22 novembre 2018

CHAMPIONNATS DE GUYENNE DE CYCLO-CROSS 1952-1954

LES TITRES DE 1952 à 1954

 - Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross (Guyenne puis Aquitaine).
- La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.
- Championnats de 1949 à 1951

CA 52-54

Lafforgue Robert

1952 le 3 février à Cenon (Organisation SA Bordelais et UC Floirac) : C’est le premier championnat disputé aux points et sur plusieurs manches et ici il s’agit de la dernière qui se court à Cenon sur le circuit déjà emprunté en 1948 à peu de choses près. Les pluies avaient cessées mais il a fallu tout de même amputer le parcours de quelques tronçons devenus impraticables. Le SA Bordelais et les cycles Verdeun avaient bien fait les choses, aidés par l’Union Cycliste Floiracaise.
- Disons que pour faire disputer un championnat de cyclo-cross, le souci est la recherche d’un parcours dur, difficile, semé d’obstacles, vallonné, empruntant les terrains les plus variés et à parts égales, permettant l’usage du vélo, ou contraignant le coureur à le porter, donc de poursuivre son effort à pied. Ce souci correspond aux vœux du créateur du cross cyclo-pédestre Daniel Gousseau, un grand dirigeant, aujourd’hui retiré et dont les travaux poursuivis pendant 30 années consécutives au secrétariat de l’UVF, ont contribué largement au développement du cyclisme.

Cazala Robert

- A Bordeaux les organisateurs n’ont pas de difficulté pour trouver un parcours. Bordeaux détient à ses portes des coteaux comme ceux de Cenon et de Floirac où il y a un itinéraire idéal. De plus c’est sur ce parcours que les grands spécialistes de Gironde s’éduquèrent tels Fernand Dubourg de Talence, Jean Guibert de Bourg, Robert Laforgue (notre photo ci-dessus en médaillon) deux fois champion de France, Gérard Virol, Pierre Laborie, Gabriel Claverie, André Micas et également Pierre Chazaud, Roland Laforgue, Massié, etc...
- La lutte risque intense derrière Lacoste super favori. Reste à savoir qui sera du voyage à Limoges le 17 février pour le titre National ? On pense à Pierre Labache (Peyrehorade), Robert Cazala (Orthez), Marc Bareyt (VC Mugron), Henri Lanot (SC Asson), Pierre Laregneste (Orthez), Roland Dupau (Mugron), Georges Andraud (Asptt Bordeaux), André Micas (UC Bordeaux Rive Droite), Pierre Lembezat (UC Orthez), Albert Gracianette (Capbreton) soit de nombreux prétendants. 7000 francs seront attribués au premier, plus le voyage payé pour Limoges.
- Le suspense fut tué par l’abandon de Lacoste, son avance lors des manches précédentes était telle dans ce championnat que personne ne peut lui contester sa suprématie et son titre. Mais le vainqueur Robert Cazala (en photo ci-contre) , âgé de 18 ans fut étonnant. Le poulain de M. Pédehonta qui est pour ainsi dire un débutant dans la spécialité est parvenu à battre un chevronné tel André Micas. On a remarqué que Cazala a fait sa course sans cale pieds, qu’il chuta, qu’il eut deux sauts de chaîne et on reste très impressionné par cette valeur sûre. Micas qui défendaient son titre et son honneur voulut montrer à tous qu’il était le meilleur. En tête lors de la première escalade de l’église de Floirac, il était accompagné de Bestaven. Mais son erreur fut de couper son effort lors de l’ultime montée dans la côte de Monrepos au sommet de laquelle se jugeait l’arrivée. Sa confiance fut trahie par le petit Orthézien qui se débarrassa de deux partenaires (Viana et Andraud deux durs de la spécialité) pour revenir sur le leader et le battre de deux longueurs. Victoire de Cazala devant Micas et Bestaven, mais au classement général on retrouve le trio ci-dessous.

1952 Lacoste CA Peyrehorade

Jean Lacoste champion de Guyenne en 1952

Podium : 1. Jean Lacoste (VC Peyrehorade) sur cycle France Sport 27 points,2. Robert Cazala (UC Orthez) 22 points, 3. Pierre Labache (VC Peyrehorade) 17 points.
La suite du classement : 4. Marc Bareyt (UC Mugron), 5. Pierre Larregneste (Orthez), 6. H. Lanot (Asson), 7. Micas (UCBRD), 8. Dupau (Mugron), 9. Georges Andraud (Asptt Bordeaux), 10. Caude Bestaven (AS Facture), etc...
NB : cette année là, André Dufraisse (UV. Limousine) est champion du Limousin.
- Pierre Fiamazzo (Carmaux) est champion des Pyrénées.
- James Béraud (UC Barbezieux) est champion du Poitou.

Mélosi Damien FCO

1953 le 15 février à Mérignac (Organisation SA Bordelais) : C’est le prix du Bourdillot qui sert de support à ce championnat qui se court sur plusieurs manches. L’Oloronais Mélosi - en médaillon ci-contre - en sera le favori. Nanti d’une avance de seize points sur le second Dupau, les jeux sont faits si ce n’est que cette ultime manche peut révéler un coureur. Mais il n’y aura pas de révélation puisque c’est Micas qui l’a remporte devant Dupau et Mélosi, tout ceci après un départ canon d’Andraud (Asptt Bordeaux).
Podium : 1. Damien Mélosi (FC Oloron), 2. Dupau (Mugron), 3. Laloubère (Mugron).
La suite du classement : 4. Bestaven (Facture), 5. Cazala (Orthez), 6. Henri Lanot (Asson), 7. Denis Lanot (Asson) tous qualifiés pour le Championnat de France à Besançon.
NB : cette année là, André Dufraisse (UV. Limousine) est champion du Limousin.
- Jean Menu (PO. Tarbes) est champion des Pyrénées.
- Robert Fedon (Pédale Jonzac) est champion du Poitou.

 1954 le 28 février à Gujan-Mestras (Organisation UA Gujan) En cette saison 1954, la lutte est sans merci entre Mélosi et Lacoste les deux rivaux qui occupent les premières places des épreuves dominicales. Seul le jeune Robert Cazala peut mettre le coureur d’Oloron comme celui de Peyrehorade d’accord. Comme on le voit, la balle sera dans le camp des clubs des deux rives du gave de Pau, plus que jamais berceau du cyclo-cross de Guyenne.
- Résultat logique et disons le, désiré, attendu, car il eut été désastreux qu’après huit victoires remportées sur tous les terrains, le sympathique Peyrehoradais Jean Lacoste qui plait par sa réserve dans ses succès consécutifs, n’en couronnait pas la série avec le titre officiel. Il en faut si peu en cyclo-cross ! Une crevaison, une roue voilée, et le meilleur doit laisser filer la victoire. La voilà bien la glorieuse incertitude de cette spécialité.

Jean Menu (Tarbes)

- Fort heureusement pour le cyclo-cross en lui-même, le plus méritant, le meilleur a été épargné ce jour par le mauvais sort, et Jean Lacoste est Champion de Guyenne 1954. Voilà pour la satisfaction que nous a donnée ce championnat à Gujan-Mestras. Pourquoi faut-il qu’il se soit montré cruel pour un autre sympathique athlète, pour le Mugronnais Laloubère, qui lui aussi méritait, sinon la victoire, du moins une bonne deuxième place qui lui semblait acquise, tant il galopait au-dessus du lot avec le champion durant la première partie de la course. Hélas une chute le décrochait de la roue de Lacoste, et une crevaison l’en éloignait après un demi-tour sur la jante. Il paraissait néanmoins pouvoir revenir lorsqu’il crevait à nouveau et se voyait définitivement distancé par tout le lot. S’il pouvait y avoir repêchage, nul ne discuterait que Laloubère devrait en être le bénéficiaire.
Podium : 1. Jean Lacoste (UC Peyrehorade) les 30 km en 1h27’, 2. Bestaven (Facture) à 1’15s, 3. Jo Bianco (Guidon Agenais) à 2’14s.
La suite du classement : 4. Roland Dupau (UC Mugron) à 4’00s, 5. Turski (Stade Montois), 6. Mélosi (FC Oloron), 7. Conques (UC Orthez), etc...
- Championnat de France prévu à la Baule pour ces coureurs.
NB : cette année là, André Dufraisse est champion du Limousin, champion du monde à Milan.
- Jean Menu (Tarbes) est champion des Pyrénées. (notre photo ci-dessus)
- Marcel Lucazeau (Saintes) est champion du Poitou.
Quelques pratiquants (certains occasionnels) de cette époque : Robert Cazala (Orthez), Damien Mélosi (Oloron), Henri Lanot (Asson), Roland Dupau (Mugron), Denis Lanot (Tarbes), Paul Provence (CC Béarnais), Ombratieu (CC Béarnais), Cerizet (CC Béarnais), Lembezat (Orthez), Diégo (Oloron), Bestaven (Facture), Brunet (UV Lourdes), Rey (Navarrenx), Capdepuy (Mugron), Cabalet (Lourdes), Maurice Touyrac (Toulouse), Bruno Fiamazzo (VRC Albi), Raoul Vivensang (Carcassonne), Marcel Jean (Carmaux), Mogno (Toulouse), Marcel Guitard (UV Limousine), Salvini (Aubusson), Treuil (CRC Limoges), Sarrazin (Montmorillon), Bernard (UV Limousine), Dada (UV Limousine), Grammont (Montréjeau), André Dufraisse (UV Limousine), Damien Mélosi (FC Oloron), Louis Barès (Dupuy Cycliste), Elie Rascagnères (Blagnac SC), Roger Laborde, Marc Cavarroc, Claude Desplas (tous deux VC Millau), Pierre Routaboul (Saint-Juéry), Raymond Sans (UV Lourdes), Léo Bironneau (VC Barbezieux), Robert Fedon (Jonzac), Dolet (Saintes), Poirier (Jonzac), Friou (Saintes), Langlais (Royan), Laloubère (Mugron), Lecuona (Girondins), Aigret (UV Poitiers), Chiffoleau (La Rochelle), Marcel Guitard (CRC Limoges), Lajat (CRC Limoges), Mannat (CRCL), Moreau (UV Limousine), Longequeue (CRC Limoges), Jean Menu (Pyrénées Olympique Tarbes), Bruel (Carmaux), Sarrat (Tarbes), Fiamozzo (Toulouse), Laborie (Millau), Luchesse (Castres), Tranchant (CRC Limoges), Batan (Tarbes), Solvès, Serres, Fleuet, Leduc (tous Vic Bigorre), Loncan (VC Tarbes), Lambert (Orthez), Kléber Demanes (Asptt Bordeaux), Jo Bianco (Agen), Rodières (Agen), Ferrand (Saint-Médard), Lespès (ST), Broustaut (Gujan), Trévisiol (Agen), Jean Camus (Jonzac), Poirier (Jonzac), Jean Camus (Jonzac), Forestier (Rochefort), Georges Gay (Saint-Cyprien), Marcel Jean (Carmaux), Turski (Stade Montois), Conques (Orthez), Héricé (Cahors), Marcel Lucazeau (Saintes), Barrière (Fumel), Jean Prat (Beaulieu), Gaston Bruel (Carmaux), Touyrac (Toulouse), Georges Madeleine (Angoulême), Grondain (Angoulême), Jean Camus (Jonzac). La suite sur CE LIEN

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1952-1954 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 novembre 2018

1993 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (47° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

19 au 25 novembre 1993

Duros Régis 1

- Couru en Charente, le cyclo-cross de l’Echassier revient finalement à Jean-Yves Potet (CA Civray) qui laisse derrière lui Aigret (UV Poitiers) et Pascal de Boussiers (AC Limoges BP) dans les accessits.
- Sous le maillot du CSM ¨Persan, Régis Duros - photo ci-contre - s’est promené dans les bois de Nahuques à Mont de Marsan. Le Pyrénéen n’a été contrarié par aucun incident et laisse Dupouey (Tarbes) à 1’20s et le Périgourdin Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe) à 1’56s pour les places d’honneur.
- Disputés du 10 au 15 novembre, les Six Jours de Bordeaux sont remportés par la paire Adriano Baffi et Giovanni Lombardi qui sont parvenus à faire trébucher les leaders dans l’ultime chasse. Mais Gilbert Duclos-Lassalle associé à Giancarlo Bincoletto ont fait vibrer le public du stadium en animant ces Six Jours et en terminant sur la deuxième marche du podium.

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

Fiacre et Dudrat

Fiacre en juniors et Dudrat en cadets vainqueurs du Challenge Dordogne

- Les résultats des Challenges résument la saison cycliste, aussi vous trouverez celui des juniors et des cadets cette période avec la victoire de Julien Fiacre (Asptt Périgueux) en juniors et d’Isidore Dudrat (EVCC Bergerac) en cadets. Les  classements sont à lire sur le PDF ci-dessous.

Challenge_Dordogne_Juniors_et_Cadets_1993 (téléchargez le PDF)

VÉLO DORDOGNE - 1993/47° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
ttp://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 novembre 2018

1968 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (47° semaine de la saison)

IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

19 au 25 Novembre 1968

- L’hiver est l’occasion de faire le bilan de cette saison 1968 qui a souffert de la tourmente qui a secoué le pays en mai.
- 1968 ce furent les premiers coups de pédale dans la catégorie des professionnels de Michel Périn. Débuts timides sous la casaque violine de l’équipe de l’équipe d’Antonin Magne, mais au bout du compte un exploit retentissant qui le mettait à la troisième place du Championnat de France et le faisait rentrer dans l’équipe de France, pour les championnats du monde. Pour sa première année de professionnalisme, il réalisait ce que beaucoup de grands et valeureux coureurs n’ont pu faire de toute une carrière.
 1968 ce fut aussi le Tour du Bordelais, quatrième édition, une épreuve dont il n’est pas nécessaire de vanter les mérites et de souligner le succès qu’elle remporta tout au long de ses sept étapes, de ses 610 kilomètres, avant de s’achever par la victoire bien méritée de Pierre Matignon. Ce Tour du Bordelais on devait l’apprendre par la suite, était le dernier du nom, puisque malgré lui et malgré ses promoteurs, il grandissait si vite qu’un espace vital plus conséquent lui était nécessaire.

Barbe, Lapébie et Dupuch

Barbe, Lapébie et Dupuch ont marqué cette saison 1968

- 1968, ce furent les succès, ô combien mérités, des Quatre Jours de Vic Fezensac (victoire de Parenteau), des Trophées Peugeot (victoire de Chassagne, à l’échelon régional), du premier Tour des Landes (victoire de Charles Fava), de Nantes-La Rochelle (doublé de Serge Lapébie), du grand prix de Lagorce-Laguirande (doublé de Francis Campaner), de Bordeaux-Saintes (victoire de San-Miguel), du circuit de la Vienne (victoire de Francis Campaner), du Championnat de France des hors catégories, à Montbron (victoire de Matignon), pour ne citer au hasard que ceux qui nous viennent à l’esprit, en nous excusant auprès de ceux qu’involontairement nous oublions. N’oublions pas non plus le maillot des As de Jean-Pierre Barbe.
- 1968, ce furent aussi les succès de nombreux critériums (Saint-Claud, Vanxains, Saint-Thomas de Conac, Saussignac, Bernos Beaulac, Saint-Seurin sur l’Isle), la victoire de Dupuch au trophée Gitane-Dunlop, celle de Bernard Bourreau (Civray) à la finale nationale du Premier Pas Dunlop (une finale qui devait se dérouler à Bordeaux, mais qui ne put y avoir lieu, en raison des évènements que nous citons plus haut), la victoire de Parenteau dans un challenge fort prisé et la sélection du Nersacais pour les Jeux de Mexico.

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

Mazeaud Claude

- Réunion de fin d’année au CC Lindois qui a mis en avant ses champions respectifs soit Louis Melchior et Claude Mazeaud (ci-contre) chez les hors catégories, Victor Mechior et Guy Grellety chez les premières, Yves Scheid et JC Dazat chez les deux, Régis Royère et Hubert Lavignerie en trois, Marchand et Lécuyer en quatre, Zoccola et Patrick Grellety en cadets et Josiane Sorbier chez les dames. Les résultats de la saison avec des victoires dont 17 pour Régis Royère, 8 pour Claude Mazeau, 6 pour Jean-Claude Dazat, deux pour Guy Grellety et une pour Victor Melchior, Yves Scheid, Yves Boucher, Hubert Lavignerie et JP Marchand. Le CC Lindois a remporté les trois courses de classement du début d’année. Claude Mazeaud est 6° du Championnat de France et Lalinde se classe 7° au Championnat d’Aquitaine des sociétés avec Victor Melchior, Yves Scheid, Régis Royère et Guy Grellety. Au total le club a 41 victoires, 45 places de deuxième et plus de 250 places de 3° à 10°.

VÉLO DORDOGNE - 1968/47° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2018

CHAMPIONNAT D’AQUITAINE A SALAGNAC (édition 1969)

PATRICK RAYMOND (CA CRÉON) VAINQUEUR

Salagnac 1969 CA

Patrick Raymond le lauréat avec le speaker Delage,
à gauche Alain Bernard (3°) et Michel Zanetti (2°) à droite

- C’est une course difficile que ce Championnat d’Aquitaine couru sur les hauteurs de Salagnac Clairvivre. Christian Bordier champion sortant espérait conserver son bien et on le sentait bien capable de s’imposer. N’avait-il pas été deux fois titré en juniors et deux fois en séniors ? Il y avait du beau monde au départ tels Duteil, Fédrigo, Lapébie, Sautier, Raymond... mais aussi une épreuve longue de 173,7 km (circuit de 14 tours) avec en prime un soleil de braise. C’est à quatre tours du final que les choses se précisèrent, bien après les premières escarmouches. Patrick Raymond (CA Créon) et Michel Zanetti (VC Bergerac) passèrent en tête au sommet de la côte de Clairvivre où se jugeait l’arrivée.
- Un tour plus tard ils avaient 1’20" d’avance sur un peloton diminué amené par Sautier (Périgueux) et Lapébie (SAM Bordeaux). Leur avance ne fit qu’augmenter et Raymond réussit à prendre 17 secondes sur son compagnon d’échappée qu’il lâcha pour passer seul sous la banderole après 4h48’ de course.
- Remise du maillot par M. Lathière du comité d’Aquitaine en présence des officiels dont M. Mercier maire de Salagnac, MM. Banos et Mothes commissaires, Mlle Lattore du comité d’Aquitaine et les représentants du CC Périgourdin dont MM. Moulinier, Perpignan, Boissavie, Sautier, Rebière, Pichardie et Faugerollas, sans oublier les speakers Delage et Delord.

Le classement : 1. Patrick Raymond (CA Créon) les 173,7 km en 4h48’, 2. Michel Zanetti (VC Bergerac), 3. Alain Bernard (Girondins de Bordeaux), 4. Michel Fedrigo (Tonneins), 5. Roland Lalanne (Haut de Gan) - ces cinq coureurs sont qualifiés pour le championnat de France.

VELO DORDOGNE – CHAMPIONNAT D’AQUITAINE 1969 - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2018

10° TOUR DU PÉRIGORD (séquence rétro)

C’ÉTAIT LE 4 SEPTEMBRE 2006

DANS LA CAPITALE DU CÈPE

QUAND PENDANT LA COURSE DES QUINTAUX DE CÈPES SE NEGOCIAIENT

2006 en route pour le dernier tour

En route pour le dernier tour de cette 10° édition

 - Villefranche du Périgord sert toujours de cadre pour cette épreuve si bien que quelques professionnels du coin sont venus prendre le départ comme Jean Mespoulède et Jean-Luc Delpech, le voisin Maxime Méderel et le Suédois John Nilsson, ancien lauréat de Bordeaux-Saintes. Mais il faut savoir que Villefranche du Périgord est aussi la capitale du cèpe. Et en ce début de septembre, une pousse exceptionnelle avait permis l'ouverture ce jour là d'un marché pour lequel nous vous montrons quelques scènes par des images prises ce jour-là... (en bas de la publication).

2006 Traversée de la ville

Traversée de la Bastide par le groupe de tête

- Dès le premier tiers de l’épreuve, la bonne échappée se forme avec Jean-Luc Delpech le chouchou du public, le Suédois Nillson, Mickaël Szkolnik, le Kazhak Kovdiy et le Russe Ribakov, plus Thomas Lebas, Yannick Marié et Yan Huguet.....

2006 Tour du Périgord arrivée

Delpech en tête du sprint sera rétrogradé pour avoir serré Szkolnik

- Ces huit hommes sont restés devant jusqu’à la fin même si Nillson a tenté de fausser compagnie pour éviter le sprint, en vain... Avec Delpech, Szkolnik et Marié l’emballage final promettait. Il fut même au-delà des espérances puisque Delpech partit de loin trouvant se faux plat interminable, se serrait sur la gauche, empêchant Szkolnik de passer, ce qui ne fut pas du gout du juge à l’arrivée qui rétrograde Delpech, l’enfant du pays en deuxième position, provoquant l’ire du public acquit à la cause de Delpech.

2006 Podium

Podium avec de gauche à droite Kovdiy (Artix) 3°, Szkolnik lauréat et Delpech (2°)

Le classement : 1. Szkolnik Mickaël (Albi VS), 2. Delpech Jean-Luc (Jean Floc’h), 3. Kovdiy (UC Artix), 4. Lebas (ES Gascogne), 5. Nilsson (Auber 93), 6. Huguet Yann (AVC Aix en Provence), 7. Rybakov (ES Gascogne), 8. Marie Yannick (Sud Gascogne), 9. Cazaux (Sud Gascogne), 10. Valadas (UV Limousine), etc...

- La suite des éditions avec le Tour du Périgord 2007.

ET PENDANT CE TEMPS LE MARCHÉ AUX CÈPES OUVRAIT

SOUS LA HALLE DE VILLEFRANCHE DU PÉRIGORD

2006 Marché

- Alors que le protocole se terminait, le marché aux cèpes battait son plein. Car si Villefranche du Périgord accueille le Tour du Périgord, cette bastide détient aussi un marché qui ouvre en fonction de la pousse du moment. Et en ce 4 septembre 2006, la nature avait fait bien les choses avec une arrivée à foison du bolet (voir images ci-dessous).

2006 Marché 1

2006 Marché 2

Scènes du marché aux cèpes à Villefranche du Périgord

2006 Marché 4

VÉLO DORDOGNE - 10° TOUR DU PÉRIGORD (2006) © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 novembre 2018

PAYZAC (course disparue)

PAYZAC  REINE DE LA PETITE REINE

Payzac

Alain Buffière plusieurs fois vainqueur dans sa cité,
mais aussi Villemiane, Vivier,  Gouraud, Loustalot

- Payzac est si l’on veut "La Mecque" du cyclisme de l’ancien canton de Lanouaille. Les courses s’y sont déroulées à cadence régulière même si aujourd’hui, le cyclisme n’est plus programmé, comme c’est le cas dans nos campagnes. De 1935 à 2016, le cyclisme a trouvé sa place avec des prix divers comme celui des fêtes et celui de la Bascule. Tout cela on le doit à des passionnés et en premier lieu à René Buffière ancien coureur, puis maire de Payzac et vice-président de la Pédale du Nontronnais. Son fils a repris le flambeau en pratiquant le haut niveau au sein de l’UC Brive notamment. Et le fils Alain Buffière a laissé de beaux souvenirs cyclistes à tous les passionnés, ce qui fait aujourd’hui le renom de cette commune qui détient un super palmarès.

2016 Payzac TD

Le Stéphanois Guillaume Bonnet dernier vainqueur à Payzac (photo Guy Dagot)
C'était lors du Tour Dordogne 2016

Palmarès connu : 1935 Isidore Jamay, 1938 Bourdet, 1939 André Dumont, 1950 Jacques Vivier (CA Ribérac), Georges Tombelaine (UV Limousine), Albert Robert (Pédale Thibérienne) prix de la gare, 1951 André Commerie (Pédale Thiviers), René Chabaud (VC Nontron) circuit des jeunes, 1952 Louis Lacoste (CC Périgueux), 1954 Jacques Pradeau (UV Limousine) prix de la bascule, 1955 Emile Delmas (VC Villefranche), Jean Coinaud (VC Arédien) prix de la bascule, 1958 Michel Empinet (VC Lardin), 1964 Christian Bordier (CC Périgourdin), 1965 Gérard Galinat (CC Lindois), 1966 Daniel Gauthier (CRC Limoges), 1967 Jean-Pierre Borderie (Brive), Alain Buffière (Pédale Nontron), Michel Brun (Pédale Nontron), 1968 Alain Buffière (Pédale Nontron), 1969 Christian Malavergne (P. Nontron), 1970 Desmortiers (Bergerac), 1971 Verdier (CC Périgourdin), 1972 Guy Réjasse (Pédale Nontron), Gilles Vigier (UC Brive), 1974 Francis Dubreuil (CRC Limoges), 1975 Pierre-Raymond Villemiane (VC Bergerac), 1978 Régis Libreau (UC Corrèze), 1979 Patrick Villemiane (VC Bazas), 1980 Tim Brooks (CC Périgourdin), 1981 Jean-Louis Gouraud (UC Nontron), 1982 Jackie Larpe (AJ Montmoreau), 1983 Alain Cessat (UC Brive), 1984 Jean-Pierre Mitard (VC Montmorillon), 1985 Thierry Avinio (UV Cognac), 1986 Jean-Claude Broussolle (Brive), Vincent Guillout (AC Uzerche), 1987 Didier Carsoulle (CC Marmande), 1988 Didier Lezoray (CC Sarlat), 1990 Pascal Beau (CC Vervant), 1991 Stéphane Chanconie (VC Arédien), 1992 Maurice Loustalot (CCP Nontron), 1993 Stéphane Chabot (Ambazac), 1994 Christophe Marchegay (Véloxygène), 1995 Jean-Luc Besse (Boulazac AC) championnat Dordogne des 3 et 4, Florent Delmon (Asptt Périgueux) championnat Dordogne juniors, 1996 Sébastien Raynaud (CRC Limoges), 1997 Cyril Chambon (VC Chasseneuil), 1998 Peyzac-Ribérac Tour Dordogne Nicolas Dumont (CC Etupes), 1999 David Fillon (Ucap Angoulême), 2000 Jean Mella (CC Marmande), 2008 Payzac-Saint-Yrieix Tour Dordogne Franck Charrier (CC Nogent sur Oise), 2016 Lanouaille-Peyzac Tour Dordogne Guillaume Bonnet (EC Saint-Etienne).

VELO DORDOGNE - PAYZAC - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 novembre 2018

1993 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (46° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

12 au 18 novembre 1993

spd 81

Deluche 2

- Disputé à Margueron et placé sous le contrôle de l’EC Foyenne le 14° cyclo-cross du Souvenir revient au Faidherbien Bernard Estève (notre photo). Le coureur Périgourdin remporte cette édition en s’imposant devant le Sarladais Jean-Claude Ulbert et le Marmandais Pascal Mestadier. Chez les jeunes, c’est le Landais Sébastien Dulucq (AS Hossegor) qui s’est emparé du bouquet.
- Tir groupé des Tarbais au cyclo-cross de la Saint-Martin disputé à Bidos. Christophe Dupouey s’impose devant son équipier Laurent Roux et Dominique Eyquard du SC Caudrot.
- Le lendemain à Brugéras, Christophe Deluche (UV Limousine) - en médaillon -  parvient à contenir les assauts de Jean-Paul Raymond (Pédale Faidherbe) qui termine deuxième devant Bruno Blangeois (TS Mourens). Chez les jeunes, succès de Fabien Charreix de l’UC Condat qui classe quatre des siens dans les cinq premiers.

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

Challenge 93

Ci-dessus les dix premiers du classement sur 78 classés

- Les résultats des Challenges résument la saison cycliste. Aussi et pour l'heure, vous trouverez celui des séniors de cette période avec la victoire d’Olivier Laurent (Asptt Périgueux). Les noms suivis d'une astérisque sur le PDF sont des vétérans. En 1993, la Dordogne comptait 290 séniors. Seuls 78 d'entre eux ont marqué des points selon un barème (retrouvez ci-dessous les noms des coureurs de cette époque)

Challenge_Dordogne_des_séniors_1993  (téléchargez le PDF)

VÉLO DORDOGNE - 1993/46° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 novembre 2018

1968 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (46° semaine de la saison)

IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

12 au 18 Novembre 1968

- La presse Bordelaise revient sur l’assemblée générale du SAM Bordelais et sur les quatre vingt cinq victoires de la saison 1968 obtenues par le club. A tout seigneur tout honneur avec Serge Lapébie (23 victoires) suivi par Bernard Dupuch (11 victoires). Viennent ensuite Aldo Mièle (9 victoires), Loïc Chalmé 8 victoires, Claude Coutant et Alain Lagrange (6 victoires), Alain Bruat, Philipe Audoire et Daniel Lacombe (4 victoires) puis Adrien Guégan, Géard Lajournade, Philippe Blanc, Thierry Pau, Davd Petit, Jean-Pierre Mainvielle, Dominique Durand, Jacques Duplantier et Marc Miéle (tous avec une victoire).

Lapébie et Bourreau

Serge Lapébie et Bernard Bourreau ont marqué la saison 1968

- Le CA Civray fête les 100 victoires du club qui compte 56 coureurs, 14 dirigeants et 483 membres supporters. Yves Moinet a mis en avant le titre de Champion de France des débutants de Bernard Bourreau, celui de Champion de France SNCF de Brèque, le titre de champion des sociétés du Poitou pour ne citer que les principales performances du palmarès 1968. Il a de même cité les coureurs chevronnés du club comme Barjolin, Gestraud, Jagueneau, Mériaux, Brèque, Provost, Bourreau, Corbeau et autres... Marcel Normand a été reconduit à la présidence. Il sera assisté par Claude Guinard au secrétariat, Henri Moinet à la trésorerie et par Yves Moinet à la direction sportive.

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

ccp 68

Le bureau du Cyclo-Club Périgourdin avec de gauche à droite MM. Sautier,
Plazanet, Moulinier, Laporte, Perpignan et Beau

- Le Cyclo-Club Périgourdin a tenu son assemblée générale sous la présidence du docteur Moulinier. Le rapport moral présenté par Yves Perpignan est très positif avec 86 épreuves mises sur pied. Sans les évènements de mai, ce bilan pourrait être plus important et déjà on s’attend en 1969 à un record en la matière. Côté effectifs le club compte 35 dirigeants et 72 licenciés. Il totalise en outre 45 victoires et 300 places d’honneur. Claude Denis en totalise 21, Jean-Pierre Puybareau et Jean-Louis Joubert 5 victoires, Serge Fauchier 4, Gilbert Cousty 3, Jean-Claude Lalizou et Roger Jolivet 2, Raymond Labrousse, Michel Raynal, Michel Bonis, Christian Strugeon, Patrick Delmas, André Marache, Jean-Luc Durieux 1 victoire. M. Beau trésorier souligna l’excellent état des finances et le bureau fut renouvelé avec MM. Perpignan, Fougerollas, Franck, Mazières, Laval et Jacoupy. Le docteur Moulinier reste président, MM. Plazanet, Sautier et le colonel Laporte vice-présidents. Le secrétariat sera à la charge d'Yves Perpignan et la trésorerie à M. Beau.

CCP 68 Bis

L'assemblée du CC Périgourdin

VÉLO DORDOGNE - 1968/46° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 novembre 2018

CHAMPIONNATS DE GUYENNE DE CYCLO-CROSS 1949-1951

LES TITRES DE 1949 à 1951

- Revoir : Palmarès des Championnats de cyclo-cross (Guyenne puis Aquitaine).
- La folie du cyclo-cross.
- Championnats de 1946 à 1948.

CC

1949 le 13 février à Salies de Béarn (Organisation AS Salies) : Pour la première fois depuis la libération, le championnat quitte Bordeaux et sa banlieue pour se rendre à Salies de Béarn le 13 février, une organisation de l’Association Sportive Salisienne. On a l’embarras du choix pour désigner un favori. Entre l’équipe de Mugron, Micas toujours à la recherche du titre, Broustaud de Gujan, le Luzien Samara, le Béarnais Provence, voire le Nayais Lanot ou encore Mélosi le tenant du titre, il y a de quoi voir venir... Mais un championnat reste un championnat avec sa part de chance ou de poisse. Et cette dernière a bien marché une fois de plus pour Micas victime à deux reprises du silex. C’est donc son camarade de marque Georges Andraud qui remporte le titre devant les Béarnais qui couraient pourtant chez eux...
Podium : 1. Georges Andraud (CC Caudéran), 2. Samson (CC Béarnais), 3. Damien Mélosi (FC Oloron).
Pour info : Cette année là, Stanislas Urbaniak (Ucap Angoulême) est champion du Poitou.
Jean Menu (JS Tarbaise) est champion des Pyrénées.

Andraud 1949

Georges Andraud champion de Guyenne de cyclo-cross en 1949

Kleber Demanes

1950 12 février à Mugron (Organisation VC Mugron) : C’est un championnat très ouvert qui se déroulera à Mugron où les spécialistes vont affronter les non spécialistes. A l’affiche figurent Andraud le tenant du titre, Vivensang, Micas, Bacquey, Bareyt frères, Moucheboeuf, Ombratieu, Broustaud, Lajoinie, Lacoste, Maurice Bertrand, Castillon, Provence frères, Coste, Larregueste, plus des as de la route tels Demanes, Heugas, Barrère, Chambeurland, Macorig, Pontoni, Prouzet, Durand, Adriano, etc... Cette fois ce sera un parcours de 1,5 km à parcourir douze fois et qui s’achèvera par une butte de 300 mètres à grimper près de la Mairie.
- Près de 60 partants au départ pour voir Micas se détacher devant Andraud le sortant, puis Bertrand et Vivensang. Bertrand abandonne suite à des ennuis matériels, mais Micas reste en tête bien que faiblissant dans la deuxième partie du parcours où Demanes - notre photo ci-contre - le talonne. Ce duo est suivi par Andraud le champion de la saison passée, suivi par Castillon de Mugron et Vivensang de Dax. Alors qu’Andraud tombe, Demanes accélère et lâche Micas qui terminera deuxième alors que le jeune Bergegère de la Réole auteur d’une remarquable prestation finira en 3° position.
Podium : 1. Bertrand Demanes (ASPTT Bordeaux) les 22 km en 1h25’40" sur cycle Elvish, 2. André Micas (Asptt Bordeaux) à vingt mètres, 3. Jean Bergegère (VC Réolais) en 1h26’.
La suite du classement : 4. Jean Castillon (VC Mugron), 5. Raoul Vivensang (US Dax), 6. Laloubère (VC Mugron), 7. Sarrat (Artix), 8. André Heugas (Asptt Bordeaux), 9. Bareyt (VC Mugron), 10. Mélosi (FC Oloron), etc...
Pour info : Cette année là, Jean Menu (JS Tarbaise) champion des Pyrénées.
Millet (Châtellerault) champion du Poitou.
- Premiers essais en cyclo-cross de Dufraisse âgé de 24 ans. Il termine deuxième du championnat du Limousin, est sélectionné pour le Championnat de France où il se classe 12°.

Micas André

1951 le 4 février à La Réole (Organisation VC Réolais) : cette fois c’est La Réole qui accueille ce championnat et parmi les engagés on trouve chez les favoris trois équipes dont l’Asptt Bordeaux avec Micas, Demanes, Andraud et Arogué. D’autre part celle de Mugron avec Dupau, Laloubère, Bareyt et Castillon, celle de Capbreton amenée par Gratianette, Rouglan et les deux Vivensang. Bien évidemment les postiers ont la faveur des pronostics mais les Landais forts de leurs dernières performances pensent bien stopper là cette suprématie. Il faut ajouter à ceux-là les routiers avec les possibles venues de Desbats, Mancicidor, Aubry, Pailler, Bidart, etc...
- C’est André Micas - notre photo ci-contre - qui devient le nouveau champion de Guyenne. Après cinq échecs, le postier a vaincu le signe indien et les trente cinq partants qui sous la pluie glaciale et un vent frisquet ont effectué la triple ascension des coteaux qui dominent la rivière jusqu’au moulin du Mirail le point culminant.
- C’est Bestaven qui lance les hostilités suivi par Micas, Andraud et Laloubère. A peu de distance suivent Moucheboeuf, Gracianette, Vivensang, Lacoude et Demanes. Mais ce groupe de tête se réduit pour voir en tête Gracianette et Micas. Micas accélère et remporte le titre avec deux secondes d’avance sur le Landais Gracianette. Plus loin on trouvera Demanes, Raoul Vivensang, Bestaven, Moucheboeuf, Mora et Castillon qui seront tous qualifiés pour le Championnat de France à Dijon.
Podium : 1. André Micas (ASPTT Bordeaux) en 1h10’13" sur cycle Terrot, 2. Albert Graciannette (VC Capbreton) en 1h10’15s, 3. Bertrand Demanes (Asptt Bordeaux) 1h11’23s.
La suite du classement : 4. Raoul Vivensang (VCC), 5. Bestaven (AS Facture), 6. Moucheboeuf (AVC Libourne), 7. Mora (Mugron), 8. Castillon (Mugron), 9. Dupau (Mugron), 10. Mélosi (Oloron), etc...
NB : cette année là, Guy Allory (Angoulême) champion du Poitou.
Gaston Bruel (Carmaux) champion des Pyrénées.
Marcel Guitard (UV Limousine) champion du Limousin. Dufraisse victime d’ennuis mécaniques termine deuxième.
Le cyclo-cross français se porte bien puisque lors du Mondial au Luxembourg, quatre français sont aux quatre premières places avec dans l’ordre Roger Rondeaux, André Dufraisse, Pierre Jodet et Georges Meunier.
Quelques pratiquants (certains occasionnels) de cette époque : André Micas (Asptt Bordeaux), Gracianette (VC Capbreton), Bertrand Demanes (Asptt Bordeaux), Bestaven (Facture), Moucheboeuf (AS Libourne), Mora (VC Mugron), Jean Castillon (VC Mugron), Dupau (VC Mugron), Mélosi (FC Oloron), Mouret (CC Marmandais), Broustaud (UA Gujan-Mestras), Mano (Facture), Heugas (SCA Libourne), Mouret (CC Marmande), Georges Andraud (CC Caudéran), Raoul et Robert Vivensang (US Dax), Gaston Bareyt (VC Mugron), Gilbert Laloubère (VC Mugron), Marc Bareyt (VC Mugron), Robert Ducassou (VC Mugron), Guy Bacqué, Gérard Eyquem (Asptt Bordeaux), Jean Bergegère (VC Réolais), Pierre Larregueste (Orthez), Pierre Lembezat (Orthez), Roger Sallenave (AS Salies), Jean Lacoste (AS Salies), Pierre Labache, Robert Lartigue, Henri Suhas, Jean Dupey, Henri Labastie (tous AS Salies), Henri Morlaas (AS Montfort), André Grihon (AS Montfort), Georges Loubère (VC Macau), Jacques Bernard (VC Macau), Jean Rondeau (VC Macau), Jean Rousseau (VC Macau), Maurice Bertrand (Asptt Bordeaux), André Dubayle (AS Montfort), Emile Lamouret (Orthez), Georges Nogué, Christian Taillacot, Yves Mano (tous Pédale Talence), Georges Jambon (AVC Libourne), Louis Chambeurlant (Gujan-Mestra), René Barrère, Frédéric Gomez, Paul Sarrat, Pierre Laborde (tous UC Artix), Paul et Henri de Burosse (CC Caudéran), Alfred Macorig, Guérino Pontoni, Hervé Prouzet, Roger Durand, Félix Adriano, Serge Lajoinie, Jacques Balitran, Claude Pascal, Honoré Pontoni (tous Guidon Agenais), Robert Dupin, Jean Dejean, (tous deux AS. Facture), Régis Garuz (AV Sauveterre du Béarn), Francis Ombratieu, Albert Coste, Paul Provence, Raymond Guillen (tous CC Béarnais).
(la suite de cette publication sur ce LIEN)

André Dufraisse, Pierre Jodet et Roger Rondeaux

Le cyclo-cross français se porte bien à l'image de ce trio avec André Dufraisse,
Pierre Jodet et Roger Rondeaux et auxquels on peut ajouter Georges Meunier

VÉLO DORDOGNE - CAUSONS CYCLO-CROSS 1949-1951 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 novembre 2018

9° TOUR DU PÉRIGORD (séquence rétro)

C’ÉTAIT LE 29 AOÛT 2005

- Cette fois c’est la ville de Villefranche du Périgord qui sert de cadre au Tour du Périgord, le neuvième du nom. Après Domme, Vézac et Biron, on reste encore dans les Bastides avec celle de Villefranche qui détient un passé historique certes, mais aussi un passé cycliste, puisque dans les années 50, il y avait le Vélo-Club Villefrancois qui régnait en maître sur les routes du Périgord-Agenais-Quercy.

2005 Tour du Périgord Naïbo

Carl Naïbo vainqueur sous les couleurs de Jean Floc'h

- Revoir la 8° édition sur ce lien
- Carl Naïbo était venu en ce mois d’août avec son statut de pro continental, accompagné de deux de ses équipiers en la personne de Samuel Plouhinec et de Jean-Luc Delpech l’enfant du pays qui d’entrée a mis le feu aux poudres avec Luminet le grimpeur du CR4C Roanne. Ce duo constituait la base de la bonne échappée. Ils étaient rejoints plus tard par Carl Naïbo (Bretagne Jean Floc’h), Mazet (Auber 93), Loïc Herbreteau et les Polonais Cieslik et Wachnick (CR4C Roanne), Bonnace (Châteauroux), Kaszuba (Artix), Lejeune (Charvieu Chavagneux) et Brignoli (Albi). Delpech qui avait présumé de ses forces fut le premier lâché dans une côte (km 61) et Guillaume Lejeune, pourtant vainqueur d’étape sur le Tour de Dordogne et lauréat du critérium des Milandes, allait connaître le même sort dans le final après s’être longtemps accroché (km 97) puis ce fut au tour de Brignoli (km 118).
- La bataille finale a été lancée par une attaque d’Herbreteau (km 125) contré par Bonnace (km 127). Un quatuor de tête, réunissant Naïbo, Bonnace, Luminet et Mazet s’est dégagé à la suite de cette passe d’armes et ce sont ces quatre garçons qui se sont disputés la victoire.

9° Tour du Périgord

9° Tour du Périgord avec à gauche le lauréat puis ses poursuivants soit en haut Luminet (2°),
Bonnace (3°) puis Julien Mazet (4°) et Tomasz Kaszuba (5°)

Le classement : 1. Carl Naïbo (Bretagne Jean Floc’h), 2. Benoit Luminet (CR4C Roanne), 3. Jérôme Bonnace (UC Châteauroux), 4. Julien Mazet (Auber 93), 5. Tomasz Kaszuba (Pol/Artix), 6. Pawel Wachnick (Pol/CR4C Roanne), 7. Pawel Cieslik (Pol/CR4C Roanne), 8. Samuel Plouhinec (Bretagne Jean Floc’h), 9. Loïc Herbreteau (CR4C Roanne), 10. Brignoli (Albi VS), etc...
la suite sur ce LIEN

VÉLO DORDOGNE - 9° TOUR DU PÉRIGORD (2005) © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]