RETRO VELO DORDOGNE

22 octobre 2021

MUSSIDAN VILLE (palmarès cycliste)

Une ville : trois clubs

Image1

Bordeaux-Mussidan 1952 : La victoire d’Angel Barquéro qui reçoit le prix d’équipe
patronné par Amer Picon. A ses côtés en chemise blanche, son directeur sportif
Albert Chaussade ne dissimule pas sa joie.  (Photo  Albert Chaussade).

- Vous trouverez ci-dessous le palmarès connu de toutes les épreuves qui se sont déroulées dans la ville de Mussidan. Trois clubs ont occupé la ville pour organiser dont le Racing-Club de Mussidan (épreuves inscrites en noir), puis l’Etoile Sportive des Cantons Associés (épreuves inscrites en vert) et le Sport Athlétique Mussidanais (épreuves inscrites en bleu) D’autres parts, différentes courses ont traversé Mussidan ou ont fait étape dans cette commune tels le Tour de France, le Tour Dordogne sans oublier des championnats disputés à trois niveaux (départemental régional et national).

Image2

Ci-dessus avant le départ, Jacques Anquetil la grande vedette, signe des autographes
aux côtés de Rudy Altig moulé dans sa tunique de Champion du Monde qu’il venait
de remporter sur le circuit du Nurburgring. Au fond à gauche,
Roger Pingeon (Peugeot) qui remportera un an plus tard (en 1967) la grande Boucle.

Prix cyclistes (hors comice et nocturne des champions).
1947 Albert Chaussade (RC Mussidan) prix hôtel de la gare, Henri Petit (SCA Libourne) prix de la Planche, Laffargue (CC Périgueux) prix quartier Gambetta, Michel Serres (Burdigala Paris Club) prix commerce industrie, Bord (CC Périgueux) prix des jeunes. 1948 Dubreuilh (RC Mussidan)  course classement, Fonmarty (RC Mussidan) course classement, René Minvielle (RC Mussidan) course classement, José Sanz (ACA Libourne) prix de la Planche. 1949 Stéphane Zaccaron (RC Mussidan) course classement, Henri Martin (RC Mussidan) course classement, Henri Petit (RC Mussidan) prix de la Planche, Edgard Couturas (CC Castillon) prix du 8 mai, Henri Martin (RC Mussidan) prix de la gare, Angel Barquero (RC Mussidan) championnat de fond, Guy Chaudet (RC Mussidan) prix des jeunes. 1950 Angel Barquero (RC Mussidan) cyclo-cross, Francis Despréaux (RC Mussidan) course classement, Angel Barquero (RC Mussidan) course classement, Guy Ledent (Girondins de Bordeaux) Bordeaux-Mussidan, Angel Barquero (RC Mussidan) prix Gibbs Allary, Angel Barquero (RC Mussidan) prix des fêtes de la gare, Angel Barquero (Championnat du RCM).1951 Angel Barquero (RC Mussidan) course classement, André Gavelle (Cycles Girondins) Bordeaux-Mussidan, Bourdichon (US Bergerac) prix cycles Chaussade, Angel Barquero (RC Mussidan) championnat de fond du RCM. 1952 Angel Barquero (RC Mussidan) course classement, Angel Barquero (RC Mussidan) Bordeaux-Mussidan-Bordeaux, François Gourmelon (RC Mussidan) championnat du RCM, Franck Barès (EC Foyenne) prix des jeunes, passage du Tour de France étape Bordeaux-Limoges gagnée par Vivier.1953 Gaston Munini (RC Mussidan) course classement, Michel Gonzalez (US Bouscat) Bordeaux-Mussidan, Albert Guglielmini (RC Mussidan) prix Gibbs Allary, Jacques Devaud (Pédale Montpon) prix de Faye, Angel Barquero (RC Mussidan) champion du RCM. 1954 Angel Barquero (RC Mussidan) course classement, Michel Markowtch (RC Mussidan) prix du 8 mai, Albert Rotrou (RC Mussidan) championnat du RCM, 1955 Angel Barquero (RC Mussidan) course classement, Albert Guglielmini (RC Mussidan) prix du 8 mai, 1956 Madur (RC Mussidan) course classement, Henri Grellety (VC Villefranche) prix du printemps, Jean-Pierre Darrin (CC Périgueux) prix Martini, 1957 Albert Rotrou (RC Mussidan) course classement, Max Peyssard (RC Mussidan) prix du printemps, Francis Le Pemp (CC Périgueux) prix Martini, Marcel Lucazeau (VC Saintes) prix des biscuits Brossard, 1958 Claude Peyssard (RC Mussidan) course classement, René Montagut (VC Nontron) prix du printemps, Franck Jousson (UC Montpon) prix Martini, 1959 Albert Rotrou (RC Mussidan) course classement, Henri Guionie (CC Bergerac) prix des rameaux, Albert Rotrou (RC Mussidan) prix Martini, 1960 Bernard Metzler (CC Périgourdin) Pas Dunlop, Serge Lubiato (SCA Libourne) prix du printemps, Lucien Dupré (CC Lindois) prix Martini, 1961 Javail (AVC Libourne), Roger Tabanou (CC Lalinde) prix Martini, 1962 Pierre Mémy (CC Fleixois) prix du président, 1963 Pierre Gamallerie (UCD Villeneuve), 1964 Gérard Hélias (RC Mussidan) prix du RCM, 1965 Jean-Paul Sauvignat (CC Périgueux) Pas Dunlop, Henri Vettier (RC Mussidan) prix du RCM, Roger Darrigade (US Dax) critérium Pro, 1966 Jean Serros (RC Mussidan) prix de la Forge, Jean Stablinski (critérium pros), 1967 Roland Lespinasse (EC Foyenne), 1968 Francis Galy CC Sarlat) pas Dunlop, Bernard Bourreau (CA Civray) prix des rameaux, 1969 Jean-Claude Cruzin (AS La Pian Médoc) prix du printemps, Jean-Claude Sommacal (US Talence) prix des cadets, 1970 Bernard Matignon (EC Foyenne) prix du printemps, Dazat (Asptt Paris) Esca, 1971 Souquet (AS Libourne) prix des cadets, Serge Dubois (VC Capbreton) cyclo-cross, 1972 Pierre-Raymond Villemiane (VC Bergerac) prix des rameaux, Henri Bonnand (Saint-Juéry) cyclo-cross, 1973 Christian Fauquey (CA Créon) prix des rameaux, 1974 Didier Paponneau (CA Créon), 1975 Claude Denis (CC Périgourdin) prix de la ville, 1976 Jean-Marc Porcherie (Pédale Nontron) circuit de la Forge, 1978 Jean-Marie Valade (EC Foyenne) inter-clubs, Barraud (Limoges) prix du printemps, 1979 Victor Melchior (CC Lindois) prix de la ville, 1980 Victor Melchior (RC Mussidan) prix du quartier Beaupuy, 1982 Alain Denost (AS Libourne) nocturne du muguet, 1984 Daniel Furlan (CA Béglais) Prix du 1° mai, 1985 Christian Nauleau (AC Barbezieux) prix du printemps, 1986 Jean-Claude Mespoulède (Asptt Périgueux) prix du 1° mai, 1987 Stéphane Moreau (Mérignac VC) circuit des espoirs, 1988 Alain Castets (US Bouscat) circuit des remparts, Mussidan-Vergt contre la montre GP de la fraise 1° Robert Bibié (SC Périgord), 1991 Dominique Galy (Pédale Faidherbe) prix des rameaux, Eric Valèze (CC Montpon) prix de l’ascension, 1992 Christophe Cuménal (CC Périgueux) prix des rameaux, Olivier Carros (CAM Bordeaux) prix cadets, Freddy Paurion (Pédale Jonzac) prix de l’ascension, 1993 Christophe Cuménal (CC Périgueux) prix des rameaux, 1995 passage Tour Dordogne (étape Vergt-Monbazillac 1° Franck Vandevelde CA Mantes), 1996 Départ étape Tour Dordogne étape Mussidan-Saint-Astier 1°Chris Jenner (US Montauban)  2000 Emmanuel Joubert (CC Périgourdin) prix du comité des fêtes, 2001 Eric Confolens (US Rauzan) prix du printemps, 2002 Cédric Matali (Cadaujac) prix du printemps, étape Saint-Médard de Mussidan-Mussidan du Tour Dordogne 1° Niels Brouzes (CM Aubervilliers), 2003 Jimmy Andretta (VC Oloron) circuit de la gare, 2004 Gérald Labbe (VC Bernos Beaulac) prix du printemps, 2005 Anthony Dupuy (CAM Bordeaux) prix du printemps, 2006 Ludovic Lardant (RC Mussidan), 2007 Julien Rochette (UC Brive), étape Coulounieix-Coulounieix du Tour Dordogne 1° Yann Sartis (CG Orléans).
2007 Championnat de France de l’avenir : Audrey Cordon (Bretagne) chrono juniors dames, Fabien Taillefer (Normandie) chrono hommes juniors, Jérôme Coppel (Rhône-Alpes) chrono espoirs hommes, Pauline Ferrand-Prévot (Champagne) route minimes/cadettes, Elise Delzenne (Nord-Pas de Calais) route juniors dames, Anthony Delaplace (Normandie) juniors hommes, Régis Léguevaque (Midi-Pyrénées) route cadets, Jérôme Coppel (Rhône-Alpes) route espoirs.
2008 Florian Bonhoure (EC Trélissac) les Mauries, Christophe Cuménal (CC Périgueux) Champ. Dgne 2° cat, Frédéric Montoya (EC Trélissac) Champ. Dgne 3° cat, Nicolas Jennet (Asptt Périgueux) Champ. Dgne PC, Mickaël Delage (UC Montpon) Champ. Dgne Jun, 2009 Kevin Labèque (CAM Bordeaux) test chrono, Jauffrey Bétouigt Suire (Mérignac VC) en ligne, Gérard Ianotto (CS Casteljaloux) prix du printemps, étape Ribérac-Ribérac du Tour Dordogne 1° Samuel Plouhinec (Wilo Agem 72), 2010 Jérôme Béché et Pascal Bru (Triathlon Bouliac), Thomas Boudat (VC Langon) GSO juniors, 2011 Mathieu Malbert (VC Ste Livrade) test chrono et Nuns Thibaut (UV Limousine) test en ligne, étape Annesse-Beaulieu Saint-Astier du Tour Dordogne 1° Angélo Tulik (Vendée U), 2012 étape St. Médard de Mussidan-Montpon du Tour Dordogne 1° Benoit Sinner (Armée de Terre), 2013 Stéphane Lavignac (EC Trélissac) prix du printemps, Yohan Soubes (CC Périgueux) manche DN3, étape La Jemaye Douzillac du Tour Dordogne 1° Yannis Issaad (CM Aubervilliers), 2014 Sanchez (VC Bazas Bernos Beaulac), R. Hennebique (G de Bordeaux) Champ. d’Aquitaine PC, 2015 Christophe Cuménal (CC Périgueux), 2016 Arthur Mabille (VCP Langon), Sébastien Aubour (SA Mussidan) Mussidan-Port Ste Foy, Thierry Gallégo (NL) prix intermarché, 2019 Bastien Bourdejeau (Casteljaloux) cadets, Jules Castets (US Bouscat) minimes,

Image3

Le vainqueur de la nocturne des champions Eddy Van Haeren 

Prix du Comice :
1946
 : André Commerie (Pédale Faidherbe), 1947 : Michel Serres (Burdigala Paris Club) chez les seniors et Bord (CC Périgueux) chez les jeunes, 1948 : Marius Duteil (CC Périgourdin) chez les seniors et Guy Large (Bergerac) chez les jeunes, 1949 : Marius Duteil (CC Périgourdin), 1950 : Angel Barquéro (RC Mussidan), 1951 : Roger Mounet (CC Périgueux), 1952  à 1956 non disputé, 1957 : Raoul Pouget (Guidon Sarladais), 1958 : Roger Croissant (UCD Villeneuve), 1959 : Mohamed El Gourch (Casablanca), 1960 : Claude Dècle (SCA Libourne), 1961 : Gérard Martin (VC Barsac), 1962 : Henri Sedran (RC Mussidan), 1963 : Mohamed Ben Brahim (UA Vic Fezensac), 1964 : Pierre Sénamaud (Limoges), 1965 : Marcel Horereau (Coutras), 1966 : Marcel Horereau (Coutras), 1967 : Michel Gonzalès (VC Hendaye), 1968 à 1970 non disputé, 1971 : Claude Hue (CC Périgueux), 1972 : Alain Buffière (UC Brive), 1973 à 1983 non disputé, 1984 : Jean-Marc Prioleau (CC Marmande), 1985 à 1986 non disputé, 1987 : Jean-François Dupuy (CRC Limoges), 1988 : Alain Gendreau (CC Montpon), 1989 : Jean-Marie Valade (EC Foyenne), 1990 : Stéphane Larénie (CC Sarlat), 1991 : Olivier Chouarche (SC Périgord), 1992 : Jérôme Paul (CC Périgueux), 1993 : Philippe Germain (UA la Rochefoucauld), 1994 : Sébastien Bordes (Cycle Poitevin), 1995 : Jean-François Guérin (CC Marmande), 1996 : Jean-Pierre Barbe (CA Béglais), 1997 : Benoist Bordin (US Bouscat), 1998 : Eric Valade (EC Foyenne), 1999 : Nicolas Naïbo (Guidon Saint-Martinois), 2000 : Victor Melchior (RC Mussidan), 2001 : non disputé, 2002 : Mickaël Delage (UC Montpon), 2003 : Damien Guérineau (EC Ribérac), 2004 : Lionel Maubert (VC Rodez), 2005 : Jean-Jacques Massou (LVC Tonneins), 2006 : Cyril Fontayne (UC Villeneuve Fumel) - organisation SA Mussidan, 2007 : Sébastien Béneyrol (JS Astérienne) - organisation SA Mussidan, 2008 : Christophe Besse (SA Mussidan) - organisation SA Mussidan, 2014 Jean-Luc Bésarion (VC Ayguemorte), 2015 Thierry Bottechia (CC Marmande) - organisation SA Mussidan.

Devient en 2009 la "Christian Jourdan" couru en gentleman - (organisation SA Mussidan).
2010 : Jérôme Becht et Pascal Bru (Triathlon Bouliac), 2011 : Faucher/Sempé (Saint-Astier Triathlon), 2012 : Pascal Bru et Jérôme Becht (Triathlon Bouliac), 2013 Jérôme Becht et Pascal Bru (Bouliac Triathlon).

Mussidan 1993

Prix du Comice à Mussidan en 1993 sur le circuit de la Forge

 Course du 14 juillet (prix de la ville puis nocturne des champions) :
1947
Charles Martin (CC Périgueux), 1952 Félix Bermudez (SC. Limoux), 1953 René Montagut (CA Ribérac), 1954 Armand Salvini (VC Aubusson), 1955 Michel Brun (CA Ribérac), 1956 Edouard Audibert (CC Lalinde), 1957 Henri Bogdan (Pédale Faidherbe), 1958 Georges Dupré (VC Monpazier), 1959 Pierre Frare (CC Lalinde), 1960 Mohamed El Gourch (Maroc), 1961 Guy Epaud (Royan OC), 1962 Michel Gonzalez (Guidon Bayonnais), 1963 Pierre Mémy (CC Bordelais), 1964 Albert Fontagnères (VC Capbreton), 1965 Gérard Capdeboscq (AC Besançon), 1966 Jean-Louis Riberot (AS Saint-Médard), 1967 Philippe Decima (EC Foyenne), 1968 Michel Fedrigo (Tonneins), 1969 Lucien Sautier (CC Périgourdin), 1970 Arnaud (Gap), 1971 Jean-Louis Ribérot (US Tonneins), 1972 annulé, 1973 Michel Hénard (US Bouscat), 1974 Roland Mercadié (CA Castelsarrasin), 1975 Guy Frosio (US Bouscat), 1976 Lucien Sautier (RC Mussidan), 1977 Michel Fedrigo (US Tonneins), 1978 Patrick Audeguil (VC Saint-Céré), 1979 Roger Saladié (UA Vic Fezensac), 1980 Fernand Lajo (VC Beaulac-Bernos) 1981 Patrick Audeguil (VC Saint-Céré), 1982 Roland Mercadié (CV Montastruc), 1983 Michel Fedrigo (CC Marmande), 1984 Eric Valade (EC Foyenne), 1985 Fernand Lajo (Mérignac VC), 1986 Eddy Van Haerens (Belgique), 1987 Philippe Lauraire (AC Boulogne Billancourt), 1988 Fernand Lajo (US Bouscat), 1989 Pierre-Raymond Villemiane (SC Caudrot), 1990 Didier Virvaleix (Histor Sigma), 1991 Marino Vérardo (CC Marmande), 1992 Bernard Bodin (CC Sarlat), 1993 Philippe Galy (UC Le Haillan), 1994 Stéphane Eyquard (SC Libourne), 1995 Foucanchon (Aki Gipiemme), 1996 André Pozak (UC Châteauroux), 1997 Dominique Péré (Cahors VS), 1998 Marek Lesniewski (CM Aubervilliers), 1999 Alexandre Chouffe (CM Aubervilliers), 2000 Stéphane Reimherr (CC Périgueux), 2001 Franck Champeymont (AVC Aix en Provence), 2002 Patrice Peyencet (CC Périgueux), 2003 Stéphane Reimherr (CC Périgueux), 2004 Alexis Tourtelot (Cycle Poitevin), 2005 Jérôme Roy (CC Périgueux), 2006 Jérôme Paul (CC Périgueux), 2007 William Perrocheau (CC Marmande), 2008 Stéphane Reimherr (UC Artix), 2009 Samuel Plouhinec (Wiko Agem 72), 2010 Alexis Tourtelot (CC Périgueux), 2011 Samuel Plouhinec (Rideau Sarthe), 2012 Mickaël Szkolnick (US Montauban), 2013 Mickaël Szkolnick (US Montauban), 2014 Martial Roman (Girondins de Bordeaux), 2015 Alexis Tourtelot (CC Périgueux), 2016 Damien Lapouges (EC Trélissac), 2017 Julien Lamy (CC Périgueux), 2018 Antoine Allin (CC Périgueux).

Image5

Départ du prix du printemps en 2001 dans la côte du Bost

MUSSIDAN Levarlet bis

Championnat de France 2007 des espoirs à Mussidan avec de gauche
à droite Levarlet, Coppel et Blel Kadri

RÉTRO VÉLO DORDOGNE – MUSSIDAN VILLE - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 octobre 2021

2001 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (42° semaine de la saison)

IL Y A 20 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

22 au 28 octobre 2001

2001 Chal

Podium cadets avec Cid (Condat) à la deuxième place

- On a couru la première manche du challenge national de Cyclo-cross à Limoges. Un Challenge qui a connu de fortunes diverses selon les catégories. Chez les élites victoire de Geoffrey Clochez (Julie Nature CC) devant John Gadret (Roubaix) et Derepas (Phonak) ; Victoire de Laurence Leboucher (Sarthe) chez les dames, du Provençal Sarrazin en cadets devant le local Clément Cid, de Mourey (Mulhouse) en catégorie espoirs devant Minard (Picardie) et Chainel (Lorraine). Chez les juniors le bouquet a été gagné par Delautre (Flandres) devant Rouleau (Dauphiné) et Fondard (Auvergne).

2001 Chal

Clochez, Gadret et Derepas tiercé des élites à Limoges

- Le Prix de l’Humanité sur la piste Bordelaise est revenu à Arnaud Tournant qui bat Florian Rousseau en finle de Vitesse. Chez nos amateurs les bouquets sont allés à Vignolles (Talence) dans l’élimination et la course aux points alors que Dublé (Langon) s’adjugeait la Danoise et le Burdin, tandis que Laborde (CAM) s’imposait dans la course aux points.

2001 GP Humanité

Tournant et Rousseau se sont affrontés en finale au GP de l'Humanité

- Philippe Lapègue et Dominique Arnaud ont présenté leur nouvelle structure en ce 26 octobre en présence de Bernard Thévenet et de Patrick Vermeulen. Il est décidé de fédérer quatre clubs qui composeront la structure Sud Gascogne avec les meilleurs éléments du VC Tarnos, VS Peyrehorade, Saint-Paul et l’Aviron Bayonnais. Cette structure réservée aux juniors sera ouverte ensuite aux espoirs. Reste à convaincre les instances nationales...

2001 Sud Gascogne

Philippe Lapègue a présenté Sud Gascogne en présence
de Bernard Thévenet et Patrick Vermeulen

- Dans le Cantal à Sénezergues victoire de Charreyre (Vélo 43) devant Pourrat (Asptt Clermont) et Mickaël Estève (CC Périgueux).

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 2001/semaine 42 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 octobre 2021

A TONNEINS en 1955, Michel Gonzalez (Bordeaux)

1955 TonneinsIL IMPOSE SA CLASSE LORS
DU PREMIER CIRCUIT CHARRIER

 TONNEINS (L.-et-G), 18 avril - Plus de quatre-vingt  concurrents au départ donné par M. Monchany, directeur départemental de la Jeunesse et des sports. A la Moncaubette, 4 km. avant Tonneins, Gonzalez s’échappe et passe le premier la ligne d’arrivée en tête à l’étonnement de tous.

Classement : 1ér Michel Gonzalez (Girondins de Bordeaux), les 120 km en 3h. 5mn. 2 Jacques Pineau (Montauban). 3 André Lesca (Agen). 4 Perrin (Nérac). 5 Jules Pineau (Montauban). 6 Colomina (Nérac). 7 Delpicolo (Agen). 8 Prouzet (Agen). 9 Candau (Libos). 10 Rinco (Bordeaux). 11 Durand (Agen). 12 Rinco (Bordeaux).

RÉTRO VÉLO DORDOGNE – TONNEINS 1955 © PATRICK GONZALÈZ
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 octobre 2021

SÉLECTIONNÉS CADETS AU CHAMPIONNAT DORDOGNE 1969

 CADETS DE 1969

- Cette promotion de jeunes était en faits les coureurs retenus pour disputer l’éliminatoire départementale cadets de la Dordogne en juin 1969. On y retrouve des sportifs que l’on rencontre encore de nos jours sur les bords des circuits. Mais dans quelle commune de Dordogne se déroulait ce championnat et quel a été le vainqueur ? Si vous le savez n’hésitez pas de nous fournir les informations en commentaires. Nous avons ajouté les coureurs de l’EC Foyenne qui eux participaient à leur championnat, mais comme Sainte-Foy est très proche de notre département, nous avons pensé utile de les inclure pour information.

69 bis

Coureurs de cette époque avec de gauche à droite Dominique Gauthier,
Serge Daubisse, Christian Darrin,
Gérard Darrin, Robert Bibié, Bernard Conan,
Jean Biniecki, Serge Besse, Francis Dusseau, Bernard Estève

CA. Ribéracois : Jean-Luc Bouchard
CC. Belvèsois : Dominique Gauthier
CC. Bergeracois : Jean-Luc Blondy
CC. Lindois : Jean-Paul Duppi, Jean-Michel Chinouilh
CC Périgourdin : Serge Daubisse, Christian Darrin, Gérard Darrin, Vincent Raynal, Yves Mazières, Jacques Faure, Jean-Jacques Rougier, Christian Delubriac, Jean Taulou, Jean-Marie Sudret, Francis Picot, Michel Bost, Jacky Bigaud, Jean-Paul Séaut, Jean-Michel Tocheport, Gérard Moreau, Robert Bibié, Jean-Rémy Guy, Jacky Marchaix, Serge Joubert
CC. Sarladais : Jean-Pierre Vaudon, Bernard Conan, Alain d’Hauteclaire
Pédale du Nontronnais : Roger Joubert, Daniel Breuil, Michel Bordas
RC. Mussidanais : Roland Guy, Régis Prat
UC. Nontronnaise : Bernard Colino, Jean-Marie Saint Laurent, Jean-Pierre Doucet, Georges Bourgoin, Michel Doucet, Jean Biniecki, Serge Besse
UC. Montponnaise : Bernard Belhomme
VC. Bergeracois : Francis Dusseau, Alain Guichard, Jean-Claude Biale, Gérard Bazingette
EC Foyenne : Bernard Estève, Patrick Barrière, Maurice Bourdin, Maurice Deffreix, Jean-Bernard Caro, Michel Ramirez, Francis Beney, Christian Jourdan.
- Disputé à St Nexans et organisé par le VC Bergerac, voici le résultat : 1. Serge Besse (UC.Nontron), 2. Gérard Darrin (CC.Périgueux), 3. Guy Roland (RC.Mussidan), 4. Francis Picot (CC.Périgueux), 5. Roger Joubert (P.Nontron), 6. Christian Darrin (CC.Périgueux), 7. Serge Daubisse (CC.Périgueux), 8. Jean Taulou (CC.Périgueux), 9. Bernard Conan (CC.Sarlat), 10. Jean-Michel Chinouilh (CC. Lalinde).

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - CADETS DORDOGNE 1969 - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 23:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 octobre 2021

1996 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (42° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

17 au 23 octobre 1996

1996 GP Humanité

Participants du GP de l'Humanité

- Lors du GP de l’Humanité à Bordeaux, Florian Rousseau s’est montré sensationnel en remportant la finale devant l’allemand Michaël Huebner. La finale du Trophée du Burdin est pour Sylvain Minvielle alors que l’exploit du jour était à remettre à Pierre-Henry Menthéour qui a percé le mur des 52 km sur l’heure, devenant le sixième performer mondial derrière Boardman, Rominger, Indurain et Obree.
- Lougratte accueillait la première manche du challenge Centre-Ouest de cyclo-cross remportée par Julien Almansa (Blagnac) devant David Paggiolo. Chez les juniors, la gerbe est revenue à Mickaël Estève (Pédale Faidherbe) devant son équipier Guillaume Carreau, Axel Fernandez du l’UC Condat prenant le meilleur en cadets.
- A Oloron c’est Dominique Bérard (Lescar) qui remporte le traditionnel prix des fêtes de la Saint-Grat devant Ambrosini et Pavlov (tous deux de Blagnac).

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 1996/semaine 42 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 octobre 2021

LES ANNÉES 70 A NONTRON - HISTOIRE DU CYCLISME LOCAL

C’ÉTAIT AVEC BESSE, MALLAVERGNE,

SIMON, DUTERTRE

1974 Serge Besse 11

SUITE DU PALMARES DE SERGE BESSE

Lire la partie précédente sur ce LIEN.
1970 : Pédale Nontron (junior) douze victoires (Dussac, Thiviers, Moutiers, La Maladrerie, Bol d’Or des cadets Saint-Claud, Nexon, Saint-Christophe de Double, Nantiat, Saint-Laurent des Combes, Saint-Pardoux la Rivière, Bardenac, Mérignac, Saint-Nexans éliminatoire départemental, Dignac, Torsac, Masseret huit places de deuxième, champion de Dordogne junior, 3° du Championnat d’Aquitaine à Excideuil, participe au Championnat de France où il s’incline à Lyon dans le sprint final, puis 3° à Villefranche de Rouergue.
1971 : Pédale Nontron/amateur 1° année - douze victoires (La Rochette, Edon), et six places de deuxième.
1972 : Pédale Nontron/amateur 2° année - cinq victoires (Saint-Médard de Mussidan, Omnium d’Aixe sur Vienne, La Marestay, et cinq de deuxième. Débuts de son frère Michel dans le cyclisme.
1973 : UC Confolens/amateur service militaire à La Braconne (très peu couru).
1974 : UC Confolens 1° catégorie trois victoires (Etagnac, Saillat, Blanzac, Saint-Léon sur l’Isle, Felletin, Chirac, Rougnac, et trois fois deuxième. Remarqué par le CTR Claude Gabard, est sélectionné au Ruban Granitier Breton et à la Route de France.
6° du GP du Rouergue,
Ruban Granitier Breton : lire ci-dessous.
Route de France : lire résultats ci-dessous.

EN 1974, SERGE BESSE AVEC LE HAUT NIVEAU

ET AVEC LES MEILLEURS COUREURS FRANÇAIS

- Comme on a pu voir, Serge Besse appartient depuis 1973 à l’UC Confolens. On n’est pas en Limousin, mais en Charente Limousine et voilà que notre jeune qui vient de terminer son service national débute la saison 1974, il a alors 21 ans ! Dans la formation de MM. Chereyre, Desaphy et Gauthier, Besse se sent bien d’autant plus, que son frère Michel le suit avec une licence junior. Ses résultats sont rassurants et même exemplaires, si bien que Claude Gabard le sélectionne pour la Route de France et le Ruban Granitier Breton. Serge Besse va vivre deux belles épreuves. Mais disons que sa sélection est méritée, ceci grâce à des résultats conquis face à de solides coureurs qu’il a réussi à battre à maintes reprises.
- Le Granitier Breton s’était couru du 28 avril au 1° mai en quatre étapes. Dans la sélection Poitou-Charentes, il rejoignait Didier Lebaud, Jean Thomazeau, Gérard Simonnot, Christian Vidal et Christian Poirier. De Dinard à Brest, en passant par Rennes, Saint-Brieuc, Plaintel et Morlaix, notre Nontronnais fera belle figure. On le trouvera 8° d’une étape, 42° au général à 4’53s du Polonais Mytnyk lauréat de cette édition. Il faut dire aussi que parmi les coureurs amateurs on trouvait Hubert, Arbès, Pierre-Raymond Villemiane, Christian Muselet, André Chalmel, Eugène Plet, soit des coureurs qui passeront chez les pros. Autrement dit de solides coureurs, sans oublier les Polonais qu’on retrouvait à l’époque lors de la Course de la Paix.
- Lors de la Route de France du 14 au 18 mai, l’épreuve se passait en région Auvergne avec en chrono l’ascension du Puy de Dôme. De Vichy à Clermont en passant par Cusset pour revenir sur Vichy, Serge Besse aura à se battre avec de sérieux clients. Dans son équipe se trouvent Simonnot, Richard, Dupuy, et Berger. Serge Besse se classe 8° de la première étape, 14° au chrono du Puy de Dôme, 11° de la troisième étape, 18° de la quatrième étape. A l’heure du bilan Serge Besse se situe à la 18° place du classement général et d’une rude épreuve gagnée par Michel Laurent, celui qui deviendra professionnel en fin de saison dans l’équipe Miko de Gribaldy. De plus Serge Besse affirme ses dons d’escaladeur en se classant 3° du Grand Prix de la Montagne. Mais avant de conclure sur sa réussite, énonçons les noms de quelques-uns de ses adversaires. Et pour cela nous ne citerons que les amateurs qui sont passés pros et qui étaient venus croiser le fer avec le coureur Nontronnais. Il y avait :
- Michel Laurent (AC Boulogne Billancourt) pro dès 1975 chez Miko de Gribaldy
- Bernard Hinault (CO Saint-Brieuc) pro dès 1975 chez Gitane Campagnolo
- Bernard Vallet (SC Nice) pro dès 1976 chez Gan Mercier
- Alain Meslet (CA Evron) pro dès 1976 chez Gitane Campagnolo
- Patrick Perret (ASPTT Besançon) pro dès 1975 chez Miko de Gribaldy
- André Chalmel (VS Saint-Malo) pro dès 1975 chez Gitane Campagnolo
- Hubert Linard (CSM Puteaux) pro dès 1977 chez Peugeot Esso Michelin
- Jean Chassang (UC Saint-Pourçain) pro dès 1975 chez Gitane Campagnolo
- Eugène Plet (UC Longjumeau) pro dès 1976 chez Lejeune BP
- Robert Alban (VC Caladois) pro dès 1976 chez Gan Mercier
- Hubert Arbes (CC Béarnais) pro dès 1975 chez Gitane Campagnolo
- Roland Smet  (Saint-Girons) pro dès 1975 chez Sport Lisbonne Sottomayor (Port.)
- Antoine Gutteriez (AC Boulogne Billancourt) pro dès 1975 chez Miko de Gribaldy

Image1

Serge Besse dans la sélection Poitou-Charentes lors de la Route de France 1974

- Avec Raymond Villemiane (Gitane Campagnolo en 76) et Christian Muselet (Flandria Velda-Latina en 77) qu’il a croisé au Granitier Breton, Serge Besse a couru avec les costauds et grâce à sa grande classe qui en ont fait un beau pédaleur, qui a réussit à briser le monopole du gratin amateur français.
- D’ailleurs en cette fin de saison Serge Besse appartient au gotha des coureurs de son comité où l’on trouve avec lui Michel Pitard, Michel Grain, Didier Dupuis, Jean-François Mainguenaud, Jacky Troyard, Christioan Vidal, Michel Brethenoux, Philippe Liboreau, Lucien Saumur, Gérard Simonnot, mais aussi les Guy Courtois, Didier Lebaud, Patrick Friou, Christian Poirier, Didier Godet, Claude Vallée, Alain Rousseau, Jean Thomazeau et Alain Venien, soit des coureurs qui avaient tous remportés plusieurs succès sans oublier de mentionner que Lucien Saumur (Cycle Poitevin) déjà cité remportait le titre régional 74.

 DE 1970 A 1972 A NONTRON ET LES EXPLOITS DU NONTRONNAIS DUBREUIL EN LIMOUSIN

Daubisse Serge 1

1970 Serge Daubisse (CC Périgueux) notre photo en médaillon gagne à Nontron.
Philippe Dubreuil rejoint le CRCL. Il rejoint les Périgourdins Francis Duteil, Jacques Mazeau et Philippe Decima.
- Dubreuil remporte 14 courses au CRCL, Francis Duteil 10 victoires.
- Sont qualifiés au Championnat d’Aquitaine cadets : Doucet, Daniel Géraud, Serge Paulhac, Jean Biniecki (Lieu : Gurmançon (64).
- Serge Besse (PN) qualifié au Championnat d’Aquitaine juniors à Ambarès.
- Victoire de Christian Mallavergne à Lanouaille, de Pierre Tardy à Saint-Pardoux la Rivière, de Serge Besse à Tourtoirac, à Léguillac de Cercles, Saint-Mayme de Péreyrol et à Thiviers.
- Succès de Michel Dutertre à Campniac Vésone et à Razac, de Michel Simon à Lanouaille et de Colino à Laloulie.
Coureurs Nontronnais de cette période : Colino, Serge Besse, Alain Buffière, Lionel Sallat, Michel Simon, Tardy, Majeux, Paulhac, Mandeix, Doucet, Christian Mallavergne, Michel Dutertre, Daniel Dutertre.

Buffière à Roumanières en 69

- La Pédale du Nontronnais compte 13 coureurs et organise 17 épreuves. L’UC Nontron compte 14 coureurs et met sur pied 21 épreuves.
- Alain Buffière de la Pédale du Nontronnais rejoint l’UC Brive notre photo à gauche.

1971 Pas d’épreuves courues à Nontron.
Coureurs Nontronnais de cette période : Simon, Besse, Doucet, Mandeix, Paulhac, Biniecki, Daniel Géraud, Buffière, Sallat, Tardy, Malavergne.
En cette saison 1971, nos coureurs Nontronnais mutés au CRCL, font parler d’eux. Francis Dubreuil totalise huit victoires dont une au Tour du Limousin, Duteil sept, Barraud trois et Buffière une.
- Serge Besse rentre victorieux de Lanouaille.
1972 Guy Réjasse et Georges Sallat (PN) qualifiés au Championnat d’Aquitaine à Cénac (33). Philippe Barraud fait les beaux jours du CRC Limousin.
Dutertre prend sa licence à Talence
- Serge Besse premier à Saint-Médard de Mussidan et à Villetoureix. Michel Dutertre gagne à Saint-Martin le Pin.

Image2

Michel Dutertre vainqueur à Saint-Martin le Pin

FRANCIS DUBREUIL FER DE LANCE DU CYCLISME LIMOUSIN
(article de presse sur Cyclisme du 21 juillet 1972 à son sujet)

Dubreuil

- Quand il gagna, l’an passé le très difficile Tour du Limousin, à la surprise générale, il faut bien le reconnaître, Francis Dubreuil avait un peu plus de 22 ans. L’avenir s’offrait à lui empli des plus belles espérances. Un an plus tard, le coureur du Président Jamet poursuit sa progression sans éclats certes mais de façon indiscutable : "Francis a fait des progrès certains disait le président Jamet. Gagner un Tour du Limousin à 22 ans, c’est un peu recevoir un cadeau empoisonné. Si l’on n’a pas la tête solide une victoire de cette dimension peut faire autant de mal que de bien. Heureusement, Francis est de ceux que le succès ne grise pas. Certes, depuis son Tour du Limousin victorieux, il n’a pas remporté de grandes épreuves internationales, mais sur le plan régional, il est resté le premier comme en témoigne sa brillante victoire dans le championnat du Limousin".
Ce jour là, en effet, Dubreuil sur un circuit très dur, dicta sa loi à tous ses rivaux avec talent et autorité. A une dizaine de kilomètres du but, alors qu’une première sélection avait été opérée, il s’envola seul, vers la victoire. C’était du bel ouvrage. Tout à fait dans la manière de ce garçon formé à l’école de ce coin de la Dordogne, tout proche de la Haute-Vienne et qui nous a fourni tant de bons coureurs.
Francis Dubreuil en effet n’est pas originaire de Limoges. Il est né au pays des Vivier, Huot et compagnie. C’est le coureur complet. Il ne grimpe peut-être pas aussi bien que Valentin, et n’a sans doute pas la classe naturelle de Jacques Vivier, mais c’est un coureur complet. Bon partout. Sa présence en course, est celle d’un coureur disponible pouvant toujours mettre une dent de mieux si ce la est nécessaire.
On comprend la fierté du Président Jamet lorsqu’il nous parle de son Champion du Limousin : "Raymond Poulidor ne va pas tarder à se retirer de la compétition. Le Limousin a besoin un chef de file capable de jouer un rôle de premier plan au niveau le plus élevé. Je ne dis pas que Francis est celui là. Ils sont trois ou quatre chez nous à briguer ce rôle. Disons que Francis est sur les rangs. Il va tout faire pour confirmer sa victoire dans le Tour du Limousin. Un succès de cette importance ne peut rester sans lendemain d’un point de vue international bien entendu."
- Faut-il conclure que ce solide coursier est candidat au professionnalisme ? Qui va dès la fin de la présente saison solliciter une licence pro ? C’est peut-être aller un peu vite en besogne. Jacques Guyot, le dynamique secrétaire du Cyclo, fait le point de cette façon : "Francis a l’étoffe d’un bon coureur professionnel, c’est certain, mais il ne doit pas brûler les étapes. Tout dépend de sa fin de saison. S’il explose, il peut profiter de l’occasion, mais une année encore chez les amateurs ne serait pas une mauvaise chose. En 1973 nous saurons et Francis le tout premier, si l’aventure peut-être tentée avec des chances de succès".
- Paroles sages d’un secrétaire qui sait combien est délicate à conduire une carrière de Champion cycliste. Quoiqu’il en soit, nous suivrons avec intérêt le cheminement du coureur du CRCL dans la voie difficile qu’il a choisie.
(article de Serge Boutet).

1971 Tour du limousin

Dubreuil remporte en 1971 le Tour du Limousin. On le voit ici entouré de ses dirigeants
MM. Fayol et Réjasse, puis Dubreuil lauréat, Breuil, Guillot, Duteil (père et fils)

Coureurs Nontronnais de cette période : Besse, Mandeix, Paulhac, Réjasse, Doucet, Sallat, Géraud, Biniecki, Simon.

- Et si vous détenez des photos ou des reportages sur le cyclisme du Nontronnais, vous pouvez m’adresser par mail vos documents pour en faire profiter tous les lecteurs.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - CYCLISME A NONTRON 10 - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Surfez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/
Prochaine publication : 1973-1980

Posté par Bernard PECCABIN à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 octobre 2021

2001 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (41° semaine de la saison)

IL Y A 20 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

15 au 21 octobre 2001

- Le 7° Cyclo-cross de Castres a vu le succès de Julien Almansa (Villemur) qui bat Cabos (Blagnac) et Montauban d’Albi. L’Auscitain Reboul remporte l’épreuve des cadets tout comme Pédenamaud chez les juniors.

2001 Nanclars Labbe et Herbreteau

Le duo Labbe-Herbreteau à Nanclars

- Le même jour à Nanclars la partie est revenue au duo Poitevin favoris. Loïc Herbreteau s’impose devant son équipier Labbe, Bouchet prenant la 3° position sous les couleurs de Châteauroux. Junqua gagne la course des juniors, Rouet (Naintré) celle des cadets.
- Un petit tour en Limousin avec le cyclo-cross de Pageas qui sourit à Fabien Chareix vainqueur sous les couleurs de Condat devant Deluche (UVL) et Mickaël Estève (CC Périgueux). Chez les juniors victoire de Prévost (CSL Châteauneuf) et de Clément Cid (Condat) en cadets.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 2001/semaine 41 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 octobre 2021

SAINT PARDOUX ET VIELVIC (course disparue)

 PRÈS DE BELVÈS

maroussie A

- Situé entre Belvès et Urval, la commune de Saint-Pardoux et Vielvic (moins de 200 habitants) a connu le cyclisme avec le Cyclo-Club de Belvès.

Palmarès connu de l’épreuve : 1950 Vergnes (Belvès), 1952 Stanislas Olejnizack (CC Belvès), 1962 André Maroussie (EC Foyenne) - en médaillon -

RÉTRO VÉLO DORDOGNE – SAINT-PARDOUX ET VIELVIC - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

 

Posté par Bernard PECCABIN à 22:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2021

1996 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (41° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

10 au 16 octobre 1996

Leroy René

- Fin de saison routière à Monsempron où René Leroy (Bon Encontre) - en médaillon - se taille un ultime succès devant Christophe Napias (Bergerac) et son équipier Belotti.
- Magnac Bourg et son cyclo-cross a vu le succès de David Brulon (Cercle Gambetta Orléans) qui a battu Almansa (Blagnac) et Chareix (Condat)

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 1996/semaine 41 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et
pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 23:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 octobre 2021

SÉLECTIONNÉS CADETS AU CHAMPIONNAT RÉGIONAL 1979

PÉRIN CHAMPION D’AQUITAINE CADETS 1979

- Pas nombreux les coureurs de Dordogne sélectionnés pour le Championnat d’Aquitaine qui se déroulait le 5 août 1979 à Aire sur Adour. Neuf unités seulement, mais tout de même de bons éléments. Et si on va plus loin, c'est-à-dire si on regarde combien il en reste aujourd’hui encore en lice de ces valeureux coursiers ? La réponse est rapide : un seul, Fredéric Chabreyrou qui continue à pratiquer le VTT et la course à pied. Pour la petite histoire, retenons que de ce lot de coureurs,  le Champion sortant sera Francis Périn du Vélo-Club de Nérac. Et si vous vous souvenez de cette époque, voici tous les cadets du cru retenus pour courir ce Championnat. Bonne lecture et heureux souvenirs de jeunesse à revivre...

1979

Quelques uns des sélectionés avec de gauche à droite Frédéric Chabreyrou, Gilles Dupré,
Jacques Dubost, Jacques Suertegaray et Sylvain Abadie

- Abadie Sylvain (VC Libos), Abbadie Eric (Aviron Bayonnais), Aladren Bruno (Pau VC), Alexandre Lionel (VC Nérac), Bannes Bruno (CAM Bordeaux), Baysse Patrick (CC Saint-Médard en Jalles), Capdebon Jean-Pierre (VC Tarnos), Cecot Francis (Guidon Agenais), Chabreyrou Frédéric (CA Ribérac), Chadefaut Patrick (CAM Bordeaux), Correia (UC Girondine), Coudroy Régis (VC Tarusate), Crespo Patrick (Bordeaux VC), Delfour Joël (VC Mérignac), Depons Dominique (CA Béglais), Dubost Jacques (CA Ribérac), Dupiot Denis (US Villenave), Dupré Gilles (VC Bergerac), Durieux Didier (AVC Libourne), Dutour Stéphane (US Bouscat), Escots Claude (Guidon Agenais), Ferris François (Bordeaux VC), Gabarrus Dominique (VC Tarnos), Guesnier Thierry (US Dax), Haramboure Pierre (VC Tarnos), Hernandez Jean (US Cenon), Hiquet Pierre (VC Tarnos), Jordi Roland (VC Libos), Jugie Pascal (Guidon Sarladais), Labonne Thierry (ASC Pessac Alouette), Laborde Jean-Michel (VC Salisien), Lachaux Christian (VC Ste Livrade), Lacoussade Patrick (VC Tarnos), Lasserre Eric (AS Facture Biganos), Laulhé Patrick (CC Béarnais), Laval Jean-Louis (CC Tursac), Loubat Philippe (VC Ste Livrade), Lubiato Denis (CC Saint-Médard), Martin Georges (Pédale Nontron), Massoubre Alain (UC Nontron), Mauhourat Denis (CAM Bordeaux), Maurel Bruno (Aviron Bayonnais), Mazzocco Eric (CC Bergerac), Mazzuco Laurent (CC Saint-Médard en Jalles), Mileto Daniel (US Villenave), Moléna Philippe (VC Nérac), Moreau Patrick (US Andernos), Paoletti Pascal (VC Mérignac), Passemar Yvan (Roue Lormontaise), Périn Francis (VC Nérac), Pouchet Philippe (FC Oloron), Pourroy Bernard (VC Aturin), Raynaud Frédéric (UC Bazas), Rey Pascal (US Brédoise), Rivière Dominique (VC Cubzaguais), Robert Jean-Paul (Pédale Nontron), Rodas Clément (VC Bazas), Sarpoulet Michel (US Brédoise), Suertegaray Jacques (CC Belvès), Soubes Christian (CC Villandraut), Taliana Thierry (Parentis-Sport), Tedo Patrick (Guidon Agenais), Tenot Patrick (AS Libourne), Tentellier Freddy (VC Aturin), Tolsau Patrick (VC Sainte-Livrade), Turtaut Patrice (CC Beaulac-Bernos).

Repères saison 1979 

- Sont Champions d’Aquitaine : Alain Sonson (Ste Livrade) en minimes, Francis Périn (VC Nérac) en cadets, Michel Soust (UC Jurançon) en juniors, Francis Castaing (CC Marmande) en séniors.
Sont Champions de France : Roland Berland (Renault-Gitane) chez les pros, Francis Duteil (CRC Limoges) chez les amateurs et Philippe Chevallier (Dauphiné-Savoie) en juniors

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - CADETS D’AQUITAINE 1979 - © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 octobre 2021

2001 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (40° semaine de la saison)

IL Y A 20 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

8 au 14 ctobre 2001

2021 masters du sprint

Arnaud Tournant a prix le meilleur sur Florian Rousseau en finale

- Profitant de son retour de La Paz où il a battu le record du monde du kilomètre, Arnaud Tournant a remporté les Masters du Sprint en coiffant en finale Florian Rousseau en finale. Victoire de Gané en élimination et de Rousseau dans le handicap. Le prix du conseil général de la Gironde a permis aussi aux amateurs de se distinguer. Baillarguès (Langon) gagne la course aux points séniors, Laurent Dublé (VC Langon) celle des juniors/séniors, Mickaël Dhinnin (Talence) le scratch juniors/séniors.

2001 Bignay CC

Loïc Herbreteau remporte son premier cyclo-cross à Bignay

- C’est à Bignay que Loïc Herbreteau remporte son premier cyclo-cross, devant Belgy (Niort) et Cardinal (Civray). Chez les juniors, le bouquet est revenu à Junqua de l’UC Gradignan qui a disposé du Libournais Brard et de Chauvin (UALR).

ÉCHOS DE DORDOGNE

2001 la VH

Les invités avec de gauche à droite Valentin Huot, Pascal Deguilhem conseiller général,
Raymond Boisseau, Jacques Monmarson maire de Saint-Astier et Raymond Poulidor

- Saint-Astier (gentleman la Valentin Huot par JS Astérienne) :1. Mespoulède-Delpech (Asptt Px-CC Marmande), 2. Boyer-Léger (Marmande-Périgueux), 3. Malaret-Odoricot (Asptt Px-Lectoure), 4. Godfroid-Savelot (CC Périgueux-NL), 5. Peyrefiche-Cayet (GC Bergerac-NL), 6. Heyer-Château (NL-CC Périgueux), 7. Bru-Roye (NL-JSA), 8. Ferret-Brussot (NL), 9. Gazeaux-Ducau (NL-CRCL), 10. Rarjudous-Muygens (Triathlon CA Périgueux), etc…

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 2001/semaine 40 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 octobre 2021

THOUARS EDITION 1963

GONZALEZ (Bayonne) bat au sprint ses compagnons d’échappée
et enlève le Véme Grand Prix de l’Étoile

 THOUARS - La riche dotation offerte par l’Etoile à l’occasion de son Véme Grand Prix cycliste organisé par le Vélo Club Thouarsais avait réuni une participation non moins royale, avec 63 engagés car samedi Jean-Claude Faulcon (A.C.B.B) s’était joint aux 62 noms publiés dans notre précédente édition. Parmi ces soixante trois engagés figuraient quarante coureurs de première ou hors catégorie dont huit ancien professionnels.

1963 Thouars

Podium à Thouars avec à gauche Michel Gonzalez vainqueur

magasin J

- Lorsque Jacqueline, ambassadrice des magasins "J" donna le signal du départ après une minute de silence observée à l’occasion de la journée olympique, cinquante et un coureurs serraient leurs cale-pieds pour entamer une longue randonnée de 155 kilomètres. Celle-ci allait s’effectuer à un train très vif. Pour ainsi dire dès le départ, Genet et Dècle (Fontenay Sportif), Sanchette (Oloron-Sainte-Marie) et Gaillot (La Rochelle) attaquaient bien avant la Campinière (septième Km). Prenant ce démarrage au sérieux Cousseau (Parentis) et Hervé (Vihiers) rejoignaient les quatre leaders avant Massais (12éme kilomètre) ou dix coureurs passent en tête puisque Sandona (Parentis), Michel Grain (V.C 12éme), Courson (Tours) et Gonzalez (Bayonne) ont fait à leur tour la jonction.

Voilà la bonne échappée

- A la sortie des Aubiers (35éme kilomètre), il n’y a plus que neuf hommes au commandement, car Sanchette a crevé dans la cité aubraise. Après avoir couvert 41 kilomètres dans la première heure de course, les échappées ont constamment augmenté leur avance qui se chiffre à 3mn 55s au Pin (47éme Kilomètre) où Michel Grain remporte la prime. Entre Cerizay et La Forêt-sur-Sévres (55éme kilomètres) un rapide pointage nous permet de constater que l’écart se réduit puisque Godin (Fontenay-Sportif), Durand (La Roche-sur-Yon), Decoux (Saintes) ne sont plus qu’à 3mn 20s et le gros peloton à 3mn 40s, celui comprenait encore une vingtaine de candidats à la victoire puisque les principaux absents n’était que deux : Ricou (Royan) et Huot (Périguenx).

Toujours la même allure en tête

- La distance parcourue au cours de la deuxième heure de course se révéla égale à celle de la première, soit 41 kilomètres. A l’arrière, l’allure n’était pas si régulière. Elle faiblissait même sérieusement et à Secondigny (83éme kilomètre), les neuf échappés avaient repris du terrain et possédaient désormais 5mn 15s d’avance. C’est à ce moment-là qu’une spectaculaire contre-attaque était lancée par une quinzaine d’hommes qui, après 32 kilomètres d’efforts, n’avaient plus que 10mn 50s de retard.
- A Saint-Loup-sur-Thouet (123éme kilomètre), où Gaillot laissait filer ces huit compagnons d’échappée, ces derniers se ressaisirent heureusement avant Saint-Jouin-de-Marnes (137éme Kilomètre) et augmentèrent même leur avance avant l’arrivée.
- Ce forcing fut d’ailleurs néfaste au Fontenaisien Dècle et sept hommes restèrent finalement groupés pour disputer la place de vainqueur dotée de 500 francs. Le premier à lancer le sprint de très loin, le Bayonnais Michel Gonzalez réussit à conserver un avantage de 10 centimètres seulement sur la ligne d’arrivée, battant Jean- Pierre Genet second.
- Sans pouvoir conduire son sprint comme il l’entendait, Michel Grain se contentait d’une troisième place, devançant tout de même des hommes aussi redoutables et renommés que Sandona et Cousseau.

Thouars 63

Classement final :  1ér. Michel Gonzalez (Bayonne) les 155 kms.en 3h 54mn 35s. 2 Jean-Pierre Genet (Fontenay-Sportif). 3 Michel Grain (VC XIIéme). 4 Sandona (Parentis). 5 Courson (Tours). 6 Cousseau (Parentis). 7 Hervé (Vihiers) tous même temps. 8 Décle (Fontenay-Sportif) 3h 58mn 25s. 9 Barellés (Challans) 3h 58mn 30s. 10 Vallée (La Rochelle). 11 Bodin (Fontenay-Sportif). 12 Durand (La Roche-sur-Yon). 13 Darrigade Roger (Parentis). 14 Dupreux (Parthenay). 15 Matignon (Fontenay-Sportif). 16 Darodes (Thouars). 17 Decous (Saintes). 18 Guy Faulcon (ACBB). 19 Lapeyrade (Charron). 20 Brisseau (Rezé). 21 Bertazo (ACBB). 22 Jean-Claude Faulcon (ACBB) tous même temps. 23 Duclaud (Civray) 3h 59mn 30s. 24 Lacouralie (Angoulême). 25 Jacky Thomas (Poitiers). 26 Bacle (Fontenay-Sportif). 27 Bonneau (Fontenay-le-Comte). 28 Jean Claude Grain (VC 12éme). 29 Gérard Thomas (Libourne). 30 Bichon (Thouars). 31 Raul (Thouars). 32 Moinet (Civray).

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - THOUARS 1963 © PATRICK GONZALÈZ
Pour la mémoire du cyclisme en Dordogne

Posté par Bernard PECCABIN à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 octobre 2021

1996 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (40° semaine de la saison)

Duros Régis 22IL Y A 25 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

3 au 9 octobre 1996

- Eauze dans le Gers a ouvert la saison de cyclo-cross dont la promotion a profité à Régis Duros - photo ci-contre - (G.St.Martinois) qui bat Marié (Anglet) et Castagnon de l’US Colomiers. Chez les juniors succès d’Eric Bianchi de l’US Plaisance.
- Le même jour à Sepvret, le 7° cyclo-cross souvenir Pierre Frappier profite à David Paggiolo (SC Caudrot) devant Laurent Dumont (SC Libourne) et Berland (Cycle Poitevin).

Napias Christophe 96


- Disputé à Razès le duo Limousin est revenu à l’équipe Coualan – Colas (Bernard Sport) devant l’équipe du CRCL avec Berger et Peyencet, suivi de l’équipe Bodeau (Felletin)-Duracka (Aulnat).

ÉCHOS DE DORDOGNE

- Saint-Michel de Double (VL/Juniors par RC Mussidan) : 1. Christophe Napias (GC. Bergerac) en médaillon à droite, 2. Bocquier (Ribérac), 3. Melchior (Mussidan), 4. Labat (Bon Encontre), 5. JM Valade (Ste Foy), 6. Castets (Bouscat), 7. Poulard (Pons), 8. Lamon (Bègles), 9. Confolens E. (Barsac), 10 Laborde (CAM), etc...
- Marsac sur l’Isle (gentleman par CC Périgueux) :
1. Peyencet-B. Mazeau (CRCL/NL),
2. Belotti-Mazagot (ACBEB-NL), 3. Bouziani-Bégout (Asptt.Périgueux), etc…

1996 Echourgnac ter

Départ de course à Echourgnac, course remportée par Leroy (Bon Encontre)

Additif : Echourgnac (par CC Montpon) : 1. René Leroy (AC Bon-Encontre),2. Mazeaud (Uzerche), 3. Arvenne (Nersac), 4. Peyran (Caudéran), 5. Labat (Bon Encontre), 6. Valade Eric (EC Foyenne), 7. Delage JC (Pellegrue), 8. Talayssat (VC Bernos), 9. Eon (Cam Bx), 10. Vincent (Pellegrue), etc...

1996 Echourgnac

Protocole à Saint-Astier avec Escoubet, Villechanoux speaker, Chabreyrou et Peyencet

- Saint-Astier (prix du comice par JS Astérienne) : 1. Philippe Escoubet (Châteauroux), 2. Peyencet Patrice (CRCL), 3. Pavlov (Blagnac), 4. Dubois Gilles (Mérignac VC), 5. Berger (CRCL), 6. Lajo F. (US Bouscat), 7. Fiacre Julien (CAM Bx), 8. Pascal Eric (Cahors VS), 9. Allin Christophe (CRCL), 10. Larpe Michel (CCP Nontron), etc...

1996 Echourgnac bis

Patrice Peyencet 2° avec JR Villechanoux

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 1996/semaine 40 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 octobre 2021

NONTRON ET SON CYCLISME (1965-1969)

 RETOUR SUR LA SAISON 1965

1966 Nontron la Maladrerie 1966

Course cadet  à La Maladrerie en 1966

- Marcel Mallemanche qui avait couru depuis 1960, ne prendra pas le départ de cette saison 1966. Le coureur d’Abjat sur Bandiat avait à choisir entre le vélo et le boulot. Très sagement ce puissant routier, auréolé par plusieurs victoires décidera de tourner la page à défaut de tourner les pédales, pour partir bosser.

1960 mallemanche

- Marcel Mallemanche (en médaillon) est d’ailleurs un de ceux qui ont aimé le Limousin. Résidant à Abjat, il n’avait pas beaucoup à faire pour se retrouver à Marval* voire à Pensol, sur ses routes d’entraînement. Marcel Mallemanche doit d’ailleurs conserver des souvenirs de ces luttes homériques avec les coureurs du CRCL. Lors de sa dernière saison en 1965, il avait terminé deuxième à Meuzac derrière Jean-Claude Daunat futur pro. Il avait aussi croisé le fer face aux Rabaute, Démartin, Fraisseix et bien d’autres...
(*) Marval : par ailleurs ville natale de Jamay et de Lucien Deville.
- "Rétro Vélo Dordogne" tient à rendre hommage à cet homme qu’il a plus particulièrement connu lorsqu’il organisait des manifestations sur sa commune, alors qu’il appartenait au conseil municipal. Merci Monsieur Mallemanche, votre accueil toujours aussi chaleureux et courtois restera une trace indélébile dans ma modeste carrière de dirigeant et d’arbitre.
- En cette saison 1966, le Limousin entame une nouvelle saison avec Samy, Daunat et Sénamaud qui constituent le trio redoutable et à battre dans les épreuves du coin. Une fois de plus les coureurs de la Pédale du Nontronnais vont avoir du fil à retordre et c’est surtout Francis Dubreuil, parfois Gérard et Guy Dutertre qui croiseront le fer avec ces gars là. 

PALMARÈS DES ÉPREUVES COURUES A NONTRON

ET JOURNAL DE LA PÉRIODE 1966-1972

Image1

1966 à Nontron course de classement avec Dubreuil, Dessimoulies et Sallat

- Relire la publication précédente sur le cyclisme Nontronnais

Avertissement : Nous publions uniquement les informations pour lesquelles nous avons pu accéder. Parfois il est difficile de connaître les identités, notamment avec les Dutertre pour qui souvent, le prénom n’a pas été précisé...

1966 Albert Peter (CRC Limoges) gagne à Nontron.
- Michel Brun, Philippe Barraud, Patrick Merle (tous PN) qualifiés pour le Championnat d’Aquitaine des cadets (voir ici tous les noms des coureurs qualifiés pour l’Aquitaine).
- Jean-Pierre Joseph gagne à Saint-Martin de Ribérac, La Chapelle Montabourlet, Saint-Astier et Léguillac de Cercles.
- Francis Dubreuil victorieux à Saint-Martin le Pin, Verteillac, Saillat, Nantheuil de Bourzac, Le Bourdeix, Saint-Saud.
- D’autres bouquets avec Vidal à Mensignac, Michel Brun à Saint-Laurent des Hommes et Philippe Barraud à Montanceix.
- Besse (sans doute Paul) est licencié à l’UV Limousine.
Quelques coureurs Nontronnais de cette période :
Philippe Barraud, Simon, Francis Dubreuil, Michel Brun, Gérard Dutertre, Jean-Pierre Joseph, Chabot, Guy Dutertre, Pierre Porte, Marcel Vidal, Jean-François Bardoulat, Christian Mallavergne, Alain Buffière, Sallat, Patrick Merle.

1966 Nontron séniors 1966

Prix Salomon en 1966 à Nontron avec Mlles Richard, Mazeaud et Doucet récompensent
Parenteau vainqueur, Mérillou, Aslot et Simon à Nontron

 

Gauthier Daniel dcd en 66

- Fondation le 21 octobre 1966 de l’UC Nontron. Président : Jean-Claude Védrenne.
- Ceci étant dit le cyclisme Nontronnais connaît une évolution au terme de cette saison avec l’arrivée de l’Union Cycliste du Nontronnais. Voilà donc deux clubs à Nontron et ceci va certainement faire avancer la discipline, car chacune des sociétés engagées aura certainement à cœur de faire mieux que l’autre. Une rivalité bien légitime va naître, histoire d’assurer ainsi sa suprématie.
- Le 20 octobre, Daniel Gauthier (en médaillon à gauche) coureur du CRCL mais résidant à Mareuil est retrouvé mort

Dilecta

dans son lit. Il n’avait que 22 ans et avait gagné sept bouquets au cours de la saison. C’est avec une grande émotion, que le cyclisme reçoit cette nouvelle.

L’accident de Francis Duteil à Nontron le lundi de Pâques : Francis raconte : "Le 11 avril 1966 à Nontron j'étais échappé avec Jean-Pierre Parenteau. Un motard de la police de la route nous ouvrait la route et faisait garer les voitures qui arrivaient en sens inverse. Une automobiliste s'est arrêtée mais elle est repartie aussitôt. Nous l'avons trouvé face à nous dans un virage. Jean-Pierre Parenteau menait à ce moment. Il a évité la voiture de justesse. Dans sa roue je n'ai vu la voiture qu'au moment où il l'évitait. J'ai bien eu un réflexe d'évitement mais c'était trop tard. Je suis sorti de l'hôpital de Périgueux le 25 août. J'y ai refait deux séjours de deux semaines en novembre puis en décembre. Malgré cela j'ai réussi à faire 3000 kms avec la jambe droite de septembre à décembre. J'ai pu laisser ainsi les béquilles en Janvier". (En médaillon à droite  Francis Duteil de Mareuil)

Image1

Le Tour de France à Brantôme avec une échappée (Stablinski, Bingelli, Grain et Van der Vleutin de gauche à droite)
A gauche Elie Vermelinger commissaire général du Tour avec Alain Paul Bonnet maire de Brantôme

1967 : Premier passage du Tour de France à Nontron le 20 juillet

Bordeaux-Limoges (217 kms). Une fois de plus La Roche Chalais constitue la porte d'entrée du Périgord de ce Tour de France. Cap ensuite sur Ribérac, Tocane, Lisle, Brantôme, Nontron et la côte de Moulin Blanc où le suisse René Binggeli grappille des points (photo) du meilleur grimpeur (côte de 4° catégorie). Jean Stablinski l'emporte en solitaire dans la cité de la porcelaine. Roger Pingeon conserve le maillot de leader ce jour là.
-
Patrick Merle gagne le Dunlop départemental. Les Dutertre immigrent au Guidon Agenais.
- Philippe Barraud gagne à Saint-Estèphe, Saint-Saud, Champniers-Reilhac, Etouars, Saint-Médard d’Excideuil, Echourgnac et Montrem. Francis Dubreuil à la Combe des Dames et à Marnac. Michel Brun rentre victorieux de Payzac, de Cercles et de Champagne Fontaine.

1968 Atur 1968

Lionel Sallat reçoit les fleurs à Atur, entouré de Tardy et de Besse (saison 68)

1968 dubreuil champion d'aquitaine1968 Nocturne de la ville de Nontron : Francis Dubreuil (Pédale Nontron).
- Philippe Barraud est muté au CRCL qui compte désormais 140 coureurs dans son effectif amené par Laroudie, Démartin, Sautier, Lebourg, Majeux, Sansonnet et Soudanas. Buffière, Dubreuil et Tardy seront de ceux qui tenteront de leur faire opposition. Mais pour marquer cette époque, nous marquerons ceux issus d’autres clubs tels que Denis (CC Périgueux), Guitard, Rault, Sauvignat, Jammet, Guillou (UV. Limousine), Parenteau (Nersac), Peter (Saint-Léonard), Richefort (La Souterraine) et Viroulaud (Saint-Junien).
- Roger Joubert, Alain Buffière, Lionnel Sallat, Serge Besse, Jean-Claude Lamouroux (PN) qualifiés pour le Championnat d’Aquitaine cadets, tout comme François Mandeix, Pierre Tardy, Jacques Mousnier, Claude Belmiloud (UCN). (cliquez sur ce LIEN pour connaître la liste des sélectionnés de ce championnat)
.
- Francis Dubreuil gagne d’ailleurs à Agen ce championnat d’Aquitaine (en médaillon). Il pleuvait, il ventait, on prévoyait 102 engagés, mais il n’y eut que 63 partants et 20 à l’arrivée. On pensait que Serge Lapébie (SA. Bordelais) l’emporterait, mais ce fut Dubreuil le chanceux qui l’emporta. Chanceux surtout de n’avoir pas percé, à l’image de Lapébie, à quelques encablures de la banderole. Une belle course dans les collines de l’Agenais après 160 km sous la pluie et dans un tracé en ligne, soit une grande boucle avec les meilleurs coureurs du coin.
NOTA : Il faut dire qu’à cette époque 160 km pour des jeunes, fallait le faire. Nos coureurs d’aujourd’hui ne le feront pas...
Le classement : 1. Francis Dubreuil (Pédale Nontron) les 160 km en 4h19’, 2. Serge Lapébie (SA Bordelais) à 20 secondes, 3. Castaing (Girondins) à 2’35s, 4. Espinasseau (Bordeaux) m.tps, 5. Seureau (Libourne), 6. Mirou (Gujan) à 3’55s, 7. François (Bordeaux) m.tps, 8. Besse (Bègles) à 5’35s, 9. Desco (Marmande) à 11’00s, 10. Lespinasse (Ste Foy), 11. Gorostéguy (Bayonne), 12. Labarthe (La Teste), 13. Loustau (Oloron), 14. Arbès (Anglet), 15. Lafaurie (Agen), 16. Febvre (Agen), 17. Lagrave (Talence), 18. Brelaud (Villeneuve), 19. Lacaud (Agen), 20. Castets (Parentis) tous m.tps.
- Lire sur ce lien la liste des engagés juniors et commentaires de ce championnat.

Image2

Francis Dubreuil vainqueur chez lui à Nontron lors de la nocturne
avec Mlles Maguy Escudié et Brigitte Bordier demoiselles d'honneur

RÉUSSITE DU NONTRONNAIS FRANCIS DUBREUIL
(article de presse in l’Athlète du 7 août 1968)

- Les routes du Limousin réussissent décidément au jeune Francis Dubreuil de Nontron. On se souvient de son brillant succès obtenu en mai dernier, à Condat près de Limoges. C’est dans cette occasion que nous fîmes connaissance. Timide et rougissant comme une jeune fille, encombré par l’immense gerbe que venait de lui remettre une charmante Limougeaude, le gentil Francis répondait avec autant de précision que de ... réticence aux questions que nous lui posions.
- Nous apprîmes tout de même ce jour là qu’il n’avait pas encore 20 ans, qu’il avait été champion d’Aquitaine des cadets et qu’il avait raté d’un rien la victoire de la finale nationale du Premier Pas Dunlop à Montluçon.
- Ses autres succès, pourtant nombreux, ne semblaient pas représenter à ses yeux une très grande importance, mais celui obtenu dans le Grand Prix de Condat lui procurait une vive satisfaction : "Aujourd’hui, il y avait beaucoup de costauds dans la course, et j’étais le plus jeune du lot. Alors vous comprenez, cette victoire représente quelque chose pour moi".
- Trois mois plus tard, toujours sur les routes du Limousin, nous avons donc rencontré le gentil Francis, un bouquet à la main. Il venait de gagner avec beaucoup d’autorité l’épreuve maîtresse du week-end régional : le prix de Chamberet en Corrèze. Là aussi comme dit Dubreuil, il y avait beaucoup de costauds : Duteil de Bordeaux (6°), Baudry de Guéret (5°), Rault de l’UV Limousine (4°), Bordier de Sainte Foy la Grande (3°), Sauvignat de l’UV Limousine (2°) avaient tous baissé pavillon devant ce junior nullement éprouvé par les Championnats de France amateurs disputés dans la fournaise caillouteuse de la Crau. Gagnant le Prix de Chamberet nettement détaché, Francis Dubreuil, une fois de plus nous avait impressionnés par sa facilité et son sens tactique. Nul doute que la Pédale du Nontronnais tienne en ce garçon un réel espoir de son cyclisme régional.
Coureurs Nontronnais de cette période : Pierre Tardy, Jean-François Bardoulat, Lionel Sallat, Serge Besse, Christian Mallavergne, Marcel Vidal, Pierre Porte, Jean-Louis Réjasse, Guy Dutertre, Roger Joubert, François Mandeix, Francis Dubreuil, Alain Buffière, Jean-Claude Lamouroux, Jacques Mounier, Claude Belmiloud (UCN).

1968 dubreuil saint léon

Francis Dubreuil en 1968 vainqueur à Saint-Léon sur l'Isle

- Marcel Vidal gagne à Lanouaille, Francis Dubreuil à la Combe des Dames (Périgueux), à Saint-Léon sur l’Isle et à Clairvivre, Lionel Sallat à Saint-Aquilin puis enlève le titre départemental des cadets à Atur, Tardy à Allemans puis à Lussas Nontronneau. Jean-Louis Réjasse premier à Saint-Laurent des Hommes et Paul Besse rentre leader de Chamiers (Prix des HLM).

ET SERGE BESSE ARRIVA

1968

- Serge Besse est natif du petit hameau de la Maladrerie, partie intégrante de Nontron. Dès l’âge de 15 ans en 1968, sur les conseils de son oncle Paul, dont nous avons lu quelques résultats sur les publications antérieures, le petit Besse prend une licence "cadet" sous les couleurs de la Pédale de Nontron. Soutenu par ses parents et toute sa famille, il va gravir tous les échelons cyclistes, se comportant même en véritable cannibale de par le nombre de victoires collectionnées. Gagner déjà six fois en étant cadet première année, constituait une bonne entame. Mais lorsqu’en cadet deuxième année on termine sa saison avec trente et une victoires sous le maillot de l’UC Nontron, cela en dit long sur ses possibilités et sur les espérances que l’on pouvait nourrir à son encontre. Pour la génération des cadets de cette époque, autant valait-il mieux ne pas se trouver au départ aux côtés de Serge Besse... tout comme un certain temps avec ceux qui prenaient le départ aux côtés de Patrick Duteil frère de Francis...
Nos photos : Vainqueur au Bol d’Or des cadets à Saint-Claud en 1969
- La sélection Poitou-Charentes lors de la Route de France en 1974 avec de gauche à droite Serge Besse, Gérard Simonnot, Richard, Didier Dupuis et Berger.

- Situation locale du cyclisme en 1968
- C’était l’année des évènements politiques et sociaux. Mais à 15 ans on ne mesure pas l’ampleur de ce genre de problèmes. On profite de la vie dans une insouciance totale, l’essentiel étant de se faire plaisir et notamment avec un vélo qui nous permettait de se déplacer partout, bref de nous évader...
- On a souvent écrit le fait que les Nontronnais et ses coureurs lorgnaient souvent vers le Limousin ou le Poitou si proche. Serge Besse est un des coureurs qui a choisi un club du Poitou-Charentes pour asseoir sa notoriété et s’affirmer dans la discipline. Mais en 1968, alors qu’il avait à peine 15 ans, le petit Serge qui s’était déjà livré à des courses de village avec les enfants et camarades du coin, rêvait sans doute aux champions de cette période. Sur le plan national, on venait de voir le triomphe de Janssens dans le Tour de France, mais comme tous les français de cette période, on avait encore des souvenirs plein la tête sur Jacques Anquetil et aussi sur les succès au Tour de Lucien Aimar (1966) et de Roger Pingeon (1967). Dans la région il suffit pour savoir de cliquer sur ce lien, ceci afin connaître quelles étaient les vedettes de cette période au titre local, régional, national et international. De même, si vous voulez connaître tous les cadets d’Aquitaine adversaires de Serge Besse, voire ceux qui ont couru à cette époque, cliquez ici. Vous aurez ainsi la vraie photo des jeunes pousses de cette période et disons que certains d’entre eux sont allés assez loin...

1969 besse SMF 69

Serge Besse vainqueur en 1969 à Saint-Martin de Fressengeas

UNE PARTIE DU PALMARÈS DE SERGE BESSE

Entre parenthèses lieux connus de ses succès
1968 : Pédale Nontronnaise (cadet) six victoires (Dondeville), et six places d’honneur
1969 : UC Nontron (cadet) 31 victoires (Lussas et Nontronneau, Dunlop départemental à Peymilou, Magnac Lavalette, Nexon, Cussac, Hautefort, Vilhonneur, Saint-Pardoux la Rivière, Bol d’Or des cadets à Saint-Claud, Saint-Laurent des Combes, La Maladrerie, Nanthiat, Saint-Christophe de Double, etc...) sept places de deuxième et champion de Dordogne. En cliquant sur ce lien, vous découvrirez tous ceux de Dordogne qui étaient cadet en 1969, comme Serge Besse.

1969 Nontron UCN 69

L'UC Nontron en 1969

1969 les vainqueurs des courses de la ville : Lionel Sallat (UC Nontron), Nocturne : Marcel Vidal (AS Libourne)
Coureurs Nontronnais de cette période : Alain Buffière, Lionel Sallat, Pierre Tardy, Serge Besse, Jean-François Bardoulat, Joubert, Christian Mallavergne, Jean-Louis Réjasse, Michel Simon, Bordas, Roger Joubert, Daniel Breuil, Michel Bordas, Bernard Colino, Jean-Marie Saint-Laurent, Jean-Pierre Doucet, Georges Bourgoin, Jean Biniecki, Bernard Belhomme, Daniel Nadaud, Michel Dutertre, Jean-François Bardoulat, Patrick Merle.

1969 besse St

Serge Besse au Bol d'Or des cadets à Saint-Claud qu'il remporte

 

Image1

- Alain Buffière, Lionel Sallat, Pierre Tardy et Serge Besse sont les leaders de cette saison 1969.
- Pédale Nontron : 15 coureurs/19 épreuves
- UC Nontron : 22 coureurs/23 courses
- Alain Buffière (ci-contre en médaillon) premier du Dunlop à Lisle, puis vainqueur à Saint-Aulaye, à Saint-Sulpice, à Champagne Fontaine.
- Pierre Tardy gagne le régional Dunlop à Bordeaux mais remporte aussi la gerbe à Escoire, à Saint-Martin de Ribérac, à Excideuil et à Saint-Martial de Viveyrols
- Succès de Jean-François Bardoulat à Champcevinel, puis à la nocturne de Sarlat, de Lionel Sallat à Château l’Evêque et à Tourtoirac, Joubert s’impose à La Loulie et à Fontaines, Michel Simon remporte le prix de St Pierre de Chignac. Serge Besse gagne à Lacropte, puis à Chantérac.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - CYCLISME A NONTRON 9 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne
Prochaine publication : les années 1970 dans le Nontronnais

Posté par Bernard PECCABIN à 23:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2021

2001 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (39° semaine de la saison)

IL Y A 20 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

1 au 7 octobre 2001

Dupouey Christophe 2

Christophe Dupouey champion des Pyrénées du contre la montre

- Le championnat individuel du contre la montre Midi Pyrénées couru à Fronton consacre Christophe Dupouey (Blagnac) qui retrouve sur le podium Morean (Montauban) et Faure (Colomiers). Chez les régionaux victoire de Sylvain Minvielle (CAM Bordeaux) mais c’est Favereau (US Plaisance) deuxième qui remporte le titre régional alors que chez les juniors c’est Emmanuel Bergès (Auch) qui est titré.
- Le classement national pour 2002 a été établi et pour la future saison les pelotons seront composés de coureurs élites 2, élites 3 et série nationale. A cet effet voici ceux du grand sud-ouest qui se retrouveront en élite 2.
Aquitaine :
Canouet Gilles, Canouet Serge, Dulucq Sébastien.
Limousin :
Calzati Sylvain, Delarue Yves, Duff Aïdan, Laurent Christophe, Magimel Christian, Mazet Julien, Rainaud Sébastien, Socquin Vincent.
Midi-Pyrénées :
Ané Hugues, Bordes Sébastien, Cousiié Christophe, Dupouey Christophe, Kaszuba Tomasz, Moreau Gaël, Pavlov Igor, Portal Nicolas, Ronsin Gwenvaël.
Poitou-Charentes :
Bellicaud Stéphane, Berger Emmanuel, Chabenat Fabrice, Chavanel Sébastien, Cho Ho Sung, Chun Dae Hong, Guerry Bertrand, Herbreteau Loïc, Labbe Arnaud, Laukka Joona, Roulston Hayden, Tourneur Gaylord, Witecki Mariusz, Zech Gilles.
-
La victoire pour Diemunsch (CC Marmande) à Monsempron une des dernières épreuve routière. Gautier Lance (US Bouscat) et Goncalvez (Bernos) aux places d’honneur.

ÉCHOS DE DORDOGNE

2001 Le Monteil

Pascal Chanteur venu en voisin au Monteil

- Lamonzie-Saint-Martin (Gentleman SC Périgord) : 1. Mespoulède-Delpech (Asptt Px-Marmande), 2. Boyer-Marot (Marmande-Bressuire), 3. Castet-Prépoint (Pellegrue-Bouscat), 4. Dusseau-Chanteur (SC Périgord-Festina), 5. Bru-Bossion (Carbon Blanc), etc…

2001 Saint-Michel de Double

Départ à Saint-Michel de Double en 2001

Saint-Michel de Double (RC Mussidan) : 1. Jean-François Guérin (G.Pellegruen) 

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 2001/semaine 39 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 septembre 2021

JACQUES VIVIER (par Gérard Descoubès)

JACQUES VIVIER ÉTOILE DU PÉRIGORD EST MORT
(par Gérard Descoubès)

Descoubès Gérard 11

- L'imprévisible Golden Boy avait tout, le style, la classe et du caractère, pendant quelques saisons tout le Limousin restera sous le charme de l'idole. Fausto Coppi lui même en son temps, le prit sous son aile protectrice pour le conseiller. Mais Jacques était un individualiste solitaire, il aimait les grands espaces en pleine nature, il y avait chez le garçon, un coté homme des bois. Chevauchant sa monture d'acier il était le cow-boy des pelotons cyclistes, ce cyclisme qui ne fut pour lui qu'une forme d'évasion à travers la France et une façon de découvrir une partie de l'Europe à vélo. Il n'aimait pas spécialement son sport, c'était juste une façon de gagner sa vie, il ne faisait que le strict minimum pour son état de forme, juste pour éviter la chute de sa valeur marchande. Ceci mis à part il se constituera un joli palmarès, bien que chez les pros il n'évoluera qu'à la moitié des immenses moyens que tout le monde lui prêtait. Il resta 3 ou 4 saisons le garçon à l'avenir doré, adulé et soutenu par tout le Limousin, puis à partir de 1955 sa carrière s'étiolera d'année en année. Dans sa région, il servit de modèle, à toute une jeune génération de coureurs qui rêvaient tous de devenir un jour J. Vivier. Il avait été découvert par Marius Duteil le père de Francis, il avait formé avec Michel Brun un duo qui écuma les courses régionales chez les indépendants. Il avait débuté en 1949 et raccroché fin 1959, pro de 1952 à 1957 inclus. Ses plus grands succès sont la Route de France 1951, la 20e étape Bordeaux-Limoges 228 km du Tour de France 1952 (il avait échoué à la 2e place à Toulouse dans la 16e battu de peu par le véloce Rosseel), il s'était imposé également sous un temps apocalyptique dans la 7e étape Brest-Vannes 211 km (un 14 juillet) du Tour de France 1954 , Il a participé à 5 Tours de France : 49° en 1952, abandon 12e étape en 1953, 40° en 1954, abandon 5e étape (opéré en urgence de l'appendice) en 1955, abandon 3e étape en 1956. Il prit le départ d'un Giro en 1953 (abandon dernière étape) et d'une Vuelta en 1955 (abandon dernière étape). Jacques était né le 9 octobre 1930 à Ste. Croix de Mareuil, il est décédé le 28 septembre 2021. Après sa carrière il sera un fructueux négociant en bois. Il nous laisse le souvenir d'un coursier à l'allure élégante et naturelle, qui s'est agrippé aux éclats scintillant de la gloire alors qu'à une certaine époque il pouvait s'y installer à temps complet.

Vivier Jacques décès

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - Jacques VIVIER © Gérard DESCOUBÈS
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hierCliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 14:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 septembre 2021

JACQUES VIVIER EST MORT

UNIQUE PÉRIGOURDIN VAINQUEUR D’ÉTAPES

DU TOUR DE FRANCE

Il AVAIT GAGNÉ EN 1952 À LIMOGES

PUIS LE 14 JUILLET 1954 À VANNES

limoges tdf en 52

Jacques Vivier vainqueur d'une étape du Tour de France en 1952 à Limoges

 -  Triste nouvelle pour le cyclisme de Dordogne avec le décès de Jacques Vivier, le dernier coureur d’après guerre du Périgord encore vivant. Ainsi après Valentin Huot, Raymond Chaminaud, Michel Brun, Marius Duteil, Jean-Claude Daunat, Angel Barquéro, Georges Dupré, André Commery, Jacques Vivier, celui qu’on appelait "le dernier des mohicans" de cette riche période vient de s’éteindre dans sa 91° année.

Signature chez Royal-Fabric

Signature de Vivier chez Royal-Fabric

- Jacques Vivier reste le plus grand et l’unique coureur de Dordogne qui a remporté entre autres non seulement une étape du Tour de France, mais deux étapes. Celle de 1952, constituait sa grande première puisque c’était le jour où la grande boucle passait pour la première fois en Dordogne. De Bordeaux à Limoges par la RN 89 puis la RN 21, avec Périgueux comme contrôle de ravitaillement, notre coureur avait lancé son offensive près de La Coquille pour l’emporter. Puis la deuxième fois, c'était lors du 14 juillet 1954 à Vannes en terre Bretonne. Gagner un 14 juillet a toujours une saveur particulière, d’autant plus qu’il avait vaincu François Mahé qui avait eu tout le soutien de son public.

tdf limoges 52

Avec le Limougeaud André Bernard lors d'un de ses succès

- Depuis, plus personne, plus aucun coureur de Dordogne n’a gagné une étape dans le Tour. Jacques Vivier a débuté la carrière cycliste au hasard, en allant courir avec son vieux vélo dans les fêtes de son canton en Pays Mareuillais. Mais la carrière de Vivier, s’est surtout faite avec Duteil et Brun ses amis de Mareuil. Vous pourrez d’ailleurs consulter tous les passages d’une carrière riche en cliquant sur les articles en bas de page.

 

126005824_o[1]

Tour d'honneur à Limoges aux côtés de Fausto Coppi en jaune

- Né le 9 octobre 1930 à Sainte-Croix de Mareuil, il avait porté les couleurs de Nontron, de Ribérac et de Limoges. Champion du Limousin des indépendants, champion de France Militaire, vainqueur de la route de France en 1951, vainqueur du Tour du Cantal, du GP du Courrier de l’Ouest, vainqueur de tous les critériums pros auxquels il a participé, meilleur grimpeur d’un Paris-Nice devant Bobet, deuxième derrière Bobet et Laurédi d’un Dauphiné Libéré, a couru deux Tours d’Espagne, deux Giro, cinq Tours de France.
- Ses obsèques religieuses seront célébrées le jeudi 30 septembre 2021 à 10h30 en l’église de Saint-Aulaye, suivies de l’inhumation au cimetière de la même commune. A toute sa famille "Rétro Vélo Dordogne" adresse ses sincères condoléances.

vannes 1954

Sa victoire sur Mahé à Vannes lors du Tour 1954

Relire la carrière de Jacques Vivier

 - Naissance d’un trio à Mareuil (Duteil, Vivier, Brun).
- 1950 La saison de Jacques Vivier.
- 1951 Interview de Vivier Militaire. (lire en fin de publication).
- Duteil, Vivier, Brun chez Royal Fabric.
- 1951 Vivier remporte la Route de France.
- Article de Camille Mathonnière sur le trio. (en bas de page).
- Les jeunes Vivier et Brun ne peuvent plus se passer de Duteil l’ancien.
- 1952 Vivier va courir le Paris-Côte d’Azur.
- Jacques Vivier et le Paris-Côte d’Azur.
- Vivier et le prix Malaury et Courrier de l’Ouest.
- 1952 Au Tour de France. (sa victoire à Limoges).
- 1954 avec Jacques Vivier.
- Sa victoire le 14 juillet 1954 à Vannes.
- Fin de carrière de Jacques Vivier.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - Jacques VIVIER © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 15:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 septembre 2021

1996 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (39° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

26/09 au 2 octobre 1996

- La Flèche Landaise entre Labastide d’Armagnac et Mont de Marsan a vu la victoire d’Anthony Langella. Gêné par un rhume, le Marmandais n’a pu creuser les écarts face à Berger 2° du CRCL et Almansa (GSC Blagnac) troisième. Chez les juniors victoire du Marmandais François Diemunsch et de Chantal Gorostégui (Hiriburuko) chez les dames.

1996 Flèche Landaise

Langella aux côtés de Victor Caneiro son entraîneur

- Jean Pinault (UC Aigurande gagne à La Courtine devant les Creusois Gauthé et Barlet d’Aubusson.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 1996/semaine 39 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 septembre 2021

RACING CLUB MUSSIDANAIS - de 1941 à 2001

ICI 60 ANNÉES D’HISTOIRE

rcm

 

- Préambule et livre d’Or.
- Naissance de la section cycliste du RC Mussidan.
- A la découverte d’Albert Chaussade fondateur et cheville du club.
- Le Racing de 1946 à 1947.
- Le Racing de 1948 à 1949.
- Le Racing de 1950 à 1951 et la carrière de Barquéro.
- 1952 : une incroyable saison avec le duo Barquéro-Gourmelon.
- 1953-1954 : une pluie de bouquets.
- 1955-1956 : l’heure des premières déceptions.
- 1957-1959 la fin de la décennie.
- 1960-1962 : départ d’Albert Chaussade et première nocturnes.
- 1963-1965 : Passage du Tour, JO et premier critérium pro à Mussidan.
- 1966-1967 : le passage où le club va du paradis à l’enfer.
- 1968-1969 : la fin des années sixties et le moment où Mussidan a deux clubs cyclistes.
- Mussidan : la croisée des chemins (monographie de la commune dans les années 60).
- 1970 : la concurrence est là !
- 1971 : un nouveau président au RCM.
- 1972 : avec le jeune président.
- 1973 : avec Lucien Sautier chef de file.
- 1974 : l’année où Montpon renforce le Racing.
- 1975 : les seize victoires de Sautier.
- 1976 : avec la première nocturne des champions.
- 1977-1978 : la période faste pour les licenciés cyclo-sportifs.
- 1979 : dix-huit épreuves au calendrier.
- 1980 : une nouvelle année olympique.
- 1981 : la FSGT s’installe à Mussidan.
- 1982 : l’ère moderne du cyclisme.
- 1983 : un certain Hervé Gourmelon débute au Racing.
- 1984 : le phénomène Gourmelon et l’arrivée de Peyencet.
- 1985 : une nocturne avec quatre speakers et départ de Gourmelon en fin de saison.
- 1986 : Ferdinand Bracke invité d’honneur à Mussidan.
- 1987 : Gourmelon fait parler de lui... mais à Oloron.
- 1988 : Gourmelon toujours plus haut.
- 1989 : Gourmelon et Peyencet resteront les références du RCM.
- 1990 : la fin de Gourmelon chez les pros et l’arrivée des minimes.
- 1991 : le RCM a 40 ans et perd Henri Martin.
- 1992 : Année olympique et renouveau au RCM avec les jeunes.
- 1993 : les Hispiwac toujours aux commandes du RCM.
- 1994 : Tour de France en Dordogne et restructuration du RCM.
- 1995 : Difficiles lendemains.
- 1996 : Encore une difficile saison au RCM.
- 1997 : De brillants résultats mais un contexte difficile.
- 1998 : Deux clubs en Division Nationale en Dordogne.
- 1999 : Quand les équipes nationales font vivre les courses locales.
- 2000 : C’est le Millénium à Mussidan.
- 2001 : Nous sommes en 2001 et le Racing a 60 ans.
- 1941- 2001 : L’histoire du RC Mussidan par le dicco.
- Palmarès du prix du comice à Mussidan.


RÉTRO VÉLO DORDOGNE – HISTOIRE DU RACING © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 septembre 2021

2001 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (38° semaine de la saison)

IL Y A 20 ANS EN DORDOGNE ET EN AQUITAINE

24 au 30 septembre 2001

2001 Feuillade

 Mespoulède, Crosbie et Perrocheau à Feuillade

- Couru à Feuillade, le "souvenir Gilbert Berron" est remporté par Jean Mespoulède (Asptt Périgueux) qui bat Crosbie (Châteauroux) et Brignoli (UC Villeneuve). Fillon (UCAPA) et Perrocheau (Nersac) prennent la suite du classement et sauvent le peloton charentais.

2001 Championnat des Pyrénées CLM séniors

Podium des équipes séniors US Colomiers 2°, GSC Blagnac 1° et Albi VS 3°

- Le GSC Blagnac remporte le titre du championnat Midi-Pyrénées contre la montre par équipes. Couru à Clermont Pouyguillès dans le Gers, les Haut-Garonnais sont venus à bout de l’US Colomiers deuxième et d’Albi VS troisième.

2001 Ch

Podium des équipes séniors Hte Garonne équipe 1 2°, GSC Blagnac 1° et Hte Gne équipe 2 3°

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - 2001/semaine 38 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne et pour voir des photos du cyclisme d'hier
Cliquez sur https://www.facebook.com/bernard.peccabin/

Posté par Bernard PECCABIN à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]