21 février 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1982-1984)

LES TITRES DE 1982 à 1984 POUR RAYMOND ET EYQUARD
LA CONFIRMATION POUR CASTAING
LE FRANCE A SALIES DE BÉARN (1983)

CC 82-84

1982 le 10 janvier 1982 à Arette (Organisation : SA. Bidos).
- Après le succès de Francis Castaing, Arette permettait de redistribuer les cartes. Mais cette fois les pros n’ont pas connu la même chance qu’à Samonac. Un nouveau vent de fraîcheur est arrivé avec le sacre de Jean-Paul Raymond qui vient après ceux de Pierre Bernet, ceux de nos pros que sont Villemiane et Castaing, sans oublier les outsiders tels Simon, Despert, Barbe et Dubois qui ont laissé passer leur tour. Chez les juniors, la victoire est revenue à Didier Lagouarde de l’UC Orthez. A remarquer la probante place de 5° d’un certain Dominique Eyquard.
Le classement : 1. Jean-Paul Raymond (CA. Créon), 2. Serge Dubois (AS Hossegor), 3. Francis Castaing (Peugeot/Marmande), 4. Pierre-Raymond Villemiane (Renault/Bergerac), 5. Dominique Eyquard (AVC Libourne), 6. Jean-Claude Ulbert (Guidon Sarladais), 7. Jean-Mary Despert (VC Aturin), 8. A. Lauroua (UC Orthez), 9. Bernard Conan (Pédale Faidherbe), 10. Jean-Pierre Barbe (Bègles).

1983 Salies de Béarn

Bernard Estève et Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) à Salies de Béarn

NB : Quatrième titre pour René Princeau en Limousin. Sylvain Abadie prend la relève d’Henri Bonnand et devient champion des Pyrénées après douze années d’un règne sans partage. En Poitou-Charentes, Yves Cardinal reste indétrônable et gagne un neuvième titre. Marc Madiot champion de France à Miramas. Bruno Lebras couronné chez les amateurs.
- Les Périgourdins fidèles sont toujours là avec Villemiane, Ulbert, Conan, Estève.

1983 le 23 janvier 1983 à Salies de Béarn (Organisation : VC Salies).
 - Cette période voit le jeune Eyquard en progrès et la venue d’un certain Bruno Blangeois chez les juniors premières années.

Image1

- Le VC Salisien joue un gros coup de poker en ce dimanche 23 janvier avec le Championnat d’Aquitaine qui revient dans son berceau mais en faisant courir deux semaines après, un Championnat de France. Après Lurbe Saint-Christau en 1962 et Labatut en 1966, voilà encore la région des gaves à l’honneur pour s’impliquer dans cette pratique cycliste hivernale.
- Il faisait particulièrement beau. Le terrain était tout juste gras mais pas boueux comme on aurait pu le croire deux jours avant. Le matin, ils n’étaient que six juniors à participer à l’épreuve. Dans la fraîcheur et la rosée, le troisième des frères Becaas, le jeune André, a fait étalage de dispositions qui n’ont pas fini d’étonner. Malgré un changement de vélo dû à un déjantage, il lâchait Guido Vérardo (Marmande) et Santis (Pessac), ses plus dangereux rivaux, le jeune Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) victime d’une crevaison terminera plus loin.
- Jean-Paul Raymond, le Mérignacais tenant du titre, partait favori chez les séniors et pros, mais chacun savait que le seul capable de l’inquiéter n’était autre que le professionnel Francis Castaing. Dès le coup de drapeau, Raymond s’enfuyait avec dans sa roue Bernard Becaas et tous deux gravissaient la butte raccourcie sur l’insistance du conseiller technique national Jean-Yves Plaisance, venu en éclaireur pour le championnat de France quinze jours après. Cette décision devait s’avérer défavorable par la suite pour Raymond.
- Ainsi bien vite, la lutte était circonscrite entre Castaing et Raymond, cependant que Eyquard (Facture), Barbe (Bègles), l’Oloronais Burte, l’Orthézien Lauroua s’expliquaient pour la troisième place.
- A la mi-course, celle-ci était pratiquement jouée et on se demandait si Castaing (ci-dessus en médaillon) allait tenir le rythme de Raymond. Ce fut le cas et il gagna au sprint. Derrière Barbe s’imposait face à ses rivaux pour la 3° place.
Le classement : 1. Francis Castaing (CC Marmande), 2. Jean-Paul Raymond (Mérignac), 3. Barbe (Bègles) à 50 secondes, 4. Lauroua (Orthez) à 53 secondes, 5. Eyquard (Facture) à 1’30s, 6. Burte (Oloron), 7. Jourdan (La Redoute), 8. Ulbert (Sarlat), 9. Duresse (Talence), 10. Dubois (Hossegor), 11. Pauquet (Villenave), 12. Bagueste (Oloron), 13 Bernard Becaas (Oloron), 14. Lionard (Talence), 15. Galissaire (Talence).
Juniors : 1. André Becaas (FC Oloron), 2. Santis (Pessac), 3. Guido Vérardo (Marmande), 4. Blangeois (Pédale Faidherbe Périgueux), 5. Richard (Pessac), 6. Turcius (Orthez).

Pyrénées

La bonne tenue du cyclo-cross du Comité des Pyrénées avec Henri Bonnand,
Sylain Abadie, Philippe Brossais et Gérard Cornand

Quelques pratiquants de cette époque : Roger Thévenet (CA Civray), Yves Cardinal (CA Civray), Jean-Paul Raymond (CA Créon), Bernard Conan (CC Tursac), Jean Biniecki (UC Nontron), Serge Dubois (AS Hossegor), Gilbert Berron (VC Leroy-Somer), Henri Bonnand (Saint-Juéry), Jean-Claude Ulbert (Guidon Sarladais), François Boyer (VC Tulle), Jean-Paul Benoit (Eauze), Gérard Cornand (Asptt Montauban), A. Mouret (Asptt Cahors), Jean-Marc Garcia (Saint-Juéry), Robert Duros (Stado Tarbais), Gilles Sanders (Saint-Cyprien-Blagnac), Bernard Aigret (Lussac les Châteaux), Loïc Octave (CA Civray), Gérard Nicolas (CC Navarrais), Jean Becaas (FC Oloron), René Princeau (Saint-Junien), Bernard Estève (Pédale Faidherbe), François Burte (FC Oloron), Jean-Claude Lecomte (CRCL), Alain Lauroua (Orthez), J. Rumeau (Lannemezan), Jean-Luc Castaing (VC Roubaix), Guy Rauzet (CC Tursac), Bernard Dubost (Asptt Périgueux), Jean-Claude Caminade (Guidon Sarladais), Bernard Duresse (Talence), Didier Maret (CC Gourdon), Marcel Vallade (Ruffec), Didier Baudet (Segonzac), Michel Jean (UCAPA), Dominique Lionard (Talence), Laurent Dumont (AVC Libourne), Pascal Mestadier (AVC Libourne), Pascal Gentillaud (Chasseneuil), Bruno de Santi (AS Facture-Biganos), Thierry Riéra (Grenade CC), Gérard Moyen (UC Corrèze), Francis Hottelet (Asptt Cahors), Roger Rames (CC Gourdon), René Pédejouan (CC Faux), Jean-Mary Despert (VC Aturin), Jean-Louis Gouraud (UC Nontron), Francis Brigand (Asptt Guéret), Philippe Giethlen (ACLBP), Georges Couralis (CC Navarrenx), Guy Biojout (UV Limousine), Claude Montalescot (Pédale Nontron), Christian Jammet (UV Limousine), Dominique Eyquard (AVC Libourne), Alain Taillacot (Talence), Sylvain Abadie (VC Libos), Philippe Mouret (Asptt Montauban), Jean-Claude Bagueste (FC Oloron).
NB : Cinquième titre pour René Princeau en Limousin. Sylvain Abadie confirme son titre devant Henri Bonnand et Rouquette. En Poitou-Charentes, Yves Cardinal reste indétrônable et gagne un dixième titre. Martial Gayant devient champion de France à Salies de Béarn devant Patrice Thévenard et Marc Madiot. Daniel Perret champion de France amateurs.
- Ulbert, Blangeois et Estève ont représenté le Périgord à Salies de Béarn.

1983 Bd Morlaas PDT décoré

Bernard Morlaas jeune président du VC Salisien décoré
par Germain Simon président de la FFC

CHAMPIONNAT DE FRANCE A SALIES DE BÉARN

MARTIAL GAYANT CHAMPION A 20 ANS CHEZ LES PROS

DANIEL PERRET CHEZ LES AMATEURS

1983 Perret couvert de boue 2

Passage de Daniel Perret dans l'enfer Béarnais

- Après Lurbe Saint-Christau en 1962 et Labatut en 1966, voici que Salies de Béarn organise un Championnat de France de cyclo-cross sur le territoire Aquitain.

- En ce premier week-end de février, la cité béarnaise, réputée par ses sources salées était véritablement une ville d’eau et par voie de conséquence le parcours de ces championnats se transforma en véritable bourbier. Dans ces conditions, les véritables spécialistes ont émergé du lot touffu des prétendants aux titres et Salies a couronné des champions dignes de porter le maillot tricolore. L’expérimenté Daniel Perret chez les amateurs et le jeune Martial Gayant (20 ans à peine) dans les rangs professionnels, tous deux ont eu le grand mérite d’endurer le froid, la pluie sans se désunir, et ils ont su s’adapter à un circuit s’apparentant par endroit à un véritable cloaque, certaines portions du tracé ruisselant d’une boue jaunâtre qui supprimait tous les appuis. Les juniors la veille, bénéficièrent de conditions atmosphériques plus clémentes ce qui élimina toutes surprises : Thierry Valette le Provençal s’imposant en favori logique de l’épreuve.

1983 Dutilleul, Valette, Thueux jun

Dutilleul, Valette et Thueux sur le podium des juniors

1983 Perret couvert de boue

Perret couvert de boue vainqueur chez les amateurs

Daniel PERRET l’homme des circonstances

Décidément, Daniel Perret affectionne les championnats de France difficiles où les sous-bois et les terres labourées ne ressemblent plus tout à fait à des tracés de cyclo-cross mais à des parcours pour combattants. Voilà quatre ans notre Lyonnais avait conquis son premier titre national à Versailles sur un sol verglacé qui avait transformé ce championnat de France en cyclo-patinage.

1983 Desclos Perret

Desclos et Perret sur le podium

 A Salies, Daniel Perret a renouvelé son exploit et son titre dans des conditions climatiques aussi éprouvantes, dans un vent glacial, sous des averses de grêle, sur un tracé où l’exercice des coursiers tenait à la fois de l’acrobatie et du combat. Il fallait se battre certes contre l’adversaire, mais aussi contre l’adversité des éléments déchainés, dans des conditions impitoyables pour tout organisme non rompu à ce genre de course. Daniel Perret fut bien l’homme des circonstances. L’expérience aussi a pesé aussi lourd que la boue dans ce championnat amateurs, car tous ceux qui jetèrent leurs forces dans la bataille dès les premiers tours, s’usèrent tels Yves Daniel le Normand ou Patrick Robin le Breton. Par contre, Didier Martinez ou l’inusable Hilaire Desclos (40 ans) ont su sortir de l’anonymat et de la boue au bon moment, c'est-à-dire en produisant leurs efforts après la mi-course. Ils vinrent tous deux accéder aux deux autres marches du podium. Des accessits qui semblaient promis un moment à Yvon Madiot et Patrice Blanchardon, mais eux aussi cédèrent dans cette course sans complaisance qui allait rejeter lois derrière des hommes maculés de boue aux membres frigorifiés... certains préférèrent se réfugier dans l’abandon. Le verdict de ce championnat de France amateurs fut impitoyable... Alain Lauroua le routier d’Orthez, venu en voisin, disputer pour la première fois cette épreuve nationale fit un petit tour et s’en alla... il avait compris. Lui aussi se rappellera de Salies de Béarn en ce dimanche 6 février 1983.

1983 Strauss, Thévenard, Gayant, Madiot, Darrigade

Podium des pros avec de gauche à droite M. Strauss (comité des Pyrénées) puis Thévenard,
Gayant titré, Madiot (3°) et André Darrigade invité

Classement des amateurs : 1. Perret Daniel (Lyonnais) en 59’46", 2. Desclos Hilaire (Bretagne), 3. Martinez Didier (Normandie), 4. Robin Patrick (Bretagne), 5. Blanchardon P. (Ile de France), 6. Madiot Yvon (Pays de Loire), 7. Daniel Alain (Normandie), 8. Lahalle Gilbert (Normandie), 9. Philipp Patrice (Ile de France), 10. Hivert Alain (Orléanais), etc...
Classement des pros : 1. Gayant Martial (Renault) en 59’35", 2. Thévenard Patrice (indépendant) 1h00’08", 3. Madiot Marc (Renault) 1h01’30", 4. Castaing Francis (Peugeot) 1h02’10", 5. Gérardin Alex (indépendant) 1h0é’46", 6. Bourreau Bernard (Peugeot), 7. Dalibard Philippe (Peugeot), 8. Bittinger René (Sem-France), 9. Saude Philippe (Renault), 10. Bonnet Patrick (Wolber), etc...
Classement juniors : 1. Valette Thierry (Provence), 2. Dutilleul Jean-Pierre (Flandres-Artois), 3. Thueux Didier (Picardie), etc...

1984 Lourquen 1984

Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) titré chez les juniors à Lourquen

1984 le 8 janvier 1984 à Lourquen (Organisation : Pédale Sportive Tarusate)

PREMIER TITRE POUR DOMINIQUE EYQUARD

1984 Lourquen 1984

Sentis, Blangeois et Morlaas podium juniors à Lourquen

- On est revenu en Chalosse avec une belle organisation et un Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) qui a ouvert le circuit en remportant le titre des juniors. Parcours sélectif avec Eyquard et Raymond aux avants postes dès le drapeau baissé. La foule elle s’était amassée au bas d’un chemin qui descendait à pic. Chacun avait son style pour le franchir, soit à pied, soit le vélo sur l’épaule, sur les fesses ou tout simplement sur la bicyclette ce qui constituait le moyen le plus risqué. Raymond, Eyquard, Burtre et Despert se battaient devant. Seul Raymond craqua dans l’ultime boucle. Et Eyquard remporta lui le titre alors qu’on ne lisait plus les dossards, que la moitié des coureurs abandonnaient, tous maculés de boue dans un terrain transformé en bourbier et déjà bien remué par les juniors du matin.

1984 Lourquen Pédejouan

René Pédejouan (CC Faux) dans la descente infernale de Lourquen

1984 Lourquen Raymond 5° devant le public

Jean-Paul Raymond battu encouragé par le public de la Chalosse

Le classement : 1. Dominique Eyquard (Facture), 2. Jean-Mary Despert (Pédale Faidherbe), 3. François Burtre (SA Bidos), 4. Jean-Claude Ulbert (Sarlat), 5. Jean-Paul Raymond (Mérignac VC), 6. Jean-Claude Bagueste (FC Oloron), 7. Bernard Conan (Pédale Faidherbe), 8. Galissaire (Talence), 9. Serge Dubois (Hossegor), 10. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), etc...
Podium juniors : 1. Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe), 2. Sentis (Pessac), 3. Morlaas Y. (Salies)

1984 Lourquen 1984

Podium des séniors à Lourquen avec Yves Perpignan délégué FFC,
puis Despert (2°), Eyquard le lauréat et  Burtre (3°)

NB : Troisième titre de Sylvain Abadie en comité Midi-Pyrénées devant Bonnand et Forest. En Poitou-Charentes, Roger Thévenet et fin à la série des dix titres d’Yves Cardinal. En Limousin, c’est le Tulliste François Boyer (natif de Dordogne) qui remporte le championnat, après la domination de Princeau durant trois ans à la tête des sous bois de cette région.
- Un petit noyau composé par Jean-Claude Ulbert, Bernard Estève, René Pédejouan, Jean-Mary Despert et Bernard Conan s’est bien comporté lors de ce régional disputé à Lourquen.

Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross (Guyenne puis Aquitaine).
La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
- Championnats de 1958 à 1960.
- Championnats de 1961 à 1963.
- Championnats de 1964 à 1966.
- Le Championnat de France en 1966
à Labatut.
- Championnats de 1967 à 1969.
- Championnats de 1970 à 1972.
- Championnats de 1973-1975.
- Championnats de 1976 à 1978.
- Championnats de 1979 à 1981.
- Cyclo-cross d’antan en Périgord (Saint-Paul de Serre 1982).

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1982-1984 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 février 2019

CYCLO-CROSS D’ANTAN EN PÉRIGORD

cc dordogne

1982 SPS 1

- Je me souviens des années (1970-1989), de ce cyclo-cross local qui rassemblait des spécialistes, des non spécialistes, des néophytes, bref des participants qui en tous temps et en tous lieux venaient se tirer la bourre.

1982

- La Dordogne a accueillit de nombreuses épreuves. Souvenez-vous de ces communes comme Saint-André d’Allas, Saint-Pardoux le Rivière, Saint-Martin de Fressengeas, Saint-Vincent de Cosse, Abjat sur Bandiat, Saint-Pierre de Frugie, Le Bourdeix, Tursac, Saint-Romain de Monpazier, Eymet-Cogulot, Bussière-Badil, Sainte-Croix de Mareuil, Saint-Saud, Chamiers, Blis et Born, Journiac, Lalinde, La Coquille, Champniers-Reilhac, Thiviers-le Repaire, Coursac, Montpon-Merlerie, Saint-Paul de Serre, Saint-Michel Leparon, Chamiers, Vergt de Biron, Sergeac, Saint-Astier, Sourzac-La Gravette, Ménesplet, Marcillac-Saint-Quentin, Vitrac, La Force, Lembras, Marsaneix, Monbazillac, Le Bugue-La Terrasse, Trémolat, Saint-Cybranet, Saint-Barthélémy de Bussière, etc... Un beau calendrier, mais par contre mis à part quelques championnats régionaux, seule la commune de Saint-Vincent de Cosse, d’Abjat sur Bandiat et de Trémolat ont tenté des rendez-vous nationaux. En revanche, pas de Championnat de France, pas de manche de Challenge national, pas de confrontation majeure, mais tout de même un beau calendrier souvenir comme vous avez pu le lire.

1982 SPS 3

Quelques souvenirs de mon calendrier à revoir :
- Sarlat-Campagnac 1985.
- Saint-Vincent de Cosse (11° édition en 85).
- Saint-Vincent de Cosse en 1984.
- Championnat du Limousin à Lalinde en 1960.
- Ménesplet en 1997.
- Abjat sur Bandiat (La Roderie) photo 1986.
- Marsaneix en 1989.
- Fronsac 1997.
- Abjat sur Bandiat 1986.
- Marsaneix 1990.
- Bussière-Badil 1979.
- Saint-Paul de Serre 1977.
- Journiac 1979.
- Sourzac la Gravette 1979.
- Saint-Pierre de Frugie 1981.
- Saint-Michel Leparon 1979.
- Saint-Pardoux de Dronne 1981.
- Trémolat 1990.

1982 Princeau

René Princeau traverse la Serre à Saint-Paul de Serre

UN DIMANCHE A SAINT-PAUL DE SERRE (21.11.1982)

- Et pour terminer, une illustration avec le cyclo-cross de Saint-Paul de Serre qui s’est couru en 1982, avec le succès de l’incontournable Yves Cardinal.

1982 SPS 4

De bons coureurs au départ, mais aussi des malchanceux qui abandonneront...

- Yves Cardinal huit fois champion du Poitou-Charentes à la date de cette épreuve a survolé la course dès le premier quart d’heure, où il s’est placé en tête jusqu’au bout. Dominique Eyquard le Libournais confirme l’excellente opinion que nous avons de ce garçon. Il se porta en effet à la hauteur d’Yves Cardinal, inaccessible ce jour là.

1982 Saint-Paul de S

Le vainqueur avec le speaker Maurice Jouault

- Dans le long chemin rocailleux à fort pourcentage, les cyclo-crossmen ont souffert. Eyquard ne peut soutenir le rythme du champion du Poitou-Charentes. Il est distancé mais restera deuxième.
- Derrière le Montalbanais Brossais et le remarquable Bernard Bodin, pourtant peu habitué à ce genre d’exercice, apparaît Bernard Estève. Il devancera à l’arrivée les trois autres Montalbanais qui placent cinq garçons dans les douze premiers.

1982 Brossais à SPS

Philippe Brossais (Asptt Montauban) classé troisième

- En juniors, Gilles Sanders domina très nettement ses suivants immédiats Jean-Yves Béneyrol et Franck Colin, qui ne purent jamais l’inquiéter.

1982 Saint-Paul de Serre bis

Estève et Pédejouan ont bien terminé l'épreuve

Le classement : 1. Yves Cardinal (CA Civray), 2. Dominique Eyquard (AVC Libourne), 3. Philippe Brossais (Asptt Montauban), 4. Bernard Bodin (EC Foyenne), 5. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), 6. Gérard Cornand (Asptt Montauban), 7. René Princeau (Saint-Junien), 8. Christian Pinède (Asptt Montauban), 9. René Pédejuan (CC Faux), 10. José Gesse (Asptt Montauban), etc...
Juniors : 1. Gilles Sanders (JS Auscitaine), 2. Christian Pauquet (Villenave), 3. Jean-Yves Béneyrol (UC Nontron), etc...

1982 Cornand

Gérard Cornand (Asptt Montauban) reçoit le prix du classement par équipes

Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross (Guyenne puis Aquitaine).
La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
- Championnats de 1958 à 1960.
- Championnats de 1961 à 1963.
- Championnats de 1964 à 1966.
- Le Championnat de France en 1966 à Labatut.
- Championnats de 1967 à 1969.
- Championnats de 1970 à 1972.
- Championnats de 1973-1975.
- Championnats de 1976 à 1978.
- Championnats de 1979 à 1981.

VÉLO DORDOGNE - CYCLO-CROSS DE MON PÉRIGORD
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 février 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1979-1981)

LES TITRES DE 1979 à 1981

LE RENOUVEAU AVEC BARBE, DESPERT ET CASTAING

CC

L'APRES PIERRE BERNET

1979 le 18 décembre 1978 à Soorts (Organisation : AS Hossegor)
- Vous n’aurez pas beaucoup d’infos sur ce championnat dont on ne trouve aucune trace sur la presse. On citera juste les trois premiers avec Jean-Pierre Barbe (CA Béglais) titré devant Serge Dubois (Hossegor) et Bernard Pineau (Talence).Mais voilà qu'un lecteur nous adresse l'info que je vous communique . 1
° Jean-Pierre Barbe (CA Béglais), 2. Serge Dubois Hossegor) à 25", 3. Bernard Pineau (Talence) à 1'45", 4. Jean-Mary Despert (Talence) à 1'55", 5. Bernard Becaas (Renault Gitane) à 2'45", 6. Bruno Avezou (Bègles) à 3'20", 7. Bernard Bodin (Lalinde) à 3'30", 8. Castaing (CC Marmande) à 4'00", 9. Jacques Chauvin (Thiviers), 10. Lauroua (Orthez), 11. Gilbert Duclos-Lassale (Peugeot), 12. Jean-Claude Ulbert (Sarlat), etc...

Bussière-Badil 79

Jean-Pierre Barbe (CA Béglais) pris ici sur une autre épreuve, a gagné le titre à Soorts

NB : Le Championnat de France se déroule sur deux épreuves avec les pros d’un côté et les amateurs de l’autre. Couru à Porchefontaine (Versailles) il consacre André Wilhem qui devance Pierre-Raymond Villemiane notre Bergeracois. Daniel Perret gagne le titre amateur.
- Dans les comités voisins c’est le statuquo avec Yves Cardinal toujours lauré dans le Poitou, tout comme Henri Bonnand dans le comité des Pyrénées. Dans le Limousin, René Princeau reprend on titre (le deuxième de sa carrière).

Quelques pratiquants de cette époque : Daniel Dubois (Talence), Yves Cardinal (CA. Civray), Jacques Chauvin (Pédale Thibérienne), Jean-Pierre Barbe (CA Béglais), Bernard Pineau (Talence), Serge Dubois (Hossegor), Jean-Mary Despert (Talence), Philippe Avezou (Bègles), Bernard Conan (Tursac), Jean-Claude Ulbert (Sarlat), Jean Biniecki (Nontron), Jean-Paul Raymond (Beaulac), Gagnadour (Talence), Nicolas (Navarenx), Jacques Chauvin (Thiviers), Lionard (Talence), Bénamara (Marmande), Mondory (Lalinde), Taillacot (Talence), Couralis (Pau), Audurean (Libourne), Bernard Estève (Périgueux), Heno (Eymet), Ciscatto (Saint-Médard), Jean-Louis Gunder (CC. Périgourdin), Bruno de Santi (Facture), Bruno Barde, Bruno Avezou (Bègles), Vérardo (Langon), Miconi (Carcans), Jean-Luc Castaing (Nontron), Labat (Sainte-Livrade), JM Fabre (Cam Bordeaux), Roger Thévenet (Civray), Franchineau (Parthenay), Philippe Berron (Leroy-Somer), Gilbert Berron (VC Leroy-Somer), Valade (Ruffec), Lebaud (Niort), Gravelaud (Bressuire), Bonneau (Cycle Poitevin), Gillereau (Cycle Poitevin), Magnan (Chef-Boutonne), Henri Bonnand (Saint-Juéry), Claude Montalescot (Pédale Nontron), Maret (CC Gourdon), Métais (Niort), Lacaud (CC Périgueux), Paillot (Leroy-Somer). (en gras les Périgourdins)

 1980 le 16 décembre 1979 à Bussière-Badil (Organisation : Pédale de Nontron)

Bussière-Badil 79

- En ce fameux dimanche de décembre 1979, le ciel déversa des centaines d'hectolitres d'eau sans discontinuer. Sur cette ligne de départ (photo ci-dessus), on attendait les professionnels Villemiane, Duclos-Lassalle, Becaas, Arbès, et d'autres... mais à l'appel, pas de pros en vue, le temps ne les avait pas disposé à sortir. Seuls les amateurs se présentaient courageusement sous une pluie battante. Peu de spectateurs au départ. Le maire et le comité des fêtes noyaient leur chagrin alors que Jacques Chauvin, coureur de la Pédale Thibérienne et conseiller municipal de Bussière-Badil semblait découragé par l'ampleur des trombes d'eau qui s'abattaient sur les prairies de son Périgord Vert et sur le circuit qu'il avait lui-même tracé entre "Chez Jean Faure" et "les Granges".

Bussière-Badil 79

1979 Avezou bis

Du beau monde au départ, mais que des amateurs courageux

- Parmi les concurrents (photo du haut) on note de gauche à droite Jean-Pierre Barbe (Bègles), Serge Dubois (Hossegor), Jean-Mary Despert (Talence), Philippe Avezou (Bègles) Ce quatuor constitue le carré d'As idéal pour la conquête du titre. Jean-Pierre Barbe (avec maillot blanc à damiers) est le champion sortant. Partout des ruisseaux s'étaient formés sur un terrain gorgé d'eau et qui ne pouvait plus en supporter. Beaucoup de coureurs abandonnèrent. Jean-Louis Gunder (maillot bleu) terminera dernier de l'épreuve, mais pour lui l'essentiel était de participer.

Bussière Badil 79

Gunder (Cyclo-Club Périgourdin) termine dernier mais n'a pas abandonné

- Après un duel avec Serge Dubois, Jean-Marie Despert parvient à décrocher le titre devant une haie de spectateurs et de parapluies. Favori de l'épreuve, il a construit son succès avec intelligence et lucidité. Le matin chez les juniors, c'est Bruno de Santi (AS Facture Biganos) qui avait enlevé le titre, transformant déjà en bourbier le parcours emprunté l'après-midi par les séniors.

Bussière-Badil 79

Jean-Mary Despert le Bergeracois licencié à Talence titré

Le classement : 1. Jean-Mary Despert (US. Talence), 2. Serge Dubois (Hossegor), 3. Jean-Pierre Barbe (Bègles), 4. Philippe Avezou (Bègles), 5. Bernard Conan (Tursac), 6. Jean-Claude Ulbert (Sarlat), 7. Jean Biniecki (Nontron), 8. Jean-Paul Raymond (Beaulac), 9. Gagnadour (Talence), 10. Nicolas (Navarenx), 11. Jacques Chauvin (Thiviers), 12. Lionard (Talence), 13. Bénamara (Marmande), 14. Mondory (Lalinde), 15. Taillacault (Talence), 16. Couralis (Pau), 17. Audureau (Libourne), 18. Bernard Estève (Périgueux), 19. Heno (Eymet), 20. Ciscatto (Saint-Médard).

1979 Bussière

Le président Bousquet du Comité d'Aquitaine avec le vainqueur

Quelques pratiquants de cette époque : Francis Castaing (CC Marmande), Robert Duros (Maubourguet), Burte (Navarrenx), Lauroua (Orthez), Rumeau (Lannemezan), Benoit (Eauze), Gagnadour (Talence), Duresse (Talence), Couralis (Navarrenx), Jeanneau (Navarrenx), Jean-Mary Despert (Talence), Bruno de Santi (Facture), Huaut (Andernos), Nicolas (Navarrenx), de Diego (Navarrenx), Cabé (Grenade), René Pédejouan (Faux), Michel Jean (Ucapa), Jean Biniecki (Nontron), Lionard (Talence), Vignaud (Ucapa), Jean-Louis Gouraud (Nontron), Octave (Civray), Paillot (Leroy-Somer), Bouchet (Villenave), Drouillard (Ucapa), Philippe Berron (Leroy-Somer), Jacques Chauvin (Thiviers), Martin (Lussac), René Princeau (Saint-Junien), Charbonneau (Champagné les Marais), Gillereau (Cycle Poitevin), Bascle (Cycle Poitevin), Aigret (Lussac), Taillacot (Talence), Philippeau (Talence), Audebrand (Fontenay), Audiguet (UV Angérienne), Michel Larpe (Ucapa), Jean-Paul Raymond (Le Bouscat), Valade (Ruffec), Bernard Estève (Pédale Faidherbe), Gérard Moyen (UC Brive), Malard (UC Corrèzienne), Bruno Avezou (Bègles), Mouret (UV Limousine), Sallet (Saint-Junien), Lecompte (Limoges), Dubès (Asptt Périgueux), Libreau (UC Corrèze), Aigret (Barbezieux), Philippe Avezou (Guidon Séverinois), Cassier (AVC Libourne), Szkolnick (Beaulac-Bernos), Taillacot (Talence), Cuilhé (Guidon Séverinois), Martineau (Libourne), Prépoint (Ambarès), Girard (Cadaujac), Eyquard (Libourne) - en caractères gras, les Périgourdins -

NB : Henri Bonnand est de nouveau champion des Pyrénées devant Robert Duros (Maubourguet) et Gérard Cornand (Montauban). Septième titre pour Yves Cardinal en Poitou-Charentes et de Gérard Moyen (UC Corrèze) en Limousin.
Couru à Langres, le Championnat de France est gagné par Alex Gérardin chez les pros et par Jean-Yves Plaisance chez les amateurs.
- Les Périgourdins se sont montrés avec Conan, Ulbert, Biniecki, Chauvin et Estève.

 1981 le 4 janvier 1981 à Samonac (Organisation : Guidon Séverinois).
- Remarquablement organisé par le Guidon Séverinois, ce championnat constitue un succès par la qualité des participants et le nombreux public. Le parcours boueux en raison des dernières pluies l’avait rendu plus sélectif. Départ canon du professionnel Francis Castaing qui oblige ses rivaux à s’employer à froid. Seul le tenant du titre Jean-Mary Despert resta deux tours dans son sillage, puis du se résoudre à le laisser seul. L’intérêt de la course se porta à l’arrière avec une bagarre pour la troisième place entre Avezou, Raymond et Ulbert. Mais c’est Raymond qui se montra le plus déterminé pour rejoindre Francis Castaing le professionnel du CC Marmande vainqueur et Jean-Mary Despert (Talence) classé deuxième. N’oublions pas de signaler enfin chez les juniors, le titre obtenu par un certain Sylvain Abadie.licencié au VC Libos.

1981 Samonac Castaingt

Francis Castaing victorieux à Samonac

Le classement : 1. Francis Castaing (CC Marmande) en 1h27’, 2. Jean-Mary Despert (Talence), à 50", 2. Jean-Paul Raymond (Créon) à 3’40", 4. Avezou (Guidon Séverinois), 5. Ulbert (Sarlat), 6. Biniecki (Nontron), 7. Lionard (Talence), 8. Nicolas (Navarrenx), 9. Pujos (Beaulac-Bernos), 10. Cassier (Libourne), 11. Burte (Oloron), 12. Gagnadour (Talence), 13. Jeanneau (Navarrenx), 14. Estève (Pédale Faidherbe), 15. Bouchet (VCV), 16. Pédejouan (Faux), 17. Duresse (Talence), 18. Couralis (CC Béarnais), 19. Loustalet, 20. Cuilhé.

NB : Troisième titre pour René Princeau en Limousin. Henri Bonnand toujours champion des Pyrénées et ce depuis 1970 où il règne sans partage. En Poitou-Charentes, même format avec Yves Cardinal indétrônable. Jean Chassang champion de France à Cours les Barres (18), Plaisance l’emporte chez les amateurs. Chez les Périgourdins on retrouve presque les mêmes tels Ulbert, Biniecki, Estève, Pédejouan. Après Lalinde (1960), Coulounieix (1965), Saint-Barthélémy de Bussière (1972), Saint-Cybranet (1974), Abjat sur Bandiat (1978), Bussière-Badil est la sixième commune de Dordogne à organiser un championnat régional.

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1979-1981 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 janvier 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1976-1978)

LES TITRES DE 1976 à 1978

14° ET DERNIER TITRE POUR BERNET

LE DEUXIEME POUR DUBOIS ET LA VENUE DE VILLEMIANE

CC

 1976 le 21 décembre 1975 à Serres-Castet (Organisation : CC. Navarrais).
- Serres-Castet a livré son verdict sur son difficile et sélectif parcours truffé de surprises. Pierre Bernet ancien Champion de France a endossé son 14° et ultime maillot de champion d’Aquitaine. Pierre Bernet, Serge Dubois et Michel Simon se dégageaient déjà en spécialistes confirmés d’un lot de néophytes qui n’avaient pas leur mot à dire, et dont on se demande encore ce qu’ils étaient venus faire dans cette galère. Les marches du podium étaient de ce fait réservées et le public put s’intéresser en toute tranquillité à la lutte des trois prétendants. Une page s’est tournée à Serres-Castet avec Pierre Bernet qui termine ici et triomphalement son long règne dans les sous bois.
Le classement : 1. Pierre Bernet (UC Orthez) les 22,5 km en 1h08’, 2. Serge Dubois (UC Mimizan) à 1’16", 3. Michel Simon (Pédale Nontron) à 2’18", 4. Jacques Chauvin (UC Nontron), 5. Bernard Pinaud (Guidon Agenais), 6. Michel Laboute (Talence), 7. Jean-Marie Despert (Eymet), 8. Gérard Monthus (Talence), 9. Jean-Pierre Barbe (Bègles), 10. André Lopez (CC Navarrais), etc...
NB : Jean-Pierre Ditlecadet (Limoges) remporte un 5° titre de champion du Limousin. Henri Bonnand est champion des Pyrénées. Yves Cardinal est champion du Poitou-Charentes.
- Les trois premiers Aquitain sont qualifiés pour le Championnat de France à Chazay d’Azergues (69), championnat gagné par un certain Cyrille Guimard.
- Chez les Périgourdins on note la classe de Michel Simon, la présence de Jacques Chauvin qui grimpe dans notre hiérarchie et aussi celle de Jean-Marie Despert (AS Eymet).

Image1

Bernet, Dubois, Simon tiercé du Régional à Serres-Castet

Quelques pratiquants de cette époque : Daniel Dubois (Talence), Yves Cardinal (Confolens), Henri Bonnand (Saint-Juéry), Sanders (Lourdes), Loubet (Muret), Senvestren (Pamiers), Serge Dubois (Mimizan), Bernard Duresse (Talence), Lajo (Talence), Jean-Claude Ballion (US Villenave), Robertou (Arcachon), Gilbert Berron (Leroy-Somer), Pierre Bernet (Orthez), Maurice Jeanneau (Navarrenx), Cazaux (VC Salies), Jean-Pierre Parenteau (Nersac), Sausseau (Angoulême), Jean-Pierre Ditlecadet (CRCL), Michel Laboute (Talence), Ducurdoy (Biarritz), André Lopez (Navarrenx), Maurice Jeanneau (Navarrenx), Jean-Pierre Barbe (Bègles), Clément (Talence), Gagnadour (Talence), Gilbert Bié (VC Grenade), Robert Duros (SO Maubourguet), Labat (Tonneins), Drigo (Catelnaudary), Georges Couralis (CC Béarnais), Michel Simon (Pédale Nontron), Sausseau (Angoulême), Jean-Mary Despert (Périgueux).

1977 le 12 décembre 1976 à Hasparren (Organisation : Aviron Bayonnais).
- Serge Dubois remporte son deuxième titre régional après celui acquis en 1971. Il a parcouru les treize tours du circuit long de 1,7 km en 1h08" devançant le professionnel Villemiane deuxième à 40 secondes.

Despert JM

Le classement : 1. Serge Dubois (Mimizan) en 1h08", 2. Pierre-Raymond Villemiane (VC Bergerac) à 40", 3. Jean-Mary Despert (Eymet) - notre photo en médaillon - , 4. Michel Laboute (Talence), 5. Cazaux (Salies), 6. Bernard Conan (Sarlat), 7. Bernard Duresse (Talence), 8. Jacques Chauvin (Nontron), 9. Couralis (CC Béarnais), 10. Lopez (Navarrenx), etc...
NB : René Princeau (AS Saint-Junien) est champion du Limousin. Henri Bonnand est champion des Pyrénées, Yves Cardinal (Confolens) du Poitou.
- Chez les Périgourdins on note l’absence de Michel Simon, compensé par la deuxième place de Pierre-Raymond Villemiane et la troisième de Jean-Marie Despert, pendant que Chauvin (Nontron) se classe toujours dans le top dix et qu’apparaît Bernard Conan du CC Sarladais à la 6° place. Alex Gérardin est champion de France à Lapugnoy (62).
Quelques pratiquants de cette époque : Daniel Dubois (Talence), Yves Cardinal (Confolens), Henri Bonnand (Saint-Juéry), Dominique Sanders (Lourdes), Georges Loubet (Muret), Senvestren (Pamiers), Serge Dubois (Mimizan), Bernard Duresse (Talence), Lajo (Talence), Jean-Claude Ballion (US Villenave), Robertou (Arcachon), Berron (Leroy-Somer), Pierre Bernet (Orthez), Maurice Jeanneau (Navarrenx), Hubert Cazaux (VC Salies), Michel Auriol (Saint-Amans), Serge Périn (Eauze), Daniel Armangaud (Muret), Joël Provence (Artix), Guy Courtois (Poitiers), Thimonier (Limoges), Jean-Pierre Parenteau (Nersac), Sausseau (Angoulême), Jean-Pierre Ditlecadet (CRCL), Michel Laboute (Talence), Ducurdoy (Biarritz), André Lopez (Navarrenx), Maurice Jeanneau (Navarrenx), Barbe (Bègles), Clément (Talence), Gagnadour (Talence), Gilbert Bié (VC Grenade), Robert Duros (SO Maubourguet), Labat (Tonneins), Drigo (Catelnaudary), Georges Couralis (CC Béarnais), Michel Simon (Pédale Nontron), Sausseau (Angoulême), Despert (Périgueux).

abjat

Villemiane vainqueur à Abjat félicité par Georges Bousquet Président régional
A droite, en maillot vert on aperçoit Despert (2°)

 1978 le 18 décembre 1977 à Abjat sur Bandiat (Organisation : UC. Nontron).
- Le jeune protégé de Cyril Guimard, Pierre-Raymond Villemiane a remporté comme prévu le titre de Champion d’Aquitaine. Le Bergeracois a couvert la distance de 21,7 kms en 1h15’ distançant de 40 secondes son rival de la même ville de Cyrano, Despert. Ce dernier venu à Abjat avec une brigade de supporters, banderoles à l’appui a failli causer la surprise dans le dernier tiers du parcours. Le vétéran du peloton, Pierre Bernet (39 ans) et Villemiane ont lancé l’épreuve dès le départ donné par M. Morel maire de la commune assisté de M. Bousquet président du comité d’Aquitaine. Ce sont 44 coureurs qui se sont élancés mai c’est au 8° des dix tours que Despert opère un retour, dépasse Bernet et réduit son écart sur Villemiane. Il n’aura manqué qu’un tour à Despert pour refaire son retard sur Villemiane beau vainqueur. Le titre junior a été décerné lui dans les Landes et c’est Jean-Claude Ballion de l’US Villenave qui l’a remporté.
Le classement : 1. Pierre-Raymond Villemiane (VC Bergerac) les 21,7 km en 1h14", 2. Despert (CC Bergerac) à 40", 3. Serge Dubois (Mimizan) à 1’25", 4. Pierre Bernet (Orthez) à 1’55", 5. Bernard Pineau (Talence) à 4’25", 6. Jean-Pierre Barbe (Bègles) à 6’20", 7. Jean-Claude Mespoulède (Asptt Périgueux) à 7’05", 8. Bernard Duresse (Talence) à 8’00", 9. Castaing (Talence) à 10’45", 10. Jean Biniecki (UC Nontron) à 12’10", 11. Gagnadour (Talence) à 12’30", 12. Paponneau (Talence) à 14’30", 13. Chauvin (Nontron) à 14’40", 14. Dubois (Talence), 15. Bardoulat (Pédale Nontron), 16. Bernard Estève (CC Périgourdin), 17. Avezou (Bègles), 18. Taillacot (Talence), 19. Nonce (Blanquefort), 20. Montalescot (Pédale Nontron).
- A Labatut, fief du cyclo-cross Aquitaine les juniors en décousaient et c'est le Girondin de Villenave, Jean-Claude Ballion qui a remporté le titre. (nos photos ci-dessous).

 

Image1

Image2

Jean-Claude Ballion titré à Labatut chez les juniors

NB : Jean-Pierre Ditlecadet remporte un 6° titre de champion du Limousin. Henri Bonnand est champion des Pyrénées, Yves Cardinal (Confolens) du Poitou.
- Chez les Périgourdins Michel Simon est absent (décédé lors d’une épreuve), mais le Périgord peut s’enorgueillir avec Villemiane qui devient le 3° coureur titré sans oublier Despert qui le talonne. Et comme le championnat s’est déroulé en Dordogne, on profite de quelques outsiders tels Jean-Claude Mespoulède (Asptt Périgueux), Jean Biniecki et Jacques Chauvin (UC Nontron) plus Estève (CC Périgourdin), Bardoulat et Montalescot (Pédale Nontron).
- A noter que Villemiane se classera 3° du Championnat de France quelques semaines après en retrouvant sur le podium à Pontchâteau Jean-Yves Plaisance (1°) et Jean Chassang (2°).

UCN

La nouvelle vague du cyclo-cross dans le Nontronnais avec de gauche
à droite Jean Biniecki, Jean-François Bardoulat, Claude Montalescot et Jacques Chauvin

Quelques pratiquants de cette époque : Daniel Dubois (Talence), Yves Cardinal (CA Civray), Thimonnier (UVL), Cluzant (UC Brive), de Carvalho (UC Corrèze), Jean-Pierre Ditlecadet (CRCL), Bougon (La Souterraine), René Princeau (Saint-Junien), Parenteau (Nersac), Henri Bonnand (Saint-Juéry), Dominique Sanders (Lourdes), Georges Loubet (Muret), Senvestren (Pamiers), Serge Dubois (Mimizan), Bernard Duresse (Talence), Lajo (Talence), Jean-Claude Ballion (US Villenave), Robertou (Arcachon), Berron (Leroy-Somer), Pierre Bernet (Orthez), Maurice Jeanneau (Navarrenx), Hubert Cazaux (VC Salies), Michel Auriol (Saint-Amand), Serge Périn (Eauze), Daniel Armangaud (Muret), Joël Provence (Artix), Guy Courtois (Poitiers), Sausseau (Angoulême), Michel Laboute (Talence), Maurice Jeanneau (Navarrenx), Jean-Pierre Barbe (Bègles), Clément (Talence), Gagnadour (Talence), Gilbert Bié (VC Grenade), Robert Duros (SO Maubourguet), Labat (Tonneins), Drigo (Catelnaudary), Georges Couralis (CC Béarnais), Sausseau (Angoulême), Jean-Mary Despert (Périgueux), Jean Biniecki (UC Nontron), Bardoulat (P.Nontron), Michel Montalescot (P. Nontron).
- Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross(Guyenne puis Aquitaine).
- La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1973 à 1975.
- (lire la suite avec les titres de 1979 à 1981 sur ce lien).

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1976-1978 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 janvier 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1973-1975)

LES TITRES DE 1973 à 1975

TOUJOURS BERNET ET ENFIN LE PERIGOURDIN MICHEL SIMON

73-75

 1973 le 21 janvier à Monein (Organisation : CC Béarnais).
- Sur un parcours sélectif d’une longueur de 2,3 km à couvrir neuf fois, Pierre Bernet tenant du titre l’emporte à nouveau et pour la douzième fois. D’emblée l’Orthézien prit la tête et le spectacle se portait alors sur la bataille que se livraient Serge Dubois et Michel Simon pour la deuxième place. A la surprise générale, c’est le Nontronnais Simon qui pour la deuxième année consécutive prenait la deuxième place.
Le classement : 1. Pierre Bernet (UC Orthez) les 20,7 km en 1h14’37s, 2. Michel Simon (Pédale Nontron) à 2’39s, 3. Serge Dubois (Capbreton) à 3’39s, 4. Ducurdoy (Biarritz) à 4’31s, 5. Lopez (Navarrenx) à 4’42s, 6. Gabillet (Talence) à 6’10s, 7. Laboute (Marmande), 8. Cazeaux (Salies), 9. Daniel Dubois (Talence), 10. Clément (Talence), etc...
NB : Jean-Pierre Ditlecadet (Limoges) est champion du Limousin pour la deuxième fois. Jean-Pierre Parenteau est champion du Poitou-Charentes.
- Henri Bonnand champion des Pyrénées à Montastruc la Conseillère.
- Côté Périgourdin Michel Simon (Pédale Nontron) termine deuxième du régional.
- Pierre Bernet est de nouveau vice champion de France cette fois à Lanarvily (60) derrière André Wilhem et devant un certain Jean-Yves Plaisance (3°).

Saint-Cybranet

A gauche et à droite Michel Simon dans ses oeuvres à Saint-Cybranet
Au centre remise de la gerbe par Monique Martegoute à Pierre Bernet titré pour la 13° fois

 1974 le 20 janvier à Saint-Cybranet (Organisation : Guidon Sarladais)
- C’est une victoire sans surprise qui a été enregistré au Championnat d’Aquitaine à Saint-Cybranet en Dordogne. En effet, l’Orthézien Pierre Bernet s’imposa sans difficultés et remporta son 13° titre. Il s’échappa dès le premier tour du difficile circuit des coteaux du Fraysse et ne cessa d’accroitre son avance qui a mi-parcours était aux environs de quatre minutes pour la porter à l’arrivée à 8’30" sur son second le Nontronnais Michel Simon, qu’il laisse à près d’un tour. Tous deux sont qualifiés pour les championnats de France qui se dérouleront le 10 février prochain en Alsace. Le Biarrot Durcudoy troisième et Daniel Dubois de l’US Talence huitième ont été également retenus pour cette épreuve. Laboute (Talence), Lopez (CC Navarrais) et Duresse (Talence) sont remplaçants. Sur 27 partants, 17 ont terminé l’épreuve.
Le classement : 1. Pierre Bernet (UC Orthez), 2. Michel Simon (Pédale Nontron), 3. Durcudoy (Biarritz-Olympique), 4. Lopez (CC Navarrais), 5. Laboute (Talence), 6. Duresse (Talence), 7. Bié (Grenade), 8. Daniel Dubois (Talence), 9. Chauvin (UC Nontron), 10. Despert (CC Périgueux), 11. Ulbert (CC Belvès), 12. Doucet (UC Nontron), 13. Gagnadour (Talence), 14. Clément (Talence), 15. Georgevail (Talence), 16. Laborde (Talence), 17. Amiaud (Marmande).
NB : Jean-Pierre Ditlecadet (Limoges) est champion du Limousin pour la troisième fois. Yves Cardinal est champion du Poitou-Charentes. Henri Bonnand est champion des Pyrénées. En Alsace à Kaysersberg, Pierre Bernet termine en 3° position derrière André Wilhelm et Alex Gérardin.
- Pour la troisième fois depuis la Libération, la Dordogne s’implique en cyclo-cross. Après Lalinde (1960), Coulounieix (1965) c’est la commune de Saint-Cybranet qui reçoit. Michel Simon se classe deuxième comme la saison passée, ne pouvant arriver à dominer Pierre Bernet encore et toujours dans les sous-bois malgré son âge. Derrière le Nontronnais on aperçoit une relève avec Chauvin, Despert et Ulbert qui donnent les premiers signes de leur venue dans l’arène du cyclo-cross.

Michel Simon

Michel Simon ici en compagnie de son épouse, sa fille 
 et de Paul Chabaud président de la Pédale du Nontronnais.
Champion d'Aquitaine  et deux fois 2°, il connaîtra un cruel destin,
terrassé par une crise cardiaque sur un cyclo-cross couru à Tursac (24)

Cardnal, Bonnand, Ditlecadet

Cardinal, Bonnand et Ditlecadet, les nouveaux As du cyclo-cross dans le Sud-Ouest

 1975 le 22 décembre 1974 à Tartas (Organisation : Pédale Tarusate)
- Pour la deuxième fois depuis la Libération, un coureur Périgourdin devient champion régional quatorze années après Robert Aubry sacré en Limousin. Cette fois il s’agit du titre Aquitain et Michel Simon (notre photo ci-dessus) deux fois deuxième (1972-73), a vaincu le signe indien. Et cette fois c’est vrai que Bernet a connu des problèmes, mais il a fallu tout de même se battre notamment contre Serge Dubois qui lui a contesté longtemps sa suprématie. Simon et Dubois se retrouveront lors du Championnat de France à Kaysersberg en Alsace.
Le classement : 1. Michel Simon (Pédale Nontron) en 1H07’47s, 2. Serge Dubois (Mimizan) à 37", 3. Daniel Dubois (Talence) à 1’05", 4. Jean-Pierre Barbe (CA. Bègles) à 1’35", 5. Pierre Bernet (Orthez) à 1’35", 6. André Lopez (CC Navarrais) à 1’47", 7. Gilbert Bié (UC Grenade), à 4’00", 8. Pierre Durcudoy (Biarritz), 9. Maurice Jeannau (CC Navarrais), 10. Jacques Chauvin (UC. Nontron), etc...
NB : Jean-Pierre Ditlecadet (Limoges) est champion du Limousin pour la quatrième fois. Henri Bonnand est champion des Pyrénées. Yves Cardinal est champion du Poitou-Charentes.
- Michel Simon (Pédale Nontron) est le premier champion d’Aquitaine de notre Dordogne. Chauvin reste en lice chez les Périgourdins.
- Alex Gérardin remporte le championnat de France à Saint-Simeux (16).
Quelques pratiquants de cette époque : Daniel Dubois (Talence), Yves Cardinal (Confolens), Jean-Pierre Parenteau (Nersac), Duresse (Talence), Sausseau (Angoulême), Pierre Bernet (Orthez), Jean-Pierre Ditlecadet (CRCL), Serge Dubois (Mimizan), Laboute (Talence), Henri Bonnand (Saint-Juéry), Ducurdoy (Biarritz), André Lopez (Navarrenx), Maurice Jeanneau (Navarrenx), Barbe (Bègles), Clément (Talence), Gagnadour (Talence), Gilbert Bié (VC Grenade), Robert Duros (SO Maubourguet), Labat (Tonneins), Drigo (Catelnaudary), Couralis (CC Béarnais), Michel Simon (Pédale Nontron), Sausseau (Angoulême), Despert (Périgueux).
- Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross(Guyenne puis Aquitaine).
- La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1970 à 1972.
- Championnats de 1976 à 1978.

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1973-1975 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 janvier 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1970-1972)

LES TITRES DE 1970 à 1972

EN L'ABSENCE DE BERNET, DUBOIS EN PROFITE POUR GAGNER

CC

1970 le 11 janvier à Audaux (Organisation : CC. Navarrais)
- Vingt six coureurs ont pris le départ et vingt d’entre eux ont terminé cette épreuve dominée encore par Pierre Bernet qui en est à son dixième titre.
Le classement : 1. Pierre Bernet (UC Orthez) les 23,4 kms en 1h04’, 2. André Lopez (Navarrenx) à 2’32", 3. Daniel Dubois (Capbreton) à 4’26", 4. de Santi (Talence) à 5’45", 5. Serge Dubois (Capbreton) à 5’50".
Quelques pratiquants de cette époque : Jean-Pierre Barbe (CA Béglais), Périn (Nérac), Dupau (Hendaye), Bénamara (Marmande), Laboute (Marmande), Duresse (Coutras), Pétré (Pau), Bonnand (Saint-Juéry), Jean-Pierre Ditlecadet (Limoges), Jean-Pierre Gabillet (Talence), Albert Peter (Saint-Junien), Lorioux (Poitiers), Courtois (Poitiers), Audebourg (La Rochelle), Labourdette (Bleuets Labatutois), Daniel Dutertre (Talence), Michel Simon (Pédale Nontron), Jacques Chauvin (UC Nontron), Michel Laborde (US Talence), Robert Duros (Tarbes), Raymond Valèze (Limoges).
NB : Albert Péter (AS Saint-Junien) est champion du Limousin
- Guy Courtois (Poitiers) est champion du Poitou, Henri Bonnand des Pyrénées
- Cette fois Pierre Bernet réussit son coup et devient au Havre Champion de France pour la deuxième fois en disposant de Walter Ricci (2°) et de James Herbain le champion sortant (3°).
- Pas de Périgourdins au départ.

241 Dubois Serge

1971 le 17 janvier à Saint-Michel de Fronsac (Organisation : AVC Libourne)
- Pierre Bernet étant absent, victime d’une contracture en Espagne, la course au titre fut largement ouverte à ses concurrents sur le circuit de Canon-Fronsac. Et puis étant le champion de France sortant, le coureur Béarnais se trouvait qualifié d’office n’étant plus obligé de passer par les préliminaires que constitue le championnat régional.
- Sur ce circuit, chacun des frères Dubois (Serge, Daniel et Louis) avaient triomphé. Et dès le départ on assista à une explication familiale. Sur la première difficulté (une côte de 350 mètres à 18%), Louis prenait le large avec Daniel et Louis dans sa roue. Le vétéran Lopez et le local Duresse s’accrochait pour ne pas être distancés. Gabillet, Barbe et Dutour suivaient mais derrière c’était la débandade. Victime d’un bris de matériel, Duresse disparaissait. Barbe victime d’ennuis au deuxième tour tenta de faire le forcing et en effectuant un courageux retour, il gagna sa sélection pour le championnat de France. Serge Dubois (en médaillon) prenait lui de l’avance devant Daniel alors que Louis, se trouvait distancé et loin dans le classement.

PETER Albert

Le classement : 1. Serge Dubois (VC Capbreton) les 21,6 km en 1h12’, 2. Daniel Dubois (Capbreton) à 25 secondes, 3. André Lopez (Navarrenx) à 2’25s, 4. Barbe (CA Béglais) à 3’10s, 5. Jean-Pierre Gabillet (Talence) à 3’25s, 6. Michel Simon (Pédale Nontron) à 6’23s, 7. Dupuy (Coutras) à 7’25s, 8. Clément (Talence) à 8’00", 9. Pouget (Macau) à 8’35s, 10. Seureau (Libourne) à 9’21s.
Quelques pratiquants de cette époque : Daniel Dubois (Capbreton), Serge Dubois (Capbreton), Henri Bonnand (Saint-Juéry), Jean-Pierre Ditlecadet (CRC Limoges), Michel Simon (Pédale Nontron), Duresse (Coutras), Aubert (Saint-Junien), Sauzeau (UCAP Angoulême), Bourreau (Civray), Safranic (Civray), Baudry (Cognac), Jourdan (Civray), Benoit (Eauze), André Lopez (CC Navarrenx), Périn (Nérac), Jean-Pierre Gabillet (Talence), Daniel Dutertre (Talence), Pétré (Navarrenx), Labrouse (Marmande), Seureau (Libourne), Buffière (Brive), Péter (Limoges), Bernard Labourdette (Oloron), Pépère (Limoges), Ducurdoy (Biarritz), Jean-Paul Benoit (Stade Tarbais), Barbe (Bègles), Pierre Bernet (Orthez), Lutkin (Mazamet, Robert Duros (SO.Maubourguet), Bordes (Mazamet), Munoz (Muret), Raymond Valéze (CRC Limoges), Philippe Barraud (Saint-Junien).
NB : Albert Péter (AS Saint-Junien) est champion du Limousin pour la 6° fois (notre photo en médaillon ci-dessus)
- Henri Bonnand des Pyrénées à Montastruc. Guy Lorioux (Poitiers) champion du Poitou.
- Côté Périgourdin débuts prometteurs de Michel Simon (Pédale Nontron).
- Pierre Bernet perd son titre de champion de France à Saint-Junien et termine 3° derrière Richeux et Gérardin.

1973 Saint-Barth Pierre Bernet

Pierre Bernet encore au rendez-vous à Saint-Barthélémy de Bussière

1972 le 30 janvier à Saint-Barthélémy de Bussière (Organisation : UC. Nontron)
- Pas de surprise pour ce championnat disputé sous un froid très vif et devant un nombreux public. Dès la fin du premier tour sur les neuf prévus, le cultivateur d’Orthez, Pierre Bernet s’installait en tête et ne devait jamais être inquiété. La révélation fut la deuxième place du local Michel Simon. Mention bien pour Daniel Dutertre (Talence) qui après un mauvais départ réalise un excellent retour pour finir troisième. Belle leçon d’André Lopez qui a 45 ans a donné une belle leçon de courage et de volonté aux jeunes qui très vite ont abandonné le combat.
Le classement : 1. Pierre Bernet (UC Orthez) les 21,6 km en 1h06’, 2. Michel Simon (Pédale Nontron) à 2’20s, 3. Daniel Dutertre (Talence) à 2’52s, 4. Dubois (Capbreton) à 3’05s, 5. Lopez (Navarrenx) à 3’15s, 6. Jean-Pierre Gabillet (Talence), 7. Duresse (Coutras), 8. Dugué (Mussidan), 9. Seureau (Libourne), 10. Clément (Talence), etc...
Quelques pratiquants de cette époque : Henri Bonnand (Saint-Juéry), JP. Benoit (Tarbes), Jean-Claude Clément (Tarbes), Laboute (Marmande), Duresse (Coutras), Pierre Bernet (Orthez), Serge Dubois (Capbreton), Labourdette (Oloron), Daniel Dubois (Capbreton), Jean-Pierre Gabillet (Talence), Philippe Barraud (Saint-Junien), Venien (Poitiers), Lorioux (Poitiers), Seureau (Libourne), Jeanneau (Navarrenx), Védrenne (Le Bouscat), Serge Dubois (Capbreton), Daniel Dubois (Talence), Durcodoy (Biarritz), Robert Duros (Stadoceste Tarbais), Fournier (Albi),
NB : Jean-Pierre Ditlecadet (Limoges) est champion du Limousin, Guy Lorioux du Poitou.
- Henri Bonnand champion des Pyrénées à Castres.
- Côté Périgourdin Michel Simon (Pédale Nontron) continue ses bonnes performances.
- Pierre Bernet est vice champion de France à Saint-Leu d’Esserent (60) derrière Jean-Michel Richeux et devant André Wilhem.
- Sept ans après Coulounieix (1965), la Dordogne renoue avec l’organisation de ce régional en Périgord Vert. Un championnat bien honoré par Michel Simon l’enfant du pays mais aussi par Daniel Dutertre bien que licencié à Talence reste un Nontronnais pur jus. A noter aussi la 8° place du Mussidanais Dugué.

 - Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross (Guyenne puis Aquitaine).
- La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
-
Championnats de 1958 à 1960.
- Championnats de 1961 à 1963.
- Championnats de 1964 à 1966.
- Le Championnat de France en 1966 à Labatut
- Championnats de 1967 à 1969.
- Championnats de 1973-1975.

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1970-1972 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 janvier 2019

CHAMPIONNATS D'AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1967-1969)

LES TITRES DE 1967 à 1969 SONT

POUR PIERRE BERNET  CHAMPION ÉTERNEL

67 68

1967 Coutras bernet avec Gombeau CA

Septième maillot pour Bernet à Coutras remis par M. Gombeau trésorier du Comité d'Aquitaine

1967 le 15 janvier à Coutras (Organisation : US Coutras).
- Beaucoup de monde pour ce championnat d’Aquitaine de cyclo-cross disputé à Coutras, sous un soleil éclatant. Parmi les officiels on notait la présence de M. Gombeau trésorier du comité d’Aquitaine, Bannes responsable régional du cyclo-cross, Jambon maire de Coutras et conseiller général, Duret président de l’USC. Le président Lathière souffrant s’étant fait excusé.
- L’Orthézien Bernet a surclassé ses rivaux de la tête et des épaules. Dès le premier tour il prenait une avance de 300 mètres sur Dubois (Capbreton), Lopez (Navarrenx) et Dutour (Coutras). Puis au fil des tours il ne cessait d’accroitre son avance pour gagner facilement. Le grand battu de ce championnat est sans contexte Dubois qui a du lâcher du terrain et qui victime d’une défaillance a terminé à l’énergie.
Le classement : 1. Pierre Bernet (Orthez) les 24 km en 1h12’12s, 2. Lopez (Navarrenx) à 11 minutes, 3. Christian Dutour (Coutras) à 11’30s, 4. Dubois (Capbreton) à 15’14s, puis très loin Jean Minvielle (Navarrenx), Jean Mendribil (Navarrenx), Garcia (Coutras), Jean-Pierre Gabillet (Villeneuve), Devert (Mimizan), Rossignol (Talence), etc...
NB : cette année là, Jacques Currit (UV. Poitevine) est champion du Poitou.
- André Bayssière (VC Toulouse Saint-Agne) est champion des Pyrénées. Albert Peter (UC Saint-Léonard) champion du Limousin.
- Aucun Périgourdin classé pour ce Championnat d’Aquitaine.

1967 Coutras Bernet avec Dutour et Lopez CA

A Coutras, de gauche à droite Dutour, Lopez et Bernet

 1968 le 14 janvier à Anglet (Organisation : Guidon Bayonnais).
- Sur les pentes de la grande dune d’Anglet Blancpignon dominant le dernier méandre de l’Adour, Bernet une nouvelle fois fit l’éclatante démonstration de sa virtuosité comme de sa supériorité en dominant Lopez son second qui perdait dix secondes par kilomètre. Huitième titre pour Bernet qui à 28 ans gagne toujours aussi facilement.
- Champion de France en 1965, second en 1964, 1966 et 1967, classé 6° dans le championnat du monde dont il a disputé sept éditions, il n’a pour l’heure qu’un seul objectif, le championnat de France le 11 février à Josselin en Bretagne. Une seconde couronne ne serait pas pour lui déplaire, mais il ne gagnera pas (succès de JP Ducasse).
Le classement : 1. Pierre Bernet (Orthez) les 22 km en 1h22’ sur cycle Mercier-BP pneus Hutchinson, 2. André Lopez (Navarrenx) à 3’37s, 3. Christian Dutour (Coutras) à 7’35s, 4. Jean Mendribil (Navarrenx), 5. Jean-Pierre Gabillet (Talence), 6. Serge Dubois (Capbreton), 7. Garcia (Coutras), 8. Pauquet (Talence), 9. Jean Minvielle (Navarrenx), 10. Estève (Talence), etc...
- Sont sélectionnés pour le Championnat de France : Bernet, Dubois, Lopez (pour la 13° fois) et Gabillet.
NB : cette année là, Jacques Currit (UV. Poitevine) est une fois de plus champion du Poitou.
- Bruno Drigo (VC Saint-Agne) est champion des Pyrénées.
- Albert Péter (AS Saint-Junien) est champion du Limousin
- Aucun Périgourdin classé pour ce Championnat d’Aquitaine.
Quelques pratiquants de cette époque : Christian Dutour (Coutras), Daniel Dubois (VC Capbreton), Jean-Pierre Gabillet (Talence), Grange (Talence), Miconi (Talence), Pauquet (Talence), Ducos (Talence), Gilbert Favreau (Pons), François Garcia (Coutras), Christian Pauquet (Talence), Jean Chavansot (Talence), Henri Da Silva (SA Bordeaux), Jean-Marie Seureau (AS Libourne), André Bayssière (Toulouse Saint-Agne), André Lopez (Navarrenx), Jean Mendribil (Navarrenx), Dupau (Hendaye), Jean Minvielle (Navarrenx), Ribéra (Hendaye), Lafargue (Navarrenx), Rolland Lansot (Navarrenx), Merci (Toulouse Saint-Agne), Henri Bonnand (Saint-Juéry), Marsetti (Toulouse Saint-Agne), Armangaud (Muret), Jacques Currit (Poitiers), Audebourg (VC Charron), Favreau (Pons), Brun (Nersac), Francineau (Parthenay), Bisio (Saintes), Daurias (Poitiers), Pierre Bernet (Orthez), Labourdette (Oloron), Bruno Drigo (Saint-Agne), Robert Duros (Vic Bigorre), Mastrotto (UC Tarbes), Eribaren (Mauléon), Albert Péter (Saint-Junien), Benoit (Eauze), Lestage (Mimizan), Dolhats (Tarnos).

1968 Anglet 8° titre de Bernet

Après-midi tranquille pour Bernet parti à Anglet pour un 8° titre

1969 le 19 janvier à Mézos (Organisation : UC Mimizan).
- Très difficile de parler de ce Championnat, car la presse a omis d’en faire un compte-rendu, mis à part "le Populaire du centre", (un journal du Limousin) qui nous sauve la mise en publiant le classement ci-dessous. Que dire de ce championnat ? Rien si ce n’est que Bernet reste toujours le plus fort de son comité.
Le classement : 1. Pierre Bernet (UC Orthez) les 24 kms en 1h09’10", 2. Daniel Dubois (VC Capbreton) à 10", 3. Christian Dutour (Coutras) à 2’50", 4. Jean Minvielle (Navarrenx), 5. André Lopez (Navarrenx).
NB : Albert Péter (AS Saint-Junien) est champion du Limousin, Guy Lorioux (Poitiers) du Poitou-Charentes. Quant à nos coureurs Périgourdins, ils sont toujours absents.
Le championnat de France s’est couru à Sarrebourg et gagné par James Herbain devant Pierre Bernet deuxième.
- Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross(Guyenne puis Aquitaine).
- La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
-
Championnats de 1958 à 1960.
-
Championnats de 1961 à 1963.
-
Championnats de 1964 à 1966.
- Le Championnat de France en 1966 à Labatut.
- Championnats 1970-1972.

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1967-1969 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 décembre 2018

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE CYCLO-CROSS EN AQUITAINE

LABATUT BERCEAU DU CYCLO-CROSS

REÇOIT LE CHAMPIONNAT DE FRANCE (13.02.1966)

Labatut

A L’ASSAUT DU CHĀTEAU DE LAMOTHE
- C’est une des bastions les plus avancées des rois de France face au Béarn indépendant qui est à l’origine des circuits cyclo-pédestres de Labatut  et de la passion pour ce sport qui a jailli dans ce coquet village landais. Il peut paraître anormal d’évoquer ici l’histoire pour expliquer le goût d’un sport moderne chez les Landais, dynamiques... et pourtant.
- Certes l’amour du vélo était solidement ancré chez quelques mordus de Labatut, mais le cross cyclo-pédestre n’aurait pas trouvé là sa terre d’élection si, voici dix siècles, la pente abrupte du château de Lamothe n’avait dressé contre l’envahisseur ce qui est devenu aujourd’hui, une difficulté du parcours pour les meilleurs pratiquants de ce sport.

Déjà en 1908 on parlait vélo
- A Labatut on aime le vélo depuis longtemps et vers 1908, on trouve une trace d’une société, la Pédale Labatutoise. Mais ce sport subit une éclipse, une longue éclipse même, puisque c’est près d’un demi-siècle plus tard que quelques fervents du vélo se révèlent à nouveau.
- La fête de Labatut tombe au mois de novembre, et l’on voulait organiser un de ces critériums qui fleurissent dans de nombreuses communes où l’on réunit la fine fleur du cyclisme ; mais Labatut coupé en son milieu par la nationale Bayonne-Pau, ne permettait pas la mise sur pied d’une telle épreuve. C’est alors que des protagonistes, gardant leur culte pour le vélo, se tournèrent vers ce sport de saison qu’est le cross cyclo-pédestre, et là, ils furent magnifiquement servis. En dehors d’un ensemble pittoresque à souhait, ils trouvèrent une série d’obstacles dont le plus typique, le plus sélectif fut la pente du château de Lamothe.
- Et voilà comment le château des seigneurs de Lamothe, continuant de protéger Labatut comme il y a dix siècles, en fit la cité du cross cyclo-pédestre et le véritable phare de ce sport dans le sud-ouest.
- En 1952, d’abord deux hommes, MM. May et Lacarrau, eurent les premiers l’idée d’organiser un cyclo-cross ; les pratiquants étaient peu nombreux dans la région. Il y avait quand même deux excellents adeptes, Hillotte d’Ossages et Laloubère, ce dernier sauteur dans les courses de vaches. Ce jeune homme qui recevait les vivats de la foule, durant la saison estivale, dans les arènes du sud-ouest, conservait sa forme en pratiquant ce sport d’hiver.
- Et puis en 1957, trois "mordus", Jean Busquet, René Barrère et Maurice Lalanne lançaient un appel et formaient la base du club, qui prenait le nom de la fanfare locale, "les Bleuets de Labatut", qui avait maintenant sa section cycliste.
- Au début, les licenciés furent peu nombreux, la première année, on n’en comptait que deux. Petit à petit l’effectif devint plus important et Labatut, commune des Landes de 1182 habitants en 1966, compte aujourd’hui un effectif de quinze à vingt licenciés.

Chalosse

La Chalosse berceau du cyclo-cross Aquitain (Labatut se situe dans le canton de Pouillon)

 Une trentaine d’épreuves dont des internationaux et un championnat d’Aquitaine

- Les pionniers du début ne ralentirent guère leur action et depuis 1953, les fêtes de Labatut ont vu tous les ans un cyclo-cross "François Baco1", car ces derniers avaient eu la pieuse pensée d’associer à leurs manifestations cyclistes un grand compatriote, François Baco qui avait enrichi la viticulture par d’intéressants cépages. C’est d’ailleurs dans les champs où le Labatutois fit ses premiers essais que passe chacun des circuits.
(1) François Baco, né à Peyrehorade (Landes) le 11 mai 1865 et mort le 17 mars 1947 à Labatut (Landes), est l'inventeur du cépage Maurice Baco 22A. Un cépage qui avait pour vocation de résister au phylloxéra. Son nom a été associé au cyclo-cross de Labatut dont la 1° édition a vu le jour en novembre 1954 (vainqueur Jean Lacoste de Peyrehorade Sports). Avec lui, Pierre Bernet et Auguste Diégo sont les coureurs qui s’y sont le plus illustrés notamment entre 1954 et 1966. A noter enfin que cette course a été dans ses débuts organisée par le VC Capbreton du président Anirepoque. Ainsi à Labatut, on allait pour courir le "Maurice Baco", autrement dit le cyclo-cross de cette commune.

- Les organisateurs étendirent leur rayon d’action à Cagnotte, à Sorde l’Abbaye, à Mouscardes, Ossages et autres communes de la région. Gagnés par la contagion du sport cyclo-pédestre, il y eut même quatre épreuves internationales dont celui de 1962, véritable revanche du championnat du monde, après qu’en 1959 le championnat d’Aquitaine eut élu domicile à Labatut. Aujourd’hui, sous l’aimable direction de M. Pédelucq, André Lacarrau et Jean Busquet forment la véritable cheville ouvrière de ce petit club landais : ils en ont tous les soucis, ils en goûtent toutes les joies.
- Mais le travail de ces pionniers trouva également sa récompense dans les vocations qu’il suscita dans ce sport et ils eurent la joie, l’an passé, de voir un très proche voisin, Pierre Bernet, gagner le maillot tricolore.

 Les Bleuets supportés par toute une commune

- Le microbe du vélo et du cross cyclo-pédestre s’est répandu dans toute la commune de Labatut, et aujourd’hui, c’est l’ensemble de la population qui seconde et qui aide les organisateurs. La municipalité apporte son large concours et pour l’épreuve de dimanche, elle a entrepris l’importante dépense d’une chaussée goudronnée, sur une longueur de 400 mètres, permettant de juger parfaitement une arrivée en peloton. L’appui de la municipalité s’est largement déployé et les uns et les autres ne manquent pas d’apporter  leurs concours aux dévoués protagonistes. Depuis plusieurs semaines, toute la vie de la commune tourne autour des Bleuets : si cette commune rurale connaît aujourd’hui un certain lustre, c’est bien à son club qu’elle le doit.

1966 parcours Labatut

Parcours du Championnat de France de cyclo-cross à LabatutBusquet Jean

L’apothéose dimanche 13 février avec le championnat de France
- En lançant les premiers cross cyclo-pédestres, Jean Busquet  (en médaillon) pensait certes à ce sport auquel il se donne pleinement, à sa commune aussi dont il est heureux de favoriser le rayonnement, mais il n’avait pas espéré  ces dernières années qu’il aurait un jour à organiser un championnat de France. C’est pour lui l’apothéose qu’il avait peine à imaginer. Pour Labatut c’est une consécration qui met en premier plan de l’activité sportive une commune landaise particulièrement méritante.
- Les ancêtres du château de Lamothe ne pensaient pas, il y a dix siècles, lorsqu’ils élevaient cette pointe avancée qui domine la vallée du gave, qu’un jour, ce piton servirait de "juge de paix" à des jeunes hommes conjuguant le sport du vélo et de la course à pied. Les "mordus" du cyclisme de Labatut, sous la bannière des Bleuets, permettent aujourd’hui à ceux qui goûtent ce sport de "plonger" en même temps dans les secrets de l’histoire locale. Voilà certes un aspect assez inattendu d’une compétition cycliste... de quoi réconcilier avec le sport du vélo ceux qui ne s’attachent qu’à son côté commercial.
Un circuit sévère
- Il développe 3,110km qu’il faudra courir à sept reprises et comportant des obstacles rêvés, pour lui donner un caractère d’une rare sévérité et provoquer une sélection régulière mais impitoyable. Les deux principaux sont constitués par une montée de la butte Lamothe et la descente du toboggan. La première sera attaquée après 1373 mètres de course, ne permettant nullement une mise en train paisible et progressive, puisque après 400 mètres de route goudronnée, les concurrents emprunteront une allée cyclable sur 260 mètres à laquelle succèdera la traversée d’une terre labourée (160 mètres), une nouvelle allée cyclable (130 mètres), un nouveau labour (90 mètres) et enfin 329 mètres de route goudronnée. Si le beau temps persiste, cette première partie n’aura peut-être pas nécessité beaucoup de course à pied, mais il aura fallu néanmoins appuyer ferme sur les pédales et puiser dans les réserves pour aborder en bonne position la fameuse butte en herbe longue de 100 mètres dont les 40 derniers sont on ne peut plus abrupts. Il est certain que bien des jambes  flageoleront au moment d’enfourcher le vélo et de chausser les cale-pieds afin de parcourir les 150 mètres du plateau cyclable qui conduisent au "toboggan". La plongée longue de 20 mètres est impressionnante. Elle s’effectuera sur une terre défoncée, jonchée de galets du gave qui rendent l’entreprise périlleuse. Elle permettra pourtant à ceux qui sauront allier virtuosité et audace d’avaler sur la lancée une nouvelle butte de même longueur menant à un sous-bois de 80 mètres qui précède une descente vers la route goudronnée. Pour boucler le tour, il restera alors 1500 mètres à parcourir, au long desquels, chemin charretier le long de la voie ferrée et champs alterneront. Le "divertissement" durera sept tours et on peut dire que même s’il fait beau, ce sera très difficile sans parler de la chance de ne pas connaître d’incidents mécaniques, qui constituera alors un handicap supplémentaire.

108761719[1]

Bernet et Pelchat les deux combattants d'un championnat hallucinant

Labatut soutiendra et encouragera Pierre Bernet
- Bernet a conduit sa saison dans le but de renouveler son bail. Mais en cyclo-cross rien n’est gagné d’avance. Bernet sait qu’à deux reprises il fut battu davantage par la malchance que sur sa valeur. Il lui serait fort désagréable d’être dépouillé de sa tunique autrement que par plus fort que lui. Les encouragements du pays lui seront très précieux et l’aideront dans l’accomplissement de sa course. Mais c’est lui le local qui supportera le poids de l’épreuve face à des rivaux redoutables dont Michel Pelchat le Normand actuellement dans une forme éblouissante. Voilà donc l’ennemi numéro un de Bernet mais il faudra aussi compter sur tous les champions régionaux au départ sans oublier Joseph Mahé mis en échec pour le titre en Ile de France et qui cherchera à se racheter, tout comme André Foucher le routier breton qui détient d’excellentes qualités dans cette discipline.
- Jamais Pierre Bernet n’aura tant désiré ce maillot tricolore que celui qu’il doit conquérir sur la butte de Lamothe. Le coureur d’Orthez sera pratiquement chez lui. C’est un handicap tout comme un avantage. Et si il a essayé le parcours, la bosse et le toboggan, il subsiste toujours l’imprévu, la météo, les chutes, les ennuis mécaniques, etc... Gagner lui assurerait la qualification pour le mondial qui se déroulera à quelques kilomètres de chez lui, juste de l’autre côté des Pyrénées.

 MICHEL PELCHAT SURVOLE LE CHAMPIONNAT

1966 Pelchat à Labatut CF

Pelchat mène suivi par Bernet le local et rival du jour

 - Dans la boue de Labatut, ce championnat de cyclo-cross hallucinant a été gagné par Pelchat, qui victime de deux crevaisons a su revenir devant et battre Bernet qui courait à domicile.
- Lire le compte-rendu de l’épreuve sur les PDF ci-dessous.

- Labatut_1966_les_engagés (téléchargez le PDF)

- Labatut_1966_reportage_et_classement (téléchargez le PDF)

1966 Podium à Labatut

Le podium du Championnat de France de cyclo-cross à Labatut avec de gauche à droite :
Michel Pelchat (Normandie) lauréat, Pierre Bernet (Aquitaine) deuxième, Joseph Mahé (Ile de France) troisième

- Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross(Guyenne puis Aquitaine).
- La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
- Championnats de 1958 à 1960.
- Championnats de 1961 à 1963.
- Championnats de 1964 à 1966.

VÉLO DORDOGNE - LABATUT 1966 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 décembre 2018

CHAMPIONNATS D'AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1964-1966)

LES TITRES DE 1964 à 1966

CC

1964 Pauquet

1964 le 19 janvier à Saint-Médard en Jalles (Organisation : UC Saint-Médard)
- C’est sous le couvert du Cyclo-Club de Saint-Médard en Jalles, société présidée par M. Besson et ressuscitée dans cette localité industrielle après un long sommeil, que le Championnat d’Aquitaine se dispute. Trente coureurs au départ et un circuit qui s’avèrera roulant par égard au genre de spécialité. Dès le premier tour Bernet s’en va seul. Au premier des cinq tours il a 25 secondes d’avance sur un trio composé du Montois Menaut, de Miconi (St.Médard) et Lopez (Artix).
- Ce trio cherchera à harceler l’homme de tête, mais celui-ci accélèrera pour remporter un quatrième titre les poursuivants n’ayant plus comme objectif d’accompagner le leader sur le podium.
Podium : 1. Pierre Bernet (UC Orthez) les 24 km en 1h07’22s, 2. Pierre Miconi (Saint-Médard) à 1’08s, 3. Menaut (Stade Montois).
La suite du classement : 4. André Lopez (Artix), 5. Huot (CC Périgueux), 6. Coutant (Cam Bordeaux), 7. Michel (Blanquefort), 8. Trimoulet (CC Périgueux), 9. Ferrand (Saint-Médard), 10. Pauquet (Saint-Médard) - en médaillon -  etc...
- Sont qualifiés pour le Championnat de France qui sera couru à Cesson (35), Bernet, Huot, Trimoulet, Miconi et Barde. Bernet terminera 3° de ce championnat derrière Dufraisse et Gandolfo qui composeront ce podium.
NB : cette année là, André Dufraisse (UV. Limousine) est champion du Poitou sur le circuit des Essarts.
- Bruno Drigo (VC Saint-Agne) est champion des Pyrénées.
Valentin Huot (5°) du championnat d’Aquitaine aime le cyclo-cross et en fin de carrière n’hésite pas à continuer de pratiquer. Avec lui notons la participation de Chassagne (14°) du CC Lindois.

Bruno Drigo

Bruno Drigo maintes fois titré en Comité des Pyrénées

1965 Bernet et Anirepoque

1965 le 24 janvier à Coulounieix (Organisation : CC Périgourdin).
- C’est par un temps ensoleillé que le Cyclo-Club Périgourdin a assuré ce championnat d’Aquitaine et sur un circuit à parcourir dix fois. Sur les 23 engagés 16 prendront finalement le départ (absents : Egreteau de Macau, Ferrand et Pauquet de Saint-Médard, Coutant et Chain du CAM, Pètré du CC Béarnais et Barrère de Labatut).
- Bernet confirma le pronostic et afficha une nette supériorité sur Trimoulet son second autre favori mais pris de grippe après son succès à Arcachon voilà huit jours. Au premier tour Bernet possédait déjà 1’30s d’avance sur Trimoulet. Malgré une crevaison Bernet continua d’accentuer son avance pour terminer avec plus de cinq minutes sur Trimoulet.
Podium : 1. Pierre Bernet (UC Orthez) les 24 km en 1h25’36s, 2. Trimoulet (CC. Périgueux) à 5’35s, 3. Christian Dutour (Coutras) à 6’36s.
La suite du classement : 4. Roger Darrigade (Dax), 5. Rumeau (Orthez), 6. Jean-Claude Dutour (Coutras), 7. Dubois (Mimizan), 8. Lapeyre (Mimizan), 9. Louis Dubois (Capbreton), 10. Mendribil (Navarrenx).
- Sont qualifiés pour le Championnat de France qui sera couru à Charleville (08), Bernet et Dutour. (Notre photo : Pierre Bernet avec le président Anirepoque du VC Capbreton).
NB : cette année là, Jacques Currit (UV. Poitevine) est champion du Poitou sur le circuit de Thouron (87).
- Bruno Drigo (VC Saint-Agne) est champion des Pyrénées.
- Seul Claude Trimoulet a fait bonne figure dans un championnat où les Périgourdins bien que chez eux, ne se sont même pas déplacés.

 1966 le 6 février à Orthez (Organisation : UC Orthez) et Championnat de France à Labatut par (Bleuets Labatutois)
- Vingt-huit coureurs au départ, treize à l’arrivée de ce championnat couru chez Pierre Bernet. On avait évité le circuit de la Moncade pour un autre parcours où Bernet par on rythme fit lâcher l’influx persévérant compétitif. Il n’y eut pratiquement pas de compétition sur ces 23 km courus par le champion en 1h45s. Bernet effectua le tracé normalement, passant les obstacles, franchissant à vélo les parties difficiles et lorsqu’il mettait pied à terre sa foulée régulière ne donna nulle inquiétude aux observateurs qualifiés. André Lopez (photo ci-dessous) visait la deuxième place. Malgré son âge il y est parvenu donnant un bel exemple aux jeunes. Rouel, Mazet, Barrère ne furent pas doublés par le vainqueur et eurent droit aux communiqués. Derrière, Dutour, Daniel Dubois, Dupau, Costes, Conques, Rumeau, Mendibril et Louis Dubois sauvèrent l’attrait spectaculaire de la course en terminant la course.

Lopez André

Podium : 1. Pierre Bernet (UC Orthez) les 23 km en 1h00’45s, 2. André Lopez (CC Navarrais), 3. Jean Rouel.
La suite du classement : 4. Mazet, 5. Barrère, 6. Dutour, 7. Dubois, 8. Dupau, 9. Costes, 10. Conques, etc...
- Sont qualifiés pour le Championnat de France qui sera couru à Labatut (40), Bernet, Lopez, Rouel, Mazet, Barrère, Dutour, Dubois, Dupau,
NB : cette année là, Jacques Currit (UV. Poitevine) est champion du Poitou.
- Albert Merci (VC Saint-Agne) est champion des Pyrénées.
- Aucun Périgourdin classé pour ce Championnat d’Aquitaine.
Quelques pratiquants (certains occasionnels) de cette époque : Jacques Currit (UV.Poitiers), André Dufraisse (UV.Limousine), Fernand Boisseau (UV Limousine), Marc Aubert (AS Saint-Junien), Poirier (Gémozac), Pierre Bernet (Orthez), Pierre Miconi (AS Saint-Médard), Menaut (Stade Montois), André Lopez (Artix), Valentin Huot (CC Périgueux), Coutant (Cam Bordeaux), Bruno Drigo (Saint-Agne), Marcel Gras (Saint-Juéry), Bayssière (Toulouse VC), Lagasse (Castres), Barrat (Montastruc), Cavagnac (VC Pays d’Olmes), Jean Boucau (Mimizan), Pierre Ferrand (Saint-Médard), Jacques Michel (Blanquefort), Yves Viecelli (UVL), Blondy (UVL), Henri Conques (FC Oloron), Joseph Pétré (CC Béarnais), Couderc (Saint-Agne), Henri Bonnand (Saint-Juéry), Merci (Saint-Agne), Jean Roger (Saint-Agne), Christian Dutour (Coutras), Rumeau (Orthez), Jean-Claude Dutour (Coutras), Claude Trimoulet (CC Périgueux), Louis Dubois (Capbreton), Claude Castaingt (Saint-Médard), Rossignol (SA Bordelais), Pierre Lapeyre (UC Mimizan), Daniel Dubois (VC Capbreton), Claude Castaingt (Saint-Médard), Jacques Currit (UV Poitiers), Roger Darrigade (Dax), Mendibril (Navarrenx), Jean-Pierre Parenteau (Nersac), Porte (Nontron).

- Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross(Guyenne puis Aquitaine).
- La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
- Championnats de 1958 à 1960.
- Championnats de 1961 à 1963.
- Championnats de 1964 à 1966.
- Le Championnat de France en 1966 à Labatut.
- Championnats de 1967 à 1969.

L’AQUITAINE REÇOIT EN 1966 LE CHAMPIONNAT DE FRANCE Ā LABATUT
TOUTE L'HISTOIRE DU CYCLO-CROSS AQUITAIN A CETTE OCCASION,
DANS LABATUT BERCEAU DE LA DISCIPLINE (lien ci-dessus)

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1964-1966 © BERNARD PECCABIN
Deuxième Championnat de France d'après guerre à Labatut (reportage en construction)
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 décembre 2018

CHAMPIONNATS DE GUYENNE DE CYCLO-CROSS (1961-1963)

LES TITRES DE 1961 à 1963

CA

PREMIER CHAMPIONNAT DE FRANCE
DANS LA RÉGION EN 1962 (lire en milieu de page)

Miconi

1961 le 29 janvier à Caumont sur Garonne (Organisation : Vélo-Sport Marmandais).
- Belle après-midi ensoleillée pour ce championnat qui a enregistré 17 partants seulement. Le micro était tenu par M. Bergez de Capbreton et dès le départ Dupau (VC Hendaye) fonce et prend 31 secondes. Poursuivant son effort, son avance passe au deuxième tour à 1’20s. Au 3° tour, Lacoste, Miconi et Diégo se rapprochent du fuyard. La course se joue lors du quatrième tour où Lacoste et Miconi reviennent sur Dupau. Le reste du peloton est égrené. L’arrivée se dispute au sprint entre Miconi (notre photo en médaillon) et Lacoste. Et c’est le coureur de Bruges qui remporte son premier titre après sa troisième place conquise la saison passée.

Podium : 1. Pierre Miconi (CC. Brugeais), 2. Jean Lacoste (Bleuets Labatut), 3. Diégo (FC. Oloron).
La suite du classement : 4. Pierre Ferrand (Bruges), 5. Paul Lescouttes (VC Capbreton), 6. Guiral (Agen), etc...
Qualifiés pour le Championnat de France à Vihiers (49) : les trois premiers plus Dupau (Hendaye).
NB : cette année là, André Dufraisse (UV. Limousine) est champion du Limousin
- Maurice Laforest (Dupuy-Cycliste) est champion des Pyrénées.
- Jacques Currit (UV Poitevine) est champion du Poitou.
- Robert Aubry (Lalinde) perd son titre sur le circuit de Boisseuil près de Pierre-Buffière où Dufraisse règne en maître absolu.

1962 le 21 janvier à Blaye (Organisation : Stade Blayais).....
- Le circuit de la citadelle était parfait pour les vingt-quatre coureurs qui se livrèrent à l’effort à travers les cris de la foule, plus compacte au raidillon de la tour de l’Aiguillette et à la butte glissante près de la table d’orientation. C’est d’ailleurs à cet endroit que Miconi s’est échappé d’entrée. Mais Bernet était là et n’eut aucun mal de le contrer. Lâché au 4° tour il fut doublé au 17° par ce même Bernet vainqueur avec 5’36s d’avance à l’arrivée. Lacoste et Dupau ayant eu des ennuis matériels furent contraints à abandonner. A noter la bonne tenue de Dubois, âgé à peine de 17 ans.
Podium : 1. Pierre Bernet (UC Orthez) les 22 km en 1h24’30s  sur cycle Mercier, pneus Hutchinson, 2. Pierre Miconi (CC Bruges), 3. Pierre Ferrand (CC Bruges).
La suite du classement : 4. Boucau (UC Mimizan), 5. Pauquet (CC Bruges), 6. Dubois (VC Macau), 7. Conques (UC Orthez), 8. Dupau (VC Hendaye), 9. Lescoutes (Capbreton), 10 Braneyre (CAB), etc...
- Les cinq premiers sont qualifiés pour le Championnat de France qui sera couru à Lurbe Saint-Christau (64).
NB : cette année là, André Dufraisse (UV. Limousine) est champion du Limousin.
- Maurice Ricard (Saint-Juéry) est champion des Pyrénées.
- Jacques Currit (UV Poitevine) est champion du Poitou.
- Robert Aubry (Lalinde) termine 4° dépassé par Claude Trimoulet (3°), jeune valeur montante licencié à Montpon. A noter les bonnes places des Nontronnais Mallemanche et Paulhiac.

1963 Bernet, Currit, Ricard Dufraisse CR

De gauche à droite Bernet (Guyenne), Currit (Poitou),
Ricard (Pyrénées), Dufraisse (Limousin) titrés en 1962.

LURBE SAINT-CHRISTAU REÇOIT LE CHAMPIONNAT DE FRANCE

DUFRAISSE ENCORE ET TOUJOURS MALGRÉ BERNET

- C’est au pied de la vallée d’Aspe, en Béarn, qu’a lieu ce championnat. Les supporters de Pierre Bernet le local sont nombreux et nouent quelques espérances. Il avait plu la veille à torrent, puis le matin et c’est entre deux éclaircies de l’après-midi que le départ fut donné à 52 concurrents pour ce premier championnat de France en Guyenne.

- Sur le terrain considérablement alourdi, aux sentiers tortueux et empruntant la colline du Coumas, accident du terrain dominant le village, Dufraisse et Gandolfo tels des chamois agiles furent tout de suite en tête. Au deuxième tour, tous deux étaient détachés. Au troisième Gandolfo céda et perdait du terrain. A mi-course, derrière les deux leaders, venaient à 35 secondes Foucher (Anjou), Bernet (Guyenne), Mahé (Ile de France), puis à 50 secondes, Vattier (Ile de France) et Aubry (Limousin). Ensuite Pelchat (Normandie) à 1’05s. Sur ennuis de matériels, Bernet et Foucher rétrogradaient. Cependant Pierre Bernet et Michel Pelchat victime d’un frein défaillant, accomplissaient un beau retour pour se classer respectivement 4° et 5°. Dufraisse restait le maître et enlevait son 6° titre national devant l’Auvergnat Gandolfo et Vattier le francilien.

PREMIER CHAMPIONNAT D’AQUITAINE EN 1963

- Par suite du nouveau découpage académique, la Guyenne devient Aquitaine et hérite du département de la Dordogne.

1963 Bernet et Huot au CA

Bernet (1°) et Huot (2°) lors du protocole à Saint-Justin

1963 le 27 janvier à Saint-Justin (Organisation : UC Saint-Justin)...
- Parmi les 26 coureurs engagés au départ, on relève la présence du Périgourdin Valentin Huot. L’intérêt de la course est relancé car on se demande ce que va faire Huot reclassé indépendant face à Bernet champion en titre. D’autant plus que Huot s’est préparé pour ce championnat en effectuant plusieurs épreuves du calendrier en préliminaire.
- Mais rien n’a traîné puisque dès le départ Bernet se détache, augmente son avance au fil des tours pour gagner avec une avance de 2’30s sur Huot.
Podium : 1. Pierre Bernet (UC Orthez) les 22,4 km en 1h03s sur cycle Mercier, pneus Hutchinson, 2. Valentin Huot (CC Périgueux),  3. Henri Conques (FC.Oloron).
La suite du classement : 4. Pierre Miconi (CC Bruges), 5. Jean Boucau (Mimizan), 6. Joseph Pétré (CC Béarnais), 7. Michel Dubois (Mimizan), 8. Pierre Ferrand (Bruges), 9. René Barbe (CA Béglais), 10. Daniel Dubois (Mimizan), etc...
- Sont qualifiés pour le Championnat de France qui sera couru à Cesson (35), Bernet, Huot, Trimoulet, Miconi et Barde. Bernet terminera 3° de ce championnat derrière Dufraisse et Gandolfo qui composeront ce podium.
NB : cette année là, André Dufraisse (UV. Limousine) est champion du Poitou (la Haute-Vienne étant intégrée à ce comité suite au réaménagement des académies).
- Marcel Gras (UC Albi) est champion des Pyrénées.
- Valentin Huot (2°) du championnat d’Aquitaine est le seul Périgourdin au départ à Saint-Justin. Il est vrai que le Limousin (ancien comité) était plus proche que le Sud des Landes (rattaché au nouveau comité).
Quelques pratiquants (certains occasionnels) de cette époque : Jacques Currit (UV Poitiers), Aigret (Poitiers), Mettavent (Ucap Angoulême), Audiguet (UV Poitiers), Alquinet (UV Poitiers), Poirier (Gémozac), Pierre Miconi (CC Brugeais), Lacoste (Bleuets Labatut), Diégo (Oloron), Ferrand (Bruges), Maurice Laforest (Dupuy Cycliste), Barbaste (Toulouse Cycliste), Briscadieu (Saint-Cyprien), Macary (UA Vic), Toyrac (Saint-Cyprien), André Dufraisse (UV Limousine), Robert Aubry (CC Lindois), Yves Viecelli (UV Limousine), Tourade (Pédale Marchoise), Pierre Bernet (Orthez), Boucau (UC Mimizan), Pauquet (CC Bordelais), Maurice Ricard (Saint-Juéry), Roger Poujol (Villefranche de Rouergue), Gras (UC Albi), Poveda (Saint-Juéry), Claude Trimoulet (Périgueux), Jean Trévisiol (Bon Encontre), Valentin Buiatti (Bruges), Jean Boucau (UC Mimizan), Barthou (Oloron), Conques (Orthez), Hinard (Nay), Braneyre (Bègles), Pouyteau (Macau), Henri Bonnand (Saint-Juéry), Marcel Gras (Albi), Puech (Saint-Juéry), Fernand Boisseau (Limoges), Aubert (Saint-Junien), Laroudie (Limoges), Merci (Toulouse), Barrat (CV Montastruc), Dattas (VC Valencien), Bordier (Tarbes). (la suite sur ce lien)

- Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross (Guyenne puis Aquitaine).
- La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
-
Championnats de 1958 à 1960.

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1961-1963 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]