RETRO VELO DORDOGNE

25 mai 2018

STÉPHANE REIMHERR (2013) : 28 SAISONS SUR LES ROUTES (26° partie)

2013 DEUXIÈME SAISON CHEZ L’ENTENTE SUD GASCOGNE

UNE SAISON AVEC UN GOÛT D’INACHEVÉ

2013 Tour Basse Navarre bis

Reimherr à gauche à l'assaut des Pyrénées Basques © photo sudgironde-cyclisme.net

- Souvenons-nous de 2012, de cette fin de saison de Stéphane Reimherr qui s’est terminée par un succès au Tour de Nouvelle Calédonie et une au Tour du Val Saintonge, ce qui lui a valu un total de huit bouquets. Pour une première saison chez Dominique Arnaud, ce fut prometteur. Et dès le début de 2013, cette belle spirale de succès se poursuit. Pour la deuxième fois de sa carrière, Reimherr s’impose dans une épreuve de l’Essor Basque en gagnant le Tour de Basse Navarre entre Larceveaux et Saint-Palais. Ne prenons pas surtout pour argent comptant l’adjectif "basse" (Navarre), car dans ce Pays Basque, il faut toujours monter et descendre et ceci sur des itinéraires très accidentés, sans parler des routes étroites et bourrées d’imprévues... C’est au km 69, après avoir traversé le village de Lacarre, que Reimherr est parti seul ce jour là, alors qu’il venait de se coltiner sous la pluie le col d’Osquich. Il escalade à sa main le col de Gamia et aperçoit Fraissignes (OCF) et Chadefaux (Team Nicolas Roux) qui font la jonction avec lui. A bloc dans la descente, il perd Fraissignes et grimpe ensuite le col d’Ipharlatze avec Chadefaux, bientôt rejoint par Cazaux (Blagnac) dans la descente. Victime de crampes, le coureur de Blagnac lâche la tête de course. C’est alors que Reimherr dépose Chadefaux à six kilomètres de la banderole. Il ne lui reste qu’à foncer sur Saint-Palais et résister à ses nouveaux poursuivants que sont Romain Le Roux (Armée de Terre) et Saint-Martin (Top 16). Mais notre vieux loup de mer résistera et comme en 2006 au Tour du Labourd, pour enrichir son palmarès d’une nouvelle épreuve.

2013 Basse Navarre EB

Reimherr victorieux à Saint-Palais © photo sudgironde-cyclisme.net

2013 BN

Toute la complicité de Dominique Arnaud avec son champion de coureur
© photo sudgironde-cyclisme.net

2013 Le Bouscat

Battu au sprint pour la deuxième place au Bouscat

- La suite de la saison fut plutôt chaotique pour l’homme de Vergt. On note d’ailleurs son absence dans les épreuves du printemps, (Blayais, Saint-Ciers, Mont-Pujols, Tour Lot-et-Garonne, Saint-Barthélémy, le Queyran, la ronde de la Côle, etc...) On ne le revoit qu’en juin et tout d’abord à la nocturne du Bouscat où échappé avec Malbert, Marié et Szkolnik il termine 3°. A la nocturne de Mussidan, il est dans un groupe de neuf unités et se classe 8°. Puis au Tour de la Dordogne, il se montre un peu lors du chrono, sans plus..., nous qui étions habitués à le voir dans les communiqués. C’est alors que la nocturne de Monpazier se dessine. Une occasion pour Reihmerr d’accrocher un 4° succès pour tenter de détenir un record, mais là encore, il rencontre plus fort que lui. Pire en fin de course il annonce au protocole son intention de raccrocher ayant dépassé ses 39 ans. Aux Milandes, même son de cloche où il attaque d’entrée pour disparaître par la suite... Sauf qu’à Bénéjacq (près de Nay), le vieux loup se refait une santé et gagne devant Yohan Soubes, Maxime Martin, Branaa et Sentucq. Et puis il y a eu aussi le Gentioux qui n’est pas du bouillon de malade et où il remporte le bouquet devant Mickaël Larpe, Soubes, Mespoulède et le Confolentais Petiot. La suite de sa saison constituera une série de places d’honneur comme à Bruch, Montpon, Brioude, Montech et même Biran où il avait l’habitude de tenter une action commando. Mais ce jour-là, sous une fournaise mémorable, il y a eu un Anthony Pérez impérial, plus fort que les autres, il n’y a rien à dire...

2013 Bruch

Troisième à Bruch où il retrouve Marcel Cailleau l'organisateur

- Pour la fin de la saison, notons quelques satisfactions comme celle de voir le jeune Ion Pardo gagner la Tomate à Marmande, puis celle de Reimherr qui tente de résister au Pièmont Pyrénéen pour se classer 6° derrière Larpe, le belge Dhaene, Cazaux, Gerbaud et Teychenne. Et enfin tout rafler dans le Tour des Landes, chez Dominique Arnaud dans le doute de reconduire sa formation pour 2014. Il y avait une grande amertume chez les "tango et bleu" de l’ESG, qui se sont vengés sur le terrain en remportant le chrono par équipes, puis en classant tous leurs coureurs dans les quinze premiers. Victoire de Pacher, suivi par Guérin (2°), Comet (3°), Fiefvez (11°), Reimherr (12°), Ballion (15°), soit l’ultime raison de dire merci au patron.

2013 Monpazier bis

La troisième place, une habitude en cette saison 2013, comme ici à Monpazier © photo sudgironde-cyclisme.net

- 2013 s’achève ainsi avec des coureurs qui sont à la recherche d’une nouvelle équipe, ce qui souligne bien la précarité de toutes ces formations qui viennent et partent au gré de leur situation financière, mais aussi et surtout face à une législation sans pitié et qui n’évolue pas toujours selon le bon sens. En Novembre, le classement FFC régional donnera la première place à Alexis Guérin, la deuxième à Ion Pardo, la troisième à Stéphane Reimherr soit trois coureurs de l’Entente sur le podium final. Et on ne savait pas si la formation repartirait la saison prochaine...

2013 Biran bis

Sous la fournaise de Biran, il termine en dixième position

- MEILLEURES PLACES DE LA SAISON 2013
- 5° Boucles de l’Essor (1° Olivier Le Gac - Brest IC), 1° Tour de Basse Navarre, 17° Cénac et Saint-Julien (1° Marc Staelen - Océane Top 16), 6° Primevère Montoise (1° Yannick Marié - Guidon Saint-Martinois), 2° Puymiclan (1° Julien Loubet - US Montauban), dans le peloton Marigny-Brizay (1° David Menut - CR4C Roanne), 7° Championnat d’Aquitaine à Miramont de Guyenne (1° Loïc Herbreteau - CC Marmande), 3° Le Bouscat (1° Mathieu Malbert - Sainte-Livrade), 7° Contre la montre à Saint-Estèphe Tour Dordogne (1° Pierre-Henri Lecuisinier - Vendée U), dans le peloton classement final Tour Dordogne (1° Pierre-Henri Lecuisinier - Vendée U), 1° Tour du canton de Gentioux, 8° Mussidan (1° Mickaël Szkolnick - US Montauban), 3° Monpazier (1° Jean Mespoulède - CC Périgueux Dgne), 7° Brioude, 7° Oradour sur Vayres, 2° Montech, 10° Biran (1° Anthony Pérez - AVC Aix), 6° Montpon (1° Martial Roman - Apogé), Bénéjacq, 3° Saint-Vincent de Tyrosse, 3° Bruch (1° Mickaël Szkolnick - US Montauban), 6° Sauvelade-Laruns deuxième étape Tour Piémont Pyrénéen (1° Mickaël Larpe - Apogé), 6° Classement final Tour Piémont Pyrénéen (1° Mickaël Larpe - Apogé), 1° Contre la montre par équipes au Tour des Landes, 12° Tour des Landes (1° Quentin Pacher - ES Gascogne).

2013 Bruch podium

Bruch et son podium 2013 avec le succès de Szkolnik © photo sudgironde-cyclisme.net

Quelques adversaires de la saison 2013.
- Samuel Plouhinec (CS Dammarie), Pierre Bonnet (CC Etupes), Mickaël Larpe (Apogé), Jean Mespoulède (CC Périgueux-Dordogne), Julien Schick (Occitane CF), Marc Staelen (Océane Top 16), Yannick Marié (Guidon Saint-Martinois), Julien Loubet (US Montauban), Pierre Cazaux (GSC Blagnac), Maxime Martin (CC Marmande), Loïc Herbreteau (CC Marmande), Yoan Vérardo (Ste Livrade), Yoan Soubes (CC Périgueux-Dordogne), Alexis Guérin (Entente Sud Gascogne), Mickaël Szkolnik (US Montauban), Médéric Clain (UV Poitiers), Martial Roman (Apogé), Lilian Calmejane (Albi VS), Jayson Valade (Creuse Oxygène).

2013 Tour Basse Navarre

2013, la fin sous les couleurs de Sud Gascogne et du VC Tarnos © photo sudgironde-cyclisme.net

VÉLO DORDOGNE - STÉPHANE REIMHERR (26) © BERNARD PECCABIN
Prochaine diffusion : 2014 chez les Albigeois et chez les sang et or d’Occitane CF
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 mai 2018

1993 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (21° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

21 au 27 mai 1993

- Disputé le 20 mai et dans des conditions météorologiques peu favorables, le Grand Prix du CA Béglais a été marqué par le succès de Bruno Bannes, sortit seul à quelques encablures de l’arrivée. En se permettant de revenir sur un trio de tête, Bannes a battu sur la dernière ligne droite ce trio dans lequel se trouvait Pandelé (CAM), Bibens (Mérignac) et Blondel junior du CAM qui passent l’arrivée dans cet ordre.

Nersac 93

A Nersac : Fillon, Brigaud, Jean, Asmaker et Ferrer lauréat

- La Prix de l’Ascension à Nersac est revenu à Thierry Ferrer le coureur Limousin qui roule sous les couleurs de Mantes. Echappé avec Olivier Asmaker (Creps Talence), le Niortais Aubert et le Poitevin Guerry ce quatuor s’est défait et seuls les deux premiers cités  a franchit la ligne d’arrivée dans cet ordre. Brigaud, Jany et Aubert ont prix la suite du classement.
- Trois jours après, lors de Mont-de-Marsan-Arcachon, Bruno Bannes a usé de sa connaissance de la course pour gagner en solitaire sur le boulevard Deganne et en franchissant la ligne d’arrivée avec vingt-et-une secondes d’avance sur Bibens (Mérignac) et Pandelé (CAM de Bx).
- Courue du 20 au 25 mai, la 16° Ronde de l’Isard d’Argent a été un succès total pour les coureurs étrangers. Victoire de l’allemand Peschel devant Kaspustis (Lituanie) et Baldinger (Allemagne). Seul Pascal Berger (Tarbes Cycliste) quatrième et Christophe Rinéro (Montauban) huitième, ont tiré leur épingle du jeu du côté de nos régionaux.
- Le Grand Prix de l’Ascension du Cyclo-Club Barthéléméen a vu un doublé des coureurs du Guidon Saint-Martinois. Loïc de Vincenzi remporte le bouquet en s’imposant devant son équipier Gérard Ianotto et le Toulousain Philippe Bocquier.

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

agonac

Cyril Cornut (JS AStérienne) vainqueur à Agonac, à droite Ingrid Chevanne Brunel 1° féminine

- Agonac (Prix des fêtes en 4 et 5 par Pédale Faidherbe) : 1. Cyril Cornut (Saint-Astier), 2. Victor Melchior (RC Mussidan), 3. Jarry (VC Arédien), 4. Aubert (Montpon), 5. Didier Dutertre (CC Périgueux), etc…
- Verteillac (Tour du Verteillacois en toutes par Asptt Périgueux) : 1. Guillaume Destang (CA Mantes), 2. Aubert (Creps Talence), 3. Alain Cessat (CRC Limoges), 4. Olivier Asmaker (CREPS Talence), 5. Eric Daragnès (Guidon Saint-Martinois), etc…

Lalinde 93

De gauche à droite Joubert, Fiacre, Peytour soit trois Pététistes sur le podium à Lalinde

- Lalinde (Championnat Dordogne juniors par CC Lindois) : 1. Julien Fiacre (Asptt Périgueux), 2. Joubert (Asptt Périgueux), 3. Cyril Peytour (Asptt Périgueux), 4. Claude Dudrat (EVCC Bergerac), 5. Desprez (EVCC Bergerac), etc…

VÉLO DORDOGNE - 1993 – 21 ° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2018

1968 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (21° semaine de la saison)

IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

21 au 27 mai 1968

05

Jean-Pierre Barbe revêt à Bègles le maillot des As
A droite, Alexis Eyquard le vainqueur du Prix du CA Béglais

- En raison des évènements de cette fin mai et de tous les mouvements sociaux suivis des grèves, l’actualité cycliste est quelque peu perturbée. Néanmoins la 7° classique du Maillot des As s’est déroulée lors du Grand Prix de la ville de Bègles. Succès du Bordelais Alexis Eyquard devant Barbe, Lapébie, Saladié et Dattas. Jean-Pierre Barbe conforte son maillot au classement général par sa deuxième place et précède Daniel Dupé (Capbreton) son dauphin, qui accuse 50 points de retard.
- Le Prix des vins de Virsac échappe au Créonnais Prim et c’est le Mussidanais Jean-Louis Moreau qui signe sa première victoire de la saison. Claude Denis (CC Périgourdin) termine dans son sillage avec Jean-Claude Napias (Parentis), Guy Dagot (Montpon), Changart (Le Bouscat) et Baille (La Teste).
- Le Royannais Patour est le plus rapide lors de la course Coutras-Pellegrue, Guy Mazet épingle lui le prix de la Force à son palmarès, Roland Lalanne (CC Bordelais) celui de Vézac, Francis Polloni (AC Bon Encontre) celui de Cérillau-Saint-Médard.

05

Sprint magnifique de Jacques Esclassan à Saint-Barthélémy d'Agenais
devant Millas, Rouquette (masqué) et Lescure

- A Saint-Barthélémy d’Agenais le 34° Prix de l’Ascension a réuni un plateau exceptionnel et c’est au sprint que le Toulousain Jacques Eclassan s’impose. Derrière lui on retrouve dans l’ordre Millas (Vic-Bigorre), Dal’Sié (Le Bouscat), Rouquette (Toulouse) et Lescure (Montastruc).

05

Esclassan à Saint-Barthélémy d'Agenais

- A Saint-Aigulin, André Trochut a triomphé dans un fief réservé aux sprinters malgré les Daguerre, Brux, Van der Linden et Paré. Le même jour à Nieul, succès de Beuffeuil (Saujon) qui s’impose face à Ben Brahim, Bordier, Duteil, Provost et Mériaux.
- A Condat en Limousin, c’est Francis Dubreuil le Nontronnais qui recueille les lauriers en réglant Duteil et Démartin ses deux compagnons d’échappée.
- Dans les Pyrénées et malgré une semaine très agitée, le sport cycliste a gardé tous ses droits. Les succès de la semaine sont pour Dinnat (Toulouse Cycliste) à Cézan, Constans (Fronton) à Caussergues, Cazalens (Fronton) à Fronton, Moncassin (TOAC) à Saramon et Charles Fava (Saint-Agne) à Cologne.

LA SEMAINE EN PERIGORD
Peu de résultats en raison des évènements de mai 1968

- Bergerac (3 et 4 par VC Bergerac) pas de résultats.
-
Saint-Martial de Valette
(toutes par UC Nontron) pas de résultats.
-
La Jemaye (3 et 4 par CA Ribérac) pas de résultats.
-
La Force (toutes par CC Fleixois) : 1. Guy Mazet (CC Bordelais), 2. Cruz (Langon), 3. Darrigade (Dax), 4. Maurin (Mont de Marsan), 5. Célérier (Villeneuve)
-
Château-Missier (4 par CC Périgourdin) pas de résultats.
-
Saint-Marcel du Périgord (3 et 4 par CC Lindois) pas de résultats.
-
Vézac (Guidon Sarladais) 1. Roland Lalanne (CC Bordelais)
-
Les Eyzies (toutes par CC Belvès) pas de résultats
-
Abjat (1.2.3.4 par Pédale Nontron) pas de résultats.

VÉLO DORDOGNE - 1968/21° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2018

SAINT-ROMAIN SAINT-CLEMENT (course disparue)

 bonneteau

PETIT VILLAGE, PETITE COURSE

- Disons que ce village de Saint-Romain Saint-Clément a eu la chance de se trouver à la périphérie de Saint-Martin de Fressengeas pour bénéficier d’une épreuve contre la montre dont le départ se faisait là-bas. Et ce village a de même profité du chrono du Tour Dordogne en 2000, où il a traversé le bourg. Mis à part ces évènements, ce petit village qui ne compte que 300 habitants, n’a rien organisé de lui-même mais le Tour Dordogne a sillonné la commune non seulement en 2000 mais aussi en 1998, 1999 et 2001.

Palmarès connu pour Saint-Romain Saint-Clément: 2006 Aurélien Bonneteau (AVC Libourne) contre la montre d’une épreuve dont le départ se situait à Saint-Martin de Fressengeas.

Notre photo : Aurélien Bonneteau vainqueur au bourg en 2006

VELO DORDOGNE - St.Romain Saint-Clément © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com

Posté par Bernard PECCABIN à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mai 2018

23 JUIN 1968 LE JOUR OŪ TROIS PÉRIGOURDINS SONT CHAMPIONS

3 champions

- Il a été une époque où le cyclisme Périgourdin était en état de grâce. Avec trois titres de Champion régional, la saison 1968 a été plus que faste. C’était la saison où Christian Bordier, Francis Dubreuil et Bernard Sautier devenaient Champions d’Aquitaine pour les deux premiers cités et du Limousin pour le troisième. Retour sur ce 23 juin 1968 qui a fait date dans nos annales cyclistes.

CHAMPIONNATS D’AQUITAINE SÉNIORS A LIBOURNE

CHRISTIAN BORDIER TITRÉ POUR LA QUATRIÈME FOIS

- Au départ de Libourne, on ne songeait guère à s’interroger sur le caractère de l’ultime lutte qui déciderait de l’attribution du titre de Champion d’Aquitaine des séniors. D’emballage massif, il n’y en aurait point, car aux difficultés naturelles du parcours, routes vallonnées et sinueuses, parfois très étroites, allaient s’ajouter des conditions atmosphériques défavorables.
-
Ces prévisions se sont réalisées, si après 173 kilomètres d’une course rendue souvent très pénible par de violentes bourrasques de pluie et de vent, le dénouement se fit au sprint. Celui-ci n’opposait que deux concurrents : le sociétaire du CC Bordelais Pierre Masseys et le Foyen Christian Bordier.
- L’explication s’annonçait très serrée, car si le premier jouit d’une belle réputation de finisseur, les hectomètres précédant la ligne d’arrivée étaient en légère montée et on avait eu tout loisir de remarquer l’efficacité de son rival, durant l’ascension des côtes jalonnant la fin du parcours.
Un sympathique récidiviste
- Aussi bien est-ce sans surprise que l’on vit le jeune Christian Bordier sortir victorieux d’un coude à coude acharné et remporter aussi son quatrième titre régional. Le Foyen né en vérité à Cherval (Dordogne) le 29 novembre 1946 est en fait un sympathique récidiviste particulièrement inspiré par les épreuves officielles.
- Champion d’Aquitaine des débutants en 1963, il fut à nouveau le meilleur des amateurs en 1965, avant de s’imposer l’année suivante avec le CC Bordelais dans la course des sociétés.
- Hier à Saint-Emilion il a fêté son 85° succès et on est en droit de penser qu’il aurait sérieusement enrichi son palmarès s’il n’avait pas été victime d’une chute grave à l’entraînement en début de saison et qui le contraignit à ne reprendre de l’activité qu’il y a deux mois. (une grave chute à l'entraînement qui lui valu la bagatelle de 46 points de suture et une interruption)

Trop de crevaisons, hélas

- Ainsi avec Christian Bordier le comité d’Aquitaine possède un beau lauréat, nous faisant un peu moins regretter l’hécatombe des crevaisons qui élimina de nombreux favoris. Labourdette, Coscojuela, Fauquey, Bérano, Bouchonneau, Perriat, Dupuch, Eyquard furent victimes du silex et on déplorera d’autant plus leur malchance qu’ils figuraient dans la sélection qui s’opéra dès les premiers kilomètres.

CA en 1968 à Libourne

A Saint-Emilion Bordier endosse son quatrième maillot de Champion d'Aquitaine

- On ne dut pas attendre longtemps, en effet pour voir la course se décanter. Après une attaque déclenchée aussitôt le signal de l’envolée, par Eyquard, Labourdette et Caneiro, un peloton de vingt-deux hommes se formait. Outre les trois premiers cités, on trouvait Barbe, Duteil, Chaudet, Borda, Barrière, Masseys, Coscujuela, Comme, Guimberteau, Daniel Dupé, Bordier, Récapet, Périat, Bérano, Dupuch, Fauquey, Mazet, Bouchonneau, Mazeau.
- Le reste du peloton perdait de plus en plus de terrain. Et alors commençait une course par élimination due, hélas, davantage aux crevaisons qu’aux déficiences athlétiques.
- Au 60° kilomètre, la course était déjà entendue. Les accidentés étaient irrémédiablement distancés et le groupe d’avant-garde ne comptait plus que neuf unités, Eyquard, Masseys, Comme, Mazet, Barbe, Bordier, Chaudet, Coscujuela et Dupuch.
- C’était encore trop. Alors que Bordier multipliait les coups de boutoir, à l’occasion de chaque côte, Coscojuela, puis Dupuch et enfin Eyquard (qui avaient déjà effectué deux retours après changement de roue interdit) disparaissaient et sur la fin, seul Masseys était en mesure de conserver le contact avec le remarquable Bordier.
Le classement : 1. Christian Bordier (EC Foyenne) les 173 km en 4h 24’,
2. Masseys (CC Bordelais) m.tps, 3. Barbe (CA Béglais) à 40s, 4. Mazet (CC Bordelais), 5. Chaudet (AS Libourne) à 1’40s, 6. Comme (CC Bordelais) à 1’43s, 7. Dupuch (SAM Bordeaux) à 4’35s, 8. Bernard (CC Bordelais), à 9’00s, 9. Salles (CC Béarnais), 10. Lionnay (CC Bordelais), 11. Peydecastaingt (Créon), 12. Mathieu (Ambarès), 13. Lagrange (SAM Bordeaux), 14. Coscojuela (CC Béarnais), 15. Gorgelin (Marmande), 16. Margueritte (Marcel Dassault).

A PORT SAINTE-MARIE, LAPÉBIE CRÉVE

DUBREUIL EST CHAMPION DES JUNIORS

Dubreuil CA en 68

Déjà titré en cadets, Dubreuil citoyen de Lussac récidive à Agen

- Serge Lapébie était le plus malheureux des coureurs cyclistes qui soient. Le jeune Bordelais a pleuré, beaucoup pleuré de déception. On comprend sa réaction. Il était favori de ce championnat d’Aquitaine route juniors. Il avait pour lui la classe, le sens de l’organisation. Il devait logiquement l’emporter. On ne voyait pas quel concurrent aurait pu l’inquiéter tant il se montra à l’aise tout au long du parcours. Il se contenta de demeurer dans le peloton jusqu’à 50 kms de l’arrivée, contrôlant chaque échappée, chaque mouvement. A la sorte de Sainte-Livrade, il décida de s’enfuir. Avec lui, un compagnon de route également volontaire et valeureux, Dubreuil de Nontron. Dans la côte de Dolmayrac , ils partirent définitivement et ne furent plus rejoints.
- Ce duo se poursuivit ainsi durant le parcours le plus difficile de l’itinéraire, à travers les lacets, les descentes et les coteaux de l’Agenais. A 6 km de Port Sainte-Marie, Dubreuil et Lapébie étaient toujours ensemble. C’est alors que se produisit l’irréparable : Lapébie creva et Dubreuil s’envola seul vers l’arrivée dont il franchit la ligne avec 29 secondes d’avance. Le jeune Périgourdin devait par la suite l’avouer : "Si Lapébie n’aurait pas crevé, il m’aurait battu à l’arrivée."
- Cette épreuve organisée par le Guidon Agenais, fut très dure en raison des conditions atmosphériques. De nombreuses averses et de fortes bourrasques génèrent les concurrents. Ceux qui étaient distancés étaient irrémédiablement perdus. Si bien qu’au total, des 63 coureurs au départ, il n’en n’arriva que vingt. Beaucoup même parmi les favoris et notamment le Girondin Dupouy, vainqueur l’an dernier, le Villeneuvois Rieu et de nombreux outsiders abandonnèrent. L’un d’eux Emile Arbès d’Anglet, chuta et dut être transporté à une clinique pour y recevoir des soins. La dernière partie de l’itinéraire fut notamment sévère pour tous ceux qui n’avaient pas pour eux la résistance et il est évident qu’hier ce sont les meilleurs qui sont arrivés sinon les plus chanceux.
Classement : 1. Francis Dubreuil (Pédale Nontron), 2. Lapébie (SAM Bordeaux) à 20 secondes, 3. Castaing (Girondins) à 2’35s, 4. Espinasseau (Bordeaux) m.tps, 5. Seureau (Libourne) m.tps, 6. Mirou (Gujan Mestras) à 3’55s, 7. François (SAM Bordeaux) m.tps, 8. Besse (Bègles) à 5’35s, 9. Desco (Marmande) à 7’00s, 10. Lespinasse (Se Foy) à 11’00s, 11. Gorostéguy (Bayonne), 12. Labarthe (La Teste), 13. Loustau (Oloron), 14. Arbès (Anglet), 15. Lafaurie (Dax), 16. Febvre (Agen), 17. Lagrave (Talence), 18. Brelaud (Villeneuve), 19. Lacaud (Agen), 20. Castets (Parentis).

BERNARD SAUTIER SACRÉ CHAMPION DU LIMOUSIN

100 TOURS

Trois semaines après le championnat Lucien Sautier remporte les 100 Tours des Boulevards
à Périgueux devant Bordier et Dubreuil les deux champions d'Aquitaine.
(On le remarque ici entouré du speaker Chassagne et du président Moulinier)

- Après les championnats des sociétés qui virent une victoire totale des coureurs de l’UVL, les championnats individuels ont permis aux gens du Cyclo de prendre une belle revanche en classant cinq de leurs coureurs dans les sept premiers.
- A Chéronnac en effet, les coureurs du président Perrier, mortifiés à la suite du cinglant échec essuyé lors des championnats des sociétés, étaient animés d’un farouche désir de vaincre. Dès le début de la course ils passaient résolument à l’offensive et du premier au dernier kilomètre, les maillots rouge et vert du président Perrier menèrent une sarabande effrénée (lire compte-rendu ci-dessous).
- Ce Championnat du Limousin organisé par le CRC Limousin, s’est déroulé à Chéronnac. Les hommes du commandant Perrier, président du CRCL, sont de toutes les attaques. Dès le premier kilomètre Raymond Breuil attaque. Il passe au premier tour, en compagnie de Sauvignat (UVL). Au second tour, il est seul en tête. Au 3° passage Lucien Sautier et Tony Lebourg du CRCL le rejoignent. Ils portent leur avance à deux minutes au cinquième tour. A mi-course, Jean-Claude Sansonnet (CRCL) comble seul ce retard. Quatre hommes du Cyclo sont au commandement mais le peloton s’est rapproché. Lucien Sautier décide de partir seul et va chercher le titre mérité de Champion du Limousin. Raymond Breuil obtient fort justement la seconde place précédant Rigaud (Aubusson), Jamot (Felletin), Sansonnet, Laroudie et Démartin du CRCL, Sauvignat et Mérigaud de l’UVL et Soudanas du CRCL.
Le classement : 1° Lucien Sautier (CRCL) les 165 km en 4h22’12", 2. Breuil (CRCL) en 2’04", 3. Rigaud (Aubusson) à 3’18", 4. Jamot (Felletin) m.tps, 5. Sansonnet (CRCL) à 4’50", 6. Laroudie (CRCL) à 5’18", 7. Démartin (CRCL), 8. Sauvignat (UVL), 9. Mérigaud (UVL), 10. Soudanas (CRCL), etc...
- A noter la crevaison de Rault (UV Limousine) au cinquantième kilomètre. Le changement de roue n’étant pas autorisé dans ce genre d’épreuve ce qui est une hérésie en même temps qu’une injustice profonde pouvant condamner le meilleur, Rault du changer seul son boyau et se trouva d’un coup relégué très loin à l’arrière. Il chassa toute la journée et se classa 12° à 5’30" du champion.

VÉLO DORDOGNE - BORDIER, DUBREUIL, SAUTIER © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 mai 2018

CHAMPIONNATS DE DORDOGNE DES ECOLES DE VELO

- Ces championnats qui se sont déroulés le 13 Mai 2018 à Saint-Astier ont donné lieu à de belles confrontations entre nos jeunes pousses qui se doivent mainteant de préparer leur avenir au niveau régional. Bravo à tous les titrés mais aussi à tous les participants, sans oublier les vaillants dirigeants de la JS Astérienne et de son  dévoué président Philippe Leguen.

Dsc_0289 (1)

Le blé en herbe Périgourdin lors des récompenses (photo JSA)

Dsc_0301 85 (1)

Nos vaillants Astériens (photo JSA)

Championnat_Dordogne_des_Ecoles_de_vélo (résultats  - PDF à télécharger)

VELO DORDOGNE -Ecoles de vélo (Championnats) © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com

Posté par Bernard PECCABIN à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mai 2018

1993 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (20° semaine de la saison)

IL Y A 25 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

14 au 20 mai 1993

- Razzia des formations ibériques dans la classique Bayonne-Pampelune. Même si c’est un coureur du cru qui l’emporte avec Thierry Elissalde, celui-ci évolue chez Kaiku tout comme ses poursuivants Noguéra (Fortalesa) deuxième et Cascho (Banesto).
- Le 5° Tour des écureuils est gagné par Olivier Laulergue du Cycle Poitevin qui s’impose devant Guille (VC Sébastiennais) et Blaecke (Guidon Saint-Martinois).

Gémozac 93

Berger le lauréat aux côtés de Mazeaud et Hurford à Gémozac

- Echouant pour la gagne de Pampelune-Bayonne, Pascal Berger (Tarbes) réussit à conclure victorieusement lors du Tour du Canton de Gémozac. Laurent Mazeaud (Tarbes) et Christophe Allin (Niort) complètent le podium.
- A Anglet, Christophe Bloy (UC Orthez) réussit un coup d’éclat en s’imposant cette fois devant les coureurs du coin à l’image de Philippe Bésoli (Dax) et Guillon (Oloron).
- Le 9° Tour du Cubzaguais constituait une des épreuves phare de ce week-end de la mi-mai. Et c’est Christophe Bibens (Mérignac) qui a trouvé l’ouverture pour l’emporter devant les deux Camistes pourtant bien affutés que sont Daniel Pandelé et Dominique Péré.
- D’autres premières se retrouvaient à Asson pour le prix des fêtes où les coureurs pyrénéens ont régné sans partage. Yvan Becaas (FC Oloron) termine en tête, son équipier Labourdette le suit alors que le Lourdais Charre prend la troisième place.
- D’autres succès de ce week-end avec Patrick Lassarade (VC Bruilhois) à Couthures, Eric Cécot (Bon Encontre) à Sauveterre Saint-Denis, Grégory Joubel (US Bouscat) à Blanquefort, de Christian Otheguy (VC Tarnos) à Bos, de David Moncoutié (EV Bretenoux Biars) à Vicq sur Breuilh, de Frédéric Castagnet (Guidon Agenais) à Saint-Chamassy et de Jean-Pierre Barbe (CA Béglais) à Buzet sur Baïse.

LES BRÈVES DU PÉRIGORD

Saint-Chamassy 93

Passage des coureurs à Saint-Chamassy en 1993

- Saint-Chamassy (séniors par Asptt Périgueux) : 1. Frédéric Castagnet (Guidon Agenais), 2. Maxime Cazeaux (Bon Encontre), 3. Laurent Olivier (Asptt Périgueux), 4. Bernard Dubost (Brive), 5. Laurent Constanty (Brive), 6. Victor Melchior (Mussidan), 7. Patrice Dumas (Asptt Périgueux), 8. Maynadier (Bon Encontre), 9. Eric Loubet (Asptt Périgueux), 10.Vigué (Agen), etc…

Montpon Veyry 93

Départ de course à Montpon-Veyry

- Montpon (prix MS Bricolage par UC Montpon) : 1. Jean-Jacques Blancheton (UC Montponnaise), 2. Dauriac (AS Cressely), 3. Didier Lauseille (Ribérac), 4. Anceaux (Mérignac), 5. Dupin (G.Saint-Martinois), 6. Arretchye Jean-Christophe (Cyclisme 24), 7. Gaillard (Blanquefort), 8. Montagne (Marmande), etc…

semaine 20

Frédéric Castagnet (Guidon Agenais) premier à Saint-Chamassy
et à droite Jean-Jacques Blancheton (UC Montpon) vainqueur à Montpon

VÉLO DORDOGNE - 1993 - 20° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mai 2018

1968 - LE CYCLISME, SON ACTUALITE (20° semaine de la saison)

IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

14 au 20 mai 1968

05

Le sourire de la victoire pour Serge Lapébie, son père et François son équipier
lors de la classique Nantes-La Rochelle

- La troisième semaine de mai reste la période des folies, de tous les dangers, de tous les excès avec le mouvement des étudiants et des barricades qui surgissent en France. Certaines courses sont même annulées. Ce qui n’empêche pas Claude Magni d’inscrire à Lencouacq son sixième succès malgré le Béarnais Debaigt et l’Auscitain Gil troisième.
- Autre course importante à Ambarès où soixante coureurs ont signé la feuille de départ. Le Bordelais Espinasseau est venu cueillir son deuxième bouquet après celui de Saint-Ciers.
- Pendant ce temps à Tonneins, le Bordelais Roland Lalanne manque de peu son troisième bouquet et laisse à Ribérat le gain de la victoire devant Della Negra (Montastruc) qui préfère peut-être les secondes places... Et ce jour là Ben Brahim s’offre le Grand Prix du Mont-Pujols.
- En Béarn, le Grand Prix du Haut de Gan est gagné par Manzano (Stade Montois) qui devance de deux secondes Daguerre (Anglet), Mazeau puis Duteil et Barbe.

05

Jumeaux à gauche au Tour du Médoc, à droite Dubédat deuxième

- Une centaine de coureurs étaient présents à Lesparre pour le Tour du Médoc qui a vu le succès de Peydecastaingt (Cenon) lors de la première étape et de Pérot (Barbezieux) lors de la deuxième étape. Au classement général la victoire est revenue à Jumeaux (Cenon) qui précède Dubédat (Saint-Médard) et Brossard (Talence).
- Claude Perrotin se maintient au premier plan en remportant à Parthenay le circuit de la Gâtine lors d’un sprint face à Brard (Rennes), Head (Angleterre) et Testier (La Ferté).
- Jacques Gestraud le papetier imprimeur de la Rochefoucauld s’est octroyé la gerbe à Coulgens devant Ben Brahim, Duteil, Bordier, Joël Thomas et Dubois.

05

Genet et Bideau coureurs vedettes de la semaine

- A Montamisé, Gilles Genet s’est offert le luxe de gagner détaché en se montrant le plus opportuniste d’une échappée où il bat Perrotin, Bideau, Dejouhanet et Métayer. Pendant ce temps n’oublions pas que Serge Lapébie s’est succédé à lui-même lors de Nantes-La Rochelle où il a pris le meilleur au sprint sur l’anglais Head, le Charronais Merland, Joubert (Royan) puis Lapeyrade (La Rochelle) et François (Bordeaux).
- Le Grand Prix du Rouergue échappe aux coureurs Pyrénéens et revient à Jean-Pierre Arnaud (Gap) qui s’impose après un raid solitaire devant Gasquet (Marseille) et Drigo (Saint-Agne).
- A Lalbenque magnifique tiercé des Legnano Saint-Agne grâce à Esclassan, Fava et Drigo classés dans cet ordre.
- En Limousin, belle déculottée des locaux à Fromental et beau succès du Girondin Bordier qui bat Rigaud et Sénamaud (3°).

LA SEMAINE EN PERIGORD

Peu de résultats en raison des évènements de mai 1968 qui secouent le pays et des grèves qui se succèdent

Saint-Pierre d'Eyraud 1968 Marchande

Dupont vainqueur aux côtés de Serge Sicaud le speaker

- Saint-Pierre d’Eyraud (Prix de la Marchande par CC Fleixois) : 1. Dupont, 2. Decima, 3. Demortier, 4. Matignon (ECF), 5. Barbin (Ste Livrade), 6. Sadet (Villeneuve), etc…

VÉLO DORDOGNE - 1968/20° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mai 2018

SAINT-JEAN DE CÔLE (course disparue)

- Saint-Jean de Côle est une petite commune de 343 habitants située dans la vallée de la rivière la Côle. La fête de ce charmant et coquet village se situe fin juin. Disons que le cyclisme n’a pas été tellement à la fête avec une seule épreuve organisée (à notre connaissance) en 1981. Cependant il a été un temps où la ronde de la Côle dont le départ et l’arrivée sont jugés à La Chapelle-Faucher, effectuait deux grands tours par Saint-Jean de Côle. Heureusement que le passage du Tour Dordogne en 1996, 1997, 1999, 2000, 2002, 2008, 2013 a constitué une sorte de refuge en matière de sport cycliste pour la commune.

Saint-Jean de Côle

Christian Piérillas (CRCL) unique vainqueur à Saint-Jean de Côle en 1981

Palmarès connu pour Saint-Jean de Côle : 1981 Christian Piérillas (CRCL)

VELO DORDOGNE - Saint-Jean de Côle © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com

Posté par Bernard PECCABIN à 21:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mai 2018

STÉPHANE REIMHERR (2012) : 28 SAISONS SUR LES ROUTES (25° partie)

2012 AVEC LES JEUNES DE L’ENTENTE SUD GASCOGNE

2012 CA Nantheuil bis

Champion d'Aquitaine pour la deuxième fois à Nantheuil de Thiviers © sudgironde-cyclisme.net

- A 38 ans Reimherr continue la pratique du cyclisme avec le haut niveau. Toujours passionné, il veut encore se lancer quelques paris, histoire de chercher d’en gagner quelques unes. Les deux saisons qu’il vient de passer à Montauban le laisse pourtant dubitatif, surtout devant certaines performances de ses équipiers. Consterné par ce qui s’est passé, c’est comme s’il devait repartir à zéro, même s’il est irréprochable. Car il y a toujours un problème qui survient autour d’une équipe ou d’un coureur qui a un gros palmarès lorsque la patrouille vous prend. Avec le dopage, on dégringole d’un certain nombre de marches, on perd en crédibilité, c’est pénible, car à ce jeu, même les innocents trinquent indirectement... Stéphane n’aime pas évoquer ces périodes. Quand il était battu par les fautifs, il se disait tout simplement qu’il se devait d’être plus fort la fois d’après, sans épiloguer...

2012 CA Nantheuil

Le podium 2012 du Championnat régional © sudgironde-cyclisme.net

- C’est donc dans des conditions particulières que Reimherr a quitté Montauban. Il avait besoin de changer d’air, de respirer du propre avec d’autres coureurs, d’autres sportifs, d’autres patrons. Et c’est ainsi qu’il a noué des liens avec Dominique Arnaud qu’il connaissait depuis longtemps... Artix n’est pas loin de Tarnos et puis les courses constituent toujours des rendez-vous, des carrefours de rencontre où on échange. Nous voilà donc en 2012 et le Vélo-Club de Tarnos reçoit "le Stèph" qui aura le rôle de diriger les jeunes, de rouler avec eux, lorsque l’Entente Sud Gascogne sera de sortie. Une Entente qui désormais évolue en 1° Division Nationale. Une structure qui regroupe les meilleurs coureurs des clubs du sud-ouest.
- La saison débute un peu de la même façon qu’en 2011, c'est-à-dire avec des places dans le top cinq, mais point de bouquet. Là on tourne encore longtemps en rond, avec un flot de places d’honneur. Et il faudra attendre le mois de juin pour s’imposer, mais pas n’importe où puisque ce sera chez lui en Dordogne et pour le titre de Champion d’Aquitaine. Un deuxième titre dans la musette après celui de Biron, ça fait plaisir d’autant plus qu’il est le fruit d’un travail d’équipe avec un Quentin Pacher et un Alexis Guérin merveilleux, pour préparer le sprint à l’ancien qui n’a pas manqué de conclure de la plus belle des manières.

2012 TD

Sacré plus combatif du Tour Dordogne à 38 ans © Sha

- Puis ce fut le Tour de Dordogne. Une merveilleuse édition où Reimherr s’est retrouvé à moins d’une minute du maillot jaune. Jusqu’au dernier jour, où il a été proche de gagner. Mais la chance en a voulu autrement... En se classant 4° au général, il réalise sa meilleure performance sur cette compétition avec pour bonus un maillot du plus combatif sur les épaules.

2012 les Milandes

Vainqueur aux Milandes pour la deuxième fois  © sudgironde-cyclisme.net

- Et puis cerise sur le gâteau, il y a eu sa victoire aux Milandes. Les Milandes, c’est son circuit mythique, une course difficile, un palmarès avec de beaux noms, une épreuve qui améliore bien sa carte de visite. Pour la deuxième fois, le Stéph a inscrit à nouveau son nom, soit quatre années après, avec un maillot de champion d’Aquitaine sur ses épaules et devant son public.

2012 Bruch

Deuxième à Bruch, un circuit qu'il connaît bien

- La suite de sa saison estivale ce sera une victoire à Marthon, une plus tard au Tour du Val Saintonge, une à Lubersac, sans oublier le chrono du Tour des Landes où là encore il retrouve la pôle position avec en prime la victoire de Julien Ballion membre de son équipe.

2012 Marthon

Pour la deuxième fois, il lève les bras à Marthon

2012 Tour Nlle Calédonie

Sous le soleil du Pacifique il remporte la 3° étape du Tour de Nlle Calédonie

- 2012 constitue en définitive une bonne année. Car après une saison bien remplie, il y a eu l’apothéose dans le Pacifique avec le Tour de Nouvelle Calédonie qu’il remporte six ans après avoir terminer deuxième. La Calédonie c’est un vieux souvenir qui date de 2006 et que vous pouvez revoir sur ce lien (images en bas de page), avec ses deux victoires d’étapes et sa deuxième place au général derrière l’Australien Tony Mann. Mais en cette saison 2012, Reimherr a gagné très vite à Koumac lors de la 3° étape. Contrôlant bien la course avec son équipe, jour après jour il s’est bien comporté devant avec deux deuxièmes places et deux troisièmes places. Quand on fait le bilan de l’année on trouve quand même huit victoires pour l’ancien qui en fait toujours voir à ses adversaires et qui affiche encore et toujours des ambitions comme au temps de sa jeunesse. Et puis tenez, si on consulte le classement FFC de cette saison, on trouve l’ancien en 2° position au sein du comité d’Aquitaine, juste derrière son coéquipier Alexis Guérin (19 ans).

2012 NC

Stéphane Reimherr autour des Miss du Tour de Nlle Caléndonie qu'il va remporter

- MEILLEURES PLACES DE LA SAISON 2012

2012 ESG

1° Division Nationale (Entente Sud Gascogne) : Quentin Pacher 20 ans, Julien Ballion 22 ans, Peter Loubineaud 20 ans, Ion Pardo 24 ans, David Tauzia 29 ans, Dorian Lebeau 19 ans, Benoit Guillem 18 ans, Rémi Lafitte 21 ans, Nicolas Loustaunou 25 ans, Julien Seigneurin 21 ans, Mathieu Malbert 18 ans, Yoan Vérardo 18 ans, Pierre Comet 21 ans, Fabien Broca 28 ans, Alexis Guérin 19 ans, Sylvain Lamarque 20 ans, Stéphane Reimherr 38 ans.

- 4° Dax Circuit de la Chalosse (1° Yoan Vérardo - Ste-Livrade/ESG), peloton Le Coux (1° Samuel Plouhinec - CS Dammarie les Lys), 15° Classique Sauveterre Pyrénées (1° Romain Cabarrou - GSC Blagnac), 8° Boucles du printemps (1° Alo Jakin - VC Rouen), 13° Montamisé (1° Nicolas Lubat - CRCL), 2° Marigny Brizay (1° Marc Staelen - Top 16), 2° Bègles (1° Mickaël Dhinnin - CC Périgueux-Dgne), Champion d’Aquitaine route séniors à Nantheuil de Thiviers, 2° Le Bouscat (1° Romain Leroy - Team Châteaubernard), 3° Ronde de la Côle (1° Romain Leroy - Team Châteaubernard), 2° Mussidan (1° Mickaël Szkolnick - (US Montauban), 7° de la 4° étape Tour Dordogne St.Martial d’Albarède-Périgueux (1° Romain Guillemois - Vendée U), 4° Classement général Tour Dordogne (1° Thomas Rostollan - AVC Aix), 1° Les Milandes, 2° Monpazier (1° Alexis Tourtelot - CC Périgueux Dordogne), 1° Lubersac, 2° Bruch (1° Yannick Marié - Guidon Saint-Martinois), 6° Saintes (1° David Thély - Top 16), 1° Marthon, 5° Cent tours Périgueux (1° Jean Mespoulède - CC Périgueux-Dordogne), 1° Contre la montre à Aire sur Adour du Tour des Landes, 6° Saint-Sever-Saint-Sever Tour des Landes (1° Fabien Patanchon - Guidon Saint-Martinois), 9° Classement final Tour des Landes (1° Julien Ballion - ES Gascogne), Participation au Kreiz Breizh élites, 2° La Rochefoucauld (1° Mickaël Larpe - Apogé), 9° Miramont de Guyenne (1° Samuel Plouhinec - CS Dammarie les Lys), 14° de la 2° étape Tour Nlle Calédonie (1° Stéphan Kung - Entre Pierre), 1° de la 3° étape à Koumac Tour Nlle Calédonie, 3° de la 4° étape Tour Nlle Calédonie (1° Frédéric Vernet - OPT), 16° de la 5° étape A Tour Nlle Calédonie (1° Jean-Denis Armand - Savexpress), 3° de la 5° étape B Tour Nlle Calédonie (1° Paul Odlin - ACLN), 2° de la 6° étape Tour Nlle Calédonie (1° Jean Mespoulède - VCC Mont-Dore), 2° de la 7° étape Tour Nlle Calédonie (1° Pierre-Yves Sanlaville - AVIA), 5° de la 8° étape Tour Nlle Calédonie (1° Frédéric Vernet - OPT), 17° de la 9° étape Tour Nlle Calédonie (1° Daniel Barry - Gillette), 15° de la 10° étape Tour Nlle Calédonie (1° Stéphane Lucilly - Savexpress), 18° de la 11° étape Tour Nlle Calédonie (1° Jean-Denis Armand - Savexpress), 1° Classement final Tour Nouvelle Calédonie, 2° Loulay-Saint-Hilaire Villefranche du Tour Val Saintonge (1° Mickaël Larpe - Apogé), 3° Chrono Val Saintonge (1° Alexis Guérin - ES Gascogne), 1° Classement final du Tour Val Saintonge.

2012 Nlle Calédonie (équipe)

Podium final meilleure équipe du tour Nouvelle Calédonie avec de gauche à droite
Sdrigotti Romain, Fondère Thierry, Moncorgé Pierre,Thépinié Mathews et Reimherr
Stéphane

LIENS SUR LE MEME THÈME...
- Stéphane Reimherr saison difficile avec l’US Montauban -24° partie - 2011)

VÉLO DORDOGNE - STÉPHANE REIMHERR (25) © BERNARD PECCABIN
Prochaine diffusion : 2013 Rebelote au VC Tarnos/Entente Sud Gascogne
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/

Posté par Bernard PECCABIN à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]