27 novembre 2016

FONROQUE (course disparue)

- Petit palmarès pour la petite commune de Fonroque traversée par la RN 21.

Fonroque

L'église de Fonroque

Palmarès connu : 1951 Trimoulet (RC Mussidan), 1952 Jean Pasternak (AS Eymet), 1953 Michel Pasternak (AS Eymet), 1954 Georges Vincent (AS Eymet).

VELO DORDOGNE - FONROQUE - © BERNARD PECCABIN
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 novembre 2016

CLASSEMENT FFC COUREURS AMATEURS - SAISON 1979

PALMARES DE LA SAISON 1979

1979

- Vous trouverez ci-dessous le classement national FFC de la saison 1979. Il s’agit de classements qui n’ont rien d’officiel, puisqu’à cette époque, ce genre de classement n’était pas d’actualité, mais réalisés par des volontaires et des passionnés de vélo. Il vous permettra de vous remémorer cette saison, au travers des noms relevés sur les différents tableaux. Pour connaître la règle de ces classements lire l’article sur ce lien.

1979

1979

(Cliquez sur les tableaux pour une meilleure lecture)

Explications complémentaires :
- Les classements ne prennent en considération que les courses de 1° catégorie appelées aussi temporairement épreuves de séniors A. Tous les classements obtenus en France et à l’étranger ont été pris en compte, selon des barèmes adaptés au niveau des courses ou à leur notoriété. (les classements sont complets, voire exacts à 95-99 %). Attention ! Pour mieux exploiter les tableaux avec les classements, cliquez dessus.

1979

- A présent remontons le temps avec la saison 1979. Ces classements vous feront découvrir d’anciennes gloires, des noms qui réveilleront votre esprit et qui j’en suis sur attiseront de réels souvenirs. Bonne lecture à tous et surtout ne manquez pas de télécharger le classement national qui se situe en bas de page, côté gauche.

1979

Classement_national_FFC_1979 (document à télécharger)
- Relire sur les liens ci-dessous :
- Classement FFC 1970
- Classement FFC 1971

- Classement FFC 1972

- Classement FFC 1973

- Classement FFC 1974

- Classement FFC 1975

- Classement FFC 1976

- Classement FFC 1977

- Classement FFC 1978

VÉLO DORDOGNE - SAISON 1979 EN FRANCE - © BERNARD PECCABIN
Prochain parution : la saison 1980

Posté par Bernard PECCABIN à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2016

ÇA S’EST PASSÉ EN PERIGORD, IL Y A 25 ANS...SEMAINE DU 21 au 27 NOV. 1991

LA RÉTRO HEBDOMADAIRE DE LA SAISON 91

- L’actualité du Grand Sud-Ouest :
- Victoire d’Alain Cuisinaud (AC Creusoise) lors du cyclo-cross de la Ribe couru au Grand Bourg. Ce succès a été obtenu devant Pascal de Boussiers (ACLBP) et Bidaud (CS Bellac).
- C’est Yves Cardinal (CA Civray) qui remporte le cyclo-cross de l’Echassier à Châteaubernard. Aigret (UV Poitiers) et Turpaud (UCA La Rochelle) complètent le podium.
- A Coirac, c’est Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe) qui s’empare du bouquet malgré Dominique Eyquard (CC Marmande) deuxième et Bernard Estève (Pédale Faidherbe) troisième.

ag 1991

La tribune de l'AG 1991 du Comité de Dordogne à Verteillac

ag 91

La salle avec les délégués des clubs et les invités

- Sur les routes du Périgord
- C’est à Verteillac que s’est déroulé l’assemblée générale du Comité de Dordogne, sous la présidence de Claude Longueville. Rapport moral, rapport d’activités et financier ont été approuvé à l’unanimité. De cette saison 1991, il ressort que le département a organisé 221 épreuves et qu’elle compte 570 licenciés. Ci-dessous le classement du challenge des séniors, au titre de cette saison 1991.
Challenge_Dordogne_des_séniors_1991 (à télécharger pour avoir un aperçu de notre richesse)

ag 91

Elisabeth Chevanne-Brunel (cadette 2), nouvelle étoile montante du cyclisme

ag 91

Tous les lauréats de la saison cycliste en Dordogne

VELO DORDOGNE - IL Y A 25 ANS (semaine du 21 au 27 novembre 1991) © BERNARD PECCABIN
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

21 novembre 2016

CA S'EST PASSE EN PERIGORD IL Y A 50 ANS... semaine du 21 au 27 nov. 1966

LA RÉTRO HEBDOMADAIRE DE LA SAISON 1966

- L’actualité du Grand Sud-Ouest :
- Le 12° cyclo-cross international de Boeil Bézing organisé par le Cyclo-Club Béarnais a été remporté par le Normand Pelchat (Saint-Pierre du Harcouet) devant le Belge Declercq et le local Perriat (Artix). Plusieurs incidents de dérailleur valurent à Bernet de perdre la tête de course pour terminer quatrième.
- Le 6° cyclo-cross de Blis et Born organisé par le Cyclo-Club Périgourdin avait réuni une vingtaine de coureurs d’où Daniel Dubois (Capbreton) émergea pour l’emporter devant Dutour (Coutras) et Peter (Saint-Léonard).
- C’est au restaurant ʺla palombe sauvageʺ à Bassussary que l’Aviron Bayonnais a clôturé sa saison 1966 sous la présidence de M. Subrechicot. Bilan satisfaisant avec trente deux coureurs chez les ʺciel et blancʺ qui ont moissonné dix neuf bouquets. Bernard Daguerre reste le chef de file suivi par René Tarrit, Noailles, Laxalde, Pochulu, Rouet, Dantiacq, Elissalde, etc... L’an prochain le club pourra compter sur Moncada venant du Boucau et sur le retour d’Alain Labarthe le Parisien de retour au pays.

Blis et Born 66

Dubois de Capbreton (ci-dessus) a réussi à mettre fin à la suprématie de Boisseau à Blis et Born

- Sur les routes du Périgord
Blis et Born (cyclo-cross par CC Périgourdin) : 1. Dubois (Capbretron), 2.Dutour (Coutras), 3. Peter (Saint-Léonard), 4. Boisseau (Limoges), 5. Merci (Toulouse), 6. Melchior (Lalinde), 7. Blondy (Limoges), 8. Valèze (Nontron), 9. Simon (Nontron), 10. Aubert (Saint-Junien), etc…

VELO DORDOGNE - IL Y A 50 ANS (semaine du 21 au 27 novembre 1966) © BERNARD PECCABIN
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 novembre 2016

SAINT-AUBIN DE CADELECH (course disparue)

- Cette commune limitrophe avec le Lot-et-Garonne s’est aussi appelée Saint-Aubin d’Eymet. Elle a connu une forte participation cycliste après la libération et notamment dans les années 50, lorsque le club de l’AS Eymet vivait dans toute sa splendeur. Depuis, il n’y a eu que le Tour de la Dordogne en 1991, pour faire revivre rapidement cet épisode sportif.

Joseph Paré

Joseph Paré (Girondins de Bordeaux) vainqueur en 1961, année de la dernière épreuve dans ce village

Palmarès connu : 1951 Michel Loiseau (AS Eymet), Michel Prellon (AS Eymet), 1952 René Granziera (CC Miramont), Michel Prellon (AS Eymet), Vergnes (US Bergerac), François Gourmelon (RC Mussidan) prix de la gare, Michel Loiseau (AS Eymet), 1953 Pierre Palotti (AS Eymet), Michel Pasternak (AS Eymet), Gino Ottogali (RC Mussidan), 1954 Marius Archambaud (CC Belvès), Georges Vincent (AS Eymet), 1956 Claude Barres (Pellegrue), 1958 Daniel Walryck (CC Périgueux), 1959 Louis Christofoli (Port Sainte-Marie), Seurin (CC Bergerac), 1961 Joseph Paré (Girondins de Bordeaux), 1991 Passage du Tour de la Dordogne.

VELO DORDOGNE - SAINT-AUBIN DE CADELECH - © BERNARD PECCABIN
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 novembre 2016

EYMET ET SON HISTOIRE CYCLISTE (suite et fin)

LA TRAVERSÉE DU DÉSERT (1960-1974)

Eymet (suite et fin)

- On ne comprend pas très bien ce qui s’est passé après la saison 1959. Toujours est-il qu’à la lecture des résultats le rythme des activités et celle des coureurs a enregistré un net recul. De 1960 à 1974, le vélo a pratiquement disparu dans la bastide. Qui présidait le groupement ? On n’a pas de réponse. Toujours est-il que le vélo de l’AS Eymet n’est jamais sorti de son canton, à l’image des autres formations cyclistes de Dordogne qui organisaient au-delà de leur périmètre géographique. A Eymet, on est toujours resté dans son cadre et dans son canton, à l’exception d’épreuves courues à Flaugeac, ce sera tout ! Dès 1975, une reprise a vu le jour sous l’impulsion de Jean Mercadier mais aussi sous celle de son président Jacques Bello. En 1971, la commune change de physionomie. Les villages de Cogulot, Rouquette et de Saint-Sulpice fusionnent avec Eymet qui devient un gros bourg.

1975-1991 : LE DERNIER SURSAUT DE L’ASE

- A compter de 1975, le cyclisme a rythmé avec un calendrier qui comprenait des épreuves ciblées dans la ville d’Eymet. Une course avait lieu en avril, une au printemps, une autre en juin et enfin le Grand Prix des commerçants en juillet, voire en août et parfois en nocturne. Le club organisait souvent une épreuve soit pour les dames, soit pour les jeunes (minimes, cadets, juniors), rarement pour les anciens (cyclo-sportifs-vétérans), mais toujours un Grand Prix pour les toutes catégories. Un Grand Prix qui rassemblait un nombreux public derrière les barrières. Dans les années 80, Jacques Bello prenait les reines du club en main avec une priorité : la formation des jeunes pour laquelle une école de cyclisme vit le jour. Une école bien fréquentée, une école compétitive, avec plus de vingt gamins dans les effectifs ce qui faisait d’Eymet en 1983, le troisième club du département en termes d’effectifs. Cette année là le club totalisait trente-six licenciés dont 21 élèves, deux cadets, un sénior trois, trois cyclo-sportifs, une féminine, un speaker et sept dirigeants. C’était la période où la famille Arfeuille originaire de Serres Montguyard tenait les reines du club avec Isabelle et Thierry qui jouaient le rôle de chef de file à leur niveau.

Cogulot 83

Georges Bousquet président du comité d'Aquitaine et Claude Longueville
Président du Comité de Dordogne à Cogulot lors du protocole en 1983

Cogulot 1983

Christophe Cazaubon (Dax), Fabien Surault (Cenon) et Vincent Lalanne (Tarnos)
aux championnat d'Aquitaine des cadets à Cogulot en 1983

Effectif coureurs en 83 : Robert Heno (3° catégorie), Isabelle Arfeuille (Féminine junior), Jean-Paul Deson, Jean-Pierre Carmel et Noël Arfeuille (tous cyclo-sportif), Thierry Arfeuille et Jean-Pierre Borderie (cadets), plus vingt et un élèves à l’école de cyclisme.
Bureau en 1985
- Président d’honneur : M. Jean Mercadier et M. Gilles Cathus
- Président actif : Jacques Bello
- Vice-présidents : Mario Alpago et Jean-Claude Gemme
- Secrétaire : Gérard Delpech - Trésorier : Jean Robin
- Membres : Jean-Claude Albrigo, Gérard Maury, Michel Lescombe
- Speaker : Jean-Michel Lassagne
- Elèves de l’école de cyclisme en 1985 : Gilles Arfeuille, Céline Bernard, Audrey Bourguignon, Evelyne Carmel, Frédéric Carmel, Olivier Delpech, Jérôme Fioresse, Laurent Le Mercier, Laurent Manière, Sylvie Manière, Sylvain Martinez, Christelle Mauri.
- En 1983 un championnat d’Aquitaine minimes et cadets s’est tenu à Cogulot. La même saison l’ASE assurera le contrôle du Championnat de Dordogne des écoles de cyclisme. Cette initiative sera confirmée en 1985 avec l’organisation d’un championnat d’Aquitaine des écoles de cyclisme dans lequel l’AS Eymet se classera 2°, soit un très bon résultat. Puis en 1987, l’école de vélo arrête ses activités alors que Jean Robin a succédé à la présidence à Jacques Bello. Entre temps, Christelle Maury obtient des résultats prometteurs chez les dames et remporte le Challenge Dordogne de sa catégorie. Une décadence se confirmera puisqu’en 1991, l’AS Eymet organisera sa dernière course ouverte aux féminines et où Chantal Gorostégui (Anglet) l’emportera. Et ce sera le Tour de la Dordogne qui clôturera le cyclisme lors d’une étape Boulazac-Eymet pour laquelle Marc Seynaeve (VS Montluçon) lèvera les bras. Par la suite, quelques épreuves seront mis sur pied à Rouquette mais avec le concours d’un club de Bergerac, en l’occurrence l’ASCAB du président Defix. Et en 1997, c'est l'EVCC Bergerac qui vient à Eymet pour organiser le Championnat d'Aquitaine des sociétés, une grande confrontation par équipe chronométrée. C'est le CC Marmande qui gagnera le titre séniors sur 79,5 km et celle du VC Oloron en juniors avec Duclos-Lassalle, Becaas, Darmaillacq et Jumbou.

 

CC Mde 97

Pitard, Bonnace, Fedrigo et Arretche vainqueurs sous les couleurs du CC Marmande
du Championnat d'Aquitaine des sociétés séniors en 1997 à Eymet

VCOHB

Les juniors Béarnais d'Oloron vainqueurs à Eymet en 1997

 

Eymet 84

Jeunes de l'AS Eymet avec Munier, Arfeuille, Borderie en 1985

- Le cyclisme reviendra dans la Bastide avec le VTT. En 2003 et 2004, Philippe Boglio préside cette nouvelle formation FFC et Ufolep qui porte le nom de "Les Rayons de la Bastide". En 2013, cette formation réapparaît sous la présidence d’Eric Manière, mais le cyclisme, le vrai, celui de compétition a véritablement disparu. Eymet aime et affectionne le cyclisme. Une foule nombreuse a assisté au passage du Tour de France en 2014, ceci pour la première fois de son histoire. En 2017, le village sera ville départ. Et comme on dit que beaucoup d’anglais habitent cette charmante région, des coureurs comme Christopher Froome, Geraint Thomas, Mark Cavendish, Steve Cummings, Adam Yates et bien d’autres rencontreront ici de nombreux supporters.

Eymet 88

Christelle Maury (AS Eymet) première féminine de Dordogne en 1988

- Depuis 1991, le cyclisme sur route n’a plus pignon sur rue à Eymet. Est-ce une certaine lassitude ou une mésentente qui en sont les responsables ? Nul ne le sait, mais depuis, on s’est adapté mais on se prend à rêver avec ce départ d’étape du Tour de France qui peut-être ranimera la flamme chez certains mordus du vélo dans ce beau village du Sud Dordogne. On a été capable avec Yves Gourd puis avec l’école de cyclisme vice championne d’Aquitaine en 1985 de bâtir de belles choses. Alors pourquoi ne pas repartir sur de nouvelles bases ? L’avenir et l’après Tour de France nous le dira…

COUREURS ANGLAIS DU TDF

Christopher Froome, Geraint Thomas, Mark Cavendish, Steve Cummings et Adam Yates
trouveront un bon public anglais au départ de l'étape Eymet-Pau

A lire : Palmarès des courses à Eymet
- Le 104° Tour de France en Dordogne (Historique 1952-2017)
- L’étape Périgueux-Bergerac à la loupe
- Eymet ville étape du TDF, son histoire (1° partie)
- Eymet ville étape du TDF, son histoire (2° partie)

VELO DORDOGNE - LE CYCLISME A EYMET (3° partie) © Bernard PECCABIN
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 07:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 novembre 2016

ÇA S’EST PASSÉ EN PERIGORD, IL Y A 25 ANS...SEMAINE DU 14 au 20 NOV. 1991

LA RÉTRO HEBDOMADAIRE DE LA SAISON 91

- L’actualité du Grand Sud-Ouest :
- Les Six Jours de Bordeaux ont obtenu un grand succès. Chez les amateurs, Magnin/Dagorne remportent le classement général final, Tressi/Beltrami celui par points et Peyreiras/Ermenault celui du combiné parrainé par les Etablissements Servary. Côté professionnels c’est Duclos-Lassalle/Biondi qui sont les leaders devant Lino associé à Pieters qui terminent à un tour, tandis que Bincoletto/Martinello montent sur la troisième marche du podium
- Huit jours après, le cyclo-cross de Brugéras organisé par l’UV Limousine voit Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe) en grande forme puisqu’il parvient à battre Deluche devant son public et ses dirigeants. Bruno Poulidor (Saint-Denis US) se classe en troisième position.
- A Mangé dans les Deux-Sèvres, victoire de Miguel Albert (Cycle Poitevin) qui bat Laurent Dumont (Talence) et Turpaud (La Rochelle). La veille à Frontenay Rohan Rohan c’est le Périgourdin Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe) qui s’impose devant Charbonneau (EC des Olonnes) et Thierry Turpaud (UCA. Rochelaise).

- Sur les routes du Périgord

UCM 91

Assemblée générale à Montpon. Au centre, Jean-Serge Calmette nouveau président

- Un nouveau président prend les reines de l’Union Cycliste Montponnaise. A l’issue d’un scrutin Jean-Serge Calmette, fils de l’ancien Tour de France des années 1930 et coureur cycliste il y a peu de temps encore a été élu à la tête de l’UCM. Il sera aidé par Sylvie Dutreuilh à la trésorerie et par Claude Tatibouet au secrétariat.
- Préparatifs de l’Assemblée Générale et à ce titre voici les lauréats de la saison 1991
Résultats_de_la_saison_1991 (à télécharger)

VELO DORDOGNE - IL Y A 25 ANS (semaine du 14 au 20 novembre 1991) © BERNARD PECCABIN
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 novembre 2016

IL Y A 50 ANS EN PERIGORD - SEMAINE DU 14 AU 20 NOVEMBRE 1966

LA RÉTRO HEBDOMADAIRE DE LA SAISON 1966

- L’actualité du Grand Sud-Ouest :
- Une vingtaine de coureurs ont disputé le cyclo-cross de Saint-Martin de Hinx. Par un beau temps et un terrain sec, Pierre Bernet (Orthez) signe une nouvelle victoire, cette fois devant Daniel Dubois (Capbreton) et Bayssière (RC Toulouse).
- Une école régionale à l’initiation du cyclo-cross a été mise sur pied avec un calendrier qi comprend quatre épreuves dont une finale interdépartementale à Mérignac le 18 décembre prochain.
- Le VC Langon a tenu son assemblée générale à son siège social. Gérard Touche qui a été réélu président a souligné les dix huit succès de sa société mais aussi et surtout l’arrivée de Christian Cuch qui renforcera l’ossature des ʺsang et orʺ en 1967.
- René Thibeaudeau a présidé l’assemblée du CA Civray. Une société riche de 44 coureurs et de plus de 250 supporters. Avec dix-neuf victoires, Daniel Barjolin reste le chef de file du club, devançant des coureurs de valeur tels Jean-Louis Jagueneau, Jacques Gestraud et Roger Leguen. Le président a été reconduit dans ses fonctions. Il sera secondé par René Moinet trésorier, René Marquet secrétaire et Yves Moinet l’incontournable directeur sportif.

CC 1966

- Sur les routes du Périgord
- Saint-Martial de Nabirat (cyclo-cross par Guidon Sarladais) : résultats non communiqués.

Le calendrier de Dordogne pour le cyclo-cross est établi et comporte les épreuves suivantes :
- 6 novembre : Saint-Martin l’Astier (RC Mussidan), 20 novembre : Saint-Martial de Nabirat (Guidon Sarladais), 27 novembre : Blis et Born (CC Périgueux), 18 décembre : Domme (Guidon Sarladais), 3 février : Saint-Rémy sur Lidoire (CC Fleixois), 19 février : Liorac (CC Périgueux), 26 février : Saussignac (CC Fleixois).
- Démissions 1966 :
- Daniel Chazeaud (CA Ribéracois), Pierre Barrière et Serge Ricci (CC Bergerac), Gérard Lambert (CC Fleixois), Christian Bouldouyre, Jean-Simon Chassagne, Jacques Dalle Valle, Claude Mazeaud, Michel Menateau (tous CC Lindois), Jean-Paul Boyer, Daniel Cluzel, Jean-Marie Galy, Christian Laval, Jean-Paul Loubriat, Régis Royère, Jean-Claude Ulbert (tous Guidon Sarladais), Francis Dubreuil, Guy Dutertre, Gérard Dutertre, Michel Dutertre, Jean-Pierre Joseph (tous Pédale Nontron), Jean-Marie Couffin, Jean Serros, Roland Serros, Jean-Pierre Lehoux (tous RC Mussidan), Christian Bérano, Michel Brusson, Jean Come, Roland Lespinasse, Alain Micoine, Alain Rousseau (tous UC Montpon).

VELO DORDOGNE - IL Y A 50 ANS (semaine du 14 au 20 novembre 1966) © BERNARD PECCABIN
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 novembre 2016

SERRES MONTGUYARD (course disparue)

Maurice Jouault

Maurice Jouault (US Bergerac) vainqueur en 1951

- Serres et Montguyard est une petite commune du canton d’Eymet où était né Noël Arfeuille un ancien dirigeant de l’AS Eymet. Peuplé de 200 habitants, sa fête patronale a lieu le deuxième dimanche de mai.
Palmarès connu : 1951 Maurice Jouault (US Bergerac), 1982 Jean-Luc Amouroux (UC Villeneuve), 1983 Patrice Couaillac (CA Castelsarrasin)

VELO DORDOGNE - SERRES ET MONTGUYARD - © BERNARD PECCABIN
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 novembre 2016

EYMET ET SON HISTOIRE CYCLISTE (2° partie)

1954-1959 AVEC YVES GOURD (2° partie)

ASE 2° partie

- Après trois saisons sur les chapeaux de roue, l’AS Eymet recherche un chef de file de renom capable de porter haut et loin les couleurs du club. Ils trouveront avec Yves Gourd la perle rare qui sera le brillant ambassadeur du club jusqu’en 1960. (relire ici la 1° partie de cette publication)

YVES GOURD SE RACONTE

Yves Gourd (ASE)

- Yves Gourd (notre photo) né en 1930 à Landerrouat, fait ses débuts en 1947 à la section cycliste du Stade Foyen. Il se souvient bien de l’une de ses première courses à La Roquille en 1948 : "Tous les vieux briscards bordelais d’avant guerre étaient là, les Cruzin, Demarle, Berton, Serre, alors si on voulait gagner, il fallait les attaquer au départ… Dans la côte des Bérangers on se les ai tous "rincés", j’ai gagné et les gens de La Roquille et de Landerrouat venus nombreux ne m’ont laissé à peine le temps de descendre du vélo qu’ils m’ont soulevé sur leurs épaules et porté en triomphe dans le village, car j’étais du coin !"
- Yves Gourd devient à trois reprises Champion de Guyenne par équipe : 1949 et 1950 sous les couleurs Foyennes, 1952 avec les Girondins. Le Foyen signe en effet au club bordelais pendant sa période de régiment. Il obtient d’ailleurs la seconde place au championnat de France militaire en 1952 à Strasbourg.
- Revenu à la vie civile, il prend sa licence au club d’Eymet et participe ainsi aux championnats du Limousin, titre qu’il remporte contre la montre à Guéret en 1954, puis sur route à Périgueux en 1956. Sélectionné dans l’équipe régionale du Limousin pour participer à la Route de France en 1954, il termine dans les trente premiers : "L’épreuve finissait le samedi, et je gagnais le dimanche à Gardonne" se souvient-il. "J’étais sélectionné pour le Grand Prix des Nations mais un accident de la route m’a privé de participer à cette grande épreuve et surtout m’a empêché de passer professionnel. J’ai participé deux fois au Championnat de France sur route, à Monaco en 1954 et à Rouen en 1956".

Route de France (Yves Gourd)

L'équipe du Limousin lors de la Route de France en 1954. A gauche Yves Gourd,
puis Gérard Empinet et Raymond Chaminaud

- Yves Gourd qui est un très bon grimpeur et un redoutable finisseur, gagne environ 130 courses comme le grand prix de Saint-Emilion ou les nocturnes de Monpon et Villefranche de Lonchat : "Je me souviens qu’au grand prix des Réaux, l’arrivée allait se disputer par un sprint massif qui pouvait revenir à Lesca ou Munini. A 500 mètres de la ligne, j’ai profité qu’un scooter accompagnateur passe rapidement près de moi pour m’engouffrer dans son sillage comme derrière un derny. J’ai creusé l’écart et remporté l’épreuve. Certains sprinters n’étaient pas contents ! A l’époque j’étais dans la catégorie des coureurs indépendants, il y avait beaucoup de courses et beaucoup plus d’argent que maintenant. On courait parfois avec les pros qui n’aimaient pas se faire dominer. Au célèbre critérium de Vergt, j’ai couru avec Louison Bobet et Raphaël Géminiani…"
- Pour Yves Gourd, ses deux plus belles victoires datent de 1957 sous les couleurs de l’AS Eymet : au grand prix international de Belvès où il gagne devant Valentin Huot au sommet de la redoutable côte menant à la bastide et au grand prix de Saint-Junien où il bat Raymond Poulidor qui était à l’orée de sa grande carrière cycliste. En 1961, il revient au club de Sainte-Foy, puis met fin à sa carrière en fin de saison.

Gourd (°) à un critérium devant Ben Brahim

Yves Gourd à gauche, vainqueur d'un critérium devant Ben Brahim à droite

GERARD DESCOUBES RACONTE LA CARRIERE D’ YVES GOURD

- Cette période fut très riche d’autant plus qu’en 1954, Yves Gourd signa sous les couleurs de l’AS Eymétoise. Gérard Descoubes nous décrit le sportif qu’il a été : "Coursier qui ne se liait pas facilement, taiseux et solitaire, il faisait sa course sans s’occuper de quiconque. Mis à part ses deux frères Lucien et Yvon il ne fréquentait personne dans le peloton. Ce petit gabarit véritable paquet de fibres nerveuses, explosif en bosse et solide rouleur est toujours resté un coureur trop méconnu du grand public. Il créa une belle surprise lors de son premier titre du Limousin, quand dans la dernière épreuve de 85 km chrono, il atomisa tous les meilleurs coureurs du comité pour décrocher la palme. Sur le moment beaucoup pensèrent que ce résultat restait chanceux. Mais deux ans plus tard il eut la délicatesse de recommencer, justifiant le vieil adage "le facteur sonne toujours deux fois" faisant taire une bonne fois pour toutes tous les esprits chagrins. Deux autres courses ont situé notre homme sur la planète cycliste, le grand prix de Belvès pro qu’il s’octroya devant Valentin Huot, André Dupré, André Lesca etc… et son formidable grand prix de Saint Junien où il fit exploser à la pédale le tout nouveau champion du Limousin Raymond Poulidor en personne. Dommage que ce très bon coursier ne fut pas accompagné plus souvent, par la motivation et l’envie de réaliser de belles courses. Après sa jolie carrière régionale, il deviendra gardien d’immeuble, puis chauffeur de bus. Ce solitaire dans l’âme qui avait coupé tout contact avec le milieu du cyclisme, nous a quittés le 1° octobre 2013 à l’âge de 83 ans. Il avait porté les couleurs des clubs de : Stade Foyen 1948 à 1950, Girondins de Bordeaux 1951 à 1953, Association Sportive Eymetoise 1954 à 1960 et Sainte Foy La Grande pour sa dernière saison en 1961.
Ses principales victoires : Champion de Guyenne sur route des sociétés avec le stade Foyen en 1950, GP. de Réaux-Vélines 1950 et 1951, Talence-Labouheyre 1951, GP.de Saint-Emilion, Sauveterre de Guyenne 1952, 2e du championnat de France militaire sur route 1952, 1e du Tour du Bergeracois 1953, 1e des GP du Fleix, de Cercoux 1953, puis sous les couleurs d’Eymet : Pellegrue, Le Fleix 1954, Langon, Eymet, les grands vins de Bergerac 1955, le grand huit Baignois, nocturne de Montpon 1956, Champion du Limousin route 1956, Le Pizou, le Philips à Langon, Belves 1957, Chalais 1958, Augignac, Saint Junien 1959, Lisle (24) 1960."

Arnaud, Gourd, Dihars

Arnaud, Gourd, Dihars de gauche à droite, prestigieux coureurs du Sud Dordogne

- L’arrivée d’un tel champion fut proportionnel aux efforts des organisations avec ce fameux Bordeaux-Eymet qui connu huit éditions. Bordeaux-Eymet a été une classique régionale de renom. Elle était organisée avec l’aide de la section cycliste des Girondins de Bordeaux Les coureurs se voyaient remettre leur dossard au café de Paris, allées Tourny à Bordeaux. Elle était ouverte aux toutes catégories. Puis les coureurs sa rassemblaient à Floirac (départ réel) face au bar du commerce "chez Henri". Ensuite le peloton passait par Camarsac, Branne, Castillon, Lamothe Montravel, Montcarret, Les Réaux de Velines, Saint-Antoine de Breuilh, Port Sainte-Foy, Sainte-Foy la Grande, Le Fleix, La Force, Bergerac, Creysse, Mouleydier, Sainte-Capraise de Lalinde, Couze, Beaumont du Périgord (ravitaillement), Sainte Sabine, Villeréal, Castillonnès, Eyrenville, Saint-Aubin d’Eymet, Lauzun, Miramont de Guyenne, Eymet (arrivée) soit 204 kilomètres. L’organisation d’une telle épreuve nécessitait une logistique imposante. Car l’organisation se devait d’amener les vêtements de chaque coureur dans une valise. Les vêtements des partants étaient remis au départ dans une valise à la signature et rendus dans cette valise par les organisateurs lorsque le concurrent rendait son dossard au jury. De plus une course d’attente pour faire patienter le public était organisée sur le lieu de l’arrivée des coureurs, à Eymet.
Palmarès de la classique Bordeaux-Eymet :
1952 Angel Barquéro (RC Mussidan), 1953 André Lesca (Guidon Agenais), 1954 Settino Perrin (VC Nérac), 1955 et 1956 Michel Gonzalès (Girondins de Bordeaux), 1957 Daniel Dihars (Asptt Bordeaux), 1958 Settino Perrin (Guidon Agenais), 1959 Claude Colomina (CC Marmande).

Bx-Eymet 59

Bordeaux-Eymet édition 1959. A droite Colomina le dernier vainqueur de cette classique
A gauche Joseph Cigano (Langon) deuxième

Bordeaux-Eymet_saison_1959_Reportage (à télécharger)
- Il est évident qu’Yves Gourd soigna l’image de son club. En remportant à Périgueux, le titre de Champion du Limousin sur route, le club détenait un grand champion qui honorait les couleurs locales. Couleurs qui furent encore mis de l’avant en 1957 lorsqu’il remportait le Grand Prix de Belvès qui constituait à cette époque un monument de classique. Revenons d’ailleurs à ce Grand Prix de Belvès.

Gourd, Dupré

Yves Gourd et André Dupré, deux coureurs de ce Sud Dordogne

Reportage_Grand_Prix_de_Belvès (à télécharger) Course gagnée par Yves Gourd (AS Eymet)

Gourd 1957 Belvès

Belvès où Yves Gourd reçoit la gerbe des mains de Mlles Marie-Jeanne Arias et Jeanette Busolo
Au centre M. Carcenac président du CC Belvès, à droite le speaker Monlong

Liens Tour de France 2017 en Dordogne
- Le 104° Tour de France en Dordogne (Historique 1952-2017)
- L’étape Périgueux-Bergerac à la loupe
- Eymet ville étape du TDF, son histoire (1° partie)

VELO DORDOGNE – LE CYCLISME A EYMET (2° partie) © Bernard PECCABIN
Prochaine diffusion : La traversée du désert au sein de l’AS Eymet et les derniers moments (1960-1991) 
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]