05 mai 2020

1995 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (19° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

4 au 10 mai 1995

 - Deuxième semaine chargée au cours du 8 mai avec tout d’abord la classique Tarbes-Sauveterre gagnée par l’Anglais Robert Harris de l’US Créteil. Ce sont cinq hommes qui se retrouvent dans le final, mais l’anglais montra qu’il était le plus costaud dans l’ultime ascension. Dubray (Etupes) et Jan (Côtes d’Armor) prennent les places d’honneur.
- Le lendemain à Dax, Didier Labourdette (FC Oloron) finit par remporter le circuit des stations thermales. Au sein d’un groupe de sept unités, l’Oloronais a tenu bon dans les dernières bosses de Montfort pour battre Pandelé (Cam Bordeaux), Guillon (Bayonne), Marié (Tarbes) et Cuzacq (Cahors).
- La 3° manche des boucles de la Haute-Vienne se court à Dournazac qui voit la domination des coureurs de Saint-Herblain emmenés par Marc Savary et Hurford qui terminent dans cet ordre, laissant la 3° place au Roannais Leca. Le lendemain c’est la classique Limoges-Beaune et retour qui sert de support à la 4° manche des boucles de la Haute-Vienne gagnées par Eric Fouix (CRCL) qui bat Leca (Roanne) et Hurford (Saint-Herblain). Au général, Simon Bray (UVL) préserve sa première place au classement par points, récompensé par sa régularité sur l’ensemble de l’épreuve.

1995 Demuyser, Durand, Bastière à Montguyon

Demuyser (3°), Durand (2°) et Bastière vainqueur à Montguyon

- Au Tour du canton de Montguyon, Cyril Bastière (Vélophile Naintré) affiche ses prétentions lors de cette 17° édition qu’il remporte devant 91 juniors. Coureur junior 1° année, dominateur l’an passé en cadets, le sociétaire du Vélophile de Naintré a confirmé en gagnant devant Durand (Chalais), Demuyser (Tarbes), Maysounave (Bouscat) et Garineau (Marmande).
- Le deuxième week-end s’achève enfin par les succès de Gérald Ianotto (G. St. Martinois) à Montignac Vauclaire, de Yann Toutain (Comité d’Aquitaine) dans Cognac-Saintes classique nationale, d’Eric Frutoso (Mantes) au GP de la victoire de Sarlat, de Grégory Pérez (UC Châteauroux) au prix de la libération à La Rochelle.

ÉCHOS DE DORDOGNE

1995 Lalinde minimes

Lamiraud, Gaylord Bonnélie et Pomeyrol au Championnat minimes

- Lalinde (Championnat Dordogne minimes) : 1. Gaylord Bonnélie (Asptt Périgueux), 2. Mickaël Lamiraud (EC Ribérac), 3. Pierre Pomeyrol (CC Périgueux), 4. F. Chené (CC Périgueux), 5. Guillaume Carreau (CC Périgueux), 6. Maynard (St. Aster), 7. Authier (CC Périgueux), 8. Jean-Charles Dader (Pédale Faidherbe), 9. S. Chené (CC Périgueux), 10. V. Top (CC Périgueux), etc...

1995 Lalinde cadets

Napias (2°), Aurélien Bonnélie lauréat et Roy (3°) au championnat cadets

- Lalinde (Championnat Dordogne cadets) : 1. Aurélien Bonnélie (Asptt Périgueux), 2. Christophe Napias (Asca Bergerac), 3. Jérôme Roy (CC Périgueux), 4. Mickaël Estève (Pédale Faidherbe), 5. Yannick Péault (P. Faidherbe), 6. Ludovic Guionie (Saint-Astier), 7. JF Robert (CC Périgueux), 8. Gaëlle Carreau (Pédale Faidherbe), 9. Jean Mespoulède (Asptt Périgueux), 10. Nicolas Trimoulet (Saint-Astier), etc...

1995 Lalinde vétérans

Bocquier (2°), Melchior lauréat et Bodin (3°) au championnat vétérans

- Lalinde (Championnat Dordogne vétérans) : 1. Victor Melchior (RC. Mussidan), 2. Jean-Claude Bocquier (EC Ribérac), 3. Bernard Bodin (Lalinde), 4. JJ. Blancheton (UC Montpon), 5. Jean-Claude Mespoulède (Asptt Périgueux), 6. Patrick Delmonteil (EVCC Bergerac), 7. J. Beden (EVCC Bergerac), 8. Claude Daubisse (Pédale Faidherbe), 9. Christian Top (Pédale Faidherbe), 10. Hubert Salves (Lalinde), etc...
- Montignac Vauclaire (toutes catégories par UC Montpon) : 1. Gérard Ianotto (G.St.Martin), 2. David Escudé (Montauban), 3. Stéphane Lavignac (Asptt Périgueux), 4. Henrick Sobinski (Auch-Lectoure), 5. Philippe Mondory (CG Orléans), 6. Didier Saumon (G.St.Martin), 7. Barthe (Asptt Paris), 8. Jean Bogdanski (Mantes), 9. Mickaël Dhinnin (Creps Talence), 10. Bruno Bannes (G.St.martin), etc...

1995 TR

Tour du Ribéracois avec Jacouty, Lévêque et Oyhanondo (premier junior)

- Ribérac (Tour du Ribéracois) : 1. Claude Lévêque (UV Limousine), 2. Eric Jacouty (Ribérac), 3. Bernard Mazeau (Boulazac), 4. Ravon (Montendre), 5. Bourges (UCLHSM), 6. Hulot (VC Arédien), 7. Jérôme Angélaud (SC Libourne), 8. Bonnet (VC Cubzac), 9. Morillon (UV Limousine),10. Laurent Olivier Asptt Périgueux), etc...

Sarlat

Frutoso vainqueur à Sarlat

- Sarlat (Grand Prix de la victoire par VC Monpazier) : 1. Eric Frutoso (Mantes), 2. Thierry Ferrer (Montauban), 3. Christophe Lanxade (Montauban), 4. Guilbaeck (CCL Bobet), 5. Didier Virvaleix (Asptt Périgueux), 6. Lionel Chatelas (Montauban), 7. Ludovic Grechi (Montauban), 8. Teillet (CCL Bobet), 9. Patrice Castrezatti (Cahors VS), 10. Franck Morelle (CA Mantes), etc...

Payzac

Jean-Luc Besse Champion de Dordogne à Payzac
entouré par Le Pemp (3°) et Mazeau (2°)

- Payzac (Championnat de Dordogne séniors) : 1. Jean-Luc Besse (Boulazac AC), 2. Bernard Mazeau (Boulazac AC), 3. Pascal Le Pemp (Asptt Périgueux), 4. Laurent Olivier (Asptt Périgueux), 5. Denis Bégout (Asptt Périgueux), 6. Nicolas Brachet (CCP. Nontron), 7. Jean-Michel Gouloumes (CC Sarlat), 8. Christophe Granger (Saint-Astier), 9. Christophe Cuménal (EC Ribérac), 10. Jean-Yves Béneyrol (CC Périgueux), etc...
- Payzac (Championnat de Dordogne juniors) : 1. Florent Delmon (Asptt Périgueux), 2. Fabrice Anasthaze (SC Périgord), 3. Isidore Dudrat (CC Périgueux), 4. R. Hispiwac (RC Mussidan), 5. Loïc Charles-Artigues (Lalinde), 6. Anthony Estay (Lalinde), 7. Frédéric Maly (CC Périgueux), 8. Nicolas Arfel (EVCC Bergerac), 9. Cyril Oyanondo (CC Périgueux), 10. F. Caravaca (CCP Nontron), etc...
- Périgueux (Prix des fêtes de Saint-Georges) : 1. Lionel Dagot (SC Caudrot), 2. Barraud (Saint-Junien), 3. Antoniol (AC Uzerche), 4. Legros (Uzerche), 5. Jean-Claude Delage (Pellegrue), 6. Jérôme Paul (CC Périgueux), 7. Thierry Empinet (VC Bretenoux), 8. G. Pascal (SC Libourne), 9. Jean-Yves Béneyrol (CC Périgueux), 10. Amilhastre (UV Saint-Jean), etc...

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 1995/19° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur ce blog

Posté par Bernard PECCABIN à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 mai 2020

VEYRINES DE VERGT - PALMARÈS

ÇA SENT ENCORE LA FRAISE

- Veyrines de Vergt commune de 185 habitants a reçu quelques prix cyclistes et même le Circuit de la Fraise en 1993. Simultanément, le CC Périgourdin, l’ASPTT Périgueux, le SC Périgord et la JS Astérienne sont venus dans cette petite commune pour organiser le prix des fêtes chaque 15 août et dont le palmarès est loin d’être complet.

veyrine

L'anglais Richard Hadfield vainqueur en 1993 à Veyrines de Vergt

Palmarès connu de l’épreuve : 1969 Claude Hue (CC Périgourdin), 1970 Francis Lapeyronie (CC Périgourdin), 1978 Martineau (AS Libourne), 1980 Robert Bibié (ASPTT Périgueux), 1982 Claude Royer (Stade Cadurcien), 1993 Richard Hadfield (VC Chasseneuil), 1994 Daniel Duchemin (Pédale Saint-Florent), 1995 Pierrick Fédrigo (CC Marmande), 1996 Samuel Daubisse (CA Périgueux), 1997 Aurélien Monthezin (CRC Limoges)

RÉTRO VÉLO DORDOGNE – VEYRINES DE VERGT © BERNARD PECCABIN
Réédition d’articles parus sur le blog la Dordogne Cycliste

Posté par Bernard PECCABIN à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

1970 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (19° SEMAINE DE LA SAISON)

IL Y A 50 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

4 au 10 mai 1970

Magni Claude 11

Claude Magni sélectionné à la course de la paix

- Les quatre jours d’Aire sur Adour se sont courus sous la pluie et Cigana (US Bouscat) remporte la première étape devant Castaing (Girondins) et Saladier le local. Le lendemain les 38 rescapés se retrouvent sous un beau soleil et Guimberteau rafle le bouquet tandis que Raymond enfile me maillot de leader. Lalanne (Aire) s’adjuge la troisième étape, Saladier (Aire) le chrono, mais c’est Guimberteau le plus régulier qui s’adjuge le classement général final devant Techené (Stade Montois) et Saladier (UA Vic).
- Les Championnats d’Aquitaine piste se sont disputés à Bordeaux et ont donné le même verdict qu’en 1969. Loick Chalmé (Ambarès) est titré en vitesse séniors. Eric Vermeulen (US Talence) gagne le titre vitesse cadets devant Jarry (Cenon) qui retrouve la victoire dans l’individuelle. L’épreuve de poursuite voit le succès du CA Béglais avec Barbe, Besse, Reaud, Rebière) qui bat le VC Ambarès de Campagnola, Apecèche, Couturier, Passepont.
- Victoire en solitaire d’Emile Arbès (Anglet) à Navarrenx qui après 105 km laisse Poutou (Pau VC) à dix secondes alors qu’il faudra attendre plus de deux minutes pour noter la suite du classement avec Moustrou (Mauléon), Créado (Dax) et Cuello (Haut de Gan).
- A Tonneins, Michel Fedrigo reste maître sur ses terres et bat son équipier Ribérot, puis Van den Bosch (Nérac), Lesca (Tonneins) et Maccali (Villeneuve) dans cet ordre.
- Mériaux (La Couronne) s’impose à Agris après un sprint où Barrault (Naintré) son camarade d’échappée est battu, alors que Michel Trainaud (Verdille) troisième, accuse 1’45s de retard.
- D’autres succès de cette semaine avec Alain Bruat (Girondins) à Saint-Trélody, de Becaas (Oloron) à Orthez, de Suhubiette (Tarnos) à Seignosse, de Guy Gil (VC Tarbes) à Bagnères et de Pavan (SC Toulouse) à Nohic.
 - La course de la paix part de Prague avec le Langonnais Claude Magni qui fait parti de la sélection tricolore. Il sera accompagné par Duchemin, Roques, Lechatelier, Hauvieux, Testier et Noguès.

ÉCHOS DE DORDOGNE

SMV

Remise des bouquets à Dubreuil vainqueur et Bordier (2°)
 à Saint-Martial de Valette, par Mlles Tamisier et Petit

Saint-Martial de Valette : 1. Francis Dubreuil (CRC Limoges), 2. Bordier (Ste Foy), 3. Laforêt (Pons), 4. Barjolin (Civray), 5. Duteil (CRC Limoges), 6. Manzano (Nice), etc...
Lalinde : 1. Boulan, 2. Arquey, 3. Barrière, 4. Pierre Greletty, 5. Duprat, 6. Lalanne, 7. Labonne, 8. Figues, 9. Eric Greletty, 10. Duvin, etc...
Tourtoirac : 1. Jammet (UV. Limousine), 2. Avice (Brive), 3. Raynal (CC Périgueux), 4. Réjasse (Nontron), 5. Delubriac (CC Périgueux), 6. Démartin, 7. Moreau (tous deux CC Périgueux), 8. Surier (Brive), 9. Mazy (Périgueux), 10. Sautanie (VC Bergerac), etc...
- Lucien Sautier termine le Tour de Combrailles à la 4° place, belle prestation de Claude Denis classé 10° du chrono de l’épreuve. Victoire aussi de Frigo à Saint-Yrieix la Perche, ceci devant Tardy (Nontron) et Samy (Saint-Eloy les Mines).

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 1970/19° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 10:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 mai 2020

TOUR DE LA DORDOGNE : 1990 ANNÉE DE SA RENAISSANCE

LE 1° TOUR CYCLISTE PAR ETAPES DEVIENT 4° TOUR DE LA DORDOGNE

ET VICTOIRE D'UN COUREUR BULGARE

- Rvoir l'édition 1989 du Tour Nord Dordogne
- Le Tour Nord Dordogne c’est fini, vive le Tour de la Dordogne 1990, qui démarre ce 1° septembre en prenant le départ à Saint-Pardoux la Rivière pour trois jours de route acharnés, pendant lesquels 89 participants se livreront un combat sans merci. En quatre étapes il bouclera un circuit allant de Saint-Pardoux à Bergerac en passant par Rouffignac, puis de Bergerac à Nontron en passant par Ribérac. L’arrivée se fera à Coulounieix-Chamiers le 3 septembre sur le stade municipal. (Revoir l'éditon précédente en 1989).
- Aujourd’hui l’épreuve a son label national, ce qui permet à chaque équipe d’aligner un professionnel et un étranger parmi leurs cinq participants. Mais cette année on peut dire que c’est la véritable naissance du Tour de la Dordogne. Avec 200 000 francs de budget l’épreuve se dote de prix intéressants et attirants : 2 400 francs pour le vainqueur, maillot jaune parrainé par la Poste ; 2 000 francs à la meilleure équipe parrainée par le Conseil Général, 800 francs au meilleur grimpeur maillot rouge parrainé par la Caisse Nationale de Prévoyance, 800 francs au meilleur jeune maillot blanc et rouge parrainé par Obry, 540 francs au meilleur sprinter, maillot bleu parrainé par Fiat, 540 francs pour le meilleur Aquitain, ainsi que pour le plus combatif, maillot blanc et noir parrainé par Champion et bleu clair parrainé par Périgord Contact.
- Tout cela contribue à apporter une réputation nationale à cette jeune épreuve qui grandit vite. Réputation aussi due au caractère très sélectif et donc valorisant de l’épreuve, surtout grâce aux traversées de l’Auvezère et du Pervendoux. Une édition internationale qui augure bien de belles perspectives pour l’avenir...
NDLR : C’était un véritable coup de maître et une montée en puissance qui n’est pas allée sans soucis pour les organisateurs de ce 1° Tour de la Dordogne (devenu le 4° compte tenu que les trois éditions préparatoires du Tour Nord Dordogne ont été comptabilisées ainsi...). Depuis la décision de mettre sur pied l’épreuve phare du département, Serge Salles et Francis Le Pemp se sont heurtés à de nombreuses difficultés. Il y a d’abord le choix de la date en concurrence avec le Tour du Poitou-Charentes. De ce fait le Tour de la Dordogne a souffert et notamment du côté de sa couverture médiatique et surtout sur le plan de la participation.
C’est une épreuve qui ne s’improvise pas. Le Tour c’est un véritable village ambulant avec plus de 250 personnes à bord de plus de 50 véhicules. Ce petit monde se retrouve tous les soirs dans le cadre boisé de l’école de gendarmerie de Saint-Astier lors de cette édition. Plus tard elle ira tour à tour dans des lycées de Périgueux voire au lycée agricole de Coulounieix...

TD 1990 bis

Serge Salles président du comité d'organisation et Francis Le Pemp commissaire
général du Tour de la Dordogne sont les deux acteurs de cette épreuve

 LA COURSE

- Elle n’a jamais connu de temps mort. La bagarre lancée par le Marmandais Arquey, dès la sortie de Saint-Pardoux n’a jamais cessé. L’échappée formée après le centième kilomètre composée de Commergnat qui sera le vainqueur, Pélizzari, Bouvard, Zaikov, Robert et Goubert qui avait compté plus de trois minutes d’avance, n’en conservait qu’une et demie à l’arrivée à Bergerac. Puis entre Bergerac et Nontron, ce fut du vélo champagne qui fut proposé. Zaikov testant Commergnat dans la côte d’Allemans, puis réagissant quand Pelizzari s’est glissé dans une échappée lors du 80° kilomètre. Une attaque du Girondin Jeannot, à 10 kilomètres du but plaçait le provençal Pascal Benoit (ES Cavaillon) qui triomphera devant Jacob et le Lourdais Michelon qui se disputaient la victoire. Commergnat perdait lui son maillot jaune qui passait sur les épaules de Pelizzari.
- Dans le contre la montre, Denis Pelizzari signera un retentissant succès entre Nontron à Abjat bénéficiant maintenant d’une avance de 35 secondes au général.
- Ce 1° Tour se jouera dans l’ultime étape courue entre Augignac et Coulounieix. Le britannique Maechen revêtu de son maillot du plus combatif s’échappera jusqu’au kilomètre 51, mais sera rejoint suite au pressing des Lourdais chargés de protéger le maillot jaune de Pelizzari.
- Bonnet (Provence) puis Sourget (Lorient) tenteront de partir au km 112, Bouvard (Dijon), Commergnat (Haute-Vienne) et Jacob (Lorient) au km 119, ce qui mettait Pelizzari (Lourdes) à l’épreuve. Dans la côte de Lisle, les Provençaux ont été de même souvent sur la brèche pour gagner le classement pas équipes, tout comme Pascal Mestadier (Mourens), qui cherchait lui à conserver son maillot de premier coureur Aquitain.
 Zaikov (Dijon) qui surveillait Pelizzari se décidait d’attaquer au km 124, dans les dernières rondeurs qui précèdent l’arrivée. Et c’est après cette ultime attaque que le Lourdais perdait du terrain : 50 secondes à 10 kms, 1’15s à 8 kms de la ligne et 1’02s à l’entrée du stade Paraud à Coulounieix. Son capital d’avance fut ainsi consommé et c’est ainsi que Zaikov le Bulgare du Dijon Olympique remportait le Tour, laissant le soin à son équipier Gilles Bouvard de s’adjuger la dernière étape.

Rappel des étapes avec leur vainqueur

- Nontron (Saint-Pardoux la Rivière) - Bergerac : Michel Commergnat (UV Limousine/Haute-Vienne).
- Bergerac - Nontron : Pascal Benoit (ES Cavaillon/Provence).
- Abjat-Nontron (contre la montre) : Denis Pelizzari (UV Lourdes).
- Augignac-Coulounieix : Gilles Bouvard (Dijon Olympique).
- Classement général : 1. Hristo Zaikov (Dijon Olympique), 2. Gilles Bouvard à 19s, 3. Denis Pelizzari (UV Lourdes) à 27s, 4. Michel Commergnat (Haute-Vienne) à 55s, 5. Jean-Michel Robert (Provence), 6. Stéphane Goubert (PTT Montpellier) à 2’23s, 7. Eric Jacob (VC Lorient) à 2’42s, 8. Michel Bonnet (Provence) à 2’47s, 9. Bertrand Sourget (VC Lorient) à 2’48s, 10. Pascal Mestadier (ATS Mourens) à 3’22s.
NDLR : Mention spéciale au Périgourdin Nicolas Fiacre qui termine à la 13° place dans un lot de coureurs aussi relevés. Et c’est ainsi que se clôture ce Tour de la Dordogne, le premier par étapes et après les tentatives des Jours Cyclistes en Dordogne de Maurice Jouault et du Tour du Périgord de Jacques Ravillon qui ont constitué d’excellentes initiatives. Côté dirigeants, on pensait aux améliorations à apporter dans le futur comme la réduction de la longueur des transferts en voiture ou une meilleure information des coureurs pendant la course. Mais le souci de l’équipe des Amis du Tour de la Dordogne et de l’ASPTT Périgueux se situait surtout dans le désir de mieux faire encore...

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 1990 avec le 4° TOUR DORDOGNE © BERNARD PECCABIN
Réédition d’articles parus sur le blog la Dordogne Cycliste
Prochaine parution : La victoire du CRCL en 1991

Posté par Bernard PECCABIN à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

1989 - 7° CIRCUIT DE LA FRAISE EN PERIGORD

LES NORMANDS SE SUCRENT AU PAYS DE LA FRAISE

Fraise Saint-Mayme 1989 bis

Nombreux public autour du podium à Saint-Mayme

Relire l’article précédent du Circuit de la Fraise : cliquez ici.

7° édition (19 et 20 août 1989) : La Ronde de la Fraise se déroule le samedi en Pays Vernois. Sylvain Lenne (VC Eudois-Breslois) bat au sprint Pascal Mestadier (TS Mourens) et Eric Le Gac (AS Kerpont-Hennebont). Les vacanciers en forme sont bien là. Même la victoire finale revient au Normand Arnaud Chauvière (VC Pont-Audemer) alors que l’étape du Circuit de la Fraise le dimanche, est gagnée par Stéphane Loumagne (FC Oloron) qui parvient à battre le jeune champion de France juniors Dominique Péré (Guidon Agenais), tandis que la Marmandais Damien Laforie 3° est médaille de bronze.

Fraise Saint-Mayme 1989

Parmi les lauréats on reconnaît de gauche à droite Didier Virvaleix invité d’honneur, Fabrice Gervais (maillot vert),
Dominique Péré (Guidon Agenais) maillot rose, un coureur en maillot rouge offert par Casado,
puis Mestadier (TS Mourens) 2°, Arnaud Chauvière (UC Pont-Audemer) le grand vainqueur,
le Breton Lenne 3°, un maillot rouge du Guidon Agenais et Loumagne vainqueur d’étape à l’extrême droite.

Fraise Loumagne

Classement de la Ronde de la Fraise à Vergt : 1. Sylvain Lenne (VC Eudois-Breslois), 2. Pascal Mestadier (TS Mourens), 3. Eric Le Gac (AS Kerpont-Hennebont), 4. Jean-Luc Besse (Pédale Faidherbe), 5. Arnaud Chauvière (VC Pont-Audemer), 6. Philippe Bordenave (UC Orthez), 7. Romuald Lagorce (ASPTT Périgueux), 8. Dulouard (Guidon Agenais), 9. Frédéric Fornt (Guidon Agenais), 10. Fabrice Gervais (ASPTT Périgueux).
Classement du Circuit de la Fraise à Saint-Mayme de Péreyrol : 1. Stéphane Loumagne (FC Oloron) notre photo ci-contre, 2. Frédéric Péré (Guidon Agenais), 3. Damien Laforie (Marmande), 4. Arnaud Chauvière (UC Pont Audemer), 5. Pascal Mestadier (TS Mourens), 6. Fabrice Gervais (ASPTT Périgueux), 7. Jean Pinault (AAJ Blois), 8. Jean-Yves Georgelin (CA Mantes), 9. G. Chassang (Ussel), 10. Bernard Mazeau (Pédale Faidherbe).
Classement général : 1. Arnaud Chauvière (VC Pont-Audemer)

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - HISTOIRE DU CIRCUIT DE LA FRAISE -
© BERNARD PECCABIN
Prochain épisode : 1990 Après les Normands voici les Bretons

Posté par Bernard PECCABIN à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 mai 2020

BEAUSSAC (7 Août 2005)

LA VICTOIRE DE YOHANN POIRIER AU MILLIMÈTRE

- Cinquante et un coureurs au départ pour s’attaquer à la grosse bosse de Beaussac, la classique du jour. Et il a fallu attendre l’avant dernier tour pour voir Sébastien Morvan prendre le large. Il ne lui restait plus que 4,8 km pour remporter cette 26° édition. A 200 mètres de la banderole, le Marmandais avait encore quelques longueurs d’avance. Mieux, il négociait en tête le méchant virage aux cent mètres de la ligne. Alors qu’il lançait sa belle mécanique, Yohann Poirier, tel un rapace, fonçait sur lui mais jamais Morvan à ce moment là ne pouvait perdre cette course qu’il tenait à portée de mains. Et pourtant, Poirier lancé à plus grande vitesse que lui, le coiffait in-extrémis, au poteau.
- Pour la petite histoire Perrocheau avait mené la course où à tour de rôle, Reimherr, Poirier, Brana, Adenot et Chavanel prirent la tête de plusieurs attaques, tandis que Peyencet, Ceyssat et Chaumet escortaient ces leaders provisoires.

Beaussac

Morvan et Poirier au protocole à Beaussac

- Dans son coin, Morvan devait ressasser dans sa tête son final. Comment perdre ainsi une course alors qu’il avait tous les paramètres en main pour gagner ? Il faut dire tout de même que Poirier s’était mis à la planche seul, lors de son retour où jusqu’à la délivrance il n’avait pas faibli. Lui il a cru, l’autre peut-être pas, à moins que Morvan ait faibli juste un temps pour se préparer à lever les bras, chose qu’il ne fit pourtant pas.
- Belle organisation de l’EC Ribérac et du comité des fêtes local qui sait toujours aussi bien recevoir.
Le classement : 1. Yohann Poirier (CC Périgueux-Dordogne), 2. Sébastien Morvan (CC Marmande), 3. L. Adenot (Nord Charente), 4. A. Chaumet (Nord Charente), 5. Peyencet (CC Périgueux), 6. Brana (CC Marmande), 7. Kaszuba (Artix), 8. Cuilhé (Deux-Sèvres), 9. Bruno Ceyssat (CC Périgueux), 10. B. Chavanel (Nord Charente), etc...

- DIAPORAMA DE L’ÉPREUVE SUR CE LIEN.

TRO VÉLO DORDOGNE – BEAUSSAC 2005 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

CHALAGNAC - PALMARÈS

PAS LOIN DE CHEZ VALENTIN HUOT

CHALAGNAC

Protocole final à Chalagnac du Ruban Féminin de Dordogne avec de gauche à droite
Roselyne Riou, Elisabeth Chevanne-Brunel, Maryline Salvetat, Danielle Bénelli,
Chantal Gorostéguy et Pascale Duchêne

- Petit village du canton de Vergt, peuplé de 281 habitants. Château de Rossignol du 17° siècle, église romane et gothique. Tour à tour, le CC Périgourdin puis la Pédale Faidherbe ont organisé des manifestations cyclistes, avec comme point d’orgue, des épreuves féminines, car c’est dans ce village que résidait Elisabeth Chevanne Brunel, celle qui deviendra en 1993, Championne du Monde juniors à Përth (Australie).
Palmarès connu de l’épreuve : 1965 Jean-Claude Lalizou (CC Périgourdin), 1968 Claude Denis (CC Périgourdin), 1989 Elisabeth Chevanne-Brunel (Pédale Faidherbe) (cadettes), Danielle Bénelli (EC Charente) (J/Sen.), 1990 Elisabeth Chevanne-Brunel (Pédale Faidherbe) (cadettes), Vincent Boisserie (G. Terrasson) Championnat Dordogne des juniors, 1991 Pascale Duchêne (UV Poitevine) (Ruban Féminin de Dordogne catégorie Jun./Sén.), Florence Marrens (CC Marmande en Min./Cadettes), 1992 Chantal Gorostégui (UCS Anglet).

RÉTRO VÉLO DORDOGNE – CHALAGNAC © BERNARD PECCABIN
Réédition d’articles parus sur le blog la Dordogne Cycliste

Posté par Bernard PECCABIN à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mai 2020

1992 - ÉLISABETH CHEVANNE BRUNEL - SA 4° SAISON (5° partie)

1992 VICE-CHAMPIONNE DU MONDE JUNIORS A ATHÈNES

1992 Zabou 92

Zabou médaille d’argent à Athènes

- Pour revoir l’article précédent (cliquez ici)

 - En cette année 1992, la FFC s’aligne sur les règlements de l’UCI, si bien que les filles de 18 ans au lieu de passer comme d’habitude séniors, resteront juniors, ce qui fait que Zabou pourra courir dans cette catégorie non seulement en 1992 mais aussi en 1993.
- Mis à part cet évènement, il suffit de lire son palmarès ci-dessous pour s’apercevoir qu’une fois de plus, Zabou a effectué une saison exceptionnelle. Deuxième du Mondial, sélectionnée au Tour Cycliste Féminin, elle a fait l’honneur de tous les communiqués de course. Vraiment c’est à se demander, comment ce petit bout de femme peut parvenir à de telles performances pour rivaliser avec les meilleures. La sociétaire de la Pédale Faidherbe termine donc sa saison par une grande tournée, ceci pour recevoir les récompenses d’une saison inoubliable. Et déjà on se demande ce qui va se passer en 1993 ? Ce sera difficile de faire mieux, mais patience, il faut savoir attendre...

CE QUI S’EST PASSÉ EN 1992 EN DORDOGNE

- Quelques changements au sein des clubs de notre Dordogne avec Jean-Serge Calmette qui succède à Marcel Counord à la présidence de l’UC Montpon. Le CC Lindois renaît sous l’impulsion de Maurice Jouault.
- Décès de Gilbert Berron au cyclo-cross de Coursac organisé par la Pédale Faidherbe sur le site de l’étang des Rosiers.
- Ce sont des Charentais licencié en Dordogne qui remportent nos championnats avec Jean-Christophe Nadon (ASPTT Périgueux) chez les premières et deuxièmes catégories. Maurice Loustalot (CCP Nontron) gagne le titre des 3 et 4.
- Jean-Marie Doumenge (SC Périgord) est leader du Challenge séniors, Julien Fiacre (ASPTT Périgueux) gagne en juniors, Claude Dudrat (EVCC Bergerac) en cadets et Isidore Dudrat (EVCC Bergerac) en minimes. Côté clubs l’ASPTT Périgueux caracole en tête juste devant la Pédale Faidherbe, gavée de points par les performances d’Elisabeth Chevanne Brunel et par le cyclo-cross, le CCP Nontron occupe quant à lui la 3° place.
- L’année olympique se termine par des élections qui donnent à la Dordogne un nouveau président : Alain Lavignac. Au niveau national, de grandes restructurations arrivent avec l’arrivée des clubs de division nationale, la restructuration du cyclisme amateur, sans parler de l’UCI qui doit réunir en cette fin de saison et sous son nom deux familles : la FIAC et la FICP.

LES BOUQUETS DE LA SAISON
(source : Michel Lerouge)

1992 Athènes 92

 Podium du Championnat du Monde juniors à Athènes en 1992
Elisabeth Chevanne Brunel,  Hanka Kupfernagel (Allemagne) et Marion Borst (Pays-Bas)

1992 zabou 1

QUATRE VICTOIRES

Victoires : 1° Boulazac (24) 16/05 notre photo, 1° Castillonnès (47) Championnat d’Aquitaine 07/06, 1° Créon (33) 12/07, 1° Bol d’Or Rochechouart (87) 25/07.
Classement du Bol d’Or : 1. Elisabeth Chevanne Brunel, 2. Marie Hélène Trentin, 3. Valérie Didierjean, 4. Nicole Royer, 5. Céline Degeix, 6. Sandrine Lecourt, etc...
Deux victoires avec les cadets - 1° féminine
1° Pellegrue (33) 22/03, 1° Moulin Neuf (24) 30/08.
Ses places d’honneur :
2° Allonnes (72) 19/04, 2° Razès (87) 1° junior 03/05, 2° Chalagnac (24) 1° junior 28/06, 2° Cérons (33) 1° junior 14/07, 3° Laines aux Bois (10) 08/03, 3° Mont de Marsan (40) 05/04, 3° Gastes (40) 1° junior 17/05, 3° Tarnos (40) 1° junior 26/07, 3° Gratendour (31) 1° junior 08/06, 4° Cadaujac (33) 1° junior 10/05, 4° Saint-Léger des Vignes (58) 24/08, 4° Saint-Géry (24) 1° junior 06/09, 5° Bayonne (64), 5° Poilly lez Gien (45) 1° junior 29/05, 5° Lapalisse (03) 1° junior/1° Cécile Odin 13/07, 5° Grand Prix des Forges (56) 1° junior/1° Marion Clignet 02/08, 6° Sainte Luce sur Loire(44) 1° junior 24/05, 8° Tour d’Armor (22) 2° junior 01/05, 10° Saint-Martin sur Ocre (45) 08/05, 26° Saint-Martin d’Auxigny (85) course garçons 2° féminine 20/04.

GRANDES ÉPREUVES NATIONALES ET INTERNATIONALES

- 44° des Trois Jours de Vendée (85) du 01 au 04/04
Equipe d’Aquitaine : Elisabeth Chevanne Brunel, Marilyne Salvetat, Chantal Gorostégui, Hélène Grégoire
Classement : 1. Gunhild Orn (Norvège), 2. Natalja Grinina (Russie), 3. Corinne Le Gal, 4. Carina Skibby (Danemark), 5. Elsbeth Vink (Pays Bas), 6. Leontien Van Moorsel (Pays-Bas), 7. Manon de Rooij (Pays Bas), 8. Téodora Ruano (Espagne), 9. Aiga Zagorska (Lituanie), 10. Monica Valvik (Norvège), etc... 44° Elisabeth Chevanne Brunel, etc...
- Une première qui pourrait en appeler d’autres. Le Comité des Pyrénées était venu prêter main forte aux Aquitaines sur les routes du Tour de Vendée Féminines. Un renfort appréciable puisque les représentantes du comité voisin avaient pour noms Marilyne Salvetat, la Championne de France junior et Hélène Grégoire, la jeune espoir du Guidon Fuxéen. Le trio Chantal Gorostégui, Bernadette Irastorza et Elisabeth Chevanne Brunel ont apprécié ce coup de main... L’opposition était, il est vrai de taille : Allemandes, Danoises, Belges, Espagnoles, Italiennes, Britanniques, Tchèques et Russes avaient répondus présentes à ce premier rendez-vous international sur les routes françaises.
- Une seule représentante posera pied à terre : Bernadette Irastorza, la Bayonnaise. Les autres affrontèrent l’adversité avec courage et beaucoup de volonté, témoin Chantal Gorostégui qui se dévoua deux jours durant pour ses camarades avant de craquer lors de la dernière journée. La jeune espoir Chevanne Brunel, confirme ses qualités, pour une première expérience au haut niveau. Elle figure en position honorable au classement final : 44°. Vu le rythme imposé par la Championne du Monde Monica Knoll et les bordures dues au vent très violent qui soufflait sur les rivages vendéens, c’est une performance encourageante. En fait cette expérience sur les routes de Vendée, laisse des lendemains chargés d’espoirs... Le cyclisme féminin en Aquitaine et Midi-Pyrénées n’est pas encore compétitif au plus haut niveau. Il se prépare à le devenir, le temps de laisser mûrir une nouvelle génération montante.
- 17° Ronde de l’Isère (38) du 25 au 26/04
Classement : 1. Jeannie Longo,
2. Laurence Leboucher, 3. Corinne Le Gal, 4. Béatrice Rogue, 5. Maryline Salvetat, 6. Jacqueline Mestre, 7. Nathalie Py, 8. Jocelyne Hugi, 9. Maud Martin, 10. Magali Dutto, etc..., 17° Elisabeth Chevanne Brunel, etc...
-
20° de la première étape (crevaison)
- 11° de la deuxième étape
- 19° de la troisième étape
- Début de saison d’Elisabeth : Dauphine de Chantal Gorostégui en Aquitaine, Elisabeth continue sa progression. Elle vient d’enregistrer brillamment sa première victoire de la saison à Boulazac, avec le culot de ses dix-sept ans et ceci devant tous ses aînées du sud-ouest. Elle s’est distinguée par ailleurs lors du stage national des juniors à Aubigny sur Nère et a séduit par son allant l’entraîneur National Roger Pelletier. En dépit d’une crevaison dans le final de la première étape (les trois derniers tours sur la jante) et une chute dans le troisième, elle a terminé 17° du classement général de la Ronde Nationale de l’Isère remportée par Jeannie Longo, alors qu’une place dans les huit premières lui était acquise.

1992 Athènes 92

Un podium qui allait en appeler un autre... en 1993

- 11° de l’Emakumeen Bira (Espagne) du 12 au 14/06 - (3° par équipes et 1° junior)
Equipe d’Aquitaine : Elisabeth Chevanne Brunel,
Bernadette Irastorza, Chantal Gorostégui, Sabine Gentieu, Nathalie Morlaas
Classement : 1. Lenka Ilavska, 2. Alena Barillova, 3. Téodora Ruano, 4. Lidiko Paczova, 5. Josume Artolazabal, etc... 11° Elisabeth Chevanne Brunel, etc...
- 7° de la première étape
- 10° de la deuxième étape
- 12° de la 3° étape
Ici palmarès de l’épreuve à ce jour
- 3° à Pont du Fossé (05) Championnat de France juniors le 11/07
Classement :
1. Maryline Salvetat, 2. Claire Poncelet, 3. Elisabeth Chevanne Brunel, etc...
- 11° de la Mi-Août Bretonne du 5 au 16/08

30° du TOUR CYCLISTE FÉMININ (du 13 au 23/08)

Tour Fém

Première participation et unique junior au départ
Equipe de France :
Cathy Marsal, Séverine Cosard, Laurence Leboucher, Cécile Odin, Jocelyne Hugi, Fany Lecourtois.
Equipe Ile de France/Régions :
Jeannie Longo, Elisabeth Chevanne Brunel notre photo ci-contre, Marie-Hélène Trentin, Corinne Le Gal, Nathalie Cantet, Anita Guin.
Classement général final :
1. Leontien Van Moorsel (Pays-Bas), 2. Jeannie Longo (France/Régions), 3. Heidi Van de Vijver (Belgique), 4. Luzia Zberg (Suisse), 5. Cathy Marsal France), 6. Kathy Lynch (Nouvelle Zélande), 7. Maria Palola Turcutto (Italie), 8. Louisa Jenkins (USA), 9. Astrid Schop (Pays-Bas), 10. Barbara Heeb (Suisse), etc... 30. Elisabeth Chevanne-Brunel (France/Régions), etc...
Classement des moins de 22 ans : 1. Cathy Marsal, 2. Séverine Cosard, 3. Nataja Olsevskaja, 4. Elisabeth Chevanne Brunel, 5. Michela Fanini, etc...
Les places de Zabou dans les étapes du Tour
73° Prologue clm Paris (1° Jeannie Longo) le 13/08
10° Houdan-Le Mêle sur Sarthe (1° Cécile Odin) 14/08
27° Tours-Chauvigny (1° Leontien Van Moorsel) 15/08
32° Jurançon-Luz Ardiden (1° Leontien Van Moorsel) 16/08
32° Luz-Sainte Marie de Campan (1° Alison Sydor/Canada) 17/08
66° Contre la montre Toulouse (1° Jeannie Longo) 18/08
26° Rodez-Mende (1° Alison Sydor) 19/08
21° Pradelles-Pierrelatte (1° Astrid Schop/Pays-Bas)) 20/08
32° Serre Chevallier-Vaujany (1° Cécile Odin) 21/08
27° Le Fontanil-L’Alpe d’Huez (1° Leontien Van Moorsel) 22/08
- A 17 ans, Zabou fur la révélation de l’été. La petite Périgourdine étonne tout son monde, notamment lors de ce Tour Féminin. Elle possède en effet une faculté de récupération étonnante et Jeannie Longo n’a pas hésité à la prendre sous sa coupe. La presse du Sud-Ouest ne s’était pas trompée en la baptisant alors qu’elle n’était que cadette, "la Longo du Périgord".
- A noter aussi qu’Elisabeth a eu juste le temps de faire ses valises pour prendre le départ. Alors qu’elle était en course à la mi-août bretonne, elle a du se résoudre à abandonner pour rejoindre sa sélection. Elle reste néanmoins classée 11° au général de l’épreuve bretonne.
Voir le palmarès du Tour Féminin à ce jour

- 7° au Tour du Tarn et Garonne - 1° juniors (2° par équipes) du 11 au 13/09
Equipe d’Aquitaine : Elisabeth Chevanne Brunel, Bernadette Irastorza, Chantal Gorostégui, Nathalie Guereau, Fabienne Pigeonnier
Classement : 1. Séverine Cosard, 2. Marie-Hélène Trentin, 3. Géraldine Quéniart, etc..., 7. Elisabeth Chevanne Brunel, etc...
6
° Beaumont de Lomagne (1° étape)
11° La Villedieu du Temple (2° étape clm)
6
° Montaigu du Quercy (3° étape)
5° Loubéjac (4° étape)

1992 zabou

 - 2° du Championnat du Monde Juniors à Athènes (Grèce) le 20/09
Equipe de France : Elisabeth Chevanne Brunel, Maryline Salvetat et Claire Poncelet.
Classement : 1. Hanka Kupfernagel (Allemagne), 2. Elisabeth Chevanne Brunel (France), 3. Marion Borst (Pays-Bas), 4. Maryline Salvetat (France), 5. Régina Schleicher (Allemagne), etc.
..
- Elle a tout juste 17 ans et elle ne cesse de brûler les étapes avec un culot qui fait plaisir à voir. Déjà en début de saison, elle avait impressionné l’entraîneur national lors d’un premier stage de l’équipe de France Juniors. On l’avait remarquée également au Tour de l’Armor (8°), à la Ronde de l’Isère (17°) aux côtés de ses glorieuses aînées. Cette jeune espoir de la Pédale Faidherbe de Périgueux n’aura pas tardé à éclater... au plus haut niveau. Sélectionnée au Tour Féminin dans l’équipe de Jeannie Longo, elle avait accompli un énorme travail pour sa capitaine de route. Avec une 31° place au général pour une junior première année, c’était déjà une sacrée performance pour une première grande course par étapes. Sur sa lancée Elisabeth Chevanne Brunel a totalement confirmé ses ambitions sur les routes de Grèce dans la sélection française des Championnats du Monde juniors. Son président Jean Pitallier, présent à Athènes, était à la fois ravi et émerveillé de cette performance. "Elle a véritablement fait la course en tête, en animant l’échappée finale, c’est elle qui a lancé le sprint de l’arrivée. Elle était en tête encore à quelques mètres du but et il a fallu toute la puissance de l’Allemande pour la battre. L’Allemande était junior 2° année, et pas n’importe qui, puisqu’elle avait gagné déjà deux titres sur piste"

LU SUR LA PRESSE

- On le sait, aux Jeux Olympiques de Barcelone, Jeannie Longo a raté de peu la médaille d’or qu’elle convoitait, la seule manquant à son palmarès. Depuis, une toute jeune rêve de venger son aînée. C'est-à-dire d’ici quatre ans, aux Jeux d’Atlanta. Elisabeth Chevanne Brunel, révélation de cet été, au Mondial Junior, s’est fixé cet objectif. La petite Périgourdine n’a pas froid aux yeux. Elle sait bien que sa génération montante a toutes les chances de s’installer dans le staff tricolore de demain. Et pourquoi pas de réussir et de faire oublier Jeannie Longo. La Grenobloise est d’ailleurs sa meilleure conseillère. C’est elle qui a encouragé la sociétaire de la Pédale Faidherbe de Périgueux à préparer au mieux ce Championnat du Monde d’Athènes.
- Elisabeth Chevanne Brunel n’a que 17 ans, 1m 57 pour 42 kg, petite taille mais beaucoup d’énergie et un grand sourire qui lui permet d’affronter toutes les épreuves. Ses premiers pas de sportive, elle les a accomplis sur les parcours de cross country avec déjà quelques succès remarqués. Elle pratique le cyclisme de compétition depuis quatre ans seulement. Premiers résultats marquants, une quatrième place aux Championnats de France cadettes, puis une sixième à Rennes lors de la première année junior. Mais il faudra attendre cette année pour assister véritablement à son éclosion. Premier podium national, 3° aux Championnats de France, première sélection dans une grande épreuve internationale, le Tour cycliste féminin (4° meilleure jeune, 6° française) et première médaille mondiale : elle décroche la 2° place du Championnat du Monde en Grèce.
- En quelques mois, la petite Périgourdine a franchi un pallier en accédant au haut niveau. "Je commence à découvrir tout juste le haut niveau, dit-elle. J’ai déjà beaucoup appris mais je mesure aussi les progrès que je vais devoir accomplir. Mon point fort reste la montagne. Je me débrouille bien dans les sprints, mais il me manque encore un peu de puissance. Je vais travailler cela".
- Cette puissance qui lui a manqué pour conquérir le titre mondial. Elle domina de la tête et des jambes ces Championnats du Monde, en étant présente dans toutes les échappées. Hélas, elle fut battue au sprint d’un boyau par son aînée, plus puissante, l’Allemande Kupfernagel. Elle compte prendre sa revanche l’an prochain. Pur cela l’étudiante de Périgueux tentera quelques voyages à l’étranger. C’est le seul moyen de s’aguerrir mais cela coûte cher, comme rétorque son père Alain Brunel. Ce papa qui lui a donné le goût du vélo et qui est devenu un supporter acharné.

3° CF 1992

- 10° du Tour du Canton de Perreux (42) du 26 au 27/09
Equipe d’Aquitaine : Elisabeth Chevanne Brunel, Bernadette Irastorza, Chantal Gorostégui, Nathalie Guereau
Classement : 1.Jeannie Longo, 2. Cathy Marsal, 3. Corinne Le Gal, etc... 10°. Elisabeth Chevanne Brunel, etc...
- 10° le Coteau-Coutouvre (1° étape)
- 6° Parigny-Commelle (2° étape)
- 5° Commelle-Vernay (3° étape)

- Sélections en équipe de France
Championnat du Monde juniors en Grèce

- Challenges 1992
- 1° du Challenge EGOR juniors
- 1° du Challenge Aquitaine des juniors
- 1° Silex de Dordogne
- 2° Challenge d’Aquitaine (toutes catégories)
Classement : 1° Chantal Gorostégui (UCS Anglet)1931 pts, 2. Elisabeth Chevanne Brunel (Pédale Faidherbe) 1665 pts, 3. Bernadette Irastorza (Aviron Bayonnais) 1101 pts, 4. Nathalie Guéreau (VC Langon) 786 pts, 5. Sabine Gentieu (UC Mimizan) 745 pts, 6. Fabienne Pigeonnier (Roue Cadaujac) 583 pts, 7. Nathalie Morlaas (VC Salisien) 366 pts, 8. Sophie Toïba (CC Marmande) 232 pts, 9. Sylvie Muguet (CC Béarnais) 199 pts, 10. Valérie Ourthiague (Guidon Bayonnais) 186 pts, 11. Carole Carrère (VC Langon) 184 pts, 12. Sylvie Barre (UC Gujan Mestras) 119 pts, 13. Pascale Banéat (CA Morcenx) 102 pts, 14. Nathalie Macchelberg (Guidon Pellegruen) 80 pts.

1992 Lalinde 18

Invitée à Lalinde en 1992 par Maurice Jouault pour la journée
des retrouvailles, ici avec les anciens champions et Jeanine Anquetil

1° Challenge Dordogne des Féminines
Rappel Challenge Dordogne 1992 (source Dordogne Cycliste) : 1. Elisabeth Chevanne Brunel (Pédale Faidherbe) 571 pts, 2. Ingrid Chevanne Brunel (Pédale Faidherbe) 168 pts, 3. Marina Desprez (EVCC Bergerac) 93 pts, 4. Magali Arfel (EVCC Bergerac) 23 pts, 5. Jacqueline Liard (Pédale Faidherbe) 7 pts, 6. Nathalie Chabot (Pédale Faidherbe) 6 pts, 7. Aurore Debien (CCP Nontron) 3 pts.

- 3° Challenge EGOR (toutes catégories) 1° Pascale Duchêne
Détail des épreuves disputées
- 9° La Meilleraie-Tillay (85) 29/03
- 4° Craon (53) 12/04
- 4° Sablé sur Sarthe (72) 31/05
- 5° Malville (44) 21/06
- 6° Seiches sur le Loir (49) 19/07.

trélissac

A l'honneur lors de l'assemblée générale du Comité de Dordogne à Trélissac

Classements de fin de saison 1992
- 88° du classement mondial (1° Leontien Van Moorsel)
- 7° du Classement National (1° Jeannie Longo)
Classement national dames : 1. Jeannie Longo, 2. Cathy Marsal, 3. Corinne Le Gal, 4. Cécile Odin, 5. Pascale Duchêne, 6. Anita Guin, 7. Elisabeth Chevanne Brunel, 8. Isabelle Nicoloso, etc....
- 5° du classement mondial juniors
1. Hanka Kupfernagel (Allemagne), 2. Ina-Yoko Teutenberg (Allemagne), 3. Marion Borst (Pays-Bas), 4. Sanne Schmidt (Danemark), 5. Elisabeth Chevanne Brunel (France), 6. Diana Ziliute (Lituanie), etc…

Bordeaux AG

Assemblée générale du comité d'Aquitaine  à Bordeaux
avec Jean Pitallier et Daniel Baal

Ils étaient licenciés à la Pédale Faidherbe en 1992 avec Zabou :
Coureurs : Manuel Gaillard, Pascale Marquet, Nathalie Chabot, Bernard Estève, Jean-Marie Despert, Henry Dumont, Patrick Rey, Eric Métreau, Eric Stoïkovitch, Christian Top, Bernard Mazeau, Jean-Claude Ulbert, Bernard Maradène, Frédéric Delmas, Olivier Maradène, Olivier Darrin, Elisabeth Chevanne Brunel, Ingrid Chevanne Brunel, Dominique Galy, Pascal Bernard, Jean-Paul Raymond, Patrick Lestang, Cédric Gaillard, Alain Buffière, Jean-Michel Sybiac, Jean-Marc Lafosse, Pierre Gauthier, Philippe Dessimoulies, Laurent Faure, Jacqueline Liard, Stéphane Montoriol, Mickaël Estève, Jean-François Le Bihan.
Dirigeants : Jean Boissavy, Pierre Stoïkovitch, Marc Le Moil (Président), Jean-Paul Blanchard, Robert Lasjaunias, Alain Brunel.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - ÉLISABETH CHEVANNE BRUNEL (4)
© BERNARD PECCABIN
avec la collaboration de Michel Lerouge pour le palmarès, certaines informations
et photos de notre championne
Prochain épisode : 1993, Championne du Monde juniors à Perth (Australie)

Posté par Bernard PECCABIN à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2020

BOUCLES DE L’ISLE (10 et 11 juin 2006)

Tour des communautés de communes
(JS Astérienne et Asptt Périgueux)

LERAUD ET SON COUP DE JARNAC

PICT0001

- C’est Monsieur de Lapparent, maire de Mensignac, qui libérait les coureurs pressés d’en découdre lors de cette première étape qui reliait sa commune à celle de Manzac sur Vern. Autrement dit de chez l’ami Boisseau à chez l’ami Huot... Au pied de la côte de Grignols (km 55) la course commençait à se décanter. Et c’est là que Laudy et Leraud (Jarnac) avec Lopez (Epinay) commençaient leur récital. Avec onze secondes d’avance, ils basculaient sur Jaures, en remettant une couche dans le raidard suivant pour faire la différence. Sur le circuit de Manzac, la côte des Rolphies donnait des ailes au groupe des leaders qui grimpaient allègrement, accompagné des chants de cigales scotchées dans les pinèdes surchauffées par un soleil de braise. Les écarts iront jusqu’à 1’30s mais lors de l’ultime tour, un groupe de 23 unités boosté par la nouvelle, parvenait à réduire l’avance à 1’07s. A deux contre un lors du sprint, Romain Laudy s’imposait et pouvait voir l’avenir en jaune, talonné par José Luis Lopez (2°) et son équipier Leraud (3°).
- De Saint-Germain des Près à Saint-Jory Lasbloux, les boucles évoluaient sur un autre terrain. Lors du chrono par équipes, la bande de Jarnac assurait une nouvelle fois le service d’ordre en s’imposant devant les formations de Cadaujac et de Peyrehorade. Cette nouvelle victoire confortait l’avance du leader Laudy qui possédait dès lors 39 secondes d’avance sur Lopez maillot vert.

PICT0065

- Il faisait chaud et même très chaud lorsque les 77 rescapés quittaient Coulaures pour rejoindre Savignac. C’est au km 40 qu’une échappée de onze hommes prenait le large. Parmi les plus dangereux Ducasse et Lafitte (Peyrehorade), Leraud (Jarnac), Jehano (Blagnac), Sanchez (Epinay), Barret (Langon), plus quelques éclopés de la veille qui tentaient de se refaire une santé. A Saint-Pantaly d’Ans (km 45) les coureurs se présentaient au pied du col de Lagrange emprunté pour la première fois par une course cycliste. C’est là que Bastien Leraud sonnait le début des hostilités. Pierre Ravidat maire de Saint-Pantaly observait du sommet le long ruban, théâtre d’une série d’escarmouches cinglantes. Facile, Leraud se faisait la valise, si bien qu’il ne sera plus jamais revu... Seul Vincent Jehanno de Blagnac cherchera à devenir son challenger, mais au km 75, il commençait à filocher en accusant deux minutes de retard pendant que quinze coureurs retrouvaient leur deuxième souffle. Ce groupe d’ailleurs bourdonnait comme un essaim, enchaînant les relais sans mollir. Il faisait soif, soit plus de 30 degrés au mercure, si bien que Jehanno fut repris par ce fameux contre lancé à ses trousses. Derrière et encore bien plus loin, Laudy sous son habit de lumière passait un sale quart d’heure. A force de jouer de l’élastique depuis Coulaures, elle lui pètera finalement pour quitter la course et son maillot jaune. Laudy out, voilà que Ballanger (Jarnac) piqué au vif, s’en allait à la recherche de Leraud son équipier. Mais un certain Thomas Laborie (Asptt Périgueux) venait le reprendre quelques kilomètres plus loin. Leraud perdait son avance, bien que le coureur de Jarnac savait qu’il avait course gagnée. Il pouvait lever les bras sans souci, alors que Laborie rendait une copie parfaite en terminant 2°, distançant Ballenger puis un groupe de seize coureurs qui se disputaient une 4° place si précieuse, qu’elle pouvait changer pas mal de choses dans les classements annexes.

PICT0092

Bastien Leraud en solitaire

- Bastien Leraud en grande forme se trouvait au zénith après deux jours de course où sa domination lui permettait de remporter tous les classements. Seul celui par équipes lui échappait, puisque ce sont les hommes de Roland Courbin de Cadaujac qui hériteront de ce précieux trophée tant mérité (voir diaporama).

Le classement à Manzac : 1. Romain Laudy (Jarnac), 2. Lopez (Epinay), 3. Leraud (Jarnac), 4. Maly (Périgueux), 5. Fontayne (Villeneuve), etc...
Chrono par équipes : 1. AC Jarnac, 2. Roue Cadaujac, 3. Peyrehorade SC, 4. CSM Epinay sur Seine, 5. VC Langon, etc...
Classement à Coulaures : 1. Leraud (Jarnac), 2. Laborie (Asptt Périgueux), 3. Ballanger (Jarnac), 4. Chollet (Langon), 5. Laviganc (Ribérac), etc...
Général : 1. Bastien Leraud (AC Jarnac), 2. Bernard Lafitte (Roue Cadaujac), 3. Duban (Cadaujac), 4. Faget (Cadaujac), 5. Sanchez (Epinay), 6. Barret (Langon), 7. Jehanno (Blagnac), 8. Maly (Périgueux), 9. Bru (CC Périgueux), 10. Loubriat (Brive), etc...

- DIAPORAMA DES BOUCLES SUR CE LIEN

TRO VÉLO DORDOGNE – BOUCLES DE L’ISLE 2006 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 avril 2020

SAINT-MARTIAL DE VIVEYROLS - PALMARÈS

UN ANCIEN BASTION DU CYCLISME

Saint-Martial de Viveyrols 89

Ci-dessus les anciens vont en découdre pour une partie de manivelles en ce 8 juillet 1989. La course va se dérouler d’ailleurs en semi nocturne. Sur ce document on reconnaît Michel Delugin (tête baissée), Loubiat, puis Gazeau et Barrat (en arrière plan), Loubet, Serge Lissandreau, Guy Dutertre (sur le fond), Michel Courbalay (et oui que le temps passe...).

- Saint-Martial de Viveyrols a connu la compétition cycliste dès 1950 avec le CA Ribéracois qui assurait la partie technique de l’épreuve. Et rien n’a été gâché à cette occasion puisque c’est René Montagut sociétaire du CAR, qui l’a emporté. Mais il y a eu ensuite de nombreuses absences mais aussi des problèmes de communication (peut-être) puisque mon palmarès ne reflète certainement pas la réalité des manifestations cyclistes. Je me souviens de cette course qui se déroulait lors des fêtes (3° dimanche de septembre), puis aussi en juillet avec une semi-nocturne sympa. Toujours est-il que depuis 1991, on n’a plus vu d’épreuves à Saint-Martial, si ce n’est le passage du défunt Tour du Verteillacois où là, la population est gâtée, puisque la commune se situe dans les trois derniers tours à effectuer avant l’arrivée dans le chef lieu du canton.

Saint-Martial de viveyrols 89

Joël Lissandreau l’emportera devant Guy Dutertre (CC Périgourdin),
Barrat (RC Mussidan) sera 3°, Loubiat (EC Ribérac) 4° et Bourdin (Libourne) 5°.

Le palmarès connu: 1950 René Montagut (CA Ribérac), 1951 Juglo (Bordeaux), 1964 Jean-Marie Nicot (SCA Libourne), 1966 Claude Vallée (Parthenay), 1968 François Mainguenaud (VC Ruffec), 1969 Pierre Tardy (UC Nontron), 1979 René Lannegrand (US Bouscat), 1981 Patrice Dumas (ASPTT Périgueux), 1982 Serge Lagarde (VC Sainte-Livrade), 1983 Jean-Claude Bocquier (CA Ribérac), 1984 Pascal Van-Hollebecke (EVCC Bergerac), 1985 non couru, 1986 Didier Virvaleix (ASPTT Périgueux), 1987 Alain Loubiat (EC Ribérac), 1988 Jérôme Paul (CC Périgourdin) pour la course minimes et Michel Lafagne (Pédale Faidherbe) pour les vétérans et cyclo-sportifs, 1989 Joël Lissandreau (EC Ribérac), 1990 Stéphane Dutertre (CCP Nontron), 1991 Joël Lissandreau (EC Ribérac).

RÉTRO VÉLO DORDOGNE – ST MARTIAL DE VIVEYROLS  © BERNARD PECCABIN
Réédition d’articles parus sur le blog la Dordogne Cycliste

Posté par Bernard PECCABIN à 16:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]