- Cette édition est organisée par le CC Bergeracois du président Mortreuil aidé par l’Amicale Laïque de la commune, avec le concours de Maurice Jouault et Jean-Louis Gauthier speakers. Les organisateurs avaient fait venir Gimondi pour satisfaire la colonie de viticulteurs Italiens implantés depuis 40 ans dans la région. De même Luis Ocana motiva les immigrés espagnols du coin. Un autre coureur fut bien encouragé avec Pierre-Raymond Villemiane, le Girondin de Pineuilh, licencié au VC Bergeracois, actuellement néo-professionnel dans la bande à Guimard.

Image2

Image3

GERBEN KARSTENS S’IMPOSE AU SPRINT

- La 13° édition du Trophée Saint-Bernard a confirmé la vitalité du cyclisme en Bergeracois. Le Cyclo-Club Bergeracois et l’Amicale Sportive Saussignac avaient très bien organisé les choses. Le public seul, à l’image du temps gris, donna l’impression d’avoir boudé l’épreuve. Mais il est vrai aussi que l’on ne peut battre tous les ans les records d’affluence. Pourtant les absents eurent tort. Le spectacle fut de qualité. L’épreuve débuta par une éliminatoire sur neuf tours d’un circuit de 1,8 km.
- A ce petit jeu, les sprinters en renom firent les premiers les frais , puisque Esclassan disparaissait dès le 3° tour, suivi aussitôt par Karstens et Berland. C’est finalement Alain Bernard qui s’imposait aux dépens de Fussien devant Magni, Villemiane et Périn.

Saussignac Gimondi

Gimondi avec les chasseurs d'autographes

- Dans l’épreuve contre la montre, agrémentée d’une côte redoutable à mi-parcours, Hézard, Mathis, Sibille, Ocana et Gimondi se disputaient le Trophée. Luis Ocana confirmait ses qualités de rouleur pour battre de peu Felice Gimondi, bouclant le tour d’un circuit sinueux en 2’28s contre 2’28s 3/10 à l’Italien. Mais le clou du spectacle était constitué par les 40 tours (72,7 km) de l’épreuve individuelle avec tous les dix tours un classement aux points et un classement du meilleur grimpeur alternés.
- A la mi-course, la situation n’était guère mieux décantée puisque Périn, Campaner, Gimondi, Fussien et Esclassan prenaient successivement l’avantage sur la ligne, raflant au passage les nombreuses primes. Villemiane provoquait à plusieurs reprises les encouragements du public tout acquis à sa cause. A mi-course, Ocana passait en tête avec quelques mètres d’avance sur la meute lancée à ses trousses, à l’approche de la prime de 3000 francs promise au 28° tour. Mais tout rentrait rapidement dans l’ordre. Au 27° tour, Gimondi passait avec 300 mètres d’avance sur Fussien et Karstens pour enlever au tour suivant la plus grosse prime de l’épreuve. A onze tours de la fin, le Transalpin comptait vingt secondes sur le peloton. Il devait être rejoint quatre kilomètres plus tard par Ocana et Esclassan. Tout était alors à recommencer.
- A deux tours de l’arrivée, un groupe formé par Ocana, Gimondi, Karstens, Villemiane et Campaner sortaient du peloton pour aller jusqu’à l’arrivée. Et le sprint, tout naturellement, était remporté par Karstens devant Gimondi, Villemiane, Campaner et Ocana, devançant de 25 secondes Périn.

Saussignac Ocana et Karstens

Luis Ocana et Gerben Karstens

Classement individuel : 1. Gerben Karstens (Ti-Raleigh/Hollande) les 75 km en 1h51’, 2. Felice Gimondi, 3. Pierre-Raymond Villemiane, 4. Fra,ncis Campaner, 5. Luis Ocana (tous m.tps), 6. Michel Périn à 25 secondes, 7. Hubert Mathis à 30 secondes, 8. Jacques Esclassan, 9. Guy Dolhats, 10. Alain Bernard (tous m.tps), etc…
Classement de l’éliminatoire : 1. Alain Bernard en 29’33s, 2. Fussien, 3. Magni, 4. Villemiane, 5. Périn.
Classement contre la montre : 1. Luis Ocana les 1,8 kms en 2’28s, 2. Felice Gimondi en 2’28s3/10, 3. Sibille en 2’29s2/10, 4. Hézard en 2’36s, 5. Mathis.
Classement meilleur sprinter : 1. Jacques Esclassan 8 pts, 2. Gimondi, Ocana, Dolhats 3 pts, 5. Campaner 2 pts.
Classement meilleur grimpeur : 1. Michel Périn 11 pts, 2. Villemiane 6 pts, 3. Magni, Labourdette, Cigana 2 pts.
Prix de la combativité : Raymond Villemiane.
Palmarès connu du critérium de Saussignac : 1958 Robert Pallu (Fra), 1964 Jacques Anquetil (Fra), 1965 Jan Janssens (Hol), 1966 Tom Simpson (GBR), 1967 Felice Gimondi (Ita), 1968 Raymond Poulidor (Fra), 1969 Eddy Merckx (Bel), 1970 Luis Ocana (Esp), 1971 Joop Zoetemelk (Hol), 1972 Yves Hézard (Fra), 1973 Bernard Thévenet (Fra), 1974 Francis Campaner (Fra), 1975 Vicente Lopez-Carril (Esp), 1976 Gerben Karstens (Hol), 1977-1984 pas eu lieu, 1985 Bernard Hinault (Fra), 1986 Frédéric Brun (Fra), 1987 Jean-François Bernard (Fra), 1988 Gilbert Duclos-Lassalle (Fra).

RÉTRO VÉLO DORDOGNE - SAUSSIGNAC 1976 © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne