20 avril 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (2003-2005)

TROIS TITRES POUR NICOLAS GOUX

cc

2002 Thiviers

Départ du championnat à Thiviers

2003 le 15 décembre 2002 à Thiviers (Organisation : Asptt Périgueux)

- Vraiment nul n’est prophète dans son pays ! Et Mickaël Estève battu l’an passé par les pros, n’a même pas pu prendre sa revanche à la maison. On se souviendra longtemps de Thiviers où un nouveau venu, le Vététiste Agenais Nicolas Goux a exploité ses qualités. D’origine Auvergnate, installé à Agen, Goux a su maîtriser sa roue arrière pour passer, là où l’adhérence était limitée pour d’autres. Ce qui fut le cas d’Estève, archi favori de l’édition, trois fois titré chez les espoirs et pur spécialiste de la discipline. Evoluant sur un circuit boueux tel que le Périgourdin les affectionne, il reprochait à l’arrivée le fait que celui-ci en était trop et qu’il n’avait aucune adhérence sur de nombreux passages, d’où la différence.
- A Thiviers la course a été lancée par le jeune Junqua qui est très vite rentré dans le rang. Goux s’est installé en tête alors qu’Estève retardé par une bousculade au départ, n’est pas rentré en bonne place sur le circuit, d’autant plus que des incidents l’ont encore ralenti. Mais petit à petit, Estève est revenu sur Goux. Après la mi-course, l’Agenais a confirmé sa supériorité et une fois de plus, le rêve du petit coureur Périgourdin s’envolait, alors que Goux vainqueur l’attendait sous la banderole, pour l’applaudir.
- Chez les espoirs, beau doublé des Libournais Szkolnick et Constantin devant le duo Périgourdin Lapouge-Léger (lire résultats). Yannick Marié nouvelle recrue Libournaise cueille le titre des juniors, Baptiste Lamarque (Tarnos) celui des cadets alors que Corinne Sempé (Lescar VS) réalise le doublé chez les dames.

2002 Thiviers esp

Le podium des espoirs avec Constantin, Szkolnick et Lapouge

Le Classement : 1. Nicolas Goux (VTT 47) les 14,3 km en 54’48", 2. Mickaël Estève (CC Périgueux) à 1’01", 3. Laurent Marty (VC Oloron) à 1’58", 4. Friou (VC Oloron) à 2’35", 5. Goncalvès (UC Villeneuve) à 2’47", 6. Bourrinet (VC Oloron) à 3’17", 7. Gélabert (EC Saint-Félix) à 4’33", 8. Napias (CC Périgueux) à 4’59", 9. Cyril Bunuel (ASC Pessac) à 5’10", 10. Causse (UC Villeneuve) à 8’18".
Espoirs : 1. Mickaël Szkolnik (AVC Libourne), 2. Mickaël Constantin (AVC Libourne), 3. Sébastien Lapouge (CC Périgueux).
Juniors : 1. Yannick Marié (AVC Libourne), 2. Huet (AS Testerine), 3. Ulbert (Sarlat).
Cadets : 1. Baptiste Lamarque (VC Tarnos), 2. Rebeyrotte (CC Périgueux), 3. Mitchenko (VTT 47).
Dames : 1. Sempé (Lescar VS), 2. Chagnaud (AVC Libourne), 3. Marié (SA Mérignac).

2002 Thiviers 1

Rebeyrotte, Lamarque et Mitchenko podium des cadets

NB : Régis Duros conserve son titre de Champion des Pyrénées tout comme Fabien Chareix en Limousin. Dans le Poitou-Charentes c’est Christophe Morel (Bressuire AC) qui gagne son premier titre.
- Les Périgourdins ont souffert chez eux à Thiviers. Voici quelques saisons à Marsaneix, c’était déjà la même chose. Le CC Périgourdin qui s’est restructuré s’appuie sur Mickaël Estève le chef de file plus quelques éléments tels Napias, Lapouge, Léger, Rebeyrotte, mais il y a des ambitions qui sortent d’un peu partout comme à Oloron et à Libourne. A ce rythme, la concurrence devient difficile à vaincre.

2002 Thiviers sén

Estève, Goux et Marty chez les séniors à Thiviers

2004 le 14 décembre 2003 à Lansac (Organisation : US. Rauzan)

2002 Goux

- Nicolas Goux (CS Casteljaloux) - en médaillon - aime les sols glissant et ses adhérences limites. En faits, il a retrouvé les mêmes éléments que ceux de Thiviers où il avait gagné l’an passé. Mickaël Estève (CC Périgueux-Dordogne) a une fois de plus raté un championnat dont il était favori, alors que Laurent Marty (VC Tarnos) lui chipait même la deuxième place.
- Victime d’une chute au deuxième tour, Estève s’est livré à fond pour rattraper ses adversaires qui eux géraient la situation à leur train. Marty avait pris le meilleur départ et comme il creusait les écarts, Goux a décidé à son tour d’y aller. Un trio formé de Goux, Marty, Estève s’est dégagé avant la chute de ce dernier. En tête au tiers de la course, Goux s’est appliqué à ne pas commettre d’erreurs techniques et à produire les efforts sur les passages qui lui étaient les plus favorables. Pendant ce temps, Estève gagné par la nervosité chutait encore, ratait un changement de vélo et finissait 3°, laissant comme déjà signalé la deuxième place à Marty.
- Chez les espoirs victoire de Sébastien Lapouge (CC Périgueux-Dordogne), mis hors course pour ravitaillement hors zone, ce qui donna le titre à Sébastien Junqua (VC Libourne). Tony Huet (La Teste) est sacré chez les juniors, Nicolas Canler (CC Périgueux-Dordogne) chez les cadets et troisième titre consécutif pour Corinne Sempé chez les dames.
Le Classement : 1. Nicolas Goux (CS Casteljaloux), 2. Laurent Marty (VC Tarnos), 3. Mickaël Estève (CC Périgueux), 4. Gérald Labbe (VC Bernos), 5. Goncalvès (UC Villeneuve), 6. Langella (CC Marmande), 7. Stéphane Reimherr (CC Périgueux), 8. Thierry Gélabert (Saint-Félix), 9. Cyril Bunuel (Pessac), 10. Staskewitch (AVC Libourne), etc...
Espoirs : 1. Sébastien Junqua (VC Langon), 2. Mickaël Szkolnik (AVC Libourne), 3. Yannick Marié (AVC Libourne).
Juniors : 1. Tony Huet (AS Testerine), 2. Baptiste Lamarque (Tarnos), 3. Dupeyron (Stade Montois).
Cadets : 1. Nicolas Canler (CC Périgueux), 2. Rabouy (Rauzan), 3. Platon (Béarn VTT).
Dames : 1. Sempé (Lescar VS), 2. Patricia Ounzari (CS Caseljaloux),  3. Chagnaud (VTT Evasion Pourpre).

CC

Nouveaux visages du cyclo-cross du GSO avec en haut de gauche à droite Sébastien Bouchet, Yohan Cron,
Nicolas Goux, Tony Huet et ci-dessus Mickaël Estève avec Szkolnick,  Julien Belgy et Maxime Méderel

NB : Eric Salvetat (VSSL Castres) parvient à remporter le titre dans les Pyrénées. Loïc Herbreteau (Bressuire) renoue avec ce maillot en Poitou-Charentes, alors que Fabien Chareix est détrôné en Limousin par Benjamin Lemay (Creuse Oxygène).

Lapouge Sébastien 22

- Les Périgourdins perdent pied dans la spécialité et Mickaël Estève voit le titre lui échapper une fois de plus. Il y a toujours de la relève derrière avec Charles-Henri Lebrun, Sébastien Lapouge et Faure en juniors. Surprise enfin en cadets avec Nicolas Canler qui remporte le titre. Mais la plus grande déconvenue c’est la mise hors course de Lapouge - ci-contre en médaillon - pour ravitaillement hors zone, une affaire qui a fait du bruit dans le Landerneau, même si cela s’est passé dans les règles de l’épreuve.

Quelques pratiquants de cette époque : Loïc Herbreteau (Bressuire AC), Gérald Labbe (VC Bernos), Nicolas Goux (CS Casteljaloux), Laurent Marty (Oloron puis VC Tarnos), Mickaël Szkolnick (AVC Libourne), Benoit Cabos (UV Auch-Lectoure), Thibault Vassal (UV Mazamet), Julien Almansa (AS Villemur), Arnaud Labbe (Cycle Poitevin), Julien Belgy (Cycle Poitevin), Sébastien Junqua (VC Langon), Alexandre Brard (Cycle Poitevin), Yannick Marié (AVC Libourne), Tony Huet (La Teste), Dupuis (Langon), Goncalvès (Villeneuve), Romain Bourrinet (Bressuire AC), Maxime Méderel (UC Châteauroux), Sébastien Lapouge (CC Périgueux), Yves Cardinal (Civray), Clément Cid (UC Condat), Romain Laudy (CRCL), D. Jammet (CRCL), Fabien Chareix (Condat), Christophe Deluche (UV Limousine), Nicolas Brachet (CRCL), Chicaud (La Souterraine), Sébastien Bouchet (Bressuire AC), F. Chabiron (VC Loudun), Yohann Cron (UV Angérienne), Eric Salvetat (Castres), Maxime Larroze (Lescar VS), Emmanuel Herbreteau (Bressuire AC), Augustin Decourt (Vélophile Naintré), Baptiste Lamarque (VC Tarnos), Mickaël Estève (CC Périgueux), Thierry Turpaud (UV Couhé), Miguel Rabouy (US Rauzan), Cyril Bunuel (VC Montois).

2005 le 12 décembre 2004 à Tarnos (Organisation : VC Tarnos)

2004 Tarnos 2

Nicolas Goux en piste pour un troisième titre à Tarnos

- Très beau parcours à Tarnos à la fois physique et technique offrant peu de plages de récupération. On pensait que cette situation allait servir l’un des routiers au départ, capables de mettre plus de braquet dans la longue côte d’arrivée. Mais dans les bois, il y avait du pilotage dans les sentes sableuses et Goux (encore lui) aime le terrain qui bouge. Il n’a pas pris le meilleur départ sur la route, mais il était dans le groupe de tête à l’issue du premier tour. Il pointait aux avant-postes au deuxième, ouvrait la course au troisième et prenait le large au quatrième. Le suspense était tué. Laurent Marty a bien essayé de se réveiller devant son public en se rapprochant sur la fin, mais sans inquiéter le futur champion. Un champion qui remporte un troisième titre consécutif qui le place ainsi dans la lignée de Raymond, Eyquard et Dumont.
- Quatrième succès pour Corinne Sempé chez les dames. Sébastien Lapouge mis hors course l’an passé a pris une juste revanche chez les espoirs. Miguel Rabouy (US Rauzan) chez les juniors et Adrien Thomas (UC Sarlat) chez les cadets complètent les podiums.

2004 Tarnos

Ounzari, Sempé et Chagnaud chez les dames à Tarnos

Le Classement : 1. Nicolas Goux (CS Casteljaloux) en 55’46", 2. Laurent Marty (VC Tarnos) à 34", 3.Lagrange (Lescar VS) à 2’15", 4. Lapeyronnie (Guidon Saint-Martinois) à 2’56", 5. Mickaël Szkolnick (AVC Libourne) à 3’21", 6. Mickaël Estève (CC Périgueux) à 4’07", 7. Stéphane Augé (Crédit Agricole) à 4’31", 8. Barbeau (VC Montois) à 5’41", 9. Cyril Bunuel (VC Montois) 5’51", 10. Bergès (AG2R) à 6’18", etc...
Espoirs : 1. Sébastien Lapouge (CC Périgueux), 2. Yannick Marié (AVC Libourne), 3. Tony Huet (La Teste).
Juniors : 1. Miguel Rabouy (US Rauzan), 2. Baptiste Lamarque (VC Tarnos), 3. Charles-Henri Lebrun (CC Périgueux).
Cadets : 1. Adrien Thomas (UC Sarlat), 2. Leconte (UC Montpon), 3. Ransinangue (Stade Montois).
Dames : 1. Corinne Sempé (Lescar VS), 2. Patricia Ounzari (CS Casteljaloux), 3. Corinne Chagnaud (VTT Evasion Pourpre).

2004 Estève

Mickaël Estève (CC Périgueux-Dordogne) n'a pu faire que 6° à Tarnos

NB : Eric Salvetat réalise le doublé en devenant une nouvelle fois champion des Pyrénées. Sébastien Bouchet (Deux-Sèvres Cyclisme) décroche le titre du Poitou-Charentes. En Limousin c’est Nicolas Brachet (CRCL) qui s’impose sur le tracé du Palais sur Vienne.
- Chez les séniors, les Périgourdins ne progressent plus. Mickaël Estève qui a laissé passer sa chance lors des éditions antérieures se classe loin pour espérer une possible conquête. Chez les espoirs, Sébastien Lapouge est enfin titré après sa déconvenue de 2003. Lebrun fait du surplace en juniors et apparition heureuse chez les cadets avec Adrien Thomas qui succède à Canler et de Jérémy Leconte son dauphin.

123127402[1]

Quinze jours après, à Lièvin lors du Championnat de France, Maryline Salvetat était titrée
et battait la championne Laurence Le Boucher alors que Corinne Sempé se classsait 3°

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 2003-2005 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 avril 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (2000-2002)

LES TITRES DE 2000 à 2002
DEUX DE PLUS POUR DUMONT
ET UN CHAMPIONNAT DE FRANCE A BLAYE

CC

2000 le 19 décembre 1999 à Casteljaloux (Organisation : CS Casteljaloux)

1999 Casteljaloux

Mickaël Estève en tête, pas pour longtemps, Dumont derrière va prendre le relais

 - Avant la conquête de son premier titre, Laurent Dumont a couru longtemps après cette suprême récompense. Et puis avec le temps, le garagiste de Galgon a pris de l’assurance. Premier titre en 1994 au Caudrot, puis à Ménesplet en 1997 où il annonçait son retrait de la compétition.
- Constatant lors d’un cyclo-cross dans sa contrée que ses anciens adversaires étaient toujours là, il revient sur sa décision et reprend le collier, enlève son troisième titre à Rauzan puis ce jour à Casteljaloux. Comme l’an passé, il a laissé manœuvré Mickaël Estève mais seulement dès le départ, puisque dès que la partie goudronnée était quittée, il prenait la tête, pour ne plus la quitter. Dominique Eyquard lui aussi encore de retour malgré ses annonces le menaça, accusant que sept petites secondes de retard sur Dumont. Mais celui-ci s’assura une nouvelle marge de sécurité en négociant mieux les parties techniques et en accélérant le rythme dans les montées. Entre les deux leaders, il y avait alors 25 secondes qui les séparaient. Le public de Casteljaloux était tenu en haleine, jusqu’au final triomphant où Dumont semblait heureux de constater que son équipier Leverd avait de même conquis un titre, celui des espoirs.

 1999 Castel

Dumont-Leverd le beau doublé Libournais à Casteljaloux

 Le Classement : 1. Laurent Dumont (AVC Libourne) en 1h01’11", 2. Dominique Eyquard (SC Caudrot) à 47", 3. Escots (VTT Marmande) à 1’39", 4. Gérald Labbe (VC Bernos) à 2’14", 5. M. Bazas (CS Casteljaloux) à 3’52", 6. Bernard Estève (Pédale Faidherbe) à 4’01", 7. Barbeau (VC Montois) à 4’54", 8. A. Bazas (CS Casteljaloux) à 4’58", 9. Cyril Fontayne (VC Langon) à 5’31", 10. Vincent Dedieu (CC Périgueux-Dordogne) à 5’48", etc...
Espoirs : 1. Guillaume Leverd (AVC Libourne), 2. Mickaël Estève (Pédale Faidherbe), 3. Constantin (AVC Libourne).
Juniors : 1. Arnaud Léger (Pédale Faidherbe), 2. Mickaël Szkolnick (AVC Libourne), 3. Barthes (Caseljaloux).
Cadets : 1. Vignolles (US. Talence), 2. Brard (ACV Libourne), 3. Manfé (VTT 47).
Dames : 1. Françoise Thomassin (EC Ribérac), 2. Gaëlle Carreau (TCF Périgord), 3. Amélie Vantomme (GC Bergerac).

2000 Labbe (CP)

Désormais Poitevin, Labbe honore son club et sa région en remportant le titre

 NB : Régis Duros s’adjuge un troisième titre pour les Pyrénées, Arnaud Labbe (Cycle Poitevin) celui du Poitou-Charentes et Loïc Herbreteau (23 la Creuse) est le lauréat du Limousin.
- En ce dimanche 19 décembre, c’est une des dernières prestations des coureurs sous le maillot de la Pédale Faidherbe, le club ayant décidé de fusionner avec le Cyclo-Club Périgourdin qui alignait Vincent Dedieu au départ. Un club plus fort sous une nouvelle bannière est donc à venir... Pour l’heure la Dordogne ne progresse pas beaucoup. Bernard Estève fait parti des vétérans. Son fils Mickaël s’est fait avoir chez les espoirs. Arnaud Léger confirme son titre cadet en prenant celui des juniors, alors que Françoise Thomassin spécialiste du VTT confirme dans le cyclo-cross. Deuxième la saison passée à Rauzan, elle est titrée et c’est une bonne nouvelle pour la Dordogne, le pays de l’Homme qui place trois filles sur le podium.

1999 Champ

Fabien Chareix, Loïc Herbreteau et David Marié au Championnat du Limousin

2001 le 17 décembre 2000 à Bizanos (Organisation : Narcastet VC)

2000 Marié à Bizanos

David Marié sous le maillot du VC Montois

 - C’est le jeune David Marié (29 ans) qui a remporté le titre dont il voulait faire cadeau à son nouveau club, le VC Montois, qu’il a rejoint par des attaches familiales. Avec seulement deux cyclo-cross dans les jambes (Prignac et Lansac), il a trouvé la condition suffisante pour contenir Thibout professionnel et ex-coéquipier de la Creuse et Dumont le tenant du titre, dominé dans toutes les parties physiques. Beau circuit à Bizanos dans le parc du château de Franqueville avec des parties très techniques et d’impressionnantes montées et descentes où les routiers pouvaient exprimer toute leur puissance.
- Dumont, lui n’était pas en pleine possession de ses moyens. A ce stade de la saison, il n’avait qu’un succès à son palmarès et là encore il évoqua la fin de sa carrière sous le beau ciel de Pau. Pour Thibout dont c’était la rentrée après son accident à la Vuelta, il accusait son développement trop gros, mais semblait satisfait de sa deuxième place.
- Chez les espoirs, Mickaël Estève (CC Périgueux 2000) retrouve son titre, Arnaud Léger (CC Périgueux 2000) celui des juniors, Julien Alvès (VC Nay) celui des cadets, Françoise Thomassin (EC Ribérac) celui des dames. A signaler une brillante prestation du club de VTT de Marmande.

2001 Dumont et Marié en tête à Tauriac

Match entre Marié et Dumont

Thomassin Françoise 2003

Le Classement : 1. David Marié (VC Montois) en 1h02’42", 2. Thibout (Jean Delatour)à 11", 3. Laurent Dumont (AVC Libourne) à 3’08", 4. Goncalvès (VC Bernos) à 3’16", 5. Escot (VTTC Marmande) à 3’39", 6. Garry (VTTC Marmande) à 4’40", 7. Gérald Labbe (VC Bernos) à 5’41", 8. Bernard Estève (CC Périgueux 2000) à 6’26", 9. Blandin (VTTC Marmande) à 8’58", 10. Marrec (VTTC Marmande) à 9’31", etc...
Espoirs : 1. Mickaël Estève (CC Périgueux 2000), 2. Chataignier (VC Cubzac), 3. Constantin (AVC Libourne).
Juniors : 1. Arnaud Léger (CC Périgueux 2000), 2. Liaigre (US Dax), 3. Junqua (EC Saint-Félix de Foncause).
Cadets : 1. Julien Alvès (VC Nayais), 2. Alexandre Brard (AVC Libourne), 3. Yannick Marié (UC Gradignan)
Dames : 1. Françoise Thomassin (EC Ribérac) notre photo en médaillon, 2. Chagnaud (AVC Libourne), 3. Ounzari (CS Casteljaloux).

Quelques pratiquants de cette époque : Loïc Herbreteau (Cycle Poitevin), Arnaud Labbe (Cycle Poitevin), Sébastien Bouchet (Cycle Poitevin), Yves Cardinal (CA Civray), Alexandre Brard (AVC Libourne), Sébastien Lapouge (CC Périgueux-Dordogne), Françoise Thomassin (EC Ribérac), Nicolas Brachet (CRC Limoges), Fabien Chareix (UC Condat), Mickaël Estève (CC Périgueux-Dordogne), JP. Hullot (VC Arédien), David Cron (La Rochefoucauld), Jean-Yves Potet (CA Civray), B. Aigret (UC Chauvigny), Maxime Méderel (UV Limousine), Jérôme Bouchet (UC Châteauroux), Laurent Dumont (AVC Libourne), David Marié (VC Montois), Sébastien Junqua (EC Saint-Félix de Foncaude), Goncalvès (VC Bernos), Gérald Labbe (VC Bernos), Bernard Estève (CC Périgueux 2000), Arnaud Léger (CC Périgueux 2000), Eric Salvetat (VSSL Castres), Christophe Dupouey (GSC Blagnac), Laurent Marty (CA Castelsarrasin), Thibaud Vassal (UV Mazamet), Régis Duros (Tarbes Cycliste Bigorre), Maryline Salvetat (VSSL Castres), Julien Belgy (PSF Niort), Thierry Turpaud (PSF Niort), Cyril Bonnand (CSM Persan), David Brulon (AVC Châteauroux), Christophe Deluche (UV Limousine), Gérald Marot (Bressuire AC), Chataignier (VC Cubzac).

NB : Eric Salvetat (VSSL Castres) devient champion des Pyrénées, Loïc Herbreteau (Cycle Poitevin) se saisit du titre du Poitou-Charentes un an après avoir décroché celui du Limousin qui lui est revenu au jeune Fabien Chareix (UC Condat).
- La Dordogne décroche trois titres, mais le plus sympathique est le doublé de Françoise Thomassin la Ribéracoise déjà sacrée la saison passée. Avec Mickaël Estève et Arnaud Léger, on nourrit quelques espérances. Reste à savoir si ces jeunes auront autant de cœur et d’envie à se battre dans l’avenir, à l’instar de Bernard Estève qui va sur ses 48 printemps et qui se classe 8° des séniors.

2001 Blaye CF

Titre de champion de France pour Belgy à Blaye, devant Vaillant (Pays de Loire)

2001 David Pagnier à Blaye vainqueur

POUR LA 4° FOIS DEPUIS LA LIBÉRATION,
L’AQUITAINE REÇOIT
LES CHAMPIONNATS DE FRANCE.
12 000 SPECTATEURS SUR
LA CITADELLE DE BLAYE

- Après Lurbe Saint-Christau (1962), Labatut (1966) et Salies de Béarn (1983), l’Aquitaine organise les championnats de France de cyclo-cross. Le comité d’organisation présidé par Bernard Constantin et la ville de Blaye qui elle a déjà organisé un championnat d’Aquitaine en 1962 et un challenge national en 1999 ont mis les petits plats dans les grands à cette occasion. Il fallait transformer l’essai ce qui fut fait avec beaucoup de réussite. Victoire de David Pagnier (Charvieu-Chavagneux) chez les séniors (en médaillon ci-contre, de Francis Mourey (Alsace) chez les espoirs, de Julien Belgy chez les juniors, de Laurence Leboucher (Pays de Loire) chez les dames et du Champenois Romain Villa en cadets.
- Parmi nos sélectionnés d’Aquitaine on note la 27° place de David Marié (séniors), la 25° de Mickaël Estève (espoirs), la 44° de Châtaignier toujours chez les espoirs. Arnaud Léger termine 28° des juniors, Françoise Thomassin 9° des dames et Alexandre Brard 9° des cadets.
- En ce qui concerne le grand Sud-Ouest on relève la sélection d’Arnaud Labbe (Cycle Poitevin) pour le Mondial de Tabor, celle de Maryline Salvetat (VSSL Castres) et bien sur de Julien Belgy (PSF Niort) sacré champion de France.

2001 Razès

Lors du Challenge interrégions 8 jours avant Blaye, Arnaud Léger avait battu Belgy

2001 Salvetat, Le boucher, Souchon à Blaye

Podium dames à Blaye avec Maryline Salvetat, Laurence Leboucher et Virginie Souchon

2002 le 16 décembre 2001 à Mont de Marsan (Organisation : VC. Montois)  1338

AUGÉ, UN AN APRÈS MARIÉ

- Une fois de plus c’est un routier qui est devenu champion d’Aquitaine. Le circuit roulant tracé dans le parc de Nahuques à Mont-de-Marsan a favorisé les coureurs habitués à pousser de gros développements que ceux de nos amateurs. Avec seulement un passage technique, Stéphane Augé a pu se lancer à fond. Dès le départ, il caracolait devant. A un moment, le coureur natif de Mourenx qui en faisait trop se retrouva dans le rouge. Si bien qu’Estève et Kientz (tous deux Périgueux), Marty et Bourrinet (Oloron) l’ont tour à tour débordé. Mickaël Estève a alors pris le large. Mais dans le final, Augé s’est refait la cerise et avec Pascal, ils ont peu à peu recoller sur le jeune Périgourdin. Entre un coureur qui fait ses huit heures de travail quotidien et les pros qui passent leur journée sur le vélo, il y a toute une différence disait Estève, qui a compris très vite qu’il ne remporterait pas le titre face à ceux qui sont habitués à de longs efforts. Augé et Pascal fileront au bout dans cet ordre, Estève 3° se contentait d’être le premier amateur de ce championnat. Kientz (CC.Périgueux) remportera le titre des espoirs, Lapouge (CC Périgueux) celui des juniors, Huet celui des cadets tandis que la Béarnaise Corinne Sempé (Oloron) signait une belle victoire chez les dames.

CAquit

Stéphane Augé (séniors), Jean-Charles Kientz (espoirs)
et Sébastien Lapouge (juniors) titrés à Mont de Marsan

Le Classement : 1. Stéphane Augé (Lescar/Festina) en 58’10", 2. Eric Pascal (Jodofer) à 21", 3. Mickaël Estève (CC Périgueux-Dordogne) à 51", 4. Laurent Marty (VC Oloron) à 1’09", 5. Zago (Aviron Bayonnais) à 1’41", 6. Bourrinet (VC Oloron), 7. David Paggiolo (US Rauzan) à 3’08", 8. Goncalvès (UC Villeneuve) à 3’33", 9. Pierrick Fédrigo (Crédit Agricole) à 4’22", 10. Anthony Langella (Crédit Agricole) à5’19", etc...
Espoirs : 1. Jean-Charles Kientz (CC Périgueux-Dordogne), 2. Lazonde (VC Nay), 3. Szkolnick (AVC Libourne).
Juniors : 1. Sébastien Lapouge (CC Périgueux-Dordogne), 2. Alexandre Brard (AVC Libourne), 3. Sébastien Junqua (VC Langon).
Cadets : 1. Huet (AS Testerine), 2. Dupeyron (UC Aire Barcelone), 3. Fabrice Landes (CC Périgueux-Dordogne).
Dames : 1. Corinne Sempé (VC Oloron), 2. Françoise Thomassin (VTT Montagrier), 3. Chagnaud (AVC Libourne).

2001 Mont de Marsan

Françoise Thomassin, Corinne Sempé et Chagnaud sur le podium des dames à Mt. de Marsan

NB : Régis Duros reprend son titre de Champion des Pyrénées, Loïc Herbreteau conserve son bien en Poitou-Charentes tout comme Fabien Chareix en Limousin.
- Comme Jean-Marie Despert et Jean-Paul Raymond, Mickaël Estève a été le crucifié lors de la conquête du titre des séniors. Cette fois il s’est butté contre deux pros qui ont eu raison de lui. Alors faut-il inviter les pros dans un championnat ? On avait vu déjà Villemiane en 1977, Castaing en 1981 et 1983 et voici maintenant Augé et Pascal qui surgissent, venus de leur milieu professionnel comme pour s’inviter à mettre une plumée à de pauvres amateurs qui s’entraînent à la pile Wonder, après leur travail. Laissons le soin aux responsables fédéraux de trancher, mais là il y a du ménage à faire. Que dire de nos Périgourdins ? Statuquo pour eux avec Jean-Charles Kientz venu de sa Corrèze et qui roule sous le maillot Périgourdin d’une part et Sébastien Lapouge d’autre part lauré en juniors. Françoise Thomassin elle a manqué de peu un 3° titre, mais elle a eu à faire avec une plus jeune qui a tout l’avenir devant elle.

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 2000-2002 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/.

La suite des Championnats de 2003 à 2005 sur ce lien

 

Posté par Bernard PECCABIN à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 avril 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1997-1999)

LES TITRES DE 1997 à 1999

DEUX DE PLUS POUR DUMONT

97-99

 1997 le 22 décembre 1996 à Labatut (Organisation : Sud Chalosse)

- Et voilà, trente ans après le mémorable Championnat de France, Labatut ressert le couvert. Pas avec le club des Bleuets, mais avec une nouvelle association "Sud Chalosse". Il est vrai qu’en cette journée du 22 décembre, la discipline subit une véritable cure de jouvence. Les luttes fratricides entre Raymond et Eyquard appartiennent au passé. Mis à part Blangeois et Dumont, il n’y a plus d’anciens ce jour... Du moins, les rares qui subsistent, ne présentent aucun danger pour le titre.

Duros Régis

- C’est donc sous une pluie continuelle et dans un véritable bourbier que s’est déroulé ce championnat. D’entrée les favoris Duros (en médaillon), Dumont, Labbe, Blangeois et Paggiolo s’en vont. Dumont et Blangeois ont été les premiers décrochés. Labbe qui évoluait sous son nouveau maillot de la Pédale Faidherbe tenta sa chance, mais il se heurta à un Régis Duros en super forme. Deux fois champion Midi-Pyrénées des espoirs, Duros 24 ans venait de rejoindre le Guidon Saint-Martinois suite à un changement de situation professionnelle. Bien préparé, Duros appartenait à une grande famille cycliste de Maubourguet et que Vélo-Dordogne a bien connu, origines obligent... Ici à Labatut, Duros était venu pour gagner, n’ayant pu se qualifier pour le Championnat de France par le biais du Challenge National. Ainsi on eut droit à Labatut à un podium de jeunes : Duros (24 ans), Paggiolo (23 ans) et Labbe (20 ans). Assurément une page venait de se tourner à Labatut, berceau du cyclo-cross d’Aquitaine.
Classement : 1. Régis Duros (Guidon Saint-Martinois) les 19,680 km en 1h00’50", 2. David Paggiolo (SC Caudrot), 3. Arnaud Labbe (Pédale Faidherbe) - 1° espoir, 4. Bruno Blangeois (Pellegrue), 5. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), 6. Pascal de Boussiers (Pédale Faidherbe), 7. Laurent Dumont (AVC Libourne), 8. Condoure (CC Madiran), 9. Lamarque (AS Barétous), 10. Lavergne (Talence)
Juniors : 1. Mickaël Estève (Pédale Faidherbe).
Cadets : 1. Guillaume Leverd (AVC Libourne).

NB : Olivier Ouvrard (Cycle Poitevin) remporte le titre du Poitou, David Brulon (CRCL) celui du Limousin et Julien Almansa celui des Pyrénées. Comme en Aquitaine, un souffle de renouveau est passé dans les sous-bois.

- La Pédale Faidherbe constitue la seule formation de Dordogne a évolué dans la spécialité. En recrutant Arnaud Labbe, elle revient en forme avec deux titres (Arnaud Labbe en espoirs et Mickaël Estève en juniors). Le vétéran Bernard Estève se bat bien en se classant 5°, évitant pour une fois la malchance qui le sacrifiait lors des éditions antérieures. Cinquième sera également son fils sélectionné lors du Championnat de France à Harnes. Dommage qu’il ne soit pas retenu pour le Mondial de Munich si ce n’est à titre de remplaçant.

 1998 le 21 décembre 1997 à Ménesplet (Organisation : AC. Ménesplet)

1997 Ménesplet 1

Brochette de champions à Ménesplet

Dumont

- Il y a des retours curieux dans ce monde du vélo. Dominique Eyquard en fait partie Et après Marsaneix, la Dordogne recevait une fois de plus un championnat, aux Loges sur la commune de Ménesplet. Il avait bien plu et après les championnats des cadets et des juniors, le terrain était devenu par endroits un véritable bourbier. Une configuration qui n’était pas pour déplaire à Laurent Dumont qui affectionnait les parties où il faut mettre pied à terre. Conservant Mickaël Estève auteur d’un départ canon en ligne de mire durant le premier tiers de la course, Dumont géra bien son affaire, rattrapant le futur champion espoirs tout en contenant le retour de Dominique Eyquard qui confirma son retrait dès la fin de saison. Après son exploit au Caudrot, le garagiste de Galgon remportait son deuxième titre. Parti avec les séniors Mickaël Estève s’adjuge le premier titre espoir, Guillaume Leverd (Pédale Faidherbe) confirme en juniors, Laurent Dublé (SA Mérignac) en cadets et Patricia Ounzari (Casteljaloux) chez les dames au nombre de huit au départ.
- Lors du protocole Dumont (photo en médaillon) annonça son retrait définitif de la compétition, satisfait de terminer sa carrière en beauté avec ce deuxième titre conquis en Dordogne.
Le Classement : 1. Laurent Dumont (AVC Libourne) en 1h00’50", 2. Dominique Eyquard (SC Caudrot) à 46", 3. David Paggiolo (SC Caudrot) à 2’06", 4. Bernard Estève (Pédale Faidherbe) à 4’19", 5. Bazas (Casteljaloux) à 5’28", 6. Gérald Labbe (EC Saint-Félix) à un tour, 7. Bergégère (Marmande), 8. Auriacombe (VTT Gauriac), 9. Bernard Bodin (Lalinde), 10. Eric Stoïkowitch (Pédale Faidherbe), etc...
Espoirs : 1. Mickaël Estève (Pédale Faidherbe) en 47’45", 2. Médina (VC Tarnos) à 3’15", 3. Unvoas (Talence) à 3’37".
Juniors : 1. Guillaume Leverd (Pédale Faidherbe) en 40’18", 2. Constantin (Rauzan) à 53", 3. Debenne (Langon) à 1’01".
Cadets : 1. Laurent Dublé (SA Mérignac) en 16’16", 2. Mickaël Szkolnick (Libourne) à 29", 3. Debenne (Langon) à 37".
Dames : 1. Patricia Ounzari (CS Casteljaloux) en 19’01", 2. Amélie Vantome (VC Monpazier) à1’25", 3. Corinne Sempé (Casteljaloux) à 2’05".

1997 Ménesplet 3

Podium espoirs à Ménesplet

 NB : Loïc Herbreteau (Cycle Poitevin) remporte le titre du Poitou, David Brulon confirme en Limousin, Régis Duros devient champion des Pyrénées sous le maillot du Tarbes Cycliste Bigorre.
- Arnaud Labbe n’est plus à la Pédale Faidherbe. Mais le club Périgourdin conserve le statuquo avec deux titres. Chez les séniors Bernard Estève (44 ans) se bat toujours comme un guerrier et termine une fois de plus 4°, soit juste au pied du podium. Mickaël Estève sacré champion des espoirs participe au Championnat de France à Nommay où il terminera 35°, le junior Leverd se classera 38°. Comme quoi, le haut niveau régional est loin du compte du niveau national.
Quelques pratiquants de cette époque : Laurent Dumont (AVC Libourne), Dominique Eyquard (CC Marmande), David Paggiolo (SC Caudrot), Bernard Estève (Pédale Faidherbe), Gérald Labbe (EC Saint-Félix), Mickaël Estève (Pédale Faidherbe), Cédric Médina (VC Tarnos), Guillaume Leverd (Pédale Faidherbe), Julien Almansa (Blagnac), Régis Duros (Tarbes Cycliste), Guichardet (Blagnac), Jean-Christophe Péraud (Blagnac), David Brulon (CRCL), Arnaud Labbe (Tarbes Cycliste), Fabien Chareix (UC Condat), Christophe Deluche (UV Limousine), Jean-Yves Potet (CA Civray), Lagrange (Eauze Olympique), Cyril Bonnand (CSM Persan), Loïc Herbreteau (Cycle Poitevin), Yves Cardinal (CA Civray), Christophe Dupouey (Sunn), Guillaume Carreau (VC Arédien), Jean-Charles Kientz (UC Brive), JP Hullot (VC Arédien), Jean-François Morange (Uzerche), Morère (Asptt Gers), Constantin (Rauzan), Dominique Patruno (Aulnat 63), Pascal de Boussiers (Uzerche).

1998 Saint-Hyppolite

C'est ici à Saint-Hippolyte que l'envie de remettre ça est revenu chez Laurent Dumont

 1999 le 20 décembre 1998 à Rauzan (Organisation : US. Rauzan)

1998 Rauzan avec Estève

Dernière bosse et Mickaël Estève est proche de la rupture à Rauzan

1998 Vantomme

- Il devait arrêter le cyclo-cross, il s’était séparé de son matériel, puis après avoir été comme spectateur à un cyclo-cross à Sainte-Hippolyte, le virus du vélo a pris le dessus et Dumont est reparti comme en 14. Rauzan et son championnat constituait sa troisième course de la saison. Et là, banco ! Il remporte son deuxième titre. Un titre remporté dans le final en venant à bout de Mickaël Estève. Alors que l’on attendait un duel entre anciens (Dumont et Eyquard lui aussi encore présent), on a eu droit à un conflit de génération entre ce même Dumont 34 ans et Mickaël Estève 20 ans.
- Le Libournais avouait avoir eu le Périgourdin au bluff. "En lui laissant de la marge devant, il s’est livré à fond". Bien que je fusse mal dit-il, je suis revenu sur lui et j’ai tenté mon numéro en démarrant dans la rampe sévère du château. Et c’est là que le Libournais a gagné son titre, Estève étant au bout du rouleau mais conservant son titre espoirs.
Le Classement : 1. Laurent Dumont (AVC Libourne) en 55’20", 2. Mickaël Estève (Pédale Faidherbe) à 51" (1° espoir), 3. Guillaume Carreau (CC Périgueux) à1’56", 4. Bazas (CS Casteljaloux) à 3’45", 5. Bernard Estève (Pédale Faidherbe) à 4’35", 6. Gérald Labbe (VC Bernos) à 4’36", 7. Dominique Eyquard (SC Caudrot) à 4’37", 8. Goncalvès (VC Bernos) m.tps, 9. Coradi (Talence) à 5’39", 10. Bunuel (Talence) à 6’04".
Juniors : 1. Guillaume Leverd (Pédale Faidherbe), 2. Charrière (EC Ribérac), 3. Jourdan (Ste Foy).
Cadets : 1. Arnaud Léger (Pédale Faidherbe), 2. Barthes (CS Casteljaloux), 3. Falières (US Testerine).
Dames : 1. Amélie Vantomme (GC Bergerac) - ci-dessus en médaillon, 2. Thomassin (Ribérac), 3. Chagneau (AVC Libourne).

1998 Rauzan

Troisième titre pour Dumont

 NB : Jean-Yves Potet remporte son 4° titre après avoir passé la main à Hervé, Ouvrard et Herbreteau réputés plus routier que sous-bois. En Limousin le titre n’a pu être disputé alors que dans les Pyrénées Régis Duros réalise la passe de deux en s’imposant devant Laurent Guichardet et Julien Almansa.

PF

La nouvelle vague de la Pédale Faidherbe avec de gauche à droite
avec Mickaël Estève, Guillaume Leverd et Arnaud Léger

- Nos Périgourdins de la Pédale Faidherbe progressent. Avec Arnaud Léger nouveau venu dans la compétition, ils totalisent trois titres, Estève et Leverd étant toujours dans le coup pour vaincre. Guillaume Carreau a changé d’écurie mais reste Périgourdin. Dans ces conditions Bernard Estève tient toujours la dragée haute aux séniors car malgré ses 45 printemps, notre cheminot pointe en 5° position.

 CHALLENGE NATIONAL A BLAYE

Blaye

Arnould et Martinez les vainqueurs de Blaye

- Une fois n’est pas coutume, alors ouvrons une petite parenthèse pour signaler une semaine après le championnat à Rauzan, la manche du Challenge national qui se disputait pour la première fois en Aquitaine. Et c’est la ville de Blaye qui a eu le mérite d’organiser cette grande épreuve, mise en place voilà trois ans déjà par Jean-Yves Plaisance. En ce mémorable 27 décembre 1998, victoire de Dominique Arnould et pâle prestation de nos coureurs d’Aquitaine. Une fois de plus, force est de constater que notre haut niveau a beaucoup à faire pour rivaliser à l’échelon national. Signalons toutefois la victoire de Julien Belgy en cadet, la 4° de Debaene (GSC. Blagnac) en juniors et seulement la 26° de Mickaël Estève en espoirs.

2001 Blaye jun

Départ des juniors lors du Challenge National à Blaye

 VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1997-1999 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et
http://velodordogne.canalblog.com/
La suite des Championnats de 2000 à 2002 sur ce lien

 

Posté par Bernard PECCABIN à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1994-1996)

LES TITRES DE 1994 à 1996

EYQUARD AFFIRME SA SUPRÉMATIE ET DUMONT ARRIVE

CC

1994 le 12 décembre 1993 à Rauzan (Organisation : US. Rauzan)

CINQUIEME TITRE POUR EYQUARD

1993 Rauzan 1

Dominique Eyquard sacré à Rauzan

- Eyquard lors du protocole a mis les points sur les "i" lors du protocole en précisant que Raymond détenait quatre titres et non cinq comme annoncés et que c’est désormais lui, qui en totalise cinq après ceux de Lourquen en 84, Sarlat en 85, Tarnos en 87 et Le Boucau en 1992.
- Belle course du Girondin à Rauzan, où il prit la tête après la chute de Raymond son challenger, alors que Blangeois avait pris le départ le plus rapide. Ulbert essaya de s’immiscer pour la conquête du titre, mais c’était mal connaître les verts et rouge de la Pédale Faidherbe. Un très bon Bernard Estève s’est même payé le luxe de prendre la deuxième place à Raymond troisième. C’était donc jour de fête chez les "Estève", après le titre de Mickaël le matin. Arnaud Labbe en juniors et David Paggiolo en espoirs parachèvent le succès des hommes du président Jean-Pierre Dulou.

1993 Rauzan

La supériorité du Caudrot à Rauzan avec trois maillots sur les quatre mis en jeu
De gauche à droite Paggiolo, Eyquard, Labbe et Estève.

Rauzan espoirs en 93

Podium espoirs à Rauzan avec Vlleneuve, Paggiolo et Feytou (voir classement ci-dessous)

 Le classement : 1. Dominique Eyquard (SC Caudrot) les 14,4 km en 52’30", 2. Bernard Estève (Pédale Faidherbe) à 1’19", 3. Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe) à 1’32", 4. Jean-Claude Ulbert (CC Sarlat) à 1’36", 5. Bruno Blangeois (Pellegrue) à 2’25", 6. David Paggiolo (SC Caudrot) à 2’55" - 1° espoir -, 7. Didier Saumon (SC Caudrot) à 3’25", 8. Laurent Dumont (SC Caudrot) à 4’00", 9. Stéphane Eyquard (Libourne) à 5’09", 10. Eric Métreau (Pédale Faidherbe) à 6’02", etc...
Espoirs : 1. David Paggiolo (SC Caudrot), 2. Villeneuve (Gujan-Mestras), 3. Feytou (Pédale Faidherbe).
Juniors : 1. Arnaud Labbe (SC Caudrot), 2. Béchade (Libourne), 3. Lavergne (Talence).
Cadets : 1. Mickaël Estève (Pédale Faidherbe), 2. Paggiolo (Talence), 3. Carreau (CC Périgueux).

 Rauzan séniors 93

Podium séniors à Rauzan avec un surprenant Estève (40 ans) à la deuxième place

NB : Christophe Dupouey (Tarbes Cycliste) est champion des Pyrénées devant Laurent Roux et Frédéric Moncassin. Jean-Yves Potet (Civray) remporte son deuxième titre consécutif en Poitou-Charentes. En Limousin, Christophe Deluche (UVL) inscrit son nom pour la 5° fois au palmarès régional.
- A Rauzan nos Périgourdins se sont bien comportés, mais ils n’ont pas pour autant survoler les débats. Il est vrai que Marsaneix reste gravé dans leurs esprits, mais Le Caudrot est bien là et même bien là en s’adjugeant trois des quatre podiums. Mickaël Estève est titré en cadets et constitue la seule pointe de fierté de par sa jeunesse avec Guillaume Carreau son dauphin. Le futur championnat annoncé se fera au Caudrot ! Reste à savoir si les coureurs de Dulou coinceront sur leurs terres comme d’autres l’avaient fait l’an passé.

1995 le 11 décembre 1994 à Caudrot (Organisation : SC. Caudrot)

DUMONT GAGNE SON PREMIER TITRE 

- Trois fois second et deux fois troisième, Laurent Dumont a enfin trouvé la consécration chez lui au Caudrot en remportant le titre 95 devant son équipier Dominique Eyquard. La vieille garde composée de Raymond, Eyquard et Blangeois n’ont pas réussi à concrétiser leurs espérances. Course limpide avec départ canon des leaders mais Dumont se dégagea pour prendre la tête et ne plus la quitter. Il restait à s’intéresser à Eyquard et à Blangeois pour savoir qui des deux sera second ? Et ce fut Eyquard, alors que derrière Raymond et Mestadier terminaient attardés mais dans le top cinq, ce qui résume bien la faiblesse de notre discipline qui se cantonne autour de quelques rivalités entre coureurs du cru.

1994 Caudrot 3

Le podium séniors au Caudrot

Le Classement : 1. Laurent Dumont (SC Caudrot) en 50’29", 2. Dominique Eyquard (SC Caudrot) à 1’03", 3. Bruno Blangeois (Pellegrue) à 1’14", 4. Raymond (Pédale Faidherbe) à 3’03", 5. Mestadier (Rauzan) à 3’54", etc...
Espoirs : 1. Arnaud Labbe (SC Caudrot), 2. Lavergne (Talence), 3. Olicier Feytou (Montpon).
Juniors : 1. Florent Béchade (Libourne), 2. Conchou (Monpazier), 3. Nieucel (Ste Livrade).
Cadets : 1. Mickaël Estève (Pédale Faidherbe), 2. Guillaume Carreau (Pédale Faidherbe), 3. F. Paggiolo (SC Caudrot).

1994 Caudrot 2

Feytou (3°), Lavergne (2°) et Labbe titré chez les espoirs

NB : Jean-Yves Potet est champion du Poitou, Christophe Deluche du Limousin et Laurent Roux pour les Pyrénées.
Nos Périgourdins n’ont pas fait un championnat exceptionnel. Il n’y a pas eu de revanche entre Le Caudrot et la Pédale Faidherbe pour ce championnat. On reste juste satisfait pour les jeunes qui se placent et qui confirment leurs bons résultats.

1994 Caudrot

Podium des cadets au Caudrot (Paggiolo, Carreau, Estève titré)

Quelques pratiquants de cette époque : Christophe Deluche (UV Limousine), Pascal de Boussiers (UC Brive), Fabien Chareix (UC Condat), JP Hullot (VC Arédien), Jean-Yves Potet (CA Civray), Yves Cardinal (CA Civray), JC Coulloux (La Rochefoucauld), Olivier Ouvrard (Cycle Poitevin), Roger Thévenet (Confolens), Laurent Dumont (SC Caudrot), Bruno Blangeois (Guidon Pellegruen), Pascal Mestadier (US Rauzan), Bernard Estève (Pédale Faidherbe), Eric Métreau (Pédale Faidherbe), Olivier Ouvrard (Cycle Poitevin), David Cron (UV Angérienne), Régis Duros (CSM Persan), A. Bournet (Pédale Faidherbe), Eric Stoïkowitch (Pédale Faidherbe), Christophe DUpouey (Team Sunn Chipie), Miguel Martinez (CSM Persan), David Brulon (Châteauroux), Francis Bourdin (AVC Libourne), Cédric Barbeau (Talence), Bruno Aigret (UV Poitiers), David Paggiolo (SC Caudrot).

1995 Cardinal, Potet, Coulloux

Potet au centre titré en Poitou-Charentes entouré par Cardinal et Coulloux

1996 le 10 décembre 1995 à Lougratte (Organisation  : Comité du Lot-et-Garonne)

SIXIEME ET DERNIER TITRE POUR EYQUARD

1995 Lougratte

Podium à Lougratte

- D’entrée Dominique Eyquard a tué tout suspense en prenant la tête de la course. Bien préparé, remarquable d’aisance sur ce circuit tracé par Jean-Yves Plaisance, Eyquard survola les débats. Victime d’ennui mécanique, David Paggiolo refit courageusement une partie de son handicap. Dans les derniers tours il rattrapa Blangeois, le déposa pour terminer troisième et pas loin de Dumont classé 2° mais à 2’16" du lauréat du jour.
- Mickaël Estève (Pédale Faidherbe) chez les juniors ajouta un troisième titre à son palmarès après les deux obtenus en cadets. Sébastien Rolait gagne le titre cadet, Patricia Ounzari celui des dames.
- Belle après-midi sportive a Lougratte où l’on remarquait parmi le public la présence d’anciens champions comme Valentin Huot, les frères Bianco, Pierre Barrière, Christian Jourdan, Alain Bernard, Claude Mazeau, Marcel Seurin et Sylvain Bolay. Mais l'histoire retiendra qu'une nouvelle page du cyclo-cross aquitain se tournait ici, avec ce dernier titre pour Dominique Eyquard.

1995 Lougratte juniors

Mickaël Estève remporte le titre des juniors

Le Classement : 1. Dominique Eyquard (SC Caudrot) en 51’39", 2. Laurent Dumont (SC Libourne) à 2’16", 3. David Paggiolo (SC Caudrot) à 2’50", 4. Bruno Blangeois (Pellegrue) à 4’03", 5. Christophe Barbeau (Talence) à 4’53", 6. David Marié (UCS Anglet) à 4’55", 7. Pascal Mestadier (US Rauzan) à 5’03", 8. Stéphane Eyquard (Asptt Périgueux) à 7’05", 9. Bernard Estève (Pédale Faidherbe) à 7’08", 10. Loïc Lavergne (Talence) – premier espoir, etc...
Espoirs : 1. Loïc Lavergne (US Talence), 2. Olivier Feytou (UC Montpon), 3. Arnaud Labbe (SC Libourne).
Juniors : 1. Mickaël Estève (Pédale Faidherbe), 2. Guillaume Carreau (Pédale Faidherbe), 3. David Urfalino (SC Libourne).
Cadets : 1. Stéphane Rolait (US Bouscat), 2. Guillaume Leverd (SC Libourne), 3. Vincent Hausséguy (UC Arcachon).
Féminines : 1. Patricia Ounzari (Team Cycliste Féminin 24).

1995 Lougratte juniors 1

Podium des juniors avec Mickaël Estève sur la plus haute marche

NB : Pascal Hervé (Festina) devient champion du Poitou-Charentes en s’imposant devant Turpaud (ST. Florent) et Potet (Civray). Laurent Roux (Castorama) double la mise dans les Pyrénées alors que Christophe Deluche remporte en Limousin son 7° titre (NDLR : le dernier de sa carrière).
- On reste sur un statuquo côté Périgourdin. Jean-Paul Raymond ne pratique plus ce qui fait que la Pédale Faidherbe ne rayonne plus. Bernard Estève a couru après le temps perdu pour terminer en 9° position, ceci à la suite d’un bris de dérailleur. Pour l’heure le club Périgourdin mise sur ses jeunes et sans doute cherche à opérer un nouveau recrutement en vue de se renforcer pour retrouver son lustre d’antan.
- Retenons qu’Estève et Carreau iront à Lanarvily pour le Championnat de France de cyclo-cross. Carreau terminera , juste au pied du podium, Estève sera . Qualifié pour le Mondial de Pontchâteau, Guillaume Carreau victime d’une chute ne terminera qu’en 42° position, mais la Dordogne est fière d’un de ses élèves qui a été sélectionné jusqu’à ce niveau.

Ounzari

Patricia Ounzari titrée chez les dames

Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross (Guyenne puis Aquitaine).
La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
- Championnats de 1958 à 1960.
- Championnats de 1961 à 1963.
- Championnats de 1964 à 1966.
- Le Championnat de France en 1966 à Labatut.
- Championnats de 1967 à 1969.
- Championnats de 1970 à 1972.
- Championnats de 1973-1975.
- Championnats de 1976 à 1978.
- Championnats de 1979 à 1981.
-
Cyclo-cross d’antan en Périgord (Saint-Paul de Serre 1982).
-
Championnats de 1982 à 1984 (et championnats de France 83 à Salies)
- Championnats de 1985 à 1987.
 - Championnats de 1988 à 1990.
- Championnats de 1991 à 1993.

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1994-1996 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et
http://velodordogne.canalblog.com/
.
La suite des Championnats de 1997 à 1999 sur ce lien

Posté par Bernard PECCABIN à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mars 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1991-1993)

LES TITRES DE 1991 à 1993

ENCORE RAYMOND ET EYQUARD MAIS BLANGEOIS REVIENT

91-93

1991 le 16 décembre 1990 à Margueron (Organisation : EC. Foyenne).

- Il y a toujours un malentendu avec Jean-Paul Raymond au sujet de ses titres. Le problème étant, faut-il comptabiliser sa deuxième place à Salies de Béarn derrière Francis Castaing comme un titre ? A priori oui ! Castaing étant pro, Raymond amateur. Mais alors, pourquoi Despert deuxième à Abjat derrière Villemiane, ne bénéficie t-il pas du même traitement ?... donc pour respecter le parité Vélo-Dordogne ne compte pas le titre de Salies...

- Donc disons que Raymond a obtenu à Margueron son 4° titre, neuf ans après son premier succès. Il n’y a pas eu de course cette fois. Les organisateurs de l’EC Foyenne avaient pourtant très bien fait les choses, sous l’impulsion de Jean-Michel Démortier et Jean-Claude Chiarotto avaient tracé un beau circuit de 2400 mètres alternant route, vignes, prairies, chemins et sous bois : un vrai parcours de cyclo-cross à l’ancienne, à la fois physique et technique, donc exigeant.
- Ce 16 décembre, il n’y a pas eu de course car Jean-Paul Raymond a tout réglé définitivement dès le premier tour. Ce vrai spécialiste des sous bois se consacre exclusivement au cyclo-cross depuis onze ans. Ce circuit de Margueron, il le connaissait comme sa poche pour s’y être produit huit fois auparavant (avec six succès à la clé). En onze saisons sur les sentiers et dans les labours, il a appris plein de trucs qu’il avait d’ailleurs dévoilé après sa 6°victoire à Margueron, cinq semaines avant ce championnat. "Sur ce circuit, il faut 28 dents et des boyaux très peu gonflés pour ne pas glisser" avait-il alors déclaré. Il fallait aussi une très bonne condition physique pour bien passer les longues montées dans la prairie, une excellente vélocité pour utiliser au mieux le petit développement, un coup d’œil exercé pour déjouer les pièges du parcours. A tous ces arguments, Jean-Paul Raymond ajoutait une grande science de la course : Bruno Blangeois réussissait le meilleur départ sur la large route en faux plat montant, mais Raymond était bien calé dans sa roue. Si bien qu’il prit la tête pour ne plus la quitter, augmentant même son avance au fil de la course. Il ne restait plus qu’à s’occuper du duel entre Ulbert et Blangeois, voire à celui entre Pellier et Stéphane Eyquard pour la couronne des espoirs.
- Sur le podium, on remarquait Raymond 31 ans et Jean-Claude Ulbert 40 ans, soit hommes du métier à l’image de Bonnand et Cardinal dans les autres comités. Chez les espoirs victoire de Pellier et de Paggiolo en juniors. (NDLR : Margueron constitue le dernier titre pour Raymond).

1991 Margueron

Le podium séniors à Margueron avec Ulbert, Raymond et Blangeois

Le classement : 1. Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe), 2° Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe) à 1’47", 3° Bruno Blangeois (Guidon Pellegruen) à 2’22", 4° Bernard Estève (Pédale Faidherbe) à 3’51", 5. Jean-Claude Bagueste (FC Oloron) à 7’59", 6. Pellier (Biganos) à 8’23" premier espoir, 7. Stéphane Eyquard (Libourne) à 10’06", 8. Bernard Bodin (Sarlat) à un tour, 9. Sonson (Ste Livrade) à un tour, 10. Barbeau (Talence) à un tour.
Espoirs : 1. Jean-Olivier Pellier (Bizanos).
Juniors : 1. David Paggiolo (US Talence).

NB : Christophe Deluche (UVL) remporte le 3° titre consécutif en Limousin. Miguel Albert (Cycle Poitevin) chez lui. Christophe Dupouey (Tarbes Cycliste) remporte le maillot du comité des Pyrénées.
- Chez nos périgourdins on remarque la main mise par la Pédale Faidherbe qui classe Raymond (1°), Ulbert (2°) et Estève (4°). Dans deux ans à Marsaneix, leur club organisera ce championnat et pour faire mieux, il s’agira de prendre les trois marches du podium.

1992 le 15 décembre 1991 à Le Boucau (Organisation : VC. Tarnos)

- Jean-Paul Raymond avait raison de se méfier de Dominique Eyquard. Déjà voilà huit jours, Raymond avait vu la super forme affichée par Eyquard à Auros. Et pour éviter toute surprise, Raymond avait pris la tête dès le premier tour d’un circuit sec mais éprouvant, doté de quatre raidards à vous faire passer par-dessus la roue arrière. Seul Eyquard conservait en ligne de mire Raymond devant avec 50 mètres d’avance. Et Eyquard essaya de conserver cette distance avec son rival, sachant que s’il pouvait revenir sur le fuyard, il en prendrait un sacré coup au moral. Et c’est ce qu’il se passa à mi-course, sur la partie goudronnée où le Marmandais plaça une accélération pour rejoindre Raymond. Eyquard poursuivit son attaque aussitôt dans la deuxième des quatre buttes. Le coup de pédale du Périgourdin parut alors plus lourd alors qu’Eyquard voltigeait. Assurément, il s’était bien préparé, en tuant même cent canards dans sa ferme pour les fêtes. Blangeois forfait suite à une chute (entorse des cervicales), ne put se mêler à la lutte. Eyquard remportait son 4° titre régional, Raymond deuxième accusant 55 secondes de retard à l’arrivée.

Le Boucau

Eyquard, Raymond et Dumont, podium final au Boucau

Le classement : 1. Dominique Eyquard (CC Marmandais) les 18,760 km en 52’49", 2. Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe) à 55", 3. Dumont (Talence) à 1’37", 4. Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe) à 3’37", 5. Bernard Estève (Pédale Faidherbe) à 4’22", 6. Denis Fantino (CC Béarnais) à 5’47" 1° espoir, 7. Eric Valèze (Pellegrue) à 6’34", 8. Jean-Mary Despert (Pédale Faidherbe), 9. Le Liard (VC Montois), 10. Gélabert (Nérac), etc...
Juniors : 1. Eric Fantino (CC Béarnais), 2. Bordes (VC Bruilhois), 3. Pascal (VC Salies), 4. Clément (CC Béarnais), 5. Castel (Le Bouscat), etc...
Quelques pratiquants de cette époque : Miguel Albert (Cycle Poitevin), Laurent Dumont (US Talence), Yves Cardinal (CA Civray), Thierry Turpaud (UCA. Rochelaise), David Paggiolo (US Talence), Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe), Christophe Deluche (UV Limousine), Fabrice Grand (AC Rilhac-Rancon), Jean-François Morange (VC Neuvic), Bruno Aigret (UV Poitiers), Thierry Thoraux (AS Saint-Junien), Roger Thévenet (UC Confolens), Eric Valèze (Guidon Pellegruen), Laurent Roulier (Saint-Denis US), Dominique Eyquard (CC Marmande), Stéphane Eyquard (AS Libourne), Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe), Alain Clochard (VC Bressuire), Olivier Broussin (Jarnac-Sports), René Princeau (Jarnac-Sports), Cyril Castets (US Bouscat), Christian Nougue-Dessus (CC Navarrais), Yvan Eychenne (AC Pamiers), Pierre Elias (Saint-Juéry), Alain Cuisinaud (ACC), Pascal de Boussiers (AC Limoges Bussière Poitevine), Jean-Yves Potet (CA Civray), Olivier Feytou (Asptt Périgueux), Bruno Blangeois (Guidon Pellegruen), Bernard Estève (Pédale Faidherbe), Christophe Dupouey (Tarbes Cycliste), Dominique Marty (Saint-Juéry), Patrice Géniez (Cahors VS), Denis Le Liard (VTT Montois), Gérard Andrieu (UV Auch-Lectoure), Régis Duros (UV Lourdes), José Gesse (AS Maséenne), Laurent Roux (Toulouse Sprint), Jean-Mary Despert (Pédale Faidherbe), Xavier Charbonneau (Pays d’Olonnes), David Andrieu (VSSL Castres), Oliver Macédo (AC la Poste en Creuse), Gilbert Berron (UC Saint-Léonard), Julien Almansa (Saint-Alban), Nicolas Jalabert (Cahors VS), Didier Lagouarde (UC Orthez), Thierry Turpaud (UCAR La Rochelle), Eric Pascal (VC Salies), Eric Fantino (CC Béarnais).
NB : Christophe Deluche (UVL) remporte le 4° titre consécutif en Limousin. Quatrième titre également de Miguel Albert en Poitou-Charentes. Dans les Pyrénées c’est Frédéric Moncassin (Castorama) le coureur pro de qui remporte le titre.
- Chez les Périgourdins, la Pédale Faidherbe confirme ses prétentions en classant quatre des leurs dans le top dix. Rendez-vous est pris la saison prochaine à Marsaneix, où le club organisera ce championnat.

1993 le 13 décembre 1992 à Marsaneix (Organisation : Pédale Faidherbe)

1992 Marsaneix 4

Bruno Blangeois en grand patron à Marsaneix

- Bernard Estève avait beaucoup travaillé durant les deux mois précédant ce championnat pour livrer un circuit parfait et très spectaculaire qui permettrait au public d’embrasser d’un coup d’œil la quasi-totalité du parcours depuis la ligne d’arrivée. Comme le soleil était de la partie et le public nombreux, les dirigeants de la Pédale Faidherbe peuvent se vanter d’avoir réussi leur championnat. Le seul regret sera sans doute l’échec sportif de leurs coureurs. Raymond n’ayant été que l’ombre de lui-même sur ce parcours qui lui tenait tant à cœur.

1992 Marsaneix 2

Podium juniors à Marsaneix avec Lavignac, Paggiolo et Valèze

- Le premier tour donna lieu à une bagarre magnifique, chacun des protagonistes s’appliquant  à tour de rôle d’impressionner ses adversaires. A ce petit jeu, Dominique Eyquard se montra le plus percutant : dans la troisième montée du premier tour, il démarra sèchement, distançant rapidement ses concurrents. Blangeois choisit de ne pas répliquer immédiatement. Il resta tranquille dans un groupe de contre attaque en compagnie des autres favoris avant d’entreprendre sa remontée. Ce n’est qu’au début du troisième des 7 tours de circuit, que le vainqueur revenait sur l’homme de tête et le dépassait aussitôt. Il ne devait plus être inquiété, malgré une chute puis un incident mécanique dans le dernier tour. En laissant échapper cette victoire, le club de JP Dulou et Serge Dietter avait raté un grand chelem qui avait été amorcé par une belle victoire de Labbe chez les juniors tandis que David Paggiolo venait chercher le titre des espoirs grâce à une très méritoire 5° place.

1992 Marsaneix 3

Podium séniors à Marsaneix avec Dumont, Blangeois et Eyquard

- Championnat d’Aquitaine des séniors : 1. Bruno Blangeois (Guidon Pellegruen), 2. Laurent Dumont (SC Caudrot), 3. Dominique Eyquard (SC Caudrot), 4. Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe), 5. Dominique Paggiolo (SC Caudrot), 6. Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe), 7. Didier Saumon (Bon Encontre), 8. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), 9. Pascal Mestadier (Bon Encontre), 10. Barbeau (Talence), etc…
- Championnat d’Aquitaine des espoirs : 1. Dominique Paggiolo (SC Caudrot),2. Stéphane Lavignac (Asptt Périgueux), 3. Eric Valèze (Guidon Pellegruen), 4. Olivier Feytou (Pédale Faidherbe), 5. Perret (Tresses), etc…
- Championnat d’Aquitaine des cadets/juniors : 1. Arnaud Labbe (SC Caudrot),2. Castets (US Bouscat), 3. Frattini (Pellegrue), 4. Dulucq (Hossegor), 5. Nougué-Dessus (Navarrenx), 6. Duboiis (Mimizan), etc…

Abadie Sylvain

Sylvain Abadie sur le podium du comité des Pyrénées pour la 5° fois

 NB : Olivier Macédo (Asptt en Creuse) remporte son premier titre en Limousin. Jean-Yves Potet (CA Civray) inaugure sa série en Poitou-Charentes. Déjà sacré en 82, 83, 84 et 89, Sylvain Abadie (Toulouse Sprint) est couronné pour la 5° fois en comité des Pyrénées.
- La Pédale Faidherbe avait et conserve une grosse écurie. Et si le club a fait naufrage sur ses terres, il n’y a pas péril en la demeure. La pression était sur les épaules des Périgourdins qui couraient chez eux, mais ils n’ont pas su se libérer face à l’enjeu mais aussi face à des adversaires résolus pour leur barrer la route. Néanmoins de ce championnat on peut dire que désormais deux clubs vont se tirer la bourre : le Caudrot très bien placé et la Pédale Faidherbe battue chez elle.
- Bruno Blangeois ancien de la Pédale Faidherbe s’était affirmé comme le coureur d’avenir de la spécialité. Sacré à 22 ans à Fumel, titre conservé ensuite à Urdos après un sacré combat contre Dumont. On pensait alors voir Blangeois pour un long règne dans les sous-bois. Mais il y a eu les anciens, ceux de la vieille école à l’image de Raymond et d’Ulbert qui lui ont barré la route. Et puis il y a eu les problèmes de santé, les séquelles de chute qui l’ont écarté le jour "J" comme au Boucau, où il n’a pu prendre le départ. Deux championnats sans titre et voilà qu’à 26 ans, trois ans après Urdos, Blangeois renaît tel un phénix sorti de ses cendres. Mais l’histoire nous dira plus tard que Marsaneix sera son dernier titre de cyclo-crossman..., comme Margueron a été l'ultime de Jean-Paul Raymond.

 Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross (Guyenne puis Aquitaine).
La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
- Championnats de 1958 à 1960.
- Championnats de 1961 à 1963.
- Championnats de 1964 à 1966.
- Le Championnat de France en 1966 à Labatut.
- Championnats de 1967 à 1969.
- Championnats de 1970 à 1972.
- Championnats de 1973-1975.
- Championnats de 1976 à 1978.
- Championnats de 1979 à 1981.
- 
Cyclo-cross d’antan en Périgord (Saint-Paul de Serre 1982).
-
Championnats de 1982 à 1984 (et championnats de France 83 à Salies).
-
Championnats de 1985 à 1987.
- Championnats de 1988 à 1990.

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1991-1993 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/
La suite des Championnats de 1994 à 1996 sur ce lien

Posté par Bernard PECCABIN à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 mars 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1988-1990)

LES TITRES DE 1988 à 1990

ENCORE RAYMOND MAIS BLANGEOIS EST LĀ

CC

1987 Saint-Cernin de l'Herm

1988 le 27 décembre 1987 à Saint-Cernin de l’Herm (Organisation : VC Monpazier).........

- Raymond, Eyquard, Blangeois, telle était l'équation à résoudre au départ de ce championnat. Mais c’est Jean-Paul Raymond, le garde-pêche de Gironde qui remportera ici son 3° titre, soit sa 148° victoire. D’habitude en forme dès le début de saison, Raymond a changé sa manière de faire. Il s’est préparé pour avoir la bonne forme en cette fin de décembre, pour le championnat. D’ailleurs ses sept victoires obtenues au cours de ce mois sont là pour le confirmer.

1987 Saint-Cernin

Les spectateurs dominaient le vallon comme l'on regarde une pièce de théâtre

- Pour l’opposition par contre, le magnifique circuit du Cazalou, - les spectateurs dominaient le vallon comme l’on regarde une pièce de théâtre - restera un mauvais souvenir. De la bande des quatre (Raymond, Eyquard, Blangeois, Le Liard) supposée dominer l’épreuve, ne subsista finalement que le Talençais, en tête dès le drapeau baissé. Eyquard le tenant du titre resta un moment deuxième, mais comme les temps avec le leader s’accentuaient, le Marmandais parut se résigner, au point de s’effondrer peu après la mi-course. Bruno Blangeois craqua encore plus tôt, victime d’une blessure toute fraîche (à Chartres le dimanche précédent) qui le faisait souffrir dans les parties pédestres. Quand à Le Liard, il ne fut jamais dans l’allure, trop contracté sans doute. En définitive, la bonne nouvelle est venue d’un quasi vétéran, Jean-Claude Ulbert (37 ans) un Sarladais qui évoluait près de chez lui. D’un petit gabarit, le tracé qui exigeait agilité et vivacité lui convenait plutôt que la puissance.

1987 St

Raymond pas du tout inquiété à Saint-Cernin de l'Herm

- L’autre surprise a été provoquée par le duo routier Oloronais avec Hervé Gourmelon et Jean-Claude Bagueste. Gourmelon est venu mourir à 13 secondes d’Ulbert. La performance de Gourmelon, champion de France de poursuite olympique avec l’Aquitaine en dit long au moment où il va passer chez les pros. Joli tir aussi des coureurs de l’US Talence avec Raymond, Dumont et Galissaire. Au championnat de France à Munster, le 10 janvier Raymond sera accompagné par Blangeois et Eyquard pour les séniors, par Rudolph et Sébastien Mondory pour les espoirs et juniors. Pour la petite histoire, la bataille de la conquête du titre entre Raymond et Eyquard, revenait à Raymond qui accrochait ainsi un 4° maillot de champion, soit un de plus que Eyquard.

1987 St

Podium avec Ulbert, Raymond, Gourmelon et Rudolph Mondory premier espoir

Le classement : 1. Jean-Paul Raymond (US Talence) les 18 km en 57’16", 2. Jean-Claude Ulbert (Guidon Sarladais) à 1’01", 3. Hervé Gourmelon (FC Oloron) à 1’14", 4. Jean-Claude Bagueste (FC Oloron) à 1’30", 5. Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) à 2’43", 6. Laurent Dumont (US Talence) à 3’29", 7. Dominique Eyquard (CC Marmande) à 4’19", 8. Bernard Estève (Pédale Faidherbe) à 4’24", 9. Bernard Galissaire (US Talence) à 5’14", 10. Denis Le Liard (FC Oloron) à 5’14", etc... Rudolph Mondory (La Teste) premier espoir.
Juniors : 1. Sébastien Mondory (La Teste) à 36’59", 2. Rahmoun (TS. Mourenx), 3. Pellier (La Teste) à 3’27", 4. Fantino (CC Marmande) à 4’31", 5. Sonson (Ste Livrade) à 4’50", etc...

1987 St

Pellier (3°), Sébastien Mondory lauréat et Rahmoun (2°) chez les juniors

NB : Christophe Deluche (UV Limousine) remporte le 1° titre en Limousin. Alain Lagrange (Tarbes) est champion des Pyrénées pour la deuxième fois alors qu’en Poitou-Charentes Yves Cardinal remporte son 14° titre (le dernier).
- Ulbert, Blangeois, Gourmelon et Estève ont évolué sur leur terre. Des terres périgourdines qui organisaient ce championnat régional pour la huitième fois, après Lalinde (1960), Coulounieix (1965), Saint-Barthélémy de Bussière (1972), Saint-Cybranet (1974), Abjat sur Bandiat (1977), Bussière-Badil (1979) et Sarlat (1985).

1989 le 11 décembre 1988 à Fumel (Organisation : VC Fumel)

BLANGEOIS PREMIÈRE

1985 sarlat 1

- Les pronostics généralement émis se sont avérés justes, sur le circuit Fumélois quelque peu roulant au gré de certains, mais il faut reconnaître que les meilleurs sur l’ensemble de la saison actuelle se sont bien vite emparés des rênes de la course pour ne plus la quitter. Seul le Talençais Raymond, cloué par la grippe aurait pu modifier cet ordre établi, tandis que l’on attendait mieux de son équipier Laurent Dumont, 7° et victime de trois incidents.
- Le podium de ce championnat sénior aura donc consacré la classe de trois valeureux garçons, mais aussi leur travail et leur sérieux qui en font de réels espoirs. Pour Hervé Gourmelon on sait qu’il sera professionnel en 1989. Quant à Bruno Blangeois et Dominique Eyquard, voilà deux garçons qui se situent aux dixième et onzième places du challenge national, avant la 3° épreuve, qui ont donc progressé d’une façon régulière et sûre our en arriver là. N’hésitant pas à sortir des frontières de leur comité pour rencontrer une autre opposition, ils en récoltent maintenant les fruits.
- Derrière le trio de pointe, la lutte fut chaude pour les places d’honneur avec le Périgourdin Jean-Claude Ulbert, se rapprochant un moment de la 3° place, avant de céder du terrain et d’être dépassé par un très bon Jean-Claude Bagueste, le routier Béarnais à qui la 4° place lui vaudra de disputer le championnat de France en Normandie. Comme l’an passé, le jeune Testerin Rudolph Mondory (6°) s’attribue le titre des espoirs. Chez les juniors Sébastien Mondory, le frère du précité s’assura une victoire confortable.
- Le cyclo-cross aquitain semble sur la voie du renouveau, avec ces différents espoirs et qu’il nous soit permis d’insister sur le plus sûr d’entre eux, Bruno Blangeois (notre photo), vingt deux ans, qui progresse chaque année, et dont les limites ne sont pas encore connues. Son objectif est de rentrer dans les dix meilleurs français du Challenge National et rentrer dans ce lot au Championnat de France, un honneur que son comité n’a pas connu depuis Pierre Bernet.
Le classement : 1. Bruno Blangeois (Trèfles Sportifs de Mourens), 2. Dominique Eyquard (CC Marmande), 3. Hervé Gourmelon (CA Créon), 4. Jean-Claude Bagueste (FC Oloron), 5. Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe), 6. Rudolph Mondory (AS Testerine), 7. Laurent Dumont (Talence), 8. Denis Le Liard (FC Oloron), 9. Didier Lagouarde (UC Orthez), 10. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), etc...
Espoirs : 1. Rudolph Mondory (AS Testerine), 2. Thierry Fantino (CC Marmande), 3. Thierry Sonson (Ste Livrade), etc...
Juniors : 1. Sébastien Mondory (AS Testerine), 2. T. Laborde (VC Salies), 3. D. Fantino (CC Marmande), etc...

NB : Christophe Deluche (UV Limousine) s’adjuge un 3° titre de champion du Limousin. Dans le comité des Pyrénées, le titre récompense un routier avec Daniel Amardeilh (US Montauban). En Poitou-Charentes, Miguel Albert (Cycle Poitevin) prend la succession d’Yves Cardinal.
- A Fumel les Périgourdins sont là et dommage que Blangeois ne soit plus des leurs. Gourmelon, Ulbert et Estève conservent leur place, dans le ventre mou du top dix.

Quelques pratiquants de cette époque : Christophe Dupouey (Bat. Joinville), Jean-Claude Bagueste (FC Oloron), Alain Lagrange (UA Vic), Didier Lagouarde (UC Orthez), Yves Cardinal (CA Civray), Bruno Blangeois (TS Mourens), Jean-Paul Raymond (US Talence), Miguel Albert (Cycle Poitevin), Gilles Sanders (Kas), Cyril Bonnand (Saint-Juéry), Régis Duros (VC Marciac), Eric Valèze (CC Montpon), Laurent Dumont (US Talence), Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe), Alain Cuisinaud (AC Bourganeuf), Francis Bourdin (Asptt La Rochelle), Xavier Charbonneau (SV Fontenay), B. Aigret (Pédale Jonzac), B. Thoreau (AS Saint-Junien), Thierry Turpaud (VS Chef Boutonne), Christophe Deluche (UV Limousine), Jean-François Morange (VC Neuvic), Sébastien Mondory (La Teste), Eric Granger (CA Créon), David Brulon (VC Châteauroux), Dominique Eyquard (CC Marmande), Guy Chassang (RO Moulins), Hervé Gourmelon CA Créon), Alain Sonson (Sainte-Livrade), A. Becaas (CC Béarnais), Bernard Estève (Pédale Faidherbe), Bernard Galissaire (Talence), Jean-Yves Potet (CA Civray), Alain Cessat (UC Brive), Denis Le Liard (FC Oloron), JL.Maumy (AC Creusoise), Pascal Peyramaure (VC Neuvic), René Princeau (Jarnac Sports), Jean-Mary Despert (Pédale Faidherbe), Bernard Bodin (CC Sarlat), Thierry Fantino (CC Marmande), Fabrice Grand (AC Rilhac-Rancon).

1990 le 17 décembre 1989 à Urdos (Organisation : FC. Oloron)

DEUXIÈME TITRE POUR BLANGEOIS

Le Liard Denis

- Denis Le Liard (notre photo) maître d’œuvre de cette organisation, postier de son état à Urdos, n’avait rien négligé pour que cette épreuve soit parfaite. Cinquième de la course, il s’était préparé et malgré la pression à subir il a su tout gérer pour tout coordonner.
- Circuit glissant, dénivelé de 100 mètres, un beau tracé au pied du Somport, voilà pour le cadre de ce championnat. D’entrée Bagueste prend la tête mais Blangeois surveille et prend la tête de course suivi par Eyquard et Dumont les deux challengers, tandis que Bagueste, Le Liard et Gourmelon perdent toute chance de gagner. Tandis que Blangeois est rejoint par Dumont, celui-ci cherche à le distancer. Eyquard suit à 15 secondes. Puis la suite de la course sera fatale pour Dumont repris puis lâché. Blangeois s’emploie ferme pour décramponner ce beau monde et on assiste à une deuxième course entre Eyquard et Dumont pour la 2° place. Terrible duel avec explication finale sur le macadam, où exténués Dumont parvient à ravir cette deuxième place tant convoitée.
Classement : 1. Bruno Blangeois (TS Mourens), 2. Laurent Dumont (Talence) à 12", 3. Dominique Eyquard (CC Marmande) à 26", 4. Jean-Claude Bagueste (FC Oloron) à 1’24", 5. Denis Le Liard (FC Oloron) à 3’25", 6. Hervé Gourmelon (Montpon) à 3’37", 7. Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe) à 4’18", 8. Lagouarde (UC Orthez) à 4’56", 9. Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe) à 6’17", 10. Jean-Mary Despert (Pédale Faidherbe) à 7’41", 11. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), etc...
Espoirs : 1. Bordenave (Orthez), 2. Rudolph Mondory (La Teste), 3. Barbeau (Villenave), etc...
Juniors : 1. Eric Valèze (CC Montpon), 2. Anton (RO. Mourenx), 3. Yvan Becaas (FC Oloron), etc...

URDOS

Podium des séniors à Urdos avec Dumont, Blangeois et Eyquard

NB : Et de trois pour Christophe Deluche (UV Limousine) de nouveau champion du Limousin. Dans les Pyrénées Sylvain Abadie (Toulouse Sprint-Saint-Lys Olympique) trois fois titré reprend son bien cinq ans après ce qui constitue un bon point. Miguel Albert (Cycle Poitevin) confirme en Poitou-Charentes avec un deuxième titre successif.
- Nos Périgourdins sont en bonne place. Certes Blangeois le Périgourdin est devenu Girondin, mais il est sorti des rangs de la Pédale Faidherbe. Gourmelon se place bien, Ulbert reste régulier, Raymond le Girondin qui est devenu Périgourdin se doit de rattraper sa suprématie alors que Despert et Estève conservent leur place dans le top dix.

Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross (Guyenne puis Aquitaine).
La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
- Championnats de 1958 à 1960.
- Championnats de 1961 à 1963.
- Championnats de 1964 à 1966.
- Le Championnat de France en 1966 à Labatut.
- Championnats de 1967 à 1969.
- Championnats de 1970 à 1972.
- Championnats de 1973-1975.
- Championnats de 1976 à 1978.
- Championnats de 1979 à 1981.
-
Cyclo-cross d’antan en Périgord
(Saint-Paul de Serre 1982).
-
Championnats de 1982 à 1984 (et championnats de France 83 à Salies).
-
Championnats de 1985 à 1987
.
-
Championnats 1991-1993.

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1988-1990 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mars 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1985-1987)

LES TITRES DE 1985 à 1987

RAYMOND ET EYQUARD SE DISPUTENT LA SUPRÉMATIE

85-87

1985 sarlat départ sén

Départ du championnat d'Aquitaine séniors à Sarlat

DEUXIÈME TITRE POUR EYQUARD

1985 le 6 janvier 1985 à Sarlat (Organisation : Cyclo-club Sarladais).
- Le 6 janvier 1985, le Cyclo-Club Sarladais du Président LEDUC organisait sur les hauteurs du château de Campagnac à Sarlat, les Championnats d'Aquitaine de cyclo-cross. Il faisait froid et même très froid, puisqu'en ce mémorable hiver, le mercure chutera quinze jours plus tard, jusqu'à moins 25 degrés... Mais si le temps pour ce Championnat sentait le froid, le soleil restait de la partie et dès le matin, Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) démontrait son savoir-faire en remportant pour la deuxième année consécutive le titre des juniors, soit un an après son numéro de soliste à Lourquen dans les Landes. C'est le Président du Comité d'Aquitaine Georges Bousquet qui remettra le maillot de champion au jeune lauréat et l'on retrouvera sur les deux autres marches, Laurent Cassier de l'AVC Libourne et le Bouscatais Michel Fournier (3°).

1985 sarlat eyquard

Dominique Eyquard en route pour un deuxième titre

- Chez les seniors on s'attendait à un duel entre Dominique Eyquard et Jean-Paul Raymond. Mais à vrai dire, il n'y eut pas de duel. Dominique Eyquard (UC Arcachon) parti comme une fusée, alors que Raymond dans un jour "sans" s'effondra. Eyquard remportait son titre sans problèmes, pendant que derrière lui l'explication entre le Sarladais Jean-Claude Ulbert et l'Oloronais Denis Le Liard semblait très relevé. Mais comme on n'est jamais maître dans son pays, c'est le Pyrénéen qui montera sur la deuxième marche du podium. Jean-Louis Gauthier tenait le micro, Georges Bousquet les maillots de champion à remettre et Guy Cantou les médailles, ceci pour la petite histoire...

1985 sarlat protocole

Le podium avec Leliard, Eyquard et Ulbert qui exulte devant son public

Le classement : 1. Dominique Eyquard (AS. Facture), 2. Denis Leliard (FC Oloron) à 2’30", 3. Jean-Claude Ulbert (Guidon Sarladais) à 2’47", 4. Manuel Calvo (RO Mourenx), à 5’00", 5. Bernard Conan (P. Faidherbe) à 5’13", 6. Bernard Bodin (EC Foyenne) à 5’56", 7. Bernard Galissaire (Talence) à 6’00", 8. François Burtre (SA Bidos) à 7’30", 9. Jean-Paul Raymond (Talence) à 7’35", 10. Bernard Estève (Pédale Faidherbe) à 8’20", etc...
Le classement Juniors : 1. Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) 2. Cassier (AVC Libourne) à 2’25", 3. Fournier (Bouscat) à 3’20", 4. Nogué (Talence) à 5’28", 5. Doumenge (EC Foyenne) à 5’50", etc...

1985 sarlat jun

Deuxième titre juniors pour Bruno Blangeois à Sarlat

NB : José Raimondo (AC Pamiers) est titré dans le comité des Pyrénées, François Boyer (VC Tulle) en Limousin et Yves Cardinal une fois de plus dans le Poitou-Charentes.
- Nos Périgourdins sont plus nombreux dans les classements. Mais c’est le jeune Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) qui est le plus à même de percer, les autres restants dans le ventre mou des classements.

 

1985 Sarlat

Cassier, Blangeois et Fournier, tiercé juniors à Sarlat

DEUXIÈME TITRE POUR RAYMOND

Raymond 1

1986 le 15 décembre 1985 à Vérac (Organisation : US. Coutras)
- Le Marmandais Dominique Eyquard, n’a pu conserver sa tunique de Champion d’Aquitaine de cyclo-cross. Pour une poignée de secondes, il a dû la céder à Jean-Paul Raymond (Talence), vieil habitué de ce type de compétition.
- Organisé par l’US Coutras, sur un parcours long de 2800 mètres, aussi physique que technique, ce championnat réunissait 32 partants, par un temps frais mais ensoleillé. Le terrain gras sans pour autant être boueux laissait prévoir une belle compétition.
- Et elle eut lieu. Pendant la première demi-heure de course, Raymond et Eyquard prenaient tour à tour le commandement du peloton, imposant le rythme aux autres concurrents et les lâchant progressivement. A la mi-course, Raymond provoquait le break, décramponnant Eyquard de quelques mètres. Celui-ci ne parvenait pas à revenir. Au contraire, l’écart se creusait pour atteindre une quinzaine de secondes à l’arrivée. Derrière la lutte demeurait vive entre Ulbert et Blangeois qui terminaient au sprint dans cet ordre pour la grande satisfaction d’un nombreux public. Derrière le reste du peloton s’égrenait...
Le classement : 1. Jean-Paul Raymond (Talence), 2. Dominique Eyquard (Marmande), 3. Jean-Claude Ulbert (Sarlat), 4. Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe), 5. Jean-Claude Bagueste (FC Oloron), 6. Denis Le Liard (Oloron), 7. Doumenge (EC Foyenne), 8. Obert (Mérignac VC), 9. Ronc (Oloron), 10. Patrick Vigné (Guidon Sarladais), etc...
Le classement Juniors : 1. Nogué (Talence), 2. Mondory (La Teste), 3. Fantino (ASM au), 4. Bretout (CAM Bordeaux), 5. Jeannot (Guidon Séverinois), 6. Moreau (Talence), 7. Guiraud (Cenon), etc...
Quelques pratiquants de cette époque : Roger Thévenet (EC Nord Charente), Yves Cardinal (CA. Civray), Bernard Conan (Pédale Faidherbe), Jean-Claude Ulbert (Guidon Sarladais), F. Brigand (UC Boussac), Bernard Estève (Pédale Faidherbe), Thierry Fourgeaud (Asptt Guéret), Loïc Octave (CA Civray), JL. Maumy (ES Grand Bourg), Alain Cuisinaud (AC Bourganeuf), Denis Leliard (FC Oloron), François Burtre (SA Bidos), Manuel Calvo (RO Mourenx), Roger Rames (CC Gourdon), G. de Diego (SA Bidos), Gérard Nicolas (CC Navarrais), Lagouarde (UC Orthez), Didier Maret (CC Gourdon), Jean-Paul Raymond (US Talence), Jean-Yves Potet (CA Civray), Gilles Sanders (AC Boulogne-Billancourt), Roger Princeau (AS Saint-Junien), Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe), Thierry Fantino (ASM Pau), Patrice Faugeroux (CA Civray), Miguel Albert (Cycle Poitevin), Michel Jean (Ucapa Angoulême), A. Fedon (AC Baignes-Barbezieux), Dominique Eyquard (UC Arcachon), José Raimondo (AC Pamiers), Alain Lagrange (UC Tarbes), Laurent Broque (Asptt Montauban), R. Flaujaguet (VSSL Castres), Jean-Claude Bagueste (FC Oloron), Alain Taillacot (Talence), Alain Lauroua (Orthez), Philippe et Bruno Avezou (Mérignac VC), B. Cron (UV Angérienne), Patrick Vigné (Guidon Sarladais), François Boyer (VC Tulle), etc...
NB : Chez nos voisins, les champions régionaux ne changent pas du moins dans le comité des Pyrénées où Henri Bonnand reprend son titre qui datait de 1981, pendant qu’Yves Cardinal le conserve en Poitou-Charentes. Changement en Limousin avec Alain Cuisinaud (AC Bourganeuf) qui gagne son premier titre.
- Côté Périgourdin deux coureurs sont dans le top cinq (Ulbert et Blangeois), un termine en 10° position avec Patrick Vigné (Guidon Sarladais).

EYQUARD OBTIENT UN 3° TITRE

1987 le 28 décembre 1986 à Tarnos-Barthes (Organisation : Vélo-Club de Tarnos)

1986 Eyquard

Eyquard vers un 3° titre dans le bourbier des Barthes à Tarnos

- Le circuit des Barthes à Tarnos était à la limite du praticable après les fortes pluies de la semaine. Chez les séniors quarante huit participants étaient venus dont les professionnels Jourdan, Le Clerc, Lauraire et le local Dominique Arnaud. Au bout de sept minutes de course on relevait au premier passage les principaux favoris dont Eyquard, Blangeois, Raymond, Le Liard et Estève. Ces cinq hommes se livrèrent à une lutte acharnée avec au fil des tours des petits changements mais rien de décisif pour autant. Au 3° et 4° tour Le Liard bouleversera la hiérarchie en se glissant en tête de course. Chez les pros seul Le Clerc s’accrochait mais bien loin quand des leaders. Au 5° Tour Eyquard prenait la tête et ne la lâchera plus, augmentant son avance au fil des ultimes tours. Restait la bataille pour la deuxième place entre Le Liard et Blangeois. Pour 50 secondes le Périgourdin ratait le titre derrière Eyquard, Le Liard terminait donc 3° et Raymond le grand perdant se retrouvait 4°, au pied du podium.
Le classement : 1. Dominique Eyquard (CC. Marmande), 2. Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) à 50", 3. Denis Le Liard (Oloron) à 1’50", 4. Jean-Paul Raymond (Talence), 5. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), 6. Jean-Claude Ulbert (Sarlat), 7. Alain Hupel (Pédale Faidherbe), 8. Hervé Gourmelon (Créon), 9. Le Clerc (SEAT-Orbéa), 10. Lagouarde UC. (Orthez), etc...

1986 Blangeois

Bruno Blangeois manque son premier titre sénior de 50 secondes

Espoirs : 1. Thierry Fantino (CC Marmande), 2. Yannick Nogué (Talence), 3. Gareste (VC Salies).
Pros : 1. Roland Le Clèrc (SEAT-Orbéa/AS Arrasate), 2. Christian Jourdan (La Vie Claire/AS Pessac), 3. Dominique Arnaud (Reynolds/VC Tarnos).
Juniors : 1. Rudolf Mondory (La Teste), 2. P. Lacarrère (VC Salies), 3. S. Ortheguy (VC Tarnos).
Cadets : 1. JD. Pellier (La Teste), 2. C. Dupèbe (UC Orthez), 3. C. Baldassare (La Teste).

NB : Yves Cardinal est toujours champion du Poitou-Charentes, Dans les Pyrénées, l’ère Bonnand est bien terminé et c’est le Tarbais Alain Lagrange qui est titré alors que dans le Limousin Alain Cuisinaud (Bourganeuf) remporte son deuxième titre.
- Quatre Périgourdins dont trois de la Pédale Faidherbe se classent dans les dix premiers. Et c’est à partir de ce championnat que le club du quartier Saint-Georges à Périgueux a affiché sa suprématie. Dans ce championnat à Tarnos, Bruno Blangeois se classe 2° à 50 secondes du lauréat. Mais s’ajoutent Bernard Estève 5°, Jean-Claude Ulbert le Sarladais à la 6°, Alain Hupel (Pédale Faidherbe) 7°, puis Despert et Conan tous deux de la Pédale Faidherbe classés à la 12° et 16° place.

Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross (Guyenne puis Aquitaine).
La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
- Championnats de 1958 à 1960.
- Championnats de 1961 à 1963.
- Championnats de 1964 à 1966.
- Le Championnat de France en 1966 à Labatut.
- Championnats de 1967 à 1969.
- Championnats de 1970 à 1972.
- Championnats de 1973-1975.
- Championnats de 1976 à 1978.
- Championnats de 1979 à 1981.
-
Cyclo-cross d’antan en Périgord (Saint-Paul de Serre 1982).
-
Championnats de 1982 à 1984 (et championnats de France 83 à Salies).
-
Championnats de 1988 à 1990.

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1985-1987 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1982-1984)

LES TITRES DE 1982 à 1984 POUR RAYMOND ET EYQUARD
LA CONFIRMATION POUR CASTAING
LE FRANCE A SALIES DE BÉARN (1983)

CC 82-84

1982 le 10 janvier 1982 à Arette (Organisation : SA. Bidos).
- Après le succès de Francis Castaing, Arette permettait de redistribuer les cartes. Mais cette fois les pros n’ont pas connu la même chance qu’à Samonac. Un nouveau vent de fraîcheur est arrivé avec le sacre de Jean-Paul Raymond qui vient après ceux de Pierre Bernet, ceux de nos pros que sont Villemiane et Castaing, sans oublier les outsiders tels Simon, Despert, Barbe et Dubois qui ont laissé passer leur tour. Chez les juniors, la victoire est revenue à Didier Lagouarde de l’UC Orthez. A remarquer la probante place de 5° d’un certain Dominique Eyquard.
Le classement : 1. Jean-Paul Raymond (CA. Créon), 2. Serge Dubois (AS Hossegor), 3. Francis Castaing (Peugeot/Marmande), 4. Pierre-Raymond Villemiane (Renault/Bergerac), 5. Dominique Eyquard (AVC Libourne), 6. Jean-Claude Ulbert (Guidon Sarladais), 7. Jean-Mary Despert (VC Aturin), 8. A. Lauroua (UC Orthez), 9. Bernard Conan (Pédale Faidherbe), 10. Jean-Pierre Barbe (Bègles).

1983 Salies de Béarn

Bernard Estève et Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) à Salies de Béarn

NB : Quatrième titre pour René Princeau en Limousin. Sylvain Abadie prend la relève d’Henri Bonnand et devient champion des Pyrénées après douze années d’un règne sans partage. En Poitou-Charentes, Yves Cardinal reste indétrônable et gagne un neuvième titre. Marc Madiot champion de France à Miramas. Bruno Lebras couronné chez les amateurs.
- Les Périgourdins fidèles sont toujours là avec Villemiane, Ulbert, Conan, Estève.

1983 le 23 janvier 1983 à Salies de Béarn (Organisation : VC Salies).
 - Cette période voit le jeune Eyquard en progrès et la venue d’un certain Bruno Blangeois chez les juniors premières années.

Image1

- Le VC Salisien joue un gros coup de poker en ce dimanche 23 janvier avec le Championnat d’Aquitaine qui revient dans son berceau mais en faisant courir deux semaines après, un Championnat de France. Après Lurbe Saint-Christau en 1962 et Labatut en 1966, voilà encore la région des gaves à l’honneur pour s’impliquer dans cette pratique cycliste hivernale.
- Il faisait particulièrement beau. Le terrain était tout juste gras mais pas boueux comme on aurait pu le croire deux jours avant. Le matin, ils n’étaient que six juniors à participer à l’épreuve. Dans la fraîcheur et la rosée, le troisième des frères Becaas, le jeune André, a fait étalage de dispositions qui n’ont pas fini d’étonner. Malgré un changement de vélo dû à un déjantage, il lâchait Guido Vérardo (Marmande) et Santis (Pessac), ses plus dangereux rivaux, le jeune Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) victime d’une crevaison terminera plus loin.
- Jean-Paul Raymond, le Mérignacais tenant du titre, partait favori chez les séniors et pros, mais chacun savait que le seul capable de l’inquiéter n’était autre que le professionnel Francis Castaing. Dès le coup de drapeau, Raymond s’enfuyait avec dans sa roue Bernard Becaas et tous deux gravissaient la butte raccourcie sur l’insistance du conseiller technique national Jean-Yves Plaisance, venu en éclaireur pour le championnat de France quinze jours après. Cette décision devait s’avérer défavorable par la suite pour Raymond.
- Ainsi bien vite, la lutte était circonscrite entre Castaing et Raymond, cependant que Eyquard (Facture), Barbe (Bègles), l’Oloronais Burte, l’Orthézien Lauroua s’expliquaient pour la troisième place.
- A la mi-course, celle-ci était pratiquement jouée et on se demandait si Castaing (ci-dessus en médaillon) allait tenir le rythme de Raymond. Ce fut le cas et il gagna au sprint. Derrière Barbe s’imposait face à ses rivaux pour la 3° place.
Le classement : 1. Francis Castaing (CC Marmande), 2. Jean-Paul Raymond (Mérignac), 3. Barbe (Bègles) à 50 secondes, 4. Lauroua (Orthez) à 53 secondes, 5. Eyquard (Facture) à 1’30s, 6. Burte (Oloron), 7. Jourdan (La Redoute), 8. Ulbert (Sarlat), 9. Duresse (Talence), 10. Dubois (Hossegor), 11. Pauquet (Villenave), 12. Bagueste (Oloron), 13 Bernard Becaas (Oloron), 14. Lionard (Talence), 15. Galissaire (Talence).
Juniors : 1. André Becaas (FC Oloron), 2. Santis (Pessac), 3. Guido Vérardo (Marmande), 4. Blangeois (Pédale Faidherbe Périgueux), 5. Richard (Pessac), 6. Turcius (Orthez).

Pyrénées

La bonne tenue du cyclo-cross du Comité des Pyrénées avec Henri Bonnand,
Sylain Abadie, Philippe Brossais et Gérard Cornand

Quelques pratiquants de cette époque : Roger Thévenet (CA Civray), Yves Cardinal (CA Civray), Jean-Paul Raymond (CA Créon), Bernard Conan (CC Tursac), Jean Biniecki (UC Nontron), Serge Dubois (AS Hossegor), Gilbert Berron (VC Leroy-Somer), Henri Bonnand (Saint-Juéry), Jean-Claude Ulbert (Guidon Sarladais), François Boyer (VC Tulle), Jean-Paul Benoit (Eauze), Gérard Cornand (Asptt Montauban), A. Mouret (Asptt Cahors), Jean-Marc Garcia (Saint-Juéry), Robert Duros (Stado Tarbais), Gilles Sanders (Saint-Cyprien-Blagnac), Bernard Aigret (Lussac les Châteaux), Loïc Octave (CA Civray), Gérard Nicolas (CC Navarrais), Jean Becaas (FC Oloron), René Princeau (Saint-Junien), Bernard Estève (Pédale Faidherbe), François Burte (FC Oloron), Jean-Claude Lecomte (CRCL), Alain Lauroua (Orthez), J. Rumeau (Lannemezan), Jean-Luc Castaing (VC Roubaix), Guy Rauzet (CC Tursac), Bernard Dubost (Asptt Périgueux), Jean-Claude Caminade (Guidon Sarladais), Bernard Duresse (Talence), Didier Maret (CC Gourdon), Marcel Vallade (Ruffec), Didier Baudet (Segonzac), Michel Jean (UCAPA), Dominique Lionard (Talence), Laurent Dumont (AVC Libourne), Pascal Mestadier (AVC Libourne), Pascal Gentillaud (Chasseneuil), Bruno de Santi (AS Facture-Biganos), Thierry Riéra (Grenade CC), Gérard Moyen (UC Corrèze), Francis Hottelet (Asptt Cahors), Roger Rames (CC Gourdon), René Pédejouan (CC Faux), Jean-Mary Despert (VC Aturin), Jean-Louis Gouraud (UC Nontron), Francis Brigand (Asptt Guéret), Philippe Giethlen (ACLBP), Georges Couralis (CC Navarrenx), Guy Biojout (UV Limousine), Claude Montalescot (Pédale Nontron), Christian Jammet (UV Limousine), Dominique Eyquard (AVC Libourne), Alain Taillacot (Talence), Sylvain Abadie (VC Libos), Philippe Mouret (Asptt Montauban), Jean-Claude Bagueste (FC Oloron).
NB : Cinquième titre pour René Princeau en Limousin. Sylvain Abadie confirme son titre devant Henri Bonnand et Rouquette. En Poitou-Charentes, Yves Cardinal reste indétrônable et gagne un dixième titre. Martial Gayant devient champion de France à Salies de Béarn devant Patrice Thévenard et Marc Madiot. Daniel Perret champion de France amateurs.
- Ulbert, Blangeois et Estève ont représenté le Périgord à Salies de Béarn.

1983 Bd Morlaas PDT décoré

Bernard Morlaas jeune président du VC Salisien décoré
par Germain Simon président de la FFC

CHAMPIONNAT DE FRANCE A SALIES DE BÉARN

MARTIAL GAYANT CHAMPION A 20 ANS CHEZ LES PROS

DANIEL PERRET CHEZ LES AMATEURS

1983 Perret couvert de boue 2

Passage de Daniel Perret dans l'enfer Béarnais

- Après Lurbe Saint-Christau en 1962 et Labatut en 1966, voici que Salies de Béarn organise un Championnat de France de cyclo-cross sur le territoire Aquitain.

- En ce premier week-end de février, la cité béarnaise, réputée par ses sources salées était véritablement une ville d’eau et par voie de conséquence le parcours de ces championnats se transforma en véritable bourbier. Dans ces conditions, les véritables spécialistes ont émergé du lot touffu des prétendants aux titres et Salies a couronné des champions dignes de porter le maillot tricolore. L’expérimenté Daniel Perret chez les amateurs et le jeune Martial Gayant (20 ans à peine) dans les rangs professionnels, tous deux ont eu le grand mérite d’endurer le froid, la pluie sans se désunir, et ils ont su s’adapter à un circuit s’apparentant par endroit à un véritable cloaque, certaines portions du tracé ruisselant d’une boue jaunâtre qui supprimait tous les appuis. Les juniors la veille, bénéficièrent de conditions atmosphériques plus clémentes ce qui élimina toutes surprises : Thierry Valette le Provençal s’imposant en favori logique de l’épreuve.

1983 Dutilleul, Valette, Thueux jun

Dutilleul, Valette et Thueux sur le podium des juniors

1983 Perret couvert de boue

Perret couvert de boue vainqueur chez les amateurs

Daniel PERRET l’homme des circonstances

Décidément, Daniel Perret affectionne les championnats de France difficiles où les sous-bois et les terres labourées ne ressemblent plus tout à fait à des tracés de cyclo-cross mais à des parcours pour combattants. Voilà quatre ans notre Lyonnais avait conquis son premier titre national à Versailles sur un sol verglacé qui avait transformé ce championnat de France en cyclo-patinage.

1983 Desclos Perret

Desclos et Perret sur le podium

 A Salies, Daniel Perret a renouvelé son exploit et son titre dans des conditions climatiques aussi éprouvantes, dans un vent glacial, sous des averses de grêle, sur un tracé où l’exercice des coursiers tenait à la fois de l’acrobatie et du combat. Il fallait se battre certes contre l’adversaire, mais aussi contre l’adversité des éléments déchainés, dans des conditions impitoyables pour tout organisme non rompu à ce genre de course. Daniel Perret fut bien l’homme des circonstances. L’expérience aussi a pesé aussi lourd que la boue dans ce championnat amateurs, car tous ceux qui jetèrent leurs forces dans la bataille dès les premiers tours, s’usèrent tels Yves Daniel le Normand ou Patrick Robin le Breton. Par contre, Didier Martinez ou l’inusable Hilaire Desclos (40 ans) ont su sortir de l’anonymat et de la boue au bon moment, c'est-à-dire en produisant leurs efforts après la mi-course. Ils vinrent tous deux accéder aux deux autres marches du podium. Des accessits qui semblaient promis un moment à Yvon Madiot et Patrice Blanchardon, mais eux aussi cédèrent dans cette course sans complaisance qui allait rejeter lois derrière des hommes maculés de boue aux membres frigorifiés... certains préférèrent se réfugier dans l’abandon. Le verdict de ce championnat de France amateurs fut impitoyable... Alain Lauroua le routier d’Orthez, venu en voisin, disputer pour la première fois cette épreuve nationale fit un petit tour et s’en alla... il avait compris. Lui aussi se rappellera de Salies de Béarn en ce dimanche 6 février 1983.

1983 Strauss, Thévenard, Gayant, Madiot, Darrigade

Podium des pros avec de gauche à droite M. Strauss (comité des Pyrénées) puis Thévenard,
Gayant titré, Madiot (3°) et André Darrigade invité

Classement des amateurs : 1. Perret Daniel (Lyonnais) en 59’46", 2. Desclos Hilaire (Bretagne), 3. Martinez Didier (Normandie), 4. Robin Patrick (Bretagne), 5. Blanchardon P. (Ile de France), 6. Madiot Yvon (Pays de Loire), 7. Daniel Alain (Normandie), 8. Lahalle Gilbert (Normandie), 9. Philipp Patrice (Ile de France), 10. Hivert Alain (Orléanais), etc...
Classement des pros : 1. Gayant Martial (Renault) en 59’35", 2. Thévenard Patrice (indépendant) 1h00’08", 3. Madiot Marc (Renault) 1h01’30", 4. Castaing Francis (Peugeot) 1h02’10", 5. Gérardin Alex (indépendant) 1h0é’46", 6. Bourreau Bernard (Peugeot), 7. Dalibard Philippe (Peugeot), 8. Bittinger René (Sem-France), 9. Saude Philippe (Renault), 10. Bonnet Patrick (Wolber), etc...
Classement juniors : 1. Valette Thierry (Provence), 2. Dutilleul Jean-Pierre (Flandres-Artois), 3. Thueux Didier (Picardie), etc...

1984 Lourquen 1984

Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) titré chez les juniors à Lourquen

1984 le 8 janvier 1984 à Lourquen (Organisation : Pédale Sportive Tarusate)

PREMIER TITRE POUR DOMINIQUE EYQUARD

1984 Lourquen 1984

Sentis, Blangeois et Morlaas podium juniors à Lourquen

- On est revenu en Chalosse avec une belle organisation et un Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) qui a ouvert le circuit en remportant le titre des juniors. Parcours sélectif avec Eyquard et Raymond aux avants postes dès le drapeau baissé. La foule elle s’était amassée au bas d’un chemin qui descendait à pic. Chacun avait son style pour le franchir, soit à pied, soit le vélo sur l’épaule, sur les fesses ou tout simplement sur la bicyclette ce qui constituait le moyen le plus risqué. Raymond, Eyquard, Burtre et Despert se battaient devant. Seul Raymond craqua dans l’ultime boucle. Et Eyquard remporta lui le titre alors qu’on ne lisait plus les dossards, que la moitié des coureurs abandonnaient, tous maculés de boue dans un terrain transformé en bourbier et déjà bien remué par les juniors du matin.

1984 Lourquen Pédejouan

René Pédejouan (CC Faux) dans la descente infernale de Lourquen

1984 Lourquen Raymond 5° devant le public

Jean-Paul Raymond battu encouragé par le public de la Chalosse

Le classement : 1. Dominique Eyquard (Facture), 2. Jean-Mary Despert (Pédale Faidherbe), 3. François Burtre (SA Bidos), 4. Jean-Claude Ulbert (Sarlat), 5. Jean-Paul Raymond (Mérignac VC), 6. Jean-Claude Bagueste (FC Oloron), 7. Bernard Conan (Pédale Faidherbe), 8. Galissaire (Talence), 9. Serge Dubois (Hossegor), 10. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), etc...
Podium juniors : 1. Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe), 2. Sentis (Pessac), 3. Morlaas Y. (Salies)

1984 Lourquen 1984

Podium des séniors à Lourquen avec Yves Perpignan délégué FFC,
puis Despert (2°), Eyquard le lauréat et  Burtre (3°)

NB : Troisième titre de Sylvain Abadie en comité Midi-Pyrénées devant Bonnand et Forest. En Poitou-Charentes, Roger Thévenet et fin à la série des dix titres d’Yves Cardinal. En Limousin, c’est le Tulliste François Boyer (natif de Dordogne) qui remporte le championnat, après la domination de Princeau durant trois ans à la tête des sous bois de cette région.
- Un petit noyau composé par Jean-Claude Ulbert, Bernard Estève, René Pédejouan, Jean-Mary Despert et Bernard Conan s’est bien comporté lors de ce régional disputé à Lourquen.

Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross (Guyenne puis Aquitaine).
La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
- Championnats de 1958 à 1960.
- Championnats de 1961 à 1963.
- Championnats de 1964 à 1966.
- Le Championnat de France en 1966
à Labatut.
- Championnats de 1967 à 1969.
- Championnats de 1970 à 1972.
- Championnats de 1973-1975.
- Championnats de 1976 à 1978.
- Championnats de 1979 à 1981.
- Cyclo-cross d’antan en Périgord (Saint-Paul de Serre 1982).

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1982-1984 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/
Cliquez ici pour lire la suite de ces championnats 1985-1987

 

Posté par Bernard PECCABIN à 10:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 février 2019

CYCLO-CROSS D’ANTAN EN PÉRIGORD

cc dordogne

1982 SPS 1

- Je me souviens des années (1970-1989), de ce cyclo-cross local qui rassemblait des spécialistes, des non spécialistes, des néophytes, bref des participants qui en tous temps et en tous lieux venaient se tirer la bourre.

1982

- La Dordogne a accueillit de nombreuses épreuves. Souvenez-vous de ces communes comme Saint-André d’Allas, Saint-Pardoux le Rivière, Saint-Martin de Fressengeas, Saint-Vincent de Cosse, Abjat sur Bandiat, Saint-Pierre de Frugie, Le Bourdeix, Tursac, Saint-Romain de Monpazier, Eymet-Cogulot, Bussière-Badil, Sainte-Croix de Mareuil, Saint-Saud, Chamiers, Blis et Born, Journiac, Lalinde, La Coquille, Champniers-Reilhac, Thiviers-le Repaire, Coursac, Montpon-Merlerie, Saint-Paul de Serre, Saint-Michel Leparon, Chamiers, Vergt de Biron, Sergeac, Saint-Astier, Sourzac-La Gravette, Ménesplet, Marcillac-Saint-Quentin, Vitrac, La Force, Lembras, Marsaneix, Monbazillac, Le Bugue-La Terrasse, Trémolat, Saint-Cybranet, Saint-Barthélémy de Bussière, etc... Un beau calendrier, mais par contre mis à part quelques championnats régionaux, seule la commune de Saint-Vincent de Cosse, d’Abjat sur Bandiat et de Trémolat ont tenté des rendez-vous nationaux. En revanche, pas de Championnat de France, pas de manche de Challenge national, pas de confrontation majeure, mais tout de même un beau calendrier souvenir comme vous avez pu le lire.

1982 SPS 3

Quelques souvenirs de mon calendrier à revoir :
- Sarlat-Campagnac 1985.
- Saint-Vincent de Cosse (11° édition en 85).
- Saint-Vincent de Cosse en 1984.
- Championnat du Limousin à Lalinde en 1960.
- Ménesplet en 1997.
- Abjat sur Bandiat (La Roderie) photo 1986.
- Marsaneix en 1989.
- Fronsac 1997.
- Abjat sur Bandiat 1986.
- Marsaneix 1990.
- Bussière-Badil 1979.
- Saint-Paul de Serre 1977.
- Journiac 1979.
- Sourzac la Gravette 1979.
- Saint-Pierre de Frugie 1981.
- Saint-Michel Leparon 1979.
- Saint-Pardoux de Dronne 1981.
- Trémolat 1990.

1982 Princeau

René Princeau traverse la Serre à Saint-Paul de Serre

UN DIMANCHE A SAINT-PAUL DE SERRE (21.11.1982)

- Et pour terminer, une illustration avec le cyclo-cross de Saint-Paul de Serre qui s’est couru en 1982, avec le succès de l’incontournable Yves Cardinal.

1982 SPS 4

De bons coureurs au départ, mais aussi des malchanceux qui abandonneront...

- Yves Cardinal huit fois champion du Poitou-Charentes à la date de cette épreuve a survolé la course dès le premier quart d’heure, où il s’est placé en tête jusqu’au bout. Dominique Eyquard le Libournais confirme l’excellente opinion que nous avons de ce garçon. Il se porta en effet à la hauteur d’Yves Cardinal, inaccessible ce jour là.

1982 Saint-Paul de S

Le vainqueur avec le speaker Maurice Jouault

- Dans le long chemin rocailleux à fort pourcentage, les cyclo-crossmen ont souffert. Eyquard ne peut soutenir le rythme du champion du Poitou-Charentes. Il est distancé mais restera deuxième.
- Derrière le Montalbanais Brossais et le remarquable Bernard Bodin, pourtant peu habitué à ce genre d’exercice, apparaît Bernard Estève. Il devancera à l’arrivée les trois autres Montalbanais qui placent cinq garçons dans les douze premiers.

1982 Brossais à SPS

Philippe Brossais (Asptt Montauban) classé troisième

- En juniors, Gilles Sanders domina très nettement ses suivants immédiats Jean-Yves Béneyrol et Franck Colin, qui ne purent jamais l’inquiéter.

1982 Saint-Paul de Serre bis

Estève et Pédejouan ont bien terminé l'épreuve

Le classement : 1. Yves Cardinal (CA Civray), 2. Dominique Eyquard (AVC Libourne), 3. Philippe Brossais (Asptt Montauban), 4. Bernard Bodin (EC Foyenne), 5. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), 6. Gérard Cornand (Asptt Montauban), 7. René Princeau (Saint-Junien), 8. Christian Pinède (Asptt Montauban), 9. René Pédejuan (CC Faux), 10. José Gesse (Asptt Montauban), etc...
Juniors : 1. Gilles Sanders (JS Auscitaine), 2. Christian Pauquet (Villenave), 3. Jean-Yves Béneyrol (UC Nontron), etc...

1982 Cornand

Gérard Cornand (Asptt Montauban) reçoit le prix du classement par équipes

Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross (Guyenne puis Aquitaine).
La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
- Championnats de 1958 à 1960.
- Championnats de 1961 à 1963.
- Championnats de 1964 à 1966.
- Le Championnat de France en 1966 à Labatut.
- Championnats de 1967 à 1969.
- Championnats de 1970 à 1972.
- Championnats de 1973-1975.
- Championnats de 1976 à 1978.
- Championnats de 1979 à 1981.
-
Championnats d’Aquitaine 1982-1984.

VÉLO DORDOGNE - CYCLO-CROSS DE MON PÉRIGORD
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 février 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1979-1981)

LES TITRES DE 1979 à 1981

LE RENOUVEAU AVEC BARBE, DESPERT ET CASTAING

CC

L'APRES PIERRE BERNET

1979 le 18 décembre 1978 à Soorts (Organisation : AS Hossegor)
- Vous n’aurez pas beaucoup d’infos sur ce championnat dont on ne trouve aucune trace sur la presse. On citera juste les trois premiers avec Jean-Pierre Barbe (CA Béglais) titré devant Serge Dubois (Hossegor) et Bernard Pineau (Talence).Mais voilà qu'un lecteur nous adresse l'info que je vous communique . 1
° Jean-Pierre Barbe (CA Béglais), 2. Serge Dubois Hossegor) à 25", 3. Bernard Pineau (Talence) à 1'45", 4. Jean-Mary Despert (Talence) à 1'55", 5. Bernard Becaas (Renault Gitane) à 2'45", 6. Bruno Avezou (Bègles) à 3'20", 7. Bernard Bodin (Lalinde) à 3'30", 8. Castaing (CC Marmande) à 4'00", 9. Jacques Chauvin (Thiviers), 10. Lauroua (Orthez), 11. Gilbert Duclos-Lassale (Peugeot), 12. Jean-Claude Ulbert (Sarlat), etc...

Bussière-Badil 79

Jean-Pierre Barbe (CA Béglais) pris ici sur une autre épreuve, a gagné le titre à Soorts

NB : Le Championnat de France se déroule sur deux épreuves avec les pros d’un côté et les amateurs de l’autre. Couru à Porchefontaine (Versailles) il consacre André Wilhem qui devance Pierre-Raymond Villemiane notre Bergeracois. Daniel Perret gagne le titre amateur.
- Dans les comités voisins c’est le statuquo avec Yves Cardinal toujours lauré dans le Poitou, tout comme Henri Bonnand dans le comité des Pyrénées. Dans le Limousin, René Princeau reprend on titre (le deuxième de sa carrière).

Quelques pratiquants de cette époque : Daniel Dubois (Talence), Yves Cardinal (CA. Civray), Jacques Chauvin (Pédale Thibérienne), Jean-Pierre Barbe (CA Béglais), Bernard Pineau (Talence), Serge Dubois (Hossegor), Jean-Mary Despert (Talence), Philippe Avezou (Bègles), Bernard Conan (Tursac), Jean-Claude Ulbert (Sarlat), Jean Biniecki (Nontron), Jean-Paul Raymond (Beaulac), Gagnadour (Talence), Nicolas (Navarenx), Jacques Chauvin (Thiviers), Lionard (Talence), Bénamara (Marmande), Mondory (Lalinde), Taillacot (Talence), Couralis (Pau), Audurean (Libourne), Bernard Estève (Périgueux), Heno (Eymet), Ciscatto (Saint-Médard), Jean-Louis Gunder (CC. Périgourdin), Bruno de Santi (Facture), Bruno Barde, Bruno Avezou (Bègles), Vérardo (Langon), Miconi (Carcans), Jean-Luc Castaing (Nontron), Labat (Sainte-Livrade), JM Fabre (Cam Bordeaux), Roger Thévenet (Civray), Franchineau (Parthenay), Philippe Berron (Leroy-Somer), Gilbert Berron (VC Leroy-Somer), Valade (Ruffec), Lebaud (Niort), Gravelaud (Bressuire), Bonneau (Cycle Poitevin), Gillereau (Cycle Poitevin), Magnan (Chef-Boutonne), Henri Bonnand (Saint-Juéry), Claude Montalescot (Pédale Nontron), Maret (CC Gourdon), Métais (Niort), Lacaud (CC Périgueux), Paillot (Leroy-Somer). (en gras les Périgourdins)

 1980 le 16 décembre 1979 à Bussière-Badil (Organisation : Pédale de Nontron)

Bussière-Badil 79

- En ce fameux dimanche de décembre 1979, le ciel déversa des centaines d'hectolitres d'eau sans discontinuer. Sur cette ligne de départ (photo ci-dessus), on attendait les professionnels Villemiane, Duclos-Lassalle, Becaas, Arbès, et d'autres... mais à l'appel, pas de pros en vue, le temps ne les avait pas disposé à sortir. Seuls les amateurs se présentaient courageusement sous une pluie battante. Peu de spectateurs au départ. Le maire et le comité des fêtes noyaient leur chagrin alors que Jacques Chauvin, coureur de la Pédale Thibérienne et conseiller municipal de Bussière-Badil semblait découragé par l'ampleur des trombes d'eau qui s'abattaient sur les prairies de son Périgord Vert et sur le circuit qu'il avait lui-même tracé entre "Chez Jean Faure" et "les Granges".

Bussière-Badil 79

1979 Avezou bis

Du beau monde au départ, mais que des amateurs courageux

- Parmi les concurrents (photo du haut) on note de gauche à droite Jean-Pierre Barbe (Bègles), Serge Dubois (Hossegor), Jean-Mary Despert (Talence), Philippe Avezou (Bègles) Ce quatuor constitue le carré d'As idéal pour la conquête du titre. Jean-Pierre Barbe (avec maillot blanc à damiers) est le champion sortant. Partout des ruisseaux s'étaient formés sur un terrain gorgé d'eau et qui ne pouvait plus en supporter. Beaucoup de coureurs abandonnèrent. Jean-Louis Gunder (maillot bleu) terminera dernier de l'épreuve, mais pour lui l'essentiel était de participer.

Bussière Badil 79

Gunder (Cyclo-Club Périgourdin) termine dernier mais n'a pas abandonné

- Après un duel avec Serge Dubois, Jean-Marie Despert parvient à décrocher le titre devant une haie de spectateurs et de parapluies. Favori de l'épreuve, il a construit son succès avec intelligence et lucidité. Le matin chez les juniors, c'est Bruno de Santi (AS Facture Biganos) qui avait enlevé le titre, transformant déjà en bourbier le parcours emprunté l'après-midi par les séniors.

Bussière-Badil 79

Jean-Mary Despert le Bergeracois licencié à Talence titré

Le classement : 1. Jean-Mary Despert (US. Talence), 2. Serge Dubois (Hossegor), 3. Jean-Pierre Barbe (Bègles), 4. Philippe Avezou (Bègles), 5. Bernard Conan (Tursac), 6. Jean-Claude Ulbert (Sarlat), 7. Jean Biniecki (Nontron), 8. Jean-Paul Raymond (Beaulac), 9. Gagnadour (Talence), 10. Nicolas (Navarenx), 11. Jacques Chauvin (Thiviers), 12. Lionard (Talence), 13. Bénamara (Marmande), 14. Mondory (Lalinde), 15. Taillacault (Talence), 16. Couralis (Pau), 17. Audureau (Libourne), 18. Bernard Estève (Périgueux), 19. Heno (Eymet), 20. Ciscatto (Saint-Médard).

1979 Bussière

Le président Bousquet du Comité d'Aquitaine avec le vainqueur

Quelques pratiquants de cette époque : Francis Castaing (CC Marmande), Robert Duros (Maubourguet), Burte (Navarrenx), Lauroua (Orthez), Rumeau (Lannemezan), Benoit (Eauze), Gagnadour (Talence), Duresse (Talence), Couralis (Navarrenx), Jeanneau (Navarrenx), Jean-Mary Despert (Talence), Bruno de Santi (Facture), Huaut (Andernos), Nicolas (Navarrenx), de Diego (Navarrenx), Cabé (Grenade), René Pédejouan (Faux), Michel Jean (Ucapa), Jean Biniecki (Nontron), Lionard (Talence), Vignaud (Ucapa), Jean-Louis Gouraud (Nontron), Octave (Civray), Paillot (Leroy-Somer), Bouchet (Villenave), Drouillard (Ucapa), Philippe Berron (Leroy-Somer), Jacques Chauvin (Thiviers), Martin (Lussac), René Princeau (Saint-Junien), Charbonneau (Champagné les Marais), Gillereau (Cycle Poitevin), Bascle (Cycle Poitevin), Aigret (Lussac), Taillacot (Talence), Philippeau (Talence), Audebrand (Fontenay), Audiguet (UV Angérienne), Michel Larpe (Ucapa), Jean-Paul Raymond (Le Bouscat), Valade (Ruffec), Bernard Estève (Pédale Faidherbe), Gérard Moyen (UC Brive), Malard (UC Corrèzienne), Bruno Avezou (Bègles), Mouret (UV Limousine), Sallet (Saint-Junien), Lecompte (Limoges), Dubès (Asptt Périgueux), Libreau (UC Corrèze), Aigret (Barbezieux), Philippe Avezou (Guidon Séverinois), Cassier (AVC Libourne), Szkolnick (Beaulac-Bernos), Taillacot (Talence), Cuilhé (Guidon Séverinois), Martineau (Libourne), Prépoint (Ambarès), Girard (Cadaujac), Eyquard (Libourne) - en caractères gras, les Périgourdins -

NB : Henri Bonnand est de nouveau champion des Pyrénées devant Robert Duros (Maubourguet) et Gérard Cornand (Montauban). Septième titre pour Yves Cardinal en Poitou-Charentes et de Gérard Moyen (UC Corrèze) en Limousin.
Couru à Langres, le Championnat de France est gagné par Alex Gérardin chez les pros et par Jean-Yves Plaisance chez les amateurs.
- Les Périgourdins se sont montrés avec Conan, Ulbert, Biniecki, Chauvin et Estève.

 1981 le 4 janvier 1981 à Samonac (Organisation : Guidon Séverinois).
- Remarquablement organisé par le Guidon Séverinois, ce championnat constitue un succès par la qualité des participants et le nombreux public. Le parcours boueux en raison des dernières pluies l’avait rendu plus sélectif. Départ canon du professionnel Francis Castaing qui oblige ses rivaux à s’employer à froid. Seul le tenant du titre Jean-Mary Despert resta deux tours dans son sillage, puis du se résoudre à le laisser seul. L’intérêt de la course se porta à l’arrière avec une bagarre pour la troisième place entre Avezou, Raymond et Ulbert. Mais c’est Raymond qui se montra le plus déterminé pour rejoindre Francis Castaing le professionnel du CC Marmande vainqueur et Jean-Mary Despert (Talence) classé deuxième. N’oublions pas de signaler enfin chez les juniors, le titre obtenu par un certain Sylvain Abadie.licencié au VC Libos.

1981 Samonac Castaingt

Francis Castaing victorieux à Samonac

Le classement : 1. Francis Castaing (CC Marmande) en 1h27’, 2. Jean-Mary Despert (Talence), à 50", 2. Jean-Paul Raymond (Créon) à 3’40", 4. Avezou (Guidon Séverinois), 5. Ulbert (Sarlat), 6. Biniecki (Nontron), 7. Lionard (Talence), 8. Nicolas (Navarrenx), 9. Pujos (Beaulac-Bernos), 10. Cassier (Libourne), 11. Burte (Oloron), 12. Gagnadour (Talence), 13. Jeanneau (Navarrenx), 14. Estève (Pédale Faidherbe), 15. Bouchet (VCV), 16. Pédejouan (Faux), 17. Duresse (Talence), 18. Couralis (CC Béarnais), 19. Loustalet, 20. Cuilhé.

NB : Troisième titre pour René Princeau en Limousin. Henri Bonnand toujours champion des Pyrénées et ce depuis 1970 où il règne sans partage. En Poitou-Charentes, même format avec Yves Cardinal indétrônable. Jean Chassang champion de France à Cours les Barres (18), Plaisance l’emporte chez les amateurs. Chez les Périgourdins on retrouve presque les mêmes tels Ulbert, Biniecki, Estève, Pédejouan. Après Lalinde (1960), Coulounieix (1965), Saint-Barthélémy de Bussière (1972), Saint-Cybranet (1974), Abjat sur Bandiat (1978), Bussière-Badil est la sixième commune de Dordogne à organiser un championnat régional.

A voir également : - Cyclo-cross d’antan en Périgord (Saint-Paul de Serre 1982).
-
Championnats d’Aquitaine 1982-1984.

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1979-1981 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]