01 janvier 2019

VOEUX DE LA DORDOGNE CYCLISTE ET DE VELO DORDOGNE

Bonne année 2019

PROS

PROS

VÉLO DORDOGNE - VOEUX 2019 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


31 décembre 2018

1969 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (1° semaine de la saison)

1969IL Y A 50 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

31/12/68 au 6 janvier 1969

- Vingt-trois coureurs au départ du cyclo-cross de Saint-Michel de Fronsac contrôlé par l’AS Libourne. Dès le deuxième des sept tours, Daniel Dubois (VC Capbreton) se détachait et creusait de gros écarts avec ses poursuivants dont Christian Dutour de Coutras.
Le classement : 1. Daniel Dubois (VC Capbreton) les 23 en 1h03’30s, 2. Christian Dutour (US Coutras) à 45 secondes, 3. Peter (AS Saint-Junien) à 2’15s, 4. Ditlecadet (Limoges) à 3’30s, 5. Serge Dubois (Capbreton) à 4’15s, 6. De Santi (Talence) à 7’15s, 7. Valèze (Limoges) à 8’15s, 8. Francis Garcia (Coutras), 9. Christian Pauquet (Talence), 10 Favreau, etc...
- Les 50 ans sont de retour et désormais la publication  fonctionnera avec les informations du journal Sud-Ouest (à la place de l’Athlète mis en sommeil) et surtout grâce aux informations de l’ancien cycliste Arcachonnais Robert Dutein, bien connu dans la petite reine. J’espère que 1969 sera riche et fournie et je m’inspirerais non seulement de son article "sur les routes du sud-ouest", mais aussi des infos publiées sur "le Populaire du Centre" qui vous donnera la température de la zone Centre-Ouest. L’évolution de la cartographie régionale exige ce changement de stratégie qui nous permettra d’évoquer l’Aquitaine, mais aussi cette région qui part du Poitou à l’Auvergne en traversant le Limousin.

Dutein

Robert Dutein ancien coureur puis journaliste sur Sud-Ouest

- Les dirigeants du CC. Bordelais qui depuis très longtemps sont sur le pied de guerre, ont eu la satisfaction de recevoir confirmation de la participation de six des sept équipes étrangères qu’ils ont l’intention d’aligner au Tour du Sud-Ouest. Il s’agit de la Yougoslavie, de la Roumanie, de l’Espagne et surtout des trois formations qui sont montées sur le podium à Mexico à l’issue des 102 km contre la montre : la Hollande (1°), la Suède (2°) et l’Italie (3°).

AG du CA Ribérac

- En Dordogne, le CA. Ribérac cyclisme a dressé son calendrier lors de l’assemblée générale où on notait la présence de Mlle Dumonteil, MM. Dupeyrat, François Crassat, Cadeau, Faure, Michel Ricard, Marroy, Puat, Letestut, Dubesset, Raffin, Degeix père et fils, Bruneau, Barrière et les coureurs Cotte, Priat, Mazeau, Michel Raffin, Pascal Chanseaud, Clauzure, Loubiat, Boisseau, Bouyer frères.

109761920

- Le président Crassat (notre photo) a ouvert la séance en signalant son élection au comité directeur d’Aquitaine et signale que le club a été pressenti pour organiser le championnat d’Aquitaine des juniors. M. Boniface conseiller général est intervenu pour que le conseil général verse une subvention de 500 F au profit du CAR pour l’organisation du championnat régional. M. Crassat reprend la parole et annonce le futur calendrier 1969 : 20 avril Vanxains, 4 mai Trophée René Crassat à Ribérac, 11 mai Saint-Martin de Ribérac et Allemans, 18 mai La Jemaye, 8 juin championnat d’Aquitaine des juniors à Ribérac, 10 août le Relais à Ribérac, 13 juillet Villetoureix, 27 juillet Grand Prix de Ribérac, 7 septembre Saint-Sulpice de Roumagnac, 13 septembre Vanxains, 15 septembre Saint-Martial de Viveyrols.
- M. Bruneau enchaîne en signalant que l’an passé 273 épreuves ont été organisées en Dordogne dont douze par le CAR. Il cite les épreuves avec le plus grand nombre de partants dont Vanxains (140), Trophée Crassat (97), La Jemaye (114). En 1968 le club comptait dix-huit coureurs et quinze dirigeants. Il félicite le bon comportement de Mazeau qui évolue en minimes.

Composition du bureau :

- Président d’honneur MM. Crassat maire et Ernest Larivière.
- Président actif : François Crassat.
- Vice-Présidents : Mlle O. Dumonteil, MM. Barrière, Dubesset, Degeix.
- Secrétaire général : André Bruneau.
- Secrétaire adjoint : Max Pradère.
- Trésorier général : Robert Dupeyrat.
- Trésorier adjoint : Roland Bally.
- Délégué sportif : M. Degeix.
- Speaker : M. Thomas.
- Membres : MM. Delugin, Michel Ricard, Priat, Prouzat, Freyssignat, Jean, Marroy, Lagarde, Wany, Letestut, Eyma, Cadeau, Faure, Cassie, Raffin, Chabert, Janaillac.
Délégué des coureurs : Roland Priat.

VÉLO DORDOGNE - 1969/1° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 décembre 2018

BRANTÔME (course disparue)

UNE VILLE TOURISTIQUE

Brantôme 1995

Philippe Chalopin (à gauche) licencié à l'UC Felletin vainqueur en 1995 à Brantôme

- La position de la commune coincée dans les méandres de la Dronne, plus sa traversée et surtout l’afflux des touristes n’ont pas favorisé l’essor du cyclisme. Une des raisons de constater la pauvreté du palmarès de cette ville surnommée "la Venise du Périgord". A noter que cette commune a été ville départ d’une étape du Tour Nord Dordogne 1987 (étape Brantôme-Nontron). Le Tour de France a traversée la ville en 1960, 1967, 1990, 1994 et en 2007, mais depuis que le périphérique qui contourne l’agglo a été réalisé, les coureurs l’ont emprunté sur ordre préfectoral. C’est le CCP Nontron qui est à l’origine des deux organisations qui figurent à ce jour sur son palmarès.
Palmarès connu : 1994 Marino Vérardo (CC Marmande), 1995 Philippe Chalopin (UC Felletin)

VELO DORDOGNE - BRANTÔME - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 décembre 2018

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE CYCLO-CROSS EN AQUITAINE

LABATUT BERCEAU DU CYCLO-CROSS

REÇOIT LE CHAMPIONNAT DE FRANCE (13.02.1966)

Labatut

A L’ASSAUT DU CHĀTEAU DE LAMOTHE
- C’est une des bastions les plus avancées des rois de France face au Béarn indépendant qui est à l’origine des circuits cyclo-pédestres de Labatut  et de la passion pour ce sport qui a jailli dans ce coquet village landais. Il peut paraître anormal d’évoquer ici l’histoire pour expliquer le goût d’un sport moderne chez les Landais, dynamiques... et pourtant.
- Certes l’amour du vélo était solidement ancré chez quelques mordus de Labatut, mais le cross cyclo-pédestre n’aurait pas trouvé là sa terre d’élection si, voici dix siècles, la pente abrupte du château de Lamothe n’avait dressé contre l’envahisseur ce qui est devenu aujourd’hui, une difficulté du parcours pour les meilleurs pratiquants de ce sport.

Déjà en 1908 on parlait vélo
- A Labatut on aime le vélo depuis longtemps et vers 1908, on trouve une trace d’une société, la Pédale Labatutoise. Mais ce sport subit une éclipse, une longue éclipse même, puisque c’est près d’un demi-siècle plus tard que quelques fervents du vélo se révèlent à nouveau.
- La fête de Labatut tombe au mois de novembre, et l’on voulait organiser un de ces critériums qui fleurissent dans de nombreuses communes où l’on réunit la fine fleur du cyclisme ; mais Labatut coupé en son milieu par la nationale Bayonne-Pau, ne permettait pas la mise sur pied d’une telle épreuve. C’est alors que des protagonistes, gardant leur culte pour le vélo, se tournèrent vers ce sport de saison qu’est le cross cyclo-pédestre, et là, ils furent magnifiquement servis. En dehors d’un ensemble pittoresque à souhait, ils trouvèrent une série d’obstacles dont le plus typique, le plus sélectif fut la pente du château de Lamothe.
- Et voilà comment le château des seigneurs de Lamothe, continuant de protéger Labatut comme il y a dix siècles, en fit la cité du cross cyclo-pédestre et le véritable phare de ce sport dans le sud-ouest.
- En 1952, d’abord deux hommes, MM. May et Lacarrau, eurent les premiers l’idée d’organiser un cyclo-cross ; les pratiquants étaient peu nombreux dans la région. Il y avait quand même deux excellents adeptes, Hillotte d’Ossages et Laloubère, ce dernier sauteur dans les courses de vaches. Ce jeune homme qui recevait les vivats de la foule, durant la saison estivale, dans les arènes du sud-ouest, conservait sa forme en pratiquant ce sport d’hiver.
- Et puis en 1957, trois "mordus", Jean Busquet, René Barrère et Maurice Lalanne lançaient un appel et formaient la base du club, qui prenait le nom de la fanfare locale, "les Bleuets de Labatut", qui avait maintenant sa section cycliste.
- Au début, les licenciés furent peu nombreux, la première année, on n’en comptait que deux. Petit à petit l’effectif devint plus important et Labatut, commune des Landes de 1182 habitants en 1966, compte aujourd’hui un effectif de quinze à vingt licenciés.

Chalosse

La Chalosse berceau du cyclo-cross Aquitain (Labatut se situe dans le canton de Pouillon)

 Une trentaine d’épreuves dont des internationaux et un championnat d’Aquitaine

- Les pionniers du début ne ralentirent guère leur action et depuis 1953, les fêtes de Labatut ont vu tous les ans un cyclo-cross "François Baco1", car ces derniers avaient eu la pieuse pensée d’associer à leurs manifestations cyclistes un grand compatriote, François Baco qui avait enrichi la viticulture par d’intéressants cépages. C’est d’ailleurs dans les champs où le Labatutois fit ses premiers essais que passe chacun des circuits.
(1) François Baco, né à Peyrehorade (Landes) le 11 mai 1865 et mort le 17 mars 1947 à Labatut (Landes), est l'inventeur du cépage Maurice Baco 22A. Un cépage qui avait pour vocation de résister au phylloxéra. Son nom a été associé au cyclo-cross de Labatut dont la 1° édition a vu le jour en novembre 1954 (vainqueur Jean Lacoste de Peyrehorade Sports). Avec lui, Pierre Bernet et Auguste Diégo sont les coureurs qui s’y sont le plus illustrés notamment entre 1954 et 1966. A noter enfin que cette course a été dans ses débuts organisée par le VC Capbreton du président Anirepoque. Ainsi à Labatut, on allait pour courir le "Maurice Baco", autrement dit le cyclo-cross de cette commune.

- Les organisateurs étendirent leur rayon d’action à Cagnotte, à Sorde l’Abbaye, à Mouscardes, Ossages et autres communes de la région. Gagnés par la contagion du sport cyclo-pédestre, il y eut même quatre épreuves internationales dont celui de 1962, véritable revanche du championnat du monde, après qu’en 1959 le championnat d’Aquitaine eut élu domicile à Labatut. Aujourd’hui, sous l’aimable direction de M. Pédelucq, André Lacarrau et Jean Busquet forment la véritable cheville ouvrière de ce petit club landais : ils en ont tous les soucis, ils en goûtent toutes les joies.
- Mais le travail de ces pionniers trouva également sa récompense dans les vocations qu’il suscita dans ce sport et ils eurent la joie, l’an passé, de voir un très proche voisin, Pierre Bernet, gagner le maillot tricolore.

 Les Bleuets supportés par toute une commune

- Le microbe du vélo et du cross cyclo-pédestre s’est répandu dans toute la commune de Labatut, et aujourd’hui, c’est l’ensemble de la population qui seconde et qui aide les organisateurs. La municipalité apporte son large concours et pour l’épreuve de dimanche, elle a entrepris l’importante dépense d’une chaussée goudronnée, sur une longueur de 400 mètres, permettant de juger parfaitement une arrivée en peloton. L’appui de la municipalité s’est largement déployé et les uns et les autres ne manquent pas d’apporter  leurs concours aux dévoués protagonistes. Depuis plusieurs semaines, toute la vie de la commune tourne autour des Bleuets : si cette commune rurale connaît aujourd’hui un certain lustre, c’est bien à son club qu’elle le doit.

1966 parcours Labatut

Parcours du Championnat de France de cyclo-cross à LabatutBusquet Jean

L’apothéose dimanche 13 février avec le championnat de France
- En lançant les premiers cross cyclo-pédestres, Jean Busquet  (en médaillon) pensait certes à ce sport auquel il se donne pleinement, à sa commune aussi dont il est heureux de favoriser le rayonnement, mais il n’avait pas espéré  ces dernières années qu’il aurait un jour à organiser un championnat de France. C’est pour lui l’apothéose qu’il avait peine à imaginer. Pour Labatut c’est une consécration qui met en premier plan de l’activité sportive une commune landaise particulièrement méritante.
- Les ancêtres du château de Lamothe ne pensaient pas, il y a dix siècles, lorsqu’ils élevaient cette pointe avancée qui domine la vallée du gave, qu’un jour, ce piton servirait de "juge de paix" à des jeunes hommes conjuguant le sport du vélo et de la course à pied. Les "mordus" du cyclisme de Labatut, sous la bannière des Bleuets, permettent aujourd’hui à ceux qui goûtent ce sport de "plonger" en même temps dans les secrets de l’histoire locale. Voilà certes un aspect assez inattendu d’une compétition cycliste... de quoi réconcilier avec le sport du vélo ceux qui ne s’attachent qu’à son côté commercial.
Un circuit sévère
- Il développe 3,110km qu’il faudra courir à sept reprises et comportant des obstacles rêvés, pour lui donner un caractère d’une rare sévérité et provoquer une sélection régulière mais impitoyable. Les deux principaux sont constitués par une montée de la butte Lamothe et la descente du toboggan. La première sera attaquée après 1373 mètres de course, ne permettant nullement une mise en train paisible et progressive, puisque après 400 mètres de route goudronnée, les concurrents emprunteront une allée cyclable sur 260 mètres à laquelle succèdera la traversée d’une terre labourée (160 mètres), une nouvelle allée cyclable (130 mètres), un nouveau labour (90 mètres) et enfin 329 mètres de route goudronnée. Si le beau temps persiste, cette première partie n’aura peut-être pas nécessité beaucoup de course à pied, mais il aura fallu néanmoins appuyer ferme sur les pédales et puiser dans les réserves pour aborder en bonne position la fameuse butte en herbe longue de 100 mètres dont les 40 derniers sont on ne peut plus abrupts. Il est certain que bien des jambes  flageoleront au moment d’enfourcher le vélo et de chausser les cale-pieds afin de parcourir les 150 mètres du plateau cyclable qui conduisent au "toboggan". La plongée longue de 20 mètres est impressionnante. Elle s’effectuera sur une terre défoncée, jonchée de galets du gave qui rendent l’entreprise périlleuse. Elle permettra pourtant à ceux qui sauront allier virtuosité et audace d’avaler sur la lancée une nouvelle butte de même longueur menant à un sous-bois de 80 mètres qui précède une descente vers la route goudronnée. Pour boucler le tour, il restera alors 1500 mètres à parcourir, au long desquels, chemin charretier le long de la voie ferrée et champs alterneront. Le "divertissement" durera sept tours et on peut dire que même s’il fait beau, ce sera très difficile sans parler de la chance de ne pas connaître d’incidents mécaniques, qui constituera alors un handicap supplémentaire.

108761719[1]

Bernet et Pelchat les deux combattants d'un championnat hallucinant

Labatut soutiendra et encouragera Pierre Bernet
- Bernet a conduit sa saison dans le but de renouveler son bail. Mais en cyclo-cross rien n’est gagné d’avance. Bernet sait qu’à deux reprises il fut battu davantage par la malchance que sur sa valeur. Il lui serait fort désagréable d’être dépouillé de sa tunique autrement que par plus fort que lui. Les encouragements du pays lui seront très précieux et l’aideront dans l’accomplissement de sa course. Mais c’est lui le local qui supportera le poids de l’épreuve face à des rivaux redoutables dont Michel Pelchat le Normand actuellement dans une forme éblouissante. Voilà donc l’ennemi numéro un de Bernet mais il faudra aussi compter sur tous les champions régionaux au départ sans oublier Joseph Mahé mis en échec pour le titre en Ile de France et qui cherchera à se racheter, tout comme André Foucher le routier breton qui détient d’excellentes qualités dans cette discipline.
- Jamais Pierre Bernet n’aura tant désiré ce maillot tricolore que celui qu’il doit conquérir sur la butte de Lamothe. Le coureur d’Orthez sera pratiquement chez lui. C’est un handicap tout comme un avantage. Et si il a essayé le parcours, la bosse et le toboggan, il subsiste toujours l’imprévu, la météo, les chutes, les ennuis mécaniques, etc... Gagner lui assurerait la qualification pour le mondial qui se déroulera à quelques kilomètres de chez lui, juste de l’autre côté des Pyrénées.

 MICHEL PELCHAT SURVOLE LE CHAMPIONNAT

1966 Pelchat à Labatut CF

Pelchat mène suivi par Bernet le local et rival du jour

 - Dans la boue de Labatut, ce championnat de cyclo-cross hallucinant a été gagné par Pelchat, qui victime de deux crevaisons a su revenir devant et battre Bernet qui courait à domicile.
- Lire le compte-rendu de l’épreuve sur les PDF ci-dessous.

- Labatut_1966_les_engagés (téléchargez le PDF)

- Labatut_1966_reportage_et_classement (téléchargez le PDF)

1966 Podium à Labatut

Le podium du Championnat de France de cyclo-cross à Labatut avec de gauche à droite :
Michel Pelchat (Normandie) lauréat, Pierre Bernet (Aquitaine) deuxième, Joseph Mahé (Ile de France) troisième

- Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross(Guyenne puis Aquitaine).
- La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
- Championnats de 1958 à 1960.
- Championnats de 1961 à 1963.
- Championnats de 1964 à 1966.

VÉLO DORDOGNE - LABATUT 1966 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 décembre 2018

1993 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (52° semaine de la saison)

 IL Y A 25 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

24 au 30 Décembre 1993

champions des sous bois

Champions des sous bois toujours rivaux avec Raymond, Dumont, Eyquard et Blangeois

- Le cyclo-cross de Noël disputé à Mimbaste sous l’égide de l’US Pouillon est revenu à Dominique Eyquard. Le sociétaire du SC Caudrot a laissé derrière lui un Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe) et un Bruno Blangeois (Guidon Pellegruen) qui ont pourtant bien bataillé pour monter sur les deux autres marches du podium. Chez les jeunes, c’est le Libournais Florent Béchade qui s’est imposé.
- Le 10° cyclo-cross de Bagneux d’Argenton disputé le 26 décembre a permis à Freddy Chabiron (VCBB) de s’imposer. Le même jour au Caudrot, Laurent Dumont retrouve la forme pour l’emporter devant son public. Très diminué à la suite d’une sévère varicelle, notre garagiste de Galgon a réussi à battre le champion en titre Dominique Eyquard, ceci sur un circuit glissant. Bruno Blangeois (Guidon Pellegruen) n’a pu faire mieux que troisième à 41 secondes du vainqueur.
- Battu voilà huit jours à Lurbe Saint-Christau par le Champion des Pyrénées, Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe) est allé chercher une revanche à Ségoufielle en terre Gersoise. Sur un parcours technique et boueux, il a pris le meilleur sur Eric Salvetat (Castres) et Andrieu (Auch).

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

- En cette dernière semaine de décembre et de cette saison 1993, voici le résultat de la Coupe de clubs de Dordogne. Comme vous le lirez sur le PDF ci-dessous, l’Asptt Périgueux a remporté haut la main cette coupe devant la Pédale Faidherbe boostée par le cyclo-cross et surtout le titre mondial d’Elisabeth Chevanne-Brunel. Le Cyclo-Club Périgourdin 3° achève le triomphe et la main mise des clubs de la Préfecture qui désormais ont les yeux tournés vers 1994.

Coupe_des_clubs_1993 (téléchargez le PDF)

VÉLO DORDOGNE - 1993/52° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 décembre 2018

1968 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (52° semaine de la saison)

IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

24 au 30 décembre 1968

L'athlète

L'Athlète décide de stopper sa diffusion

- Le cyclo-cross de Noël à Orthez a été remporté par le local Pierre Bernet devant Daniel Dubois (Capbreton) et Maurice Jeanneau (CC Navarrais). Mais à Arcachon, le même Dubois gagne l’épreuve devant les Talençais Gabillet et Granger.
- Dans le cadre majestueux du château de Thouars à Talence, le 7° cyclo-cross a obtenu son meilleur succès depuis sa création. Cinquante deux coureurs y participaient et c’est Daniel Dubois (Capbreton) qui passe en vainqueur la ligne d’arrivée précédant Dutour (Coutras) de cinq secondes, Lopez (Navarrenx) troisième à vingt-neuf secondes.
- Coup de tonnerre dans le monde des médias avec la cessation du journal "l’Athlète", véritable porte parole du cyclisme du Grand sud-ouest. Avec cette annonce, c’est aussi la fin de cette rubrique, puisque cet hebdomadaire ne trouvera plus de successeur si ce n’est plus tard "le journal Cyclisme" qui dans ses débuts a eu une seule vocation, celle d’annoncer les courses pour permettre aux coureurs de s’engager. C’est aussi sur cette information et par obligation que votre serviteur modifiera cette rubrique. En effet, il s'agit maintenant de trouver un nouveau support de documentation pour faire vivre cette rubrique et à priori, il n'y a que le quotidien Sud-Ouest d'antan.

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

Lochin Pierre 1966

- René Angély président du CC Bergeracois depuis 1961 vient de décéder. Il animait le club depuis 1954 et était à l’origine de la création du Grand Prix des vins de Bergerac couru à Bouniagues au printemps. Cette épreuve était devenue une manche qualificative pour le championnat de France séniors/juniors tout en étant une des plus belles classiques de la région.

- La section cycliste du Racing-Club de Mussidan a constitué son bureau. A la présidence d’honneur on y trouve MM. Gerbeaud conseiller général, Bonneau maire et Gras industriel. Côté membres actifs, M. Lochin président - en médaillon , M. Thouron vice-président, M. Martin secrétaire avec M. Tenant adjoint, puis M. Daillens trésorier assisté de M. Beylac. Le docteur Mutel assurera le suivi médical, M. Bartolo la direction sportive et M. Dugué celui de la préparation des jeunes.

VÉLO DORDOGNE - 1968/52° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 décembre 2018

BUSSAC (course disparue)

CHEZ L’AMI GILBERT BEYNEY

Beyney 1

- Quand on évoque le nom de cette commune, on ne peut s’empêcher de penser à Gilbert Beyney (en médaillon), bien connu des milieux cyclistes et plus particulièrement de la caravane du Tour Dordogne et de ses Miss. Bussac est une petite commune bien sympa qui a reçu surtout des épreuves cadets qui ont tourné à l’ombre de son clocher et de sa rude côte.

Palmarès connu : 1980 Jean-Yves Béneyrol (UC Nontron), 1981 Pascal Van-Hollebecke (AC Bergerac), 1982 Thierry Arquey (Pédale Faidherbe), 1983 Laurent Faurie (AS Libourne), 1984 Patrice Peyencet (RC Mussidan), 1985 Christophe Lanxade (EVCC Bergerac), 1986 Rémi Jégard (UC Villeneuve), 1987 Christophe Dardillac (AC Rilhac Rancon), 1988 Philippe Fontagne (Guidon Agenais), 1989 Jérôme Paul (CC Périgourdin), 1990 Gérald Darragnès (Guidon Saint-Martinois), 1991 Julien Fiacre (Asptt Périgueux) championnat de Dordogne cadets, Cyril Oyhanondo (CC Périgourdin) championnat de Dordogne minimes, 1992 Stéphane Pitard (UC Châteauneuf), 1996 Stéphane Virvaleix (Cyclisme24), 2000 Daniel Dutertre (VC Arédien).

Bussac 2001

Départ  de course à Bussac en 2000 lors de la dernière édition

VELO DORDOGNE - BUSSAC - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http ://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http ://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 décembre 2018

BEAUPOUYET (séquence rétro)

C’ÉTAIT UN 31 JUILLET 1983

- Beaupouyet aime le cyclisme partie intégrante de la fête locale. Le Racing-Club Mussidanais assurait le contrôle et a eu le privilège d’aligner vingt six coureurs riches en référence. L’attrait de la course s’en est ressenti avec un public généreux et enthousiaste. Jean-René Villechanoux a fait disputer à cet effet plus de 6000 francs de primes.
- Sur le circuit c’est d’abord Edouard Lajo qui s’est distingué, rejoint plus tard par Eric Valade au prix d’un effort surhumain. Puis Parenteau et Fedrigo ont essayé de revenir, en vain. Eric Valade ne donna aucune chance à son adversaire pour signer une victoire de plus à Beaupouyet à ajouter à son palmarès.

Beaupouyet 83

Eric Valade et le speaker Jean-René Villechanoux à Beaupouyet

Le classement : 1. Eric Valade (Sainte-Foy), 2. Edouard Lajo (Bordeaux VC), 3. Michel Fedrigo (CC Marmande), 4. Jean-Pierre Parenteau (Nersac), 5. Jean-Marie Valade (EC Foyenne), 6. Pascal Larpe (Bègles), 7. Fernand Lajo (Bordeaux VC), 8. Alain Ignace (CC Marmande), 9. Patrick Audeguil (UC Villeneuve), 10. Maurice Loustalot (Montmoreau), 11. Jean-Marc Prioleau (CC Marmande), 12. Bernard Bodin (CC Marmande), etc…

VELO DORDOGNE - BEAUPOUYET 1983 - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 14:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 décembre 2018

CHAMPIONNATS D'AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1964-1966)

LES TITRES DE 1964 à 1966

CC

1964 Pauquet

1964 le 19 janvier à Saint-Médard en Jalles (Organisation : UC Saint-Médard)
- C’est sous le couvert du Cyclo-Club de Saint-Médard en Jalles, société présidée par M. Besson et ressuscitée dans cette localité industrielle après un long sommeil, que le Championnat d’Aquitaine se dispute. Trente coureurs au départ et un circuit qui s’avèrera roulant par égard au genre de spécialité. Dès le premier tour Bernet s’en va seul. Au premier des cinq tours il a 25 secondes d’avance sur un trio composé du Montois Menaut, de Miconi (St.Médard) et Lopez (Artix).
- Ce trio cherchera à harceler l’homme de tête, mais celui-ci accélèrera pour remporter un quatrième titre les poursuivants n’ayant plus comme objectif d’accompagner le leader sur le podium.
Podium : 1. Pierre Bernet (UC Orthez) les 24 km en 1h07’22s, 2. Pierre Miconi (Saint-Médard) à 1’08s, 3. Menaut (Stade Montois).
La suite du classement : 4. André Lopez (Artix), 5. Huot (CC Périgueux), 6. Coutant (Cam Bordeaux), 7. Michel (Blanquefort), 8. Trimoulet (CC Périgueux), 9. Ferrand (Saint-Médard), 10. Pauquet (Saint-Médard) - en médaillon -  etc...
- Sont qualifiés pour le Championnat de France qui sera couru à Cesson (35), Bernet, Huot, Trimoulet, Miconi et Barde. Bernet terminera 3° de ce championnat derrière Dufraisse et Gandolfo qui composeront ce podium.
NB : cette année là, André Dufraisse (UV. Limousine) est champion du Poitou sur le circuit des Essarts.
- Bruno Drigo (VC Saint-Agne) est champion des Pyrénées.
Valentin Huot (5°) du championnat d’Aquitaine aime le cyclo-cross et en fin de carrière n’hésite pas à continuer de pratiquer. Avec lui notons la participation de Chassagne (14°) du CC Lindois.

Bruno Drigo

Bruno Drigo maintes fois titré en Comité des Pyrénées

1965 Bernet et Anirepoque

1965 le 24 janvier à Coulounieix (Organisation : CC Périgourdin).
- C’est par un temps ensoleillé que le Cyclo-Club Périgourdin a assuré ce championnat d’Aquitaine et sur un circuit à parcourir dix fois. Sur les 23 engagés 16 prendront finalement le départ (absents : Egreteau de Macau, Ferrand et Pauquet de Saint-Médard, Coutant et Chain du CAM, Pètré du CC Béarnais et Barrère de Labatut).
- Bernet confirma le pronostic et afficha une nette supériorité sur Trimoulet son second autre favori mais pris de grippe après son succès à Arcachon voilà huit jours. Au premier tour Bernet possédait déjà 1’30s d’avance sur Trimoulet. Malgré une crevaison Bernet continua d’accentuer son avance pour terminer avec plus de cinq minutes sur Trimoulet.
Podium : 1. Pierre Bernet (UC Orthez) les 24 km en 1h25’36s, 2. Trimoulet (CC. Périgueux) à 5’35s, 3. Christian Dutour (Coutras) à 6’36s.
La suite du classement : 4. Roger Darrigade (Dax), 5. Rumeau (Orthez), 6. Jean-Claude Dutour (Coutras), 7. Dubois (Mimizan), 8. Lapeyre (Mimizan), 9. Louis Dubois (Capbreton), 10. Mendribil (Navarrenx).
- Sont qualifiés pour le Championnat de France qui sera couru à Charleville (08), Bernet et Dutour. (Notre photo : Pierre Bernet avec le président Anirepoque du VC Capbreton).
NB : cette année là, Jacques Currit (UV. Poitevine) est champion du Poitou sur le circuit de Thouron (87).
- Bruno Drigo (VC Saint-Agne) est champion des Pyrénées.
- Seul Claude Trimoulet a fait bonne figure dans un championnat où les Périgourdins bien que chez eux, ne se sont même pas déplacés.

 1966 le 6 février à Orthez (Organisation : UC Orthez) et Championnat de France à Labatut par (Bleuets Labatutois)
- Vingt-huit coureurs au départ, treize à l’arrivée de ce championnat couru chez Pierre Bernet. On avait évité le circuit de la Moncade pour un autre parcours où Bernet par on rythme fit lâcher l’influx persévérant compétitif. Il n’y eut pratiquement pas de compétition sur ces 23 km courus par le champion en 1h45s. Bernet effectua le tracé normalement, passant les obstacles, franchissant à vélo les parties difficiles et lorsqu’il mettait pied à terre sa foulée régulière ne donna nulle inquiétude aux observateurs qualifiés. André Lopez (photo ci-dessous) visait la deuxième place. Malgré son âge il y est parvenu donnant un bel exemple aux jeunes. Rouel, Mazet, Barrère ne furent pas doublés par le vainqueur et eurent droit aux communiqués. Derrière, Dutour, Daniel Dubois, Dupau, Costes, Conques, Rumeau, Mendibril et Louis Dubois sauvèrent l’attrait spectaculaire de la course en terminant la course.

Lopez André

Podium : 1. Pierre Bernet (UC Orthez) les 23 km en 1h00’45s, 2. André Lopez (CC Navarrais), 3. Jean Rouel.
La suite du classement : 4. Mazet, 5. Barrère, 6. Dutour, 7. Dubois, 8. Dupau, 9. Costes, 10. Conques, etc...
- Sont qualifiés pour le Championnat de France qui sera couru à Labatut (40), Bernet, Lopez, Rouel, Mazet, Barrère, Dutour, Dubois, Dupau,
NB : cette année là, Jacques Currit (UV. Poitevine) est champion du Poitou.
- Albert Merci (VC Saint-Agne) est champion des Pyrénées.
- Aucun Périgourdin classé pour ce Championnat d’Aquitaine.
Quelques pratiquants (certains occasionnels) de cette époque : Jacques Currit (UV.Poitiers), André Dufraisse (UV.Limousine), Fernand Boisseau (UV Limousine), Marc Aubert (AS Saint-Junien), Poirier (Gémozac), Pierre Bernet (Orthez), Pierre Miconi (AS Saint-Médard), Menaut (Stade Montois), André Lopez (Artix), Valentin Huot (CC Périgueux), Coutant (Cam Bordeaux), Bruno Drigo (Saint-Agne), Marcel Gras (Saint-Juéry), Bayssière (Toulouse VC), Lagasse (Castres), Barrat (Montastruc), Cavagnac (VC Pays d’Olmes), Jean Boucau (Mimizan), Pierre Ferrand (Saint-Médard), Jacques Michel (Blanquefort), Yves Viecelli (UVL), Blondy (UVL), Henri Conques (FC Oloron), Joseph Pétré (CC Béarnais), Couderc (Saint-Agne), Henri Bonnand (Saint-Juéry), Merci (Saint-Agne), Jean Roger (Saint-Agne), Christian Dutour (Coutras), Rumeau (Orthez), Jean-Claude Dutour (Coutras), Claude Trimoulet (CC Périgueux), Louis Dubois (Capbreton), Claude Castaingt (Saint-Médard), Rossignol (SA Bordelais), Pierre Lapeyre (UC Mimizan), Daniel Dubois (VC Capbreton), Claude Castaingt (Saint-Médard), Jacques Currit (UV Poitiers), Roger Darrigade (Dax), Mendibril (Navarrenx), Jean-Pierre Parenteau (Nersac), Porte (Nontron).

- Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross(Guyenne puis Aquitaine).
- La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
- Championnats de 1958 à 1960.
- Championnats de 1961 à 1963.
- Championnats de 1964 à 1966.
- Le Championnat de France en 1966 à Labatut.
- Championnats de 1967 à 1969.

L’AQUITAINE REÇOIT EN 1966 LE CHAMPIONNAT DE FRANCE Ā LABATUT
TOUTE L'HISTOIRE DU CYCLO-CROSS AQUITAIN A CETTE OCCASION,
DANS LABATUT BERCEAU DE LA DISCIPLINE (lien ci-dessus)

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1964-1966 © BERNARD PECCABIN
Deuxième Championnat de France d'après guerre à Labatut (reportage en construction)
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 décembre 2018

1993 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (51° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

17 au 23 Décembre 1993

Dupouey Christophe

- Le 18 décembre, le cyclo-cross de Lurbe Saint-Christau revient au montagnard Christophe Dupouey (notre photo). Le sociétaire de Tarbes Cycliste par ailleurs nouveau Champion des Pyrénées, en grande forme a relégué à plus de la minute Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe) et Dominique Eyquard (SC Caudrot) qui ont du baisser pavillon face à Dupouey pour qui ses qualités de routier ont fait la différence. Chez les juniors, succès de Dulucq (Hossegor) et de Zago (VC Oloron) pour les cadets.
- Le lendemain à Lormont, Jean-Paul Raymond reprend l’avantage après une semaine où il était au creux de la vague. Sous la pluie et le vent, le coureur de la Pédale Faidherbe prend une belle revanche sur Eyquard champion d’Aquitaine sortant, alors que Bruno Blangeois (Pellegrue) promu à la deuxième place se la faisait souffler par ce même Eyquard après un final époustouflant. Dulucq (Hossegor) confirme en juniors ses qualités dans les sous bois, tandis que Guillaume Carreau (CC Périgueux) sort le grand jeu chez les cadets en rentrant victorieux de Lormont.

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

Zabou et jPR

Zabou et Jean-Paul Raymond en tête des Challenges Dordogne 93

- Suite des résultats des Challenges Dordogne résumant la saison cycliste, aussi vous trouverez celui des féminines remporté par Elisabeth Chevanne-Brunel championne du monde et celui de cyclo-cross gagné par Jean-Paul Raymond tous deux licenciés à la Pédale Faidherbe.

Challenge_Dordogne_93_des_féminines_et_cyclo_cross_ (téléchargez le PDF)

VÉLO DORDOGNE - 1993/51° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]