03 septembre 2018

1968 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (36° semaine de la saison)

IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

3 au 9 septembre 1968

- Suite aux évènements de mai, le 45° Premier Pas Dunlop a été reporté au 14 septembre. Il se déroulera à Epernay et à ce sujet les comités régionaux ont établi leur sélection respective. Pour l’Aquitaine on trouvera Robert Pauillac (CC Bordelais), Gérard Vigouroux (Villeneuve), Francis Peyre (Sainte-Livrade), Alain Fiel (Aviron Bayonnais), Guy Sadet (Villeneuve), Christian Rufet (CC Bordelais) et Philippe Decima (EC Foyenne). Les Pyrénées seront représentées par Christian Lacaze (Toulouse Cycliste), Michel Giannico (Guidon Saint-Cyprien) et Yves Cardonne (UV Auch). Le Poitou alignera Bernard Bourreau (CA Civray), Yves Berger (Royan), Patrick David (VC Thouars), Francis Dupuy (VC Couronnais).

09

A Libourne, Barbe leader entouré de Besse son fidèle lieutenant et de Masseys vainqueur du chrono

- De Coutras à Libourne, le chrono du maillot des As a vu le succès de Pierre Masseys (CC Bordelais) qui laisse Fauquey (Créon) deuxième à 1’37" et le leader Barbe troisième à 2’16". Jean-Pierre Barbe (CA Béglais) remporte donc ce maillot des As devant son équipier Besse deuxième et Daniel Dupé (VC Capbreton) troisième.
- C’est Jean-Louis Dublé (Bordeaux VC) qui remporte au sprint la classique Bordeaux-Le Porge en disposant au sprint de Lamouliatte (Créon) alors que Prime (Créon) a franchi la ligne en troisième position et à 36" du lauréat.
- Tous les regards sont tournés vers Jean-Pierre Parenteau, sélectionné par Robert Oubron pour disputer Turin-Nice. Le Nersacais a confirmé tout le bien que l’on pensait de lui en terminant neuvième le premier jour, quatrième le second, s’intercalant au général à la seconde place entre les Italiens Crépaldi et Colombo.
- Pour Serge Dubois, les quatre jours du Béarn-Aragon devaient être une consécration. L’ancien champion du Poitou des juniors, a remporté la première étape en répondant aux attaques espagnoles au Somport aidé par le Royannais Gauvrit victorieux à Jaca. Dubois a contenu toutes les attaques en limitant les dégâts et remporter cette grande course par étapes qui doit lui ouvrir les portes du bataillon de Joinville.
- Autre satisfaction en Poitou avec le Charonnais Bernard Merland qui termine 5° de la finale du Trophée Gitane. Toujours dans la même lignée, signalons la bonne forme de Perrotin qui gagne à Millac devant Laforest, Beuffeuil, Ricou, Brahim, Trochut.

09

Labarthe vainqueur à Mérignac et Lesca deuxième à droite

- Retour à Mérignac avec le prix du Conseil Municipal et le succès d’Alain Labarthe (Aviron Bayonnais). C’est une échappée de sept coureurs qui s’est dessinée dans le final et le Bayonnais Labarthe étonnant de facilité a battu le toujours jeune et coriace André Lesca qui amenait dans sa roue Daulieu (VC Aturin), Daguerre (Anglet), Bidart (CC Bordelais), Aso (Parentis) et Maurin (Stade Montois), classés dans cet ordre. En prélude à cette épreuve, les cadets se sont livrés une belle bataille qui s’est achevée par la 20° victoire de Guy Dolhats (Tarnos) qui bat Coudère (VC Mérignac) et Bénamara (CC Marmande).
- Beau succès de Bernard Dupuch (Bordeaux VC) qui succède à Cyril Guimard au Trophée Gitane Dunlop disputé ce week-end à Machecoul. En Limousin, Barjolin s’est souvenu qu’il avait gagné voilà trois ans le prix Antonin Reix à Saint-Junien. Il a réédité son exploit, cette fois devant Gestraud son équipier, Bordier (Sainte-Foy), Duteil (Bordeaux VC) et Lavergne (Limoges).

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

- Journiac (toutes avec CC Périgourdin) : 1. Manuel Manzano (Stade Montois), 2. Luchsinger (Montastruc), 3. Rouquette (Toulouse), 5. Duteil (CC Bordeaux), 5. Démartin (CRCL), 6. Gestraud (Civray), 7. Beuffeuil (Saujon), 8. Ribérot (Tonneins), 9. Ben Brahim (Villeneuve), 10. Barjolin (Civray), etc...
- Villamblard (8 septembre) : 1. Claude Denis (CC Périgueux), 2. Villenave (Sainte-Foy), 3. Thomas, 4. Barillot (Ribérac), 5. Dubourdieu, 6. Michel Dutertre (Agen), 7. Georges Franc (Périgueux), 8. Chaumont (CC Périgueux), 9. Gilet (Périgueux), 10. Strugeon (Périgueux)
- Saint-Médard d'Excideuil (8 septembre) : 1. Pitard (VC Pons), 2. Boursier, 3. Patrick Merle (Nontron), 4. Chauvin, 5. Agard Laroche, 6. Delmas (Périgueux), 7. Bonis (Périgueux), 8. Desmoulin (Périgueux).
- Beauronne (Septembre) : 1. Jacques Martin (RC Mussidan), 2. Bette (Coutras), 3. Demortier (Bergerac), 4. Brusson (Montpon), 5. Dagot (Montpon), 6. Loubiat (Ribérac), 7. Dumatras (Mussidan), 8. Demouret (Mussidan), 9. Patrick Martin (Mussidan), 10. Mirailles (Mussidan)
- Montanceix (9 septembre) : 1. Claude Denis (CC Périgueux), 2. Villenave, 3. Jacques Martin (Mussidan), 4. Bardoulat (P. Nontron), 5. Merle (P. Nontron).
- Sainte Orse (9 septembre) : 1. Marcel Jolivet (G. Sarlat), 2. Pradayrol (Brive), 3. Guy Conan (CC Sarlat), 4. Guy Dutertre (Agen)
- Montignac (septembre) : 1. R. Poirier (Jonzac), 2. Jean-Pierre Gulia (Agen), 3. Francis Galy (Sarlat), 4. M. Vidal (Belvès), 5. Paoletti (Ambarès), 6. Galleyrand (Castelsarrasin), 7. Marchand (Belvès), 8. Guy Conan (Sarlat), 9. Astaul (Cahors), 10. Jean-Claude Dazat (Belvès).

Boucles PN 68

Pérot et Mainguenaud les deux premiers des boucles du Périgord Noir
fleuris par Mlle Magouyat et félicités par M. Malgouyat speaker

- 1ère Boucles du Périgord noir (Guidon Sarladais) :
1° étape : 1. Boyer (Belvès), 2. Royère (Sarlat), 3. Pérot (Barbezieux), 4. Jolivet (G. Sarlat), 5. Janicot (UV Limousine), 6. Galy (G Sarlat), 7. Augier (UV Cognac)
2° étape : 1. Mainguenaud (Ruffec), 2. Bertrand (US Fronton), 3. Pérot (Barbezieux), puis Sadet, Peyre, Vigouroux, Royère, Babin, Goizet, Janicot, etc...

Boucles PN 68 bis

Victoire de Boyer devant Royère lors de la 1° étape des Boucles du Périgord Noir

Classement Général : 1. Pérot (Barbezieux), 2. Royère (CC Lindois), 3. Bertrand (US Fronton), 4. Mainguenaud (Ruffec), 5. Jolivet (G. Sarlat), 6. Janicot, etc...

Belvès 68 bis

Mlles Poupon et Villafranca fleurissent les deux premiers du GP de Belvès

- Belvès (toutes catégories par CC Belvès) : 1. Perrotin, 2. Apecèche (Parentis), 3. Mazet (CC Bordelais), 4. Manzano (Stade Montois), 5. Péquignot (CC Bordelais), 6. Napias (Parentis), 7. Castaingt (Girondins), 8. Besse (Bon Encontre), 9. Eyquard (CC Bordelais), 10 Jacky Mazeau (Ste Foy), etc...

Belvès 68

Remise des récompenses par M. Biraben maire de Belvès à M. Mercier
président d'honneur du CC Belvès à gauche et M. Roussely maire adjoint à droite

- Sigoulès (toutes catégories par CC Bergerac) : 1. Ben Brahim (Villeneuve), 2. Laforêt (Créon), 3. Barjolin, 4. Trochut, 5. Beuffeuil, 6. Ricou, 7. Gestraud, 8. Peter, 9. Lambert, 10. Mémy, etc...

VÉLO DORDOGNE - 1968/36° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 septembre 2018

LANOUAILLE (courses disparues)

AU PAYS DU MARECHAL BUGEAUD

107944093[1]

En 1974, Raphaël Truffy s'envole vers la victoire à Lanouaille

- Lanouaille, petite commune connue pour son comice institué par le Maréchal Bugeaud mais aussi sa fête Pascale et son défilé de chars. C’est surtout le lundi de Pâques que les coureurs venaient en découdre après le corso fleuri, dans cette commune qui a connu un beau passé cycliste, notamment avec le concours du Cyclo-Club Périgourdin, le club organisateur. Le Tour de France a traversé la commune le 15 juillet 1961 lors de l'étape Périgueux-Tours gagnée par André Darrigade puis le 30 juin 1963 lors de l'étape Limoges-Bordeaux gagnée par Rick Van Looy. De même le Tour Dordogne est passé en 1993 et la commune a été même ville départ en 2016.

1_20100411_210012[1]

Sur la route venant de Payzac, les coureurs lors de la course de Pâques en 1977

Palmarès connu : 1952 Raymond Chaminaud (CA Ribérac), 1953 Léon Kervasse (Pédale Faidherbe), 1954 Claude Malpeyre (VC Arédien), 1955 René Boucherie (CC Périgueux), Claude Malpeyre (VC Arédien), 1956 Jean-Paul Empinet (VC Lardinois), 1967 Albert Peter (UC Saint-Léonard), 1968 Marcel Vidal (Pédale Nontron), 1969 Jacques Mazeaud (EC Foyenne), 1970 Jacques Mazeaud (EC Foyenne), 1970 Christian Malavergne (Pédale Nontron), Michel Simon (Pédale Nontron) cyclo-cross, 1971 Lucien Sautier (CC Périgourdin), Victor Melchior (Saint-Eloy les Mines), Serge Besse (Pédale Nontron), 1972 Christian Darrin (CC Périgourdin), 1973 Bernard Metzler (CC Périgourdin), 1974 Raphaël Truffy (CC Périgourdin), 1975 Michel Guiraudie (Saint-Cyprien-Blagnac), 1976 Alain de Carvalho (UC Corrèze), Guy Dutertre (CC Périgourdin), 1977 Candau (UC Montpon), 1978 Serge Besse (CC Périgourdin), 1980 Gérard Ianotto (CC Marmande), 1982 Jean-Pierre Roumilhac (Cycle Poitevin), 1983 Alain Cessat (UC Brive), 1984 Claude Denis (CC Périgourdin), 1985 Jean-François Chaminaud (EVCC Bergerac), 1986 Thierry Empinet (UC Brive), Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) cyclo-cross, 1987 Jean-Paul Truffy (CC Périgourdin), 2009 Florian Bonhoure (Asptt Périgueux) tour du canton, 2010 David Théry (CRC Limoges), 2016 Lanouaille-Payzac Tour Dordogne Guillaume Bonnet (EC Saint-Etienne).

VELO DORDOGNE - LANOUAILLE - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 08:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2018

JE SUIS DEVENU VÉLO A CAUSE DE MON EPOUSE

ELLE M’A PIQUÉE AVEC UN RAYON DE BICYCLETTE

trophée des châteaux

Distribution de programme aux Milandes en 1998
Elle se tapait elle aussi la côte avec Claudette Vergnes du Vélo-Club

- Ben aujourd’hui mon épouse fête son anniversaire. Ça commence à lui faire lourd, mais la roue tourne toujours et il faut en profiter.
- C’est par hasard que Geneviève est devenue fan de cyclisme. A cause de son frère qui dans les années 50 a couru dans les rangs du Cyclo-Club Périgourdin. En qualité de supportrice, elle accompagnait le frangin pour lui apporter les bidons. Et c’est ainsi qu’elle rencontra un certain René Leygues, président du Cyclo-Club Périgourdin, bien connu du milieu.

105959447[1]

Prix du Pouyaud à Champcevinel en 1956. Devant et à droite Gilles Besse le frangin vainqueur

- Ayant sympathisé avec ce grand personnage qui a dirigé le cyclisme d’après-guerre, mon épouse, encore petite fille fut sollicitée par ce personnage pour apporter son concours aux nombreuses manifestations du club (plus de cent à cette époque)....
- Après avoir eu le feu vert des parents, René Leygues, chef de division à la préfecture, montait ainsi à Champcevinel en 4 CV pour récupérer chez elle celle qui allait devenir un jour mon épouse.
- Son rôle : partir avec le seau faire la quête auprès du public. Et dans cette période, le public nombreux et généreux assurait la vie cycliste. Sûr qu'elle en a ramassé des primes pour nos cyclistes. De plus, en l’absence de jeune fille dans la commune (ça arrivait), elle était désignée pour remettre les gerbes aux lauréats.

1_20101221_183111[1]

1958 à Périgueux, Geneviève remet la gerbe à Michel Gonzalès (VC Hendaye) vainqueur
sous les yeux de M. Pugnet maire et du speaker Marcel Le Cocguic

- Le vélo lui a ainsi procuré une occasion gratuite de sortir le dimanche et de connaître ce milieu. C’était mieux d’avoir cette échappatoire plutôt que de rester au village dans les jambes des parents qui, ne disposaient pas de moyens de locomotion.
- Mon épouse profitera ainsi de cette aubaine depuis 1956 environ. Elle sera licenciée jusqu’en 2008, puis se retirera à cause de l’âge et de la maladie. En me mariant avec elle, j’ai été coopté très vite par le club (1974). Ayant mis le bout des doigts dans l’engrenage, l’histoire retiendra que toute ma passion a suivi pour écrire et raconter aujourd’hui, tout ce que vous lisez sur mon blog.

1_20110707_183025[1]

Guy Suertegaray (Belvès) vainqueur à Champcevinel en 1960
est fleurit par celle qui deviendra mon épouse

- C’est donc grâce à mon épouse, que vous profitez de ces infos. C’est elle qui m’a piqué avec un rayon de bicyclette. Et comme aujourd’hui c’est son anniversaire, tous ceux et toutes celles qui l’ont connu peuvent lui adresser quelques vœux, histoire qu’elle se ressource avec ce monde qu’elle a tant aimé...

VELO DORDOGNE - MON EPOUSE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 07:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

30 août 2018

5° TOUR DU PÉRIGORD (séquence rétro)

C’ÉTAIT LE 8 SEPTEMBRE 2001

- Il y a eu de 1986 à 1989, quatre éditions du Tour du Périgord. Des éditions qui se courues en ligne de Sarlat à Domme en empruntant la très touristique voie de la vallée de la Dordogne. Pour cela, il a fallu une sacrée dose de courage aux organisateurs, car le Sarladais est une région encombrée de touristes, si bien que pour mettre sur pied une telle manifestation, cela demande beaucoup de moyens humains et matériels. C’est aussi une raison supplémentaire qui a fait qu’une telle démesure ne pouvait se poursuivre. Car au fil des années, cette région a été envahie par les vacanciers, si bien que les services de l’Etat ont mis de sérieuses restrictions d’utilisation de la voie publique. Le cyclisme en a lourdement pâti, en vain... Cependant, l’envie était toujours présente et la bande à Jacques Ravillon son fondateur et à Jean-Louis Gauthier a décidé alors de transformer cette fabuleuse épreuve en une course sur un beau circuit, avec comme objectif de décrocher une manche de Coupe de France des clubs de division nationale...
- Nous sommes en 2001, quand Vézac reprend le flambeau laissé tout chaud sur les hauteurs de Domme, lorsque Laurent Mazeaud l’enfant du pays licencié à Lorient, remportait la 4° épreuve de ce Tour du Périgord. Vézac a été de tous temps une commune qui aimait le vélo. Jadis, un grand prix des planteurs de tabacs s’y tenait dans une ambiance de kermesse, à une époque où le jeune Jean-Louis Gauthier, moulé dans son maillot du Cyclo-Club de Belvès pratiquait la discipline. Depuis, il y a eu son autre côté du cyclisme avec ces rôles d’animateur et d’organisateur qui lui réussissent si bien...
Revoir les anciennes éditions :
1986 à Domme (cliquez sur ce lien).
1987 à Domme (cliquez sur ce lien);
1988 à Domme (cliquez sur ce lien).
1989 à Domme (cliquez sur ce lien)

PATRICE PEYENCET DEUXIÈME PÉRIGOURDIN

LAURÉAT APRÈS LAURENT MAZEAUD

2001 TP Vézac

Tour du Périgord à Vézac avec la victoire de Peyencet

- Cette épreuve de Vézac constituait le 8 septembre 2001 la dernière manche des clubs de DN3 de la zone Sud-Ouest. Il y avait donc un beau peloton composé des équipes DN 3 de l’Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes et Pyrénées, plus une solide sélection d’Aquitaine et quelques individualités de talent. La course a été lancée par l’Aquitain Marmandais Stéphane Reimherr dès la première ascension de la côte de Simeyrols, la seule difficulté du circuit, longue de deux kilomètres et abordée après cinq kilomètres de course. Repris au sommet, il a de nouveau tenté sa chance au début du deuxième tour, sans plus de réussite. Philip (Guidon Saint-Martinois), au km 22, Rémy (Aquitaine) et Gassian (Langon) au km 29, Chavanel (Loudun) et Duclos-Lassalle (Oloron) au km 34, rejoints plus loin par Pauchet (Loudun), Schick (Castelsarrasin) et Morvan (Aquitaine) ont successivement animé la course. Juste après le regroupement (km 47), Mespoulède (Aquitaine) est sorti pour un numéro solitaire de 18 km. Patrice Peyencet (CC Périgourdin) a laissé faire mais il a flairé le bon coup quand le Dacquois Sébastien Dulucq a attaqué dans la côte (km 69). Brochet (VS Dinan) et Duclos-Lassalle (VC Oloron) l’ont d’abord rejoint, puis le futur vainqueur est revenu avec Bastière (Langon), Lapeyronnie (Guidon Saint-Martinois) et Costedoat (VC Oloron). Quelques kilomètres plus loin, le retour d’un contre avec Paul (CC Périgueux), Delpech (Aquitaine), Blanc, Rouillard et Garmendia (VC Oloron) et Dupèbe (Guidon Saint-Martinois) constituait définitivement la bonne échappée à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée. Avec cinq coureurs dans ce groupe, les coureurs d’Oloron dirigés par Gilbert Duclos-Lassalle assuraient l’essentiel du travail mais l’écart a tout juste dépassé la minute sur un peloton qui ne se résignait pas. Quand cet avantage est tombé à moins de 30 secondes sous le panneau annonçant les dix derniers kilomètres, on s’est un affolé en tête, les démarrages se sont multipliés. Patrice Peyencet a sagement laissé faire, gardant tout son sang froid. Mais, quand il a senti à moins de cinq kilomètres de l’arrivée que ses compagnons éprouvaient le besoin de souffler, c’est lui qui a attaqué, résistant jusqu’au bout à ses poursuivants.

2001 tp vézac 2

J.Louis Gauthier et Patrick Vermeulen président du comité d'Aquitaine avec le lauréat

Le classement : 1. Patrice Peyencet (CC Périgueux-Dordogne) les 125 km en 2h58’10s, 2. Christophe Dupèbe (Guidon Saint-Martinois) à deux secondes, 3. Jérôme Paul (CC Périgueux-Dordogne), 4. Julien Castedoat (VC Oloron), 5. Sébastien Dulucq (US Dax), 6. Rouillard (VC Oloron), 7. Delpech (Aquitaine), 8. Bastière (VC Langon), 9. Brochet (Dinan), 10. Vincent Vierge (US Dax), 11. Hervé Duclos-Lassallle (VC Oloron), 12. Blanc (VC Oloron), 13. Lapeyronnie (Guidon Saint-Martinois), 14. Pauchet (VC Loudun), 15. Jean Mespoulède (Aquitaine) (tous m.tps), 16. Rémy (Aquitaine) à 24", 17. Montagne (Niort), 18. Canouet (Aquitaine), 19. Prunet (Dax), 20. Salère (Lot-et-Garonne), etc...

Classement final Coupe de France Zone sud-ouest : 1. VC Oloron 37 pts, 2. CC Périgueux 32 pts, 3. PSF Niort 31 pts, 4 VC Loudun 26 pts, 5. VC Langon 20 pts, 6. Angoulême VC 18 pts, 7. CRC Limoges 15 pts, 8. Castelsarrasin 13 pts, 9. Guidon Saint-Martinois 13 pts, 10. VC Pays Coteaux 65 12 pts, etc...

(les trois premiers sont qualifiés pour la finale nationale le 23 septembre en Mayenne)

VÉLO DORDOGNE - 5° TOUR DU PÉRIGORD (2001) © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et
http://velodordogne.canalblog.com/.
6° Tour du Périgord en 2002, cliquez ici

Posté par Bernard PECCABIN à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2018

1993 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (35° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

27/08 au 2 Septembre 1993 

Poitou-Charentes 98

Thierry Marie vainqueur du Pour Poitou-Charentes félicité par M. Raffarin président de région

- Disputé du 25 au 29 août, le Tour Poitou-Charentes revient au Normand Thierry Marie (Festina) coureur confirmé qui a trouvé son salut dans l’étape contre la montre qu’il a remporté à La Roche Posay. Contrôlant bien la course avec l’appui de ses équipiers, Marie s’impose d’une seconde devant François Simon (Castorama) et Francis Moreau (Gan).

Poitou-Charentes 98 bis

Nick Eeckhout vainqueur de deux étapes du Poitou-Charentes

- Le Tour du Tursan a réuni un beau plateau de coureurs d’où l’anglais Simon Bray (UV Limousine) a tiré le meilleur parti en s’imposant devant le Polonais Bogdanski (Montauban) et le Marmandais Pierre Painaud.
- En cette fin du mois d’août, il reste que quelques cartouches à tirer pour agrémenter sa carte de visite. C’est ainsi que Didier Virvaleix (US Montauban) en profite à Douzillac face à Pascal Bruet son équipier de luxe. Thierry Dupuy (ASPTT Paris) en fait de même à Pontox sur Adour, Thierry Ferrer (CA Mantes) revenu un temps dans son Limousin gagne à Villebois Lavalette alors que la 6° Pédale d’Or courue à Ligugé profite au Breton Eric Bourout (CC Louison Bobet) plus rapide que Nicolas Jalabert (Vendée U) et que Pascal Peyramaure (CA Mantes).

Douzillac 93

Didier Virvaleix à droite,  vainqueur à Douzillac entouré par les autorités locales

- On termine avec les deuxièmes catégories et le succès pour Cyril Ribette (ASPTT Périgueux) à Saint-Cyr la Roche puis à Donzenac et enfin celui de Mickaël Mainguenaud (Pédale Saint-Florent) à Cherves.

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

- Gravelle (par JS Astérienne) : 1. William Bocquier (La Couronne), 2. Jean-Marc Prioleau (Ste Foy), 3. Hégoburu (VCM Thillay), 4. Michel Bourzeau (SC Périgord), 5. Eric Jacouty (Ribérac), etc...

Pressignac 93

Départ de course à Pressignac-Vicq

- Pressignac-Vicq (par Pédale Faidherbe) : 1. Victor Melkior (RC Mussidan), 2. Claude Denis (Asptt Périgueux), 3. Jean-Christophe Arretche (Cyclisme 24), 4. Michel Lafagne (UC Montpon), 5. Claude Daubisse (Cercle Aquitaine), etc...

Pressignac 93 bis

Un imposant protocole à Pressignac avec Victor Melchior le lauréat

- Douzillac (toutes catégories par JS Astérienne) : 1. Didier Virvaleix (US Montauban), 2. Pascal Bruet (US Montauban), 3. Brigaud (Poitiers), 4. Christophe Lanxade (US Montauban), 5. Dominique Lardin (Poitiers), 6. Ruiz (UC Berry), 7. Christian Jany (UV Limousine), 8. Bruce Péan (ES Torigni), 9. Thouvignon (SC Montauban), 10. Pascal Mestadier (Marmande), etc...
- Les Potences (commune de Sorges par Pédale Faidherbe) : 1. Jean-Luc Besse (non licencié), 2. Ozeray (UC Montpon), 3. Blanc (USC Francheville), 4. Monérat (Montmoreau), 5. Chasseloup (Jonzac), etc...

Saint-Sulpice d'Excideuil 93

Départ de course à Saint-Sulpice d'Excideuil

- Saint-Sulpice d’Excideuil (par JS Astérienne) : 1. Laurent Olivier (Asptt Périgueux), 2. Jean-Claude Bocquier (CRC Limoges), 3. Bernard Dubost (Brive), 4. Claude Lévêque (AC Uzerche Lubersac), 5. Thierry Empinet (UC Corrèze), etc...

Saint-Sulpice d'Excideuil 1993

Laurent Olivier (maillot Histor) vainqueur à Saint-Sulpice d'Excideuil

- Saint-Barthélémy de Bellegarde (par EC Ribérac) : 1. Thierry Bernagaud (CC Marmande), 2. Jarnac (Châteauneuf), 3. Gimberteau (Caudrot), 4. Bourdin (AVC Libourne), 5. Rippes (Marmande), etc...
- Thiviers (minimes par Pédale Thibérienne) : 1. Jean-François Robert (CC Périgueux)
-
Thiviers (cadets par Pédale Thibérienne) :
1. Réginald Hispiwack (Mussidan)

VÉLO DORDOGNE - 1993/35° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 août 2018

1968 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (35° semaine de la saison)

IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

27/08 au 2 septembre 1968

- Ce qui retient l’attention lors de cette dernière semaine d’août, ce sont les préparatifs de la dernière épreuve du maillot des As couru contre la montre entre Coutras et Libourne. Soixante cinq kilomètres de triomphe pour Jean-Pierre Barbe qui caracole depuis longtemps en tête du classement et qui ne peut plus être rejoint. Le tout sera animé par Jean Francis le speaker de classe internationale qui commentera cette épreuve de vérité qui désignera de façon définitive les quinze premiers de ce maillot des As.

09

Morin (Bordeaux VC)  lauréat aux Peintures

- A Allassac, le Bordelais Campaner se succède à lui-même en remportant la course devant Beuffeuil son équipier et le Yonnais Berland. Plus loin, Jean-Pierre Guitard (UVL)  revient au premier plan et gagne à Saint-Bonnet Briance laissant Laroudie son second à plus de trois minutes. Le lendemain il signe un nouveau succès à Saint-Angel devant le Clermontois Lachaud.
- Le prix des quatre ponts à Guéret a vu le succès du Nontronnais Dubreuil qui a rejoint Duteil et Bordier échappés pour s’imposer et cueillir une victoire méritée.
- A Saint-Mathieu, Rigaud (Aubusson) s’impose en battant au sprint le Limougeaud Bernaben et le Périgourdin Labrousse.
- En Poitou et chez les hors catégories, Maurice Laforest a fait preuve de suite dans les idées en remportant pour la seconde année consécutive le Prix de Saint-Même les Carrières devant les ex-pros Trochut, Beuffeuil, Ricou et Gaillot.
- Quelques succès à rappeler dans le comité des Pyrénées avec Florio (Finhan) à Lombez, Aussenac (Pays d’Olmes) à Villefranche du Lauragais, Charles Fava (Saint-Agne) à Lapeyrouse, Médaille (Lézignan) à Limogne et de Cabrol (UV Mazamet) à Vacquiers (32).

09

Paré vainqueur à Saint-Mérad de Gurçon

- En Aquitaine, succès de René Moncé (Le Pian Médoc) à Germignan, de Dolhats (Tarnos) à Osserain, du Béglais Ravat à Magescq, de Francis Casas (Bordeaux VC) à Lerm et Musset, de Aso (Parentis) à Estigarde, du Perpignanais Fages à Bergerac, de Joseph Paré à Saint-Méard de Gurçon, de Morin (Bordeaux VC) aux Peintures et de Ben Brahim (Villeneuve) à Reignac de Blaye.

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

- Saint-Laurent la Vallée (août) : 1. Francis Galy (CC. Sarlat), 2. Gérard Bourget (Paris), 3. Guy Conan (CC Sarlat), 4. Christian Arquey (VC Bergerac), 5. Boucher (Lalinde), 6. Barral (Villeneuve), 7. Delbreil (Castelsarrasin), 8. Jacques Bourget (Paris), 9. René Pénaranda (Toulouse), 10. Lolmède (Villeneuve).

Rudeau 68 Bourreau

A Rudeau, victoire de Bourreau devant Pitard et avec le speaker Dessimoulies

- Rudeau (août) : 1. Bernard Bourreau (CA Civray), 2. Marcel Pitard (Pons), 3. Ozeray (VC Bondy), 4. Kadour Lagoune (Angoulême), 5. Jean-François Bardoulat (Nontron), 6. Gilbert Barbier (La Couronne), 7. Jean-Yves Delfau (Angoulême), 8. Yves Boucher (Lalinde), 9. Raymond Villemiane (Ste-Foy), 10. Jean-Claude Dazat (Lalinde).
- Grignols (juillet) : 1. Jean-Claude Dazat (Lalinde), 2. Eyboulet (Sainte-Foy), 3. Santiago (CC Bordelais), 4. Biale (VC Bergerac)
- Léguillac de l’Auche (par CC Périgourdin) : 1. Claude Denis (CC Périgueux), 2. Patrick Merle (Nontron), 3. Franc (Périgueux), 4. Laud (Périgueux), 5. Desmoulin (Périgueux), 6. Martin (Mussidan), etc...
- La Chapelle Montabourlet : 1. Jean-Luc Joubert (CC Périgueux), 2. Marbouty (EC Foyenne), 3. Barillot (Ribérac)
- Eglise Neuve de Vergt (25 août) : 1. Guy Conan (CC Sarlat), 2. Gaubert (CC Sarlat), 3. Claude Denis (CC Périgueux), 4. Régis Royère (CC Périgueux), 5. Jacques Martin (Mussidan), 6. Marcel Jolivet (Guidon Sarladais)
- Champeau (août) : 1. Christian Bordier (EC Foyenne), 2. Duteil (CC Bordeaux), 3. Téléchéa (Labatut), 4. Dubreuil (Nontron), 5. Cérantola (Villeneuve), 6. Mazeau (CC Bordeaux), 7. Asselot (Nersac), 8. Poirier (Jonzac)
- Daglan (septembre) : 1. Régis Royère (CC Sarlat), 2. Galy (CC Sarlat), 3. Delbreil (Castelsarrasin), 4. Boubert (Tulle), 5. Jacques Martin (Mussidan), 6. Astoul (Cahors), 7. Conan (Sarlat), 8. Usan (Cahors), 9. Marty (Sarlat), 10. Lacoste (Cahors)
- Léguillac de l'Auche (septembre) : 1. Claude Denis (CC Périgueux), 2. Patrick Merle (Nontron), 3. Franc (Périgueux), 4. Laud (Périgueux), 5. Desmoulin (Périgueux), 6. Jacques Martin (Mussidan), 7. Lécuyer (Lalinde), 8. Bonis (Périgueux), 9. Marchand (Lalinde), 10. Strugeon (CC Périgueux).

Peyrignac 1968 Gestraud

Jacques Gestraud vainqueur à Peyrignac avec le speaker Malgouyat à ses côtés

- Peyrignac (par Guidon Sarladais) : 1. Gestraud (Civray), 2. Péquignot (Girondins), 3. Lacaud (Agen), 4. Gamaury (Vilhonneur), 5. Lafage (Cahors), 6. Puybareau (Périgueux), 7. Peyrat (Bon Encontre)

Saint-Sulpice de Roumagnac 1968

Yvette Lacombe fleurit Jean-Luc Joubert à Saint-Sulpice de Roumagnac

- Saint-Sulpice de Roumagnac : 1. Jean-Luc Joubert (CC Périgueux), 2. Brunet (Saint-Claud), 3. Villemiane (EC Foyenne), 4. Dubourdieux (Libourne), 5. Raffin (CA Ribérac), etc...

Chamiers 1968 Brard

Beau protocole à Chamiers autour de Brard le vainqueur

- Chamiers (cadets par CC Périgourdin) : 1. Alain Brard (CC Sarlat), 2. Nadaud (Girondins), 3. Deffreix (Ste Foy), 4. Goupil (Brive), 5. Barrière (Ste Foy), 6. Sajou (Girondins), 7. Garcia, 8. Berrano, 9. Lacroix, 10. Biale, etc...
- Excideuil (cadets par CC Périgueux) : 1. Claude Denis (CC Périgourdin), 2. Jean-Luc Joubert (CC Périgueux), 3. Patrick Delmas (CC Périgueux), 4. Jacques Martin (Mussidan), 5. Jean-Louis Réjasse (Nontron) 6. Michel Dutertre (Agen), 7. Georges Franc (Périgueux), 8. Christian Strugeon (Périgueux), 9. Michel Mournat (Périgueux), 10. Michel Chaumont (Périgueux), etc...

Tursac 1968

Jolivet, Mlle Lanceplaine, le speaker Gagnebé, M. Moulinier adjoint au maire et Galy (2°) à Tursac

- Tursac : 1. Jolivet (Guidon Sarladais), 2. Galy (CC Sarlat), 3. Conan (CC Sarlat), 4. Gillard (Paris), 5. Tonussi (Carmaux), 6. Arquey (Bergerac), 7. Marty (Sarlat), 8. Delbreil (Castelsarrasin), 9. Ulbert (CC Sarlat), 10. Cambou (Castelsarrasin), etc...

VÉLO DORDOGNE - 1968/35° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2018

PIERRE-RAYMOND VILLEMIANE (4° partie)

SAISON 1976 à 1983 CHEZ LES PROS

chez les pros

- Revoir sur ce LIEN la carrière de Villemiane de 1974 à 1975.

- Voir la vidéo de Pierre-Raymond Villemiane sur ce LIEN (site de Dordogne Sud)

- Extraits de l’hommage de Denis et Jacques Reix à Villemiane
Nous avons vu les qualités qui ont fait de Pierre Villemiane, un routier complet. Après 180 succès chez les amateurs, il signe dans l’équipe professionnelle Gitane en 1976, quelques jours après avoir remporté son dernier critérium amateur, celui de Port Sainte-Foy qui se déroule fin août.
- Il entame sa carrière pro avec une étonnante détermination qui n’est pas celle d’un porteur d’eau.
- Ses débuts dans le Tour de France 1977 sont tonitruants : vainqueur de la première étape à Auch, il prend la seconde place le lendemain à Pau après avoir réglé au sprint Eddy Merckx et Bernard Thévenet. Il porte aussi le maillot vert, gagne le classement final des rushes et termine 5° du classement général final. Pas mal pour un néo-pro.
- D’ailleurs sa constance dans ses bons résultats lui permettent de remporter la Promotion Pernod qui désigne le meilleur espoir de l’année, succédant ainsi à des champions comme Poulidor (1960) ou Hinault (1975).
- En 1978, Cyril Guimard le garde dans la fameuse équipe Renault-Gitane et pendant quatre années, Villemiane va devenir un lieutenant fidèle à son chef de file Bernard Hinault, dit "le blaireau", meilleur coureur de sa génération.

V18

VEILLÉE D’ARMES EN FAMILLE.
Pour Pierre-Raymond Villemiane, l’année 1978 est marquée par ses victoires dans le Tour du Tarn, le grand prix de Plouay et aussi l’arrivée d’une étape du Tour de France dans sa patrie.
- Hinault gagne le contre la montre de l’étape des vins : Saint-Emilion - Sainte-Foy la Grande. C’est sa première victoire dans ce Tour avant la prise prochaine du maillot jaune qu’il ne quittera plus jusqu’à Paris. Le champion breton se souvient : "Ce contre la montre, on l’avait préparé dans une atmosphère familiale, chez Villemiane qui nous avait invités. Je suis parti très vite puis j’ai fléchi entre le 15° et le 30° kilomètre. Après la côte de Villefranche de Lonchat et jusqu’à Sainte-Foy, j’ai fini très fort."
-
Vainqueur des Tours 1975 et 1977, Bernard Thévenet se souvient lui aussi de cette étape : "Ce jour-là, j’ai concédé 4’37" à celui qu’on n’appelait pas encore le Blaireau. Même si je n’étais pas dans un très bon jour, j’ai alors su que la France venait de se trouver un autre héros."
- Quand à Pierre-Raymond, le régional du jour, ce fut l’ovation générale dès qu’il entra, courbé sur sa machine, dans l’agglomération Foyenne où le public se massait derrière des barrières depuis l’avenue d’Angoulême à Port Sainte-Foy, l’entrée du vieux pont suspendu sur la Dordogne et l’arrivée avenue Paul Bert.

1979 ballon d'alsace

Vainqueur de l'étape au Ballon d 'Alsace, caché derrière lui l'Italien Battaglin

UN CHAMPION TOUT TERRAIN.
- L’année suivante, Villemiane termine 13° du classement général du Tour de France, après avoir gagné la très belle étape au sommet du Ballon d’Alsace devant le champion italien Battaglin : "Battaglin m’a proposé beaucoup d’argent pour me laisser battre mais j’ai refusé net !" dit Pierre-Raymond en souriant.
- Cette année là, le Foyen s’illustre au Tour de l’Aude (2°), au Midi-Libre (3°) et même au Championnat de France de cyclo-cross (2°).

Départ critérium cycliste avec PRV

Chez lui à Sainte-Foy, il s'apprête à donner le départ d'une course amateur

CHAMPION DE FRANCE SUR ROUTE.
- Sans nul doute, l’année 1980 est la plus marquante pour celui que l’on appelle "Bibi" dans le peloton. D’abord vainqueur de la classique Paris-Camembert puis des étapes volantes du Tour d’Italie, Villemiane est sacré champion de France après une échappée solitaire de 60 kms sur les routes du massif de la Chartreuse.
- Pendant une année, l’enfant de Pineuilh peut donc endosser la tunique tricolore, mais les résultats s’avèrent moins brillants. Le public local peut toutefois l’applaudir lors de sa victoire à Castillon la Bataille : "Quand tu as le maillot, on te demande beaucoup. Mais tu ne peux pas être à la fois au service de quelqu’un et briller" déclare-t-il aux médias. Evincé du Tour de France 81 au dernier moment par Guimard, Villemiane qui avec désenchantement l’équipe Renault-Gitane et signe chez Wolber-Spidel.

VAINQUEUR ET FINISSEUR A BORDEAUX.
- 1982 est l’année de sa résurrection. Celui que l’on croyait fini effectue une saison remarquable. Il gagne le Grand Prix de Monaco, le Trophée des grimpeurs, puis s’illustre dans le Tour d’Espagne où il termine à la 5° place du classement général et meilleur français. "Nous étions trois leaders dans l’équipe mais au lieu de s’entendre on se tirait la bourre entre nous. C’est dommage car je pouvais finir sur le podium."
- Mais c’est au Tour de France qu’il va obtenir sa plus belle revanche. Il fait second de l’étape de Nantes où il bat Raas (champion du monde 79) au sprint et dit le soir au contrôleur médical : "Au revoir et à demain !" En effet le lendemain 13 juillet, le régional de l’étape sort de l’ombre à un kilomètre de l’arrivée et franchit en vainqueur la ligne face à l’esplanade des Quinconces à Bordeaux, devant un peloton médusé qui se préparait au traditionnel sprint Bordelais. "A l’exception du premier rush, j’ai fait toute la course derrière. Je ne voulais pas qu’on me repère, il fallait absolument que je passe inaperçu" confie-t-il peu après. Ses résultats lui valent une deuxième sélection pour les championnats du monde sur route.
- En 1983, il retombe un peu dans l’oubli et à l’automne il met un terme à sa carrière professionnelle sur un coup de tête. Il reprend un temps le vélo en amateur quelques années plus tard.

Pierre

PALMARÈS PROFESSIONNEL.

Participations.

  • 5 tours de France 1977, 1978, 1979, 1980, 1982
  • 2 Tours d’Italie 1980, 1983
  • 1 Tour d'Espagne 1982
  • 2 sélections aux championnats du monde sur route 1980 et 1982

1976 (Gitane-Campagnolo).
- 1° critérium de Plaffikon (Suisse)
- 2° d’une étape du Dauphiné Libéré
- 3° Grand Prix de Plouay

Cyclo cross

Remarquable dans les cyclo-cross où il a toujours tiré son épingle du jeu

1977 (Gitane-Campagnolo).
- 1° Promotion Pernod (meilleur espoir de l’année)
- 1° étape du Tour de France à Auch
- 1° étape du Midi-Libre
- 1° étape du Tour du Limousin
- 1° étape du Tour de Corse
- 1° rushes du Tour de France
- meilleur grimpeur du Tour de l’Aude
- 1° critérium d’Oradour
- 2° Paris-Bourges
- 2° d’une étape du Tour de France
- 5° Tour de Corse
- 3° Polymultipliée
- 4° du Maillot vert du Tour de France
- 15° Tour de France
- 16° Tours-Versailles

Maillot vert

Porteur du maillot vert au Tour de France

1978 (Renault-Gitane).
- 1° Grand Prix de Plouay
- 1° Tour du Tarn
- 1° étapes du Tour du Tarn
- 1° étape du Tour du Vaucluse
- meilleur grimpeur du Tour du Vaucluse
- 1° Parizot
- 1° Beaulac-Bernos
- 1° Bayon (54)
- 3° Tour de Vaucluse
- 3° Championnat de France de cyclo-cross
- 3° Grand Prix de Cannes
- 4° Championnat de France sur route
- 3° Ronde de Montauroux (83)
- 8° Tour de Romandie
- 31° Tour de France

V8

Départ d'une épreuve dans le clan des Renault

1979 (Renaut-Gitane).
- 1° Etape du Tour de France au ballon d’Alsace
- 1° étape de l’étoile des espoirs
- 1° classement par points du Midi-Libre
- Meilleur grimpeur du Midi-Libre
- Meilleur grimpeur du Tour de l’Aude
- 1° Josselin (56)
- 2° Tour de l’Aude
- 2° Championnat de France de cyclo-cross
- 2° Trophée des grimpeurs
- 2° Grand Prix de Mauléon
- 2° Boucle des Flandres
- 2° Route Nivernaise
- 3° du Prestige Pernod
- 3° du Midi Libre
- 3° d’une étape du Dauphiné Libéré
- 3° de trois étapes du Midi Libre
- 5° Championnat de France
- 5° Paris-Bourges
- 5° Grand Prix de Plouay
- 13° du Tour de France
- 13° du Championnat du Monde de cyclo-cross
- 21° Liège-Bastogne-Liège

Podium Ch de F

1980 : Champion de France des professionnels sur les circuit des Echelles en Savoie

1980 (Renault-Gitane).
- 1° Championnat de France sur route
- 1° Paris-Camembert
- 1° aux Herbiers (85)
- 1° Castillon la Bataille
- 3° Grand Prix de Cannes
- 1° étape du Tour du Tarn
- étapes volantes du Tour d’Italie
- 10° du Championnat de Zurich
- 38° Tour d’Italie
- 70° Tour de France

Hinault, Becaas, Chaumaz Bernaudeau, Guimard et PRV 1978

Villemiane avec Hinault, Becaas, Chaumaz, Bernaudeau et Guimard en 1980

1981 (Renault-Gitane).
- 1° Châteauroux-Limoges
- 2° Grand Prix de Cannes
- 2° d’une étape du Tour de Romandie
- 3° Paris-Bourges
- 3° Ronde de Montauroux (83)
- 4° Tour du Haut Var

V12

Vainqueur à Bordeaux en 1982 (Tour de France)

1982 (Wolber-Spidel).
- 1° Etape Tour de France à Bordeaux
- 1° Grand Prix de Monaco
- 1° Trophée des grimpeurs
- 1° Vailly sur Sauldre (18)
- meilleur grimpeur du Tour du Limousin
- meilleur grimpeur du Tour de l’Oise
- 2° d’une étape du Tour de France
- 2° d’une étape du Tour d’Espagne
- 3° de trois étapes du Tour d’Espagne
- 3° Paris-Bourges
- 5° du Tour d’Espagne
- 55° Tour de France

V27

En course au cours du Giro

1983 (Wolber-Spidel).
- 2° d’une étape du Tour du Limousin
- 4° Tour du Limousin
- 6° Route du Berry- 4° de la première étape du Tour de Romandie
- 4° Grand Prix de Plouay
- 58° Tour d’Italie

VÉLO DORDOGNE - PR. VILLEMIANE CHEZ LES PROS © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/
Prochaine publication : 1988-1989 son retour chez les amateurs

Posté par Bernard PECCABIN à 16:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 août 2018

2° RONDE CYCLISTE INTERNATIONALE DE NONTRON

C’ETAIT LE 24 AOÛT 1958 AVEC LE CLUB SPORTIF NONTRONNAIS

 - En cette année 1958, Charly Gaul venait de gagner le Tour de France. Pour "Vélo-Dordogne", Charly Gaul reste son coureur fétiche, celui qui m’a fait rêver, celui pour lequel j’ai apprécié son talent et ses dons de grimpeur. "L’ange de la montagne", moulé dans son maillot de Champion du Luxembourg aimait de plus la pluie. Je me souviens de son passage dans la Chartreuse, là où sous un mauvais temps, il allait inscrire son nom dans l’histoire du Tour. Mais celui qui m’a également épaté c’est Vito Favéro, l’Italien classé deuxième de ce Tour après avoir porté le maillot jaune jusqu’à 48h00 de l’arrivée à Paris. Dans le Tour de France 1959, il avait réédité d’attaquer sur les pentes du Tourmalet, col qui lui avait souri la saison précédente. Mais là, il fut victime d’une terrible agonie bien après Barèges. J’avais 11 ans, Eddy Pauwels portait le maillot jaune et j’avais vu le passage du Tour en allant avec mon père en Vespa entre Luz et Barèges. Marcel Janssens gagnait l’étape, Michel Vermeulin (Paris Nord-Est) prenait le jaune, Favéro lui quittait le Tour et j’ai en tête cette photo sur le journal "Sports et Vie" où on voyait la détresse de Favéro dans le col. Une image forte qui m’a peut-être convaincu que le cyclisme c’était vraiment du beau sport.

Maxime Beau - 3

Charly Gaul à Nontron aux côtés de Maxime Beau le régional de l'épreuve

- Gaul et Favéro figuraient sur la liste des partants de cette ronde de Nontron, avec bien sur le dossard numéro un sur le dos. A cette époque, il fallait réunir comme aujourd’hui pas mal de fonds pour payer ces critériums. Mais de l’argent il y en avait ! Pour cela il suffit de parcourir les quatre pages du programme de l’époque, où les lecteurs du Nontronnais vont redécouvrir tous les artisans, industriels et commerçants qui avaient pignon sur rue à cette belle époque. Souvenirs du temps passé... offert par Hervé Lapouge, ancien directeur de l'office du Tourisme de Nontron et fils du marchand de chaussures de la sous-préfecture.

Ronde 58 - 1

Ronde 58 - 2

Ronde 58 - 3

Ronde 58 - 4

- Et les coureurs ? Il y en avait une bonne vingtaine dont Charly Gaul, Vito Favéro, Raphaël Géminiani, Valentin Huot, Arrigo Padovan, Jean Graczyk, Marcel Ernzer, plus les têtes d’affiche régionales que vous découvrirez sur ce vieux programme envoyé par Hervé Lapouge, un marchand de chaussures bien connu...
Le classement du critérium : 1. Vito Favéro (Italie), 2. Valentin Huot (Mercier), 3 ; Roger Darrigade, 4. Pras, 5. Padovan (Italie), 6. Graczyck (France), etc...
- De ce critérium d’après Tour, je retrouve ces deux coureurs, Gaul et Favéro, les champions de ma jeunesse lointaine mais qui restent bien présent dans mon esprit, si bien que j’ai voulu faire cette publication en leur mémoire, celle d’une course en Périgord où je les ai retrouvés, 60 ans après...
- ICI TOUS LES LIENS SUR LE CYCLISME A NONTRON
- Séquence nostalgie avec le Tour de France 1958

VELO DORDOGNE - CRITÉRIUM DE NONTRON © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 août 2018

1993 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (34° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

20 au 26 août 1993

Tour Lim 93 Mottet

La victoire pour Chary Mottet (Novémail) au Tour du Limousin

- Le 26° Tour du Limousin sourit à Charly Mottet (Novémail) qui s’impose au terme de cinq étapes devant Richard Virenque (Festina) et Gilles Delion (Castorama). Succès d’étape pour Virenque à Guéret, de Jean-François Bernard (Banesto) à Tulle, de Laurent Bézault (Gan) à Périgueux, de Colotti (Gan) à Limoges et de Mottet lors de l’ultime étape autour de Limoges.

Tour Lim 93 Virenque

Richard Virenque toujours en tête du Tour du Limousin a cédé lors du chrono

- Malgré la belle résistance des Tarbais, le 25° Béarn-Aragon voit le retour des Espagnols avec Miguel Angel Pena Caceres qui a eu sans doute la chance qu’une erreur de parcours à Jaca a privé Philippe Bordenave (2°) et Christophe Dupouey (3°) non seulement d’une victoire d’étape, mais surtout du maillot jaune qu’ils retrouveront sur le podium final.

Zabou 1993

- Les petits critériums des férias continuent de vivre. A Montpon, lors de la 37° nocturne de la Saint-Roch, Didier Saumon (SC Caudrot) gagne avec détermination devant Eric Darragnès (Guidon Saint-Martinois) et Bertrand Guerry (Cycle Poitevin). Le même soir à Arthez de Béarn, Yvan Bécaas (FC Oloron) qui porte en lui la passion du vélo, s’impose devant Fernand Lajo (US Bouscat) et Gilles Dubois (Mérignac).
- Retour en Limousin à Saint-Hilaire la Treille où en l’absence des coureurs d’Ile de France, la victoire revient à Christian Jany (UV Limousine) qui a su apprivoiser le parcours face à Mainguenaud (Saint-Florent) et Dominique Lardin (Poitiers) ses poursuivants.
- Disputés à Wingersheim dans le Bas-Rhin, Elisabeth Chevanne-Brunel (en médaillon) se classe 2° du Championnat de France juniors derrière Sophie Swaertvaeger et devant Solzic Ribault, Karine Boitier et Armelle Goupil.
- A Massugas, le Prix "Souvenir Zaia" profite à Patrice Castrezatti (VS Cahors) pas du tout déstabilisé par Patrick Bruet (Montauban) deuxième et très opportuniste.
- Les toutes catégories trouvent encore de nombreux terrains pour s’exprimer à la pédale. Nicolas Dubois (AVC Copernic) gagne à Lubersac, Philippe Bocquier (SC Toulouse) à Rion des Landes, alors que Guest (Mantes) remporte la mise à Objat.

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

Tour Lim 93 à Périgueux Bézault

Laurent Bézault (Gan) vainqueur à Périgueux, aux côtés d'Yves Guéna maire

- Tour du Limousin à Périgueux (étape Tulle-Périgueux) : 1. Bézault (Gan), 2. Rue (Banesto), 3. Pensec (Novémail), 4. Heynderickx (Collstrop), 5. Vanhaecke (Lotto), 6. Ledanois (Word), 7. Dekker (Word), 8. Desmet (Lotto), 9. Cornillet (Novémail), 10. Hirs (Saxon), etc...

Montpon 93

Didier Saumon vainqueur de la nocturne de Montpon

- Montpon (37° Nocturne par CC Montpon) : 1. Didier Saumon (SC Caudrot), 2. Eric Daragnès (G. Saint-Martinois), 3. Bertrand Guerry (Cycle Poitevin), 4. Escoubet (Cycle Poitevin), Guillaume Destang (CA Mantes), etc...
- Nanthiat (par CC Périgourdin) : 1. David Ribérot (UC Corrèze), 2. Stéphane Valade (EC Foyenne), 3. Sébastien Chabreyrou (Saint-Astier), etc...
- Razac sur l’Isle (par CC Périgourdin) : 1. Jérôme Paul (CC Périgourdin), 2. Chouarche (SC Périgord), 3. Bernard Bodin (Asca Bergerac), 4. Jacouty (Ribérac), 5. Germain (SC Périgord), etc...

Bourrou 93

Cyril Fontayne (3° en partant de la droite) vainqueur à Bourrou

- Bourrou (4.5. carte vélo par Pédale Faidherbe) : 1. Cyril Fontayne (ASCA Bergerac), 2. Stéphane Virvaleix (Cyclisme 24), 3. Denis Bégout (Asptt Périgueux), 4. Jean-Claude Mespoulède (Asptt Périgueux), 5. Borderie (Ste Foy), 6. Garonneau (Saint-Astier), 7. Montagne (Marmande), 8. Stoïkowitch (Pédale Faidherbe), 9. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), 10. Guy Naullet (Marmande), etc...

Bourrou 93 bis

Stéphane Virvaleix (Cyclisme 24) deuxième à Bourrou

- Ribagnac (cadets par EVCC Bergerac) : 1. Florent Béchade (Libourne), 2. Dasque (Libourne), 3. Brousse (Cam Bordeaux), 4. Maly (Périgueux), 5. Grimard (Marmande), etc...
- Villars (séniors par CCP Nontron) : 1. Stéphane Pitard (VC Montendre), 2. Michel Pitard (VC Montendre), 3. Dubot (Aubervilliers), 4. Jacouty (Ribérac), 5. Bard (CO Couronnais), 6. Mourtier (Asptt Périgueux), 7. Bossard (CC Vervant), 8. Moreau (UCAPA), 9. Brochon (Montendre), 10. Claude Denis (Asptt Périgueux), etc...
- Lisle (séniors par JS Astérienne) : 1. Bernard Bodin (ASCA Bergerac), 2. Mespoulède (Asptt Périgueux), 3. Victor Melchior (Mussidan), 4. Jardry (Montendre), 5. Délias (Langon), 6. Hégoburu (VCM Thillay), 7. Michel Bourzeau (SC Périgord), 8. Bessard (Asptt Périgueux), 9. Périllaud (La Rochefoucauld), 10. Denis Bégout (Asptt Périgueux), etc...
- Augignac (toutes catégories par CCP Nontron) : 1. Didier Virvaleix (US.Montauban)

VÉLO DORDOGNE - 1993/34° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/ 

Posté par Bernard PECCABIN à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 août 2018

1968 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (34° semaine de la saison)

IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

20 au 26 août 1968

- Dixième bouquet pour Claude Magni (Langon) à Castets en Dorthe pendant que le Créonnais Laforêt gagnait à Saint-Yaguem.
- A Saint-Louis de Montferrand, victoire du Créonnais Cigana (CC Bordelais) qui précède de dix secondes l’Ambarèsien Clot et de deux minutes le rapide Bordelais Chalmé qui gagnera le lendemain à Cadaujac.
- Dans les Landes, à Saint-Justin en Born, c’est le Montastrucois Henri Luchsinger qui a pris le meilleur sur André Lesca (Tonneins) et sur Michel Aasa (Parentis).
- En Poitou, le jeune Bordelais Joseph bat Parenteau à Bonnes où Luchsinger prenait la troisième place. Le même jour Bileau ratait la victoire à Mansle sur chute et se contentait de la troisième place derrière le Yonnais Durand dont c’était le huitième succès.
- A Authon, c’est l’Angoumoisin Gindraud qui s’impose malgré le duo Pontois Chaignaud et Thomazeau qui complètent le podium.

08

Champion (2°) à gauche à Augignac et Jagueneau vainqueur

- A Augignac en Dordogne, le Poitou se signale encore avec Jean-Louis Jagueneau (Civray) plus rapide que le Choletais Champion pendant que le prometteur Démartin (CRCL) terminait troisième.
- Il y a eu aussi le championnat du Poitou des cadets remporté par Didier Godet (Nersac) alors que Comette (Barbezieux) et Berthomet (La Couronne) montent sur les deux autres marches du podium dressé à Confolens. Chez les minimes, c’est le jeune Lebaud (UC Châteauneuf) qui gagne le titre.
- En Limousin il restait deux titres à attribuer. Cela s’est fait à Saint-Léger le Guérétois où la nouvelle vague du cyclisme régional s’était donné rendez-vous. Les minimes ont ouvert le feu avec Guillemain (CRCL) lauréat. Chez les cadets succès des hommes du président Germaneau grâce à Jude qui bat le Tulliste Charissou et le Sostranien Rochefort.
- Chez les ténors on retrouve avec plaisir Jean-Pierre Guitard en tête de classement à Ligignac (Creuse) où il ne fut battu que d’un souffle par Ménard de Rennes et triompher le surlendemain à Saint-Yrieix la Perche.
- A Uzerche succès du Bergeracois Gay, de Montlaron à Sardent, de Mazeaud (CC Lindois) à Meymac, de Casas (Bordeaux VC) à Douzillac alors qu’à Vayrac le 22° Grand Prix international a vu le succès de Jan Janssen devant Michel Brux et André Zimmerman.

08

Santiago à droite vainqueur à Lugon, le speaker Bannes et à gauche le Royannais Patour

- Belle partie de manivelles à Ambès avec une organisation du VC Bastidien et une soixantaine de concurrents au départ. Ce 13° Grand Prix est revenu au véloce Serge Lapébie bien rôdé par le Tour de l’Yonne où il bat Masseys (CC Bordelais) puis Dupuch (SAM Bordeaux), Dupouy (Girondins) et Moreau (ACBB).

08

Adrien Fantino à gauche , Jacques Dufort (Puteaux) vainqueur à Dax le 20 août

- La sélection cadets d’Aquitaine pour le Championnat de France qui se déroulera le 1° septembre à Isigny sur Vire sera composée de Patrick Duteil (CC Bordelais), Jean-Pierre Macalli (Villeneuve), Alain Buffière (Pédale Nontron), Michel Cruzin (AS Pian Médoc) et Guy Dolhats (VC Tarnos).

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

- Augignac (toutes catégories par CC Périgourdin: 1. Jean-Louis Jagueneau (CA Civray), 2. Champion (Cholet), 3. Démartin (CRC Limoges), 4. Durand (La Roche sur Yon), 5. Dubreuil (Nontron), 6. Chassage (Ste Foy), 7. Vidal (Nontron), 8. Bernard (CC Bordeaux), 9. Peter (Saint-Junien), 10. Gindreaud (Angoulême), etc...
- Plazac : 1. Marty (CC Sarlat)
-
Douzillac (2.3.4 par VC Bergerac) : 1. Francis Casas (Bordeaux VC), 2
. Ravat (CA béglais), 3. Roy (SA Bordelais), 4. Luchenberger, 5. Prieur, 6. Dardennes, 7. Lannegrand, 8. Raynal, 9. Puybareau, 10. Laroussie, etc...

Bergerac 68 Paré

Mlle Ginette Ricci vient de remettre la gerbe à Paré à gauche et à Campagnano deuxième

- Bergerac (prix du commerce et de l’industrie en toutes) : 1. Joseph Paré (EC Foyenne), 2. Pierre Campagnano (Trèbes), 3. Beuffeuil (Saujon), 4. Laforest (Royan), 5. Ben Brahim (Villeneuve), 6. Archambaud (Villeneuve), 7. Trochut (Charron), etc...
- Vergt : 1. Conan (Sarlat), 2. Gaubert, 3. Denis, 4. Royère, 5. Martin, 6. Jolivet, 7. Dauzat, 8. Granzetto, 9. Barillot, 10. Gillard, etc...

Saint-Vincent de Connezac 68

Christian Bérano à Saint-Vincent de Connezac avec le speaker Delord,
le président Lochin du RC Mussidanais et M. Aucouturier maire de la commune

- Saint-Vincent de Connezac : 1. Bérano (Girondins de Bordeaux), 2. Marrec (Bon Encontre), 3. Bernard (CC Bordeaux), 4. Labrousse (Périgueux), 5. Tonini (Langon), 6. Wilhem (CC Bordelais), 7. Labat (Nérac), 8. Petit (Libourne), 9. Péquignot (Girondins), 10. Laggia (Levallois), etc...

Cladech 68

Puybareau (CC Périgueux) vainqueur à Cladech

- Cladech : 1. Puybareau (CC Périgueux), 2. Bruletout (Coutras), 3. Beuaud (Villeneuve), 4. Thomas (Périgueux), 5. Loubriat (Sarlat), 6. Ménéchal (VC Bergerac), 7. Dupuy (Limoges), 8. Grellety (Lalinde), etc...

Lisle 68

Mlle Rieupeyroux reine des fêtes de Lisle avec Sautier à gauche le lauréat de l'édition

- Lisle (Prix de la Saint-Roch) : 1. Lucien Sautier (CRC Limoges), 2. Bordier (EC Foyenne), 3. Dubreuil (Nontron), 4. Jolivet (Périgueux), 5. Duteil (CC Bordelais), 6. Claude Hue (Charenton), 7. Démartin (CRCL), 8. Grangé (Girondins), 9. Péquignot (Girondins), 10. Mazeau (Ste Foy), etc...

Razac bis

Claude Hue lauréat à Razac sur l'Isle, à gauche Claude Rebière dirigeant Cécépiste

- Razac sur l’Isle : 1. Claude Hue (Pédale Charenton), 2. Sautier, 3. Chaudet, 4. Démartin, 5. Melchior, etc...

Saint-Mayme de Péreyrol 68 Denis

Claude Denis vainqueur et Régis Royère deuxième à Saint-Mayme de Péreyrol

- Saint-Mayme de Péreyrol : 1. Claude Denis (CC Périgueux), 2. Régis Royère (CC Lindois), 3. Marcel Jolivet (Sarlat), 4. Biale (Bergerac), 5. Jillard (VCM Paris), etc...

08

Lolmède vainqueur à Baneuil

- Baneuil (4° catégories par CC Lalinde) : 1. Lolmède (Villeneuve), 2. Dumortier (VC Bergerac), 3. Valade (Libourne), 4. Franc (Périgueux), 5. Ulbert (Sarlat), 6. Moreau (Mussidan), 7. Marchand, 8. Mathieu, 9. Morteuil, 10. Chabrerie, etc...
- Villars : 1. Picard (Paris), 2. Delfau (Angoulême), 3. Chauvin, etc...

Montpon 68

A Montpon de gauche à droite, le speaker Bannes, Jean-Pierre Barbe vainqueur,
Marcel Poupard président de l'UCM et Mlle Annie Pigeon tenant le bouquet

- Montpon (prix de la Saint-Roch) : 1. Jean-Pierre Barbe (CA Béglais), 2. Daniel Febvre (Agen), 3. Saladié (UA Vic), 4. Guy Mazet (CC Bordelais), 5. Michel Fedrigo (Tonnens), etc...

VÉLO DORDOGNE - 1968/34° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]