1994/1999 : L’ASCAB QUITTE LA SCÈNE CYCLISTE,

LE GUIDON CLUB REVIENT

Pour relire l’édition précédente, cliquez ici.

1994 TDF 2

Miguel Indurain s'empare du maillot jaune à Bergerac
reçoit le félicitations de M. Manet sénateur maire

- L’évènement clé de cette saison 1994 à Bergerac, c’est le passage du Tour de France. Pour la première fois, Bergerac est ville arrivée et ville départ du Tour de France. Sur les 64 kms reliant Périgueux à Bergerac, le chrono est remporté par Miguel Indurain qui prend du même coup le maillot jaune au Belge Johan Museeuw. Sous le soleil, Indurain a démontré toute sa puissance en emmenant un développement de 9,80 mètres, grâce à un braquet monstrueux de 55 x 12 sur la totalité du parcours. D’ailleurs ce 35° maillot conquis en ce lundi 11 juillet, restera sa propriété jusqu’à l’arrivée à Paris. Mais au delà de la performance du Navarrais, signalons la belle organisation de notre Périgord et l’accueil remarquable réservé aux acteurs de cette grande boucle. Ce fut une belle fête, la plus importante que notre Périgord ait connu en matière de cyclisme, avec trois jours inoubliables.
- Le lendemain Bergerac remet les petits plats dans les grands, avec le départ de la 10° étape en direction de Cahors. Une belle journée encore sur les rives de notre Dordogne qui verra Jacky Durand l’emporter dans la préfecture du Lot.

1994 TDF

Michel Manet et Bernard Hinault au départ de Bergerac-Cahors en 1994

Rappel du parcours Périgueux-Bergerac (Tour de France)

11 juillet 1994 : Périgueux-Bergerac (64 kms contre la montre). Départ de Périgueux, Atur, Lacropte, Vergt, Lamonzie, Lembras et arrivée à Picquecailloux.
Le classement de l’étape : 1. Indurain Miguel (Banesto/Espagne) les 64 kms en 1h15’58s, 2. Tony Rominger (Suisse) à 2’00s, 3. Armand de Las Cuevas (France) à 4’22s, 4. Thierry Marie (France) à 4’45s, 5. Chris Boardman (GB) à 5’27s, 6. Bjorn Riis (Danemark) à 5’33s, 7. Thomas Davy (Fr.) à 5’35s, 8. Abraham Olano (Esp) à 5’45s, 9. Arturas Kasputis (Lituanie) à 6’01s, 10. Piotr Ugrumov (Lettonie) à 6’04s, etc...

TDF Bc Cahors

Départ de Bergerac-Cahors (TDF 94)

12 juillet 1994 : Bergerac-Cahors (160 kms). Départ Place de la République puis direction Lalinde, Pézuls, Le Bugue, Campagne, Les Eyzies, Sarlat, Carsac et Groléjac.  Jacky Durand arrive en solitaire à Cahors, Indurain reste en jaune.

1994 - Critérium open de Bergerac : Pascal Hervé (Festina).
Prologue du critérium : Grégory Joubel (US Bouscat).
28° GP de la ville en nocturne : Philippe Mondory (CG Orléans).
Naillac cadets : Florent Delmon (ASPTT Périgueux).
Naillac minimes : Arnaud Duble (SA Mérignac).
Nocturne des commerçants et des artisans : Fernand Lajo (US Bouscat)
NDLR Le 18 décembre 1994, Bergerac reçoit l’assemblée générale du Comité d’Aquitaine avec le concours de l’EVCC Bergerac. A cette occasion, Aimé Mathieu reçoit la médaille de vermeil de la FFC pour services rendus.
- Côté clubs, l’ASCA Bergerac n’organise qu’une épreuve en ville qui sera gagnée par Fernand Lajo. Quant au critérium professionnel mis sur pied par l’EVCC, il semble connaître un beau succès pour sa quatrième édition. La physionomie du cyclisme est claire : deux clubs à Bergerac, un à Lalinde, un à Sainte-Foy.

1995 - Critérium international open de Bergerac : François Lemarchand (Gan).
Prologue du critérium : Jean-Luc Bésarion (US Bouscat).
29° GP de la ville en nocturne : Fabien Dupin (Guidon Saint-Martinois).
31° Prix du Commerce, des artisans et industriels : Christophe Cuménal (EC Ribérac),
Chancelade-Bergerac (1° Prix des Ets Bricoloisirs) Daudigeos (Guidon Saint-Martinois).

1994 AG Aquitaine bergerac 94

Assemblée Général du Comité d'Aquitaine à Bergerac en 1994
Elisaberth Chevanne Brunel honorée par Jean Pitallier

1996 - Port Sainte-Foy/Bergerac (2° Prix des Ets. Bricoloisirs) Alain Sonson (Sainte-Livrade).
Prologue du Critérium : Loïc Charles-Artigues (CC Lindois).
Critérium international de la ville de Bergerac : Robert Krajevski (AC Bon Encontre).
Prix de Naillac minimes : Christophe Penot (CO Couronne).
Prix de Naillac vélo-loisirs : Alain Ducau (CRC Limoges).
NDLR Le Guidon-Club Bergeracois débute avec 17 licenciés. C’est un coup de théâtre car depuis fin 1955, on en n’avait plus entendu parler. On peut donc dire que 40 ans après Maurice Olluyn, Christian Arquey lui succède et remet en selle cette ancienne société. Il a son épouse à la Trésorerie et Jean-Pierre Gueybaud comme secrétaire.
NDLR
Désormais le critérium de la ville se court avec des coureurs amateurs élites. Dorénavant, on ne verra plus les pros courir avec nos régionaux... ainsi va le règlement FFC...

AG 94

Assemblée Générale du Comité d’Aquitaine à Bergerac le 18 décembre 1994. Yves Perpignan
lit son rapport. A sa droite Max Laville, trésorier, au fond à droite on reconnaît
Jean Pitallier Président du Comité d’Aquitaine.

1997 - Critérium de Bergerac : Thierry Elissalde (Aviron Bayonnais).
Prologue du critérium : Christophe Napias (GC Bergerac).
Nocturne du quartier de la gare : Sébastien Grendene (AC Uzerche).
Prix de Naillac : Victor Melchior (RC Mussidan).
Ronde d’été du Guidon Club : Joaquim Colas (AS Libourne).
NDLR Le Guidon-Club Bergeracois grandit et compte 36 licenciés. L’ASCAB de Jean-Marie Defix est à la dérive. Elle n’organise plus et n’a plus de coureurs dans ses rangs.

GCB

Assemblée Générale du Guidon Club Bergeracois en 1998

1998 - Critérium de la ville de Bergerac : David Marié (Cycle Poitevin).
Prologue du critérium : Cyril Fontayne (GC Bergerac).
Nocturne du quartier de la gare : Olivier Feytou (GC Bergerac).
Prix de Naillac : Victor Melchior (RC Mussidan).
NDLR Le Guidon-Club Bergeracois compte 54 licenciés, l’EVCCB trente-cinq, l’ASCAB six. Côté épreuves, il n’y a plus que l’EVCC Bergerac qui organise dans la ville, le Guidon-Club semble se cantonner à Cours de Pile pour le moment... En novembre, l’ASCAB nous reçoit à l’Orangerie où se déroule l’assemblée générale du Comité de Dordogne.

GCB

Le Guidon-Club remporte plus de 50 victoires. A Verteillac les juniors font carton plein
avec de gauche à droite Ludovic Guionie (2°), Vincent Arquey (1°) et Nicolas Naïbo (3°).

Licenciés dirigeants du Guidon-Club en 1998 : Jean Alvarez, Christian Arquey, Noël Cantarelli, Bernard Delpeuch, Francis Gras, Jean-Pierre Gueybaud, Michel Mortreuil, Serge Sicaud.
Licenciés coureurs du Guidon-Club en 1998 : Julien Alvarez, William Angard, Julien Anglade, Arnaud Anglade, Magali Arfel, Nicolas Arfel, Jean-Michel Arquey, Vincent Arquey, Vivien Arquey, Eric Baptiste, Thierry Bélugue, Pierre Békugue, Mathieu Calmon, Guillaume Carbonnière, Samuel Cattai, Sandrine Debande, Nicolas Delmas, Marina Desprez, Vincent Devaux, Isidore Dudrat, Mickaël Estay, Olivier Feytou, Patrick Fiefvez, Cyril Fontayne, Daniel Fontayne, Nicolas Grezel, Guillaume Grossoleil, Alexandre Gueybaud, Ludovic Guionie, Stéphane Lableigne, Adrien Le Bail, Delphine Lecointe, Jérôme Lozach, Nicolas Naïbo, Carl Naïbo, Philippe Naïbo, Cyril Prieur, Guillaume Saunier, Jean Sicaud, Florent Tanguy, Amélie Vantomme, Christophe Verdier, Julien Villegente, Cyril Zuchet.

1999 - Critérium de la ville : Anders Michaelsen (UC Châteauroux).
Prologue du critérium : Florent Tanguy (GC Bergerac).
Nocturne de la gare : Pierre-Marc Lamontagne (CSM Puteaux).
Prix de Naillac : Thierry Lamy (EC Bourges).
Nocturne du Guidon Club (Ronde de Roxane) : Ludovic Guionie (GC Bergerac).
Gentleman la Pascal Chanteur : résultats non connus.

GCB3

Christian Arquey président du GC savoure le succès de ses couleurs

NDLR La physionomie du cyclisme local change. C’est d’abord la dernière saison de l’ASCAB. Jean-Marie Defix met la clé sous la porte l’année où se termine notre millénaire. Qui en Dordogne peut s’enorgueillir d’avoir eu dans ses rangs Pierre-Raymond Villemiane, Albert Frigo et Christian Jourdan ? Qui peut prétendre avoir osé mettre sur pied un Championnat de France des amateurs ? Jean-Marie Defix était un grand passionné et si cette passion l’a parfois dépassé, nous ne l’oublions pas pour autant et pour tout ce qu’il a apporté au cyclisme de notre Dordogne depuis 1964 et jusqu’en 1999. Il avait bon cœur. Un père de coureur m'avait confié que Jean-Marie avait offert à l'occasion du mariage de son fils une machine à laver. Dans les années 60/70, cela constituait un beau cadeau... Cherchez un président ou un club qui en a fait autant...
- Nous assistons à la naissance du VTT Club Bergerac Périgord présidé par Jean Antoniazzi et du VTT Evasion Pourpre à Maurens. Un cyclisme de détente et de loisirs semble prendre la relève du cyclisme traditionnel.
- Le Guidon Club organise une nocturne et une gentleman dans la ville de Bergerac. Côté VTT, on ne lésine pas puisque le club de Jean Antoniazzi organise trois randonnées VTT à Bergerac plus une manche de la Coupe d’Aquitaine...
- Avant de terminer le Millénium, l’EVCCB compte 38 licenciés, le Guidon-Club 53 licenciés, l’ASCA Bergerac 6 licenciés, le VTT Club Bergerac Périgord 13 licenciés, Evasion Pourpre 24 licenciés, tandis que le CC Lindois caracole en tête avec 65 licenciés.

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - LE CYCLISME A BERGERAC (9)
© BERNARD PECCABIN (à suivre de 2000 à 2005)
La mémoire du cyclisme en Dordogne