauche Buffière (2°) avec le speaker Jacques Pascal

- 3° du Prix d’Ouverture Echo-Therm à Brive derrière Dubreuil et Duteil.
- 3° des Boucles du Bas Limousin derrière Roger Saladié et Courtois.
- 3° de la 2° étape du tour du Pays de Brive (9° au Général).

1972 Boucles Bas Limousin

Saladié vainqueur des Boucles du Bas Limousin. A droite Buffière (3°) aux côtés de M. Bouny président de l'UCB

Neuf autres places de 3° à Croze (23), Marcillac Lanville (16), Lagraulière (19), Vigeois (19), Roullet (16), Seilhac (19), StYrieix le Déjalat (19), Marval (87),Génis (24),
- 6 places de 4° : Prix Guy Geoffre à La Souterraine, Condat (19), Nontron (24), Ussel (19), Chamberet (19), Luxé (16).
- 5 places de 5  : Talence (33), Libourne (33), Bécheresse (16), St Germain les Belles (87), Brie sur Charente (16)
- 6 places de 6  : Péreuil (16), Prissac (16), 1° étape du Tour de la Vienne, 3° étape du tour de la Vienne CLM individuel, Classement Général du Tour de la Vienne, 6° des boucles Allassacoises.
- 18° du circuit du Cantal.

1972 Bessines

Le 28 mai à Bessines : 1. Peirillas (UV Limousine), 2. Buffière (Brive), 3. Montlaron (Saint-Pourçain),
4. Brunetta (Bussière-Poitevine), 5. Laroudie (CRCL), 6. Duteil (CRCL)

Autres places : 15° Cénac et Saint-Julien, 11° Trémolat, 10° Saint-Yrieix la Perche, 8° Bessines (épreuve par étapes),, 12° Lalinde, 9° Brive (épreuve par étapes), 11° Saint-Marial de Nabirat, 7° Flayat, 8° Etrial, 8° Lavaveix les Mines, 10° Saint-Cybardeaux, 7° Pionnat, 9° Juillac, 9° Journiac, 9° Brive.

Presse_1972  Boucles du Bas Limousin, Prix de Vigeois, Championnats de France ASSU (articles à télécharger)

Quelques classements à travers la presse :
Prix Eco-Therm : 1° Dubreuil (CRC Limoges), 2. Duteil (CRCL) (sur ce lien la saison 1972 de Duteil) 3. Buffière (Brive) tous même temps, 4. Castaing (Marmande) à 35", 5. Marbouty (Ste Foy), 6. Fouquet (Créon), 7. Hue (Périgueux), 8. Mespoulède (Périgeuux), 9. Matignon (Ste Foy), 10. Glaudon (Sarlat), etc…
Péreuil : 1. Laforest (Vic-Fezensac), 2. Barjolin (Tonneins), 3. Saladié (Vic Fezensac), 4. Fedrigo (Tonneins), 5. Samy (Saint-Eloy les Mines), 6. Buffière (Brive), 7. Blanchard (Saintes), 8. Villeneuve (Tonneins), 9. Dubois (La Couronne), 10. Le Bélicard (Saintes), etc…
Talence : 1. Christian Dolhats (ACBB), 2. Barbe (Bègles), 3. Rannou (Bayonne), 4. Daniel Dutertre (Talence), 5. Buffière (Brive), 6. Rebière (Bègles), 7. Fournier (Parentis), 8. Breulaud (Ste Livrade), etc…
La Souterraine : 1. Alain Meunier (VC Bourges), 2. Christian Bordier (Ste Foy), 3. J-CH Meunier (Bourges), 4. Buffière (Brive), 5. Loris (AC Boulogne-Billancourt), etc…
Trémolat : 1. Noguès (Lamballe), 2. Saladié (Vic), 3. Alain Bernard (Le Bouscat), 4. Godet (Nersac), 5. Laforest (Vic), 6. Villemiane (Bergerac), 7. Fedrigo (Tonneins), 8. Magni (Langon), 9. Barbe (Bègles), 10. Loris (ACBB), 11. Buffière (Brive), 12. Glaudon (Sarlat), etc…
Folles : 1. Alain Buffière (UC Brive), 2. Saumur (Cycle Poitevin), 3. Jacques Paquet (Saint-Pourçain), 4. Montlaron (Saint-Pourçain), 5. Ditlecadet (CRCL), 6. Duprat (CRCL), 7. Désouillère (Saint-Junien), 8. Raymondeau (CRCL), etc…
Vigeois : Serge Daubisse (CC Périgueux), 2. Claude Denis (CC Périgueux), 3. Alain Buffière (Brive), 4. Bousquier (Villefranche), 5. Rault (Saint-Eloy), 6. Viel (Rennes), 7. Caneiro (US Bouscat), 8. Castaing (Marmande), etc…
Perpezac le Noir : 1. Alain Buffière (Brive), 2. Vidalie (VC Berry), 3. Serge Daubisse (CC Périgueux), 4. Victor Caneiro (Bouscat), 5. Prelière (Anjou), 6. Castaing (Marmande), 7. Claude Denis (Périgueux), 8. Dumont (Vernon), 9. Avice (Brive), 10. Le Bellicard (Saintes), etc…

1972 Perpezac le Noir

Victoire d'Alain Buffière à Perpezac le Noir

Mussidan : 1. Alain Buffière (Brive), 2. Mustapha Najjari (Périgueux), 3. Alain Lavignac (Pédale Charenton), 4. Lucien Sautier (Périgueux), 5. Benquadi (RC Mussidan), 6. Besse (Nontron), 7. Casas (Bordeaux VC), 8. Bentaleb (Périgueux), 9. Coupel (Brive), 10. Jabert (Périgueux)

1972 Mussidan

Alain Buffière à Mussidan. En retrait Henri Martin du RC Mussidan et  Bernard Sautier

VELO DORDOGNE - ALAIN BUFFIERE 1972 © BERNARD PECCABIN (à suivre)
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 avril 2016

Alain BUFFIERE : le coureur d’un terroir (4° partie)

1971 : L’ANNÉE OÙ IL DEVIENT BRIVISTE

Saison 1971 

- Relire sa saison 1967/1968
- Revoir sa
saison 1969

- Sa
saison 1970

UC

De gauche à droite Alain Buffière, Henri Bouny président,
Mme Faugéras secrétaire et Maurice Prodel entraîneur de l'UC Brive

- 1971 est une saison qui marque un tournant dans sa carrière cycliste, puisque notre coureur de Payzac devient Briviste et porte de ce fait les couleurs de son Union Cycliste. Parallèlement à sa passion pour le vélo, Alain Buffière passe son Baccalauréat "D" au Lycée Darnet de Saint-Yrieix la Perche. Il mène de pair le sport et les études avec brio et réussite. Henri Bouny président de l’UCB accueille Alain avec Maurice Prodel l’entraîneur des blanc et noir qui en fait son nouveau chef de file de la société. Une saison 1971 qui réussira à Buffière, puisque pour sa deuxième saison parmi les grands, on le remarque à la 16° place de la hiérarchie du Comité du Limousin. 1971 constituait une saison difficile pour se faire une place, surtout lorsqu’on tombait sur des clients tels Dubreuil, Montlaron, Duteil, Breuil, Barraud, Peter, Savary, Vallet, Servières et Lebourg pour ne citer que les principaux…
- Après quatre saisons à Nontron, Buffière met le cap vers le Sud. Il aurait pu aller sans doute au CRC. Limoges ou à l’UV. Limousine  comme de nombreux Nontronnais l’ont fait. Mais lui a préféré rester au pays, car Brive est à moins de 40 km de Payzac. Et puis la Corrèze c’est un peu chez lui. De sa ferme de "la Reyterie", il aperçoit les coteaux de ce département. Cette Corrèze il l'a voit comme si c'était son futur chantier à conquérir. Avec ses routes escarpées, toutes sinueuses à souhait, souvent ombragées, au milieu des hêtres, des sapins, des bouleaux argentés et des mille senteurs de la campagne, nul doute que cette Corrèze est un terrain idéal pour faire du vélo. Mais en balade, à l’entraînement comme en course, les montées incessantes ne laissent guère de répit. Ceux qui sont venus dans cette région, en gardent un souvenir mémorable. Cols et raidards en tous genres n’arrêtent pas de s’enchaîner. Rare est la portion de plat. Il faut sans cesse pédaler, sur ce relief escarpé. Brive c’est un peu de répit, un peu de plaine autour et où se sont jugés des étapes du Tour de France (1964), des étapes du Tour du Limousin ou de celui de la Corrèze, mais aussi des Grands Prix où tous les coureurs de Bretenoux, Saint-Céré, Cahors, Figeac viennent ici pour se battre contre ceux du Nord Limousin et bien sur contre ceux de cette Corrèze qui a tant vibré lorsque Jean Ségurel le chantre des Monédières organisait à Chaumeil son fameux Bol d’Or. Une course qui fait partie du patrimoine culturel et dont les retombées économiques ne furent pas négligeables. Alain Buffière, fils d'agriculteur est prêt à labourer ce terrain. Et si la Bretagne est une terre de cyclistes, la Corrèze détient ses racines et constitue un lieu où il a marqué les esprits.

les Monédières

Les Monédières en terre Corrézienne avec de gauche à droite, Raymond Poulidor, Jacques Anquetil,
Dino Margelli, Jean Ségurel, Jean Stablinski, Fédérico Bahamontès et assis Rudy Altig.

- Dans cette ville de Prive, il y a eu aussi plusieurs classiques et la Dordogne se souvient de Périgueux-Brive-Périgueux organisé dans les années 50, tout comme du Bordeaux-Brive avec notre Dordogne traversée d’Ouest en Est. (voir sur ce lien l’édition 1955 de Bordeaux-Brive) en bas de page. La Dordogne a toujours pris part à l’histoire du cyclisme briviste, même en 1964 lorsque le Tour s’est arrêté à Brive, au terme de l’étape Bordeaux-Brive qui s’était soldée par l’accident tragique de Port de Couze.
- Ici photo de Périgueux-Brive-Périgueux (Prix Lafond en 1951) haut de côte de Rouffignac.

ASSU 71

Buffière champion d'Académie. A droite Priouret (Aubusson) troisième

- "Vélo-Dordogne" ne connait pas trop l’histoire des clubs cyclistes de Brive. Peut-être que Vélo-Quercy en a un jour parlé sur son site ? Toujours est-il que deux clubs existaient à Brive lors de la Libération. On trouvait la Pédale Gaillarde et le Vélo-Club de Brive. Je suis même prêt à parier que ces deux clubs ont du un jour fusionner pour former l’Union Cycliste de Brive. On se souvient dans les années 45-50 des Louis Londéro, Marcel Brunie, Neuville, Dupuy, Pomarel, Pothin, Lajoinie qui étaient les leaders du pays. Bien sur après, il y a eu la relève, dont on peut revoir quelques noms* dans l’alinéa ci-dessous.
(*) Anciens coureurs Brivistes
Années 50 : Martrat, Bouillac, Gallo, Prince, Lajoinie, Empinet, Lacombe, Bouzou
1958 : Jean Prat, Weingarten, Chaussade, Pocaly, Deschamps, Mazeaud, Antoniol.
1962 : Cayre, Castel, Dousseau, Rebière, Masdupuy, Doval, Bellini, Larue, Surrel, Weingarten, Roche, Mallin, Bertin, Chaussade.
1966 : Pomarel, Borderie, Cluzant, Cayre, Castel, Galaud, Vieille, Masdupuy, Goupil, Horeinstein, Albert, Chevalier, Praderol.
1969/70 : Praderol, Morteyrol, Borderie, Bouillaguet, Chevalier, Avice, Praderol, Le Solliec, Goupil, Bellardie
- En cette saison 1971, Alain Buffière a donc signé au club de la sous-préfecture. Il a ainsi préféré rester proche de ses terres pour continuer de respirer les bruyères et les forêts de résineux de cette magnifique région, restant sourd aux sirènes Limousines. Pour cela, il sera épaulé par Cluzant, Goupil, Le Solliec et Avice. Au cours de cette période qui débute en 1971, il ne cessera de courir surtout en Limousin, où il s'y sent comme chez lui. Et puis Buffière c'est du costaud, un rouleur à la carrure athlétique qui affectionne ce terrain, en un mot, tout ce qui est difficile...

Retour sur sa saison 1971
1971 - 2 victoires en 1° catégorie à l’Union Cycliste Briviste avec un contrat cycles Mercier.
- 66 courses - 42 classements
- Vainqueur du prix Maurice Faugeras à Brive, Course de Classement de la Corrèze
- Champion du Limousin ASSU Juniors à Isle et 12° au Championnat de France ASSU à Confolens
- 2° au prix Toubart à Tulle derrière Duteil, à St Pardoux le Vieux, à Bécheresse(16),
- 2° de la finale Contre la montre du Challenge du Limousin à Condat
- 2° du Challenge du Limousin derrière Barraud du CRCL
- 4° à Gènis
- 5° à Chamberet(19), Sornac(19), Aubazine(19), Guéret(23) course contre la montre
- 6° du grand Prix du Limousin à Bessines derrière Bourreau (CA. Civray), Guitard (CSM. Puteaux), Faure (ASPTT Marseille), Fédrigo (US. Tonneins), Aigueparses (CSM. Puteaux).et devant Thomazeau (Pons), Lamoure (Ussel), Barjolin (Civray), Jacquier (Annonay), Chavy (Lyon), Courtois (Cycles Poitevin), Bottazi (Villeurbanne)
- 14° de Angoulême - La Rochelle, 16° du Championnat du Limousin des Amateurs à Ussel
- 28° au Classement Général Final du 4° Tour du Limousin avec l’équipe du Périgord composée de Claude Denis, Patrick Duteil, Lacaud, Tardy Pierre, Sorinet.
- 9° Limoges-St Yrieix CLM par équipe, 53° et Maillot de Meilleur Grimpeur de St Yrieix – Tulle  Echappé avec Savary Daniel mais rejoint à 15 kms de l’arrivée, 39°de Tulle - Ussel ,3° ex aequo de Ussel-Brive, 25° de Brive - Périgueux avec une crevaison du côté de Vergt, 34° de Périgueux - St Junien, 20° de St Junien-Oradour sur Glane, 28° d’Oradour sur Glane-Limoges CLM individuel.

Tour Lim 71

Du 27 avril au 2 mai le IV° Tour du Limousin couru sur 6 jours, en 8 étapes et sur 900 km.
L'équipe de Dordogne avec de gauche à droite Alain Buffière,
Patrick Duteil, Laggia, Pierre Tardy, Claude Denis, Lacaud
et René Vietto l'entraîneur qui serre la main à Olivier Philip préfet de région

Autres places (saison 1971) : 7° Payzac, 10° Barbezieux, 17° Mareuil, 15° Trémolat, 6° Brive (Prix Eco-Therm), 16° Rochechouart, 6° Tulle, 11° Saint-Jean Ligoure, 9° Reterre, 7° Viam, 11° Circuit des étangs à Compreignac, 7° Merlines, 24° Oradour sur Vayres, 10° Saint-Dizier Leyrenne, 10° Juillac, 12° Lussac les églises, 9° Bugeat, 10° Uzerche (nocturne), 12° Perpezac le Noir, 5° Sornac, 5° Aubazine, 9° Saint-Saturnin, 6° Beyssenac, 7° Marsac (23), 12° Bretenoux, 5° Guéret, 10° Saint-Laurent du Médoc, 10° Pellegrue, 10° Boucles du Périgord Noir.
(en violet épreuves comptant pour le Challenge du Limousin)

Challenge du Limousin 1971

Challenge du Limousin (finale) : Buffière (3°), Barraud vainqueur et François Avice (3°)

- Pour information, ci-dessous les partants du GP de Trémolat organisé par le CC Belvès, qui démontre la valeur des coureurs engagés qui font que les courses n'étaient pas toujours faciles... C'était Fedrigo que l'avait emporté...
Les engagés du GP de Trémolat (13 avril 1971) : Chavy, Chizat, Kunkel (tous Lyon), Manzano, Vasallo, Lançon, Russo (tous Nice), Darrigade (Dax), Van Schendel (Montastruc), Cluzel (Belvès), Trochut (La Rochelle), Hue, Sautier, Sorinet, Mespoulède, Démartin, Fauchier, Calmette, Frigo, Lacaud, Sauvignat (tous Périgueux), Villemiane, Rousseau (Tous Bergerac), Mazeau (Lalinde), Daguerre (Anglet), Joffre (Saint-Nazaire), Gélamur (Lourdes), Vidal, Guimberteau, Lawrence (tous Libourne), Vigier (Pelegrue), Cagana, Raymond, Bernard, Trosco, Wilhem, (tous le Bouscat), Bordier, Roulon, Valade, Marbouty (tous Ste Foy), Saint-Martin, Vaincot, Moréno (tous Bordeaux), Laborde, Grangé (tous Talence), Fedrigo (Tonneins), Gourd (Marmande), Rolleau, Bador Y, Bador G, (tous Tarbes), Gestraud (La Rochefoucauld), Villeneuve, Bourreau, Barjolin (Civray), Mazeau (Saint-Junien), Vallet (Ussel), Aussenac (Pays d’Olmes), Melchior, Samy, Perrotin, Rault (tous Saint-Eloy les Mines), Matuszczak, Maurice, Carême, (tous Tours), Gaudin (Herbretais), Dugué (Esca), Decima, Campedon (CRCL), Barrès (Monségur), Buffière (Brive), Peter (Saint-Junien), Lebreton (Nantes), Gauyhier (Parentis), Duteil (CRCL), Leduc (Tarbes), etc…

VELO DORDOGNE - ALAIN BUFFIERE 1971 © BERNARD PECCABIN (à suivre)
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Participez
au développement de Vélo-Dordogne
sur ce lien

Posté par Bernard PECCABIN à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mars 2016

Alain BUFFIERE : le coureur d’un terroir (3° partie)

1970 : Une saison laborieuse et rentrée dans la cour des grands

- Relire sa saison 1967/1968
- Revoir sa saison 1969

- Alain Buffière continue sa chevauchée et en cette saison 1970, il a 18 ans et roule en junior deuxième année. Son ascension régulière l’amène en deuxième catégorie dans laquelle il remporte deux victoires. Très vite, il accède ensuite en 1° catégorie. Il n’a que 18 ans et 3 mois, soit un avenir prometteur qui se dessine pour l’homme de Payzac qui commence à faire son trou dans la cour des grands… Des grands qui ont pour nom Duteil, Dubreuil, de Carvalho, Vérinaud, Bernaben, Thimonier, Laroudie, Louis, mais aussi des gens qui deviendront des animateurs comme Guy Champeaux et Jean-Louis Roche…
1970 - au total 9 victoires (Pédale du Nontronnais) Contrat avec les Cycles Mercier.

1970


78 courses - 50 classements dont 1 victoire en 3° catégorie à Condat sur Ganaveix (19)
- 2° de Bordeaux-Castillon et retour à Cenon derrière Claude Benamara

- En 2° catégorie à 18 ans le 27 mars
- 2 victoires en 2° catégorie à Condat sur Vézère et à Fromental (87)
- Montée en 1° catégorie à 18 ans et 3 mois
- Vainqueur de 4 classements spéciaux juniors dans les courses 1-2-3-4-juniors
- 2° du prix de Dompierre les Eglises derrière Thimonier, devant Perrotin …et 1° junior
- 2° à Seilhac, à Payzac, à Montclar d’Agenais
- 4° du Prix Home Electrique Bosch à Brive derrière Dubreuil, Duteil et Laroudie …et 1° junior
- 4° à Saint Bonnet Briance (87), Saint Romain
- 5° du prix de Saint Alpinien derrière Thimonier, Duteil, Perrotin, Laroudie… et 1° junior
- 6° des boucles du Bas Limousin derrière Duteil, Barthélémy, Dubreuil, Manzano, Servières…et 1° junior

Champ

A Limoges, lors du Championnat ASSU, Bernaben dans un ultime effort saute Lavergne

- 6° du Championnat d’Aquitaine Junior à Villenave (40) (cliquez sur ce lien)

- Vainqueur du Challenge du Limousin Junior
- Champion du Limousin juniors A.S.S.U à Limoges
- 21° du Championnat de France ASSU à Nantes

ASSU Limoges

A gauche Darnis (2°) et Boulesteix (1°) chez les cadets. Côté droit Alain Buffière 1° junior

Autres places : 15° Cenon, 12° Libos, 6° Javerlhac, 7° Lanouaille, 10° Mers sur Indre, 16° Brive*, 10° Limoges, 11° Payzac, 13° Corent, 5° Saint Alpinien*, 3° Couzes, 2° Payzac, 6° Boucles du Bas Limousin*, 7° Pensol, 9° Saint-Yrieix la Perche, 10° Championnat de France ASSU, 5° Saint-Mesmin, 18° Périgueux, 4° Brive*, 2° Monclar d’Agenais, 6° Villenave (Championnat d’Aquitaine juniors), 2° Dompierre les Eglises*,14° Bourganeuf, 15° Vergt, 5° Thenon, 6° Saint-Bonnet la Rivière, 8° Eymouthiers, 13° Séreillhac, 14° Circuit des Etangs*, 11° Veyrines de Domme, 13° Oradour sur Vayres*, 8° Maillac sur Benèze*, 5° Juillac, 16° Ayen, 6° Saint-Pardoux le Vieux, 11° Neuvic (19), 10° Bugeat*, 2° Seilhac, 9° Marval, 8° Saint-Yrieix le Déjalat*, 6° Eygurande, 11° Terrasson, 8° Génis, 4° Saint-Bonnet Briance*, 4° Saint-Romain, 7° Lanouaille, 40° Grand Prix de France à Saint-Jean de Monts, 9° Brive, 18° Lussac les Châteaux, 20° Oradour sur Glane.
(en italique, courses en toutes catégories)
(*) épreuves comptant pour le Challenge du Limousin

SA SAISON AU FIL DE LA PRESSE CYCLISTE
Condat sur Ganaveix : La course des rameaux à Condat sur Ganaveix s’est déroulée dans de bonnes conditions grâce à l’excellente organisation de l’Amicale Cycliste Uzerchoise, dont M. Champeaux, secrétaire de mairie à Uzerche est l’animateur compétent.
- Départ donné par M. le maire à 40 coureurs qui ont huit tours de huit kilomètres soit au total 64 kilomètres. D’entrée le Treignacois Bross attaque, mais part trop vite. Il passe en tête au premier tour mais derrière Buffière, Nicot, Charissoux et Beaubrun contre attaquent. Ce quatuor déchaîné rattrape Bross et le laisse sur place.
- Dès lors la course est jouée. Ces hommes accentuent leur avance au fil des tours. Buffière attaque et arrive seul sur la ligne d’arrivée avec 30 secondes d’avance sur le Tulliste Nicot.
- "Buffière va-t-il continuer à moissonner tous les lauriers ? Ce solide et robuste garçon de souche campagnarde est trop jeune cette année encore pour monter à la catégorie supérieure. Il continuera donc mais sans ostentation ni bravade à récolter les premières places dans les petites courses du coin. C’est un brave type disent ses camarades et en attendant tous les bouquets enrubannés des grandes compétitions, il a eu droit le dimanche des rameaux à celui de Mlles Gagnol et Christiane Chastang d’Uzerche, dans le bourg de Condat"
Classement : 1. Buffière (Nontron) les 64 km en 1h34’ sur cycle Mercier agent Chabaud à Abjat, 2. Nicot (Tulle) à 30s, 3. Charissoux (Tulle) à 1’00s, 4. Beaubrun (Guéret), 5. Glandon (Sarlat), 6. Roche (CRCL), 7. Morteyrol (Sarlat), 8. Zanetti (Uzerche), 9. Vérinaud (Bellac), 10. Mournat (Uzerche), 11. Bonnaud (Bourganeuf), etc…

Prix Homme électrique

Prix Homme Electrique : A gauche, Dubreuil (1° sénior) et Buffière1° junior avec Max Pocaly speaker

Chamionnat ASSU à Limoges : "Un homme surclassa tous ses adversaires en la personne d’Alain Buffière, licencié à Nontron et qui portait hier les couleurs du lycée Darnet de Saint-Yrieix. Buffière coupait la ligne avec plus de quatre minutes d’avance sur un duo Tulliste. "
Prix du Home Electrique : "une attaque sévère, sérieuse, déclenchée par trois hommes : Bordier, Buffière et Dubreuil qui allait durer sur plus de 100 km…"
Fromental : "au 60° km, Buffière rejoint Hocher de Saint-Junien et s’envolera seul vers la victoire, précédant Jude (UVL) de 2’30s. "

NOTA : le Challenge du Limousin a été remporté par Thimonier (Saint-Junien) chez les séniors et par Buffière (Nontron) en juniors devant Barry (Tulle) et Denis (Périgueux).

VELO DORDOGNE - ALAIN BUFFIERE 1970 © BERNARD PECCABIN (à suivre)
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/
Participez
au développement de Vélo-Dordogne
sur ce lien

Posté par Bernard PECCABIN à 14:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

12 février 2016

Alain BUFFIERE : le coureur d’un terroir (2° partie)

CHEZ LES BUFFIERE, ON PEUT DIRE "TEL PÈRE, TEL FILS"

sa saison 1969

- René Buffière, le papa d’Alain était un agriculteur modèle, tel qu’on les a connus après la libération. Son fils Alain, a travaillé aussi dans les champs au cours de sa jeunesse, mais il a choisi ensuite les études supérieures pour se diriger sur l’agronomie et obtenir son titre d’ingénieur. Si le papa avait couru dans sa jeunesse au club voisin de Saint-Robert, Alain lui aussi a voulu s’essayer et nous verrons au fil de ces publications qu’il a bien réussi. Et comme chacun sait que le papa était maire de Payzac, le fiston aussi s’est tourné sur cette vocation, en devenant maire de Sarliac sur l’Isle. Comme quoi il n’y a pas photo, quand on dit : "Tel père, tel fils" ! Mais au-delà de ces quelques mots, saluons les performances du coureur et notamment avec cette saison 69 où il enregistre 29 victoires au compteur sans compter ses places d’honneur bien souvent derrière ceux qui sont devenus depuis de grandes vedettes…

Dunlop régional 1969

Dunlop régional avec Buffière (2°), Tardy (1°) et Sajous (Cenon) 3°

1969 - TOUJOURS A LA PEDALE DU NONTRONNAIS

- Saison effectuée sur cycle Mercier, à la Pédale du Nontronnais. Coureur junior par l’âge, court en 4° catégorie puis passe chez les troisième catégorie dès le mois  de mai 1969.

1969 - 29 victoires en junior 4° et 3° catégorie (Pédale du Nontronnais) :
83 courses - 75 classements

Saint-Aulaye 1969

- Vainqueur à Lisle (Dunlop Départemental), Savignac les Eglises, Vanxains, Moutiers Malcard (23), Saint Aulaye (notre photo ci-contre), Busseau sur Creuse (23), Saint Solve (19), Beauregard de Terrasson, Ussel(19), Mareuil sur Charente (16), Saint Hilaire les Places(87), Saint Aulaire(19), Murat (23), Salon la Tour(19), Chabrignac (19), Champagne Fontaine, Treignac(19), Benaye(19), Saint Ybard (19), Uzerche (19), Saint Pardoux Corbier (19), Marcillac la Croisille (19) en ligne et contre la montre, Cendrieux, St Sulpice d’Excideuil, Bort les Orgues (19), Saint Médard d’Excideuil, Bourganeuf (23), Sussac (23).
-18 places de 2° dont le Dunlop Régional à Bordeaux, 2° à Lubersac derrière Bernard Bourreau, 2° à Polignac derrière Jacques Bossis.
-15° du Dunlop National à Bordeaux (Championnat de France des débutants)

Cublac 1969

Jean-Pierre Maccali (UC Villeneuve) surprend Buffière à Cublac

Autres places : 4° Prigonrieux, 2° Roumanières, 2° Saint-Aigne, 8° Payzac, 11° Javerlhac, 2° Sainte-Nathalène, 2° Escoire, 3° Saint-Germain Beaupré, 2° Payzac, 10° Brive, 2° Tourtoirac, 3° Saint-Jal, 2° Excideuil, 5° Egletons, 3° Eyburie, 2° Varennes, 2° Saint-Pierre de Frugie, 2° Château-l’Evêque, 3° Saint-Sulpice Laurière, 2° Auriac, 2° Lapleau-Maussac, 3° Nedde, 6° Voutezac, 7° Vigeois, 2° Tourtoirac (course d’août), 4° troche, 3° Payzac, 5° Perpezac le Noir, 4° Hautefage, 2° Cublac, 2° Lubersac, 3° Saint-Geniès, 4° Aubazine, 2° Saint-Cyr la Roche, 10° Saint-Martial de Viveyrols, 3° Boucles du Périgord Noir, 3° Vayrac, 20° Lussac les châteaux, 2° Polignac, 5° Saint-Front, 8° Saint-Martin l’Astier.

Liens à consulter
- Relire la saison 67 et 68 d’Alain Buffière sur ce lien
- Victoire d’Alain Buffière à Chabrignac

- Maccali gagne à Cublac

Roumanières 1969

A gauche, Alain Buffière 2° à Bergerac-Roumagnères aux cotés de Régis Royère (CC Lindois) vainqueur. 

Lubersac 1969

Buffière deuxième à Lubersac derrière un certain Bernard Bourreau (Civray)

Aubazine 1969

Bourreau vainqueur à Aubazine, Buffière sacré meilleur grimpeur

Uzerche 1969

Alain Buffière vainqueur à Uzerche répond au speaker Jean Tamain

Saint-Pardoux Corbier 1969

Buffière encore lauré à Saint-Pardoux Cormier aux côtés de Max Pocaly le speaker

VELO DORDOGNE - ALAIN BUFFIERE 1969 © BERNARD PECCABIN (à suivre)
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 janvier 2016

Alain BUFFIERE : le coureur d’un terroir (1° partie)

page de garde

- Né le 27 mars 1952 à Payzac (24) d’une famille d’agriculteurs, Alain Buffière a commencé à rouler dès l’âge de 10 ans et sans doute bien avant, en allant à l’école primaire de Payzac à vélo, puis au collège de Lanouaille distant de quinze kilomètres. Alain Buffière se souvient de la belle côte à escalader à l’aller et des deux autres au retour, ceci par tous les temps et avec un lourd cartable sur le dos. Mais en arrivant chez lui, la journée se poursuivait car il fallait aider les parents qui exploitaient la ferme de "la Reyterie", soit près de 30 hectares. Tout jeune, Alain Buffière est conforté à la réalité de la vie agricole, qui lui forgera son caractère, pour en faire un garçon dur au mal qui saura s’accrocher face aux difficultés de la discipline et à ses souffrances.

la Reyterie

Vue aérienne au dessus du hameau de la Reyterie, sur la commune de Payzac, terre natale d’Alain Buffière

- Son père René sera son conseiller, celui qui lui donnera goût à ce sport. Né en 1915 (comme Marius Duteil), orphelin de père, il travaillera dur à sa ferme, s’accordant quelques dimanches pour courir sous les couleurs du club corrézien de Saint-Robert, duquel il remportera quelques courses de village. Très proche de la petite reine, René Buffière restera longtemps vice-président de la Pédale du Nontronnais chère à Paul Chabaud. D’ailleurs il est sans doute le fondateur du prix de la Bascule qui se disputait à Payzac, son village, à compter des années 60…
- Pour Alain Buffière, le déclic du virus cycliste se produisit le 16 juin 1958, où âgé de six ans, il part avec parents et amis en voiture, pour assister à Belvès au Championnat de France des professionnels. C’est sous un déluge et des trombes d’eau que le gamin de Payzac observe la souffrance des coureurs après six heures de selle. Il rentrera très impressionné à "la Reyterie" par la victoire de Valentin Huot, cet agriculteur (comme son papa) de surplus Périgourdin, natif de Creyssensac et Pissot. Cette image, ce souvenir constituera le point de départ d’un rêve de gosse, qui se validera en 1967 par l’obtention d’une licence cadet à la Pédale du Nontronnais.

la Bascule à Payzac

Prix de la Bascule à Payzac gagné en 1966 par Daniel Gauthier (CRCL).
A droite René Buffière, organisateur de l'épreuve.

- Alain Buffière a 15 ans ! Il connaît ce milieu de par son père, par ailleurs maire de la commune et membre à la fois actif et influent du prix des fêtes de sa commune. Déjà le jeune Alain personnifie le gars de la terre. Celui de cette Dordogne profonde, né là où le Causse Périgourdin se termine et là où les premiers contre forts du Massif Central débutent pour donner du fil à retordre à tous ceux qui sont piqués par un rayon de vélo… Elevé au grand air, à plus de 300 mètres d’altitude, le petit Buffière sillonne pour s’entrainer les routes escarpées des environs : le Pervendoux, Savignac-Lédrier, Génis, etc… qui constituent tous des juges de paix connus. Pour le jeune Buffière, ils resteront des lieux qui seront déterminants pour se lancer dans ce sport qu’il veut à tout prix pratiquer.
- Très intelligent, cultivé, il saura gravir non seulement les échelons de la hiérarchie cycliste, mais en menant de pair de belles études dans le secteur de l’agronomie. Et puis Buffière est un garçon simple, athlétique, puissant, robuste, endurant et d’une régularité surprenante. Il affectionne le cyclisme, mais n’a pas la grosse tête, comme ceux qui sont enrôlés dans de grosses écuries, lorsqu’ils sont au firmament de leur carrière. L’enfant de Payzac restera sur ses terres, dans son pays, là où il a grandi, auprès des siens. Après Nontron, il ira à Brive, autrement dit dans le club le plus proche de son domicile. De 1967 à 1984, il évoluera dans son terroir, celui du Périgord-Limousin…
- Marié, père de famille, il devient ingénieur arboricole à la Chambre d’Agriculture de la Dordogne, puis maire de Sarliac sur l’Isle en 2008. Un parcours excellent, auréolé par quatre vingt-dix victoires cyclistes, dont nous allons vous présenter les principales au travers de plusieurs publications.

Nantiat 1968

Vainqueur du GP de Nantiat, Alain Buffière reçoit sa gerbe

 1967-1968 SES DEUX PREMIERES SAISONS A LA PEDALE DU NONTRONNAIS

1967 - 2 victoires en Cadet 1° Année (Pédale du Nontronnais) : 31 courses - 25 classements
- Vainqueur à Payzac et Le Palais sur Vienne (87)
- 2 places de 2° à Champs Romain et Saint Sulpice les feuilles (87)
- 4 places de 3° à Tersannes 87, Champniers, Rudeau-Ladosse, Fromental 87
Autres places : 6° Nontron, 7° Liorac, 10° Verneuil Moustier (87), 8° Payzac, 6° les Grands Chazeaux, 13° Mussidan, 9° Saint-Pardoux la Rivière, 6° Lunas, 6° Celles, 10° Chantérac, 6° Bassillac, 10° Javerlhac, 6° Championnat Dordogne, 6° Champagnac, 10° Rochechouart, 8° Saint-Martin de Fressengeas, 12° Vergt, 6° Boisseuilh, 11° Montaigut le Blanc (23), 12° Saint-Michel de double, 11° Firbeix, 8° Villamblard

1968 - 16 victoires en Cadet 2° année (Pédale du Nontronnais) :
56 courses - 48 classements
- Vainqueur à Treignac (19), Nantiat (87), Payzac (24), Brive (19), Tulle(19), St Pierre de Frugie(24), Egletons(19), Ussel (19), Marsac (23), Saint Laurent des Bâtons (24), Affieux (19), Aubazine (19), St Yrieix sous Charente (16), Abjat (course avec les 3° et 4° caté), St Crépin de Richemont, Champion d’académie du Limousin  à Limoges.
- 3 places de 2° à Poulouzat (87), à Payzac (24), à Barret (16)
- 7 places de 3° dont le Championnat d’Aquitaine à Ribérac derrière Duteil et Macali.
- 6° du Championnat de France à Torigny sur Vire dans la Manche.

CHAMP ACAD

Buffière devient Champion d’académie en battant Raymondaud au sprint

Brive 68

Lauréat à Brive devant les locaux Bouillaguet et Lacroix (saison 1968)

CD cadets Atur

Championnat de Dordogne à Atur avec Sallat lauréat entouré de ses équipiers Tardy et Besse
Le tiercé parfait de la Pédale de Nontron auquel Buffière fait 6.

Ribérac 1968 CA Duteil bat Maccali

Patrick Duteil bat Maccali au sprint au Championnat d’Aquitaine à Ribérac (saison 68)

CA Ribérac 1968

Ci-dessus les deux premiers entourés par les miss Wargnier et Dantung,
à gauche le speaker Cuménal

Autres places d'Alain Buffière (saison 1968) : 3° Saint-Front la Rivière, 8° Millet Montguyon, 5° Liorac, 4° Javerlhac, 5° Nontron, 8° Vanxains, 5° Mussidan, 7° Saint-Estèphe, 12° Les Grands Chazeaux, 6° Champagne-Fontaine, 4° Jabrailles les Bordes, 3° Guéret, 7° Ménesplet, 7° Eynesse, 4° Saint-Pardoux la Rivière, 3° Gombaville, 3° Lussac, 7° Javerlhac, 4° Champniers, 3° Gondeville, 9° Le Palais, 7° Busseau, 3° Saint-Sulpice les Feuilles, 10° Darnac, 7° La Jonchère, 5° La Meyze, 2° Barret, 5° Salles Lavauguyon.

VELO DORDOGNE - ALAIN BUFFIERE 1967/1968 © BERNARD PECCABIN (à suivre)
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/
Coureurs
, trailers, sportifs pour oublier vos courbatures et détendre vos muscles, cliquez
sur ce lien

Posté par Bernard PECCABIN à 17:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]