page de garde

- Né le 27 mars 1952 à Payzac (24) d’une famille d’agriculteurs, Alain Buffière a commencé à rouler dès l’âge de 10 ans et sans doute bien avant, en allant à l’école primaire de Payzac à vélo, puis au collège de Lanouaille distant de quinze kilomètres. Alain Buffière se souvient de la belle côte à escalader à l’aller et des deux autres au retour, ceci par tous les temps et avec un lourd cartable sur le dos. Mais en arrivant chez lui, la journée se poursuivait car il fallait aider les parents qui exploitaient la ferme de "la Reyterie", soit près de 30 hectares. Tout jeune, Alain Buffière est conforté à la réalité de la vie agricole, qui lui forgera son caractère, pour en faire un garçon dur au mal qui saura s’accrocher face aux difficultés de la discipline et à ses souffrances.

la Reyterie

Vue aérienne au dessus du hameau de la Reyterie, sur la commune de Payzac, terre natale d’Alain Buffière

- Son père René sera son conseiller, celui qui lui donnera goût à ce sport. Né en 1915 (comme Marius Duteil), orphelin de père, il travaillera dur à sa ferme, s’accordant quelques dimanches pour courir sous les couleurs du club corrézien de Saint-Robert, duquel il remportera quelques courses de village. Très proche de la petite reine, René Buffière restera longtemps vice-président de la Pédale du Nontronnais chère à Paul Chabaud. D’ailleurs il est sans doute le fondateur du prix de la Bascule qui se disputait à Payzac, son village, à compter des années 60…
- Pour Alain Buffière, le déclic du virus cycliste se produisit le 16 juin 1958, où âgé de six ans, il part avec parents et amis en voiture, pour assister à Belvès au Championnat de France des professionnels. C’est sous un déluge et des trombes d’eau que le gamin de Payzac observe la souffrance des coureurs après six heures de selle. Il rentrera très impressionné à "la Reyterie" par la victoire de Valentin Huot, cet agriculteur (comme son papa) de surplus Périgourdin, natif de Creyssensac et Pissot. Cette image, ce souvenir constituera le point de départ d’un rêve de gosse, qui se validera en 1967 par l’obtention d’une licence cadet à la Pédale du Nontronnais.

la Bascule à Payzac

Prix de la Bascule à Payzac gagné en 1966 par Daniel Gauthier (CRCL).
A droite René Buffière, organisateur de l'épreuve.

- Alain Buffière a 15 ans ! Il connaît ce milieu de par son père, par ailleurs maire de la commune et membre à la fois actif et influent du prix des fêtes de sa commune. Déjà le jeune Alain personnifie le gars de la terre. Celui de cette Dordogne profonde, né là où le Causse Périgourdin se termine et là où les premiers contre forts du Massif Central débutent pour donner du fil à retordre à tous ceux qui sont piqués par un rayon de vélo… Elevé au grand air, à plus de 300 mètres d’altitude, le petit Buffière sillonne pour s’entrainer les routes escarpées des environs : le Pervendoux, Savignac-Lédrier, Génis, etc… qui constituent tous des juges de paix connus. Pour le jeune Buffière, ils resteront des lieux qui seront déterminants pour se lancer dans ce sport qu’il veut à tout prix pratiquer.
- Très intelligent, cultivé, il saura gravir non seulement les échelons de la hiérarchie cycliste, mais en menant de pair de belles études dans le secteur de l’agronomie. Et puis Buffière est un garçon simple, athlétique, puissant, robuste, endurant et d’une régularité surprenante. Il affectionne le cyclisme, mais n’a pas la grosse tête, comme ceux qui sont enrôlés dans de grosses écuries, lorsqu’ils sont au firmament de leur carrière. L’enfant de Payzac restera sur ses terres, dans son pays, là où il a grandi, auprès des siens. Après Nontron, il ira à Brive, autrement dit dans le club le plus proche de son domicile. De 1967 à 1984, il évoluera dans son terroir, celui du Périgord-Limousin…
- Marié, père de famille, il devient ingénieur arboricole à la Chambre d’Agriculture de la Dordogne, puis maire de Sarliac sur l’Isle en 2008. Un parcours excellent, auréolé par quatre vingt-dix victoires cyclistes, dont nous allons vous présenter les principales au travers de plusieurs publications.

Nantiat 1968

Vainqueur du GP de Nantiat, Alain Buffière reçoit sa gerbe

 1967-1968 SES DEUX PREMIERES SAISONS A LA PEDALE DU NONTRONNAIS

1967 - 2 victoires en Cadet 1° Année (Pédale du Nontronnais) : 31 courses - 25 classements
- Vainqueur à Payzac et Le Palais sur Vienne (87)
- 2 places de 2° à Champs Romain et Saint Sulpice les feuilles (87)
- 4 places de 3° à Tersannes 87, Champniers, Rudeau-Ladosse, Fromental 87
Autres places : 6° Nontron, 7° Liorac, 10° Verneuil Moustier (87), 8° Payzac, 6° les Grands Chazeaux, 13° Mussidan, 9° Saint-Pardoux la Rivière, 6° Lunas, 6° Celles, 10° Chantérac, 6° Bassillac, 10° Javerlhac, 6° Championnat Dordogne, 6° Champagnac, 10° Rochechouart, 8° Saint-Martin de Fressengeas, 12° Vergt, 6° Boisseuilh, 11° Montaigut le Blanc (23), 12° Saint-Michel de double, 11° Firbeix, 8° Villamblard

1968 - 16 victoires en Cadet 2° année (Pédale du Nontronnais) :
56 courses - 48 classements
- Vainqueur à Treignac (19), Nantiat (87), Payzac (24), Brive (19), Tulle(19), St Pierre de Frugie(24), Egletons(19), Ussel (19), Marsac (23), Saint Laurent des Bâtons (24), Affieux (19), Aubazine (19), St Yrieix sous Charente (16), Abjat (course avec les 3° et 4° caté), St Crépin de Richemont, Champion d’académie du Limousin  à Limoges.
- 3 places de 2° à Poulouzat (87), à Payzac (24), à Barret (16)
- 7 places de 3° dont le Championnat d’Aquitaine à Ribérac derrière Duteil et Macali.
- 6° du Championnat de France à Torigny sur Vire dans la Manche.

CHAMP ACAD

Buffière devient Champion d’académie en battant Raymondaud au sprint

Brive 68

Lauréat à Brive devant les locaux Bouillaguet et Lacroix (saison 1968)

CD cadets Atur

Championnat de Dordogne à Atur avec Sallat lauréat entouré de ses équipiers Tardy et Besse
Le tiercé parfait de la Pédale de Nontron auquel Buffière fait 6.

Ribérac 1968 CA Duteil bat Maccali

Patrick Duteil bat Maccali au sprint au Championnat d’Aquitaine à Ribérac (saison 68)

CA Ribérac 1968

Ci-dessus les deux premiers entourés par les miss Wargnier et Dantung,
à gauche le speaker Cuménal

Autres places d'Alain Buffière (saison 1968) : 3° Saint-Front la Rivière, 8° Millet Montguyon, 5° Liorac, 4° Javerlhac, 5° Nontron, 8° Vanxains, 5° Mussidan, 7° Saint-Estèphe, 12° Les Grands Chazeaux, 6° Champagne-Fontaine, 4° Jabrailles les Bordes, 3° Guéret, 7° Ménesplet, 7° Eynesse, 4° Saint-Pardoux la Rivière, 3° Gombaville, 3° Lussac, 7° Javerlhac, 4° Champniers, 3° Gondeville, 9° Le Palais, 7° Busseau, 3° Saint-Sulpice les Feuilles, 10° Darnac, 7° La Jonchère, 5° La Meyze, 2° Barret, 5° Salles Lavauguyon.

VELO DORDOGNE - ALAIN BUFFIERE 1967/1968 © BERNARD PECCABIN (à suivre)
D’autres actualités de Dordogne cycliste sur
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/
Coureurs
, trailers, sportifs pour oublier vos courbatures et détendre vos muscles, cliquez
sur ce lien