C’ETAIT LE 24 AOÛT 1958 AVEC LE CLUB SPORTIF NONTRONNAIS

 - En cette année 1958, Charly Gaul venait de gagner le Tour de France. Pour "Vélo-Dordogne", Charly Gaul reste son coureur fétiche, celui qui m’a fait rêver, celui pour lequel j’ai apprécié son talent et ses dons de grimpeur. "L’ange de la montagne", moulé dans son maillot de Champion du Luxembourg aimait de plus la pluie. Je me souviens de son passage dans la Chartreuse, là où sous un mauvais temps, il allait inscrire son nom dans l’histoire du Tour. Mais celui qui m’a également épaté c’est Vito Favéro, l’Italien classé deuxième de ce Tour après avoir porté le maillot jaune jusqu’à 48h00 de l’arrivée à Paris. Dans le Tour de France 1959, il avait réédité d’attaquer sur les pentes du Tourmalet, col qui lui avait souri la saison précédente. Mais là, il fut victime d’une terrible agonie bien après Barèges. J’avais 11 ans, Eddy Pauwels portait le maillot jaune et j’avais vu le passage du Tour en allant avec mon père en Vespa entre Luz et Barèges. Marcel Janssens gagnait l’étape, Michel Vermeulin (Paris Nord-Est) prenait le jaune, Favéro lui quittait le Tour et j’ai en tête cette photo sur le journal "Sports et Vie" où on voyait la détresse de Favéro dans le col. Une image forte qui m’a peut-être convaincu que le cyclisme c’était vraiment du beau sport.

Maxime Beau - 3

Charly Gaul à Nontron aux côtés de Maxime Beau le régional de l'épreuve

- Gaul et Favéro figuraient sur la liste des partants de cette ronde de Nontron, avec bien sur le dossard numéro un sur le dos. A cette époque, il fallait réunir comme aujourd’hui pas mal de fonds pour payer ces critériums. Mais de l’argent il y en avait ! Pour cela il suffit de parcourir les quatre pages du programme de l’époque, où les lecteurs du Nontronnais vont redécouvrir tous les artisans, industriels et commerçants qui avaient pignon sur rue à cette belle époque. Souvenirs du temps passé... offert par Hervé Lapouge, le marchand de chaussures de Nontron.

Ronde 58 - 1

Ronde 58 - 2

Ronde 58 - 3

Ronde 58 - 4

- Et les coureurs ? Il y en avait une bonne vingtaine dont Charly Gaul, Vito Favéro, Raphaël Géminiani, Valentin Huot, Arrigo Padovan, Jean Graczyk, Marcel Ernzer, plus les têtes d’affiche régionales que vous découvrirez sur ce vieux programme envoyé par Hervé Lapouge, un marchand de chaussures bien connu...
Le classement du critérium : 1. Vito Favéro (Italie), 2. Valentin Huot (Mercier), 3 ; Roger Darrigade, 4. Pras, 5. Padovan (Italie), 6. Graczyck (France), etc...
- De ce critérium d’après Tour, je retrouve ces deux coureurs, Gaul et Favéro, les champions de ma jeunesse lointaine mais qui restent bien présent dans mon esprit, si bien que j’ai voulu faire cette publication en leur mémoire, celle d’une course en Périgord où je les ai retrouvés, 60 ans après...
- ICI TOUS LES LIENS SUR LE CYCLISME A NONTRON
- Séquence nostalgie avec le Tour de France 1958

VELO DORDOGNE - CRITÉRIUM DE NONTRON © BERNARD PECCABIN
La mémoire du cyclisme en Dordogne est à découvrir sur les blogs :
http://la-dordogne-cycliste.allmyblog.com/ et http://velodordogne.canalblog.com/