13 février 2017

GILBERT CUMÉNAL NOUS A QUITTÉS

LA PLUS GRANDE MEMOIRE DE NOTRE CYCLISME S’EN EST ALLÉE

Cuménal

- Qui n’a pas connu Gilbert Cuménal, ce grand pilier du cyclisme en Périgord ? Ancien coureur, puis vélociste, président du Cyclo-Club Périgourdin et animateur officiel, il était un des patriarches d’un cyclisme allant pratiquement de la Libération jusqu’à nos jours… Au cours de sa retraite, il s’occupait pour se distraire à écrire des piges pour la presse locale.

Cum's

Dans son atelier du cours Saint-Georges appartenant anciennement à Valentin Huot

- Gilbert Cuménal était un Mensignacois pur jus. Issu d’une famille modeste, c’était un homme qui aura traversé tous les défis. Celui de l’époque des vieux maillots en laine, celui des pneus pleins, des cadres de plus de dix kilos, celui du double plateau, celui des cale pieds, celui du casque à boudin, puis celui de l’époque moderne où se mêlent les équipements aux couleurs chatoyantes, aux structures légères, mais aussi les nouvelles mécaniques, le GPS, internet, le portable et toute une procession d’accessoires qui révolutionnent la petite reine.
- Ce qui est le plus surprenant, c’est la réussite de cet homme parti de rien, qui par un travail acharné a petit à petit gravi tous les échelons, vaincu tous les défis pour laisser à ses enfants un outil de travail respectable et respecté de tous. Gilbert Cuménal ce n’était pas que cela, c’était aussi et surtout un speaker aux accents pittoresques, qui savait intéresser même un public qui n’aimait pas le vélo, ceci en racontant de petites histoires du cru entre les passages des coureurs…
- Né en 1936, il vient de s’éteindre dans sa 81° année pour rejoindre tous ses amis, ceux aussi d’une petite reine pour laquelle il a consacré toute sa vie, tout son cœur et toute son énergie. A son épouse et à ses enfants, "Vélo Dordogne" adresse ses sincères condoléances.
- Pour relire la carrière de Gilbert Cuménal, cliquez sur ce LIEN.

Course de Saint Georges 1971

Animateur dans son quartier Saint-Georges en 1971

AG 1986

Président du Cyclo-Club Périgourdin, il a raflé tous les trophées (Biarritz 1986)

- Ses obsèques auront lieu à Mensignac le jeudi 16 février à 09h30.

VÉLO DORDOGNE - Gilbert CUMENAL - © BERNARD PECCABIN
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/
Adressez
votre coup de pouce à Bernard PECCABIN, 8, rue Ludovic Trarieux 24000 PERIGUEUX

Posté par Bernard PECCABIN à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


1967 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (3° semaine de février)

IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

13 au 19 février 1967

ag ca 66

Devant MM. Longau et Lathière, M. Scotté félicite les jeunes Lapébie, Dupuch et Douat
(Assemblée Générale à Bordeaux)

- Les gens heureux n’ont pas d’histoire. Et les cyclistes d’Aquitaine sont des gens heureux si l’on en juge par leur assemblée générale qui s’est tenue à Bordeaux, dans une ambiance de franche bonhomie. Menée de voix de maître par le président Lathière, cette assemblée générale donna les résultats escomptés et permit de mettre au premier plan le nouveau président du Comité d’Aquitaine, M. Longau d’Arcachon. Celui-ci fut littéralement plébiscité par l’assemblée et il n’accepta cet honneur que comme un utile remplacement. Cette assemblée ne fut pas celle des questions diverses, pas non plus celle des élections, ce qui prouve bien que les rares mécontents étaient absents. Elle fut surtout celle de la distribution des récompenses. On ne citera que les remises importantes comme la médaille de vermeil à M. Jacques Leygues du CC Périgourdin. Sont champions d’Aquitaine : Jacques Martin (RC Mussidan) cadets, Francis Campaner (CC Bordelais) juniors, Joseph Tellechéa (Bleuets) séniors, André Delort (Andernos) hors catégorie, Christian Bordier, Jean-Claude Mérillou, Patrick Raymond, Francis Campaner (tous CC Bordelais) champion des sociétés, Pierre Bernet (Orthez) champion cyclo-cross. Sur piste : Loïck Chalme (Stade Bordelais) vitesse cadets, Patrice Castets (Stade Montois) 1° Pas vitesse, Serge Lapébie en vitesse individuelle, Christian Purgues poursuite individuelle, Serge Lapébie, Jean-Marcel Lescarret, Alain Lagrange, Pierre Dagnan, Bernard Dupuch, Benard Labory, Francis Maurin (tous SA Bordelais) vitesse sociétés et poursuite.
- Le 4° Samedi cycliste disputé au vélodrome de Bordeaux a vu la victoire de Maurin (SAM Bordelais) lors de ma Médaille, de Purgues (Girondins)  sur les quinze kilomètres de l’individuelle séniors, de Eyquard (CC Bordelais) pour les juniors, de Dupuch (CC Bordelais) sur vingt kilomètres séniors et enfin de Napias (Bordeaux VC) dans l’individuelle et la

Lance Germain

vitesse des cadets.

IL Y A 50 ANS DANS LE PÉRIGORD

Germain LANCE
- Venu à la compétition à l’âge de seize ans sous les couleurs du Cyclo-Club Périgourdin, Germain Lance a conquis l’admiration de tous les sportifs régionaux et celle de ses amis. Sur vingt-sept épreuves disputées, il n’a jamais abandonné, se mesurant souvent avec des coureurs de deuxième et troisième catégories. Il a brillamment remporté deux secondes places, est arrivé huit fois dans les

RCM 1967

cinq premiers et a terminé toutes les autres dans les dix premiers.

RACING CLUB MUSSIDANAIS
- Réunion du club en vue de la saison 1967 et élection du nouveau bureau qui comprend :
Présidents d'honneur : M. Bonneau
Vice-Président d'honneur : MM. Gérard Gras, Andrieu et Dr. Mutel
Président actif : M. Pierre Lochin
Vice-Présidents : MM. Queyrou et Lacarrière
Secrétaire : M. Pépin - adjoint : M. Henri Martin (notre photo ci-contre)
Trésorier : M. Daillens - adjoint : M. Mirailles

VELO DORDOGNE – 1967/7° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com

/Donnez un coup de pouce à Vélo Dordogne (voir sur ce lien)

 

Posté par Bernard PECCABIN à 10:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 février 2017

VALENTIN HUOT DOUBLE CHAMPION DE FRANCE PROS

SA CARRIÈRE AMATEUR ET PROFESSIONNELLE

Huot préambule

- Né le 1° mai 1929 à Creyssensac et Pissot (24), il a débuté tard dans le cyclisme. C’était en 1949 à Cornille dans une épreuve de non licenciés. Depuis l’homme de chez Mercier a acquis ses lettres de noblesse, en remportant deux titres de Champion de France professionnel et en excellant surtout en montagne et notamment dans le Tour de France où il a manqué de peu le Grand Prix de la montagne.

VH1

LIRE SA CARRIERE CYCLISTE
- Ses débuts en 1951 (1° partie) Première course à Pont Saint-Mamet.
- Saison 1952 (2° partie) Valentin Huot coureur mythique du Périgord.
- Saison 1953 (3° partie) De la Route de France au Grand Prix des Nations avec les indépendants.
- Saison 1954 (4° partie) Au sein de l’équipe Terrot : Vainqueur de Paris-Limoges et premier Tour de France en équipe régionale.
- Saison 1955 (5° partie) Equipe Rochet. Gagne la Polymultipliée, se marie et abandon au Tour de France (chute).
- Saison 1956 (6° partie) Equipe Mercier. Gagne le circuit de l’Aulne et manque de peu le GP de la Montagne du Tour de France.
- Son Tour de France 1956 - Manque de six points le GP de la Montagne au Tour de France
- Saison 1957 - Champion de France des professionnels à Châteaulin (1° partie)
- Saison 1957 - Champion de France à Châteaulin (2° partie)
- Saison 1958 - Champion de France à Belvès (1° partie)

- Saison 1958 - Reportage du championnat à Belvès (2° partie)

- La fin de carrière de Valentin Huot

huot limoges

1954 lors du Paris-Limoges qu'il remporte

Palmarès de Valentin Huot chez les pros :
1951 Vainqueur à Saint-Mayme de Péreyrol (24), du prix Mounet à Périgueux, du prix d’Eygurande, de Villamblard, du championnat de l’US Bergerac et du prix de Saint-Michel de Villadeix.
1952 Vainqueur du circuit de la Rochette (16), du prix Marbot à Neuvic, du critérium de Monbazillac, 5° du championnat du Limousin à Ribérac (24), 4° Trophée Simplex à Reims, vainqueur successivement à Villeneuve sur lot, Vieilleville (23), Aubusson (23), Saint-Junien (87) et Saint-Céré.
1953 (Terrot-Hutchinson) vainqueur du GP Thermo-Mécanique à Bergerac, du prix Latié à Limoges, du prix Lapasserie à Périgueux, Champion du Limousin contre la montre à Brive, vainqueur à Saint-Aulaye, Meymac, Saint-Sulpice le Guérétois, Bourganeuf, 1° Tour des provinces françaises, vainqueur à Guéret, à Saint-Léon sur l’Isle, vainqueur du Mont Faron (devant Bahamontès, Gaul et Dotto), 2° du Circuit du Macaud, 17° du GP des Nations.
1954 (Terrot-Hutchinson) 1° Paris-Limoges, 1° Oradour sur Glane, 1° Niort, 1° La Rochelle-Angoulême, 1° Challenge Martini au Boucau, vainqueur d’étape Tour Alsace-Lorraine, 1° à Monbazillac, Cenon et Niort clm. Abandon du Tour de France, 14° du GP des nations, 28° Paris-Tours, 29° Championnat de France.
1955 (Rochet-Dunlop) Vainqueur du Tour de Corrèze et de la Polymultipliée. Vainqueur à Cenon, Boucau, Pontivy. Abandon du Tour de France. 2° du circuit de Boussac, 30° Paris-Tours.
1956 (Mercier BP Hutchinson) Vainqueur à Plouay, au Circuit de l’Aulne, à Meymac, Mont Agel, Mont Faron. Deuxième de la Polymultiplée, 3° du GP Pneumatique à Montluçon, 4°  Tour de Corrèze, 5° du GP des Nations, 8° du Championnat de France, 62° Tour de France (3° du GP de la Montagne), 10° du critérium national de la route, 27° Milan-San Remo.
1957 (Mercier BP Hutchinson) Champion de France à Châteaulin, Vainqueur du prix de la Trinité à Guéret et du Mont-Faron clm, 2° course de côte à Saint-Gervais, 3° Midi-Libre, 3° Tour de l’Ariège, 3° Circuit de l’Aulne, 11° du Grand prix des Nations, 20° Championnat du mode à Waremgem, 32° Paris-Tours, abandon du Tour de France.
1958 (Mercier BP Hutchinson) Champion de France à Belvès, 6° Championnat du Monde, vainqueur à Maurs la Jolie, 3° course de côte à Sallanches, 5° du Mont-Faron, 14° Dauphiné-Libéré, 14° Super Prestige Pernod.
1
959 (Mercier BP Hutchinson) Vainqueur à Cenon, à Ploneour-Lanvern, à Gourin, 2° course de côte à Sallanches, 3° Mont-Faron, 4° GP de Monaco, 4° Critérium National, 8° du Dauphiné Libéré, 5° Polymultipliée à Chanteloup, 20° Paris-Tours, 21° Tour de Lombardie, 48° Tour de France (4° GP de la Montagne).
1960 (Mercier BP Hutchinson) Vainqueur du GP du Midi Libre et de la première étape, Vainqueur du Bol d’Or des Monédières, vainqueur à Peyrat le Château, 3° Tour du Sud-Est, 4° Championnat de France à Reims, 2° course de côte d’Arraté en Espagne, 3° du Mont-Faron, 5° Boucles du Bas-Limousin, 7° Prestige Pernod, 10° Boucles de la Seine, 34° Paris-Tours.
1961 (Mercier BP Hutchinson) Vainqueur à Lubersac, 7° Championnat de France, 39° Tour de France, 5° Circuit des cols Pyrénéens, 8° du critérium national, 10° des Boucles de la Seine, 21° Tour de Lombardie, 48° Milan-San-Remo.
1962 (Mercier BP Hutchinson)
Reclassé indépendant par la suite (a couru jusqu’en 1965 environ

VH Belvès

Un public acquis à sa cause chez lui à Belvès en 1958 où il remporte
son deuxième titre de Champion de France des professionnels

VH à Belvès 1958

Protocole final à Belvès avec son directeur sportif Antonin Magne.

PALMARES de "La Valentin Huot" (gentleman du mois d’octobre )
1996* Champeymont-Fraisseix (Limousin), 1997*et 1998* Christophe Cuménal-Mario Ferreira (Libourne), 1999* Stéphane et Didier Meynier (C Marmande), 2000 Jean Mespoulède (Asptt Périgueux)-Jean-Luc Delpech (CC Marmande), 2001 Jean Mespoulède (Asptt Périgueux)-Jean-Luc Delpech (CC Marmande), 2002 Ballanger-Moreau (Jarnac), 2003 Bruno Ceyssat (CC Périgueux)-Marot (UC Felletin), 2004 Julien Bacle (CRCL)-François Samy (CRCL), 2005 Vincent Rivet (UA La Rochefoucauld)-Jean-François Rivet (UC Felletin), 2006 Jean-François Rivet (UC Felletin)-Vincent Rivet (AS Saint-Junien), 2007 Patrick Ballanger-Jacky Galletaud (AC Jarnac), 2008 Maxime Méderel (Crédit Agricole)-Claude Lévêque (ACLBP), 2009 Florian Bonhoure (Trélissac)-Yoan Poirier (Marmande), 2010 Florian Bonhoure (US Montauban)-Gérald Labbe (Bègles), 2011 Mickaël Dhinnin (CRCL)-Aurélien Bru (Bouliac), 2012 Julien Joussely (TSA Uniballer)-Vanaelst Wouters (Saint-Cyprien), 2013 Gabriel Peyencet (CC Périgueux)-Damien Lapouges (EC Trélissac CC), 2014* Jean Mespoulède (CC Périgueux)-Damien Lapouges (EC Trélissac CC), 2015* Philippe Rulleau-Stéphane Burseau (Mérignac VC), 2016* Nicolas Bastien (non licencié) et Guillaume Richard (Sorèze VC), 2017* Sébastien Arbes et Clément Monchaux (Cam Bordeaux). (courues à Saint-Astier de 2000 à 2013 puis éditions courues à Mensignac (*)

VH 2007

Décoré du Mérite Cycliste à Saint-Astier en 2007, par Jean Pitallier président de la FFC
lors de "la Valentin Huot" organisé par Raymond Boisseau que l'on reconnait derrière en chemise blanche

AUTRES LIENS
- Mensignac terre d’accueil de la Valentin Huot
- Saint-Astier (palmarès des courses du canton de Valentin Huot)

VELO DORDOGNE - LA CARRIÈRE DE VALENTIN HUOT © BERNARD PECCABIN
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Donnez
un coup de pouce à Vélo Dordogne (voir sur ce lien)

 

Posté par Bernard PECCABIN à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2017

LE CA RIBERACOIS (20° partie)

LES SAISONS DE 1993 à 1994

SAISON 1993

1993 Ribéracois

Départ du Tour du Ribéracois avec les coureurs du club en première ligne

1993 Ribéracois 1

Victoire de Nicolas Fournier (Aubervilliers) et de l'équipe de l'ASPTT Périgueux
A droite Eric Jacouty 1° Ribéracois

- Cette saison 1993 n’a pas été si mauvaise pour le club Ribéracois, désormais présidé par Michel Chonis. Certes les effectifs se maintiennent avec 29 licenciés dont 13 dirigeants et 16 coureurs. Eric Jacouty devient le meilleur sénior du club, David Hilaire le meilleur cadet et Cyril Lissandreau le meilleur minime. Ribérac se classe 4° club du département sur 19 licenciés. De plus le club qui avait pris une option pour le bicross voilà quelques saisons, se lance dans le VTT avec une association de Montagrier.

1993 Ribérac Trinité

Départ de la course de la Trinité à Ribérac en 1993

1993 Ribérac nocturne 1

Jean-Claude Bocquier, William Bocquier, Stéphane Chonis vainqueur
et Barrat sur le podium de la nocturne de Ribérac

ORGANISATIONS 1993
- Saint-Privat des Près : Eric Jacouty (EC Ribérac) séniors
- Montagrier : Frédéric Auriacombe (Gauriac Sun) VTT
- Tour du Ribéracois : Nicolas Fournier (CM Aubervilliers)
- Allemans : Laurent Saugeras (VC Ussel) cadets
- Bussac : Eric Jacouty (EC Ribérac) séniors
- Ribérac Trinité : Didier Jarnac (UC.Châteauneuf) séniors
- Mensignac : Frédéric Chabreyrou (EC. Ribérac) VTT
- Vanxains : Didier Lauseille (EC Ribérac) séniors
- Vanxains : Sébastien Jablonski (La Teste) minimes
- Saint-Antoine Cumond : Patrick Saura (cC saint-Médard en Jalles séniors
- Ribérac (nocturne) Stéphane Chonis (EC Ribérac) séniors
- Saint-Aulaye : Eric Jacouty (EC Ribérac) séniors
- Saint-Barthélémy de Bellegarde : Thierry Bernagaud (CC Marmande) séniors

1993 Vanxains

Départ de la course minimes à Vanxains qui sera gagnée par Sébastien Jablonski (AS Testerine)

EFFECTIFS Dirigeants : Lissandreau Augustin, Chabreyrou Maxime, Bouthonnier Pierre, Labrousse Raymond, Cuménal Gilbert, Dupuy Rémi, Amat-Drabos Alain, Segonzac Raymond, Pallas Jacques, Chabreyrou Véronique, Chonis Thérèse, Conte Alain, Bonnet Frédéric.

1993 AG

Assemblée Générale de l'ECRPB dans les locaux de l'ancien palais de justice. Le bureau autour de Michel Chonis.

1993 AG 1

EFFECTIFS Coureurs : Lissandreau Cyril, Lamiraud Sébastien, Delugin Michel, Chabreyrou Frédéric, Jacouty Eric, Lavaud Nicolas, Mondher Cédruc, Jayat Didier, Allen Nicolas, Labrousse Nicolas, Wargbier Jérôme, Chonis Michel, Chonis Stéphane, Lauseille Didier, Hilaire David.
- Le 7° Tour de la Dordogne fait étape à Ribérac à la suite d’une étape Montpon-Ribérac gagnée par Jean-Louis Conan (VC Scaérois).

 

93 - 94

 SAISON 1994

1994 Trinité

Edition 1994 de la course de la Trinité à Ribérac
Deuxième à partir du côté gauche, Cyril Peytour (Asptt Périgueux)

- Le club compte 37 licenciés dont 15 dirigeants et 22 coureurs. Christophe Cuménal est le nouveau leader. Il remporte le Championnat des 3 et 4 alors que Jérôme Wargnier et Mickaël Enaud deviennent de bons coureurs dans la catégorie des espoirs.

1994 Vanxains cadets

Départ de la course cadets à Vanxains (1994)

ORGANISATIONS 1994

- Mensignac (épreuve VTT)
- Saint-Privat des Près : René Bossis (VC Chasseneuil) séniors 4 & 5
- Montagrier : Dominique Eyquard (SC Caudrot) VTT
- Tour du Ribéracois : Mickaël Fouliard (Creps de Talence) jun. et Espoirs
- Allemans : Isidore Dudrat (EVCC Bergerac) cadets
- Bussac : Alain Castets (VC Beaulac Bernos) séniors 4 & 5
- Ribérac Trinité : Cyril Peytour (Asptt Périgueux) séniors 4 & 5
- Vanxains : Florent Delmond (Asptt Périgueux) cadets
- Vanxains : Vincent Redoulez (Cam Bordeaux) minimes
- Montagrier : Sébastien Chabreyrou (JS Saint-Astier) séniors 4 et 5
- Ribérac nocturne : Olivier Feytou (CC Montpon) toutes catégories
- Siorac de Ribérac : Sébastien Chabreyrou (EC. Ribérac) séniors 4 et 5
- Tocane : Sébastien Chabreyrou (EC. Ribérac) séniors 4 et 5
- Saint-Barthélémy de Bellegarde : Benoit Legris (VC Vire) séniors toutes
- Le 8° Tour de la Dordogne fait étape une fois de plus à Ribérac. Venant de Trélissac, c’est Philippe Bordenave qui remporte la gerbe sous les couleurs du GSC Blagnac.

 

1994 Tocane

Sébastien Chabreyrou vainqueur chez lui, à Tocane (1994)

VELO DORDOGNE - HISTOIRE DU CAR Cyclisme
(20° partie - saison 1993-1994) © Bernard Peccabin (à suivre)
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Donnez
un coup de pouce à Vélo Dordogne (voir sur ce lien)

Posté par Bernard PECCABIN à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 février 2017

VELO DORDOGNE A 7 ANS

7° ANNIVERSAIRE DE VELO DORDOGNE

ET POURQUOI PAS UN COUP DE POUCE ?

bon anniversaire

- Faire vivre un blog, le documenter au quotidien, le tenir depuis sept ans, constitue un gros investissement personnel et matériel. Des heures et des heures de recherches, des pages et des pages à feuilleter, des saisies multiples, des photos à reprendre, à retraiter, bref un travail colossal. Et tout cela, pour peu satisfaction si ce n’est le compteur du nombre de lecteurs qui grossit sans cesse, ce qui vous donne quand même un petit encouragement.
- Donc à priori, il existe une population qui est intéressée par mes fouilles aux archives. Ceux qui ont vécu les heures glorieuses du vélo, trouvent leur bonheur, c’est vrai ! Autrefois, il n’y avait pas d’appareils à photos, pas d’internet, seuls les reporters locaux faisaient travailler la presse, et le petit article se retrouvait dans le cahier souvenir du coureur.
- Pour l’heure, "Vélo Dordogne" poursuit son chemin. Mais comme l’an passé, il renouvelle son appel pour un coup de pouce, à l’occasion de son 7° anniversaire. Ce coup de pouce n’est pas un don même si ça y ressemble. "Vélo Dordogne" reste un blog privé tenu par le passionné que je suis. Je vous invite pour ceux qui le voudront, à me soutenir comme vous l’avez déjà fait l’an passé. Car des frais, mine de rien, j'en ai comme tous ceux qui font vivre au quotidien un site d'infos.

7 ans

- Allez, que ce soit par le biais d’un club ou de celui d’un lecteur, une participation (à l’ordre de Bernard Peccabin) constituera une reconnaissance, un signe d’encouragement, de fidélité et d’amitié pour ce qui est fait. Et surtout, le coup de pouce en question m’aidera à combler mes notes de frais qui eux sont réels. En 2016, j’ai eu énormément de casse qui ont occasionnées des réparations conséquentes…
- Vous mettrez le bénévole que je suis en phase pour continuer sa tache qui n’est pas si facile que vous le pensez. L’an passé, l’appel a été très peu soutenu, mais je sais qu’il existe des gens respectueux, de vrais passionnés qui se reconnaîtront. N’oubliez pas non plus de cliquer sur "la Dordogne Cycliste" qui constitue une mine de renseignements (1791 articles sur 359 pages) de notre cyclisme. Aujourd’hui et grâce aux moteurs de recherches, on peut en juger, les informations d’autrefois ressortent et nous permettent de conserver un lien avec ce glorieux passé, celui qui a fait vibrer votre jeunesse. Je ne suis pas encore dans la saturation bien que parfois, elle ne soit pas loin ! Il reste beaucoup à faire, notamment sur les années seventies…, mais ça nous y reviendrons plus tard… si on est toujours là !

VÉLO DORDOGNE - FAIRE UN DON (facultatif) © BERNARD PECCABIN
Adressez votre chèque à Bernard PECCABIN, 8, rue Ludovic Trarieux 24000 PERIGUEUX

Posté par Bernard PECCABIN à 11:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


08 février 2017

1992 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (2° semaine de février)

IL Y A 25 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST (6 au.12.02.1992)

- Cette semaine, le jeune Didier Arbault (AS Fourchambault) domine ses rivaux à Migné Auxances, laissant cette fois Deluche en deuxième position et Turpaud en troisième. Mais le lendemain tout est remis en question à Montamisé, puisque Turpaud parvient à faire la décision pour l’emporter cette fois devant Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe) et Bruno Blangeois du Guidon Pellegruen.
- Même s’il reste encore quelques épreuves dans les sous bois, tout le monde a maintenant les yeux rivés sur les épreuves de l’Essor Basque qui débuteront mi-février. Déjà certaines épreuves sur piste ont servi à motiver les coureurs. La médaille bordelaise est revenue à Pierre Painaud (CC Marmande) et l’individuelle à un autre Marmandais Anthony Langella. D’autres vainqueurs de ces samedis au stadium de Bordeaux-Lac avec Frédéric Delort (CAM), Laurent Ragot (US Bouscat), Vincent Berteau (CAM), Stéphane Eyquard (AVC Libourne) et Ludovic Grechi (AS Corbeil).

IL Y A 25 ANS DANS LE PERIGORD

- Première manche des samedis cyclistes à Périgueux et assemblée générale de la Pédale Faidherbe, constituent les deux évènements de cette semaine.

PF 1992 93

L'équipe de cyclo-cross de la Pédale Faidherbe
Un de ses fleurons réunis autour du président Le Moal

LE POINT SUR LA PÉDALE FAIDHERBE

PF 1992

VELO DORDOGNE - 1992/6° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 février 2017

1967 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (2° semaine de février)

IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

6 au 12 février 1967

- L’assemblée Générale du VC Mérignac a été l’occasion de présenter le bilan dont les neuf organisations avec comme point d’orgue le critérium lors de l’inauguration du stade municipal au parc Fléau qui avait accueilli Darrigade, Pingeon, Graczyck, Dancelli, Durante, etc... Pour 1967 les courses seront reconduites dont le prix Guy Ramond, le prix Roger Seguès, le prix Guy Mathieu, le prix des industriels et commerçants de la ville de Mérignac, le prix des fêtes de Pichey, etc... Le bureau a été reconduit avec à sa tête Alphonse Prunis président, Guy Ramond au secrétariat et Ulysse Repain à la trésorerie.
- Avec 90 épreuves organisées en 1966, le Cyclo-Club Périgourdin constitue bien le 1° club non seulement de Dordogne mais de toute l’Aquitaine. Parmi les belles épreuves, l’internationale de Vergt et dix organisations toutes catégories (Génis, Salagnac, Augignac, Piègut, Lisle, Le Bugue, Journiac, Saint-Martial de Valette, Villamblard plus le prix de la Saint-Jean à Vergt). Les coureurs ont quant à eux décrochés 45 places de premier et c’est l’anglais Brown qui caracole en tête du CC Périgourdin. M. René Leygues a été reconduit à la présidence, aidé par son fils Jacques à la trésorerie et par Louis Plazanet au secrétariat.
- Le 3° Samedi Cycliste s’est achevé par le succès de Mirou (Gujan) à la Médaille Bordelaise et lors de l’individuelle des juniors. Succès aussi de Aso (Parentis) sur les 15 km de l’individuelle des toutes, de Serge Lapébie sur celle des 25 km, de Mourgues (SAM Bordelais) en vitesse cadets et de Cruzin (Bègles) dans l’individuelle des mêmes cadets.

IL Y A 50 ANS DANS LE PÉRIGORD

AG DU CYCLO CLUB PÉRIGOURDIN
90 ÉPREUVES AU CCP

ccp ag 66

VELO DORDOGNE – 1967/6° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2017

ABJAT SUR BANDIAT - 3 JUIN 2007

ROMAIN GUILLEMOIS A ABJAT SUR BANDIAT

Pict0011

- C’est une épreuve pour les cadets qui s’est déroulée le 3 juin 2007 à Abjat sur Bandiat, village de tant de coureurs et de tant de cyclistes. A commencer par Paul Chabaud, Guy Thomas, Bardoulat, le défunt Michel Simon, Montalescot, Gouraud, Barbet et tant d’autres… Un village qui a eu l’honneur d’avoir des élus qui étaient tous des passionnés de la petite reine, preuve avec les grandes organisations, comme les boucles du Bandiat, les Championnats départementaux, ceux d’Aquitaine de cyclo-cross et bien d’autres courses tels ces cyclo-cross d’antan (je pense à celui de la Roderie et à celui du bourg notamment).

- Romain Guillemois a été le plus fort. D’ailleurs il gagnera encore à Ménesplet, puis à Mensignac quelques jours après, si bien qu’il terminera premier du challenge du conseil général 2007. Depuis, Guillemois a fait son chemin en passant notamment en 2014, chez les professionnels

Pict0012

Romain Guillemois lauréat, Quentin Pacher premier Périgourdin et Nicolas Sailleau
qui répond aux questions du speaker Pierre Lajarthe à Abjat

Le classement : 1. Romain Guillemois (VC Bazas Bernos Beaulac), 2. Nicolas Sailleau (UA La Rochefoucauld), 3. Andrieux (Condat), 4. Kevin Labèque (CAM Bordeaux), 5. Damien Bernard (Rauzan), 6. Quentin Pacher (Bergerac), 7. Nicolas Michaely (CAM Bordeaux), 8. Montagut (Asptt Périgueux), 9. Ardhina (CAM Bordeaux), 10. Dejean (Cadaujac), 11. Ouvrard (UA La Rochefoucauld), 12. Seguinot (UA La Rochefoucauld), etc… (organisation technique du Cyclo-Club Périgueux-Dordogne)

Pict0018

Hélène Valiani première féminine, Nicolas Sailleau leader du Challenge du Conseil Général
qui sera gagné en fin de saison par Guillemois le lauréat du jour

Liens sur Abjat sur Bandiat
- Edition 1992
- Palmarès
des épreuves disputées à Abjat
- Souvenir Michel Simon 1986
- Edition 1998
- Edition 2006

- Edition 1965 (photo)

VELO DORDOGNE – ABJAT-SUR-BANDIAT 2007 © BERNARD PECCABIN
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 février 2017

CLASSEMENT FFC COUREURS AMATEURS - SAISON 1983

LES PALMARÈS DE LA SAISON 1983

1983 

- Vous trouverez ci-dessous le classement national FFC de la saison 1983. Il s’agit de classements qui n’ont rien d’officiel, puisqu’à cette époque, ce genre de classement n’était pas d’actualité, mais réalisés par des volontaires et des passionnés de vélo. Il vous permettra de vous remémorer cette saison, au travers des noms relevés sur les différents tableaux. Pour connaître la règle de ces classements lire l’article sur ce lien.

1983

1983

Cliquez sur l'image pour une meilleure lecture

Explications complémentaires :

- Les classements ne prennent en considération que les courses de 1° catégorie appelées aussi temporairement épreuves de séniors A. Tous les classements obtenus en France et à l’étranger ont été pris en compte, selon des barèmes adaptés au niveau des courses ou à leur notoriété. (les classements sont complets, voire exacts à 95-99 %). Attention ! Pour mieux exploiter les tableaux avec les classements, cliquez dessus.

1983

- A présent remontons le temps avec la saison 1983. Ces classements vous feront découvrir d’anciennes gloires, des noms qui réveilleront votre esprit et qui j’en suis sur attiseront de réels souvenirs. Bonne lecture à tous.

1983

De gauche à droite, les cinq premiers du classement national 1983

Classement_national_FFC_1983 (téléchargez les résultats et divers classements plus passages pros)

- Relire sur les liens ci-dessous :
- Classement FFC 1970 
- Classement FFC 1971
- Classement
FFC 1972
- Classement
FFC 1973
- Classement
FFC 1974
- Classement
FFC 1975
- Classement
FFC 1976
- Classement
FFC 1977
- Classement
FFC 1978
- Classement
FFC 1979
- Classement
FFC 1980

- Classement
FFC 1981

- Classement
FFC 1982

VÉLO DORDOGNE - SAISON 1983 EN FRANCE - © BERNARD PECCABIN
Prochain parution : la saison 1984

Posté par Bernard PECCABIN à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 février 2017

ADIEU JACQUOT

chinour

- Qui n’a pas connu Jacques Chinour licencié à la Jeunesse Sportive Astérienne ? Il était plus bénévole que dirigeant, qui se dépensait pour le bien être du club. Et le bien être du club c’était les barbecues, les repas d’après course d’antan, les soirées grillades sous les marronniers de la place. Ancien cheminot, Jacques œuvrait toujours en compagnie de son frère Paul. Au-delà de ces prestations, il était aussi de ceux qui passaient des dizaines et des dizaines d’heures dans les carrefours des courses cyclistes pour assurer la sécurité des coureurs. Prix du muguet, prix du canton, nocturnes, courses des cadets et minimes, partout Jacquot était présent... Depuis l’ère du président Montagut, en passant par celles d’Henri Gouly, puis de Michel Courbalay et Jean-Michel Dorchin, l’ami Chinour avait répondu présent. C’est par le journal Sud-Ouest, que nous apprenons ce jour son décès dans sa 80° année. Ses obsèques se dérouleront vendredi 3 février 2017 à 10h30, en l’église de Saint-Astier.
- "Vélo-Dordogne" présente à sa famille et à tout le bureau de la JSA ses sincères condoléances.
- Notre photo : Jacques Chinour au premier plan avec son frère Paul en retrait

VÉLO DORDOGNE - Jacques CHINOUR - © BERNARD PECCABIN
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]