21 mars 2017

LE PERIGORD HONORE ROGER PINGEON

Alors que Roger Pingeon nous a quittés dimanche dernier, Vélo-Dordogne publie ce document de Jean-Louis Gauthier qui date du critérium national de la route en 1974 à Belvès. Jean-Louis Gauthier en 1974 et Roger Pingeon à Belvès (photo JL Gauthier) - Lire aussi sur ce lien la victoire de Pingeon au Bugue chez les amateurs en 1964 : http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/157-lu-sur-la-presse-d-antan-1964-pingeon-lyon-vainqueur-du-prix-des-fetes-de-la-saint-louis-au-bugue.html VELO DORDOGNE – Roger Pingeon © BERNARD PECCABIN
Posté par Bernard PECCABIN à 23:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 février 2017

LE VÉLO PERD JACQUES SCIOZARD

LA DORDOGNE ET SON CYCLISME UNE NOUVELLE FOIS FRAPPÉS - Le cyclisme Périgourdin traverse une passe difficile. Après les décès de Jacques Martin et de Gilbert Cuménal, voilà que Jacques Sciozard vient de nous quitter à l’âge de 87 ans.- Jacques Sciozard était né le 2 septembre 1929. Il avait exercé comme infirmier en psychiatrie au Centre de Vauclaire. Mais c’était aussi un passionné du vélo qui avait fait ses premières armes au sein de l’Union Cycliste Montponnaise, avant de s’établir à son compte en 1980 en remettant en selle le... [Lire la suite]
Posté par Bernard PECCABIN à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2017

GILBERT BERRON : 25 ANS DEJÀ

MORT EN COURSE A COURSAC - Le dimanche 16 février 1992, Gilbert Berron était venu prendre le départ du 1° cyclo-cross de l’étang des Rosiers à Coursac. Il faisait beau temps et on était loin de se douter lorsque les coureurs ont été libérés, que ce drame arriverait. Au bout de vingt minutes de course environ, alors qu’il était en train d’escalader une pente herbue, Gilbert s’effondra. Malgré les premiers soins d’urgence, malgré les premiers secours dépêchés sur les lieux, Berron ne pourra être ranimé.- Gilbert Berron était né le 10... [Lire la suite]
Posté par Bernard PECCABIN à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 février 2017

GILBERT CUMÉNAL NOUS A QUITTÉS

LA PLUS GRANDE MEMOIRE DE NOTRE CYCLISME S’EN EST ALLÉE - Qui n’a pas connu Gilbert Cuménal, ce grand pilier du cyclisme en Périgord ? Ancien coureur, puis vélociste, président du Cyclo-Club Périgourdin et animateur officiel, il était un des patriarches d’un cyclisme allant pratiquement de la Libération jusqu’à nos jours… Au cours de sa retraite, il s’occupait pour se distraire à écrire des piges pour la presse locale. Dans son atelier du cours Saint-Georges appartenant anciennement à Valentin Huot - Gilbert Cuménal était... [Lire la suite]
Posté par Bernard PECCABIN à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2017

ADIEU JACQUOT

- Qui n’a pas connu Jacques Chinour licencié à la Jeunesse Sportive Astérienne ? Il était plus bénévole que dirigeant, qui se dépensait pour le bien être du club. Et le bien être du club c’était les barbecues, les repas d’après course d’antan, les soirées grillades sous les marronniers de la place. Ancien cheminot, Jacques œuvrait toujours en compagnie de son frère Paul. Au-delà de ces prestations, il était aussi de ceux qui passaient des dizaines et des dizaines d’heures dans les carrefours des courses cyclistes pour assurer... [Lire la suite]
Posté par Bernard PECCABIN à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2017

LETTRE A JEAN-RENÉ

Cher Jean-René, - Voilà sept ans déjà que tu es parti pour l’éternité. Je ne sais pas si de là-haut tu vois ce qui se passe sur notre bonne vieille terre, mais en sept ans, je peux te dire que tu ne reconnaitrais plus le cyclisme que tu as quitté. Il a tellement évolué par rapport à notre époque, que sans doute tu ne t'y retrouverais plus aussi bien... Pour nous, mon cher Jean-René, 2009 a été ta dernière saison avant que tu ne fermes les yeux définitivement le 28 janvier 2010. Il y avait alors encore une bonne centaine de courses et... [Lire la suite]
Posté par Bernard PECCABIN à 08:15 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

26 janvier 2017

JACQUES MARTIN S’EN EST ALLÉ

LE DÉCÉS DE JACQUES MARTIN SONNE COMME UN COUP DE TONNERRE A MUSSIDAN - C’est une terrible nouvelle que le décès de Jacques Martin, sans doute un des dirigeants les plus connus et des plus actifs à la charnière du 20° et du 21° siècle. Né le 15 décembre 1950, ce Mussidanais avait couru en FFC puis un peu en FSGT. Sa carrière cycliste se confond avec celle du Racing-Club Mussidanais où son père ancien coureur du Stade Foyen, était venu lui aussi comme compétiteur d’abord (1950), puis comme secrétaire très dévoué. Jacques... [Lire la suite]
Posté par Bernard PECCABIN à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2017

SÉBASTIEN BORDES EST DÉCÉDÉ

LE DOUBLE VAINQUEUR DU CRITERIUM D'AUGIGNAC NOUS A QUITTES - Décédé dans sa 43° année dans une chambre d’hôtel à Poitiers, Sébastien Bordes avait parcouru notre Dordogne. Il avait gagné à Dussac en 1999, à Douzillac en 2000, double vainqueur à Augignac (2000 & 2001), il s’était illustré pour son retour à la compétition à Beaussac en 2009. Retour sur une carrière d’amateur par Gérard Descoubes. Augignac : Sébastien Bordes à gauche signe sa première victoire ici en 2000   - Le temps qui passait n’effaçait rien, sa... [Lire la suite]
Posté par Bernard PECCABIN à 15:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 novembre 2016

TOUSSAINT ET UNE PENSÉE POUR NOS CYCLISTES DISPARUS

 PETIT COUCOU A NOS ANCIENS ET A CEUX QUI NOUS ONT QUITTÉS - Depuis l’ouverture du blog la "Dordogne Cycliste "en février 2010, nombreux sont les dirigeants et coureurs qui nous ont quittés. Nous ne publierons d’abord que ceux qui ont été mentionnés sur notre toile, mais en sept années, force est de constater que la liste est déjà bien longue… En cette journée de Toussaint, ayons tous une pensée pour ceux que vous avez connus… Ceux qui nous ont quittés entre Toussaint 2015 et Toussaint 2016- René Montagut(ancien coureur... [Lire la suite]
Posté par Bernard PECCABIN à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2016

FRANCIS DUTEIL

MORT D'UN GENTLEMAN CYCLISTE(par Gérard Descoubes) - Avec la disparition de Francis, c’est un garçon tout en pudeur, à la grande probité, l’homme d’une seule parole, que l’on pleure aujourd’hui. Il reste un des rares coureurs à avoir obtenu le respect et la reconnaissance de tous les pelotons cyclistes. Coureur à gros abattage, doté d’une résistance hors du commun, où même usé par la course, Francis restait toujours capable de trouver les ressources, comme dans un dernier réflexe de survie, pour flinguer encore et aller seul... [Lire la suite]
Posté par Bernard PECCABIN à 15:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]