28 janvier 2019

LETTRE A JEAN-RENÉ

NEUF ANS DÉJĀ

Image1

Mon cher Jean-René,

- Voilà neuf ans que tu nous as quittés et depuis ce 28 janvier 2010, la vie devient de plus en plus morose. Il est vrai que nous aussi nous prenons de l’âge et qu’on est devenu des "tamalous" comme disent les jeunes de ta chère Double d’où tu es natif.
- Notre cyclisme est comme nous, à savoir qu’il poursuit son petit train train dans le mauvais sens. Au fil des saisons, j’ai l’impression qu’il accentue son déclin. Après le Tour de la Dordogne, voilà que le Tour des cantons de Mareuil-Verteillac met la clé sous le paillasson. Il ne reste plus que le Tour du Périgord comme réelle vitrine de notre cyclisme local. Qu’il est loin ce temps où le Périgord comptait plus d’une dizaine de courses de classe 1.12 !
- Aujourd’hui, la présidence du Comité de Dordogne est confiée à un homme du micro que tu as bien connu, en la personne de Jean-Louis Gauthier ! J’espère et je souhaite que sa bonne volonté et toute sa passion constitueront des gages sérieux pour une meilleure évolution de la discipline.
- Le Cyclo-Club Périgueux-Dordogne roule toujours en DN2. Disons qu’il reste le club phare du département et encore plus demain, puisque le Team Cycliste 24, club départemental qui évoluait en DN3, a annoncé son retrait malgré sa bonne saison où il a terminé 6° de la Coupe de France des clubs de DN3. Oui, il est de plus en plus difficile d’exister matériellement comme financièrement, dans ce monde égoïste où s’installe un malaise ambiant. Tu vois Jean-René, la vie n’est plus un long fleuve tranquille. De nombreux amis nous ont quittés. Tu as pu d’ailleurs les accueillir dans ton nouveau royaume, tel Philippe Vergnal du Guidon Terrassonnais, Pierre Bellemare qui ne donnera plus le départ de la nocturne de Monpazier et Armand de las Cuevas qui comme toi avait porté les couleurs du Cyclo-Club Marmandais. Et puis il y a eu aussi Pierre Dagnan un ancien du micro et Michel Pitard que tu avais maintes fois honoré lorsqu’il gagnait les épreuves que tu animais.
- Côté résultats je vais faire simple. Dans notre Périgord, il n’y a qu’un jeune qui a vraiment dominé, c’est Antonin Boissière du Sprinter-Club du Périgord. Sous la férule de Stéphane Reimherr, devenu entraineur, il a gagné le Tour du Bassin d’Arcachon, le Prix du Muguet, celui de Marmont Pachas, le Tour des Ecureuils et la nocturne de Montpon. Une nocturne de Montpon devenue "Souvenir Jacques Martin" après avoir été celui de ton souvenir, pendant quelques années.

Image2

- 2018 s’est terminé par une vague de mécontentement social. Nous qui avons connu les gilets jaunes gardiens et protecteurs de nos carrefours, ils sont devenus des manifestants contre un gouvernement qui inflige des hausses successives sur les prix des carburants. Et c’est ainsi que les anges gardiens de nos courses (c’est comme ça que tu les honorais) sont devenus (en extrapolant) de légitimes contestataires qui ont terni l'ambiance de nos fêtes de fin d’année.
- Oui les temps ne sont pas simples et souvent j’exprime mon contentement d’avoir connu une belle époque et surtout toi mon cher Jean-René. Tu sais que ton club le SA Mussidan s’est associé avec un club du Bergeracois. Une belle opération, car aujourd’hui les clubs sont à l’agonie et seuls ceux qui se regrouperont peuvent espérer survivre...
- Je dois te dire aussi que mon blog est soutenu par Jean-Luc Confolens. Oui, celui pour lequel tu disais quand tu l’apercevais "gentil garçon que voilà" ! Il aime bien me lire et participe à la vie du blog. Bizarre l’existence de ce Girondin qui s’est installé dans mes Pyrénées pour passer ses vieux jours. Faut voir les promenades qu’il fait en nous gratifiant de belles images sur les réseaux sociaux. Ah tu sais pas Jean-René ce que c’est les réseaux sociaux ? Une belle merde comme dirait notre ami Gilbert Cuménal (en roulant les r). C’est là où chacun sur internet dit n’importe quoi, n’importe quand et n’importe comment... Mais Jean-Luc lui, nous montre que mes Pyrénées. Un vrai explorateur qui visite des coins que je ne connais pas, où je ne suis jamais allé, comme ce lac de Soum qui constitue son jardin secret.
- Voilà mon cher Jean-René le message annuel de notre bonne vieille Terre qui s’enfonce inexorablement sur un changement climatique qui va tout bouleverser. Les chênes de ta Double vont devenir sans doute des oliviers, mais ça, je ne le verrais pas et c’est le seul point positif de mon petit mot.
- Les jours passent, les années tombent et il va falloir bientôt penser à plier boutique. Lorsque je parcours la presse, c'est fou le nombre d'avis de décès qu'il y a avec ceux de notre génération. J’espère que tu me prépares une bonne petite place là-haut ! A un de ces jours, pour se revoir, dans les étoiles ? Ou qui sait, peut-être à l’année prochaine, pour d’autres nouvelles, qui j'espère seront plus agréables...

Image3

Liens Jean-René Villechanoux :
- Lettre à Jean-René (un an déjà).
- Lettre à Jean-René (deux ans déjà).
- Jean-René speaker de notre joli Dordogne (1° partie)
- Jean-René speaker de notre joli Dordogne (2° partie)
- Jean-René (quatre ans déjà)
- Lettre à Jean-René (six ans déjà).
- Lettre à Jean-René (sept ans déjà).
- Lettre à Jean-René (huit ans déjà).

VÉLO DORDOGNE - LETTRE A JEAN-RENÉ © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:19 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


1969 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (5° semaine de la saison)

Herbain JamesIL Y A 50 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

28/01 au 03 février 1969

- Le titre de champion de France de cyclo-cross s’est disputé à Sarrebourg. Il est allé à un spécialiste, James Herbain (Picardie), - en médaillon - qui dans le dernier tour souffla première place à Pierre Bernet qui avait mené toute la course jusque là. Les routiers ont sauvé l’honneur avec Ducasse qui fit une remontée sensationnelle à partir du 4° tour. Victoire de Herbain qui précède Bernet de 18 secondes, l’Alsacien Weibel prend la 3° place à 30 secondes, le Francilien Ducasse (4°) est à 1’13" du vainqueur et Pelchat (Normandie) termine 5° à 1’55". La sélection du Mondial sera composée de Herbain (Picardie), Bernet (Aquitaine), Weibel (Alsace), Richeux (Bretagne), Croquison (Ile de France) et Thomas (Dauphiné) chez les amateurs, de Ducasse, Pelchat, Rigon, Ricci et Grégoire chez les pros.

bal du GS

- Le bal du Guidon-Club Saladais (nos photos ci-dessus et ci-dessous) s’est déroulé dans la salle municipale de la rue des Cordeliers, où il a connu un succès des plus flatteurs. Il est vrai que rien n’avait été négligé pour que sa réussite fut totale.

GS bal

VÉLO DORDOGNE - 1969/5° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 janvier 2019

14° TOUR DU PÉRIGORD (séquence rétro)

C’ÉTAIT LE 2 MAI 2010 à BIRON

L’ÉPREUVE AU LITUANIEN RAMUNAS NAVARDAUSKAS

2010 Tour du Périgord bis

Ramunas Navardauskas deuxième étranger à remporter le Tour du Périgord 

- Le Lituanien Ramunas Navardauskas (VC La Pomme Marseille) récent vainqueur de Liège-Bastogne-Liège espoir a remporté le 14e Tour du Périgord-A travers les bastides, succédant ainsi à Benoît Daeninck (CC Nogent Sur Oise) vainqueur l'an passé sur le même circuit dans le cadre de la Coupe de France. Après une confrontation exceptionnelle d'intensité, sur un parcours tracé dans le sud Dordogne, avec le départ et l'arrivée sous le château de Biron, le coureur de Lituanie a battu dans le final le Professionnel de Bretagne Schuller, Jean-Luc Delpech et Colin Menc Molina (AVC Aix en Provence). Carl Naibo (US Montauban 82), Thomas Lebas (AVC Aix en Provence) terminent 4°et 5° à 25''. A noter que l'équipe du VC La Pomme Marseille est actuellement leader de la Coupe de France des Clubs.

2010 Tour du Périgord Navardauskas

Le vainqueur qui remportera quatre ans après l'étape du Tour de France 2014 à Bergerac

Classement final : 1. Navardauskas Ramunas (Lit/VC La Pomme Marseille) les 140 km 3h27'20", 2.Delpech Jean-Luc (Bretagne Schuller) m.tps, 3. Menc Molina Colina (AVC Aix en Provence) à 4", 4. Naïbo Carl (US Montauban) à 25", 5. Lebas Thomas (AVC Aix en Provence) m.tps, 6. Morel Nicolas (AVC Aix en Provence) m.tps, 7. Capdepuy Nicolas (Sud Gascogne) m.tps, 8. Kwiatkowski Grzegorz (Pol/Albi VS) m.tps, 9. Luminet Benoit (CR4C Roanne) à 34", 10. Lestage Georges (AVC Aix en Provence) à 48", 11. Vaubourzeix Thomas (VC La Pomme Marseille), à 59", 12. Reimherr Stéphane (US Montauban) à 1’04", 13. Sarreboubée Rémi (AVC Aix en Provence) à 4’07", 14. Le Boétez Damien (US Montauban) à 4’30", 15. Langella Anthony (CC Marmande) m.tps, etc...

- 15° Tour du Périgord 2011 à Biron.(la suite des éditions sur ce lien)

2010 Tour du Périgord

Les trois premiers de l'édition 2010 © Guy Dagot (sudgironde cyclisme)

VÉLO DORDOGNE - 14° TOUR DU PÉRIGORD (2010) © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1976-1978)

LES TITRES DE 1976 à 1978

14° ET DERNIER TITRE POUR BERNET

LE DEUXIEME POUR DUBOIS ET LA VENUE DE VILLEMIANE

CC

 1976 le 21 décembre 1975 à Serres-Castet (Organisation : CC. Navarrais).
- Serres-Castet a livré son verdict sur son difficile et sélectif parcours truffé de surprises. Pierre Bernet ancien Champion de France a endossé son 14° et ultime maillot de champion d’Aquitaine. Pierre Bernet, Serge Dubois et Michel Simon se dégageaient déjà en spécialistes confirmés d’un lot de néophytes qui n’avaient pas leur mot à dire, et dont on se demande encore ce qu’ils étaient venus faire dans cette galère. Les marches du podium étaient de ce fait réservées et le public put s’intéresser en toute tranquillité à la lutte des trois prétendants. Une page s’est tournée à Serres-Castet avec Pierre Bernet qui termine ici et triomphalement son long règne dans les sous bois.
Le classement : 1. Pierre Bernet (UC Orthez) les 22,5 km en 1h08’, 2. Serge Dubois (UC Mimizan) à 1’16", 3. Michel Simon (Pédale Nontron) à 2’18", 4. Jacques Chauvin (UC Nontron), 5. Bernard Pinaud (Guidon Agenais), 6. Michel Laboute (Talence), 7. Jean-Marie Despert (Eymet), 8. Gérard Monthus (Talence), 9. Jean-Pierre Barbe (Bègles), 10. André Lopez (CC Navarrais), etc...
NB : Jean-Pierre Ditlecadet (Limoges) remporte un 5° titre de champion du Limousin. Henri Bonnand est champion des Pyrénées. Yves Cardinal est champion du Poitou-Charentes.
- Les trois premiers Aquitain sont qualifiés pour le Championnat de France à Chazay d’Azergues (69), championnat gagné par un certain Cyrille Guimard.
- Chez les Périgourdins on note la classe de Michel Simon, la présence de Jacques Chauvin qui grimpe dans notre hiérarchie et aussi celle de Jean-Marie Despert (AS Eymet).

Image1

Bernet, Dubois, Simon tiercé du Régional à Serres-Castet

Quelques pratiquants de cette époque : Daniel Dubois (Talence), Yves Cardinal (Confolens), Henri Bonnand (Saint-Juéry), Sanders (Lourdes), Loubet (Muret), Senvestren (Pamiers), Serge Dubois (Mimizan), Bernard Duresse (Talence), Lajo (Talence), Jean-Claude Ballion (US Villenave), Robertou (Arcachon), Gilbert Berron (Leroy-Somer), Pierre Bernet (Orthez), Maurice Jeanneau (Navarrenx), Cazaux (VC Salies), Jean-Pierre Parenteau (Nersac), Sausseau (Angoulême), Jean-Pierre Ditlecadet (CRCL), Michel Laboute (Talence), Ducurdoy (Biarritz), André Lopez (Navarrenx), Maurice Jeanneau (Navarrenx), Jean-Pierre Barbe (Bègles), Clément (Talence), Gagnadour (Talence), Gilbert Bié (VC Grenade), Robert Duros (SO Maubourguet), Labat (Tonneins), Drigo (Catelnaudary), Georges Couralis (CC Béarnais), Michel Simon (Pédale Nontron), Sausseau (Angoulême), Jean-Mary Despert (Périgueux).

1977 le 12 décembre 1976 à Hasparren (Organisation : Aviron Bayonnais).
- Serge Dubois remporte son deuxième titre régional après celui acquis en 1971. Il a parcouru les treize tours du circuit long de 1,7 km en 1h08" devançant le professionnel Villemiane deuxième à 40 secondes.

Despert JM

Le classement : 1. Serge Dubois (Mimizan) en 1h08", 2. Pierre-Raymond Villemiane (VC Bergerac) à 40", 3. Jean-Mary Despert (Eymet) - notre photo en médaillon - , 4. Michel Laboute (Talence), 5. Cazaux (Salies), 6. Bernard Conan (Sarlat), 7. Bernard Duresse (Talence), 8. Jacques Chauvin (Nontron), 9. Couralis (CC Béarnais), 10. Lopez (Navarrenx), etc...
NB : René Princeau (AS Saint-Junien) est champion du Limousin. Henri Bonnand est champion des Pyrénées, Yves Cardinal (Confolens) du Poitou.
- Chez les Périgourdins on note l’absence de Michel Simon, compensé par la deuxième place de Pierre-Raymond Villemiane et la troisième de Jean-Marie Despert, pendant que Chauvin (Nontron) se classe toujours dans le top dix et qu’apparaît Bernard Conan du CC Sarladais à la 6° place. Alex Gérardin est champion de France à Lapugnoy (62).
Quelques pratiquants de cette époque : Daniel Dubois (Talence), Yves Cardinal (Confolens), Henri Bonnand (Saint-Juéry), Dominique Sanders (Lourdes), Georges Loubet (Muret), Senvestren (Pamiers), Serge Dubois (Mimizan), Bernard Duresse (Talence), Lajo (Talence), Jean-Claude Ballion (US Villenave), Robertou (Arcachon), Berron (Leroy-Somer), Pierre Bernet (Orthez), Maurice Jeanneau (Navarrenx), Hubert Cazaux (VC Salies), Michel Auriol (Saint-Amans), Serge Périn (Eauze), Daniel Armangaud (Muret), Joël Provence (Artix), Guy Courtois (Poitiers), Thimonier (Limoges), Jean-Pierre Parenteau (Nersac), Sausseau (Angoulême), Jean-Pierre Ditlecadet (CRCL), Michel Laboute (Talence), Ducurdoy (Biarritz), André Lopez (Navarrenx), Maurice Jeanneau (Navarrenx), Barbe (Bègles), Clément (Talence), Gagnadour (Talence), Gilbert Bié (VC Grenade), Robert Duros (SO Maubourguet), Labat (Tonneins), Drigo (Catelnaudary), Georges Couralis (CC Béarnais), Michel Simon (Pédale Nontron), Sausseau (Angoulême), Despert (Périgueux).

abjat

Villemiane vainqueur à Abjat félicité par Georges Bousquet Président régional
A droite, en maillot vert on aperçoit Despert (2°)

 1978 le 18 décembre 1977 à Abjat sur Bandiat (Organisation : UC. Nontron).
- Le jeune protégé de Cyril Guimard, Pierre-Raymond Villemiane a remporté comme prévu le titre de Champion d’Aquitaine. Le Bergeracois a couvert la distance de 21,7 kms en 1h15’ distançant de 40 secondes son rival de la même ville de Cyrano, Despert. Ce dernier venu à Abjat avec une brigade de supporters, banderoles à l’appui a failli causer la surprise dans le dernier tiers du parcours. Le vétéran du peloton, Pierre Bernet (39 ans) et Villemiane ont lancé l’épreuve dès le départ donné par M. Morel maire de la commune assisté de M. Bousquet président du comité d’Aquitaine. Ce sont 44 coureurs qui se sont élancés mai c’est au 8° des dix tours que Despert opère un retour, dépasse Bernet et réduit son écart sur Villemiane. Il n’aura manqué qu’un tour à Despert pour refaire son retard sur Villemiane beau vainqueur. Le titre junior a été décerné lui dans les Landes et c’est Jean-Claude Ballion de l’US Villenave qui l’a remporté.
Le classement : 1. Pierre-Raymond Villemiane (VC Bergerac) les 21,7 km en 1h14", 2. Despert (CC Bergerac) à 40", 3. Serge Dubois (Mimizan) à 1’25", 4. Pierre Bernet (Orthez) à 1’55", 5. Bernard Pineau (Talence) à 4’25", 6. Jean-Pierre Barbe (Bègles) à 6’20", 7. Jean-Claude Mespoulède (Asptt Périgueux) à 7’05", 8. Bernard Duresse (Talence) à 8’00", 9. Castaing (Talence) à 10’45", 10. Jean Biniecki (UC Nontron) à 12’10", 11. Gagnadour (Talence) à 12’30", 12. Paponneau (Talence) à 14’30", 13. Chauvin (Nontron) à 14’40", 14. Dubois (Talence), 15. Bardoulat (Pédale Nontron), 16. Bernard Estève (CC Périgourdin), 17. Avezou (Bègles), 18. Taillacot (Talence), 19. Nonce (Blanquefort), 20. Montalescot (Pédale Nontron).
- A Labatut, fief du cyclo-cross Aquitaine les juniors en décousaient et c'est le Girondin de Villenave, Jean-Claude Ballion qui a remporté le titre. (nos photos ci-dessous).

 

Image1

Image2

Jean-Claude Ballion titré à Labatut chez les juniors

NB : Jean-Pierre Ditlecadet remporte un 6° titre de champion du Limousin. Henri Bonnand est champion des Pyrénées, Yves Cardinal (Confolens) du Poitou.
- Chez les Périgourdins Michel Simon est absent (décédé lors d’une épreuve), mais le Périgord peut s’enorgueillir avec Villemiane qui devient le 3° coureur titré sans oublier Despert qui le talonne. Et comme le championnat s’est déroulé en Dordogne, on profite de quelques outsiders tels Jean-Claude Mespoulède (Asptt Périgueux), Jean Biniecki et Jacques Chauvin (UC Nontron) plus Estève (CC Périgourdin), Bardoulat et Montalescot (Pédale Nontron).
- A noter que Villemiane se classera 3° du Championnat de France quelques semaines après en retrouvant sur le podium à Pontchâteau Jean-Yves Plaisance (1°) et Jean Chassang (2°).

UCN

La nouvelle vague du cyclo-cross dans le Nontronnais avec de gauche
à droite Jean Biniecki, Jean-François Bardoulat, Claude Montalescot et Jacques Chauvin

Quelques pratiquants de cette époque : Daniel Dubois (Talence), Yves Cardinal (CA Civray), Thimonnier (UVL), Cluzant (UC Brive), de Carvalho (UC Corrèze), Jean-Pierre Ditlecadet (CRCL), Bougon (La Souterraine), René Princeau (Saint-Junien), Parenteau (Nersac), Henri Bonnand (Saint-Juéry), Dominique Sanders (Lourdes), Georges Loubet (Muret), Senvestren (Pamiers), Serge Dubois (Mimizan), Bernard Duresse (Talence), Lajo (Talence), Jean-Claude Ballion (US Villenave), Robertou (Arcachon), Berron (Leroy-Somer), Pierre Bernet (Orthez), Maurice Jeanneau (Navarrenx), Hubert Cazaux (VC Salies), Michel Auriol (Saint-Amand), Serge Périn (Eauze), Daniel Armangaud (Muret), Joël Provence (Artix), Guy Courtois (Poitiers), Sausseau (Angoulême), Michel Laboute (Talence), Maurice Jeanneau (Navarrenx), Jean-Pierre Barbe (Bègles), Clément (Talence), Gagnadour (Talence), Gilbert Bié (VC Grenade), Robert Duros (SO Maubourguet), Labat (Tonneins), Drigo (Catelnaudary), Georges Couralis (CC Béarnais), Sausseau (Angoulême), Jean-Mary Despert (Périgueux), Jean Biniecki (UC Nontron), Bardoulat (P.Nontron), Michel Montalescot (P. Nontron).
- Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross(Guyenne puis Aquitaine).
- La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1973 à 1975.
- (lire la suite avec les titres de 1979 à 1981 sur ce lien).

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1976-1978 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 janvier 2019

13° TOUR DU PÉRIGORD (séquence rétro)

C’ÉTAIT LE 3 MAI 2009 A BIRON

BENOIT DAENINCK SUPERBE ROULEUR

2009 Daeninck

© crédit photo Journal Cyclisme 

- Course lancée dès le 4° kilomètre mais échappée reprise au km 18 avec des Marseillais très décidés à tout contrôler. Départ de Automarchi (Marseille), Reza (Vendée U), Delaplace (Super-Sport) et Olejnik vainqueur d’étape du Tour Dordogne. Regroupement au km 35 puis grande échappée du jour au km 45 avec quatre Marseillais (Automarchi, Bagot, Marié et Geniez). Avec eux, de Vecchi (Le Creusot), Molmy (Nogent), Madec (Côtes d’Armor), Lancon (Nantes), Kneisky (Chambéry), Vichot (Roanne) et Olejnik (Barentin). Leur avantage a un temps dépassé la minute, puis une action de Roanne a ramené le peloton à un peu plus de 30 secondes des échappées ; c’est le moment qu’a choisi Benoit Daeninck pour rentrer seul sur la tête de course. Bérard (Chambéry) et Hurel (Vendée U) ont eux aussi réussi à rejoindre la tête un peu plus tard tandis qu’une course à l’élimination avait commencé dans l’échappée. Grédy, Geniez, de Vecchi, Daeninck, Derangère, Bérard, Vichot et Olejnik comptaient une minute d’avance quand un contre de onze coureurs parmi lesquels Poux (Top 16), Szkolnik (Albi), Mespoulède (Marmande) et Patanchon (Sud Gascogne) est sorti du peloton. Dans la côte du Cambou, les premiers éléments de ce contre dont Mespoulède sont revenus sur les talons de l’échappée, sans toutefois réussir la jonction. Mais lors de la 7° escalade, Daeninck avait tout donné pour prendre la tête et pour rester seul. Malgré les 28 km qui restait à parcourir, il réussissait son coup pour franchir en solitaire et en beau vainqueur ce 13° Tour du Périgord.

2009 Tour du Périgord

Podium du 13° Tour du Périgord (Hurel, Daëninck et Bérard)

Le classement final : 1. Benoit Daeninck (CC Nogent sur Oise) les 172 km en 4h10'05'', 2.  Tony Hurel (Vendée U) à 47 secondes, 3. Julien Bérard (Chambéry CF), 4. Sébastien Grédy (CC Etupes), 5. Arthur Vichot (CR4C Roanne), 6. Alexandre Geniez (VC La Pomme Marseille), 7. Herberts Pudans (Charvieu-Chavagneux) à 1’04", 8. Samuel Plouhinec (Wilo Agem 72), 9. Julien Guay (Vendée U), 10. Sander Maasing (Etupes), 11. Cédric Jeanroch (Charvieu-Chavagneux), 12. Mickaël Szkolnick (Albi VS), 13. Jérémie Derangère (SCO Dijon), 14. Pawel Wachnik (CR4C Roanne), 15. Kévin Lalouette (Barentin), etc...

- Ici l’édition 2010 du Tour du Périgord

VÉLO DORDOGNE - 13° TOUR DU PÉRIGORD (2009) © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 janvier 2019

1994 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (4° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

21 au 27 janvier 1994

Duros Régis 1

- Jérôme Neuville pensionnaire du Creps de Talence a une fois de plus impressionné spectateurs et coureurs lors du tournoi piste du 25 janvier. Le coureur Grenoblois a remporté l’épreuve vitesse, l’élimination danoise et le keirin, laissant juste aux Marmandais Dumont et Bonnace le soin de s’adjuger la course aux points et le scratch.
- En cyclo-cross Régis Duros (CSM Persan) - photo ci-contre - continue sa belle progression en s’imposant à Lasseubetat, cette fois devant Andrieu (UVAL) et Dominique Eyquard (Caudrot). Le prologue des jeunes est revenu à Sébastien Dulucq de l’AS Hossegor.

Boyer François

- Le lendemain au 29° Cyclo-Cross de la Saint-Vincent à Tarnos, le même Régis Duros (CSM Persan) ne laisse aucune chance à Bruno Blangeois (Guidon Pellegruen) et pas plus à Dominique Eyquard déjà dominé la veille. Les deux coureurs Aquitain se contenteront des places d’honneur et pour retrouver le vainqueur originaire des Hautes-Pyrénées sur la plus haute marche du podium. Arnaud Labbe (SC Caudrot) gagne le prologue des juniors.
- Une crevaison dans le dernier tour a eu raison du professionnel Pascal Hervé (Festina) qui s’incline devant Jean-Yves Potet (Civray) lors du cyclo-cross de Nieul les Saintes.
- Bon pied, bon œil, le vétéran Trélissacois François Boyer (notre photo en médaillon) de l’UC Trélissac a remporté le championnat de Dordogne Ufolep et inscrit ainsi sa 96° victoire. On croise les doigts pour le titre régional à Nogaret (47) voire le national à Clairoix dans l’Oise. Il ne faut pas oublier tout de même que Boyer a déjà été trois fois champion Midi-Pyrénées et deux fois champion de France (1989 et 1992).

VÉLO DORDOGNE - 1994/4° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 janvier 2019

1969 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (4° semaine de la saison)

IL Y A 50 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

21 au 27 janvier 1969

CCP 69

Le Cyclo-Club Périgourdin à table avec Yves Perpignan au premier plan

- Le Cyclo-Club Périgourdin a réuni ses dirigeants et coureurs pour le traditionnel repas de fin et de début de saison. A cette occasion le président Moulinier a signalé que le club avait pour objectif de rester le premier club d’Aquitaine mais aussi celui d’atteindre le nombre de 100 organisations.

CCP 69 bis

Coureurs et dirigeants du CC Périgourdin

- Le cyclo-cross national de Naillat placé sous le contrôle technique de l’AC Creusoise a connu un plateau relevé avec Pelchat, Bernet, Grégoire, Graczyk, Raymond, Samy et les régionaux tels Peter, Ditlecadet et Aubert. Raymond Poulidor a libéré les concurrents. Dès le 4° tour des quinze tours le Normand Pelchat prenait la tête et n’allait plus la quitter. Tel un métronome, il prenait du temps sur Bernet (Orthez) et Ditlecadet (CRC Limoges) qui retrouveront le champion de France sur le podium.

NAILLAT

Protocole au cyclo-cross de Naillat

Mortreuil Henri

- Suite au décès de M. René Angély, M. Henri Mortreuil est devenu président président du Cyclo-Club Bergeracois. Un vote à mains levées l’a désigné à l’unanimité. Le nouveau bureau a été formé ainsi :
Présidents d’honneur : MM. Mary, Prévot, Alexis, Expert.
Président actif : M. Henri Mortreuil. (photo ci-contre)
Vice-présidents : MM. Ségurel et Nouaillant.
Secrétaire : M. Raimondi - adjoint : M. Chimbaud.
Trésorier : M. Rampoldi.
Directeur sportif : M. Dory.
Membre correspondant : Henri Mortreuil.
Speaker : Louis Chassaigne.
Membres : MM. Lafargue, Ducos, Chort, Toruella, Benuzzi.

VÉLO DORDOGNE - 1969/4° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2019

MUSSIDAN : HISTOIRE DE SON CYCLISME (37° partie) 1992

page de garde1992 ANNEE OLYMPIQUE

LE RENOUVEAU DU RCM AVEC SES JEUNES

- Pour suivre la suite de ces publications, vous pouvez cliquer soit :

- ici sur la publication précédente.
- ou sur ce récapitulatif.

- 1992 c'est encore du bonus pour le Racing qui se sort de la crise dans la sérénité. Ses deux petits jeunes Romuald et Réginald Hispiwac réalisent des petites prouesses qui permettent au club de se faire remarquer. Comme quoi lorsque l'on possède des éducateurs et que ceux-ci veulent bien s'investir, on obtient tout de même quelques bénéfices.

- Romuald Hispiwac devient Champion de Dordogne des cadets sur le circuit de Ménestérol alors que son frère Réginald le même jour se classe 2° chez les minimes dans ce championnat et surtout lors des Championnats d'Aquitaine route. Le club a recruté de nouveaux jeunes comme Hervé Teil en cadet, Jérémy Dugenet et Olivier Garcelon en minimes. La vie cycliste s'anime et le Racing mine de rien se pointe à la 8° place de la Coupe de Dordogne. Daniel Ramirez effectue aussi un retour au Racing ce qui permet de réunir là aussi un groupe d'anciens autour de Victor Melchior, de Jean-Pierre Barrat et de Bernard Gazeau.

 

1992 Ménestérol

17 juin 1992 à Ménestérol avec le championnat de Dordogne des jeunes. Sur le podium
des cadets on reconnait Romuald Hispiwac (RCM) vainqueur. A sa droite Enaud du CC Périgueux (2°),à sa gauche Claude Dudrat (EVCC Bergerac) tous félicités par Alain Lavignac délégué du CD 24

- Avec quinze épreuves au compteur, le Racing marque également un bon point en s'implantant à Saint-Privat des Près tout en maintenant son opération VTT à la Jemaye. Seule la nocturne du 14 juillet est ramenée à une dimension minimale puisqu'elle n'accueille que les 3° catégories. Saint-Géry également réalise une bonne opération en recevant des féminines dans le cadre de sa fête. Quand au prix de l'ascension à Mussidan, il est conforté dans le calendrier avec une épreuve pour les cadets et une pour les minimes, histoire de prouver aux frères Hispiwac et aux autres jeunes du club que les dirigeants pensent bien à eux et à leur avenir.

Bernagaud, Melchior, Paul

Bernagaud, Melchior et Paul lors de la course du comice de Mussidan (1992)

- L'année 1992 en Dordogne sera quelque peu chahutée avec la démission totale du comité de Dordogne fin 1991 et l'arrivée d’Yves Brusson à la présidence à la faveur d'une élection partielle lors d'une assemblée générale extraordinaire. Après dix années de mandat Claude Longueville abandonnait la présidence. Aux jeunes le soin d'amener les réformes qu'ils réclamaient mais qu'ils se devaient maintenant d'engager, puisque désormais ils étaient installés aux commandes pour terminer la saison. Car 1992 c'est aussi l'année olympique et le renouvellement des comités régionaux et départementaux. Alain Lavignac prend la succession d’Yves Brusson à la tête du comité de Dordogne. Le jeune président du Sprinter-Club du Périgord (où Jacques Martin ne figurait plus) laissait déjà sa place à un autre. A Bordeaux, Jean Pitallier est conforté dans son fauteuil de président. Jack Doyen abandonne ses fonctions, et ne se représentant pas, il est remplacé par Yves Perpignan au secrétariat général. Claude Longueville, Alain Lavignac et Bernard Peccabin pour la Dordogne sont élus au comité directeur régional, pour une période qui nous amènera maintenant jusqu'à la fin 1996. On ne terminera pas 1992 sans signaler le titre de vice-championne du monde juniors d'Elisabeth Chevanne-Brunel remporté à Athènes.

118216164[1]

Yves Brusson : une saison à la tête du comité cèdera sa place à Alain Lavignac

- Du côté de l'ouest du nouveau, avec Jean-Serge Calmette (ex licencié du Racing) qui prend la succession de Marcel Counord à l'UC. Montpon. Neuf mois plus tard, Calmette (fils de Raphaël, l'ex-Tour de France), décèdera en tombant de son toit qu'il tentait de réparer. Au sud Maurice Jouault tire de ses cendres le Cyclo-Club Lindois, remis ainsi en selle après quelques années de mise en sommeil. Et 1992 s'achève pour Virvaleix comme elle s'était achevée en 1989 pour Hervé Gourmelon. Chahuté et promené par le nouveau groupe professionnel "Eurotel", Virvaleix après trois saisons intéressantes sera laissé seul à l'abandon, avec l'unique éventualité de revenir chez les amateurs. Sa quatrième saison n'ayant en réalité jamais commencé, Virvaleix sera victime des démêlés judiciaires avec son sponsor, qui feront les petites affaires de la presse sportive, sans plus ….

Coureurs du Racing en 1992 : Daniel Ramirez, Hervé Teil, Jérémy Dugenet, Olivier Garcelon, Sylvain Rieublanc, Jean-Pierre Barrat, Victor Melchior, Laurent Faurie, Romuald Hispiwac, Sébastien Deymes, Réginald Hispiwac, Alain Deloubes-Pradet, Bernard Gazeau.

LES COURSES DU RCM EN 1992

Prix des rameaux à Mussidan (12 avril) : 1° Christophe Cuménal (CC. Périgueux), 2° Dutertre Didier (CC. Périgueux), 3° Castets (US. Bouscat), 4° Cornut Cyril (JS. Astérienne), 5° Jourdan (Guidon Agenais), 6° Besse Eric (Pédale Faidherbe), 7° Bergeres (Podensac), 8° Lissandreau (EC. Ribérac), 9° Angelaud (Guidon Pellegruen), 10° Duban (Roue Cadaujacaise).
Prix de l'ascension (cadets) à Mussidan (28 mai) : 1° Olivier Carros (CAM Bordeaux), 2° Brousse (AVC. Libourne), 3° Hispiwack Romuald (RC.Mussidan), 4° Arnaud Labbe (SC. Caudrot), 5° Ferrara (CAM Bordeaux), 6° Stéphane Valade (EC. Foyenne), 7° Venturin (VC. Barsac), 8° Enaud (CC. Périgueux), 9° Cornali (VC. Sainte-Livrade), 10° Nietzeba (ASPTT. Périgueux).
Prix de l'ascension (minimes) à Mussidan (28 mai) :
1° Freddy Paurion (Pédale Jonzac), 2° Weber (AS. Testerine), 3° Dudrat Isidore (EVCC. Bergerac), 4° Dartiailh (CAM Bordeaux), 5° Hispiwac Réginald (RC. Mussidan), 6° Morassutti (Jonzac), 7° Restoin L. (Mérignac), 8° Delautrette (VC. Arédien), 9° Pédenamaud (Mérignac), 10° Durandet (Eysines).
A Saint-Médard de Mussidan
(14 juin)1° Maurice Loustalot (CCP. Nontron), 2° Gendreau (G. Pellegruen), 3° Bodin (CC. Sarlat), 4° Jacques Dubost (SC. Périgord), 5° Lafagne (UC. Montpon), 6° Angelaud (G. Pellegrue), 7° Gontier (Mérignac), 8° Gimeaux (ASPTT. Périgueux), 9° Peyrefiche (ASCA. Bergerac), 10° Cornut (JS. Astérienne).
Nocturne des Champions à Mussidan (14 juillet)1° Bernard Bodin (CC. Sarlat), 2° Rieublanc (RC. Mussidan), 3° Dagot (SC. Caudrot), 4° Delserre (Guidon Agenais), 5° Monlezun (UC. Gujan-Mestras), 6° Bordet H. (VC Montendre), 7° Bordet P. (AC Bon Encontre), 8° Bernard Dubost (UC. Brive), 9° Hebrard (VC. Fumel), 10° Stéphane Dutertre (CCP. Nontron).

RCM

Christophe Cuménal, Maurice Loustalot, Bernard Bodin et Chantal Gorostéguy
lauréats des épreuves Mussidanaises en 1992 (voir les classements)

Prix des fêtes de Grignols (18 juillet) : 1° Denis Larigaudière (Auch-Lectoure), 2° Castagnet (US. Tonneins), 3° Denis C. (ASPTT. Périgueux), 4° Rieublanc (RC. Mussidan), 5° Bodin (CC. Sarlat), 6° Melchior (RC. Mussidan), 7° Fargétas (CCP. Nontron), 8° Chonis S. (EC. Ribérac), 9° Vergnal (Terrasson), 10° Cornut (JS.Astérienne).
Nocturne des fêtes de Grignols (19 juillet) : 1° Alain Ozeray (AC. Ménesplet), 2° Guy Dutertre (CC. Périgueux), 3° Berger (Lalinde), 4° Ducau (CRCL), 5° Barrat (RC. Mussidan), 6° Dubreuil (CC. Chalais), 7° Montezin (Bussière-Poitevine), 8° Poirier (AS. Verriers), 9° Lescure (EC. Foyenne), 10° Gillain (US. Bazac - Ile de France).
A Saint-Etienne de Puycorbier (26 juillet): 1° Philippe Montagne (CC. Marmande), 2° J.Christophe Arretche (Cyclisme 24), 3° Pierce (VC. Saintes), 4° Perret S. (CC. Tresses), 5° Daubisse C (CC. Sarlat), 6° Clochard (US. Bouscat), 7° Perret L. (CC. Tresses), 8° Courtine (AC. Bon Encontre), 9° Confolens JC (Podensac), 10° Delmas F. (Pédale Faidherbe).
A Saint-Pey de Castets (27 juillet) : 1° Alain Ruiz (RO. Moulins), 2° Roman (Moulins), 3° Lebret (Corbeil), 4° Chatelas (Marmande), 5° Peyramaure (Mantes), 6° Dubois (Marmande), 7° Domin (FC. Oloron), 8° Bagelet (US. Montauban), 9° Lagière (Oloron), 10° Abadie (Lourdes).
Prix des fêtes de Beaupouyet (2 août) : 1° Bertrand Riou (Nantes Caducée), 2° Barde (Rauzan), 3° Dubost B (UC. Brive), 4° Bodin (CC. Sarlat), 5° Bordet P. (AC. Bon Encontre), 6° Fiacre Julien (ASPTT. Périgueux), 7° Mignot (SC. Périgord), 8° Melchior (RC. Mussidan), 9° Denis C. (ASPTT. Périgueux), 10° Lionel Dagot (SC. Caudrot).
Prix des fêtes de Saint-Géry (Dames - 6 septembre) : 1° Chantal Gorostéguy (UCS. Anglet), 2° Puech (UV. Mazamet), 3° Gentieu (UC. Mimizan), 4° Chevanne-Brunel (Pédale Faidherbe), 5° Pigeonnier (Roue Cadaujac), 6° Terrasson (Brive), 7° Rondier (Rochefort), 8° Pianzola (SC. Montauban), 9° Ourthiague (G. Bayonne), 10° Barre (UC. Gujan-Mestras).

Image1

Jérôme Paul, Eric Barbet, Eric Vouillat et Bruno Avezou tous lauréats
des épreuves organisées par le RC Mussidan en 1992

Prix du comice de Mussidan (20 septembre) : 1° Jérôme Paul (CC. Périgueux), 2° Melchior (RC. Mussidan), 3° Bernagaud P. (CC. Marmande), 4° Prépoint (US. Bouscat), 5° Bodin (CC. Sarlat), 6° Bourdin (AVC. Libourne), 7° Raymond (Pédale Faidherbe), 8° Pérobe (US. Tonneins), 9° Blancheton (UC. Montpon), 10° Bocquier JC (CRCL).
Prix des fêtes de Saint-Michel de Double (4 octobre) : 1° Eric Barbet (CCP. Nontron), 2° Dubost Bernard (UC. Brive), 3° Cazeaux M. (AC. Bon-Encontre), 4° Demarchi (Toulouse Cycliste), 5° Lozach (Sainte-Livrade), 6° Perobe (US. Tonneins), 7° Laffineur (VC. Bruilhois), 8° Bacou (CC. Marmande), 9° Fiacre Julien (ASPTT. Périgueux), 10° Paul J.(CC. Périgueux).
Prix de Saint-Privat des Près (19 avril non licencié) : 1° Eric Vouillat (Sainte-Foy)
Randonnée VTT du 11 Juillet de la Jemaye : 1° Bruno Avezou (Mouleydier).
- Pour accéder à la saison 1993, cliquez ici.

 

VELO DORDOGNE - LE RC MUSSIDAN 1992 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 janvier 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1973-1975)

LES TITRES DE 1973 à 1975

TOUJOURS BERNET ET ENFIN LE PERIGOURDIN MICHEL SIMON

73-75

 1973 le 21 janvier à Monein (Organisation : CC Béarnais).
- Sur un parcours sélectif d’une longueur de 2,3 km à couvrir neuf fois, Pierre Bernet tenant du titre l’emporte à nouveau et pour la douzième fois. D’emblée l’Orthézien prit la tête et le spectacle se portait alors sur la bataille que se livraient Serge Dubois et Michel Simon pour la deuxième place. A la surprise générale, c’est le Nontronnais Simon qui pour la deuxième année consécutive prenait la deuxième place.
Le classement : 1. Pierre Bernet (UC Orthez) les 20,7 km en 1h14’37s, 2. Michel Simon (Pédale Nontron) à 2’39s, 3. Serge Dubois (Capbreton) à 3’39s, 4. Ducurdoy (Biarritz) à 4’31s, 5. Lopez (Navarrenx) à 4’42s, 6. Gabillet (Talence) à 6’10s, 7. Laboute (Marmande), 8. Cazeaux (Salies), 9. Daniel Dubois (Talence), 10. Clément (Talence), etc...
NB : Jean-Pierre Ditlecadet (Limoges) est champion du Limousin pour la deuxième fois. Jean-Pierre Parenteau est champion du Poitou-Charentes.
- Henri Bonnand champion des Pyrénées à Montastruc la Conseillère.
- Côté Périgourdin Michel Simon (Pédale Nontron) termine deuxième du régional.
- Pierre Bernet est de nouveau vice champion de France cette fois à Lanarvily (60) derrière André Wilhem et devant un certain Jean-Yves Plaisance (3°).

Saint-Cybranet

A gauche et à droite Michel Simon dans ses oeuvres à Saint-Cybranet
Au centre remise de la gerbe par Monique Martegoute à Pierre Bernet titré pour la 13° fois

 1974 le 20 janvier à Saint-Cybranet (Organisation : Guidon Sarladais)
- C’est une victoire sans surprise qui a été enregistré au Championnat d’Aquitaine à Saint-Cybranet en Dordogne. En effet, l’Orthézien Pierre Bernet s’imposa sans difficultés et remporta son 13° titre. Il s’échappa dès le premier tour du difficile circuit des coteaux du Fraysse et ne cessa d’accroitre son avance qui a mi-parcours était aux environs de quatre minutes pour la porter à l’arrivée à 8’30" sur son second le Nontronnais Michel Simon, qu’il laisse à près d’un tour. Tous deux sont qualifiés pour les championnats de France qui se dérouleront le 10 février prochain en Alsace. Le Biarrot Durcudoy troisième et Daniel Dubois de l’US Talence huitième ont été également retenus pour cette épreuve. Laboute (Talence), Lopez (CC Navarrais) et Duresse (Talence) sont remplaçants. Sur 27 partants, 17 ont terminé l’épreuve.
Le classement : 1. Pierre Bernet (UC Orthez), 2. Michel Simon (Pédale Nontron), 3. Durcudoy (Biarritz-Olympique), 4. Lopez (CC Navarrais), 5. Laboute (Talence), 6. Duresse (Talence), 7. Bié (Grenade), 8. Daniel Dubois (Talence), 9. Chauvin (UC Nontron), 10. Despert (CC Périgueux), 11. Ulbert (CC Belvès), 12. Doucet (UC Nontron), 13. Gagnadour (Talence), 14. Clément (Talence), 15. Georgevail (Talence), 16. Laborde (Talence), 17. Amiaud (Marmande).
NB : Jean-Pierre Ditlecadet (Limoges) est champion du Limousin pour la troisième fois. Yves Cardinal est champion du Poitou-Charentes. Henri Bonnand est champion des Pyrénées. En Alsace à Kaysersberg, Pierre Bernet termine en 3° position derrière André Wilhelm et Alex Gérardin.
- Pour la troisième fois depuis la Libération, la Dordogne s’implique en cyclo-cross. Après Lalinde (1960), Coulounieix (1965) c’est la commune de Saint-Cybranet qui reçoit. Michel Simon se classe deuxième comme la saison passée, ne pouvant arriver à dominer Pierre Bernet encore et toujours dans les sous-bois malgré son âge. Derrière le Nontronnais on aperçoit une relève avec Chauvin, Despert et Ulbert qui donnent les premiers signes de leur venue dans l’arène du cyclo-cross.

Michel Simon

Michel Simon ici en compagnie de son épouse, sa fille 
 et de Paul Chabaud président de la Pédale du Nontronnais.
Champion d'Aquitaine  et deux fois 2°, il connaîtra un cruel destin,
terrassé par une crise cardiaque sur un cyclo-cross couru à Tursac (24)

Cardnal, Bonnand, Ditlecadet

Cardinal, Bonnand et Ditlecadet, les nouveaux As du cyclo-cross dans le Sud-Ouest

 1975 le 22 décembre 1974 à Tartas (Organisation : Pédale Tarusate)
- Pour la deuxième fois depuis la Libération, un coureur Périgourdin devient champion régional quatorze années après Robert Aubry sacré en Limousin. Cette fois il s’agit du titre Aquitain et Michel Simon (notre photo ci-dessus) deux fois deuxième (1972-73), a vaincu le signe indien. Et cette fois c’est vrai que Bernet a connu des problèmes, mais il a fallu tout de même se battre notamment contre Serge Dubois qui lui a contesté longtemps sa suprématie. Simon et Dubois se retrouveront lors du Championnat de France à Kaysersberg en Alsace.
Le classement : 1. Michel Simon (Pédale Nontron) en 1H07’47s, 2. Serge Dubois (Mimizan) à 37", 3. Daniel Dubois (Talence) à 1’05", 4. Jean-Pierre Barbe (CA. Bègles) à 1’35", 5. Pierre Bernet (Orthez) à 1’35", 6. André Lopez (CC Navarrais) à 1’47", 7. Gilbert Bié (UC Grenade), à 4’00", 8. Pierre Durcudoy (Biarritz), 9. Maurice Jeannau (CC Navarrais), 10. Jacques Chauvin (UC. Nontron), etc...
NB : Jean-Pierre Ditlecadet (Limoges) est champion du Limousin pour la quatrième fois. Henri Bonnand est champion des Pyrénées. Yves Cardinal est champion du Poitou-Charentes.
- Michel Simon (Pédale Nontron) est le premier champion d’Aquitaine de notre Dordogne. Chauvin reste en lice chez les Périgourdins.
- Alex Gérardin remporte le championnat de France à Saint-Simeux (16).
Quelques pratiquants de cette époque : Daniel Dubois (Talence), Yves Cardinal (Confolens), Jean-Pierre Parenteau (Nersac), Duresse (Talence), Sausseau (Angoulême), Pierre Bernet (Orthez), Jean-Pierre Ditlecadet (CRCL), Serge Dubois (Mimizan), Laboute (Talence), Henri Bonnand (Saint-Juéry), Ducurdoy (Biarritz), André Lopez (Navarrenx), Maurice Jeanneau (Navarrenx), Barbe (Bègles), Clément (Talence), Gagnadour (Talence), Gilbert Bié (VC Grenade), Robert Duros (SO Maubourguet), Labat (Tonneins), Drigo (Catelnaudary), Couralis (CC Béarnais), Michel Simon (Pédale Nontron), Sausseau (Angoulême), Despert (Périgueux).
- Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross(Guyenne puis Aquitaine).
- La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1970 à 1972.
- Championnats de 1976 à 1978.

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1973-1975 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2019

1994 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (3° semaine de la saison)

 IL Y A 25 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

14 au 20 janvier 1994

Duros Régis 22- Le Comité Poitou-Charentes a présenté son équipe élite pour la saison 1994. Celle-ci sera composée de Christophe Allin (Cycle Poitevin), Stéphane Bauchaud (VC Chasseneuil), Christophe Bercy (Cycles Poitevin), Eric Charrier (Cycles Poitevin), Frédéric Mainguenaud (Pédale Saint-Florent), David Marié (CBC Royan), Philippe Mauduit (Cycle Poitevin), Olivier Ouvrard (Cycle Poitevin), Pierre Painaud (Cycle Poitevin), Karim Souchon (CBC Royan) et Frédéric Touzeau (CBC Royan). Au programme de cette équipe de nombreuses épreuves mais d’ores et déjà, les plages Vendéennes, la Vallée de la Loire et le printemps Nivernais précèderont le traditionnel Bordeaux-Saintes.
- Troisième semaine de janvier calme et dominée par deux cyclo-cross en Poitou. A Niort Souche, victoire de Régis Duros (CSM Persan) - notre photo ci-contre - qui domine Christophe Deluche (2°) de l’UV Limousine et le routier Pascal Hervé (Festina) classé troisième.
- Le lendemain à Vouneuil sous Biard, Régis Duros ressert le potage en s’imposant face à Thireau (SC Ste Maure) alors que Deluche finit en troisième position.
- Huit clubs du Grand Sud-Ouest se retrouvent en 2° Division Nationale, prêtes à relever le défi et à se mesurer aux DN1 dans les épreuves de Coupe de France Mavic. On trouve en Aquitaine le Cyclo-Club de Marmande et le CAM de Bordeaux. Puis dans les Pyrénées le Guidon Sprinter Club de Blagnac, l’US Montauban et le Cahors VS. Le CRC Limoges reste la seule société en Limousin alors que le Poitou-Charentes alignera le Cycle Poitevin et le Côte de Beauté Cyclisme de Royan.

RCM 94

Jean-Pierre Barrat éducateur comblé avec ses élèves Mussidanais

- Satisfaction au RC Mussidan et pour Jean-Pierre Barrat un éducateur heureux en train de driver Romuald et Réginald Hispiwack, mais aussi Sébastien Deymes et Hervé Theil qui constituent l’avenir du club et d’authentiques espoirs.

VÉLO DORDOGNE - 1994/3° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]