2011 SAISON DIFFICILE AVEC L’US. MONTAUBAN

2011 Rte de l'Atlantique

Emmanuel Kéo (Sojasun) premier de la Route Atlantique devant Reimherr

2011 Montastruc

Bel entame de saison pour Reimherr dont une quatrième place à Montastruc

- Pour un bon départ, 2011 le fut, surtout quand on manque de peu de coiffer une deuxième boïna à l’Essor Basque. En terminant deuxième de la Route Atlantique, il s’est incliné de peu derrière Emmanuel Kéo (Sojasun). Qu’importe, il se classe 8° ensuite des boucles de la Soule, puis 4° à Montastruc. On le voit, on le vit, "le Stéph" est déjà en forme ! Mais la suite des évènements sera moins féérique. Reimherr sera présent souvent et partout, fidèle à son habitude, mais pas sur la plus haute marche des podiums. Il débute sa croisade à Beauchabrol où il s’incline derrière Herbreteau et Perrocheau. Il se déplace ensuite sur l’emblématique circuit des remparts à Angoulême où là encore il se perd à la neuvième place, alors que Herbreteau assoit sa notoriété en l’emportant.

2011 Tonneins

Battu à Tonneins par Langella © photo Sud Gironde Cyclisme

- Pas plus de réussite aux boucles du printemps, où avec son équipe Montalbanaise, il accuse 2’22" de retard au contre la montre par équipes, laissant le Vendée U Guillemois en jaune. Puis à Tonneins, là où d’habitude il excelle, il perd le sprint le mettant aux prises avec Anthony Langella. Les histoires continuent alors de se répéter. Au Bouscat, une course qu’il avait gagnée et qu’il connait bien, il s’échappe avec Tourtelot mais est encore battu lors de l’emballage final.

2011 Cent Tours Yoann Soubes bat SR

Yohann Soubes sans pitié pour Reimherr battu à Périgueux © photo Sud Gironde Cyclisme

- Arrive alors le Championnat des Pyrénées route à Bagnères de Bigorre. Sur un circuit très vallonné, il termine sixième et laisse les ouailles de Blagnac l’emporter. Retour à nouveau sur un circuit, celui des 100 tours à Périgueux, où face à un public acquis à sa cause, il se fait enfiler au sprint par Yohann Soubes. La guigne, toujours la guigne, encore la guigne pour un Reimherr condamné à faire du Poulidorisme.

2011 Bruch bis

Enfin la victoire à Bruch © photo Sud Gironde Cyclisme

- Sur ce, le citoyen de Vergt fait sa valise et part avec femme et enfants en villégiature, histoire de se changer les idées, se trouvant malade et surmené. Il reprend alors la compétition le 1° août à Oradour sur Vayres. Là-bas ça tourne très vite et les Vimpère, Mespoulède et Perrocheau qui terminent dans cet ordre, n’ont pas laissé le temps aux poursuivants de les reprendre. Tant pis, le Stéph fait neuf ! Le 4 août, super course à Monpazier où échappé avec Plouhinec, Martin et Langella, il termine deuxième sur les talons de Plouhinec vainqueur et après s’être débarrassé des deux autres Marmandais. Une fois de plus, Stéphane n’a pu renifler que le bouquet du lauréat. Le 5 août enfin, VICTOIRE, la première de sa saison et dans le tourniquet de Bruch où il se paye Labêque, Langella, Naïbo et Martin.

2011 Monpazier

Plouhinec plus fort à Monpazier que Reimherr  photo Sud Gironde Cyclisme

- Le lendemain 6 août, direction Montech, sur une nocturne qu’il affectionne. Mais ce soir là, Carl Naïbo est devant, donc on laisse gagner pour faire cinq. Le surlendemain c’est le 7 août et voilà que Biran se présente. Classé premier voilà deux ans, puis deuxième la saison passée, il repart à la conquête d’un éventuel bouquet. Manque de pot, il loupe la bonne et termine dans le peloton. C’est alors que Puy l’Evêque se présente, mais là encore un grand Carl Naïbo l’empêche se bouger et fini onzième. Qu’importe le lendemain direction les Milandes où à dix bornes de la banderole il était encore dans les possibles vainqueurs. Mais avec Mespoulède, Plouhinec, Mainard, Drancourt, Naïbo et Martin soit du beau monde, il se contente d’une septième place. Le 11 août, les Plouhinec, Langella, Naïbo, Guillout et Marié classés dans cet ordre lui barrent la route à Miramont de Guyenne. Puis 20 août à Augignac, une épreuve de Dordogne qu’il n’a jamais gagné, c’est encore raté ! Il n’arrive pas à s’imposer, se résignant à une septième place. Et quelques temps plus tard, rebelote à Saint-Junien, encore deuxième !!!

2011 Miramont

Toujours devant mais malheureux pour conclure comme ici à Miramont de Guyenne
© photo Sud Gironde Cyclisme

- C’est alors qu’il change un peu d’air et s’engage pour courir le Tour du Piémont Pyrénéen du 25 au 28 août. Faut dire que le Stéph a 37 ans et 18 ans de carrière et qu’il connaît bien cette épreuve pour avoir gagner deux étapes (2005 et 2008) et que cet air du côté d’Artix n’est pas pour lui déplaire. Changement de décor ! On laisse les cricris et nous voilà repartis à l’aventure sur les hauteurs basco-béarnaises qui respirent l’air de cette fin d’été. En se glissant dans une échappée au pied de la côte de Barcus lors de la 3° étape, Reimherr est revenu fort dans le final d’Oloron pour prendre la tête du général, après avoir terminé aux basques de Fraissignes et de Combaud. Il ne lui restait plus qu’à bien contrôler la dernière étape. Et lorsque Pacher et sa bande sont partis sur le coup de cul de la côte de Labatmale, il a laissé faire un temps, pour revenir sur les fuyards et contenir leur temps d’avance pour conserver et GAGNER enfin une belle course par étapes. Beau succès de Reimherr dans une course où il y avait la redoutable équipe de l’Armée de Terre amenée par Julian Alaphilippe, mais aussi les boys de Blagnac, Marmande, Top 16, Sud Gascogne, CR4C Roanne pour ne citer que les grosses écuries.

2012 Ruelle bis

Toujours la malchance même à Ruelle où il est battu par Ceyssat

- C’est ainsi que se termine la saison 2011 avec seulement deux victoires au compteur ! Signe du temps qui passe ? Signe de la jeunesse qui s’enfuit ? Signe qu’une page se tourne ou signe d’une simple mauvaise préparation ? Autant de question que l’on peut se poser... mais comme on sait que Reimherr va continuer de courir jusqu’en 2016, les questions pour l’heure n’ont pas de réponses.

NDLR : Le 14 novembre 2011, Carl Naibo a été suspendu quatre ans par l’organe disciplinaire de première instance de lutte contre le dopage de la Fédération française de cyclisme. Mais l'ancien pro a interjeté appel de cette décision. Le 23 décembre 2011, l’organe disciplinaire d’appel de lutte contre le dopage a confirmé la décision de première instance. Puis le 26 avril dernier, l’Agence française de lutte contre le dopage a décidé de modifier la décision. La suspension est passée de quatre à deux années. "La décision prend effet à compter de la date de sa notification à l’intéressé", peut-on lire sur www.ffc.fr. Carl Naibo a accusé réception de la lettre recommandée le 5 juin dernier. Il est suspendu jusqu'au 19 septembre 2013 car la sanction démarre à la date de sa suspension provisoire qui lui avait été notifiée par une lettre datée du 20 septembre 2011.

- Il est alors temps pour le coureur Vernois de se retirer de l’US Montauban. Car cette affaire qui vise ce coureur retombe indirectement aux yeux de ses équipiers. Et pour Reimherr, qui roule toujours à l’eau claire, c’est insupportable, soit une raison supplémentaire pour claquer la porte du club du président Garcy. Pas étonnant avec de tels soupçons de constater qu’à cause de ce coureur, le palmarès de beaucoup d’autres a été détourné, du moins en 2010 puis en 2011.

2011 Chute la tomate

Heureusement que sa victoire au Tour du Piémont a rendu le sourire à Reimherr.
Mis à part ça, même le prix de la Tomate s'est achévé par une chute

- MEILLEURES PLACES DE LA SAISON 2011

DN 2 : Stéphane Reimherr, Carl Naïbo, Nicolas Ferrand, Thomas Bibaut, Thomas Peyroton Dardet, Faïd Mourat, Marcin Slezak, Julien Dufour.

2011 Reimherr

2° Route de l’Atlantique (1° Emmanuel Kéo - Sojasun), 8° Boucles de la Soule (1° Thomas Bouteille - CC Etupes), dans le peloton Trophée de l’Essor (1° Rudy Molard - CC Etupes), 4° Montastruc (1° Mickaël Szkolnik - AVC Libourne), dans le peloton et meilleur grimpeur de Bordeaux-Saintes (1° Matvey Zubov - Itera Katusha), dans le peloton Tour canton de Saint-Ciers (1° Steven Tronet - Roubaix Lille Métropole), 3° Aixe sur Vienne (1° Loïc Herbreteau - Blagnac), 16° Tour du Tarn et Garonne (1° Fabien Fraissignes - GSC Blagnac), 9° Angoulême (1° Loic Herbreteau - GSC Blagnac), 13° Boucles du printemps (1° Romain Guillemois - Vendée U), 32° Tour du Lot-et-Garonne (1° Stéven Garcin - VS Hyérois), 31° Cénac et Saint-Julien (1° Jean Mespoulède - CC Marmande), 2° Tonneins (1° Anthony Langella - CC Marmande), 2° Le Bouscat (1° Alexis Tourtelot - CC Périgueux-Dordogne), 2° Cent Tours des Boulevards Périgueux (1° Yohann Soubes - CC Périgueux-Dordogne), 6° Championnat des Pyrénées à Bagnères de Bigorre (1° Fabien Fraissignes - GSC Blagnac), dans le peloton Tour du Queyran (1° Yann Durand - Martigues), abandon Tour du Périgord (1° Théo Vimpère - CM Aubervilliers), 11° Puy l’Evêque (1° Carl Naïbo - US Montauban), 16° Biran (1° Julien Mazet - GSC Blagnac), 2° Monpazier (1° Samuel Plouhinec - Rideau Sarthe), 9° Oradour sur Vayres (1° Théo Vimpère - CA Aubervilliers), 7° Les Milandes (1° Jean Mespoulède - CC Marmande), 7° Mourenx-Sauvageon du Piémont Pyrénéen (1° Julian Alaphilippe - Armée de Terre), 8° Arudy-Laruns Piémont Pyrénéen (1° Loïc Herbreteau - GSC Blagnac), 3° Oloron-Oloron Pièmont Pyrénéen (1° Fabien Fraissignes - GSC Blagnac), 1° classement général Tour du Piémont Pyrénéen, 5° Montech (1° Carl Naïbo - US Montauban), 1° Bruch, 7° Augignac (1° Fabien Maurice - UC Orléans), 2° Ruelle (1° Bruno Ceyssat - CC Périgueux-Dordogne), 55° Montamisé (1° Romain Smet - Top 16), 6° Miramont de Guyenne (1° Samuel Plouhinec - Véranda Rideau Sarthe), 2° Saint-Junien (1° Benoit Luminet - CR4C Roanne), 3° Nocturne de Montauban (1° Marcin Slezak - US Montauban).

2011 Tarnos

Vainqueur du Tour du Pièmont Pyrénéen

LIENS SUR LE MEME THÈME.
- Stéphane Reimherr retour à l’US Montauban -23° partie - 2010)

VÉLO DORDOGNE - STÉPHANE REIMHERR (24) © BERNARD PECCABIN
Prochaine diffusion :2012 au VC Tarnos/Entente Sud Gascogne
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/