27 mars 2019

1994 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (13° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

25 au 31 mars 1994

- Après une échappée de plus de 50 km conduite par Gréchi, Cuzacq et Dupèbe, les trente derniers kilomètres du Circuit des Lacs ont été très animés. Un gros travail de Pandelé et des tentatives de Dubois, Péré et Mazeaud ont trouvé finalement l’ouverture à treize km du but. Malgré le retour d’Allin à la flamme rouge, Dominique Péré (CAM Bordeaux) remportera la classique Landaise devant le Poitevin Allin et Laurent Mazeaud (Blagnac).
- Le 43° Prix de Saint-Varent revient au Poitevin Dominique Lardin pendant que Stéphane Diemunsch (Stade Montois) remportait les boucles de Mézin.
- D’autres résultats de ce premier week-end avec le succès de David Moncoutié (Bretenoux-Biars) à Camps Saint-Mathurin, celui de Frédéric Larrue (UC Mimizan) au Souvenir du Président Anirepoque couru à Bénesse Maremne. A Bussière-Badil c’est Jean-Paul Defaye (AC Limoges BP) qui franchit victorieusement la ligne d’arrivée, tout comme Christophe Duplaa (FC Oloron) à Lagor, imité par Bruno Ouvrard (VC Chasseneuil) à Saint-Germain du Puch.

118401780[1]

Malchanceux à Saint-Romain le Noble en 1993 (notre photo), 
Reimherr finit par gagner cette épreuve en 1994

- Saint-André de Cubzac organisait le Prix du Comité des fêtes du Tasta et Henry Galy (UC Haillan) ne s’est pas privé pour l’emporter. Mais cette rubrique nous permet de soulever des révélations avec le succès à Marsac (23) d’un certain Maxime Méderel coureur minime de l’UVL, tout comme celui de Patrick Saint-Martin (AC Ménesplet) à Barsac, voire celui de Stéphane Reimherr (Bon Encontre) à Saint-Romain le Noble.

ÉCHOS DE DORDOGNE

Classements des Samedis cyclistes Périgourdins

Minimes : 1. Ludovic Regen (Saint-Astier), 2. Hervé Faure (Thiviers), 3. Nicolas Trimoulet (Saint-Astier).
Cadets : 1. Guillaume Carreau (Pédale Faidherbe), 2. Isidore Dudrat (Bergerac), 3. Réginald Hispiwack (Mussidan).
Juniors-Séniors : 1. Laurent Olivier (Asptt Périgueux), 2. Christophe Cuménal (EC Ribérac), 3. Denis Bégout (Asptt Périgueux).
Classement clubs : 1. Asptt Périgueux, 2. EVCC Bergerac, 3. JS Astérienne, 4. CC Périgueux, 5. Pédale Faidherbe.

Cénac 94

De gauche à droite le tiercé Montalbanais à Cénac avec Frutoso, Grechi et Virvaleix

- Retour sur le 44° prix des fêtes de Cénac gagné par Eric Frutoso (Montauban) qui succède à Christophe Lanxade. La bonne échappée est partie au 30° kilomètre avec trois des six représentants de l’US Montauban. Bien aidé par ses équipiers, Frutoso s’impose en solitaire devant ses camarades de club tels Grechi et Virvaleix respectivement 2° et 3° à vingt-huit secondes.
Le classement : 1. Eric Frutoso (US. Montauban) les 94,5 km en 2h26’22", 2. Ludovic Grechi (US. Montauban) à 28", 3. Didier Virvaleix (US Montauban), 4. Cyril Ribette (CC Marmande), 5. De Chantérac (Albi), 6. Thierry Ferrer (CA Mantes), 7. Christophe Lanxade (US Montauban), 8. Laurent Mazeaud (Blagnac), 10. Chanconie (CRC. Limoges), etc...

VÉLO DORDOGNE - 1994/13° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 mars 2019

1969 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (13° semaine de la saison)

IL Y A 50 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

25 au 31 mars 1969

- Le Premier Pas Dunlop départemental réservé aux jeunes s’est couru ce week-end. Quelques résultats partiels avec dans les Landes, le succès de Guy Dolhats sur ses terres devant Serge Dubois (Capbreton) et Banos (Stade Montois). En Lot-et-Garonne c’est Macalli (Villeneuve) qui est titré devant Cosani (Agen) et Deltreil (Libos). En Charente Berthomet s’impose malgré la longue échappée de Tierce (Cognac) et de Lagoune (Ucapa). Fracasso (AC Bourganeuf) l’emporte à Aubusson devant le local Domanski et Montmaud (La Souterraine). En Dordogne, c’est Alain Buffière (Pédale Nontron) qui s’impose à Lisle (lire en détails ci-dessous) juste devant Tardy et Sallat (UC Nontron). En Charente Maritime, victoire de Bossis (Royan) devant Morand (Saintes) et Roux (Royan). Dans les Deux-Sèvres c’est Bressuire qui remporte les deux premières places avec Raby et Ligner, le Niortais Mathé prenant la 3° position.
- Le Charentais Jean Thomazeau (20 ans) a créé la surprise en battant au sprint 70 concurrents lors de la classique Paris-Troyes. Hézard (Puteaux), Grandsire (Breteuil), Livet (ACBB) et Coralle (Puteaux) rentrent dans le top cinq de l’épreuve.
- D’autres succès avec Dumoulin (Aviron Bayonnais) à Audenge qui bat Dolhats (Tarnos), Dumondin (CC Béarnais), Arbès (Anglet) et Duplé (G. Bayonnais). Succès aussi de Laurence (Bordeaux VC) à Saint-Barthélémy, de Lesage (Toulouse) à Libos, de Bernard Dupuch (Bordeaux) à Bourcefranc, de Beurrier (Gujan) à Beauville, de Grandet (Le Bouscat) à Troquereau et de Mazet à Aurillac.
- Neuvième samedi cycliste à Bordeaux avec le succès de Jean-Pierre Dumoulin (A. Bayonnais) lors de la Médaille Bordelaise. Jean-Claude Sommacal (Talence) gagne la vitesse des cadets, Jacques Suire (Bordeaux VC) la poursuite individuelle sur trois km, Guy Frosio (Andernos) l’individuelle juniors, Loïck Chalmé (SA Municipal) l’élimination séniors, Marc Mièle (SAM Bordeaux) l’individuelle en toutes catégories et Dominique Durand du même club celle des cadets.

St

Mlle Louise Bomeau remet la coupe à Moro entouré de M. Calès du CC Fleixois,
M. Lavaux conseiller général, M. Peyrat maire de Saint-Méard de Gurçon
et M. Bonnet de l’Etoile Cycliste Foyenne

- Organisé par M. Bonnet président de l’EC Foyenne, le cyclo-cross de Saint-Rémy sur Lidoire a vu le succès de Jacques Moro (Coutras) devant Raymond Valèze (Limoges) et Garcia (Coutras)
- Majeux (CRCL) domine et gagne à Saint-Bonnet sur Briance malgré le froid et devant une centaine de coureurs, laissant à deux minutes Réjasse et Jolivet.
- Le critérium international de Curac a vu le succès de Jacques Anquetil qui bat Campaner (Libourne), Daunat (Limoges), Ducreux (Antibes) et Dizier (Besançon).
- A Brigueil, belle victoire de Bernard (Girondins de Bordeaux) qui bat Sautier (CC Périgueux), Raymond (Créon), Duteil (CC Bordelais) et Zorzoli (Confolens). Le classement par équipes est gagné par le CRCL qui classe Barraud, Boine et Laroudie dans les dix premières places.

ÉCHOS DE DORDOGNE

- A Lisle lors de l’éliminatoire du Dunlop les 33 coureurs sont restés groupés durant les trois des douze tours à effectuer. Une prime a causé une cassure et éclaircit le nombre de prétendants. A deux tours, Buffière, Tardy, Sallat et Mandeix prennent les opérations en main pour se classer dans cet ordre.
Classement : 1. Alain Buffière (Pédale de Nontron), 2. Jean-Pierre Tardy (UC Nontron), 3. Sallat (UC Nontron), 4. Mandeix (UC Nontron) à 2’00", 5. Zoccola (Lalinde) à 3’00", 6. Jacky Mounier (UC Nontron), 7. Cossec (CC Périgueux), 8. Bernard Bugeaud (CC Périgueux), 9. Alain Bouget (UC Montpon), 10. Alain Glaudon (G. Sarlat), etc... (ces dix coureurs sont qualifiés pour le régional).
- Le prix du printemps à Javerlhac a vu le succès d’André (Castelnau) qui bat dans l’ordre Brisseau (La Couronne), Godet (Nersac), Dutertre (Nontron), Simon (Nontron), Chauvin (Nontron), Chauvet (Nersac), Michaud (Angoulême), Ruffi (Ribérac) et Réjasse (Nontron).

Clairvivre 69

Bordier à Clairvivre entouré par Bernard Sautier, Yves Perpignan et les miss

- Il n’a manqué que le soleil à Salagnac-Clairvivre pour que tout le monde soit comblé. Sur un circuit difficile comprenant la côte de Clairvivre, la sélection a été impitoyable avec de nombreux abandons. La course fut dominée par

Gauthier D

Bordier et Duteil qui se sont échappés en compagnie de Ditlecadet. Au sprint, victoire de Bordier qui enlève cette épreuve qualificative pour le Tour du Sud-Ouest devant Duteil et Ditlecadet. A noter que le Cyclo-Club reviendra sur ce circuit pour le championnat de France militaire du 12 avril prochain qui sera disputé sur 175 km (circuit Clairvivre, Génis, Salagnac, Clairvivre à couvrir 14 fois).
Classement : 1. Christian Bordier (EC Foyenne) sur cycle Peugeot les 120 km en 3h25’, 2. Francis Duteil (CC Bordelais) à 20 mètres, 3. Jean-Pierre Ditlecadet (CRCL) à 50 mètres, 4. Lucien Sautier (CC Périgueux) à 1’00", 5. Besse (CA Béglais), 6. Perrot (Barbezieux) à 1’10", 7. Zanetti (VC Bergerac), 8. Lannegrand (Le Bouscat), 9. Claude Hue (CC Périgueux), 10. Zorzolli, etc...
Prix de Chapdeuil : 1. Jacques Mazeau (EC Foyenne) les 90 km en 2h25’, 2. Bourreau (CA Civray), 3. Galy (CC Sarlat), 4. Gervolde (Montauban), 5. Demortier (VC Bergerac), etc...
- Le Cyclo-Club de Belvès a débuté sa saison et constate la bonne forme de Dominique Gauthier (frère de Jean-Louis, notre photo en médaillon), coureur cadet qui a terminé deuxième de la course de classement de Molières. Et le club compte sur son entraîneur Jacques Peyrat qui disposera bientôt dans son effectif de François Boyer libéré de ses obligations militaires, mais aussi sur Verger de Bergerac et tous les jeunes du Buisson, de Mouzens et de Campagnac les Quercy. Pour l’heure, le CC. Belvès se prépare pour ouvrir sa saison officielle à Cénac Saint-Julien où tous les ténors seront réunis.

VÉLO DORDOGNE - 1969/13° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 2019

BRANTÔME, SON ANCIEN CANTON, SES COURSES CYCLISTES

PORTAIL DES ÉPREUVES ET PALMARÈS CONNU

brantôme

Passage du Tour de France à la périphérie de Brantôme en 1994 (carrefour des Roches)

- Vous trouverez ci-dessous, la liste des communes de l’ancien canton de Brantôme avec pour chacune d’elles photo (s) et palmarès connu. A noter que sur ce canton, toutes les communes ont mis sur pied une épreuve cycliste à l’exception de celle d’Eyvirat.
- Brantôme.
- Agonac.
- Biras.
- Bourdeilles.
- Bussac.
- Lisle.
- Saint-Front d’Alemps.
- Saint-Julien de Bourdeilles.
- Valeuil.

VELO DORDOGNE - PORTAIL DES COURSES DU CANTON DE BRANTÔME
© BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mars 2019

PRIX DES FÊTES D’AGONAC (séquence rétro)

SPRINT A TROIS GAGNÉ PAR SÉBASTIEN LAPOUGE

Agonac 2004 bis

Sébastien Lapouge le spécialiste du cyclo-cross vainqueur à Agonac

- Quarante deux coureurs sont au départ et dès le troisième tour Arnaud Léger s’en va, rejoint plus tard par Lapouge, Angélaud, Hocquelet et Montoya. Derrière le peloton se défait et le vent ne favorise pas les concurrents qui tentent de tenir tête avec les premiers qui ne seront plus rejoints. Alors les poursuivants se mènent la vie dure en vue du challenge du conseil général où il s’agira de glaner quelques points. Devant, les cinq disputent l’arrivée et c’est Lapouge qui malicieusement débouche le premier du virage coudé pour gagner l’épreuve.

Agonac 2004

Protocole avec Lapouge, Montoya, Hocquelet et Lavignac (de gauche à droite)

Classement : 1. Sébastien Lapouge (CC Périgueux-Dordogne), 2. JF Montoya (UC Sarlat), 3. Arnaud Léger (UC Brive), 4. Joël Angélaud (Saint-Leu Taverny), 5. Hocquelet (Marmande), 6. Stéphane Lavignac (Trélissac), 7. Deymier (Villeneuve), 8. Sébastien Causse (VC Montois), 9. Jacques Daniel (Asptt Périgueux), 10. Jean-Yves Béneyrol (JS Astérienne), etc…

VELO DORDOGNE - AGONAC 2004 - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mars 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1991-1993)

LES TITRES DE 1991 à 1993

ENCORE RAYMOND ET EYQUARD MAIS BLANGEOIS REVIENT

91-93

1991 le 16 décembre 1990 à Margueron (Organisation : EC. Foyenne).

- Il y a toujours un malentendu avec Jean-Paul Raymond au sujet de ses titres. Le problème étant, faut-il comptabiliser sa deuxième place à Salies de Béarn derrière Francis Castaing comme un titre ? A priori oui ! Castaing étant pro, Raymond amateur. Mais alors, pourquoi Despert deuxième à Abjat derrière Villemiane, ne bénéficie t-il pas du même traitement ?... donc pour respecter le parité Vélo-Dordogne ne compte pas le titre de Salies...

- Donc disons que Raymond a obtenu à Margueron son 4° titre, neuf ans après son premier succès. Il n’y a pas eu de course cette fois. Les organisateurs de l’EC Foyenne avaient pourtant très bien fait les choses, sous l’impulsion de Jean-Michel Démortier et Jean-Claude Chiarotto avaient tracé un beau circuit de 2400 mètres alternant route, vignes, prairies, chemins et sous bois : un vrai parcours de cyclo-cross à l’ancienne, à la fois physique et technique, donc exigeant.
- Ce 16 décembre, il n’y a pas eu de course car Jean-Paul Raymond a tout réglé définitivement dès le premier tour. Ce vrai spécialiste des sous bois se consacre exclusivement au cyclo-cross depuis onze ans. Ce circuit de Margueron, il le connaissait comme sa poche pour s’y être produit huit fois auparavant (avec six succès à la clé). En onze saisons sur les sentiers et dans les labours, il a appris plein de trucs qu’il avait d’ailleurs dévoilé après sa 6°victoire à Margueron, cinq semaines avant ce championnat. "Sur ce circuit, il faut 28 dents et des boyaux très peu gonflés pour ne pas glisser" avait-il alors déclaré. Il fallait aussi une très bonne condition physique pour bien passer les longues montées dans la prairie, une excellente vélocité pour utiliser au mieux le petit développement, un coup d’œil exercé pour déjouer les pièges du parcours. A tous ces arguments, Jean-Paul Raymond ajoutait une grande science de la course : Bruno Blangeois réussissait le meilleur départ sur la large route en faux plat montant, mais Raymond était bien calé dans sa roue. Si bien qu’il prit la tête pour ne plus la quitter, augmentant même son avance au fil de la course. Il ne restait plus qu’à s’occuper du duel entre Ulbert et Blangeois, voire à celui entre Pellier et Stéphane Eyquard pour la couronne des espoirs.
- Sur le podium, on remarquait Raymond 31 ans et Jean-Claude Ulbert 40 ans, soit hommes du métier à l’image de Bonnand et Cardinal dans les autres comités. Chez les espoirs victoire de Pellier et de Paggiolo en juniors. (NDLR : Margueron constitue le dernier titre pour Raymond).

1991 Margueron

Le podium séniors à Margueron avec Ulbert, Raymond et Blangeois

Le classement : 1. Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe), 2° Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe) à 1’47", 3° Bruno Blangeois (Guidon Pellegruen) à 2’22", 4° Bernard Estève (Pédale Faidherbe) à 3’51", 5. Jean-Claude Bagueste (FC Oloron) à 7’59", 6. Pellier (Biganos) à 8’23" premier espoir, 7. Stéphane Eyquard (Libourne) à 10’06", 8. Bernard Bodin (Sarlat) à un tour, 9. Sonson (Ste Livrade) à un tour, 10. Barbeau (Talence) à un tour.
Espoirs : 1. Jean-Olivier Pellier (Bizanos).
Juniors : 1. David Paggiolo (US Talence).

NB : Christophe Deluche (UVL) remporte le 3° titre consécutif en Limousin. Miguel Albert (Cycle Poitevin) chez lui. Christophe Dupouey (Tarbes Cycliste) remporte le maillot du comité des Pyrénées.
- Chez nos périgourdins on remarque la main mise par la Pédale Faidherbe qui classe Raymond (1°), Ulbert (2°) et Estève (4°). Dans deux ans à Marsaneix, leur club organisera ce championnat et pour faire mieux, il s’agira de prendre les trois marches du podium.

1992 le 15 décembre 1991 à Le Boucau (Organisation : VC. Tarnos)

- Jean-Paul Raymond avait raison de se méfier de Dominique Eyquard. Déjà voilà huit jours, Raymond avait vu la super forme affichée par Eyquard à Auros. Et pour éviter toute surprise, Raymond avait pris la tête dès le premier tour d’un circuit sec mais éprouvant, doté de quatre raidards à vous faire passer par-dessus la roue arrière. Seul Eyquard conservait en ligne de mire Raymond devant avec 50 mètres d’avance. Et Eyquard essaya de conserver cette distance avec son rival, sachant que s’il pouvait revenir sur le fuyard, il en prendrait un sacré coup au moral. Et c’est ce qu’il se passa à mi-course, sur la partie goudronnée où le Marmandais plaça une accélération pour rejoindre Raymond. Eyquard poursuivit son attaque aussitôt dans la deuxième des quatre buttes. Le coup de pédale du Périgourdin parut alors plus lourd alors qu’Eyquard voltigeait. Assurément, il s’était bien préparé, en tuant même cent canards dans sa ferme pour les fêtes. Blangeois forfait suite à une chute (entorse des cervicales), ne put se mêler à la lutte. Eyquard remportait son 4° titre régional, Raymond deuxième accusant 55 secondes de retard à l’arrivée.

Le Boucau

Eyquard, Raymond et Dumont, podium final au Boucau

Le classement : 1. Dominique Eyquard (CC Marmandais) les 18,760 km en 52’49", 2. Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe) à 55", 3. Dumont (Talence) à 1’37", 4. Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe) à 3’37", 5. Bernard Estève (Pédale Faidherbe) à 4’22", 6. Denis Fantino (CC Béarnais) à 5’47" 1° espoir, 7. Eric Valèze (Pellegrue) à 6’34", 8. Jean-Mary Despert (Pédale Faidherbe), 9. Le Liard (VC Montois), 10. Gélabert (Nérac), etc...
Juniors : 1. Eric Fantino (CC Béarnais), 2. Bordes (VC Bruilhois), 3. Pascal (VC Salies), 4. Clément (CC Béarnais), 5. Castel (Le Bouscat), etc...
Quelques pratiquants de cette époque : Miguel Albert (Cycle Poitevin), Laurent Dumont (US Talence), Yves Cardinal (CA Civray), Thierry Turpaud (UCA. Rochelaise), David Paggiolo (US Talence), Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe), Christophe Deluche (UV Limousine), Fabrice Grand (AC Rilhac-Rancon), Jean-François Morange (VC Neuvic), Bruno Aigret (UV Poitiers), Thierry Thoraux (AS Saint-Junien), Roger Thévenet (UC Confolens), Eric Valèze (Guidon Pellegruen), Laurent Roulier (Saint-Denis US), Dominique Eyquard (CC Marmande), Stéphane Eyquard (AS Libourne), Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe), Alain Clochard (VC Bressuire), Olivier Broussin (Jarnac-Sports), René Princeau (Jarnac-Sports), Cyril Castets (US Bouscat), Christian Nougue-Dessus (CC Navarrais), Yvan Eychenne (AC Pamiers), Pierre Elias (Saint-Juéry), Alain Cuisinaud (ACC), Pascal de Boussiers (AC Limoges Bussière Poitevine), Jean-Yves Potet (CA Civray), Olivier Feytou (Asptt Périgueux), Bruno Blangeois (Guidon Pellegruen), Bernard Estève (Pédale Faidherbe), Christophe Dupouey (Tarbes Cycliste), Dominique Marty (Saint-Juéry), Patrice Géniez (Cahors VS), Denis Le Liard (VTT Montois), Gérard Andrieu (UV Auch-Lectoure), Régis Duros (UV Lourdes), José Gesse (AS Maséenne), Laurent Roux (Toulouse Sprint), Jean-Mary Despert (Pédale Faidherbe), Xavier Charbonneau (Pays d’Olonnes), David Andrieu (VSSL Castres), Oliver Macédo (AC la Poste en Creuse), Gilbert Berron (UC Saint-Léonard), Julien Almansa (Saint-Alban), Nicolas Jalabert (Cahors VS), Didier Lagouarde (UC Orthez), Thierry Turpaud (UCAR La Rochelle), Eric Pascal (VC Salies), Eric Fantino (CC Béarnais).
NB : Christophe Deluche (UVL) remporte le 4° titre consécutif en Limousin. Quatrième titre également de Miguel Albert en Poitou-Charentes. Dans les Pyrénées c’est Frédéric Moncassin (Castorama) le coureur pro de qui remporte le titre.
- Chez les Périgourdins, la Pédale Faidherbe confirme ses prétentions en classant quatre des leurs dans le top dix. Rendez-vous est pris la saison prochaine à Marsaneix, où le club organisera ce championnat.

1993 le 13 décembre 1992 à Marsaneix (Organisation : Pédale Faidherbe)

1992 Marsaneix 4

Bruno Blangeois en grand patron à Marsaneix

- Bernard Estève avait beaucoup travaillé durant les deux mois précédant ce championnat pour livrer un circuit parfait et très spectaculaire qui permettrait au public d’embrasser d’un coup d’œil la quasi-totalité du parcours depuis la ligne d’arrivée. Comme le soleil était de la partie et le public nombreux, les dirigeants de la Pédale Faidherbe peuvent se vanter d’avoir réussi leur championnat. Le seul regret sera sans doute l’échec sportif de leurs coureurs. Raymond n’ayant été que l’ombre de lui-même sur ce parcours qui lui tenait tant à cœur.

1992 Marsaneix 2

Podium juniors à Marsaneix avec Lavignac, Paggiolo et Valèze

- Le premier tour donna lieu à une bagarre magnifique, chacun des protagonistes s’appliquant  à tour de rôle d’impressionner ses adversaires. A ce petit jeu, Dominique Eyquard se montra le plus percutant : dans la troisième montée du premier tour, il démarra sèchement, distançant rapidement ses concurrents. Blangeois choisit de ne pas répliquer immédiatement. Il resta tranquille dans un groupe de contre attaque en compagnie des autres favoris avant d’entreprendre sa remontée. Ce n’est qu’au début du troisième des 7 tours de circuit, que le vainqueur revenait sur l’homme de tête et le dépassait aussitôt. Il ne devait plus être inquiété, malgré une chute puis un incident mécanique dans le dernier tour. En laissant échapper cette victoire, le club de JP Dulou et Serge Dietter avait raté un grand chelem qui avait été amorcé par une belle victoire de Labbe chez les juniors tandis que David Paggiolo venait chercher le titre des espoirs grâce à une très méritoire 5° place.

1992 Marsaneix 3

Podium séniors à Marsaneix avec Dumont, Blangeois et Eyquard

- Championnat d’Aquitaine des séniors : 1. Bruno Blangeois (Guidon Pellegruen), 2. Laurent Dumont (SC Caudrot), 3. Dominique Eyquard (SC Caudrot), 4. Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe), 5. Dominique Paggiolo (SC Caudrot), 6. Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe), 7. Didier Saumon (Bon Encontre), 8. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), 9. Pascal Mestadier (Bon Encontre), 10. Barbeau (Talence), etc…
- Championnat d’Aquitaine des espoirs : 1. Dominique Paggiolo (SC Caudrot),2. Stéphane Lavignac (Asptt Périgueux), 3. Eric Valèze (Guidon Pellegruen), 4. Olivier Feytou (Pédale Faidherbe), 5. Perret (Tresses), etc…
- Championnat d’Aquitaine des cadets/juniors : 1. Arnaud Labbe (SC Caudrot),2. Castets (US Bouscat), 3. Frattini (Pellegrue), 4. Dulucq (Hossegor), 5. Nougué-Dessus (Navarrenx), 6. Duboiis (Mimizan), etc…

Abadie Sylvain

Sylvain Abadie sur le podium du comité des Pyrénées pour la 5° fois

 NB : Olivier Macédo (Asptt en Creuse) remporte son premier titre en Limousin. Jean-Yves Potet (CA Civray) inaugure sa série en Poitou-Charentes. Déjà sacré en 82, 83, 84 et 89, Sylvain Abadie (Toulouse Sprint) est couronné pour la 5° fois en comité des Pyrénées.
- La Pédale Faidherbe avait et conserve une grosse écurie. Et si le club a fait naufrage sur ses terres, il n’y a pas péril en la demeure. La pression était sur les épaules des Périgourdins qui couraient chez eux, mais ils n’ont pas su se libérer face à l’enjeu mais aussi face à des adversaires résolus pour leur barrer la route. Néanmoins de ce championnat on peut dire que désormais deux clubs vont se tirer la bourre : le Caudrot très bien placé et la Pédale Faidherbe battue chez elle.
- Bruno Blangeois ancien de la Pédale Faidherbe s’était affirmé comme le coureur d’avenir de la spécialité. Sacré à 22 ans à Fumel, titre conservé ensuite à Urdos après un sacré combat contre Dumont. On pensait alors voir Blangeois pour un long règne dans les sous-bois. Mais il y a eu les anciens, ceux de la vieille école à l’image de Raymond et d’Ulbert qui lui ont barré la route. Et puis il y a eu les problèmes de santé, les séquelles de chute qui l’ont écarté le jour "J" comme au Boucau, où il n’a pu prendre le départ. Deux championnats sans titre et voilà qu’à 26 ans, trois ans après Urdos, Blangeois renaît tel un phénix sorti de ses cendres. Mais l’histoire nous dira plus tard que Marsaneix sera son dernier titre de cyclo-crossman..., comme Margueron a été l'ultime de Jean-Paul Raymond.

 Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross (Guyenne puis Aquitaine).
La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
- Championnats de 1958 à 1960.
- Championnats de 1961 à 1963.
- Championnats de 1964 à 1966.
- Le Championnat de France en 1966 à Labatut.
- Championnats de 1967 à 1969.
- Championnats de 1970 à 1972.
- Championnats de 1973-1975.
- Championnats de 1976 à 1978.
- Championnats de 1979 à 1981.
- 
Cyclo-cross d’antan en Périgord (Saint-Paul de Serre 1982).
-
Championnats de 1982 à 1984 (et championnats de France 83 à Salies).
-
Championnats de 1985 à 1987.
- Championnats de 1988 à 1990.

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1991-1993 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/
La suite des Championnats de 1994 à 1996 sur ce lien

Posté par Bernard PECCABIN à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 mars 2019

1994 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (12° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

18 au 24 mars 1994

- Fin mars le duel Poitou-Vendée prend une nouvelle tournure lors de la Ronde de Cognac. Si les Poitevins s’étaient appliqués à Buxerolles, ils ont du céder face à la puissance de Christophe Faudot (Vendée U) qui a vengé Jean-Christophe Nazon battu huit jours avant. Pierre Painaud (Cycle Poitevin) et Mauduit (Sélection Poitou) prennent les places d’honneur.

Sem; 12

Pierre Painaud, Eric Frutoso, Franck Faugeroux et Dominique Péré
grands vainqueurs de cette semaine

- La victoire sourit enfin à Dominique Péré (CAM Bordeaux) et c’est à Pessac qu’il bat le Montalbanais Roger et Thouvignon (Blagnac) qui complètent le podium. Plus loin à Saint-Ciers, le Prix des Ferrets revient à Pierre Painaud (Cycle Poitevin) beau vainqueur devant Jean-François Lantot (VC Montendre) et le Créonnais Jeannot.
- Le lundi suivant, Lagorce Laguirande et Cénac Saint-Julien se partagent les vedettes du Grand Sud Ouest. La 48° édition de Lagurande voit le succès du Poitevin Christophe Allin devant Huger (VC Lucéen) et Elissalde le Béarnais de la Banesto. En Dordogne, succès complet des hommes de Max Garcy qui remportent le podium avec dans l’ordre Eric Frutoso, Ludovic Grechi et Didier Virvaleix.
- D’autres succès en cette fin de mois avec Franck Faugeroux (Cycle Poitevin) à Javerlhac, Sébastien Rouby (Montauban) à Beauville, Frédéric Villeneuve (Gujan) à Mimizan et de Laurent Lagier qui gagne les boucles du Bas Limousin à Brive.

ÉCHOS DE DORDOGNE

Samedis cyclistes

Quelques vainqueurs des Samedis Cyclistes à Périgueux avec de gauche
à droite Trimoulet, Carreau, Lavignac, Cornut et Brachet

DEUXIEME SAMEDI CYCLISTE

- Individuelle minimes : 1. Hervé Faure (Thiviers), 2. Didier Lavesne (CC Périgueux), 3. Ludovic Regen (Saint-Astier).
- Eliminatoire minimes : 1. Nicolas Trimoulet (St. Astier), 2. Ludovic Regen (JS Astérienne), 3. Vincent Arquey (GC Bergerac).
- Individuelle cadets : 1. Guillaume Carreau (Pédale Faidherbe), 2. Réginal HIspiwac (Mussidan), 3. Isidore Dudrat (Bergerac).
- Eliminatoire cadets : 1. Jean-François Robert (CC Périgueux), 2. Isidore Dudrat (EVCC Bergerac), 3. Guillaume Carreau (Pédale Faidherbe).
- Individuelle juniors/séniors : 1. Stéphane Lavignac (Asptt Périgueux), 2. Laurent Olivier (Asptt Périgueux), 3. Nicolas Labrousse (Asptt Périgueux).
- Vitesse Juniors : 1. Cyril Oyhanondo (CC Périgueux).
- Vitesse séniors : 1. Cyril Cornut (Saint-Astier).
- Vitesse sociétés : 1. EC Ribérac, 2. Asptt Périgueux, 3. JS Astérienne.
- Classement général : 1. Brachet (CCP. Nontron), 2. Feytou (Faidherbe), 3. Cuménal (Ribérac).

VÉLO DORDOGNE - 1994/12° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mars 2019

1969 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (12° semaine de la saison)

IL Y A 50 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

18 au 24 mars 1969

1969

- A Saint-Jean d’Angély le prix des commerçants et des artisans a vu le succès de Trochut (La Rochelle) qui bat Laforest (Royan) et le Langonnais Cruz. A Mimizan ce sont les frères Dolhats qui brillent en prenant les deux premières places de l’épreuve. Victoire de Guy devant Christian alors qu’Alain Fiel (Aviron Bayonnais) s’emparait de la troisième place.
- Le Grand Prix de l’UCAPA regroupait soixante quatre coureurs au départ. L’allure très rapide provoque l’éclatement du peloton. Au 100° kilomètre on note une attaque de Parenteau, Thomazeau, Dupuch, François et Duteil. Mais c’est Dupuch (SA Bordeaux) qui signe la victoire en solitaire devant François (La Couronne) à 15 secondes, Paré (Bergerac) troisième accuse 1’10", alors que Parenteau et Duteil prennent la suite du classement.
- D’autres succès avec le Pontois Suire à Chaumet les Violettes, celui de Poncé (AS Le Pian) chez lui, de Vigouroux (Villeneuve) à Villeréal et d’Antoine Moll (CC Bordeaux) à Marmande.
- L’éliminatoire du Poitou du "kilomètre" a réuni à Saint-Georges de Didonne de très nombreux concurrents. Elle fut dominée par le Royan Océan Club qui comptait trois représentants en demi-finale (Marotin, Bossis et Boulan), le quatrième qualifié étant Audoyer de Civray. Jean-Marie Marotin a enlevé la finale en battant Boulan sur deux manches et représentera le comité à Vincennes pour la finale nationale.
- Réservé aux clubs de Brive, Tulle et Treignac, le prix Henry Bouny disputé sur 88 km a vu le succès de Servières (Tulle) devant son équipier Barry pointé à 30 secondes. Borderie (3°), Cluzant (4°)  et Bertin (5°) complètent le top cinq de l’épreuve.

besse SMF 69

- Le 2° Tour du Limousin sera une épreuve internationale. Des Belges et des Espagnols ont fait parvenir leur engagement. Pour cette course qui partira le 28 avril prochain de Limoges, on compte aussi sur des équipes régionales avec Martelozzo vainqueur la saison passée, l’Asptt Tours avec Danguillaume, Lechatelier, Matuzac, le bataillon de Joinville avec le médaillé de Mexico qu’est Rebillard, Granville avec Vermeulen et Hurel, Puteaux avec Jean-Pierre Guitard, Lyon avec Gutty et Rigon, l’AC Clermont avec les frères Vallet et Fiacre le Poitou avec Barjolin et Brèque, l’ACBB avec Proust, la Dordogne avec Sautier, Démartin, Duteil, Bordier, mais aussi la Pédale Charentonnaise, Libourne, Saint-Herbelin, le comité de Provence et bien sur une équipe du Limousin.
- La 3° course de classement de l’UV Limousine s’est disputée à Bellac et après 85 km c’est Gérard Jammet qui a remporté la gagne devant Alamargot. Se classent ensuite Baillot, Tricaud, Janicot et Sénamaud. Philippe Boulesteix remporte l’épreuve cadet tout comme Sevin en minimes.
- D’autres succès avec celui de Serge Besse (Nontron) - photo ci-contre - à Saint-Christophe de Double (cadets), de Masseys (CC Bordelais) au 6° Grand Prix Cazajus à Boeil Bézing, de Jean-Pierre Sommacal (Talence) à Ludon Médoc, de Galy (CC Sarlat) à Peyzac et de Jacques Cosani (Agen) à Saint-Médard en Jalles.
- Le Tour cycliste de l’Aunis s’est terminé par la victoire du Royannais Latour qui bat le Pontois Thomazeau, Bonnin (Roche sur Yon), Pitard (Pons) et Troyard (Naintré).

ÉCHOS DE DORDOGNE

Daglan

Départ de la course de classement à Daglan en 1969

Gouly Henry à 46 ans

- Le Guidon Sarladais a ouvert sa saison à Daglan et ce sont trente cinq coureurs qui se sont présentés sur la ligne de départ. La course fut animée grâce à la vaillance de quelques coureurs déjà en forme tels le Lindois Greletty, le Bergeracois Zanetti, Farguette de Saint-Céré et Boudou de Vayrac. Mais Péquignot du Guidon a bien contrôlé tout comme le Cécépiste Claude Denis. Lors de l’ascension des côtes de Mas de Causse et de Peyruzel au dernier tour, Péquignot fit un violent effort mais fut battu au sprint par Claude Denis (CC Périgourdin). Suivent ensuite dans l’ordre Grellety, Zanetti, Royère, Boyer, Cluzel, Lacoste, Demelemester, Serge Daubisse, Farguette, etc... Chez les cadets, libéré comme les séniors par M. Maury maire de Daglan, c’est le jeune Claude Daubisse (CC Périgueux) qui s’impose devant Bennet et d’Hauteclaire.

- Le Cyclo-Club Astérien s’est réuni pour établir son calendrier de la saison 69. Une nouvelle épreuve sera courue sur un circuit inédit le 1° mai avec les 3° et 4° catégories. Ce sera ensuite la course des cadets le 15 août et celui du comice le 17 septembre. Un bal sera de même organisé le 15 novembre. Et puis on a formé le bureau avec comme présidents d’honneur Raymond Dupuy maire et Roger Deschamps. Marcel Montagut reste président, Claude Deschamps président adjoint, Paul Montagut secrétaire, Henry Gouly secrétaire adjoint (en médaillon), Louis Bruneteau trésorier, Marcel Champeaux adjoint et MM. Bague, Dumaine, Lannet, Chaumard Fils et Samson comme membres.

VÉLO DORDOGNE - 1969/12° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/ 

Posté par Bernard PECCABIN à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2019

AGONAC (course disparue)

UN CERTAIN FRANCIS LE PEMP A OUVERT LE PALMARÈS

Agonac 99

 Départ de la course en 1999 à Agonac

Francis Le Pemp

- Petite commune du Périgord Blanc sur les bords de la Beauronne qui a eu un passé cycliste notamment de 1989 à 2003 période où l’Asptt de Périgueux avait la chance d’avoir dans ses rangs Serge Sallès, organisateur du Tour Dordogne mais aussi receveur de la Poste de la commune. En liaison avec le comité des fêtes local, le prix cycliste a évolué sur un circuit acrobatique et pas facile à gérer. Mais tout compte fait, on a passé de beaux moments dans cette verdoyante campagne d'Agonac...
Palmarès connu : 1957 Francis Le Pemp (CC Périgourdin), Bouzou (VC Lardinois), 1958 Francis Le Pemp (CC Périgourdin), 1962 Jean Chevrier (Montpon), Daniel Gauthier (CC Périgourdin), 1964 Guy Dutertre (Pédale Nontron), 1965 Guy Mazet (Bon Encontre), 1989 Victor Melchior (RC Mussidan), 1990 Michel Thomasson (CC Périgourdin), 1991 Eric Valèze (CC Montpon), 1992 Patrick Tedo (AS Le Passage), Laurent Mazeaud (Tarbes Cycliste) circuit de la Beauronne, 1993 Cyril Cornut (JS Astérienne), 1994 Julien Fiacre (Asptt Périgueux), 1995 Jean-Michel Gouloumes (CC Sarlat), 1996 Nicolas Brachet (CCP Nontron), 1997 Philippe Candau (CC Périgourdin), 1998 Lucien Sautier (CC Périgourdin), 1999 Laurent Dublé (SA Mérignac), 2002 Stéphane Lavignac (GC Bergerac), 2003 Luc Teyssedou (EV Bretenoux).
Notre photo (ci-dessus) : Francis Le Pemp ancien président de l'Asptt Périgueux et commissaire général de l'ancien Tour de la Dordogne aux côtés de René Leygues, président du CC Périgourdin à cette époque (1957-58). Il a remporté à deux reprises la course d'Agonac.

Agonac 99

Le podium 1999 à Agonac avec Laurent Dublé le vainqueur en jaune
puis Julien Courbalay (2°) et Elie Brémand (3°). A droite Nicolas Courbalay MS.

VELO DORDOGNE - AGONAC - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http ://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http ://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mars 2019

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE DE CYCLO-CROSS (1988-1990)

LES TITRES DE 1988 à 1990

ENCORE RAYMOND MAIS BLANGEOIS EST LĀ

CC

1987 Saint-Cernin de l'Herm

1988 le 27 décembre 1987 à Saint-Cernin de l’Herm (Organisation : VC Monpazier).........

- Raymond, Eyquard, Blangeois, telle était l'équation à résoudre au départ de ce championnat. Mais c’est Jean-Paul Raymond, le garde-pêche de Gironde qui remportera ici son 3° titre, soit sa 148° victoire. D’habitude en forme dès le début de saison, Raymond a changé sa manière de faire. Il s’est préparé pour avoir la bonne forme en cette fin de décembre, pour le championnat. D’ailleurs ses sept victoires obtenues au cours de ce mois sont là pour le confirmer.

1987 Saint-Cernin

Les spectateurs dominaient le vallon comme l'on regarde une pièce de théâtre

- Pour l’opposition par contre, le magnifique circuit du Cazalou, - les spectateurs dominaient le vallon comme l’on regarde une pièce de théâtre - restera un mauvais souvenir. De la bande des quatre (Raymond, Eyquard, Blangeois, Le Liard) supposée dominer l’épreuve, ne subsista finalement que le Talençais, en tête dès le drapeau baissé. Eyquard le tenant du titre resta un moment deuxième, mais comme les temps avec le leader s’accentuaient, le Marmandais parut se résigner, au point de s’effondrer peu après la mi-course. Bruno Blangeois craqua encore plus tôt, victime d’une blessure toute fraîche (à Chartres le dimanche précédent) qui le faisait souffrir dans les parties pédestres. Quand à Le Liard, il ne fut jamais dans l’allure, trop contracté sans doute. En définitive, la bonne nouvelle est venue d’un quasi vétéran, Jean-Claude Ulbert (37 ans) un Sarladais qui évoluait près de chez lui. D’un petit gabarit, le tracé qui exigeait agilité et vivacité lui convenait plutôt que la puissance.

1987 St

Raymond pas du tout inquiété à Saint-Cernin de l'Herm

- L’autre surprise a été provoquée par le duo routier Oloronais avec Hervé Gourmelon et Jean-Claude Bagueste. Gourmelon est venu mourir à 13 secondes d’Ulbert. La performance de Gourmelon, champion de France de poursuite olympique avec l’Aquitaine en dit long au moment où il va passer chez les pros. Joli tir aussi des coureurs de l’US Talence avec Raymond, Dumont et Galissaire. Au championnat de France à Munster, le 10 janvier Raymond sera accompagné par Blangeois et Eyquard pour les séniors, par Rudolph et Sébastien Mondory pour les espoirs et juniors. Pour la petite histoire, la bataille de la conquête du titre entre Raymond et Eyquard, revenait à Raymond qui accrochait ainsi un 4° maillot de champion, soit un de plus que Eyquard.

1987 St

Podium avec Ulbert, Raymond, Gourmelon et Rudolph Mondory premier espoir

Le classement : 1. Jean-Paul Raymond (US Talence) les 18 km en 57’16", 2. Jean-Claude Ulbert (Guidon Sarladais) à 1’01", 3. Hervé Gourmelon (FC Oloron) à 1’14", 4. Jean-Claude Bagueste (FC Oloron) à 1’30", 5. Bruno Blangeois (Pédale Faidherbe) à 2’43", 6. Laurent Dumont (US Talence) à 3’29", 7. Dominique Eyquard (CC Marmande) à 4’19", 8. Bernard Estève (Pédale Faidherbe) à 4’24", 9. Bernard Galissaire (US Talence) à 5’14", 10. Denis Le Liard (FC Oloron) à 5’14", etc... Rudolph Mondory (La Teste) premier espoir.
Juniors : 1. Sébastien Mondory (La Teste) à 36’59", 2. Rahmoun (TS. Mourenx), 3. Pellier (La Teste) à 3’27", 4. Fantino (CC Marmande) à 4’31", 5. Sonson (Ste Livrade) à 4’50", etc...

1987 St

Pellier (3°), Sébastien Mondory lauréat et Rahmoun (2°) chez les juniors

NB : Christophe Deluche (UV Limousine) remporte le 1° titre en Limousin. Alain Lagrange (Tarbes) est champion des Pyrénées pour la deuxième fois alors qu’en Poitou-Charentes Yves Cardinal remporte son 14° titre (le dernier).
- Ulbert, Blangeois, Gourmelon et Estève ont évolué sur leur terre. Des terres périgourdines qui organisaient ce championnat régional pour la huitième fois, après Lalinde (1960), Coulounieix (1965), Saint-Barthélémy de Bussière (1972), Saint-Cybranet (1974), Abjat sur Bandiat (1977), Bussière-Badil (1979) et Sarlat (1985).

1989 le 11 décembre 1988 à Fumel (Organisation : VC Fumel)

BLANGEOIS PREMIÈRE

1985 sarlat 1

- Les pronostics généralement émis se sont avérés justes, sur le circuit Fumélois quelque peu roulant au gré de certains, mais il faut reconnaître que les meilleurs sur l’ensemble de la saison actuelle se sont bien vite emparés des rênes de la course pour ne plus la quitter. Seul le Talençais Raymond, cloué par la grippe aurait pu modifier cet ordre établi, tandis que l’on attendait mieux de son équipier Laurent Dumont, 7° et victime de trois incidents.
- Le podium de ce championnat sénior aura donc consacré la classe de trois valeureux garçons, mais aussi leur travail et leur sérieux qui en font de réels espoirs. Pour Hervé Gourmelon on sait qu’il sera professionnel en 1989. Quant à Bruno Blangeois et Dominique Eyquard, voilà deux garçons qui se situent aux dixième et onzième places du challenge national, avant la 3° épreuve, qui ont donc progressé d’une façon régulière et sûre our en arriver là. N’hésitant pas à sortir des frontières de leur comité pour rencontrer une autre opposition, ils en récoltent maintenant les fruits.
- Derrière le trio de pointe, la lutte fut chaude pour les places d’honneur avec le Périgourdin Jean-Claude Ulbert, se rapprochant un moment de la 3° place, avant de céder du terrain et d’être dépassé par un très bon Jean-Claude Bagueste, le routier Béarnais à qui la 4° place lui vaudra de disputer le championnat de France en Normandie. Comme l’an passé, le jeune Testerin Rudolph Mondory (6°) s’attribue le titre des espoirs. Chez les juniors Sébastien Mondory, le frère du précité s’assura une victoire confortable.
- Le cyclo-cross aquitain semble sur la voie du renouveau, avec ces différents espoirs et qu’il nous soit permis d’insister sur le plus sûr d’entre eux, Bruno Blangeois (notre photo), vingt deux ans, qui progresse chaque année, et dont les limites ne sont pas encore connues. Son objectif est de rentrer dans les dix meilleurs français du Challenge National et rentrer dans ce lot au Championnat de France, un honneur que son comité n’a pas connu depuis Pierre Bernet.
Le classement : 1. Bruno Blangeois (Trèfles Sportifs de Mourens), 2. Dominique Eyquard (CC Marmande), 3. Hervé Gourmelon (CA Créon), 4. Jean-Claude Bagueste (FC Oloron), 5. Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe), 6. Rudolph Mondory (AS Testerine), 7. Laurent Dumont (Talence), 8. Denis Le Liard (FC Oloron), 9. Didier Lagouarde (UC Orthez), 10. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), etc...
Espoirs : 1. Rudolph Mondory (AS Testerine), 2. Thierry Fantino (CC Marmande), 3. Thierry Sonson (Ste Livrade), etc...
Juniors : 1. Sébastien Mondory (AS Testerine), 2. T. Laborde (VC Salies), 3. D. Fantino (CC Marmande), etc...

NB : Christophe Deluche (UV Limousine) s’adjuge un 3° titre de champion du Limousin. Dans le comité des Pyrénées, le titre récompense un routier avec Daniel Amardeilh (US Montauban). En Poitou-Charentes, Miguel Albert (Cycle Poitevin) prend la succession d’Yves Cardinal.
- A Fumel les Périgourdins sont là et dommage que Blangeois ne soit plus des leurs. Gourmelon, Ulbert et Estève conservent leur place, dans le ventre mou du top dix.

Quelques pratiquants de cette époque : Christophe Dupouey (Bat. Joinville), Jean-Claude Bagueste (FC Oloron), Alain Lagrange (UA Vic), Didier Lagouarde (UC Orthez), Yves Cardinal (CA Civray), Bruno Blangeois (TS Mourens), Jean-Paul Raymond (US Talence), Miguel Albert (Cycle Poitevin), Gilles Sanders (Kas), Cyril Bonnand (Saint-Juéry), Régis Duros (VC Marciac), Eric Valèze (CC Montpon), Laurent Dumont (US Talence), Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe), Alain Cuisinaud (AC Bourganeuf), Francis Bourdin (Asptt La Rochelle), Xavier Charbonneau (SV Fontenay), B. Aigret (Pédale Jonzac), B. Thoreau (AS Saint-Junien), Thierry Turpaud (VS Chef Boutonne), Christophe Deluche (UV Limousine), Jean-François Morange (VC Neuvic), Sébastien Mondory (La Teste), Eric Granger (CA Créon), David Brulon (VC Châteauroux), Dominique Eyquard (CC Marmande), Guy Chassang (RO Moulins), Hervé Gourmelon CA Créon), Alain Sonson (Sainte-Livrade), A. Becaas (CC Béarnais), Bernard Estève (Pédale Faidherbe), Bernard Galissaire (Talence), Jean-Yves Potet (CA Civray), Alain Cessat (UC Brive), Denis Le Liard (FC Oloron), JL.Maumy (AC Creusoise), Pascal Peyramaure (VC Neuvic), René Princeau (Jarnac Sports), Jean-Mary Despert (Pédale Faidherbe), Bernard Bodin (CC Sarlat), Thierry Fantino (CC Marmande), Fabrice Grand (AC Rilhac-Rancon).

1990 le 17 décembre 1989 à Urdos (Organisation : FC. Oloron)

DEUXIÈME TITRE POUR BLANGEOIS

Le Liard Denis

- Denis Le Liard (notre photo) maître d’œuvre de cette organisation, postier de son état à Urdos, n’avait rien négligé pour que cette épreuve soit parfaite. Cinquième de la course, il s’était préparé et malgré la pression à subir il a su tout gérer pour tout coordonner.
- Circuit glissant, dénivelé de 100 mètres, un beau tracé au pied du Somport, voilà pour le cadre de ce championnat. D’entrée Bagueste prend la tête mais Blangeois surveille et prend la tête de course suivi par Eyquard et Dumont les deux challengers, tandis que Bagueste, Le Liard et Gourmelon perdent toute chance de gagner. Tandis que Blangeois est rejoint par Dumont, celui-ci cherche à le distancer. Eyquard suit à 15 secondes. Puis la suite de la course sera fatale pour Dumont repris puis lâché. Blangeois s’emploie ferme pour décramponner ce beau monde et on assiste à une deuxième course entre Eyquard et Dumont pour la 2° place. Terrible duel avec explication finale sur le macadam, où exténués Dumont parvient à ravir cette deuxième place tant convoitée.
Classement : 1. Bruno Blangeois (TS Mourens), 2. Laurent Dumont (Talence) à 12", 3. Dominique Eyquard (CC Marmande) à 26", 4. Jean-Claude Bagueste (FC Oloron) à 1’24", 5. Denis Le Liard (FC Oloron) à 3’25", 6. Hervé Gourmelon (Montpon) à 3’37", 7. Jean-Claude Ulbert (Pédale Faidherbe) à 4’18", 8. Lagouarde (UC Orthez) à 4’56", 9. Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe) à 6’17", 10. Jean-Mary Despert (Pédale Faidherbe) à 7’41", 11. Bernard Estève (Pédale Faidherbe), etc...
Espoirs : 1. Bordenave (Orthez), 2. Rudolph Mondory (La Teste), 3. Barbeau (Villenave), etc...
Juniors : 1. Eric Valèze (CC Montpon), 2. Anton (RO. Mourenx), 3. Yvan Becaas (FC Oloron), etc...

URDOS

Podium des séniors à Urdos avec Dumont, Blangeois et Eyquard

NB : Et de trois pour Christophe Deluche (UV Limousine) de nouveau champion du Limousin. Dans les Pyrénées Sylvain Abadie (Toulouse Sprint-Saint-Lys Olympique) trois fois titré reprend son bien cinq ans après ce qui constitue un bon point. Miguel Albert (Cycle Poitevin) confirme en Poitou-Charentes avec un deuxième titre successif.
- Nos Périgourdins sont en bonne place. Certes Blangeois le Périgourdin est devenu Girondin, mais il est sorti des rangs de la Pédale Faidherbe. Gourmelon se place bien, Ulbert reste régulier, Raymond le Girondin qui est devenu Périgourdin se doit de rattraper sa suprématie alors que Despert et Estève conservent leur place dans le top dix.

Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross (Guyenne puis Aquitaine).
La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951.
- Championnats de 1952 à 1954.
- Championnats de 1955 à 1957.
- Championnats de 1958 à 1960.
- Championnats de 1961 à 1963.
- Championnats de 1964 à 1966.
- Le Championnat de France en 1966 à Labatut.
- Championnats de 1967 à 1969.
- Championnats de 1970 à 1972.
- Championnats de 1973-1975.
- Championnats de 1976 à 1978.
- Championnats de 1979 à 1981.
-
Cyclo-cross d’antan en Périgord
(Saint-Paul de Serre 1982).
-
Championnats de 1982 à 1984 (et championnats de France 83 à Salies).
-
Championnats de 1985 à 1987
.
-
Championnats 1991-1993.

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1988-1990 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2019

BARQUERO LE MUSSIDANAIS EST DÉCÉDÉ

UN GRAND CHAMPION

- Voilà presque trois mois que le champion Mussidanais Angel Barquero est décédé. "Vélo-Dordogne a été informé par Gérard Descoubès, le chroniqueur des grands champions. Lire d’ailleurs le communiqué reçu ce jour et écrit par ses soins.

Angel Barquero, tout en discrétion

BARQUERO

- C’est son fils, d’un coup de téléphone depuis l’Espagne où Angel s’était retiré, qui nous a appris sa mort à 93 ans, survenue il y a quelques semaines à Burriana (né le 2 mars 1925 à Albarcine). Avec le décès du vieux grognard Mussidanais, c’est tout un univers qui revient parmi nous, celui de la décennie cinquante. Pour avoir eu le bonheur, de pouvoir échanger avec lui, voici le témoignage profond et sensible de sa mémoire.
- Après s’être classé second du Tour de Lérida 1949, ce routier sprinter puissant, décide de rajouter une étape, celle qui va le conduire, via Puycerda et Bourg-Madame, puis lui faire traverser la France en diagonale, pour retrouver son père et son frère installés en Dordogne. Il est déjà un coureur cycliste averti, façonné pendant trois ans par le futur grand stayer Guillermo Timoner. Bien que son style du genre ‘’gros crabe’’ posé sur une boite d’allumettes, avec pattes débordantes de tous côtés, laissait toujours à désirer, ses adversaires le tenaient en haute estime. Ce redoutable puncheur, allait se révéler coureur de talent en France.
- Fin 1952, monsieur M. Canardo le sélectionneur Espagnol, le contacte pour qu’il vienne se préparer en Espagne dans la perspective d’une sélection nationale. Le ‘’Dordognot’’ d’adoption, repasse la frontière, mais aussitôt posé le pied sur le sol Ibérique, il est arrêté manu-militari et incarcéré dans une prison Franquiste pour communisme !! lui qui n’a jamais fait de politique, se retrouve entouré de condamnés à mort, dans des conditions très pénibles. Craignant pour sa vie, des amis prient la FFC d’intervenir auprès du ministre des sports espagnols le général Boscardo, ce dernier le fera libérer au mois de mars 1953. Sa chance, le général Boscardo était celui qui lui avait remis la médaille et le maillot national, lors de son victorieux championnat d’Espagne militaire en 1948.
- Rentré en France, il se faisait aussitôt naturaliser. Angelo va réaliser une très belle carrière cycliste en sa qualité d’indépendant, il affronte les pros dans des courses telles : le circuit des six provinces, Tour du Vaucluse, Midi-Libre, Tour d’Aragon, etc... Son palmarès présente une grosse soixantaine de victoires, dont les plus belles restent : son titre de champion d’Espagne sur route amateur en 1948, puis Ribérac, Vergt, Le Pizou en 1949, Duras, Mussidan, Belvès, Neuvic, Ribérac, Montpon en 1950 (sa meilleur saison 20 victoires), Abzac, Bergerac, Ste. Foy La Grande, Sauveterre de Guyenne, Le Codrix à Angoulême en 1951, Lagorce Laguirande (en battant au sprint P. Mancicidor et Riton Aubry l’ex champion du monde amateur), Le Mouscard, Limoges, Bellac, Bordeaux-Mussidan en 2 étapes, Bordeaux-Eymet, 4° de Bordeaux-Royan en 1952, Villefranche de Lonchat en 1954, La Réole, Périgueux en 1955, Barsac en 1956.
- Durant sa carrière il porta les couleurs des clubs suivants : Cyclo Club Castellón 1941 à 1945, club militaire des Baléares 1946 à 1948, Racing club Mussidanais 1949 à 1957, il fut équipé par : Rochet 1949, Royal-Fabric 1950 à 1952, Tendil 1953, France-Sport 1956 à 1957.
- Après le cyclisme il sera ouvrier maçon dans le bâtiment, pour finir conducteur de travaux dans une grosse entreprise. Solide comme un roc, il pratiquait encore le vélo une heure par jour jusqu’à l’âge vénérable de 92 ans. Il est décédé des suites d’un AVC. Angelo a traversé les courants d’air de la gloire régionale, il se promènera encore longtemps dans les chemins des souvenirs cyclistes Mussidanais. On te salut l’ancien.
Gérard Descoubès

2_20110308_170943[1]

Image souvenir avec le mariage d'Angel Barquéro dans la petite église de Sourzac qui rassembla toute l'équipe du Racing-Club pour la traditionnelle haie d'honneur. On reconnaît de gauche à droite avec une roue à la main François Gourmelon et Max Peyssard, puis Henri Martin et Albert Chaussade. L'événement s'est passé le 8 octobre 1955 à Sourzac selon Michel Barquéro le fils d'Angel à qui on doit ce cliché (photo Albert Chaussade)

Liens Vélo-Dordogne sur la carrière de Barquéro :
- L’histoire du Racing-Club Mussidanais
- 1950-1951 : la carrière de Barquéro.
- 1952 une incroyable saison avec le duo Barquéro-Gourmelon.
- 1953-1954 une pluie de bouquets.
- 1955-1956 l’heure des premières déceptions.
- 1957-1959 la fin de la décennie.

VÉLO DORDOGNE – DÉCÈS D’ANGEL BARQUERO © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]