2014 CAMPAGNE ALBIGEOISE AVEC OCCITANE CYCLISME FORMATION

UNE MONTÉE EN DN1 POUR LES SANG ET OR

2014 Cénac

En tête dans l'échappée victorieuse de Cénac et Saint-Julien © Sudgironde cyclisme.fr

- La situation de l’Entente Sud Gascogne étant restée ambigüe, Reimherr décide d’abord d’assurer sa saison 2014 en prenant les devants, ceci malgré ses déclarations d’arrêter la compétition. Face à un avenir incertain, il vaut mieux tenir que courir et c’est pour cette raison que notre coureur Vernois rejoint la formation du président Eric Malbreil dès le mois de janvier.

2014 Le Queyran

En tête au Tour du Queyran, il sera repris à trois km du but © Sudgironde cyclisme.fr

- Occitane Cyclisme Formation est un club qui ressemble par sa structure à la formation de Dominique Arnaud, sauf que les meilleurs éléments sont choisis parmi les clubs que sont Albi Vélo-Sport, CA Castelsarrasin, Guidon Fuxéen, Saint-Juéry Olympique, UV Mazamet, VC Rodez et VS Sainte-Affrique. Disons que notre Stéphane a signé au club d’Albi et de par son niveau et ses résultats, il se retrouve chez les "sang et or" qui évoluent en DN2.

2014 Tour 47

Occitane Cyclisme Formation au départ du Tour du Lot-et-Garonne © Sudgironde cyclisme.fr

- Ironie du sort, fin mars l’Entente Sud Gascogne intègre la DN 2. Repêchée par la FFC, les hommes de Dominique Arnaud ne doivent leur salut qu’après validation de pièces administratives parvenues hors délais. Ce qui fait que désormais les deux clubs deviennent rivaux et auront l’occasion d’en découdre lors des six manches de la Coupe de France (Tour du Lot-et-Garonne, Bourg-Arbent-Bourg, Tour du Périgord, Montamisé, Cherves et Tour de Rhuys).
- Pour Reimherr qui se situe dans sa 40° année, la préparation est différente. Un Essor Basque où il court au profit de la jeune équipe Occitane et où Campistrous, Privat et Capus réalisent quelques prouesses.

2014 Tour lot et gne bis

Tour du Lot-et-Garonne (Manche Coupe de France) © Sudgironde cyclisme.fr

- Le premier rendez-vous important se situe lors du Tour du Lot-et-Garonne comptant pour la Coupe de France de DN2. Fidèle à son habitude, Reimherr applique la consigne, celle de partir dès le premier coup lancé et d’aller le plus loin possible. Il éparpille tout le monde dans les bosses, prend la tête de course, mais cède à quarante kilomètres du but, mais la mission est accomplie, puisque Campistrous, Bouchereau et Fraissignes sont devant et rentrent dans le top vingt ! Lors du Week-End Béarnais, il gagne une étape et se satisfait de sa 3° place au classement général, d’autant plus qu’avec Fraissignes et Campistrous, ils réalisent un beau tir groupé, laissant quand même la place de leader à Arnaud Labbe.

2014 Tour 47 bis

Stéphane Reimherr vainqueur d'un classement annexe au Tour du Lot-et-Garonne

- Il y a eu ensuite l’expédition en Franche Comté lors de la deuxième manche de Coupe de France gagnée par Fraissignes et où Reimherr (30°) a fait sa part de travail. Un Reimherr qui connaissait bien ce parcours de ce Bourg-Arbent, ayant fait 3 et 5 il y a quelques saisons déjà… Ce coup ci, il bouche un trou conséquent, amène ses jeunes équipiers qu’il replace pour engranger des points au profit de l’équipe. Résultats : Campistrous termine 4° et Bouchereau 7°, à nous les points pour la Coupe, soit 191 au total pour cette manche qui permet à l’Occitane de revenir talonner le VC Toucy leader.
- Trois jours après, lors du Tour du Périgord, la joie est à son comble avec le succès de Campistrous qui de ce fait propulse le club en pôle position. Mais là aussi "le Stéph" s’est sacrifié en montant l’ultime difficulté à bloc, pour que Bouchereau se place, chose qui se fera avec le gain d’une onzième place, synonyme de club leader à mi parcours de la Coupe de France.

2014 Le Bouscat attaque

Selon son habitude et dans son style, Reimherr attaque lors de la nocturne du Bouscat

- Au cours de ce printemps il y eu aussi le Tour du Queyran où Reimherr seul est rejoint par Mespoulède, Labbe, Leroy et Herbreteau à trois kilomètres du but. Quand il a revu ceux-là, il en a pris un sérieux coup sur les carreaux "le Stéph", si bien qu’il terminera cinquième de l’épreuve.

2014 Le Bouscat protocole

Stéphane Reimherr 4° au Bouscat connait bien le protocole de cette épreuve
© Sudgironde cyclisme.fr

- Alors qu’on attaque la période chaude de juin, Reimherr se concentre sur les courses de moins de 100 km. Là où il peut encore exceller, sachant que son travail et l’âge, ne lui permettent pas de se consacrer aux longues épreuves. Et pourtant, il n’en gagnera pas d’autres au cours de cette saison 2014. Il y aura la nocturne du Bouscat avec une échappée à quatre, pas de miracle à Mussidan, battu aux Milandes, puis à Montech, à Monpazier, soit dans tous les chantiers où naguère il gagnait la gerbe.

2014 Bruch

Encore à l'attaque dans la douceur de la nocturne de Bruch © Sudgironde cyclisme.fr

- Quand ça ne veut pas rire, c’est comme ça, jusqu’à chez l’ami Cailleau à Bruch où Tourtelot le coiffe sur le fil. Heureusement que le Tour de la Communauté d’agglomération du Bassin d’Aurillac (CABA) lui donne un peu de baume au cœur. En se classant 8° et meilleur sprinter, il s’en contente, ayant eu devant lui de sérieux clients comme la formation de Chambéry maîtresse de l’épreuve.
- Et puis il y a eu Bénéjacq ! Un petit village sur la route de Tarbes-Sauveterre, juste après le raidard de Labatmale et où il avait gagné la saison passée. Victime d’une grosse chute sur les routes étroites et parsemées d’ornières, Reimherr tombe cul par-dessus tête sur les spectateurs. Bilan : une côte cassée qui l’oblige de lâcher du lest.
- Mais le citoyen de Vergt ne l’entend pas de cette oreille et tient à tenir sa place au Tour de Rhuys en Bretagne, pour aider son équipe à bien figurer dans la Coupe de France. Une Coupe de France que le club terminera en 3° position et qui équivaudra à une montée en DN1 en 2015.

2014 Monpazier

Souvent bien placé à Monpazier mais battu dans le final © Sudgironde cyclisme.fr

- 2014 constituera une saison où Reimherr a été parfois dans le dur. Mais il s’est surtout mis à la disposition des jeunes de son équipe, mettant ses ambitions de côté au profit du collectif, chose qu’il a réussit. C’est vrai qu’il avait déclaré vouloir mettre un terme à sa carrière cycliste fin 2013, il a rempilé histoire de se jauger et surtout de servir. Parfois il n’a pu suivre le rythme et il a subit sans doute une petite humiliation. Mais son petit brin de fierté le rappellera à l’ordre pour repartir à la conquête d’une revanche…, car Reimherr en a toujours sous la pédale et ne lâche rien !

2014 Les Milandes

Pas dans le coup aux Milandes où il se classe 18° © Sudgironde cyclisme.fr

- MEILLEURES PLACES DE LA SAISON 2014.
Occitane Cyclisme Formation : Lucas Bleys, Loïc Bouchereau, Romain Campistrous, Damien Capus, Damien Cousinié, Louis Chavanes, Fabien Fraissignes, Thomas Murciano, Jérémy Privat, Julien Schick, Benjamin Trouche, Gaël Vergas, Stéphane Reimherr..
- 7° Montastruc, dans le peloton Tour canton de Saint-Ciers (1° Marc Sarreau - Armée de Terre), 18° Trophée des Bastides (1° Jauffrey Bétouigt-Suire - Apogé), 6° Cénac Saint-Julien (1° Jean Mespoulède - CC Périgueux-Dordogne), 2° Faux la Montagne, dans le peloton Tour Lot-et-Garonne Coupe de France DN 2 (1° Jérémy Maison - VC Toucy), Abandon Montamisé Coupe de France DN 2 (1° Arnold Olavarria Abarca - Bourg Bresse Ain), 30° Bourg-Arbent-Bourg Coupe de France DN2 (1° Fabien Fraissignes - Occitane CF), 4° Orthez-Laa Mondrans Week-End Béarnais (1° Fabien Fraissignes - CA Castelsarrasin), 5° Loubieng-Laa-Mondrans Week-End Béarnais (1° Dumont - FC Oloron), 1° Laa-Mondrans-Laa-Mondrans Week-End Béarnais, 3° Classement final Week-End Béarnais (1° Arnaud Labbe - CC Périgueux-Dordogne), 4° Limoges, 2° Castelsarrasin (1° Fabien Fraissignes - CA Castelsarrasin), 8° de la 1° étape CABA (1° Yoan Soubes - CC Périgueux-Dordogne), 2° Chrono par équipes CABA (1° Chambéry CF), 20° de la 3° étape CABA (1° Jordan Sarrou - Chambéry CF), 7° et meilleur sprinter Classement final CAB Aurillac (1° François Bidaud - Chambéry CF), 4° Le Bouscat (1° Romain Leroy - TC Châteauneuf), 5° Leyritz-Moncassin (1° Romain Leroy - Team Cycliste Châteaubernard), 7° Mussidan (1° Martial Roman - Girondins), 18° Les Milandes (1° Jean Mespoulède - CC Périgueux-Dordogne), 2° Montech (1° Jean Mespoulède - CC Périgueux-Dordogne), 6° Bruch (1° Alexis Tourtelot - CC Périgueux-Dordogne), 17° Monpazier (1° Marial Roman - Girondins), 7° Ussel (1° Marc Staelen - EC Felletin), 94° Tour de Rhuys Coupe de France DN2 (1° Luc Tellier - VCP Loudéac), 3° classement final de la Coupe de France DN2.

VÉLO DORDOGNE - STÉPHANE REIMHERR (27) © BERNARD PECCABIN
Prochaine diffusion : 2015 retour dans un club du Périgord
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/