PLUS DE CENT COUREURS ET LA VICTOIRE POUR FRÉDÉRIC NOLLA

1999 La Coux 1

Le VS Narbonne sur la ligne de départ

1999 Le Coux 2

Quelques coureurs du GSC Blagnac

- Jamais de mémoire de suiveur et d’ancien on avait vu autant de coureurs au départ du Coux. Ils étaient 101 dont 95 élites et nationaux. Le comité des fêtes, la municipalité et le VC Monpazier avaient unis leurs efforts pour assurer un succès sans précédent. Deux grands tours, douze petits et deux nouveaux grands tours par Saint-Georges sont à l’affiche. Dès que Michel Rafalovic maire de la commune baisse le drapeau Fedrigo, Reimherr et déjà Nolla le Narbonnais placent une banderille qui a pour effet d’éliminer une bonne douzaine de participants. Le trio de tête boucle le premier grand tour à plus de 43 km/h de moyenne. Le ton est donné et au cours de la deuxième ascension, ils sont dix de plus à devoir déposer les armes. C’est au 5° tour que le regroupement général se produit. Jean-Louis Gauthier passionné, comme tout le public par cet extraordinaire spectacle annonce les premières primes et ils sont neuf à partir au combat. Le Franco-Polonais Sobinski est le plus rapide dans les sprints avec Reimherr, Chatelas, l’anglais Fagan, Nolla accompagné de son équipier Martin est toujours là.

1999 Le Coux 3

Beaucoup de monde au Coux en ce samedi 10 avril 1999

1999 Le Coux 4

- L’avance du groupe de tête va monter jusqu’à 50 secondes par rapport au peloton souvent amené par un étonnant Jean-Luc Delpech. Une grosse prime est proposée et c’est de nouveau le regroupement général à deux grands tours de l’arrivée. Le suspens est à son comble. La prime voit arriver un peloton massif, c’est Sonson (Sainte-Livrade) vainqeur au Coux en 1997, qui s’impose devant le Polonais Kaszuba, Delmon et le franco-russe Igor Pavlov. Dans la dernière difficulté du parcours, c’est la folie.

1999 Le Coux 5

1999 Le Coux 6

Contre le vent Pavlov attaque, mais c’est encore Nolla qui vire en tête au sommet de Saint-Georges avec à 100 mètres, Fedrigo et Painaud, récent vainqueur à Cénac. La descente s’effectue à plus de 80 km/h et Nolla qui vient de terminer 2° du Grand Prix de Vougy, derrière le champion du monde espoir Tom Huswood, va réussir l’exploit de s’imposer en évitant de justesse le retour du duo de contre-attaque. A sept petites secondes le sprint du peloton est somptueux, avec Hervé Duclos-Lassalle en tête, le fils du double vainqueur de Paris-Roubaix.

1999 Le Coux 7

Passage groupé du peloton amené par Napias

Le classement : 1. Frédéric Nolla (VS Narbonne), 2. Pierrick Fedrigo (CC Marmande), 3. Pierre Painaud (Montauban) à quelques longueurs, 4. Hervé Duclos-Lassalle (VC Oloron Haut-Béran) à 7", 5. Clot (Albi VS), 6. Gilles Canouet (CC Marmande), 7. Henrick Sobinski (Blagnac), 8. Régis Duros (Tarbes CB), 9. Thierry Ferrer (Brive), 10. Christian Magimel (23 la Creuse) tous même temps, etc...

1999 Le Coux 8

Nolla lauréat, Jean-Louis Gauthier et Fedrigo deuxième au Coux

VÉLO DORDOGNE – LE COUX 1999 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/