IL Y A 50 ANS DANS LE GRAND SUD-OUEST

12 au 18 mars 1968

03

Le sprint victorieux de Daguerre qui bat Rolleau d’une demi-longueur

- 155 engagés, 140 au départ malgré le temps menaçant pour les organisateurs du 9° Grand Prix Robert Brettes de Mérignac qui ont été conquis par le succès et son plateau royal. Bernard Daguerre (Anglet) a été d’ailleurs le plus fort après 120 km de course où trois coureurs visiblement les plus forts se sont regardés en chiens de faïence. Cette tactique a profité au coureur d’Anglet qui a battu Robert Rolleau (UA Vicoise) et Jacques Esclassan (VC Saint-Agne). Derrière eux que du beau monde soit dans l’ordre Gonzalès, Ben Brahim, Lapébie, Lesca, Fedrigo, Suire et Roger Darrigade pour les dix premières places.

03

On reconnaît de gauche à droite Robert Rolleau, Daguerre, Miss cycliste,
M. Robert Brettes député maire de Mérignac, Ramon l’organisateur et Mme Diaz

- Un autre coureur affiche aussi sa forme éblouissante. Son nom ? Vigouroux ! Après Cenon, il a remporté une autre classique, Le Pian-Pauillac-Le Pian devant 185 coureurs. Quatre coureurs se sont disputés le sprint dans un mouchoir. Vigouroux le plus fort a battu Saint-Martin (Créon), Llamouzy et Abadie (Anglet).
- En Poitou Métayer de l’UV Poitiers gagne à Pont Chrétien en Anjou tandis qu’Eric Rossignol leader du Cycle Poitevin signe lui aussi un splendide succès à Levroux (Indre et Loire) lors d’un sprint très relevé. A Verdille pour l’ouverture charentaise, succès du Bordelais Cuch (Langon) devant Laforest et Beuffeuil, alors qu’on attendait les frères Trainaud.
- Chez les jeunes, le dernier champion André Corbeau gagne à Cognac et détaché devant Serge Dubois, Millet et Gauvrit.
- En Limousin on en est encore aux courses de classement mais on attend beaucoup d’un certain Roger Démartin fort bien encadré avec Timonier, Lebourg et Sautier. Le sympathique Marc Latié possède lui une équipe solide avec Rault, Sénamaud et Guitard. Quand à Bernaben (UV Limousine), il récidive avec le bouquet en battant au sprint son camarade Desproges tout en profitant de l’absence de ses leaders partis ferrailler en Bretagne.

03

Michel Cruzin (Le Pian Médoc) vainqueur du prix Ramond cadets à Mérignac

- Les deux équipes du Cyclo-Club Bordelais sont formées. L’équipe 1 coaché par Robert Maneau se compose de Michel Bernard, Bernard Espinasseau, Alexis Eyquard, Guy Mazet et Alain Périllat (remplaçant Moll). A la tête du Cyclo-Club Bordelais 2 on trouve Maurice Callen à sa direction puis Roland Lalanne, Alain Bernard, Francis Duteil, Pierre Masseys, Christian Calvo (remplaçant Mérilloux).

LA SEMAINE EN PERIGORD

Mussidan 1968 

Notre photo avec Bourreau vainqueur et Mazeau deuxième à Mussidan

- Le prix d’ouverture des juniors disputé à Mussidan a vu la victoire de Bernard Bourreau du club de Civray. Il y avait plus de 150 coureurs au départ et le coureur de Civray a triomphé en solitaire, laissant au Foyen Mazeau le soin de régler le sprint du peloton.
- A Eygurande et Gardedeuilh la course des cadets a été remporté par le Bordelais de Mareuil, Patrick Duteil devant Pierre Maccali (Villeneuve), Pierre Tardy (UC Nontron) Gilles Brousse (Saint-Claud) et Lionel Sallat (Pédale Nontron). Viennent ensuite Max Barbançon (Villeneuve), Francis Picot (Périgueux), Serge Besse (Nontron), Alain Ouvradou (Bergerac) et Grellety de Lalinde.

1_20100923_153341[1]

Protocole à Eygurande et Gardedeuilh où on reconnaît Maccali, Duteil étant caché à gauche

VELO DORDOGNE - 1968/11° SEMAINE © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/